• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Ah ces rumeurs.....

Ah ces rumeurs.....

Manipulation, inquiétude et Clarification

Depuis quelques semaines des militants des AFC ( Associations Familiales Catholiques) distribuent des tracts devant des écoles pour dénoncer l’enseignement de la théorie du genre.

Un appel « anonyme » reprend cette dénonciation et va plus loin en appelant à une journée sans école….

Des parents à qui on a fait croire n’importe quoi, jusqu’au pire sont inquiets.

 j’ai entendu une mère dire à la radio qu’elle pensait qu’on allait faire de l’éducation sexuelle en maternelle……

 

Et j’ai lu sur un forum : « Et en France, ils envisagent aussi les cours sur cette théorie à la kon en maternelle ? .... pour les jeunes filles de découvrir son corps en se caressant". »

Comment voulez- vous que des parents ne soient pas dans la panique et que certains n’en arrivent pas à croire ces sornettes.

Des enseignants ont calmé le jeu et expliqué aux parents qu’il ne fallait pas croire aux rumeurs.

Des associations comme le CNAFAL apportent des clarifications : 

 

« Depuis la déclaration des Droits de la Femme d’Olympe de Gouges, le combat laïque pour l’émancipation totale des femmes et des hommes n’a cessé. La revendication égalitaire est un des fondements de la République.

C’est pourquoi le CNAFAL approuve en bloc et en détail, la totalité de la loi présentée par la Ministre Najat Vallaud-Belkacem.

Il approuve le côté novateur de la loi qui vise à modifier les mentalités et les vieux réflexes qui assignent le meilleur rôle à l’homme (Monsieur Gagne-pain) et un rôle mineur à la femme (Madame Ménage).

En agissant sur les médias, sur la formation des journalistes, sur l’école dès le primaire, elle vise très justement à rendre rapidement effectif le changement des mentalités.

Le CNAFAL condamne les multiples pressions exercées sur les enseignants, aux abords des écoles publiques, par des groupes catholiques intégristes et d’autres que l’on a retrouvé chez les partisans de la Manif pour tous, visant à empêcher une éducation à l’égalité hommes/femmes.

Le CNAFAL condamne la campagne mensongère voulant faire croire que l'on enseignerait dans les écoles la théorie du genre.

 Il rappelle que ce qui est remis en cause par les responsables de cette désinformation c'est toute l'éducation contre les discriminations sexuelles et l'apprentissage de la raison critique sur les processus de domination. »

 

Le débat d’idées contradictoires est utile pour la démocratie.

Les rumeurs, elles, sont à combattre.

Quand je parle des rumeurs, je parle de n’importe quelle rumeur, qu’elle vienne de droite ou d’ailleurs.

 

Jean-François Chalot

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.52/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • jaja jaja 30 janvier 2014 08:35

    « Les rumeurs, elles, sont à combattre. »

    Extrêmement difficile.... En parler renforce la rumeur, l’ignorer aussi (il n’y a pas de fumée sans feu...affirmeront les crédules)...


    • Patrick Samba Patrick Samba 30 janvier 2014 15:55

      Bonjour,

      combattre une rumeur est effectivement très difficile dans la mesure où l’on est confronté au dilemne dont parle jaja. Néanmoins, et parce que cette opinion de Camus a un sens bien réel et profond (« Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde ») pour se donner le maximum de chance de lutter efficacement contre une rumeur, il est essentiel de la qualifier avec la plus grande justesse.

      Et en gros on peut différencier au moins deux types principales de rumeur :
      - les rumeurs mensongères, intentionnelles, dont le but est de nuire à quelqu’un ou à un groupe
      -les rumeurs délirantes , comme la fameuse « rumeur d’Orléans »

      Ici apparemment on est plutôt dans la première catégorie de rumeur, puisqu’à l’origine il y a les informations problématiques ou trompeuses de Farida Belghoul.

      Mais il existe aussi des formes mixtes, et notamment les rumeurs au départ malveillantes et qui deviennent délirantes...



    • oncle archibald 30 janvier 2014 08:40

      « ce n’etait pas une rumeur , c’est ce que voulait najat vallau belkacem :


      En septembre, Najat vallau belkacem avait annoncé la couleur en visitant la crèche Bourdarias, à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Inspiré par la Suède, l’établissement a mis en place une politique de lutte contre le sexisme via une déconstruction des stéréotypes dès le berceau. Un mois plus tard, la ministre, dans une interview au magazine Têtu, regrettait que les manuels scolaires passent sous silence l’orientation LGBT de certains personnages historiques ou auteurs. À la rentrée prochaine, c’est sous son égide que seront expérimentés à l’école, dans dix académies, les « ABCD de l’égalité ». »

      Si c’était les cathos le gouvernement s’en foutrait de la « rumeur ». Mais là ce sont les musulmans qui réagissent, et ils votent socialiste .. Alors vite il faut démentir, rassurer, apaiser ...... Municipales et Européennes obligent. On y reviendra après, je n’en doutes pas, ça fait partie du « package » destiné à saper les bases de notre société avec le mariage homosexuel, la MDA, l’euthanasie, etc ...

      • Constant danslayreur 30 janvier 2014 12:19

        « Mais là ce sont les musulmans qui réagissent, et ils votent socialiste .. »
        Arrêtez avec ça, à ma connaissance, ils ont surtout voté « contre » Sarkozy nuance... 

        Et il m’étonnerait que les démentis dont vous parlez et qui viseraient à les rassurer suffisent désormais, après un début de quinquennat cauchemardesque aussi bien pour eux que pour leurs compatriotes.

        Quoi qu’il en soit ils font ce qu’ils veulent, mais je sais que si le musulman que je suis étais français, il ne voterait plus du tout. Plus jamais.


      • claude-michel claude-michel 30 janvier 2014 08:43

        Pourtant l’expression a été employée par des socialistes, comme Najat Vallaud-Belkacem en 2011 et Vincent Peillon, alors ministre de l’Éducation nationale, en mai 2013.. ?

        Ces gens sont des pyromanes irresponsables...au même titre que Hollande qui depuis son entrée à l’élysée parle d’inversion de la courbe du chômage.. ?

        • claude-michel claude-michel 30 janvier 2014 09:44

          Tu te chache chalot...derrière ton petit doigt.. ?


        • Yohan Yohan 30 janvier 2014 10:02

          Il se cachalot smiley


        • Dwaabala Dwaabala 30 janvier 2014 08:53

          Il y a une différence entre enseigner une théorie et tenter de faire passer une idéologie dans la pratique de l’enseignement.
          Les moralisateurs de la vie publique jouent sur les mots, pendant que les hommes comme les femmes sont frappés par le chômage massif, l’attaque contre les retraites, et devant les perspectives de destruction des droits sociaux.
          Bien joué, les socialistes !


          • oncle archibald 30 janvier 2014 11:29

            Bien joué ? Etes vous sûr ? Il y a quelques années peut être mais actuellement avec une opinion qui gronde, qui est vaccinée contre le mensonge, je crains ou plutôt j’espère, que leurs « subtiles » manoeuvres vont totalement se retourner contre eux ...

            Quand on pense qu’à Marseille pour se débarrasser du boulet Guerini ils intentent une procédure de radiation du PS de ce truand à deux mois des municipales, que dans la même ville le vieillard cacochyme qui tient la mairie depuis un quart de siècle va peut être la garder pour une mandature de plus, la messe est dite. Cela s’appelle de l’autodestruction, et c’est bien fait pour leur gueule, ils nous ont assez pris pour des couillons.

          • Onecinikiou 31 janvier 2014 08:52

            Les idéologies queer et du gender ne sont pas des théories, au sens où elles ne respectent en rien un protocole scientifique a minima. Elles correspondent en tout point à la notion d’idéologie, en tant que construction et représentation fumeuses de la réalité, invalidées généralement par cette dernière. Leurs partisans, à poils d’un point de vue méthodologique, n’ayant plus que le totalitarisme et/ou la dissimulation pour subvertir la société et faire taire leurs opposants.


          • eric 30 janvier 2014 08:55

            Du vrai Chalot !
            Lui aussi reprend le communique officiel, mais en grand honnête homme de gauche, un des rares encore engage sur le terrain, il est quand même gêné par la stigmatisation des immigres...Alors, il se rabat, lui, sur les fondamentaux, « catho intégriste, extrême droite, etc..
            Il ne reprend pas non plus la »rumeur" diffusée par le ministère, qui fait semblant de confondre sécher une journée en signe de protestation, et retirer ses gosses de l’école.

            Même vous, vous sentez qu’ils en font trop...

            http://www.liberation.fr/societe/20...
            http://www.lelibrepenseur.org/2014/...
            http://www.lelibrepenseur.org/2014/...
            http://www.snuipp.fr/Journee-de-ret...
            http://www.huffingtonpost.fr/2014/0...
            http://www.alterinfo.net/Mise-en-ga...

            Résumons : le ministre, les syndicats, les médias (anciens ou alternatifs), etc... reprennent mot pour mot les mêmes éléments de langage. Bonjour la diversité d’opinion dans la « société civile civique citoyenne » et le débat démocratique !

            Cela va du vocabulaire ( rumeur) jusqu’aux absurdités logiques ;

            Rumeur ? Il n’y a pas de rumeur. Il y a une action civile civique citoyenne. Des organisations envoient aux parents des liens avec les textes officiels en les invitant a se faire leur propre idée. Est-ce que vous voulez cela pour vos enfants ?

            « Il n’y a pas de théorie, mais des études, ce sont donc les résultats des études et non une théorie que nous allons enseigner » ; et a la stigmatisation : « partout il nous est dit que ce sont des Tziganes, des turques et des magrébins, des « fragiles » qui font le plus la gréve de leurs enfants. Un peu comme de prétendre que les prisons sont peuplées d’étrangers, mais avec moins de vraisemblance.
            C’est parfaitement contradictoire avec leur théorie de l’inclusion, qui veut que les cultures migrantes soient incluent, et non assimilées, dans la culture dominante ».
            Les deux s’éclairant l’un l’autre. Droit a la différence a condition que tous le monde soit pareil...
            Et le même bon vieux fantasme bolchevique : le parti accouchant par l’instrument de l’État d’un homme nouveau pour un avenir radieux. « on va détruire une oppression millénaire, changer les rapports homme femme », le tout en bourrant le crane des enfants des autres.

            Il est absolument sans précédent a ma connaissance qu’un Ministre convoque collectivement des parents pour les sermonner ( rappelons qu’un sermon, c’est une explication de texte dans les églises....)

            Quand au rappel de « l’obligation scolaire », on l’attend au tournant a la prochaine gréve de profs....

            Comment pouvez vous ne pas voir le cote très inquiétant de cette campagne anti parents ?


            • Julien30 Julien30 30 janvier 2014 09:00

              « Le débat d’idées contradictoires est utile pour la démocratie »

              Ce serait bien que vous essayiez d’en tenir au moins un dans votre vie, juste pour voir, chiche ?

              Sinon c’est comme au moment du PACS, où les socialistes nous promettaient que jamais il n’y aurait de mariage gay. Si on les laisse faire, dans quelques années ce sera la journée transgenre obligatoire une fois par semaine où votre fille devra s’habiller en garçon et votre garçon en fille, pour leur épanouissement bien sûr et dieu quoi d’autre.


              • eric 30 janvier 2014 09:38

                 A Julien30, c’est exactement cela ! Et ces gens sont tellement coupe du peuple qu’ils n’ont pas compris le sens de « la journée de la Jupe ». Un film ou nos compatriotes d’origine maghrébine, nous disent a la fois qu’il ne veulent pas d’inclusion, de droit a la différence, mais bien qu’ils veulent être des français comme les autres, mais aussi qu’ils veulent cependant rester des hommes et des femmes, comme les autres français. Ces abrutis ont vu cela exclusivement comme une réaction a l’islamisme....


              • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 30 janvier 2014 09:43

                Très bien pensé. L’abruti, c’est bien évidemment l’autre.


              • Julien30 Julien30 30 janvier 2014 09:49

                En tout cas qu’ils continuent comme ça, ils font nos affaires un peu plus chaque jour, avec l’euthanasie et la remise prochaine sur la table, inévitable comme ces gens ne peuvent pas s’arrêter vu que sinon ils n’auraient plus de raison d’être, de la PMA ça ne sera plus 1 million et quelque qu’il y aura dans la rue mais 2,3 et peut être même plus.
                Merci aux socialistes pour tout ce qu’ils font pour les idées de droite dans ce pays !


              • eric 30 janvier 2014 10:14

                A aguera, ben oui, c’est exactement cela : « Abrutis, personne sans intelligence, idiot » (source Larousse). Ouvrez les liens, et ce n’est pas exhaustif. Ils ont tous fait du copié collé du communiqué ministériel. A part les scrupules moraux de Chalot et encore. Vous admettrez que l’absence totale de plus valu intellectuelle, de réflexion, d’esprit critique, sur une situation par ailleurs très nouvelle et potentiellement susceptible d’avoir de nombreuses conséquences ( des parents font la gréve de l’école, de façon organisée et collective, parce qu’ils n’aiment pas un programme) est bien une preuve concrète d’idiotie.
                C’est l’intelligence du perroquet.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 janvier 2014 13:42

                Éric, La journée de la jupe c’est un film, une fiction aussi coup de poing qu’Entre les murs était bisounours. C’est son inverse sur bien des aspects.

                Je n’ai pas connaissance que son réalisateur soit maghrébin d’ailleurs ; en bref je ne vois pas ce que ça nous dit des opinions des « réels » Français d’origine maghrébine.

                Comme souvent ça nous en dit plus sur ceux qui les ont fait que sur eux qui y sont décrits...ou fantasmés (les « jeunes de banlieue »).

                Dommage ça aurait pu (dû) être pour vous l’occasion de nous resservir un couplet sur les profs et sur « les gauches » (de Bégaudeau à Finkelkraut smiley )


              • eric 30 janvier 2014 15:15

                A olivier pierret
                Vous avez raison, j’ai écrit un peu trop vite la dessus, malheureusement pas le temps d’y revenir trop maintenant.


              • Julien30 Julien30 30 janvier 2014 16:26

                « être pour vous l’occasion de nous resservir un couplet sur les profs et sur « les gauches » »

                Mais ce sont en règle générale des analyses toujours très éclairantes bien plus que des couplets partisans, appuyées sur des faits, donc c’est peut être vous qui les lisez de manière trop orientée. Mais il est vrai que la remise en cause et l’autocritique à gauche sont très douloureuses et compliquées à faire, il vaut sans doute en effet mieux ricaner quand ça ne vous plait pas.


              • eric 30 janvier 2014 18:03

                Merci ! Tient, je viens de lire le monde, l’édito est aussi une reproduction parfaite du communique du Ministre. En revanche, a l’intérieur, un article qui explique pourquoi c’est un vaste plantage du pouvoir et de ses officines...


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 janvier 2014 22:10

                Mais il est vrai que la remise en cause et l’autocritique à gauche sont très douloureuses et compliquées à faire, il vaut sans doute en effet mieux ricaner quand ça ne vous plait pas

                Je ferai « mon autocritique » et « ma remise en cause » lorsqu’on m’aura expliqué de manière convaincante pourquoi il est intéressant de croire en la gauche et la droite (en politique ! )

                mis à part ça, je trouve également intéressantes les analyses d’eric sinon je ne passerais pas du temps à les commenter !


              • bakerstreet bakerstreet 30 janvier 2014 09:12

                Peut être serait il pertinent de se demander quelle est la cause de la rumeur ?

                Celle ci vient toujours d’un climat délétère, de suspicion, de changement de paradigme. C’est un peu le retour du refoulé au niveau collectif. 
                Les médias s’empressent de faire parler quelques frappe dingues, s’insurgeant que leurs enfants risquaient de recevoir des cours de masturbation, ou je ne sais quel fadaise. 
                Discréditer en caricaturant, voilà une des grosses ficelles de la manipulation. 

                Néanmoins, on a le droit de se poser quelques questions, et d’émettre même des opinions, sans se faire traiter de bas du front, ni de ringard, en sortant Olympe de Gouges de son chapeau. Pas sûr que la dame serait ravie d’être récupérée, dans ce combat douteux, qui risque bien de troubler de pauvres gamins balbutiant leurs gammes, et qui ne demande qu’à découvrir le monde, sans grands prêtres de la pensée, des instituteurs changés en missionnaires. 

                Je ne parle pas des étincelles qui vont en résulter au niveau des messages contradictoires, et dont ils feront les frais. Ce se sera pas dans les statistiques. 
                Une grande colère m’habite devant cette fadaise, qui vise de façon stalinienne à ajuster les âmes, les comportements, avec celui des répétiteurs, des naïfs, ou des niais, au mieux.... Tout ceci, comme d’habitude, au nom des grands principes.

                Si l’on parlait plutôt de la méthode globale, qui continue d’être employé, et qui nous fait des légions de dyslexiques,( à moins que ce soit de la dysorthographie...), tous sexes confondus, à égalité de traitement.

                Et voilà sa grande réussite. 





                • Julien30 Julien30 30 janvier 2014 09:18
                  Les médias s’empressent de faire parler quelques frappe dingues, s’insurgeant que leurs enfants risquaient de recevoir des cours de masturbation, ou je ne sais quel fadaise. « 

                  Tenez, ça vous évitera de répéter des âneries : http://actualitechretienne.wordpress.com/2013/06/10/un-rapport-de-lonu-preconise-lapprentissage-de-la-masturbation-aux-enfants-de-5-ans/

                  Voilà le genre de choses que l’on nous prépare en effet.

                   »Une grande colère m’habite devant cette fadaise, qui vise de façon stalinienne à ajuster les âmes, les comportements, avec celui des répétiteurs, des naïfs, ou des niais, au mieux.... Tout ceci, comme d’habitude, au nom des grands principes"

                  j’ai un doute, vous parlez bien des socialistes, non ?

                • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 30 janvier 2014 09:46

                  @ Julien.

                  1 - Vous vous masturbez ?
                  2 - Jugez-vous cette question déplacée ?
                  3 - pourquoi ?


                • Julien30 Julien30 30 janvier 2014 10:04

                  La réponse à la question 1 ne vous regarde pas et n’a de toute façon pas d’importance, pour le reste bien sûr que c’est déplacé.
                  Laissez-moi vous en poser une à mon tour, trouvez-vous sain et normal que l’on parle de masturbation à des enfants de 5 ans à des années de la puberté ? Ne trouvez-vous pas qu’ils sont déjà suffisamment submergés par des images sexuelles ? Est-ce le rôle des éducateurs de les encourager à pratiquer une telle forme de sexualité qui, au-delà de son caractère peu glorieux, peut vite devenir une addiction et entrainer vers des déviances bien glauques ?
                   Enfin laissez-moi vous demander de méditer sur ces propos de Soljenitsyne :
                  « On asservit les peuples plus facilement avec la pornographie qu’avec des miradors. » puisque, je pense vous l’aurait remarqué, il y a un lien difficilement contestable entre masturbation et pornographie. Mais pardon je tombe dans le conspirationnisme et la malpensance.


                • Riraito 30 janvier 2014 10:07

                  Ha comme c’est beau l’interprétation personnelle et orientée des rapports de l’OMS.

                  Voici le lien vers le document original pour ceux que l’anglais ne rebute pas

                  Le texte fait un état des lieux de l’apprentissage de la sexualité.
                  Non pas de la pratique mais de l’apprentissage de son corps.
                  Il n’y a aucune allusion à la masturbation dès 5 ans c’est une interprétation fortement orientée du texte. 
                  Il s’agit surement des même personnes qui ont diffusé les tracts devant les écoles et qui ont publié le texte dont vous avez mis le lien.

                  C’est assez décevant de créer un psychose juste pour se faire entendre.

                • Julien30 Julien30 30 janvier 2014 10:14

                  "il sera dit à des enfants ayant tout juste 5 à 8 ans que «  toucher et frotter ses parties génitales s’appelle la masturbation » et que les parties privées « procurent du plaisir une fois touchées par quelqu’un. »


                • bakerstreet bakerstreet 30 janvier 2014 10:22

                  Je parle de cette théorie des genres, ou de ce qui y ressemble, tant on fait d’efforts pour ne pas dire un chat pour un chat. 


                  Voilà le dernier clivage inventé, comme si on n’en avait pas assez, et de bien plus prégnants, et que la ligne d’opposition passait maintenant par le sexe. 
                  A moins de nous soumettre à la tyrannie du tchador, je crois qu’on peut la mettre raisonnablement à distance, en dépit bien sûr des progrès qu’il reste à accomplir que pour hommes et femmes puissent jouir des mêmes droits.

                  Non, le vrai clivage actuel, c’est le gouffre sidérant qui se creuse, entre ceux qui en ont, et les autres qui en ont pas. 

                  Je ne parle pas des couilles, mais du fric, insolent, discriminatoire, pour utiliser un mot qu’on place bien peu dans le contexte où il serait le plus adapté.

                  Tout cela s’accorde donc bien à une diversion, un os lancé au peuple pour qu’ils se querellent entre eux. 

                  Au niveau du sens, quelques gendarmes autoproclamés militants du progrès, veulent accélérer la prise de conscience. 
                  Cela ressemble vraiment à une fumisterie !
                  Du reste les petites filles n’ont actuellement pas trop à pâtir d’un clivage négative : Leur réussite au bac est bien plus important que les garçons. L’école primaire, et même secondaire, à travers les qualités requises d’application, et gouvernée par un pourcentage bien supérieure d’enseignantes que d’enseignants, est plus apte à les épanouir, qu’elle le fait pour les garçons, plus remuants, moins disciplinés... 
                  Ah, oui, j’oubliais que toutes ces différences n’étaient que des vues de l’esprit. 
                  Le dernier pays à le prétendre, c’était la chine maoïste....

                  Il me revient en tête un best seller des années 70 : « Du coté des petites filles », ecrit par par Belloti, je crois, une féministe italienne. 
                  Un de ces auteurs qui croit nous éclairer, en se servant de sophismes, n’apparaissant qu’à la traduction, qui devient alors comique, mais combien éclairante.
                  Elle s’en prenait par exemple, à la culture patriarcale, qui faisait qu’on stimulait en tous lieux à tous propos les garçons, et qu’on éteignait la curiosité des filles. 

                  Elle prenait ainsi exemple sur la couleur rose, dans un long chapitre. Le rose disait-elle, était une couleur stimulante. Et voilà pourquoi dés les berceau, le petit garçon prenait un avantage sur les filles. 

                  Il faut savoir qu’en Italie, inversement à ce qu’il est en France, le rose, issu du rouge, est utilisé pour les garçons, alors que le bleu est la couleur des filles, pour des raisons historiques et religieuses. ( la couleur de Marie)

                  Et voilà pourquoi, à la théorie des genres, j’oppose celle du clivage...

                • Julien30 Julien30 30 janvier 2014 10:26

                  Je suis d’accord avec vous sur l’essentiel de ce message.


                • Constant danslayreur 30 janvier 2014 12:46

                  Par Riraito (---.---.178.36) 30 janvier 10:07
                  Ha comme c’est beau l’interprétation personnelle et orientée des rapports de l’OMS.
                  Voici le lien vers le document original pour ceux que l’anglais ne rebute pas
                  http://www.bzga-whocc.de/?uid=a23db50a55d10d5818b2267ad2a2bcff&id=home
                  Le texte fait un état des lieux de l’apprentissage de la sexualité.
                  Non pas de la pratique mais de l’apprentissage de son corps.
                  Il n’y a aucune allusion à la masturbation dès 5 ans c’est une interprétation fortement orientée du texte.
                  Il s’agit surement des même personnes qui ont diffusé les tracts devant les écoles et qui ont publié le texte dont vous avez mis le lien.
                  C’est assez décevant de créer un psychose juste pour se faire entendre.

                  Ah mais rassurez-vous il y a bien une version française sur la même page à laquelle vous renvoyez-vous même :

                  http://www.bzga-whocc.de/pdf.php?id=eacc89c7ef25ba2863a6cfcf0392c118

                  Alors pour éviter de ... surinterpréter ou encore de jouer sur les traductions malhonnêtes, je vais me contenter de faire dans le « no comment », ça vous va ?

                  Page 38 du PdF The Matrix…

                  Première colonne, ligne 3 sexualité

                  Informer l’enfant (0-4 ans) sur :

                  le plaisir et la satisfaction liés au toucher de son propre corps,
                  la masturbation enfantine précoce
                  la découverte de son propre corps et de ses parties génitales
                  le fait que le plaisir lié au contact physique est un aspect normal de la vie de chacun
                  la tendresse et le contact physique comme une expression de l’amour et de l’affection

                  Colonne 2, ligne 3

                  Permettre à l’enfant de :

                  devenir conscient de son identité sexuelle
                  parler des sensations (dés)agréables dans son propre corps
                  exprimer ses propres besoins, désirs et limites, par exemple en « jouant au docteur »

                  Colonne 3, ligne 3

                  Aider l’enfant à développer :

                  une attitude positive vis-à-vis de son corps et de toutes ses fonctions = image positive de son corps
                  le respect des autres
                  une curiosité pour son corps et le corps des autres

                  Fin de citation


                • Constant danslayreur 30 janvier 2014 12:48

                  Vous disiez donc « Il n’y a aucune allusion à la masturbation dès 5 ans c’est une interprétation fortement orientée du texte. »

                  Vous avez raison... aucune allusion non... pas 5 ans en tout cas,

                  Mais à 0-4 ans, il faut juste ... informer l’enfant sur la masturbation précoce et lui permettre aussi de jouer au docteur, le jour et la nuit...


                • Constant danslayreur 30 janvier 2014 12:58

                  A 5 ans c’est encore plus soft ...

                  A 4-6 ans Informer l’enfant sur :
                  le plaisir et la satisfaction liés au toucher de son propre corps,
                  la masturbation enfantine précoce

                  [Oui il faut insister des fois qu’il aurait oublié...]

                  la découverte de son propre corps et de ses parties génitales

                  la signification et l’expression de la sexualité (p. ex.l’expression des sentiments
                  d’amour)
                  le langage sexuel approprié
                  [Ah]
                  les sensations liées à la sexualité (proximité, plaisir,excitation) comme faisant
                  partie de la gamme des sensations humaines (elles doivent être positives, n’inclure
                  aucune coercition et ne pas faire mal)


                • foufouille foufouille 30 janvier 2014 13:05

                  c’est aussi le cas en allemagne


                • foufouille foufouille 30 janvier 2014 14:26

                  pour l’éducation sexuelle obligatoire


                • Julien30 Julien30 30 janvier 2014 15:54

                  « les parties privées « procurent du plaisir une fois touchées par quelqu’un. »

                  Il faut aussi noter le flou qui entoure le »quelqu’un" en question, peut être un éducateur gauchiste tendance Cohn-Bendit pourquoi pas...


                • Julien30 Julien30 30 janvier 2014 15:56

                  Comme tout ce rapport le montre bien, il est interdit d’interdire, donc pourquoi pas.


                • Rounga Roungalashinga 30 janvier 2014 10:00

                  Le débat d’idées contradictoires est utile pour la démocratie.

                  Vous êtes écoeurant d’hypocrisie, Chalot.


                  • bernard29 bernard29 30 janvier 2014 10:40

                    Hypocrisie, non timidité !!!

                    « Quand je parle des rumeurs, je parle de n’importe quelle rumeur, qu’elle vienne de droite ou d’ailleurs. »

                    Chalot, ;  l’ailleurs ce serait pas la gauche par hasard ? pourquoi vous n’osez pas le dire et encore moins l’écrire. ? A la limite et en raison de votre timidité, vous auriez pu mettre, « de droite, de gauche ou d’ailleurs »...... ou mieux encore ne pas situer la rumeur.


                  • Pere Plexe Pere Plexe 30 janvier 2014 18:03

                    Oui le débat est utile.

                    C’est pour ça qu’il faut dénoncer les mensonges qui tiennent lieux d’idées à certains.

                  • El Old Fritz El Old Fritz 30 janvier 2014 10:42

                    L’éternelle mauvaise foi des prétendus « libres penseurs » et autres Torquemadas de la laïcité ne cessera jamais de me laisser pantois. Quand bien même ils ont toutes les preuves sous les yeux, ils persistent à ne pas voir ce qui risquerait d’ébranler leur vision d’un monde « moderne » qui par le miracle de je-ne-sais quelle divinité païenne, serait mystérieusement affranchi des réalités terrestres. Car passe encore qu’on ne croit pas au Ciel : mais ces fous furieux en sont arrivés à contester la matérialité même de la Terre sur laquelle reposent leurs pieds.

                    Le rapport de l’OMS cité par Julien30 prône bel et bien une éducation sexuelle « matérielle », c’est-à-dire qui ne se cantonne plus simplement (comme c’était d’ailleurs le cas en France depuis au moins deux décennies) d’inciter des gamins en pleine puberté, véritables bombes hormonales, à avoir des rapports sexuels, en les réduisant au passage à un vulgaire acte de consommation. Certes, les auteurs du documents, technocrates chevronnés, noient le poisson sous des dizaines de pages mélangeant allégrement constats d’ordre médical (la prévention des MST, par exemple) et un charabia abscons supposé persuader le lecteur qu’il est un sombre abruti... et accessoirement un mauvais parent.

                    Las, les médias et les politiques (y compris l’UMP dont la réaction désordonnée marque bien la complicité dans cette affaire) sont ici condamnés à révéler toujours un peu plus leur mensonges et leur mépris du petit peuple (et leur racisme authentique : depuis quelques jours on entend beaucoup parler de la « crédulité » et de la « bêtise » des parents musulmans ayant eu participé aux JRE. C’est pourtant tout à leur honneur.). Ruth Elkrief en a fourni un magnifique exemple sur BFM TV hier lorsque, s’emportant face à un Christian Jacob assis entre deux chaises, elle a éructé que « la théorie du genre n’existe pas ET elle n’est pas enseigné à l’école ». Ah ! La cruauté des mots ! Car de deux choses l’une : soit la théorie du genre n’existe pas, et à ce moment là elle ne peut évidemment être enseignée ou que ce soit ; soit elle existe, et à ce moment on peut effectivement se poser la question de savoir si elle est enseignée ou non.

                    Pour le reste, on ne peut que souhaiter que de plus en plus de parents ouvriront les yeux sur ce qu’est devenue l’école. Sous couvert de lutter contre l’inégalité homme-femme, on fait passer à l’as la lutte contre la véritable inégalité, celle qui existe entre une fille d’avocat et un fils d’ouvrier, en privant le second des apprentissages essentiels que sont la lecture, l’écriture et le calcul. Quant à lutter contre les « violences », ce serait drôle si ce n’était si grave : cela fait belle lurette que l’école a renoncé à réprimer les violences commises en son sein, et elle aurait plutôt tendance à favoriser les comportement belliqueux et agressifs du fort à l’encontre du faible (des comportements jugés normaux dans une jungle libérale). Il suffit pour s’en convaincre de se rappeler l’extrême mansuétude dont ont bénéficié les tortionnaires de la petite Marion, suicidée à l’âge de 13 ans.

                    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/11/14/01016-20131114ARTFIG00563-suicide-d-une-collegienne-ses-parents-portent-plainte-contre-l-education-nationale.php


                    • Pere Plexe Pere Plexe 30 janvier 2014 18:26

                       Torquemadas de la laïcité 

                      La formule est amusante quand on sait que les diffuseurs de cette rumeur sont proche de Civitas.
                      les preuves sous les yeux, ils persistent à ne pas voir 
                      Pour le coup c’est vous qui refusez de lire le rapport de l’Oms et l’interprétez abusivement !
                      charabia abscons supposé persuader le lecteur qu’il est un sombre abruti.
                      Chacun pourra vérifier que ce texte est tout a fait accessible (et en tirera les conséquences)

                      soit la théorie du genre n’existe pas, et à ce moment là elle ne peut évidemment être enseignée soit elle existe, et...
                      Ah bon...Donc si les parents parlent (de la théorie) du père Noel à leurs enfants alors forcement le père Noel existe !Brillante démonstration...

                    • mario mario 30 janvier 2014 11:35

                      la lutte finale c’est de transfomer le « socialisme » en « sexialisme » . si vous n’etes pas convaicu, je vous rappelle une certaine boite a outils pleine de sextoys ......


                      • Crab2 30 janvier 2014 11:53

                        La nov-inquisition

                        Naïveté : ’’ L’égalité femmes-hommes, qui peut-être contre ? ’’ - Vincent Peillon

                        Depuis Meaux : d’étranges SMS ont poussé des parents d’élèves à boycotter l’école 


                        Suites :

                        http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/01/la-nov-inquisition.html


                        ou sur :

                        http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/01/la-nov-inquisition.html



                        • bluerage 30 janvier 2014 11:57

                          Bof, Chalot, c’est le dernier stalinien du pays qui croit encore que le pouvoir PS est de gauche, no comment, direct poubelle ce torchon de propagande qui répète comme un perroquet les messages officiels « dont on ne doute pas de la véracité lol ». Et ne nuage de Tchernobyl, il s’est arrêté à la frontière hein ?



                          • jymb 30 janvier 2014 13:08

                            D’abord, chapeau bas, respect, jamais un gouvernement n’a réussi à faire exploser aussi vite une société en multipliant les actions militantes et clivantes. Est ce volontaire ? le souhait de voir l’ultra violence descendre dans les rues ? ou de la « simple » bêtise crasse ?

                            Ensuite tout ceci a un avantage : convaincre les parents que leurs enfants doivent très vite savoir lire et se passionner pour la recherche de la vérité ...pour échapper au bourrage de crâne ambiant et pouvoir le contempler en se marrant devant la stupidité humaine et politique .


                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 janvier 2014 19:24

                              « Agiter le peuple avant de s’en servir ! »


                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 30 janvier 2014 19:25

                              « Agiter le peuple avant de s’en servir ! »


                            • JL JL 30 janvier 2014 13:18

                              Pourquoi les enseignants qui ont été chargés de faire ces ’expériences’ ne nous diraient-ils pas ce qu’il en est ?

                              Pourquoi n’organiserait-on pas des journées portes ouvertes pour permettre aux parents de voir ce qui se dit en classe ?

                              Un célèbre ministre de l’Éducation nationale (Jules Ferry ?) disait qu’un enseignant doit pouvoir faire classe devant n’importe quel parent d’élève parce qu’il ne doit rien se dire en classe qu’ils ne pourraient entendre.

                              Je crois que l’école, si elle ne peut pas faire ça n’est plus l’école de la République, de même que les médias, y compris ceux qui sont financés par la redevance, ne sont pas les médias de la République.



                              • oncle archibald 30 janvier 2014 15:47

                                « Pourquoi n’organiserait-on pas des journées portes ouvertes pour permettre aux parents de voir ce qui se dit en classe ? »

                                Vous avez oublié d’ajouter « ce jour là ». Croyez vous que les enseignants se comportent de la même façon seuls avec les enfants et en présence des parents ... Quelques uns oui, les meilleurs ... pour les autres « portes ouvertes » pourrait s’appeler « au théâtre ce soir ».

                              • aspic aspic 30 janvier 2014 19:37

                                 La pratique :

                                Expérience dans un gymnasium en Allemagne (Munsterland) :
                                (pour ceux qui comprennent l’allemand)
                                8 enfants de la sixième année tombent dans les pommes durant un cour sur la sexualité. Six enfants doivent être emmenés à l’ hôpital : (âge : entre 11 et 12 ans)
                                http://www.general-anzeiger-bonn.de/news/vermischtes/Schueler-brechen-bei-Sexualkundeunterricht-zusammen-article1084117.html


                              • JL JL 31 janvier 2014 08:43

                                Bonjour aspic,

                                sans vouloir vous donner de leçons, l’attitude positive dans un forum ce n’est pas de se contenter de balancer des liens, surtout quand ils sont mystérieux ou imbitables pour la majorité des gens à qui on les propose : le votre est les deux à la fois.

                                Des liens sur internet il y en a des millions de fois plus que chacun d’entre nous est capable de lire.

                                La correction minimum quand on balance un lien, c’est de résumer ce qu’on y trouvera.


                              • aspic aspic 31 janvier 2014 12:15

                                @JL :
                                Vous avez raison de me « gronder », je n’ai pas suivi la netiquette
                                 smiley
                                Je fonctionne avec plusieurs langues en même temps dans ma tête, je ne me rends pas toujours compte que tous ne peuvent pas suivre. Je demande mes excuses aux lecteurs et je vais essayer d’éclairer le liens que j’ai mis.

                                Ce que j’ai voulu mettre en lumière sont les événement qui ont attirés mon attention récemment, d’abord cette histoire que je résume brièvement :

                                Un père veut protéger sa fille :

                                Melitta, écolière sans problèmes, connu par les professeurs pour son attitude très positive à l’école (4e Klasse der Grundschule) de Eslohe/Reiste. Mais quand les cours sur la sexualité sont introduit à l’école, Mélitta, qui ne se sent plus bien quitte ces classes.
                                Pour fair court :
                                Le père la protège et ne la laisse plus suivre ces cours.
                                Il est poursuivi en justice et risque la prison, comme d’autres parents en Allemagne.

                                Lien (en Allemand+texte détaillé en Allemand) :
                                http://www.youtube.com/watch?v=G6NhAhiIZB8&feature=youtu.be

                                Dans le long texte en allemand se trouvait un lien vers l’histoire suivant que j’ai essayé rapidement de vous traduire en intégralité :

                                General-Anzeiger, 27/6/2013

                                Des écoliers ont un malaise pendant un cours de sexualité

                                De Laslo Scheuch

                                Borken. Un événement s’est produit, dans le Remigianum Gymnasium à Borken, durant un cours de biologie, c’est événement à conduit six enfants à l’hôpital.

                                Les cours sur la sexualité ont toujours été un thème délicat. Les précoces , qui peuvent enfin sortir brillant avec leur savoir déjà acquis, se trouvent ensemble avec les enfants qui ne peuvent pas encore faire grand chose avec ce thème de la sexualité et qui le trouvent nauséabond.
                                Dans la sixième classe du Remigianum Gymnasium à Borken s’est produit, durant les cours de sexualité le jeudi matin un événement peu réjouissant. On mo,tra aux enfants, sur un transparent les parties génitaux humaines. Ils devaient ensuite, selon la directrice de l’école, Dorothea Meerkötter, inscrire/étiqueter une esquisse.
                                C’est à ce moment qu’un des enfants se sentait soudainement mal à l’aise, devenant blanc comme une craie.
                                Comme le Ruhr Nachrichten à décrit, un événement en chaîne s’est alors produit et plusieurs enfants sont tombés dans les pommes : au total huit enfants on du être soignés, six d’entre eux ont même du être emmenés à l’hôpital, selon les pompiers. La cause serait des problèmes de circulation.

                                Les enfants vont mieux

                                Tous les élèves vont mieux entre-temps, disait la directrice le vendredi matin.
                                Elle ne voulait pas dramatiser les problèmes circulatoires des enfants d’âge de onze et douze an : « Ceci n’est pas spectaculaire à cette âge ». Elle même soupçonne une réaction empathique entre les enfants.

                                Liens
                                Général Anzeiger :
                                http://www.general-anzeiger-bonn.de/news/vermischtes/Schueler-brechen-bei-Sexualkundeunterricht-zusammen-article1084117.html
                                Ruhr Nachrichten :

                                http://www.ruhrnachrichten.de/nachrichten/vermischtes/aktuelles_berichte/Bo rkener-Gymnasium-Acht-Schueler-brechen-im-Sexualkundeunterricht-zusammen ;art29854,2046401

                                ****
                                Ce que je n’ai pas encore bien saisi c’est lâge exacte de Melitta, car on dit 4e classe, donc d’après moi 9-10 ans, car les élèves de la sixième classe (deuxième histoire) ont 11-12 ans.


                              • JL JL 31 janvier 2014 18:31

                                Merci aspic,
                                pour ces précisions.

                                Ces événements confirment que ceux qui pratiquent ces ’expériences’ jouent aux apprentis sorciers.

                                Comme disait l’une d’entre eux (mais qui a refusé d’entrer dans le gvt) : ’’Quand c’est flou c’est qu’il y a un loup’’.

                                En l’occurrence, on ne saurait mieux dire.


                              • JL JL 31 janvier 2014 18:33

                                Je rappelle que dans l’école de la République, un instituteur ne doit rien dire ni faire qu’il ne pourrait pas répéter devant les parents de n’importe lequel de ses élèves.


                              • JL JL 31 janvier 2014 18:36

                                Précision, mais ça va de soi :

                                Je rappelle que dans l’école de la République, un instituteur ne doit rien dire ni faire en classe qu’il ne pourrait pas répéter devant les parents de n’importe lequel de ses élèves.


                              • JL JL 30 janvier 2014 13:18

                                Quand on voit avec quelle unanimité les médias du PPA (pouvoir et argent)
                                prennent argument sur des faits anecdotiques
                                en l’occurrence une femme qui aurait dit je ne sais quoi,
                                pour généraliser : ’’tous ceux qui sont opposés à ces ’expériences’ sont d’une bêtise crasse’’,
                                on se dit qu’il leur est si facile de lancer eux-mêmes les pires rumeurs,
                                et les monter en épingle pour discréditer tous les opposants. Trop facile.



                                  • Loatse Loatse 30 janvier 2014 14:06

                                    Chalot

                                    sauf erreur, le rapport-directive de l’OMS (en anglais) préconise ceci :

                                    « Dans la catégorie sexualité, pour les 0-4 ans et les 4-6 ans, il conseille d’informer l’enfant sur le plaisir et la satisfaction liés au toucher de son propre corps, la masturbation enfantine précoce et la découverte de son propre corps et de ses parties génitales »...

                                    Le monde avait pourtant évolué, on était passé du bébé qui nait dans les choux, ou apporté par une cigogne à la « petite graine du papa dans le ventre de la maman ».. en réponse à la question « maman, comment on fait les bébés »...

                                    Dorénavant, entre la poire et le fromage nous aurons des petits bouts de choux pour certains mouillant encore leurs couches la nuit, qui nous demanderont, « nature, peinture » :

                                    Maman, toi aussi tu te « mastube » ??? 

                                    ou alors une petite démonstration de travaux pratiques quand mamie en visite demandera « alors mon petitou, que fais tu de beau à l’école ? »...

                                    Un petit rappel au passage de la déclaration des droits de l’homme :

                                    article 26.3
                                    Les parents ont par priorité le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants...

                                    Là, nous ne sommes plus dans l’instruction soit la transmission des connaissances et des savoirs mais dans l’éducation (domaine réservé aux parents)..


                                    • roujan 30 janvier 2014 14:25

                                      La théorie du genre n’existe pas ? Vincent Peillon dément l’enseignement de la théorie du genre à l’école ?. (ainsi que Najat Vallaud-Belkacem). C’est entièrement faux. Voici la preuve.

                                      Voici une interview de Najat Vallaud-Belkacem parue le 31 Aout 2011. Extrait :

                                      « En quoi la « théorie du genre » peut-elle aider à changer la société ? »

                                      Réponse de Najat Vallaud-Belkacem :

                                      "La théorie du genre, qui explique « l’identité sexuelle » des individus autant par le contexte socio-culturel que par la biologie, a pour vertu d’aborder la question des inadmissibles inégalités persistantes entre les hommes et les femmes ou encore de l’homosexualité, et de faire œuvre de pédagogie sur ces sujets"

                                      http://www.20minutes.fr/politique/778750-theorie-genre-il-essentiel-enseigner-enfants-respect-differentes-formes-didentite-sexuelle-afin-batir-societe-respect


                                      • Crab2 30 janvier 2014 14:57

                                        L’homosexualité n’est ni plus ni moins « normale » que l’hétérosexualité


                                        • Zobi Zobi 30 janvier 2014 22:48

                                          A la différence près que Adam et Jean-Yves n’auraient jamais pu exister.


                                        • Luc le Raz Luc le Raz 31 janvier 2014 15:05

                                          « A la différence près que Adam et Jean-Yves n’auraient jamais pu exister. » Ouai ! Comme Cain et Abel et pas de nana à l’horizon. A moins que... Maman ? smiley


                                        • Oursquipense Oursquipense 30 janvier 2014 15:25

                                          Bon. Rien contre l’auteur. Je veux juste dire que lorsqu’un site refuse un article comme trop « lège » (sic) il me semble qu’il devrait aussi refuser de publier les publi-informations.


                                          • oncle archibald 30 janvier 2014 15:43

                                            Rappeleons un peu de quoi il s’agit : 

                                            « Le “gender” désigne un débat initialement anglo-saxon dans les milieux féministes lesbiens, en particulier aux Etats-Unis, lancé à partir des années 1970. Pour faire simple, il s’agit d’expliquer à un garҫon qu’il n’a pas à se considérer comme tel parce qu’il a un phallus ou à une fille que ses seins et son vagin n’ont absolument aucune raison de l’empêcher d’être un garҫon.

                                            L’éducation nationale vient d’imposer un enseignement du gender au lycée en sciences et vie de la terre, une matière ayant vocation à expliquer le fonctionnement de la nature. Cette introduction a suscité un certain débat, présenté par l’essentiel de la presse comme la conséquence du conservatisme habituel de quelques catholiques. Je me refuse pour ma part à penser que le sujet n’intéresserait que quelques “fous de Dieu”. Je pense au contraire que c’est un sujet d’intérêt général et que l’on n’a pas besoin d’être “endoctriné” par qui que ce soit pour ne pas vouloir que l’on inocule à nos enfants, en” sciences dures” tout du moins, ce qui génère a minima une grande confusion dans la personnalité en devenir qui est celle d’un enfant.

                                            De fait, indépendamment de toute posture morale, le gender va très loin : un homosexuel n’est plus homosexuel puisque son partenaire n’est pas forcément du même sexe choisi ou genre que lui. A l’inverse, un hétérosexuel peut-être homosexuel si lui ou son partenaire décrète qu’il ne se sent pas lié, en termes d’identité sexuelle, par ses attributs génitaux. La finalité du gender est explicitement de supprimer la différenciation sexuelle du genre humain, ce qui emporte de nombreuses questions liées à la condition humaine, à la reproduction et à l’organisation de la société. »

                                            Comme il n’est jamais trop tôt pour bien faire, je crois que nos vaillants petits soldats roses ont tenté en douce de commencer au primaire ce qu’ils tiennent important de faire apprendre au secondaire. .... A moins qu’un ministre plus sensé que celui en poste actuellement pousse un jour tout ce mercier à la décharge.

                                            La « rumeur » aura peut être un effet bénéfique : inciter ces malades à faire marche arrière tout de suite ne serait-ce que pour des raisons bassement électorales.


                                            • Julien30 Julien30 30 janvier 2014 15:59

                                              Chalot, toujours pas de réaction face à nos messages fascisants, vous êtes fatigué de combattre la bête immonde ou est-ce que qu’un début de conscience est en train de refaire surface en vous (on peut toujours espérer...) ?


                                              • CHALOT CHALOT 30 janvier 2014 16:47

                                                Je n’ai pas eu de réaction car j’ai une activité sociale et politique autre que celle de répondre à des réactions qui ressemblent à des défouloirs.

                                                Je ne suis pas comptable de ce qu’écrivent tels théoriciens et des traductions.
                                                Ce que je sais c’est que ces bruits sont faux, aucune directive, aucune instruction scolaire ne parle ni n’évoque la caresse en maternelle....etc et la libération du corps.
                                                Ce que je sais c’est qu’il y a une concomitance troublante entre la diffusion de tracts mensongers devant les écoles par les AFC et cette rumeur provenant des islamistes.
                                                Je n’ai jamais accusé mes contradicteurs d’ici de fascisants, je pense que la plupart perdent les pédales et transforment une colère justifiée en dérive. 

                                                • Julien30 Julien30 30 janvier 2014 17:24

                                                  Encore une fois cela est tiré des documents même de l’OMS, vérifiez, cela est en cours, le nier ou le dédramatiser n’est pas responsable :

                                                  "Première colonne, ligne 3 sexualité

                                                  Informer l’enfant (0-4 ans) sur :

                                                  le plaisir et la satisfaction liés au toucher de son propre corps,
                                                  la masturbation enfantine précoce
                                                  la découverte de son propre corps et de ses parties génitales
                                                  le fait que le plaisir lié au contact physique est un aspect normal de la vie de chacun
                                                  la tendresse et le contact physique comme une expression de l’amour et de l’affection

                                                  Encore une fois cela est tiré de documents émis par l’OMS, vérifiez, c’est ce qui est en cours que vous le vouliez ou non, le nier ou le dédramatiser n’est pas responsable :

                                                  "Première colonne, ligne 3 sexualité

                                                  Informer l’enfant (0-4 ans) sur :le plaisir et la satisfaction liés au toucher de son propre corps,
                                                  la masturbation enfantine précoce
                                                  la découverte de son propre corps et de ses parties génitales
                                                  le fait que le plaisir lié au contact physique est un aspect normal de la vie de chacun
                                                  la tendresse et le contact physique comme une expression de l’amour et de l’affection

                                                  Colonne 2, ligne 3

                                                  Permettre à l’enfant de :devenir conscient de son identité sexuelle
                                                  parler des sensations (dés)agréables dans son propre corps
                                                  exprimer ses propres besoins, désirs et limites, par exemple en « jouant au docteur »


                                                • Furax Furax 30 janvier 2014 18:03

                                                  « je pense que la plupart perdent les pédales ».
                                                  C’est toi qui l’as dit ! smiley


                                                • Pere Plexe Pere Plexe 30 janvier 2014 18:38

                                                  Pour mettre fin à la comédie de Julien voici le lien vers une traduction du document de l’oms

                                                  chacun pourra ce faire une opinion.


                                                • Julien30 Julien30 30 janvier 2014 18:53

                                                  Vous avez raison, d’ailleurs je vous en remet d’ailleurs une tranche, faitez-vous en effet votre avis à partir du texte lui-même :

                                                  Pour les 0-4 ans

                                                  "la découverte de son proprecorps et de ses parties génitales
                                                  le fait que le plaisir lié au contact physique est un aspect normal de la vie de chacun

                                                  la tendresse et le contact physique comme une expression de l’amour et de l’affection devenir conscient de son identité sexuelle

                                                  parler des sensations (dés)agréables dans son propre corps exprimer ses propres besoins, désirs et limites, par exemple en « jouant au docteur »"


                                                • Constant danslayreur 30 janvier 2014 19:51

                                                  Furax,
                                                  je suis témoin au besoin smiley


                                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 janvier 2014 07:52

                                                  Chalot,
                                                  « Agitez le peuple avant de s’en servir ! »

                                                  C’est bien le but du Gouvernement que de lancer sans cesse des sujets de société de manière à faire descendre dans la rue l’extrême-droite et une partie de la droite, pour que les médias puisse diaboliser ces ringards, royalistes, FN et amis de Dieudonné et de Soral...

                                                  La Gauche et le FN nous rejouent la pièce de théâtre habituelle en période électorale : « Le danger fasciste, le retour. » Chacun joue parfaitement son rôle.

                                                  Jospin a bien expliqué que c’était du théâtre.

                                                  Le Gouvernement est pitoyable, au lieu d’informer sur les sujets qui concernent les Français : les accords transatlantiques, les lois Hartz, la sortie de l’ UE et de l’ euro, la fin de la Sécurité Sociale et de l’ Etat Nation, il crée un ennemi imaginaire.

                                                  L’extrême-droite n’a aucune chance d’arriver au pouvoir, 80% des Français n’en veulent pas à la tête de l’ Etat.

                                                  Alors, on choisit soigneusement les sujets qui vont la diaboliser, faire baisser le score du FN et assimiler l’idée de souveraineté et de sortie de l’ UE à une bande d’agités.

                                                  Et dimanche, rebelote ! manif à nouveau.


                                                • Ruut Ruut 30 janvier 2014 17:18

                                                  Le ministre de l’éducation ses enfants ils sont dans l’école publique et il y ont fait tout leur cursus ?
                                                  Il devrait être obligatoire que tous les enfants d’élus fassent leurs études dans le public.
                                                  L’histoire qu’ils assument leurs choix eux aussi.


                                                  • Féraud 30 janvier 2014 17:46

                                                    Julien !

                                                    Vous parlez de l’OMS et de ces rapports et moi des instructions officielles !!!!

                                                    • CHALOT CHALOT 30 janvier 2014 17:56
                                                      Féraud comme d’habitude coupe au scalpel
                                                      Vous semblez ignorer que l’OMS qui a besoin d’exister multiplie les rapports et que les instructions elles sont internes à l’Education Nationale.
                                                      Julien 30 : je pense que c’est une grosse connerie que cette sortie de l’OMS et j’ai été un peu polémique avec vous et je m’en excuse.
                                                      Il y a des parents qui sont inquiets et des manipulateurs à condamner.
                                                      Il faut revenir au débat et arrêter les raccourcis.
                                                      Je vous concède que’il n’y a pas que la droite qui lance des rumeurs. Je suis contre l’aménagement prévu des rythmes mais je trouve que certains vont loin quand ils disent que c’est la fin de l’école publique qui est programmée.

                                                      • Julien30 Julien30 30 janvier 2014 18:19
                                                        « Julien 30 : je pense que c’est une grosse connerie que cette sortie de l’OMS et j’ai été un peu polémique avec vous et je m’en excuse. »

                                                        Vous pouvez vous le permettre, je suis rarement tendre avec vous aussi et je m’en excuse à mon tour, il faut dire aussi que vous semblez davantage porté au dialogue sur ce sujet que sur d’autres.
                                                        Nous aimerions juste que ce soit plus souvent le cas et que vous ne nous caricaturiez ni ne nous insultiez plus comme vous le faites par exemple quand vous assimilez ceux qui ont défilé récemment à des fascistes, la situation est plus complexe et vous le savez sans doute.
                                                        Nous pourrions alors entrer dans le débat d’idées que vous appelez de vos voeux et vous verriez que nous ne sommes pas si méchants que ça (même chez les cathos tradi, je vous assure, il y en a de très sympas :)).
                                                        Et qu’au-delà de nos nombreux désaccords je suis sûr que nous pourrions trouver des combats communs et prioritaires contre la haute finance et la spéculation, le capitalisme, la société de consommation et d’autres encore. 
                                                        C’est ce que nos élites craignent le plus, que des gens comme vous et ceux du « camp » d’en face s’entendent pour leur boter le derrière.
                                                         
                                                        .

                                                      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 30 janvier 2014 18:23

                                                        J’admire votre stoïcisme, chapeau, Chalot.
                                                        Cette semaine, j’ai eu droit à deux fameuses nouvelles ; D’abord l’empoisement collectif par aéro-épandages secrets (vous savez... ces « chemrails »), et maintenant cette circulaire.
                                                        Mama mia....


                                                      • François-xavier 30 janvier 2014 18:36

                                                        @mr chalot, bonjour, et encore à coté de la plaque, arrêtez vos niaiseries, vous parlez de choses que vous ne connaissez même pas, sans être un minimum informé, consultez au moins le rapport Estrela et celui de l’OMS branche Europe et vous pourrez faire la morale à ces parents, vous ne trompez plus personne et êtes de plus en plus pitoyable...


                                                        • Pere Plexe Pere Plexe 30 janvier 2014 18:42

                                                          Et aussi le rapport secret sur la filière pédophile de l’EN et celle des vaccins scélérats de l’OMS et l’affaire Roswell qui implique l’arrière grand oncle de Vincent Peillon...


                                                        • CHALOT CHALOT 30 janvier 2014 18:41

                                                          J’ai déjà répondu à propos de ces rapports.

                                                          Je ne fais pas la morale : je dis qu’ils ont été manipulés et qu’il n’y a pas de risque d’application de ces rapports ....C’est une agitation conjointe des intégristes rétro cathos et des islamistes ....qui en pâtit ? les parents et les gosses



                                                          • volpa volpa 30 janvier 2014 19:15

                                                            Pauvre Chalot qui fait semblant de douter.

                                                            Si tu as une sexualité spéciale à ton age pas de problème mais ne viens pas troubler celle des enfants qui choisiront sans tes conseils.

                                                            Les maths, les langues, etc, sont autrement plus efficaces pour grandir.


                                                            • 65beve 65beve 30 janvier 2014 20:05
                                                              On sait qui est à l’origine de cette rumeur.
                                                              Une gourou soralienne.
                                                              Dépôt de plainte, tribunal, amende etc.



                                                              • Altos85 30 janvier 2014 22:06

                                                                Au lieu de gueuler comme des veaux, les médias devraient inviter Farida Belghoul sur les plateaux télés pour qu’elle s’explique.

                                                                Mais ils ne le feront pas, car ils savent très bien que Belghoul à entièrement raison. Tout du moins sur la théorie du genre.

                                                                Cette histoire de masturbation à surement été très exagérée, même si la aussi les merdias se gardent bien de dire que cela vient d’un rapport de l’OMS qui préconise la masturbation à l’école.

                                                                Et évidemment y’a pas un journaleux qui s’est donné la peine de lire « l’ABCD de l’égalité de Peillon », ou ceux qui l’ont fait se garde bien d’en parler.

                                                                L’ABCD de l’égalité c’est purement et simplement la théorie du genre avec quelques rafistolages pour faire croire que c’est pas la même chose.


                                                                Quant au fait que ce sont des élèves musulmans qui ont massivement participés à ce jour de retrait, il y’a fort à parier que cette communauté résistera activement à la théorie du genre et autre connerie de ce genre, et ils auront 100% raison.

                                                                • Zobi Zobi 30 janvier 2014 22:52

                                                                  Vous ne pouvez séparer l’homme de la femme. 

                                                                  L’un n’existe pas sans l’autre. 
                                                                  Il ne sont pas égaux. Et c’est d’ailleurs par cette différence, que peut s’accomplir le miracle de la complémentarité : à savoir nous ! ;D

                                                                  • Zobi Zobi 30 janvier 2014 23:03

                                                                    J’ai entendu une rumeur comme quoi on était en démocratie.

                                                                    Inutile de dire que j’ai à peine écouté ces vils ragots.

                                                                    • CHALOT CHALOT 30 janvier 2014 23:17

                                                                      Pour Nico,il faudrait que je me taise pour ne pas donner l’occasion à des « réacs verts ou bruns » de s’exprimer.....

                                                                      Mais Monsieur : je n’ai jamais accepté le silence dans les rangs, ni le politiquement correct, ni le « ne fais pas de vagues » quant à mes compétences en psychologie ou en littérature, je ne les clame pas : j’ai des convictions, pour les compétences, ce n’est pas vous qui pouvez juger.
                                                                      Mes contradicteurs, nombreux sur ces sujets, j’essaye de les respecter tout en essayant de contre carrer leurs argument.
                                                                      Je préfère débattre avec des personnes qui ne pensent pas comme moi que de faire de la discussion miroir.

                                                                      • roujan 30 janvier 2014 23:23
                                                                        De quel droit des adultes décident de parler de sexe à des enfants qui ne leur appartiennent pas ? A l’exception des pédocriminels, aucun adulte ne fait çà.

                                                                        De nombreux pédiatres et psychologues dénoncent cette théorie violente pour des enfants.

                                                                        https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf (page 40)

                                                                        "OMS Europe et BZgA Standards pour l’éducation sexuelle en Europe

                                                                        Groupe d’âge 0-4

                                                                        Sexualité : le plaisir et la satisfaction liés au toucher de son

                                                                        propre corps, la masturbation enfantine précoce.

                                                                        Le rôle du dégénéré Alfred Kinsey
                                                                        dans la théorie du genre fût importante.

                                                                        http://dondevamos.canalblog.com/archives/2013/06/16/27446894.html


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès