• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > La drogue, ce tabou...

La drogue, ce tabou...

En France, nombreux sont ceux qui demandent la dépénalisation du cannabis et récemment, Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale à jeté un pavé dans la mare, provoquant une polémique, infructueuse, une fois de plus.

Le premier ministre a tout de suite éteint l’incendie, et l’incident est donc clos. lien

On se souvient que le 5 juin 2012 sur l’antenne de RMC, Cécile Duflot, ministre de l’égalité des territoires et du logement, avait rappelé qu’elle et son parti étaient toujours favorables à la dépénalisation du cannabis. lien

Ajoutant « je sais que ce n’est pas la position du gouvernement », elle préconisait cette solution « afin d’en faire baisser le trafic, et d’avoir une politique de santé publique ».

Tout vient d’une grossière hypocrisie qui veut mettre d’un côté les drogues légales, et de l’autre celles qui ne le sont pas.

En effet, l’alcool et le tabac ne sont rien d’autre que des drogues, avec seule différence qu’elles sont autorisées.

La définition du mot drogue est pourtant claire : « composé chimique, biochimique ou naturel, capable d’altérer une ou plusieurs activités neuronales et/ou de perturber les communications neuronales ». lien

Or, l’alcool ou le tabac ne répondent-ils pas à cette définition ?

On se souvient qu’aux USA, entre 1920 et 1933, la loi Volstead avait fixé les règles qui donnaient un cadre à l’interdiction de vente et de consommation d’alcool. lien

Ce qui n’a rien empêché, mais qui, par contre, à fait grimper les prix, et enrichi la maffia.

C’est le même mécanisme qui se passe aujourd’hui avec la drogue concernant entre autres le cannabis : il permet un trafic illicite qui enrichit les réseaux maffieux, et d’après les experts, la drogue est devenue dans le monde le principal mode de financement du terrorisme.

C’est en tout cas la conclusion à laquelle est arrivé en 1994 Iqbal Hussain Rizvi, officier en chef de la lutte contre les stupéfiants d’Interpol. lien

Il faut savoir que la valeur du commerce mondial des drogues, représente, d’après le Bureau du contrôle et de la prévention du crime des Nations Unies, environ 400 milliards de dollars par an, même si le magazine « the Economist » ne l’estime qu’à 150 milliards.

Or, en ce qui concerne le cannabis, la valeur du produit est beaucoup plus modeste, et ce n’est que son interdiction qui en fait monter le prix.

Mais en 2007, la France a adopté la « tolérance zéro » en se basant sur le modèle américain.

La loi de 1970 punit d’une année de prison, celui qui détient de la drogue, et de 10 ans pour usage et détention.

Ce qui ne tient pas debout, car il faudrait mettre en prison des millions de personnes, puisqu’il est admis que dans notre pays, 4 millions de personnes fument du cannabis, 1,2 millions de français le consommant régulièrement, et plus de 500 000 en fumant tous les jours. lien

Déjà, en France, nos prisons surpeuplées ont déjà atteint un record historique avec déjà près de 70 000 incarcérés, (lien) et sur 6 personnes emprisonnées, une l’est pour des motifs liés à la drogue, ce qui représente 8000 incarcérations par an, nombre en augmentation exponentielle. lien

Certains, pour crédibiliser l’interdiction du cannabis évoquent des atteintes à la santé de ceux qui en consomment, affirmant qu’il diminuerait les capacités de mémorisation et d’apprentissage, provoquant des hallucinations, anxiété, fatigue physique, difficulté de concentration, voire même humeur dépressive.

Récemment une étude néo-zélandaise, à prendre avec précaution selon l’addictologue Alain Rigaud, indique que le cannabis aurait un impact néfaste sur le QI des consommateurs, et qu’un homme de 38 ans, ayant régulièrement consommé de la marijuana pendant la puberté, perdrait jusqu’à 8 points de QI. lien

Pourtant d’autres prennent le contrepied, comme le docteur Guillermo Velasco, professeur à l’université Complutense de Madrid, et ses collègues, qui a affirmé début 2009 que le principe actif du cannabis agirait contre les tumeurs du cancer et la maladie d’Alzheimer.

Cette découverte publiée dans « le journal of clinical Investigation  » se base sur le fait que le THC (tétrahydrocannabinol), principe actif dans la marijuana, pourrait résoudre la croissance des tumeurs cancéreuses. lien

Un autre scientifique, le docteur Joshua-Haim, du Meridian Institute for Aging de New Jersey a évalué l’effet du dronabinol (version synthétique du THC) sur 48 patients souffrant de la maladie d’Alzheimer, et a découvert qu’après un mois de traitement, les 2/3 des patients avaient amélioré leur mobilité, et que 100% des patients diagnostiqués comme anorexiques avaient retrouvé l’appétit, et repris du poids. lien

Déjà en 1997, le Docteur Ladislav Volicer avait observé de sérieuses améliorations de l’état de ses patients atteints de la maladie d’Alzheimer en utilisant le THC.

Les applications médicinales du cannabis ne datent pas d’hier, et des Chinois, aux Indous, en passant par les civilisations amérindiennes, tous ont largement utilisé le cannabis pour se soigner.

2737 avant notre ère, l’empereur Shen Nung expliquait déjà tous les bienfaits du cannabis, notamment pour soigner les rhumatismes, la goutte, les « absences mentales », le paludisme, le béribéri…

Plus tard, Hua T’o, un chirurgien célèbre et chinois l’utilisait comme anesthésiant, mélangeant vin et résine de cannabis.

Raphael Mechoulam, de l’université hébraïque de Jérusalem l’évoque comme médicament contre la lèpre, et comme vermifuge.

Le docteur Franjo Grotenhermen raconte dans ce long document de 176 pages toutes les applications connues, et moins connues, du cannabis depuis des siècles.

Mais d’autres pistes existent.

En 2009, un parlementaire californien, Tom Ammiano, plaidait pour la légalisation du cannabis afin d’atténuer les effets de la crise.

Ce marché, évalué à hauteur de 15 milliards de dollars par an, permettrait en autorisant la vente de cigarettes au chanvre, de faire rentrer dans les caisses de l’état, au moment ou selon un sondage, 40% des américains seraient favorables à la légalisation du cannabis. lien

Et début novembre 2010, la Californie a fini par lancer une campagne sur la légalisation du cannabis, dans une campagne menée tambour battant sur le thème de « yes we cannabis  », (lien) campagne qui s’est soldée par un échec relatif, puisque avec 44% de oui, elle n’a finalement pas abouti. lien

Le réel problème étant le contrôle du produit vendu, car si l’on veut bien se souvenir des pratiques concernant la vente de l’alcool, au moment de la prohibition, il circulait sous le manteau des produits dangereux, sans le moindre contrôle possible.

Il en va de même avec les drogues aujourd’hui interdites en France.

Une analyse portant sur l’une de celles-ci permettrait sans doute de découvrir que des produits autrement dangereux sont mélangés au produit d’origine, faisant courir un risque bien plus important aux consommateurs.

Pour en rester au chanvre, il ne faut pas oublier qu’il a aussi de multiples usages, notamment dans le bâtiment, puisqu’on en fait des briques très isolantes, (lien) et divers matériaux isolants, remplaçant efficacement, la laine de verre de plus en plus contestée. lien

Mais ce n’est pas tout, le chanvre permet la production d’une huile riche en oméga 3 et 6, (lien) et le papier produit avec du chanvre donne 4 à 5 fois plus de cellulose à l’hectare que l’exploitation du « bois à papier », en permettant un produit beaucoup plus résistant. lien

Mieux, il est une bonne alternative à l’amiante dans la fabrication de plaquettes de freins. lien

Sur la question alimentation, le chènevis (nom donné à la graine de chanvre) contient autant de protéine que le soja, tout en étant plus digeste, permettant de faire du lait, ou du tofu et de plus il a la faculté de constituer des immunoglobulines qui agissent comme anticorps pour combattre les maladies.

Ajoutons que ces graines sont tout à fait légales, à la différence des feuilles de chanvre, puisqu’il s’agit de chanvre « industriel » et non de celui qui a des propriétés psychotropes ou médicinales.

Les pousses de chènevis sont délicieuses en salade, et les graines moulues peuvent servir à la confection de toutes sortes de pâtisseries. lien

Nos voisins outre-quiévrain ont même lancé l’an dernier un « hamburger au cannabis ». lien

Alors il faudrait être logique et, soit interdire toutes les drogues, l’alcool, le tabac, tout comme le cannabis, ou alors tout autoriser, ce qui en permettrait un contrôle, et serait une source de revenus non négligeables pour l’état, ce qui par ces temps de crises tomberait plutôt bien.

Mais apparemment, ce n’est pas, ni pour ce nouveau gouvernement, ni pour le monde politique français, à l’ordre du jour. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « même si le gnou mange l’herbe, elle continue de pousser ».

L’image illustrant l’article provient de « cannabissativa.com »

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Cette herbe qui fait rêver les banques

Mourir pour un peu de chanvre


Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

186 réactions à cet article    


  • ARMINIUS ARMINIUS 19 octobre 2012 08:52

    Et ce matin sur France Inter on soulignait les effets bénéfiques du cannabis sur les douleurs de la sclérose en plaques. Certains médecins le prescrivent à leurs patients obligés d’aller se fournir ...aux Pays-Bas ( en gélules , pas dans les Coffee !)
    Les gangs de trafiquants menacent de pousser leurs consommateurs à passer aux drogues plus dures...c’est dire dans quel état de panique ils seraient, d’autant que leur pactole se réduirait comme peau de chagrin : ce n’est pas parce qu’on aime boire du vin qu’on à envie de se défoncer à l’eau de vie !
    Par contre beaucoup de petits dealers, guetteurs etc...se retrouveraient sans ressources ...alors que les artisans ne trouvent pas à embaucher et que les centres d’apprentissage regorgent de place il y a peut-être, encore ici, une piste à suivre pour ceux qui nous gouvernent...mais rien ne se fera sans une remise à plat d’un système qui a trop mal vieilli ( je parle de l’apprentissage). La aussi, regardons vers l’Allemagne, même si ça énerve certains...


    • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 11:17

      Arminius

      ça ne m’étonne pas !
      si vous en avez le temps, vous devriez lire les 175 pages de l’étude que j’ai proposé dans l’article.
      au delà du chanvre dans l’histoire, l’auteur décrit longuement toutes les avancées thérapeutiques permises par le chanvre.
      c’est passionnant.

    • Deneb Deneb 19 octobre 2012 09:11

      Mais vous êtes fou, Olivier !
      Si l’on légalise, que ferez vous de tous ces jeunes des cités HLM qui vendent du shit coupé au pneu et alimentent ansi les caisses de la mafia ? Que ferez vous de ces pauvres caïds qui seront obligés de pointer au chômage ou pire, chercher un travail pour pouvoir mettre de l’essence dans leur gros 4x4 ? Vous n’avez donc pas de coeur ?
      Voulez-vous vraiment rendre cette substance légale alors que tout le monde sait qu’elle rend sourd, aveugle, vous fait marcher tout nu dans la rue et peut-être même voter écolo ?
      Que ferez vous de tous ces viticulteurs qui perdront une partie de la clientèle qui troquera le gros rouge qui tache et donne mal aux cheveux le lendemain, pour les cigarettes qui font rire.

      Justement, les cigarettes qui font rire, est-ce bien raisonnable ? A-t-on besoin de rire ? Jesus a-t-il ri une seule fois ? Et Mahomet ? Le rire, ni la bible ni le coran n’en font mention, c’est bien la preuve d’une activité diabolique. Nous ne sommes pas ici-bas pour rigoler, mais pour faire la tête, c’est évident. Si les gens se mettent à rire, que deviendra l’autorité, l’Etat, l’Eglise...

      Vraiment, Olivier, ressaisissez-vous, ou on sera obligé de vous mettre aux anxiolytiques, antidépresseurs, antipsychotiques et autres régulateurs d’humeur, avec la bénédiction de la sacro-sainte industrie pharmaceutique. Faites-moi confiance, vous n’aurez plus le coeur à rire !


      • L'enfoiré L’enfoiré 19 octobre 2012 09:45

        « Vraiment, Olivier, ressaisissez-vous, ou on sera obligé de vous mettre aux anxiolytiques, antidépresseurs, antipsychotiques et autres régulateurs d’humeur, avec la bénédiction de la sacro-sainte industrie pharmaceutique »


        Ce n’est pas d’aujourd’hui que l’on peut le remarquer.
        Quand on devient extrémiste, c’est ce qui arrive. 

        Tiens, l’industrie pharmaceutique, je vais bientôt lancer une fiction sur le sujet, mais ce ne sera pas sur cette antenne. smiley 

      • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 19 octobre 2012 10:35

        Jésus rigolait souvent :

        « Si un aveugle guide un autre aveugle, ne tomberont-ils pas tous les deux dans un trou ? »

        Evidemment, les Evangiles ne mentionnent pas l’éclat de rire général qui devait immanquablement succéder à des sorties pareilles, mais n’en doutez pas, il savait être drôle comme tout le monde smiley


      • L'enfoiré L’enfoiré 19 octobre 2012 10:49

        Pierre-Marie,

         « Evidemment, les Evangiles ne mentionnent pas l’éclat de rire général  »
        Je ne sais pas ce qui s’y trouve dans la Bible et les Évangiles. Le catéchisme, j’ai oublié.
        Je suis devenu « auto-immune », c’est tout.
        Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de règles de conduite que l’on nomme aujourd’hui par un mot que l’on a sorti du chapeau « l’éthique ».
        Quelque chose qu’on apprend sur le tas et pas dans les livres.
        On ne me mets pas dans un coin, avec une caricature, aussi facilement.
        Mon « à propos » était assez clair. Mais qui lit encore, un à propos ?
        La plupart du temps, il y en a pas sur cette antenne.
         

      • Rounga Roungalashinga 19 octobre 2012 11:02

        Justement, les cigarettes qui font rire, est-ce bien raisonnable ? A-t-on besoin de rire ? Jesus a-t-il ri une seule fois ? Et Mahomet ? Le rire, ni la bible ni le coran n’en font mention, c’est bien la preuve d’une activité diabolique. Nous ne sommes pas ici-bas pour rigoler, mais pour faire la tête, c’est évident. Si les gens se mettent à rire, que deviendra l’autorité, l’Etat, l’Eglise...

        Rire ou ricaner ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 11:19

        deneb

        merci de cet humour bienvenu.
        vous n’ignorez pas que justement la légalisation permettra de surveiller la qualité des produits, 
        quand aux dealers de banlieue, désolé, ils perdraient ce job nourrissant, mais je suis sur qu’ils trouveront d’autres solutions.
         smiley

      • Deneb Deneb 19 octobre 2012 11:32

        Pierre-Marie Baty : « Jésus rigolait souvent  »Si un aveugle guide un autre aveugle, ne tomberont-ils pas tous les deux dans un trou ?«  »

        Que deux aveugles tombent dans un trou, ça vous fait rire, vous ? C’est bien la conception chrétienne de la rigolade : le malheur des autres ... Bien fait pour leur pomme, ils n’avaient qu’à écouter Jésus, n’est-ce pas ?


      • Rounga Roungalashinga 19 octobre 2012 11:41

        Alors que la conception denebienne de l’humour, c’est le ricanement sur le bonheur des autres.


      • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 19 octobre 2012 14:17

        @Deneb : qu’est-ce que c’est que cette hostilité et ce mépris dans votre réponse ? C’est la situation décrite qui est drôle, pas le handicap des gens. Si j’avais su que vous étiez d’aussi mauvaise foi, je ne me serais même pas donné la peine de participer à la discussion. Désagréable personnage.


      • Deneb Deneb 19 octobre 2012 14:40

        Avec des bigots prosélytes et donneurs de leçons de votre genre, Pierre-Marie, je n’ai aucune envie d’être agréable. Ca fait 2 millénaires que vous empêchez les gens normaux de respirer. Heureusement que votre posture ridicule, votre idéologie censé perpétrer un empire qui s’est, il y a 14 siècles, réduit à un peau de chagrin, mais dont les valeurs, comme par exemple l’éloge de la souffrance, continuent à polluer une morale rationnelle qui toutefois est en train de s’en défaire, heureusement.


      • Pyrathome Pyrathome 19 octobre 2012 15:04

        Si l’on légalise, que ferez vous de tous ces jeunes des cités HLM qui vendent du shit coupé au pneu et alimentent ansi les caisses de la mafia ?

        Ils pourraient se « requalifier » en agriculteur et entreprendre la culture du chanvre bio.....


      • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 19 octobre 2012 17:12

        Vous me prenez pour ce que je ne suis absolument pas, mon pauvre Deneb. Vous me prenez pour un catholique parce que j’ai cité un bout de phrase d’un évangile ?

        Mais mon pauvre ami, vous saurez pour votre gouverne que je suis agnostique et que peux en citer autant dans la Bhagavad-Gita, dans le Bardo Thodol, dans le livre des morts égyptien et même certaines sourates du Coran s’il en est qui me viennent à l’esprit. Ca s’appelle de la culture générale.

        Je prends néanmoins bonne note de votre hostilité, croyez-moi elle n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd et je saurai bien mieux maintenant à qui j’ai affaire.


      • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 19 octobre 2012 18:00

        Quant à ma « posture ridicule » qui est censée faire « l’éloge de la souffrance », si vous aviez la correction de vous renseigner davantage sur vos interlocuteurs avant de leur jeter l’anathème, vous vous seriez aperçu que ma position est exactement le contraire.

        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/petit-vocabulaire-personnel-5-123700#forum3492769

        Brillante démonstration de votre stupidité, en plus de votre intolérance. Je n’attends pas d’excuse, j’espère seulement que vous vous en rendrez compte, si tant est que cela soit à votre portée.


      • tf1Goupie 19 octobre 2012 20:19

        Le Cannabis ne rend pas agressif ... contrairement à l’alcool.
        Mais c’est rarement spécifié dans la notice des effets secondaires de l’alcool.

        Fumer un joint est donc plutôt recommandé avant de poster sur Avox : ça limite les insultes smiley


      • Neg8 Neg8 19 octobre 2012 09:17

        Cela devient lassant, c’est le nième article sur le sujet ! MAIS qu’attendez-vous pour soutenir ce Peillon & les autres en manifestant dans la rue ?? Les articles d’agoravox ou les discours d’un Peillon ou d’un autre ne changerons rien !! (à l’inverse il a du bien se faire taper sur les doigts). WAKE UP !! Cette dépénalisation aurat d’autant plus l’avantage de boucher l’trou d’la sécu .. préférez-vous cela ou de nouveaux impôts ?!?


        • L'enfoiré L’enfoiré 19 octobre 2012 09:42

          Exact. Le dernier qui disait pas de quartier.


        • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 11:21

          Neg

          j’en suis conscient, mais j’ai surtout voulu insister sur le coté thérapeutique de la chose, qui avait été évoqué que brièvement par les auteurs précédents, 
          un article complémentaire en quelque sorte,
          en tout cas, je partage votre opinion.
          15 milliards dans les caisses de l’état, ça vaut la peine d’y réfléchir avant de continuer à s’entêter.

        • L'enfoiré L’enfoiré 19 octobre 2012 09:37

          « Une analyse portant sur l’une de celles-ci permettrait sans doute de découvrir que des produits autrement dangereux sont mélangés au produit d’origine, faisant courir un risque bien plus important aux consommateurs. »


          Quelle connerie de dire ça...
          On mélange tout. 
          Alors là, c’est le top des tops.
          Mais puisqu’on y est, allons-y.
          Mercredi, Question à la une reprenait une autre question « Pour ou contre les vaccins »
          A voir, donc avant de répondre.

          • L'enfoiré L’enfoiré 19 octobre 2012 09:38

            Pourquoi continue-t-on à cultiver le pavot et les drogues ?

            Simple parce que c’est utilisé en médecine.

          • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 11:24

            l’enfoiré

            vous semblez mal connaitre le sujet, 
            le fait que les drogues soient coupées avec d’autres produits afin de faire plus de volume, ce n’est pas une nouveauté, 
            la dépennalisation permettrait donc d’assurer un controle de la qualité du produit.
            tout comme lorsque l’alcool frelaté se vendait aux temps de la prohibition.

          • L'enfoiré L’enfoiré 19 octobre 2012 14:07

            « vous semblez mal connaitre le sujet, »

            Ben voyons.
            N’ai-je pas écrit un jour « Le prestige d’être simplement »con"
            Mais je ne me shoot pas, je ne bois pas, je ne fume pas.Je bois de l’eau. smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 16:52

            l’enfoiré

            nous envoyer régulièrement sur vos articles ne change pas ce que je pense sur le sujet.
            apparemment, vous le connaissez mal.


          • Gollum Gollum 19 octobre 2012 09:54

            Je suis de plus en plus convaincu que la lutte « vertueuse » contre la drogue n’est qu’un alibi pour entretenir des réseaux financiers maffieux et parallèles très utiles à certaines personnes..


            De la même façon d’ailleurs que la lutte « vertueuse » pour la sécurité routière n’est qu’une opération là aussi de renflouement des caisses de l’état, de travaux inutiles sur les routes afin de faire baisser le taux de chômage et d’enrichir certaines entreprises spécialisées dans ces travaux.

            • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 11:15

              Gollum

              j’ai oublié de préciser dans l’article que l’interdiction du chanvre a étrangement coïncidé avec l’apparition du pétrole, et le lobby pétrolier est fortement soupçonné d’être responsable de la pénalisation du cannabis.
              le chanvre faisait de l’ombre aux dérivés du pétrole : le nylon etc...

            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 19 octobre 2012 09:59

              Bonjour Olivier.

              Oui, une « polémique infructueuse » notamment alimentée par le banc et l’arrière-banc de l’UMP. La conjuration des réactionnaires anti-herbe qui se fracasse au Ricard...

               smiley


              • gaijin gaijin 19 octobre 2012 10:19

                « La conjuration des réactionnaires anti-herbe qui se fracasse au Ricard... »
                euh non ça fait vulgaire
                plutôt a la coke et au chivas


              • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 11:26

                Peachy

                c’est bien d’avoir évoqué le pastis !
                cet alcool qui attaque les centre nerveux, peut avoir une influence sur notre vue, devrait être interdit...

              • keiser keiser 19 octobre 2012 10:28

                "P.S. - L’alcool n’est pas une drogue, puisque la grande majorité de ses consommateurs ne recherchent pas un état second les libérant des affres d’une médiocrité très mal vécue."

                J’adore ! smiley

                Ma journée commence bien , même pas la peine de fumer un truc qui fait rire .
                Quel grand humoriste .
                Vous , vous n’avez pas besoin de fumer où de boire pour vous liberer de la connerie , c’est déjà ça .


              • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 11:32

                schweitzer

                vous dites « l’alcool n’est pas une drogue »
                vous déraisonnez !!!
                non seulement il est une drogue, mais surtout une drogue dure.
                Culturellement intégré à notre mode de vie et totalement légale, l’alcool est pourtant classé en drogue dure par les experts en toxicologie et addictions. 
                S’il est très difficile de placer des curseurs dans la dépendance, et que chacun d’entre nous est inégal devant ce problème, il peut être intéressant de se poser quelques questions avant de passer « de l’autre coté ».

              • paoum 19 octobre 2012 12:17

                l’alcool, comme toute drogue dure, crée une dépendance physique, à partir du moment ou il est pris de façon régulière, il n’est qu’à voir les ravages de l’alcoolisme, les vies détruites et cela n’a rien à voir avec une quelconque disposition à la dépendance, c’est l’éthanol, rien d’autre...
                Si on boit trop, on tombe dedans, comme toutes les drogues dures...


              • gaijin gaijin 19 octobre 2012 12:47

                schweizer
                «  j’éprouve autant de mépris à l’égard du mec qui boit pour oublier, que pour l’adepte de la fumette. »

                 ?! vous existez vraiment ou c’est juste un personnage que vous jouez ?


              • keiser keiser 19 octobre 2012 13:00

                Votre propension à raconter n’importe quoi est hallucinante smiley

                L’alcool , les opiacés n’activent pas les mêmes récepteurs :
                Gaba = alcool
                Kappa = opiacés

                Pour le THC = récepteurs CB-1 .
                Qui contrairement aux deux autres ne sont pas un précurseur de la dopamine et serotonine = n’entrainant pas de dépendances physique .

                A moins qu’un délirium trémens ne soit pas un signe de manque , l’alcool est une drogue dure .
                Pas besoin de AA pour voir les dégâts physique et sociaux de l’alcool .

                L’abus de fumette est très mauvais pour l’équilibre psy , c’est certain .
                Mais les gens que je connais qui fument où , comme moi ont fumés , sont parfaitements insérés dans la société et n’ont pas plus l’air d’abrutis que les mecs qui picolent .

                Alors votre mépris , je pense que vous savez où vous pouvez vous le mettre .


              • 1984 19 octobre 2012 16:26

                "un produit dont la seule et unique vocation est de permettre à des êtres faibles, lâches et passifs, de se soustraire, momentanément, aux réalités de la vie quotienne, est indéfendable."

                Pauvre débile attardé porté sur l’alcool !


              • tf1Goupie 19 octobre 2012 16:29

                On voit que Schweizer n’est pas médecin...
                Qu’il en parle avec Jhonny, Depardieu (et son regretté fils), Renaud, pour les plus célèbres.

                Mais Schweizer, comme tout bon conservateur un tantinet âgé (= réac ?), défend sa bibine, à l’instar d’un cocaïnomane qui arrive à se gérer.


              • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 16:40

                tf1

                pourtant ce schweitzer a un homonyme célèbre...
                pour lequel il était toujours minuit... lien
                 smiley

              • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 16:50

                paoum

                je pense que là dessus, tout le monde, sauf schweitzer est totalement d’accord.
                 smiley

              • tf1Goupie 19 octobre 2012 20:22

                Schweitzer est l’exemple du mec qui montre l’utilité publique du Cannabis : s’il fumait il serait certainement plus ouvert d’esprit ... en tout cas il serait moins déprimant.


              • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 23:32

                schweitzer

                vous achetez tous les mois une bouteille d’une valeur de 100 € ?
                rien n’est crédible dans ce que vous nous avez proposé jusque là
                et ça s’arrange pas.
                la valeur monétaire d’une bouteille ne veut pas dire grand chose.
                j’ai trouvé il y a peu une « lacryma christi » de 1965 pour 2 euros...
                un peu mytho cher docteur... ?
                 smiley

              • bacchus bacchus 20 octobre 2012 10:04

                schweitzer
                Les autres peuvent boire des quantités industrielles d’alcool sans jamais devenir accro à la boisson. Et cela gêne énormément les sujets psychiquement fragiles et vulnérables.

                et bien je peux vous prouvez qu’une grande majorité de personne consommant du cannabis ne sont pas accro.
                il y a quasiment aucune dépendance si l’on compare avec celle du tabac ( autant, voir plus dépendant que l’heroine )


              • Neg8 Neg8 19 octobre 2012 10:13

                L’alcool n’est pas une drogue, c’est la meilleure ca ! Biensur que oui ! Dès la 1ère goutte ingérée les effets psychoactifs sont déjà présents .. et biensur qu’il y a une fonction à l’alcool : sentiment de détente (effet paradoxal car c’est un excitant, tout comme la nicotine, c’est le circuit de récompense qui donne cette sensation, comme pour toute les autres drogues), modification de la perception, fonction antidépressive, inhibition,...


                • mrdawson 19 octobre 2012 11:40

                  "....la grande majorité de ses consommateurs ne recherchent pas un état second les libérant des affres d’une médiocrité très mal vécue. A l’opposé, le cannabis n’a pas d’autre effet recherché."

                  Hahahaha ahaha. Haaa.
                  hahaha !
                  Rassurez moi par contre, on vous a bien retiré votre permis de conduire et votre droit de vote ?


                • Deneb Deneb 19 octobre 2012 11:50

                  Les lendemains d’une soirée bien arrosée sont systèmatiquement penibles, l’alcool liant l’eau et provoquant ainsi une déshydratation. Le foie et l’estomac accusent le coup de façon très désagréable. Les lendemains d’une soirée « pétard » sont bien plus doux, la preuve d’une nette différence de nocivité.


                • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 15:42

                  schweiter

                  les aspirines ?
                  une nouvelle drogue ?
                   smiley

                • pens4sy pensesy 19 octobre 2012 10:20

                  Décidément ce gouvernement n’en rate pas une. Alignement total sur la droite, a part quelques incartades libertaires en faveur des homos.

                  La classe politique française est-elle totalement anesthésiée ? Pourtant quand Fillon faisait un lapsus en parlant de gaz de « Shit » au lieu de gaz de « Schiste », en avril 2011 a l’Assemblée Nationale, les députés rigolaient de bon cœur.
                  A croire qu’il avaient tous fume un bédo avant la séance.

                   http://www.youtube.com/watch?v=ZEMNhlwo4kM


                  • Surya Surya 19 octobre 2012 10:26

                    Bonjour Olivier,

                    Ton article est convaincant. Lorsqu’on voit les ravages que font la cigarette et l’alcool, on se demande en effet pour quelle raison le cannabis est interdit ! Si le cannabis est dépénalisé, ce n’est pas pour autant que tout le monde va se ruer pour en consommer, je n’en consommerai pas par exemple. Pas plus que je ne fume des cigarettes. S’ils pensent que tout le monde va devenir consommateur du jour au lendemain, alors ils prennent les gens pour des enfants. Je vois bien l’hypocrisie qu’il y a là dedans.
                    Si le cannabis est utile pour des raisons médicales, sclérose en plaque, cancers etc... alors je suis totalement pour le dépénaliser, au moins pour des raisons médicales. Si les gouvernements refusent de laisser les gens en consommer librement, au moins qu’ils acceptent le compromis de laisser la substance être délivrée librement en hôpital pour aider ceux qui en ont besoin. J’aime bien donner l’exemple de la morphine qu’on se refusait autrefois à utiliser pour les patients en fin de vie, sous prétexte que ceci ou cela, et on préférait laisser les gens mourir dans d’horribles douleurs. Heureusement que les choses ont changé !
                    J’ai vu en effet dans des salons bio des vêtements en fibre de chanvre, et aussi du chanvre à manger. Si j’ai la possibilité de m’en procurer, il faudra un jour que j’essaye la salade ou un sauté de légume aux pousses de chanvre, miam ! smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 11:34

                      Surya,

                      je partage totalement et remercie.
                       smiley
                      d’après des infos que j’ai eu, le chanvre aurait du sa disparition au lobby pétrolier qui voyait dans cette fibre un fâcheux concurrent au nylon...
                      d’ailleurs l’interdiction du cannabis coïncide avec l’avènement du pétrole et de ses dérivés.
                       smiley



                    • gaijin gaijin 19 octobre 2012 10:27

                      olivier
                      il serait pas un peu illégal ton article ? smiley
                      bon allé tant pis si la police débarque demain a 6 h je le dis quand même :
                      le chanvre est aussi une alternative a la morphine d’autant plus qu’il ne provoque pas de dépendance physiologique .....
                      on pourrait le cultiver partout et ainsi également couper l’herbe sous le pied ( si j’ose dire ) des producteurs de pavot .......


                      • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 11:46

                        gaijin

                        illégal ?
                        non, je ne crois pas.
                        j’ai mais en présence les pour et les contre
                        à chacun de faire « sa religion »
                        d’ailleurs il parait qu’en prison, ils avaient même réussi à en cultiver !
                        c’est sur ce lien

                      • Neg8 Neg8 19 octobre 2012 10:44

                        « ....la grande majorité de ses consommateurs ne recherchent pas un état second les libérant des affres d’une médiocrité très mal vécue. »

                        Evidemment vu que c’est banalisé, légalisé c’est donc devenu automatisé .. donc oui il ne recherche rien CONSCIEMENT, ça se fait de manière plutôt inconsciente.. mais vous ne pouvez nier les effets induit par l’alcool !! Sans parler des conséquences désastreuses de la dépendance liée à l’alcool ou de l’alcoolisation abusive qui en fait de ce point de vue la pire de toutes les drogues !!


                        • Romain Desbois 19 octobre 2012 10:47

                          Olivier

                          YES WE CAME !!!!


                          • Romain Desbois 19 octobre 2012 11:48

                            houla !!! y en a qui ne comprends l’humour sur Avox.

                            A moins qu’ils ne comprennent pas les jeux de mots.

                            Encore un point commun entre nous deux mon cher Olivier smiley


                          • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 15:56

                            Romain

                            oui, c’est ce que j’avais remarqué.
                             smiley

                          • Romain Desbois 20 octobre 2012 07:36

                            heu ....rien à voir mais je voulais savoir su tu connaissais.

                            On a toujours justifié de ne pas lancer la voiture électrique sous prétexte de manque d’autonomie alors que c’est si simple de faire simple :

                            remplacement des batteries d’un véhicule électrique

                            Quand je pense aux tranchées et autres gaspillages que l’on faire pour mettre des prises de recharge partout !! (50millions annoncés par Montebourg=> 100 millions minimum selon moi)


                          • oncle archibald 20 octobre 2012 12:07

                            @ Romain : la renault Zoé se bien, peu à des particuliers mais en France la Poste en a commandé beaucoup et il s’en vend aussi pas mal à des entreprises allemandes pour un usage urbain et péri urbain. 

                            Il ne faut pas rêver trop vite .. Pour les longs trajets il serait bien sur possible de trouver des « station service » pour faire l’échange entre des batteries vides et des batteries plaines, mais ça n’est pas pour demain .. heureusement car si on prend l’hypothèse d’un parc automobile entièrement électrique, il faudrait d’urgence construire quelques nouvelles centrales atomiques pour assurer la fourniture du « carburant » .. Ce qui n’est pas le but recherché ...

                          • olivier cabanel olivier cabanel 20 octobre 2012 13:08

                            Romain

                            rien à voir, mais ça n’empêche pas d’en parler.
                            le problème de la voiture électrique est la source énergétique utilisée.
                            si c’est l’électricité traditionnelle, donc en grande partie nucléaire, je ne marche pas.. (euh, ne roule pas)
                            par contre, si on recharge les batteries (comme ça a été fait en Suisse et ailleurs) avec du solaire, je dis cent fois oui.
                            mais, pour aller plus loin, comme nous avons un potentiel de méthane fabriqué permettant de se passer totalement du pétrole, pourquoi aller chercher si loin ce que nous avons sous la main ?

                          • Romain Desbois 21 octobre 2012 10:17

                            olivier

                            Ce n’est pas le sujet. Il ne faut pas jeter le bébé avec le nucléaire.
                            Le choix de la façon dont on fabrique de l’électricité ne doit pas nous empêcher de choisir des modèles de voitures électriques qui soient plus pratiques.

                            Que penses tu de ce système d’échange de batteries ?

                            Mais bon tu le sais , je suis pour l’hybride électricité/huile végétale ou alcool.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2012 13:04

                            Romain

                            je suis pour autre chose.
                            je crois désuet le modèle automobile actuel.
                            limiter la puissance dans la roue...changer le carburant en optant par du fabriqué et non pas du fossile...
                            vaste programme.
                             smiley

                          • Romain Desbois 21 octobre 2012 18:45

                            Nous sommes d’accord et je milite depuis 20 ans pour l’association Caisse Commune qui a été à l’origine de l’idée de l’auto lib.

                            Tout ne peut se faire par transport en commun, n’est-ce pas ?


                          • Hermes Hermes 19 octobre 2012 10:49

                            Cher Olivier Cannabel,

                            tous les dimanches j’achète mon pain au pavot chez mon boulanger favori, il est délicieux et la mie est truffée de petites graines noires (c’est totalement légal)... avec un bon camembert et un bordeaux 2008 à défaut d’un 2005 bien chanvré (euh.. chambré). Bientot le pain à la marijeanne ? Les discussions de fin de repas du dimanche risquent de décoller un peu vite !

                            Portez vous bien... tout le bonheur du monde !  smiley

                            Cdt.

                            PS : sinon pour ceux qui ne s erendent pas compte des effets nocifs du traffic et des additifs aux drogues, voir ICI ce que donne une drogue bien traffiquée, et rien ne met à l’abri les consommateurs de cannabis aujourd’hui de l’usage ’additifs potentiellemen aussi dangereux. Pour ma part je préfère voir des gens planer que des fous furieux tenter de me cannibaliser !


                            • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 11:36

                              Hermes

                              question gastronomique, il est possible de faire du beurre de chanvre, et il pourrait être utilisé pour la confection de petits sablés...lorsqu’il ne sera plus interdit.
                               smiley

                            • oncle archibald 19 octobre 2012 11:54

                              Fumons, fumons, fumons

                              Le bon joint Typhon, Typhon, Typhon,

                              L’universelle panacée, eh ! eh !

                              ••••

                              Et comme le dit mon vieil ami africain, le sage :

                              « Si l’ado fume de l’herbe, demain il ira pas bosser »


                              Pour la drogue, pour les drogues,

                              quelles quelles soient, une seule chose à dire :

                              NON !

                              C’est de la merde et tout le monde le sait ..


                              • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 13:39

                                cher oncle

                                jamais déçu par vos déclarations péremptoires
                                j’ai bien noté :
                                « Pour la drogue, pour les drogues,

                                quelles quelles soient, une seule chose à dire :

                                NON ! »

                                donc j’en déduis que vous allez entrer en lutte pour interdire l’alcool, (tous les alcools, bière y compris) et la cigarette ?

                                super...vous lancez une pétition ?

                                vous déclenchez une manif ?

                                tenez moi au courant....

                                 smiley




                              • oncle archibald 19 octobre 2012 14:06

                                Cher Olivier,

                                libre à vous de promouvoir la consommation de cannabis, moi je pense que toute drogue mérite d’être traitée comme telle ... On peut constater tous les jours les dégâts que font les abus d’alcool de tabac, de cannabis .. Bien peu parlent de ceux qui avec juste quelques doses de LSD en 1968 et suivantes se sont détruits le cerveau .. Peu aussi parlent de ces pauvres gosses qui avalent des comprimés d’amphétamines et s’en vont remuer les fesses sans interruption pendant 48 heures dans les raves partys en se défonçant comme des malades qu’ils sont. C’est d’autant plus facile que les fournisseurs sont sur place... Il y a des morts chaque année avec des overdoses de toutes sortes y compris bien sur tabac et alcool ... 

                                Alors gel répète, non merci, les drogues, quelles qu’elles soient c’est non définitivement et sèchement ... Je l’ai transmis avec succès à mes enfants et j’espère qu’ils en feront de même avec mes petits enfants .. S’ils défaillent dans cette mission primordiale, ce que je ne crois pas possible, je serai là pour de toutes mes forces me substituer à eux.

                                Le tabac et l’alcool ne sont nuisibles que par la dépendance qu’ils créent chez certains individus qui s’en servent de drogue ... Je pense que les addictions surviennent encore bien plus rapidement avec le cannabis et les autres produits illicites ... 

                                Le tabac et l’alcool sont consommés en France depuis des siècles et il serait difficile maintenant de les interdire .. Ca n’est pas le cas pour les autres drogues ... Il est donc parfaitement inutile et nuisible de rendre ces drogues plus facilement accessibles à tous en en légalisant la vente et l’usage... 

                                Ca n’est pas parce qu’on a fait des conneries qu’il faut en faire d’autres ...

                              • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 15:55

                                cher oncle

                                justement, vous prenez comme prétexte que depuis des siècles on consomme du tabac et de l’alcool, et au passage vous oubliez que pour le cannabis, il en va de même.
                                vous oubliez que la seïta commercialisé même en afrique du nord, des cigarettes avec du chanvre...
                                amusant non ?
                                 smiley

                              • oncle archibald 19 octobre 2012 16:17

                                « comme prétexte » ?? prétexte pour quoi ?? pour dire que consommer de la drogue c’est une connerie ? 

                                Je ne comprends rien aux argumentations développées ici et notamment par vous pour faire l’apologie des drogues, quelles quelles soient je le répète ... 

                                On et parmi ce « on » il y a vous, Olivier, on essaye de nous refaire le vieux coup du « tout le monde le fait, donc c’est bien » et du coup c’est idiot de l’interdire ... Je ne mange pas de ce pain là ... 

                              • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 20:00

                                cher oncle

                                je ne dis pas que c’est « parce que tout le monde l’a fait, qu’il faut le faire »
                                je dis seulement ne pas comprendre que des drogues soient autorisées et d’autres permises
                                je ne comprend pas que l’on considère le drogué (qu’il soit alcoolique, ou accro a autre chose) comme un délinquant, au lieu de le considérer comme un malade.
                                je ne comprend pas votre entêtement à séparer l’alcool du cannabis, alors qu’ils sont tous les deux des drogues, et que l’alcool est autrement dangereux, d’autant que lui ne soigne rien...
                                meme si un docteur avait sorti un jour un bouquin « soignez vous par le vin »....
                                et c’est vrai aussi que l’alcool peut être un bon désinfectant,
                                pour soigner une grippe, un peu de rhum chaud avec du citron, et du miel...
                                 smiley


                              • tf1Goupie 19 octobre 2012 20:29

                                @ Oncle Bonne Conscience qui n’a aucun vice,

                                Le shit, c’est ceux qui en savent le moins qui ont le plus de convictions sur le sujet, hein .

                                Si on dit « l’alcool avec modération » pourquoi ne pourrait-on pas dire la même chose avec le cannabis ?

                                Parce que ceux qui ont diabolisé le Cannabis avec des arguments à la con du genre « ça rend dépendant » ou bien « ça donne des hallucinations affreuses », maintenant que les jeunes ont vu la grosseur du mensonge, ils ne croient plus à aucun discours préventif ... et alors maintenant oncle Archibald allez nettoyer le merdier.

                                Et tant que vous y etes essayer de lutter contre l’addiction aux jeux videos : elle est moins aussi grave que l’addiction au Cannabis


                              • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 23:34

                                bien vu tf1groupie

                                 smiley

                              • totor101 totor101 19 octobre 2012 12:51

                                entre la « cuite » sévère et le verre unique que l’on déguste n’y a il pas une grosse nuance ?
                                comme je l’écrivais ailleurs sachons raison garder


                                • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 13:42

                                  totor

                                  voila un axe de réflexion que j’espérais voir poindre le bout de son nez, car au fond, tout n’est-il pas affaire de mesure ?
                                  l’excès en tout est dangereux...
                                  tout serait donc dans la mesure, 
                                  car en effet, c’est surement autant dangereux de boire cul sec un litre de whisky, que de fumer un certain nombre de joints à la suite...
                                  voila un débat intéressant à lancer.
                                   smiley

                                • LE CHAT LE CHAT 19 octobre 2012 13:15

                                  Salut Olivier ,
                                  ben d’accord sur l’hypocrisie du discours sur le cannabis , alors que l’etat est dealer de tabac et alcool ! tu peux ajouter les médocs , somnifères , tranquillisants et cie que les français utilisent en 3 fois plus grande quantité que les autres européens pour le bonheur des laboratoires pharmaceutiques qui sponsorisent nos politiciens ( ec Bachelot )


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 13:43

                                    au chat

                                    mais bien sur !
                                    si on y réfléchit à deux fois, les médicaments pris régulièrement ne sont-ils pas eux aussi des drogues ?
                                    je sens que ça va chauffer.
                                     smiley

                                  • oncle archibald 19 octobre 2012 14:24

                                    Pour les médocs les dealeurs sont les médecins et ce sont eux qu’on devrait sanctionner .. Ils distribuent les anxiolytiques aux personnes âgées comme des bonbons aux enfants des maternelles .. C’est honteux !


                                  • foufouille foufouille 19 octobre 2012 14:59

                                    « les médicaments pris régulièrement ne sont-ils pas eux aussi des drogues ? »

                                    oui
                                    il y a accoutumance, dependance et effets secondaires a partir d’une certaine dose


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 15:51

                                    cher oncle

                                    ça c’est pas faux.
                                    je partage.
                                     smiley

                                  • fcpgismo fcpgismo 19 octobre 2012 14:01

                                    Pour avoir à une époque utilisé de la morphine pour soulager la douleur, je peux affirmer qu’ à l’ occasion d’ une nouvelle prise de cette drogue je m’ en suis débarrassé rapidement lorsque la douleur a disparu et je l’ ai donc ramené à la pharmacie, c’ est l’ emprise de cette drogue sur mon quotidien qui m’ a rendu totalement allergique. Certains acceptent une emprise sur leur cerveau d’ autres ne le supportent pas, nous sommes totalement démunis face à cette différence.


                                    • foufouille foufouille 19 octobre 2012 15:00

                                      pour la morphine, le dosage doit se faire par rapport au poids
                                      accoutumance quand le dosage est trop fort


                                    • lulupipistrelle 19 octobre 2012 15:24

                                      .. et la morphine a des effets secondaires tellement désagréables, que ce sont les patients qui supplient qu’on l’arrête, dès qu’ils se sentent mieux. C’est un témoignage, pas une spéculation.


                                    • foufouille foufouille 19 octobre 2012 17:08

                                      quan c’est mal dose
                                      y a pire comme effets secondaires


                                    • babs 19 octobre 2012 14:58

                                      belle olivier, merci pour l’article !
                                      au fait, vous n’avez pas du passer a coté, impossible, l’empereur est nu ...
                                      http://www.dailymotion.com/video/xbbbcv_jack-herer-l-empereur-du-chanvre-1_tech
                                      il nous a trouvé la solution ...


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 15:50

                                        babs

                                        merci d’avoir rappelé ce livre !
                                        à mettre dans toutes les mains.
                                         smiley

                                      • Spip Spip 19 octobre 2012 15:00

                                        Il ne faudrait pas tout mélanger, ça ne rend pas service au débat. Nous avons, en gros, trois problèmes.

                                        1) Un problème de santé publique : évaluation des effets au long cours, surtout sur des adolescents et « pureté » des produits en circulation.
                                        2) Un problème de sécurité publique : la pénalisation enrichit les réseaux maffieux et finance d’autres activités criminelles, c’est indiscutable.
                                        3) Un problème financier : la tentation de l’État de se mettre dans la poche une manne qui lui échappe, pour le moment.

                                        Il conviendrait de bien voir les effets et les conséquences de décisions à venir sur ces trois points. Il n’est pas sûr que ce serait positif partout.

                                        Concernant les effets négatifs ou positifs du THC, il n’y a pas à les opposer, les deux existent, c’est tout. Pour ce qui est des « absences mentales » je m’inscrirais en faux. En trente ans d’activité j’ai pu voir que si le produit peut servir d’anxiolytique chez certains (à dose raisonnable) il peut aussi faire éclater des psychose chez d’autres. Psychoses sous-jacentes qui en seraient peut-être restée là si elles n’avaient pas rencontré ce produit. A avoir en tête quand on parle de drogues, la définition d’Olivenstein de la toxicomanie : la rencontre d’un produit avec une personnalité, à un moment de la vie (ce qui éclaire la question de pourquoi certains plongent alors que d’autres s’en tiennent à une consommation festive).


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 16:48

                                          spip

                                          les équations me semblent bien posées...
                                           smiley
                                          ceci dit, c’est la question de l’addiction qui se pose.
                                          il est possible de fumer de l’herbe, de s’arrêter pendant des années, sans avoir réellement de manque...
                                          rien à voir avec l’alcool, la cigarette, l’héroïne... etc

                                        • Spip Spip 19 octobre 2012 16:59

                                          @ olivier cabanel

                                          « il est possible de fumer de l’herbe, de s’arrêter pendant des années, sans avoir réellement de manque... ». Oui, tout comme l’alcool. Qu’est-ce qui fait que je bois du vin (un excellent Bourgogne hier soir...) épisodiquement depuis des années et que je ne suis pas dépendant ? On en revient à Olivenstein qui avait bien vu que le produit n’était pas tout-puissant, il fallait aussi tenir compte du contexte personnel.


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 17:12

                                          Spip

                                          idem pour moi,
                                          j’aime fumer le cigare de temps à autre, et il m’arrive de ne pas en fumer pendant des mois, sans avoir pour autant de manque...
                                          on est donc bien d’accord.
                                           smiley

                                        • Pyrathome Pyrathome 19 octobre 2012 15:13

                                          Salut Olivier !! merci de cet article pertinent !!
                                          Tout ça n’est qu’une vaste hypocrisie, le chanvre est cultivé depuis la nuit des temps, outre l’aspect thérapeutique de la fleur de cannabis, les fibres ont toujours servies à faire les meilleurs cordages, toiles et isolants, sans cela, les civilisations anciennes jusqu’à il y a pas si longtemps n’auraient jamais pu prospéré ....
                                          L’alcool, le tabac, le café, le thé.....etc...sont aussi des « drogues »...
                                          L’argent du trafic de drogue sert avant tout les mafias et les politiques, tu penses bien qu’ils ne veulent pas se priver d’une tel revenu.....ces schizophrènes !! .


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 15:43

                                            Pyra

                                            pas mieux !
                                            je partage et remercie
                                             smiley

                                          • tf1Goupie 19 octobre 2012 16:26

                                            La définition du mot drogue est pourtant claire : « composé chimique, biochimique ou naturel, capable d’altérer une ou plusieurs activités neuronales et/ou de perturber les communications neuronales ».

                                            Ben ça ne me parait pas si simple que ça : le chocolat serait une drogue et pas les jeux videos, ni le jeu, ni le sexe ...


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 16:44

                                              tf1

                                              d’après vous, le chocolat altérerait donc les activités neuronales ?
                                              bon, c’est vrai que certains sont accro au choco...
                                               smiley

                                            • oncle archibald 19 octobre 2012 17:38

                                              Vous touchez aux fil rouge qui sépare l’addiction de la drogue ... On peut être addict au chocolat au jeu ou au sexe voire aux trois à la fois sans pour autant menacer la santé de ses neurones. Le phénomène additif ne crée pas en lui même une lésion organique ... 

                                              La drogue, y compris l’alcool et le tabac en quantités exagérées, le cannabis, l’héroïne etc etc ... modifient la physiologie de notre corps en s’attaquant à notre cerveau, notre foie, nos poumons, etc ... Pour certaines drogues, comme le LSD dont je parlais plus haut qui faisait fureur dans le milieu artistique en 1968, il peut y avoir des effets irréversibles sur le système nerveux dès la première prise ...

                                            • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 18:59

                                              cher oncle

                                              c’est là toute la différence, car jusqu’à preuve du contraire, l’alcool ne soigne pas grand chose, alors que, comme vous avez pu le découvrir dans l’article, le cannabis à des vertus thérapeutiques...
                                              avez vous lu les 176 pages de l’étude proposée ?
                                              une grande partie de ce rapport évoque les bienfaits de cette plante pour la santé.
                                               smiley

                                            • tf1Goupie 19 octobre 2012 20:32

                                              bien sûr que le chocolat a un effet sur le cerveau, c’est connu quand même.

                                              Mais les effets sont suffisamment faibles et positifs pour qu’on ne parle pas de drogue ... encore que les anglais en surpoids vous diront que ce n’est pas si bénins que ça (pas pour le cerveau cependant)


                                            • jordanne jordanne 19 octobre 2012 16:27

                                              Bonjour M.Cabanel

                                              Votre article interpelle de bien des manières.

                                              Je cite une de vos commentateurs @lulupipistrelle :
                                              ".. et la morphine a des effets secondaires tellement désagréables, que ce sont les patients qui supplient qu’on l’arrête, dès qu’ils se sentent mieux. C’est un témoignage, pas une spéculation.« 

                                              La question de savoir si l’herbe a des vertus thérapeutiques ne date pas d’aujourd’hui.

                                              J’ai connu une personne atteinte d’une maladie incurable, qui souffrait beaucoup alors qu’elle était sous morphine.
                                              Son fils lui a procuré de l’herbe et »après tout,« s’est-elle dit »qu’ai-je à y perdre ?« .
                                              Autant vous dire que j’ai suivi cette expérience avec perplexité et prudence. J’ai vu une femme connaître enfin des moments de »non souffrance« .
                                              Elle a été honnête avec son médecin, et lui a confié ce qu’elle appelait »sa dernière folie".
                                              Il ne lui a rien dit, s’est contenté de sourire et de faire comme s’il n’avait pas compris.
                                              Voyez-vous je me demanderai toujours si prendre de la drogue légale comme la morphine *avec des résultats médiocres pour le patient et des effets secondaires insupportables, est préférable à fumer un pétard qui bizarrement vous soulage vraiment.
                                              Il est rare que j’intervienne dans ces débats, car j’ai beaucoup d’autres choses à faire,mais ce sujet me tient à cœur car il mérite de la réflexion.
                                              Cordialement.

                                              *morphine, gabapentine, benzodiazepine etc...


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 16:43

                                                merci Jordanne de votre témoignage qui éclairera utilement pas mal de lecteurs...

                                                si vous avez quand même un peu de temps, ouvrez le lien proposé dans l’article
                                                il suffit de cliquer sur le lien ci dessous (en rouge)
                                                Le docteur Franjo Grotenhermen raconte dans ce long document de 176 pages toutes les applications connues, et moins connues, du cannabis depuis des siècles.

                                              • oncle archibald 19 octobre 2012 17:27

                                                @ Jordanne : 

                                                Votre contribution est très intéressante et peut ramener au sujet ... Il est possible que le cannabis comme la morphine et autres molécules utilisées en anti-douleur puisse avoir des vertus thérapeutiques ... 

                                                Pour autant est-il souhaitable que la morphine soit mise en vente libre ? La réponse est évidemment non. Cqfd. 

                                              • gaijin gaijin 19 octobre 2012 18:26

                                                oncle archibald
                                                il vaut bien mieux se passer de drogue
                                                mais la question n’est pas de promouvoir la consommation de cannabis
                                                consommation il y a ! et consommation massive !
                                                la légalisation ce n’est pas la favoriser : c’est supprimer les effets négatifs du trafic.

                                                pour en revenir a la morphine n’est ’il pas étonnant que les médecins aient le droit de l’utiliser alors qu’ils n’ont pas le droit d’utiliser le cannabis ???????
                                                alors même que le cannabis comporte moins d’effets secondaires et pas d’addiction ......
                                                c’est étonnant non cette religion anti chanvre

                                                autre sujet lié : ça serait pas mal de se demander comment il se fait que dans notre pays on cumule autant de recors : alcool, drogue, médicaments ........
                                                ça serait une vraie question non ?


                                              • Soi même Soi même 19 octobre 2012 19:46

                                                Avec cette doctrine de la tolérance zéro , on est bien dans une impasse.
                                                Comme si la crispation à appliquer les lois de manière les plus striques allais enrayées les choses.
                                                Il y a d’autre moment pour venir à bout de tous cela, c’est de sortir de cette éducation de la jeunesse par la faible du cœur.

                                                Un enfant à besoin d’adulte qui se porte l’autorité vis à vis de soi même, un adolescent à besoin d’adultes qu’ils admirent. Et c’est loin le cas, quand on voit que que l’on met en avant comme adultes, entre des adultes pas finie, et les autres.
                                                 Et bien on en n’a pas finie avec ce problème et ce n’est pas l’interdit des lois qui vont changer, ni la tolérance.
                                                Il y a une belle initiative au Portugal mais comme nous somme tellement fier d’’être au dessus des autres, nous sommes vraiment pas prêt à faire autrement !

                                                Mettre fin à « la guerre contre la drogue » : le succès portugais

                                                http://www.rue89.com/2010/11/27/drogues-prevention-plutot-que-prison-cle-du-succes-portugais-177965

                                                 


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 2012 19:53

                                                  Soi même

                                                  effectivement, le Portugal a trouvé la voie de sortie la plus logique.
                                                  merci d’en avoir parlé.
                                                  je cite une partie de l’article, pour donner envie de le lire intégralement

                                                  Dans le système portugais, le toxicomane est considéré comme un malade, non pas comme un criminel. Luis Ramos peut en témoigner. Ce Lisbonnais aux cheveux noirs a un lourd passé de drogué derrière lui. Tout commence à l’âge de 14 ans, quand il fume son premier pétard. Peu après, il passe à l’héroïne et à la cocaïne, mélangées avec des somnifères.

                                                  Il finance d’abord son addiction par des petits boulots, comme serrurier ou voiturier, avant de se lancer dans la vente de drogues. Par la suite, et probablement parce qu’il a partagé des seringues, il attrape l’hépatite B. Puis l’hépatite C. Et le Sida. En 2000, sa première thérapie de méthadone en Espagne échoue.

                                                  De retour au Portugal, il tombe de nouveau sous l’emprise des drogues. Ce n’est qu’en 2009 qu’il retrouve espoir : la police de la capitale portugaise l’appréhende et le renvoie à la commission de dissuasion des drogues (CDD) de Lisbonne.

                                                  Cet organisme lui fait faire sa deuxième thérapie de méthadone, qu’il suit avec succès jusqu’à ce jour. Ainsi, ce Portugais dispose maintenant d’un logement payé par l’État et reçoit régulièrement des traitements gratuits de méthadone et contre le sida.

                                                  Luis Ramos profite d’une législation qui a été introduite en 2001 en réaction aux taux de consommation de drogues très élevés des années 90.


                                                • oncle archibald 20 octobre 2012 10:20

                                                  @ Olivier : J’ai lu l’article en lien et comme vous je retiens quelques extraits, les mêmes d’ailleurs : « Tout commence à l’âge de 14 ans, quand il fume son premier pétard. Peu après, il passe à l’héroïne et à la cocaïne, mélangées avec des somnifères ». Vous trouvez toujours aussi ringard le message à faire passer aux ados : la drogue c’est NON, quelle qu’elle soit, point barre !

                                                  Soigner les drogués est une chose, encourager la consommation de drogues en est une aitre. Aucun signal de permissivité ne doit être envoyé aux jeunes. Point barre, pour parler comme eux.


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 20 octobre 2012 13:02

                                                  cher Oncle,

                                                  ne déformez pas le contenu de mon article.
                                                  loin d’encourager la dépénalisation, je tente (en vain pour vous, semble-t-il) de poser le problème de la drogue différemment.
                                                  soit on les interdit toutes, alcool, tabac, médicament, etc
                                                  soit pas...
                                                  juste une affaire de cohérence en quelque sorte.
                                                   smiley

                                                • oncle archibald 20 octobre 2012 14:21

                                                  Taratata Cher Olivier,

                                                  Votre article est ni plus ni moins qu’une ode au cannabis ... 

                                                  Et votre argument à la noix revient à dire puisqu’on ne peut pas interdire l’usage des drogues déjà acceptées, alcool et tabac, ajoutons d’autres drogues à la liste ...

                                                  Pour moi et pour tous ceux qui se soucient de l’avenir de leurs petits enfants, c’est NON !

                                                • olivier cabanel olivier cabanel 20 octobre 2012 14:44

                                                  cher oncle

                                                  « une ode au cannabis » !!!
                                                  comme vous y allez !
                                                  j’indique seulement, preuves à l’appui que l’interdiction n’empêche pas la consommation, et surtout qu’elle permet la consommation de produits dangereux, sans controles possibles...
                                                  ou alors, une fois de plus, demandez l’interdiction de toutes les drogues.
                                                  soyez logique au moins une fois.
                                                   smiley

                                                • oncle archibald 20 octobre 2012 16:08

                                                  Je pense être non seulement logique mais clair et et constant, alors que vous jouez les faux culs en vous contentant d’insinuer ... 

                                                  Dites clairement que vous êtes pour la dépénalisation du cannabis, ce sera beaucoup moins hypocrite. Vous êtes pour et je suis contre, c’est clair non ?

                                                  Je suis contre parce que je vois beaucoup trop de gamins à l’état de loque, sans ressort, sans envies d’avenir, la tête enfumée, alcoolisée, extasiée, abrutis par les drogues dont ils pensent avoir besoin ... Quelle pitié !

                                                • olivier cabanel olivier cabanel 20 octobre 2012 17:36

                                                  mais cher Oncle,

                                                  le but de mon article n’est pas de faire connaitre mon opinion, mais seulement de permettre aux lecteurs de réfléchir à la question, et ensuite, dans leur ame et conscience, de se forger une opinion.
                                                  je pensais que vous l’aviez compris ?
                                                   smiley

                                                • oncle archibald 20 octobre 2012 18:34

                                                  Vous avez du faire vos humanités chez les jésuites pour être aussi fuyant. 


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 20 octobre 2012 19:09

                                                  cher oncle

                                                  pas de bol,
                                                  je suis issu d’une famille protestante...
                                                   smiley

                                                • Magnon 20 octobre 2012 01:29

                                                  @Cabanel

                                                  Peut-être due le gouvernement craint-il la malédiction de Baudelaire. Dans « Du vin et du haschisch » (1851), l’auteur écrivait :

                                                  « S’il existait un gouvernement qui eût intérêt à corrompre ses gouvernés, il n’aurait qu’à encourager l’usage du haschisch. »

                                                  Il n’y a rien a ajouter !


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 20 octobre 2012 07:37

                                                    Magnon

                                                    comment faites vous pour tirer toujours la mauvaise pioche ?
                                                    c’est consternant.
                                                    justement, l’article, avec toutes les preuves possibles et inimaginables, prouve qu’au contraire c’est l’interdiction qui génère les trafics, la corruption, qui finance les mafias...
                                                    c’est pourtant si facile à comprendre.
                                                    vous êtes fatigués ?
                                                     smiley

                                                  • oncle archibald 20 octobre 2012 10:07

                                                    @Cabanel : ne faites pas semblant de ne pas comprendre .. Baudelaire veut dire que le haschisch embrume l’esprit et que les consommateurs de drogues ont l’esprit malléable ... 


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 20 octobre 2012 12:59

                                                    Cher Oncle

                                                    « embrume l’esprit »
                                                    écoutez, je veux bien avoir l’esprit « embrumé » et proposer des textes aussi beaux que ceux que Baudelaire nous a offert.
                                                     smiley

                                                  • oncle archibald 20 octobre 2012 14:27

                                                    Olivier libre à vous de vouloir finir votre vie comme lui : « Lors d’une visite à l’église Saint-Loup de Namur, Baudelaire perd connaissance. Cet effondrement est suivi de troubles cérébraux, en particulier d’aphasie. À partir de mars 1866, il souffre d’hémiplégie. Il meurt à Paris de la syphilis le 31 août 1867 ».


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 20 octobre 2012 14:42

                                                    cher oncle

                                                    ma carrière n’est pas en cause,
                                                    pourquoi toujours vouloir rattacher l’article à celui qui l’a écrit ?
                                                    je pose une question, j’évoque un tabou, et vous, vous me montrez du doigt !
                                                    étrange.
                                                    le dialogue vous fait peur ?
                                                    vous devriez plutot remonter dans l’histoire et découvrir ceux, qui, sans des substances illicites nous ont proposé des chef d’oeuvres, 
                                                    au alors se contenter de « la petite maison dans la prairie »
                                                     smiley
                                                    c’est sur ce lien.

                                                  • tf1Goupie 20 octobre 2012 14:45

                                                    Parce que Baudelaire n’avait aucune addiction et était en parfaite harmonie avec lui-même c’est bien connu


                                                  • gaijin gaijin 20 octobre 2012 18:16

                                                    olivier
                                                    très intéressant le lien et surtout la conclusion qui lie la révolution industrielle au développement de l’alcoolisme et de la toxicomanie .
                                                    décidément ce siècle des lumières n’a pas finit de nous enfoncer dans l’obscurité !


                                                  • Magnon 20 octobre 2012 13:12

                                                    @Cabanel
                                                    C’est peut être notre société qui pousse les citoyens à se corrompre !
                                                    Le gouvernement serait excusé, il ne compte pour rien, peut-être ?


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 20 octobre 2012 13:25

                                                      magnon

                                                      les citoyens n’ont pas besoin d’un gouvernement pour se lancer dans la corruption,
                                                      ceci dit, il ne faut pas limiter cette « histoire de drogue » à l’unique point de la corruption


                                                      • Magnon 20 octobre 2012 18:25

                                                        @Cabanel
                                                        Dans le texte de Baudelaire, l’auteur fait références à ses propres essais et à son observation personnelle des haschischins.

                                                        Maintenant, on a fait un inventaire plus exhaustif :
                                                        Yeux rouges...
                                                        Tachycardie et autres risques cardiaques
                                                        anxiété
                                                        Altération de la mémoire
                                                        paranoïa
                                                        schizophrénie
                                                        problème de la concentration, (conduite automobile, machines dangereuses, travail)
                                                        troubles psychotiques
                                                        cancer, bronchite, emphysème
                                                        baisse de la fertilité, cancer des testicules
                                                        maladie parodontale
                                                        perte de QI, en partie irréversible....

                                                        Maintenant, si un gouvernement voulait corrompre son peuple...


                                                        • gaijin gaijin 20 octobre 2012 18:51

                                                          magnon
                                                          c’est vrai les yeux rouges c’est grave
                                                          quand au reste c’est de la pure désinformation : paranoïa schizophrénie ? c’est du délire ......
                                                          ( bien sur fumer peut provoquer une décompensation mais aussi boire sortir en boite ou ne rien faire .........)
                                                          cancer ? vous confondez ça c’est le tabac qu’on fume avec le shit et si on pouvait cultivier son herbe tranquille il y aurait moins de problèmes
                                                          problèmes de concentration : oui mais pas plus que le valium le tranxène et autres joyeusetées légales
                                                          perte de QI ? il n’y a pas que le cannabis ( hélas ) les 40 ricards a l’apéro flinguent des neurones par milliards

                                                          par contre :

                                                          " SANTE - Une conférence sur le sujet avait lieu ce vendredi à Strasbourg visant à assouplir la législation française sur le cannabis...

                                                          Alors que le débat sur la dépénalisation du cannabis est reparti de plus belle cette semaine après la sortie de Vincent Peillon, une conférence se tenait justement ce vendredi à Strasbourg sur son utilisation à des fins médicales. 20 Minutes fait le point sur le cannabis thérapeutique.

                                                          Il s’adresse à qui ?

                                                          Des personnes atteintes de maladies aussi diverses que le sida, le cancer, la sclérose en plaques, l’épilepsie, les maladies inflammatoires de l’intestin, l’obésité et l’anorexie, ou encore le syndrome Gilles de la Tourette. 

                                                          Quelles sont les vertus thérapeutiques du cannabis ?

                                                          Les effets euphorisants du THC, la molécule active du cannabis, viennent soulager les douleurs, nausées et autres vomissements liées soit directement à la maladie soit au traitement utilisé contre celle-ci (chimiothérapie, etc.). Le cannabis a également le don de stimuler l’appétit des séropositifs traités par trithérapie. Ces vertus sont connues depuis l’Antiquité où le cannabis était utilisé de manière médicale du Moyen-Orient à la Chine en passant par l’Inde. "

                                                          extrait du lien d’olivier ci dessus


                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 20 octobre 2012 19:05

                                                          magnon

                                                          n’en jetez plus la cour est pleine.
                                                          donc si je comprends bien vous venez de nous lister tous les dommages dus à la pratique du cannabis ?
                                                          bien, à mon tour...
                                                          je ne fais que résumer ce qui est dans mon article, sous le contrôle des scientifiques déjà cités, et que je ne vais pas citer à nouveau.
                                                          il soigne : 
                                                          les rhumatismes,
                                                           la goutte, 
                                                          les absences mentales, 
                                                          le paludisme, 
                                                          le béribéri
                                                          c’est un anesthésiant,
                                                          il lutte contre la lèpre
                                                          c’est un vermifuge, 
                                                          amélioration dans le cadre de la maladie d’Alzheimer
                                                          il pourrait résoudre la croissance des tumeurs cancéreuses
                                                          Dépression
                                                          Angoisses et troubles de stress post-traumatiques
                                                          Psychoses affectives, dépressions endogènes et 
                                                          troubles bipolaires
                                                          Autisme 
                                                          Impuissance sexuelle et dysfonction érectile 
                                                          Troubles du sommeil et insomnies 
                                                          Accoutumance à l’alcool, aux opiacés et aux 
                                                          somnifères
                                                          Trouble Déficit de l’Attention / Hyperactivité (TDAH)
                                                          Trouble Obsessif Compulsif (TOC), pensées, 
                                                          impulsions et tendances impératives
                                                          Syndrome de Gilles de la Tourette 
                                                          Spasticité, sclérose en plaques et paraplégie 
                                                          Troubles de la motricité liés à une hyperkinésie 
                                                          Maladie de Parkinson 
                                                          Epilepsie 
                                                          Douleurs physiques 
                                                          Céphalées 
                                                          Ulcère gastroduodénal et brûlures de l’estomac
                                                          Diarrhée 95
                                                          Syndrome de l’intestin irritable 
                                                          Nausées et vomissements
                                                          Chimiothérapie anticancéreuse
                                                          VIH/sida 
                                                          Autres maladies accompagnées de nausées 
                                                          Perte d’appétit et amaigrissement 
                                                          Sida 
                                                          Maladie d’Alzheimer 
                                                          Inflammations et allergies 
                                                          Inflammations 
                                                          Allergies 
                                                          etc...
                                                          à la différence de vous, j’ai cité tous les liens, et les scientifiques qui attestent des propriétés du cannabis.
                                                          j’attend avec impatience vos liens, et les noms des scientifiques que vous avez à opposer.
                                                           smiley



                                                        • oncle archibald 20 octobre 2012 19:11

                                                          Fumons, fumons, fumons

                                                          Le bon joint Typhon, Typhon, Typhon,

                                                          L’universelle panacée, eh ! eh !

                                                          ••••


                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 20 octobre 2012 19:16

                                                          cher Oncle

                                                          à vous lire, j’aurais tendance à écrire plutot :
                                                          buvons, buvons...
                                                          hips !
                                                           smiley

                                                        • Magnon 20 octobre 2012 19:42

                                                          @Cabanel

                                                          On croirait le sirop Typhon, ou là en mieux !

                                                          Pour le paludisme, je prendrais plutôt de la chloroquinine, ou des dérivés de l’artemisinine, pour le béribéri, de la vitamine B1 !
                                                          Maintenant, les croyances peuvent faire des dégâts terrifiants

                                                          Pour la lèpre, je préférerais la rifampicine, maintenant, si vous avez découvert une nouveau traitement contre la lèpre, cela devrait intéresser la fondation Raoul Follereau.

                                                          Vous êtes prosélyte ou vous reprenez les discours des prosélytes.
                                                          Sauf que derrière ce discours, il y a une réalité de déscolarisation, de désocialisation, de violence et de misère !


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 20 octobre 2012 20:00

                                                            mai magnon, je n’y suis pour rien, j’ai simplement cité ce lien, 

                                                            il est issu du travail d’un docteur.
                                                            il comporte 176 pages
                                                            vous devriez les lire, puis ensuite on en parle, plutot que de traiter ça par la dérision.
                                                            enfin, c’est vous qui voyez.
                                                            revoici l’extrait de l’article, 
                                                            il suffit de cliquer sur le lien.
                                                            Le docteur Franjo Grotenhermen raconte dans ce long document de 176 pages toutes les applications connues, et moins connues, du cannabis depuis des siècles.
                                                            bonne lecture
                                                             smiley

                                                          • Magnon 20 octobre 2012 22:17

                                                            Moi aussi je l’ai lu, c’est une compilation des usages passés du cannabis, par exemple, pour le béribéri, cela empêchait les douleurs, mais cela ne soignait pas !
                                                            UN seul et unique traitement, la vitamine B1.

                                                            A part un effet sur la douleur dont le mécanisme est contesté, (antidouleur ou euphorisant ?), on n’a rien trouvé que que des propriétés psychotropes.

                                                            Avec tous ses effets psychologiquement et socialement dévastateurs !

                                                            PS, le document lié décrit des usages de charlatans du XIXème siècle, il ne savaient rien, mais ils composaient des potions ! Les même que ceux qui fourraient de la cocaïne dans le coca-cola ! 50 ans plus tard, ils mettaient du radium dans l’eau minérale !


                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2012 09:16

                                                              magnon

                                                              je ne sais pas ce que vous avez lu !
                                                              l’almanach vermot peut être...
                                                              vous dites « le document lié décrit des usages de charlatans du XIXème siècle »
                                                              n’importe quoi !
                                                              vous me parlez de béribéri !!!
                                                              je vous parle d’alzheimer, de cancer, de maladies cardiovasculaires, de sclérose en plaque...extrait :
                                                              Diverses études révèlent l’efficacité du THC et d’autres cannabinoïdes pour ralentir l’évolution de certains cancers. Ainsi, lors d’un test in vitro, les cannabinoïdes ont empêché la reproduction des cellules cancéreuses (Melck, 2000). Dans un essai sur le modèle animal d’une tumeur maligne du cerveau (rats), le glioblastome multiforme, le THC a pu guérir entièrement un tiers des animaux et allonger considérablement la durée de vie d’un autre tiers (Galve-Roperh, 2000). Dans cet essai, le THC a été introduit directement dans la tumeur par une simple intervention chirurgicale.
                                                              vous remarquerez qu’on n’est pas au 19eme siècle, et que ce ne sont pas des charlatans
                                                              autre extrait :
                                                              En 1997, une première étude a été publiée sur l’effet du Dronabinol sur 15 patients atteints de la maladie d’Alzheimer (Volicer, 1997). Il s’agit d’une maladie dégénérative du cerveau entraînant une détérioration des facultés cognitives, comme la mémoire et le sens de l’orientation, et parfois aussi des états dépressifs ou d’autres symptômes. Les 15 patients choisis pour participer à cette étude refusaient tous de se nourrir. Au cours des six semaines de durée de l’étude, les patients ont reçu soit une préparation à base de THC, soit un placebo. Les résultats globaux ont révélé une prise de poids plus importante avec le THC qu’avec le placebo. Les effets secondaires observés ont été faibles, comprenant, entre autres, des états euphoriques ou de la fatigue.
                                                              Une deuxième étude, menée auprès de 9 patients d’une moyenne d’âge de 83 ans, a obtenu des résultats similaires. Elle a été présentée en mai 2003 lors du Congrès annuel de la Société américaine de gériatrie. Avant l’étude, tous les patients avaient maigri suite à la perte de l’appétit. Après le traitement à base de THC, tous avaient repris du poids.
                                                              alors, soit vous ne savez pas lire, soit vous êtes un affabulateur, destiné seulement à me faire perdre mon temps...
                                                              faudrait arrêter ce vilain manège.
                                                              merci d’avance.
                                                               smiley

                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2012 09:59

                                                              schweitzer

                                                              c’est sympa de votre part de vouloir prendre la défense de magnon...
                                                              mais si c’est en me traitant de charlatan, alors que j’ai donné à votre protégé magnon des extraits complets, émanant de scientifiques indiscutables, vous passerez pour un cuistre.
                                                              il est probable en effet que vous en soyez un....
                                                               smiley

                                                            • tf1Goupie 21 octobre 2012 10:52

                                                              @ Magnon,

                                                              Il y a aussi quelque chose de psychologiquement et socialement dévastateur : ça s’appelle la dépression.
                                                              C’est une « substance » disponible à l’état naturel mais qui ne se vent pas. Elle même parfois fournie à la naissance. Elle n’est pas illégale et se trouve en grande quantité dans notre belle patrie.

                                                              Donc cette substance vous parait bien ?

                                                              Je plaisante un petit peu juste pour souligner qu’il n’y a pas besoin de prendre des drogues pour avoir des problèmes psychologiques graves, et même souvent la drogue n’est que le révélateur ou le palliatif.

                                                              Et comme beaucoup de mal informés vous attaquez le messager plutôt que le problème.

                                                              Ce que tente ici Cabanel , avant de dépénaliser, c’est dans « dé-tabouiser » le sujet du Cannabis qui a fait l’objet de propagande pendant des décennies (et sachez que je n’ai pas l’habitude de tresser des lauriers à Mr Cabanel ...).

                                                              La propagande est également une drogue dure, et beaucoup ici ont été traité à haute dose : les séquelles sont évidentes vu la façon dont ils restent scotchés à de fausses idées.

                                                              Il a été évoqué ici le cas des anxyolitiques légaux tels que le xanax ou le lexomil, vendus sans hésitation par votre dealer favori appelé « médecin généraliste ».
                                                              Ces médicaments ont des effets « secondaires » (moi je dirais primaires ) significatifs et prouvés, mais occultés ;
                                                              pour le Lexomil la dépendance s’installe TRES rapidement,
                                                              pour le Xanax, si la prise est maintenue sur une longue durée (1 an ou plus), il y a un impact plus ou moins grave sur la mémoire.

                                                              Donnez un xanax par jour pendant 2 ans à un ado et après vous direz que le joint quotidien c’est du pipi de chat à côté


                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2012 12:58

                                                              schweitzer

                                                              et des lecteurs comme vous se tirent une balle dans le pied en bottant en touche, en agitant des écrans de fumée...
                                                              le sujet n’étant pas Burgemeister, ou Dupont, mais les scientifiques cités dans l’article.
                                                              alors, bien sur, pour défendre une cause perdue d’avance, vous pouvez tenter de m’accrocher toutes les casseroles possibles, mais en le faisant vous perdez toute crédibilité.
                                                              c’est pas de bol.
                                                               smiley
                                                              le ciel vous tienne en joie.

                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2012 16:07

                                                              schweitzer

                                                              comme vous avez pu le remarquer, mon nom est « cabanel », et ce n’est pas un pseudo,
                                                              je vous demande donc de retirer ce « cabanul », en imaginant simplement que votre doigt à glissé ?
                                                              laissons ce genre d’humour potache à l’almanach vermot...
                                                              vous en sortirez grandi, même si pour l’instant, le challenge ne semble pas insurmontable.
                                                               smiley
                                                              et qu’il ne fait rire que vous.

                                                            • auguste auguste 21 octobre 2012 16:49

                                                              @ L’auteur

                                                              J’espère que vous ne tiendrez pas rigueur d’un hors sujet, dont je souhaiterais qu’il mette un peu de bonne humeur au milieu de toutes ces querelles.
                                                              Votre allusion à « des écrans de fumée » m’a inspiré un détournement d’article et de photo, à partir de ce lien.

                                                              Comme vous le savez, le Pech de Bugarach a été envahi et se retrouve embrumé par un écran de fumée, directement issu de sa robe de verdure qui produit une herbe bio, laquelle ne demande qu’à être roulée.

                                                              Si les troglodytes ne semblent pas en souffrir, on ne peut pas en dire autant des autorités qui projettent de bétonner les grottes.
                                                              Je serais curieux de connaitre la composition du cocktail qui a grillé leurs neurones pour accoucher d’une idée aussi farfelue.

                                                              A priori, le cannabis doit être mis hors de cause.
                                                              Ce n’est que mon opinion.

                                                              Et vous, cher Olivier, qu’en pensez-vous ?


                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2012 17:15

                                                                auguste

                                                                j’en pense que ce site a déjà fait l’objet d’un de mes articles, 
                                                                voici le lien pour le découvrir
                                                                cdt
                                                                 smiley

                                                              • gaijin gaijin 21 octobre 2012 17:34

                                                                il sont magnifiques !
                                                                bétonner les grottes ......hélas le ridicule ne tue plus personne depuis longtemps
                                                                si j’avais que ça a faire j’irais a bugarach le 21 décembre rien que pour voir les hordes de flics en train de glander dehors pour des prunes ...... smiley
                                                                peut être devraient t’ ils décréter la loi martiale pour l’occasion ( histoire de faire aussi ridicule que la pandémie de ah1n1 )


                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2012 18:26

                                                                gaijin

                                                                pas mieux !
                                                                 smiley

                                                              • gaijin gaijin 21 octobre 2012 19:41

                                                                et puis qui sait il ont peut être prévus de laisser de la place pour les membres du gouvernement a bugarach .......
                                                                en fait je crois que j’ai compris
                                                                on joue a notre insu dans une sitcom interplanétaire et il y a l’entière galaxie qui nous regarde tout les soirs pour se foutre de notre gueule
                                                                pour la chanson du générique :
                                                                https://www.youtube.com/watch?v=ggk-z3ktHIk


                                                              • Magnon 21 octobre 2012 18:07

                                                                @Cabanel
                                                                Ce qui fait la différence entre un médicament et une potion de charlatan, c’est une étude pharmacologique, d’abord une étude sur le mécanisme d’action, ensuite, une étude clinique.
                                                                Par exemple, jamais le cannabis ne soignera le béribéri, parce que ce n’est pas de la vitamine B1.
                                                                Les cannabinoïdes ont fait l’objet d’études scientifiques sur leurs propriétés analgésiques et psychotropes. Aucune n’a débouché !

                                                                On s’est en plus aperçu que les malades qui demandaient du cannabis pour calmer leurs douleurs préféraient le fumer que l’ingérer, CAD qu’il préférait le flash psychotrope plutôt que la sédation des douleurs. Pa bon pour un sédatif !

                                                                Maintenant, lorsqu’il s’agit de personnes qui vont mourir et qu’en fumant, ils vous foutent la paix...

                                                                Que risquent-ils, une démence, le cancer du poumon, la désocialisation ... ?
                                                                Pourquoi pas les laisser faire ?


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2012 18:26

                                                                  magnon

                                                                  ce qui fait la différence entre un commentaire scientifique et votre commentaire, c’est que le premier est etayé avec des dizaines de références, au contraire du votre.
                                                                  comme manifestement vous n’avez toujours pas lu le document dont je vous ai donné le lien à maintes reprises, voici la liste d’une partie des références qui construisent l’étude du docteur en médecine Franjo Grothenhermen.

                                                                  British Medical Association : Therapeutic uses of cannabis. Harwood Academic Publishers, Amsterdam 1997.
                                                                  Cannabis. The scientific and medical evidence. Select Committee on Science and Technology. House of Lords, 9th Report session, 1997-98. London : The Stationery Office, 1998.
                                                                  Grotenhermen F, Russo E, eds. Cannabis and cannabinoids. Pharmacology, toxicology, and therapeutic potential. Bing-hamton/New York : Haworth Press, 2002.
                                                                  Joy JE, Watson SJ, Benson JA, eds. Marijuana and medicine : Assessing the science base. Washington DC : Institute of Medicine, National Academy Press, 1999.
                                                                  Russo E, Grotenhermen F, Hrsg. The Handbook of Cannabis Therapeutics : From Bench to Bedside. Binghamton/New York : Haworth Press, 2006.

                                                                  alors vos explications laborieuses se limitant à vanter les mérites de votre vitamine pour soigner le béribéri....
                                                                   smiley

                                                                • Magnon 21 octobre 2012 18:59

                                                                  @Cabanel
                                                                  C’est des études qui ont parfois plus de 15 ans, aucune n’a débouché sur un traitement médical !

                                                                  Ce que je trouve insupportable, c’est que l’on n’est pas dans la science, mais dans une rhétorique « commerciale » !
                                                                  J’ai l’impression que certains parle du cannabis comme des piliers de bar vous parle du pastis, « bon pour la santé ».


                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2012 19:29

                                                                    magnon 

                                                                    si vous vous décidiez a lire attentivement le lien concernant l’étude du docteur en question, vous verriez en fin d’article toutes les références qu’il donne,
                                                                    et la plupart sont très récentes.
                                                                    parfois je me demande si vous savez lire ?
                                                                     smiley

                                                                  • Magnon 21 octobre 2012 19:13

                                                                    @Cabanel
                                                                    Vous avez écrit :
                                                                    alors vos explications laborieuses se limitant à vanter les mérites de votre vitamine pour soigner le béribéri....
                                                                    Ce n’est pas des explications laborieuses, le béribéri est une maladie provoquée par la carence en vitamine B1, le seul traitement, c’est la vitamine B1.

                                                                    PS, cette maladie a tué 20 nourrissons en 2005 à Mayotte (département français).
                                                                    Il n’y a pas à croire, il n’y a pas a vanter, il y a ce qui est vrai, il y a ce qui est faux, il y a ce qu’il faut faire, il y a ce qu’il ne faut pas faire...
                                                                    Et il y a des croyances qui tuent !


                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2012 19:27

                                                                      magnon

                                                                      reprenez vous !
                                                                      vous me citez sans arret ce « béribéri »....
                                                                      le canabis n’est pas proposé par le docteur Grotenhermen pour soigner le béribéri
                                                                      effectivement, on le trouve dans l’historique a titre indicatif, mais si vous aviez lu attentivement l’étude du docteur en question, il parle de Sida, Cancer, Sclérose en plaque, etc...
                                                                      extrait :
                                                                      Maladie de Parkinson 
                                                                      Epilepsie 
                                                                      Douleurs physiques 
                                                                      Céphalées 
                                                                      Ulcère gastroduodénal et brûlures de l’estomac
                                                                      Diarrhée 95
                                                                      Syndrome de l’intestin irritable 
                                                                      Nausées et vomissements
                                                                      Chimiothérapie anticancéreuse
                                                                      VIH/sida 
                                                                      Autres maladies accompagnées de nausées 
                                                                      Perte d’appétit et amaigrissement 
                                                                      Sida 
                                                                      Maladie d’Alzheimer 
                                                                      Inflammations et allergies 
                                                                      Inflammations 
                                                                      Allergies 
                                                                      je ne comprends pas votre insistance sur ce sacré béribéri ?
                                                                      un blocage peut etre ?

                                                                    • Magnon 21 octobre 2012 21:22

                                                                      @Cabanel
                                                                      Si j’ai bien compris votre liste, cela soigne les maladies qui ne se soignent pas ! Et comme on ne sait pas comment cela soigne, on peut soigner n’importe quoi ! Un des mécanisme du charlatanisme, avec l’effet placebo !

                                                                      Sauf pour les ulcères gastriques, on a cru longtemps le caractère psychologique des ulcères gastriques. On tourmentait les malades avec des traitements psychologiques.

                                                                      Et puis, un bon matin, on a découvert l’Helicobacter pylori et le traitement antibiotique à l’amoxicilline ! On a donné aux découvreurs un prix Nobel et on a pu soigner les malades !

                                                                      Et le cannabis n’a jamais soigné cette maladie ! Sauf pour les prosélytes à œillères.


                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2012 22:34

                                                                        magnon

                                                                        votre cas ne peut pas se soigner.
                                                                        pour guérir, il faut le vouloir, mais vous, vous ne le voulez pas.
                                                                        alors vous continuez, comme s’il n’y avait rien d’autre à faire.
                                                                        pour guérir, il faut le vouloir.
                                                                        je vous plains sincèrement.

                                                                      • schuss 21 octobre 2012 22:47

                                                                        Bonsoir,
                                                                        vous oubliez un point important que personne ne soulève dans le cas d’une drogue comme le cannabis. Sur le plan énergétique le cannabis amenuise vos défenses . Qu’est ce que cela veut dire ?
                                                                        L’usage du cannabis détériore votre champ éthérique ( Magnétique si vous préférez ) et autorise n’importe quelle information électrique étrangère à pénétrer votre organisme. De la sorte vous subissez une infection d’ordre magnétique...
                                                                        C’est vrai que l’alcool et le tabac sont des drogues mais elles n’ont pas cet effet, elles agissent uniquement sur le plan physio de l’individu.
                                                                        Le cannabis agit peu sur l’aspect physio mais beaucoup sur le plan magnétique. c’est pour cette raison que les spécialistes parlent de schizophrénie associée a l’usage intensif du cannabis.
                                                                        Parler de morale ou d’éthique ne suffit pas dans le cas du cannabis . Cette drogue est la porte ouverte au dérèglement moral de notre société car les capacités morales de l’individu sont « gouvernées » par son activité magnétique , ce que vous semblez ignorer totalement. Malheureusement je ne peux pas faire un développement sur cette thèse.
                                                                        Je pense que vous devriez vous renseigner plus amplement sur les véritables méfaits du cannabis avant d’en faire la publicité...


                                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2012 22:56

                                                                          schuss

                                                                          bien reçu votre explication....ou devrais-je dire théorie ?
                                                                          si vous pouviez l’étayer avec des preuves ?
                                                                          il doit bien y avoir une publication scientifique pour assoir votre opinion ?
                                                                          dans l’attente...

                                                                        • Deneb Deneb 22 octobre 2012 07:52

                                                                          Schuss : sciento, raëlien ou temple solaire ?


                                                                        • gaijin gaijin 22 octobre 2012 15:19

                                                                          schuss
                                                                          ne parlez pas de ce que vous ignorez
                                                                          n’importe qu’elle substance psychoactive agit sur le plan éthérique
                                                                          alcool et tabac compris
                                                                          même l’encens a un effet .......( il sert a ça d’ailleurs )
                                                                          l’ésotérisme c’est bien ....quand c’est pour de vrai


                                                                        • Magnon 22 octobre 2012 00:21

                                                                          @Cabanel
                                                                          Pour me soigner je prendrais des potions certifiées par l’agence du médicament...
                                                                          Pas de la confiture de dawamesk !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès