• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Bernard Pivot et le pédophile

Bernard Pivot et le pédophile

Eh non Monsieur Pivot, la morale ne doit pas se coucher devant la littérature ! Et pour votre information, on est au dela de la morale. La pédophilie est un délit et c’était déjà le cas, il y a 30 ans. Souvenons-nous de Gabrielle Russier (mourir d’aimer), jeune enseignante qui avait séduit un élève mineur et qui s’est suicidée en prison. Elle, au moins, vivait un amour sincère et pas l’assouvissement d’un fantasme pédophile. Vous dites que c’était l’époque et que l’opinion publique n’y voyait rien à redire ? Mais quelle opinion ? Sartre, Sollers …des intellectuels qui se sont largement trompés pendant une bonne partie du vingtième siècle ! Eh non ! Un vieux cochon, fut-il écrivain, n’a pas le droit de sodomiser des lycéennes au nom de « sa liberté sexuelle ». Eh oui, en effet, c’est plutôt un progrès !

Monsieur Pivot, vous m’avez fait aimer les livres et je vous en remercie. Je me souviens quand vous tiriez les vers du nez de Modiano ou quand vous tentiez de justifier les "déboires" de Charles Bukowski. Quel souvenir ! Mais quand je vous vois sur ces images d’archive, servir la soupe à ce vieux dégueulasse avec un sourire complice et le verbe salace alors là, vous me faites un peu honte. Heureusement, ce jour-là, il y avait aussi Denise Bombardier qui, à ses risques et périls, a sauvé un peu de cette morale que vous défendez bien mal. Vous devriez la remercier.

Monsieur Pivot, sur cette affaire, il aurait suffit de prononcer la phrase suivante : « je me suis trompé et je demande pardon ». Tout le monde peut se tromper. N’est-ce pas ? Ce jour là, vous vous êtes mal comporté et l'époque n'y est pour rien. Oui, mais voilà, cette phrase, vous ne l’avez pas prononcé. Cela aurait-il froissé votre orgueil de vedette de la culture ? Croyez-moi, Monsieur Pivot. Ces images vont rester dans les mémoires et elles vous colleront à la peau comme pour les victimes de Maztneff. 

Dommage, je vous aimais bien. Mais plus maintenant.


Moyenne des avis sur cet article :  4.03/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

115 réactions à cet article    


  • Jonas Jonas 31 décembre 2019 16:14

    Dans les années 1970, toute la gauche progressiste militait publiquement pour la légalisation de la pédophilie, Daniel Cohn-Bendit, militant emblématique de mai 68, était fier de déclarer dans l’émission « Apostrophes » de Bernard pivot en 1982, devant des millions de téléspectateurs et un public hilare tout acquis à sa cause, que "quand une petite fille de 5 ans commence à vous déshabiller, c’est fantastique ! C’est fantastique parce que c’est un jeu absolument érotico-maniaque" !

    https://www.liberation.fr/checknews/2018/09/27/libe-qui-denonce-la-pedophilie-de-l-eglise-a-t-il-denonce-l-eloge-de-la-pedophilie-auquel-il-s-est-l_1681612
    http://www.medias-presse.info/40-ans-pour-liberation-le-journal-qui-faisait-la-promotion-de-la-pedophilie/1772/
    http://www.altermedia.info/france-belgique/nouvelles-de-france/la-delicate-question-des-reseaux-pedocriminels-26_114086.html
    https://next.liberation.fr/livres/2004/03/25/le-monde-ado_473650
    http://www.thomas-aquin.net/Pages/Forum/Ministres_pedophilie.pdf
    http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2011/07/le-passe-pedophile-de-la-gauche.html
    http://24heuresactu.com/2013/01/02/quand-libe-le-monde-et-la-goche-morale-defendaient-la-pedophilie/


    • Désintox Désintox 1er janvier 11:11

      @Jonas
      Par ses positions politiques, Cohn-Bendit a prouvé à maintes reprise qu’il est un homme de droite.


    • Julien30 Julien30 1er janvier 11:28

      @Désintox
      Mais oui mon grand, je dirai même d’extrême-droite tant qu’on y est, vous êtes un vrai phénomène vous !


    • mmbbb 1er janvier 11:42

      @Désintox non une vraie pute de gauche ! Con Bendit , il est dommage que ces parents aient survecus ! 
      Ce genre de type qui vous fait voter extreme droite sans etat d ame .


    • Jonas Jonas 1er janvier 11:45

      @Désintox « Par ses positions politiques, Cohn-Bendit a prouvé à maintes reprise qu’il est un homme de droite. »

      Cohn-Bendit n’est pas un homme de droite, c’est un messianiste juif anticatholique, qui milite pour la destruction de la France et pour un souveraineté européenne multiculturelle et multiethnique :
      « Le nationalisme, ce n’est pas seulement la guerre. Le nationalisme, c’est l’égoïsme, l’hégémonisme. Si nous ne comprenons pas cela, nous n’arriverons pas à construire l’Europe. »


    • velosolex velosolex 1er janvier 13:01

      @Désintox
      Parti de gauche, il a dérivé vers la voie du milieu, avant d’être maintenant macronisme.
      Un défaut de parallélisme courant.
      Un coureur, qui s’est fait marcheur, avant d’être maintenant au garde à vous !
      Le contraire n’est pas fréquent mais existe.
      Voir Victor Hugo.
      Un saute au paf lui aussi mais qui n’a jamais touché un enfant ; et qui comme Zola ou Dickens a dressé des portraits saisissants d’enfants se battant dans la jungle et la pourriture du monde des adultes. 


    • kirios 1er janvier 18:17

      @velosolex
      « Parti de gauche, il a dérivé vers la voie du milieu, avant d’être maintenant macronisme. »
      je ne suis pas d ’accord !
      il a toujours été sur la même ligne : faire le lit du fric « international ».
      il était dangereux en 68 , il l’est tout autant maintenant


    • Garibaldi2 2 janvier 09:55

      @mmbbb

      ’’ il est dommage que ces parents aient survecus ! ’’

      Vous vous rendez bien compte de ce que vous écrivez ?


    • popov 2 janvier 14:20

      @Désintox

      Gauche, droite, même différence !


    • V_Parlier V_Parlier 3 janvier 09:55

      @popov
      Certes, on cherche trop à se fixer sur ce clivage obsolète au lieu d’opposer : Mondialistes anti-nationaux libertins (*) et souverainistes conservateurs.

      (*) pour ne pas dire : lubriques malfaisants 


    • pallas 31 décembre 2019 16:22
      jypel

      bonjour,

      Je ne comprend pas ce qui vous choque ?.

      La Génération Mai 68 est la pire de toutes, pédophiles pour beaucoup, un vrai tas de fumier en tout genre.

      C’est la Génération enfant de celles des « Collabo ». Elle est digne de ces pitoyables parents

      Le problème est la fin de notre ethnie, ah oui, simplement.

      La loi de la nature, c’est bête, sa pardonne pas.

      Magnifique en vérité.

      Salut


      • San Jose 31 décembre 2019 19:24

        @pallas
        .
        Citation  : La Génération Mai 68 est la pire de toutes, pédophiles pour beaucoup, un vrai tas de fumier en tout genre. C’est la Génération enfant de celles des « Collabo »
        .
        Il faut au minimum supprimer ses pensions de retraite. Des camps avec le minimum vital seraient pour elle une destination souhaitable. 
        Autres idées ? 


      • Waspasien 1er janvier 11:06

        @pallas

        Oh oh !!! DU CALME !!!

        Reprenez votre engrais.

        En 68, il y avait les Gueux et les autres : ne mélangez pas, voulez-vous bien...


      • vesjem vesjem 1er janvier 15:37

        @San Jose
        entièrement d’accord ; recréer des goulags, des camps, organiser des pogroms ; il faut éradiquer les vieux au plus vite...bonne année à toi


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 31 décembre 2019 16:39

        « Souvenons-nous de Gabrielle Russier (mourir d’aimer), jeune enseignante qui avait séduit un élève mineur et qui s’est suicidée en prison. Elle, au moins, vivait un amour sincère et pas l’assouvissement d’un fantasme pédophile.  »

        Ben oui, quoi, c’est comme Brigitte, quoi !


        • Furax Furax 1er janvier 18:46

          @Séraphin Lampion
          Brizitte devrait, à l’heure actuelle, rêver« réaménagements » de sa petite cellule, du côté de Rennes (ôôô, une zolie moquette caca d’oie !)


        • Lucadeparis Lucadeparis 2 janvier 01:23

          @Séraphin Lampion
          C’était une époque où on tolérait l’érotisme entre un homme de 40 ans et une fille de 15 ans, et pas l’inverse. Et maintenant, c’est l’inverse...


        • prong Q 2 janvier 01:30

          @Lucadeparis

          Non y a vraiment un « tabou » soit la majorité , soit l’ emancipation a 16 ans devant le juge , aux vrai amoureux , quelque année sont supportable ...

          Toléré n’ est pas legaliser , 
          l’ alcool est legal mais de moins en moins « toléré »
          le tabac est legal mais de moins en moins « toléré »
          le reste est illégale mais de plus en plus « toléré »

          meme un juriste y perd sont latin ...



        • Lonzine 31 décembre 2019 16:39

          Il a été pris à parti à ce sujet sur FI, suite à sa démission du Goncourt ( y a t’il un rapport... ?) mais il s’est fâché le bougre, quand on donne trop d’importance à de petites personnes, l’ego bouffe tout.


          • pallas 31 décembre 2019 17:05
            jypel

            Au Japon,

            Il ni a pas de pédophilie ou violeurs, ou plutot ceux ci sont traqués comme des chiens, avec peine de mort possible, donc éliminés.

            Il ni a qu’en Europe de l’Ouest que les pédophiles et criminels sons adulés

            Au Gabon, l’individu est fini à la machette, expéditif et sans tribunaux.

             smiley

            Aujourd’hui dans certain departements (sauf les quartiers riches), un prof ou adulte dans le milieu de l’éducation faisant acte de choses envers une gamine, son sort sera réglé par la famille ou grands frères.

            En d’autre terme « Oeil pour Oeil et Dent pour Dent ».

            Salut


            • foufouille foufouille 31 décembre 2019 17:15

              @pallas

              pour le japon, c’est l’inverse si tu es riche.


            • pallas 31 décembre 2019 17:51

              @foufouille

              Vous etes amusants,

              La France c’est le « Tiers Monde », qui n’est pas invité au congres de « L’OCS » comme simple spectateur.

              Meme l’Algérie a plus de poids que La France à l’international.

              Faut sortir les doigts de son c*l.

              La France est une nation mis a destination « dangereuse », pour les touristes étrangers.

              Vous etes d’un ridicule.

               smiley

              J’adore ça

              Salut


            • foufouille foufouille 31 décembre 2019 18:06

              @pallas

              je n’ai pas la télé, débile.


            • pallas 31 décembre 2019 18:32

              @foufouille

              Comme vous etes amusants,

              C’est les enfants qui meurts en faisant des matériaux, pour les joujou, ou bouffes.

              Il est normal que vous ne comprenniez pas.

              Salut

              La question n’est pas la, mais plutot votre légitimité.


            • foufouille foufouille 31 décembre 2019 18:55

              @pallas

              un enfant travaille pour enrichir ses parents.


            • pallas 31 décembre 2019 19:09

              @foufouille

              Votre phrase résume tout.

              Merci

              Donc, je ne ferai pas de pitié de la votre.

              C’est la loi de la nature

              Celui qui colonise autrui, ce fera coloniser par celui ci, celui qui vampire autrui, ce fera vampiriser par celui ci

              Ancien Testament

              Œil pour Œil, Dent pour Dent

              Salut


            • San Jose 1er janvier 11:38

              @pallas
              .
              Citation  : La question n ’est pas là mais plutôt votre légitimité
              .
              Je trouve que qui n’est pas de votre avis est du caca. 


            • mmbbb 1er janvier 13:45

              @pallas «  
              La France est une nation mis a destination « dangereuse », pour les touristes étrangers.  »
              je ne comprends pas les touristes qui viennent encore dans ce putain de pays ! 


            • Cadoudal Cadoudal 1er janvier 13:51

              @mmbbb
              Pujadas est tellement habitué à l’insécurité qu’il ne peut croire qu’il n’y ait pas de voitures brûlées en Pologne ! "En #Pologne il y aurait 20 voitures brûlées, il y aurait des émissions spéciales (.) En France 1000 voitures brûlées on dit que la nuit a été sereine"

              https://twitter.com/patrick_edery/status/1212308855566295041?ref_src=twsrc%5Etfw


            • San Jose 31 décembre 2019 19:18

              @ l’auteur

              .

              Gabrielle Russier s’est suicidée mais pas du tout en prison. 

              Est-ce quand une affirmation fausse n’a pas de conséquences sur le reste d’un l’article, on peut la juger sans importance ? 


              • pallas 31 décembre 2019 20:51

                @San Jose

                Vous me proposez une solution,

                Il y a des forets, des terres, des fleuves et cours d’eaux, peut etre des minerais rares.

                La France, est un lieu facilement accessible, la peuplade stupide
                Parcontre se sont des sauvages avec des moeurs bizarres.

                Salut


              • Decouz 31 décembre 2019 21:41

                C’est pas bien... mais beaucoup de choses admises depuis peu étaient moralement condamnables à l’époque (je veux dire selon la morale de l’époque) et probablement il en sera de même pour certaines des moeurs actuelles dans 50 ans (si l’Homme est encore en vie).


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 31 décembre 2019 22:00

                  Faut faire un procès à l’histoire. Épicétout.


                  • velosolex velosolex 1er janvier 12:09

                    @Aita Pea Pea
                    C’était une époque où l’on accrochait les photos de David Hamilton dans les chambres. Je savais pas qu’elles étaient mineures. D’autres ne se contentaient pas des photos. Mais il y a bien eu c’est vrai une grande bêtise sur fond d’interdire et du tout à jouir et du tout à l’égout institutionnel, 
                    Après avoir craché sur toutes les normes, la norme était de ne plus en avoir, et de transformer en princes ceux qui niquaient tout. Le concept de l’ado provocateur et nihiliste traversaient toutes les générations. Du pain béni pour les psychopathes !
                    Le bourgeois de droite avec valeurs chrétiennes, attaché à la démocratie gentille était devenu la tête à claques, qu’il fallait abattre à tout prix ; C’était le projet des brigades rouges, des crapules qu’on trouvait sympathiques, C’était celui des Khmers de la même couleur, les daesh de l’époque, mais avec une fatwa communiste. Il fallu des plombes avant que les gauchistes admettent qu’il y avait un petit problème. Un copain Mao m’avait prêté le petit livre rouge pendant mon service militaire. Ca m’avait semblé plus con que le catéchisme que j’avais répudié ma dernière année d’enfant de chœur.
                    Les cons avaient 1000 déguisements, et ceux aux cheveux longs et qui tentaient de faire tomber les filles, en leur disant qu’elles étaient coincées si elles ne voulaient pas baiser avec eux, me laissaient rêveurs. C’était des années de grande connerie, et de naïveté feinte. Depardieu venait de tourner les valseuses. On rigolait bien quand même. On ne parlait pas d’âge pivot. Pivot commençait à devenir à la mode avec son émission d’intellos où l’on fumait sur le plateau. La mode était de faire tomber les murs. Mais certains sont quand même bien restés planqués derrière


                  • pallas 31 décembre 2019 22:10

                    Decouz

                    Ce sont des sauvages,

                    Je ne vois pas d’intelligences en eux, vous faites de l’humanité envers des animaux, même si ils ont formes de primates, c’est dangereux.

                    La France est une terre vierge de toute civilisation et d’êtres intelligents.

                    -)

                    Il y a de quoi faire ici

                    Salut


                    • Roubachoff 1er janvier 01:51

                      Article de merde pour sujet de merde. Matzneff était un collectionneur de chair fraîche, rien à voir avec l’amour et le désir. Quant à Pivot, c’est le fossoyeur de la littérature française. Cette attaque contre un de ses bouffons n’est qu’un début, maintenant qu’il n’a plus la main mise sur le Goncourt. Attendez et vous verrez. Angot et Jardin quittent déjà le navire. Quant à l’auteur de ce torche-cul, qu’il se renseigne avant d’écrire n’importe quoi. Gabrielle Russier s’est suicidée chez elle, dans la solitude et le désespoir. A l’époque, un Président qui n’était pas une petite crotte a même versé une larme pour elle. Entre BalanceTonPorc et la Manif Pour Tous (même combat, malgré les apparences) difficile de dire qui donne le plus envie de gerber. 


                      • Désintox Désintox 1er janvier 11:18

                        En matière de pédophilie, les affaires sortent petit à petit. Il est cocasse de voir des intervenants s’en prendre à la gauche, qui n’y est pour rien, en oubliant toutes les affaires de prêtres pédophiles.

                        Au contraire, des journaux plutôt à gauche, comme Médiapart, travaillent à faire sortir les affaires de pédophilie.


                        • San Jose 1er janvier 11:31

                          @Désintox
                          .
                          De toute façon, la gauche est ce qu’il y a de plus noble. Donc s’il y a des pédophiles dans la gauche ce n’est plus de la gauche, et la gauche est alors ailleurs. 


                        • Julien30 Julien30 1er janvier 11:32

                          @Désintox
                          « Il est cocasse de voir des intervenants s’en prendre à la gauche, qui n’y est pour rien,  »

                          Il n’y a qu’à gauche où on a fait l’éloge de la pédophilie et où des intellectuels ont milité pour sa dépénalisation.


                        • velosolex velosolex 1er janvier 12:16

                          @Julien30
                          La robe des cardinaux pédophile est rouge. Mais il me semble pas qu’ils étaient de gauche. Mais enfin c’est vrai, il n’en faisaient pas du prosélytisme, gardant leurs petites affaires pour eux. Pour la dépénalisation, ils n’auraient pas été contre, j’imagine. Comme disait Lennon 


                        • velosolex velosolex 1er janvier 12:29

                          @Désintox
                          Pour ce genre de choses, on oublie totalement de quel coté se trouve la raie dans les cheveux. La transgression vient de très loin. J’ai toujours été assez médusé par le garde à vous intellectuel devant les tombereaux de miasme venant du marquis de Sade, qui est pourtant toujours encensé par les intellos de tous milieux...
                          La logique du divin marquis lié au plaisir est celle du libéralisme, mêlée de darwinisme : Nous avons droit d’utiliser la force et de nous attaquer aux faibles car nous sommes forts. Et en faisant cela nous célébrons dieu et la nature qui nous a pourvu des armes dont nous disposons..
                          Ce n’est pas pris dans le texte, mais la logique intrinsèque de sa liberté individuelle qu’il veut exercer….Cette logique liée à la puissance est une vieille baderne qui légitime toutes les formes d’oppression : L’esclavagisme, le nazisme, et donc le viol, qui voit dans la capacité physique de l’homme de perpétuer ses exactions, juste une utilisation des ressources donnés par dieu, ou la classe sociale, ou de la race...Et qu’il serait criminel de ne pas exercer. La boucle est bouclée...Il faut toujours légitimer le crime pour le rendre acceptable


                        • JL JL 1er janvier 13:00

                          @Julien30
                           
                           ’’Il n’y a qu’à gauche où on a fait l’éloge de la pédophilie’’

                           Vous parlez de la gogoche, le parti des gogos, non ?
                           
                           Parce que, comme velosolex le dit si bien : Pour ce genre de choses, on oublie totalement de quel coté se trouve la raie dans les cheveux.

                           
                           Et l’on reconnait les bas du front morveux à ce que, par réflexe pavlovien, ils attribuent toutes les saloperies humaines à la gauche.


                        • Julien30 Julien30 1er janvier 13:19

                          @JL
                          « Les bas du front morveux », quand on a pas d’argument et que les faits vous donnent tort, face à la frustration engendrée on tombe dans ce genre d’insulte, je comprends... mais je répète quand même le constat pour vous aider à évoluer : « Il n’y a qu’à gauche où on a fait l’éloge de la pédophilie », ça va finir par rentrer.


                        • Cadoudal Cadoudal 1er janvier 13:49

                          @Julien 30
                          Même si la pédophilie était et est encore principalement vue comme une avancée sociétale libératrice par la gauche...

                          Y’a eu aussi la Nouvelle droite de Matzneff...

                          https://www.cairn.info/revue-le-temps-des-medias-2003-1-page-31.htm

                          Un vieux pédophile meurtrier a la tête de l’institut du monde arabe......

                          Roger Holeindre accuse publiquement Jack Lang de pédophilie en 1998

                          https://www.youtube.com/watch?v=OFFiqCrUHJo



                        • mmbbb 1er janvier 14:36

                          @Julien30 «  Il n’y a qu’à gauche où on a fait l’éloge de la pédophilie », ça va finir par rentrer.  »  Les cathos honnêtes , reprochèrent déjà a J PAUL 2 de ne pas avoir fait le ménage , Francois le pape l aura fait par la contrainte de l opinion publique . Il y a eut un certain temps écoulé et surtout les resseaux sociaux devenant une caisse de résonance ou il est désormais difficile de mettre la poussiere sous le tapis .
                          La gauche notamment les libertariens representes par C Bendit ont toujours ete amoraux . l Eglise elle a toujours dispensé une morale . Le péché impardonnable de l Eglise est d avoir voulu cacher ces actes envers les mineurs . Un écart de conduite inqualifiable pour une institution . 
                          J attends plus de rectitude intellectuelle d une institution que d un groupe social .
                          La problématique est la 
                          Quant a G M , le reveil est tardif , c est l exemple typique d un francais cultive maniant correctement la langue , un dandy pérorant dans les milieux parisiens et se permettant toutes les outrances. il est chroniqueur au Point . Ce n est pas le seul, d autres notamment ceux des cercles intellos et artistiques vont dans des pays commettre ce commerce de cette chair ; mais en france , on adore les intellos fussent ils des putes !
                           


                        • JC_Lavau JC_Lavau 1er janvier 14:46

                          @mmbbb. G M ? Gérard Mansoif ou Gérard Mentor ?


                        • Julien30 Julien30 1er janvier 15:03

                          @JL
                          Et ? Allez encore une fois : « Il n’y a qu’à gauche où on a fait l’éloge de la pédophilie », je suis confiant, ça va finir par rentrer.


                        • Julien30 Julien30 1er janvier 15:11

                          @Cadoudal
                          La nouvelle droite c’est un dévoiement à peu près complet des idées de droite.


                        • berry 1er janvier 15:14

                          @JL
                          Epstein travaillait pour la CIA et le Mossad, il compromettait des politiciens, des journalistes et des hommes d’affaires avec des mineures. Il ne restait plus ensuite qu’à les faire chanter pour qu’ils approuvent toutes les saloperies des Etats-Unis et d’Israël.
                          https://www.fawkes-news.com/2019/07/explosif-jeffrey-epstein-est-un-maitre.html

                          « On m’a dit qu’Epstein appartenait à un service de renseignement et qu’il fallait le laisser tranquille"
                          Alexander Acosta, ancien avocat américain à Miami, qui avait conclu en 2007 le contrat d’accusation ultra-clément contre Epstein et qui est aujourd’hui le Secrétaire du Travail de Trump.


                        • mmbbb 1er janvier 15:27

                          @Julien la manoeuvre pour disculper les actes de votre institution . C est grossier et ne grandit pas les cathos .


                        • mmbbb 1er janvier 15:32

                          @JC_Lavau j aimerai ne pas être a sa place et ne pas porter ces initiales .
                          Il a ete agresse , il devra vivre reclus . Pivot a du le lacher et a demissionné du directoire du Goncourt Tout littéraire qu il soit , ces mots n ont pu le sauver .
                          Je ne suis pas un prude mais je n admets pas que l on touche a un enfant 


                        • JL JL 1er janvier 15:37

                          @Julien30
                           
                           Coué ?


                        • Cadoudal Cadoudal 1er janvier 16:01

                          @JL
                          Les gauchistes sont tous des encouélés...

                          « C’est moi, pas l’établissement scolaire, qui élève mes enfants… ils y vont pour apprendre des choses qui resteront avec eux pour le reste de leur vie. »

                          http://article19.ma/accueil/archives/121717



                        • JC_Lavau JC_Lavau 1er janvier 16:03

                          @mmbbb. G M ?
                          Gentil Membre ?
                          Voici 55 ans j’étais le contraire : Gentil Organisateur.
                          On peut taguer bien des initiales.
                          PTT : Petits toutous trotteurs.
                          RPF : Rien pu faire.
                          PSF : pousse sans forcer.
                          UMP : Uniquement motivés par le Pognon.
                          ...
                          D’autres font des BA avec le CP dans la RATP pour impressionner les VP...

                          Une peur deux fois plus bleue avec Barbe Noire et son Vaisseau Fantôme !
                          avec sa Vilaine Figure.


                        • mmbbb 1er janvier 16:40

                          @JC_Lavau GM gentil membre mais actif !  


                        • JL JL 1er janvier 18:13

                          @Cadoudal
                           
                          Plus là en 2020 ? Les Français ne seront plus chez eux en 2020 ?
                           
                          C’est quoi ce délire ?


                        • Cadoudal Cadoudal 1er janvier 18:45

                          @JL
                          Il semblerait effectivement qu’il y ait débat chez les colons Marocains concernant le sort futur des indigènes...

                          Zineb serait pour une disparition en douceur, tandis que Yassine serait plus sur la ligne de l’UNEF et souhaiterait mettre sa traitresse de cousine Zineb dans les mêmes wagons purificateurs...

                          « On devrait gazer tous les « Blancs », cette « sous-race »

                          https://francais.rt.com/france/46905-gazer-blancs-sous-race-licra-tweet-raciste-unef

                          Ces débats internes ne regardent évidemment pas les indigènes, c’est donc à titre purement informatif que je vous en tiens informé...lol...


                        • JL JL 1er janvier 19:13

                          @Cadoudal
                           
                          en attendant, je crains surtout une renaissance de feue l’OAS.


                        • Cadoudal Cadoudal 1er janvier 19:29

                          @JL
                          L’OAS, c’était un truc de colons plutôt bien organisé avec un but clairement défini...

                          Je suis un peu comme les pédophiles juifs Allemands, je crois pas trop à une alliance durable sur tout le territoire entre les colons afromuzzs, déjà qu’entre Marocains ils peuvent pas se saquer, alors imaginer un colon Algérien faire confiance à un colon Nigérian...lol...

                          « Inch’Allah ça va bien en France. »
                          « Le #RassemblementNational fait des millions de voix, ça c’est un problème pour moi, c’est une liste communautariste, c’est une liste franchouillarde. »

                          https://www.valeursactuelles.com/politique/daniel-cohn-bendit-le-rn-est-un-parti-communautariste-franchouillard-112002


                        • Attila Attila 1er janvier 21:57

                          @JC_Lavau
                          «  G M ? Gérard Mansoif ou Gérard Mentor ? »
                          Gérard Manset z’y le sens des paroles de ses chansons.
                          .
                          Entrez dans le rêve
                          .


                        • damocles damocles 2 janvier 13:21

                          @JC_Lavau

                          Pourquoi pas « Grosse Merde » ? ....C’est le plus indiqué dans ce cas précis !


                        • JC_Lavau JC_Lavau 2 janvier 13:31

                          @damocles. Les enfants ignorent encore, et les demeurés ignorent toujours, que l’écrit est décontextualisé par nature.
                          Que tel jacteur plus haut écrive « G M », n’implique nullement que les lecteurs sauront de qui il veut parler. Ils ne sont pas dans le même contexte.


                        • damocles damocles 2 janvier 13:49

                          @JC_Lavau
                          moi je sais de qui je parle !


                        • JC_Lavau JC_Lavau 2 janvier 13:55

                          @damocles. Ça, c’est de la communication !


                        • Désintox Désintox 4 janvier 16:27

                          @Julien30
                          « Il n’y a qu’à gauche où on a fait l’éloge de la pédophilie et où des intellectuels ont milité pour sa dépénalisation. »

                          Foutaises.

                          Du programme commun de gouvernement des années 70 jusqu’à celui de la FI, je n’ai jamais lu de proposition de légaliser la pédophilie dans aucun programme de gauche (ni de droite d’ailleurs).

                          Alors, ras le bol de ces interventions dégueulasses qui assimilent la pédophilie à la gauche. C’est de la pure calomnie.

                          Occupez vous plutôt de l’église catholique et de ses innombrables affaires de prêtres pédophiles !


                        • rugueux 1er janvier 11:25

                          Article de merde en plus d’être factuellement mensonger....Non seulement G. Russier ne s’est pas suicidée en prison mais elle n’a jamais été poursuivie pour pédophilie mais pour détournement de mineur...et même d’un mineur presque adulte...et ce sont les parents du jeune home qui ont poussé cette affaire.

                          Tout comme la mère de V. Springora a poussé sa fille dans les bras de Matzneff et encouragé cette idylle...Ensuite faut pas exagéré elle avait 15 ans, mineure certes mais plus une enfant...et elle n’était pas beaucoup plus jeune que Macron lorsque Brizitte l’a emballé....
                          Vérité en deçà des pyrénées erreur au-delà...

                          Ensuit faut bien voir que cette « révélation » de Springora 40 ans après les faits prescrits, si tant est qu’ils aient même eu lieu, c’est juste pour vendre son bouquin...sans oublier qu’elle bosse chez Grasset, son propre éditeur....Quant à cette tarte à la crème des féministes hystériques qu’est la notion d’emprise....C’est à se rouler par terre de rire....L’emprise dont se plaint Springora c’est comme le dopage à l’insu de son plein gré de Virenque....dans les deux cas ni Virenque, ni Springora n’ont été capables de refuser un coup de seringue car ils étaient sous EMPRISE.....

                          Qui peut croire de pareilles conneries ?


                          • velosolex velosolex 1er janvier 11:43

                            @rugueux


                            « Ce n’est pas parce qu’un malade mental étrangle de temps à autre un petit garçon que ces mêmes bourgeois sont autorisés à faire porter le chapeau à tous les pédérastes et à priver leurs enfants de la joie d’être initiés au plaisir, seule éducation sexuelle qui ne soit pas un mensonge et une foutaise  » (Gabriel Matzneff, Les Moins de seize ans, 1974, cité par Ambroise-Rendu, Anne-Claude, « Le pédophile, le juge et le journaliste », L’Histoire, n°296 (mars 2004), p. 65).

                            « Ce qui me captive, c’est moins un sexe déterminé que l’extrême jeunesse, celle qui s’étend de la dixième à la seizième année et qui me semble être — bien plus que ce que l’on entend d’ordinaire par cette formule — le véritable troisième sexe. Seize ans n’est toutefois pas un chiffre fatidique pour les femmes qui restent souvent désirables au-delà de cet âge. (...) En revanche, je ne m’imagine pas ayant une relation sensuelle avec un garçon qui aurait franchi le cap de sa dix-septième année. (...) Appelez-moi bisexuel ou, comme disaient les Anciens, ambidextre, je n’y vois pas d’inconvénient. Mais franchement je ne crois pas l’être. À mes yeux l’extrême jeunesse forme à soi seule un sexe particulier, unique. » (Les Moins de seize ans, 1974)


                          • rugueux 1er janvier 12:40

                            @solex

                            Oui et alors ?...Ca change quoi ? Même sa mère n’y trouvait rien à redire, bien au contraire, Springora le dit elle-même dans son bouquin...et c’est Matzneff qu’elle emmerde....C’est une bouffonne hypocrite qui veut juste se faire mousser pour la sortie de son torche-cul...qu’elle a d’ailleurs très prudemment intitulé « roman » pas autobiographie...elle a choisi roman c’est à dire un récit d’invention....

                            Faut vraiment être un grand malade pour mélanger Sade, le nazisme, l’esclavage, le viol, le libéralisme, le darwinisme...qu’est-ce que Darwin vient faire ici... et tout le reste....


                            • velosolex velosolex 1er janvier 12:54

                              @rugueux
                              Pour infos, les mères incestueuses, ou maquerelles sont légions depuis la mythologie romaine, et votre acceptation du pire « Même sa mère n’y trouvait rien à redire » ferait rire si ce n’était pas si grave.
                               
                              Vous pigez pas les relations du pouvoir, et la place de la culture mal maitrisée.
                              C’est pas grave.
                              Suivez la loi, et les sens interdits, ça suffira. 


                            • velosolex velosolex 1er janvier 13:24

                              Merci à l’auteur pour l’article. Il y aurait beaucoup à dire sur Pivot. On en a fait un héros...Chaussure un peu grande je trouve. Il a bien assumé le costume qu’on lui a donné, mais il faut bien avouer que l’époque était bénie encore pour parler de littérature. Un chef d’orchestre pour une émission big band qui de toute façon séduisait par ses invités .François Bunel est très bien actuellement dans « la grande librairie ». Au moins autant de qualités que Pivot, mais même si son émission est très regardée, elle le sera jamais autant qu’au temps de Pivot. Une époque où n’existait ni smartphone ni réseaux, ni écrans. Le livre dominait tout encore...Les gens dans le métro avaient le nez dans le journal. Le web et les réseaux ont attaqué les livres, mais aussi la langue, et les échanges. Inédit….Comme la disparitions des animaux maintenant…..C’était un monde clivé, est ouest, où l’on attendait les nouvelles qui perlaient. La rumeur et les non dits étaient au centre. Il fallait libérer les mœurs, libérer les peuples. De grands intellectuels souvent autoproclamés faisaient la loi, défendaient parfois l’indéfendable. Leurs disciples se mettaient au garde à vous. Quant on ne savait pas quoi dire, on fumait une clope, on en filait une à tous ceux du groupe….

                              Pivot a fait parler déjà de lui de façon trouble avec Greta Thunberg, disant qu’elle ne correspondait pas à ces fantasmes d’adolescent pubère. Pour un type de 80 piges, c’est fâcheux. Et révélateur qu’il est resté soudé dans une époque et qu’il n’a rien compris aux enjeux actuels, que cette gamine représente simplement un combat, loin des fantasmes de pervers pépère. Il s’était excusé, attaqué de toute part, après avoir tout de même renchéri...Il a perdu le french flair, Pivot, ce personnage qu’il se composait en jouant au ballot, au naïf. C’est sans doute la rançon de l’Age, et de l’académie. Il a dépassé son seuil de compétence, qu’il n’a peut être jamais eu d’’ailleurs, mais il fermait sa gueule, faisait son ballot. D’un autre coté, maintenant, c’est justement ce qu’on lui reproche. Il y a un moment pour vivre, un autre pour mourir, comme disait l’ecclésiaste. 


                              • rugueux 1er janvier 13:47

                                @solex

                                Sainte Grotesque un combat ?

                                Une pisseuse mongolienne, ou peu s’en faut, qui veut donner des leçons de carbone à la terre entière....une imposture grotesque mise en scène par ses parents qui l’ont littéralement sacrifiée comme une jeune vierge sur l’autel du fric-roi....cette idiote s’imagine sauver le monde sur son bateau en carbone, avec ses voyages en train soigneusement scénarisés....et en plus elle prône de ne pas aller à l’école...c’est parfait l’ignorance c’est le savoir !

                                Pivot a vu juste, très juste...A 16 ans on fantasme sur BB, Marylin, Brad Pitt, ou Léonardo ou n’importe quel sex-symbol...pas sur une handicapée viking qui ressemble à Chucky la poupée maléfique....


                                • velosolex velosolex 1er janvier 14:06

                                  @rugueux

                                  Vous en dites davantage sur vous que sur elle. 


                                • JC_Lavau JC_Lavau 1er janvier 15:12

                                  @velosolex. Allez douter de la mythologie carbocentriste et de son clergé, et Joe Dalton perd tout sang-froid comme à la vue ou au son de Lucky Luke.
                                  Evidemment j’aurais pu dire qu’il perd la tête, ce qui implique qu’il en aurait une à perdre, mais de ça aussi, je doute.


                                • damocles damocles 2 janvier 12:03

                                  @rugueux

                                  Sur le fond je vous note un 7,5/ 10 , mais sur la forme 10/10 !


                                • Djam Djam 1er janvier 15:01

                                  @ jypel

                                  Non, Pivot n’a pas à demander pardon et à s’excuser ! Et puis quoi encore, une marche à genoux en chemise blanche et la corde au cou pour soulager votre indignation ?

                                  Mais qu’est-ce que c’est que cette société qui n’en finit plus d’avaler avec presque délectation tous les travers pervers de la bonne pensance en provenance des USA ?

                                  Matznef a souvent préféré et séduit des jeunes filles, oui, et alors ? Les a-t-il, comme Polanski, droguées pour en abuser ? réponse : non. Tout comme ces jeunes mannequins et adolescentes rêvant de devenir star de ciné et qui viennent aujourd’hui chouiner parce qu’elles ont suivi des producteurs, des photographes, des scénaristes dans leur suite 5 étoiles... mais qui va nous faire croire qu’une jeune fille ou un jeune homme ignorent ce qu’on va leur demander dès lors qu’un tel personnage les invite à monter dans leur chambre ou à un « entretien discret » ??

                                  Les adolescentes qui tombent amoureuses de leur prof de sport ou d’histoire géo c’est un phénomène courant. Le film « Noce blanche » (de JP Brisseau avec Paradis et Cremer) démontre très bien que très souvent ce sont les jeunes filles qui séduisent, elles savent très bien, surtout lorsqu’elles sont jeunes et fort jolies, l’effet qu’elles peuvent produire sur un homme, surtout s’il est un peu plus âgé. 

                                  Alors quoi, jypel, il faudrait castrer les hommes ? les contraindre à ne plus jamais avoir de désir devant une jeune beauté qui minaude avec des expressions de naïveté plus ou moins feinte ?


                                  • velosolex velosolex 1er janvier 15:44

                                    @Djam
                                    Vieille histoire de l’indignation surjouée. 
                                    On pourrait retrouver, même dans la république de Platon, des thèses défendant l’esclavagisme. A une autre époque le massacre des indiens, à une autre l’esclavagisme, etc....La lapidation a ses prosélytes elle aussi, s’appuyant sur le fait que les anciens avaient déjà obéi à ces lois.
                                    Pour dire que les temps changent, et que ce qui était tout admis il y a quelques siècles, devient à un autre à peine toléré, avant que ça ne devienne franchement intolérable. 
                                    Face à cela, il a existé de tous temps des indignés de base, une avant garde : Montaigne par exemple, ou de Las Casas ( la controverse de Valladolid). On pourra en trouver d’autres à foison…C’est pas compris par l’arrière garde, éructant, s’indignant de l’indignation, et qu’on retrouve parfois les doigts coincés dans la porte de la chambre qu’on venait d’interdite, justifiant qu’ils se sont faits allumés. N’ayant rien compris au changement de saison, et demandant «  Alors quoi faudrait castrer les hommes ? »
                                    Pour certains prédateurs, genre Dutroux, mais pas seulement, la question se pose en effet. 
                                     


                                  • mmbbb 1er janvier 17:38

                                    @Djam extrait «   En 1975, il publie un essai, Les Moins de seize ans, dans lequel il raconte son goût pour les  »jeunes personnes« , soit les mineurs des deux sexes. En 1975, sur Antenne 2, il déclare aussi, comme le rappelle Le Monde (article en accès abonnés) :  »Je pense que les adolescents, les jeunes enfants, disons entre 10 et 16 ans, sont peut-être à l’âge où les pulsions d’affectivités, les pulsions sexuelles également, sont les plus fortes parce que les plus neuves." 

                                    Il fait arrêter de raconter n importe quoi . 

                                    Il me semble que l adulte a des responsabilites morales que l adolescent n a pas !

                                    Si je proposais a vos enfants du LSD en leurs pretextant que la decouverte des paradis artificiels est une une etape incontournable de la vie , accepteriez vous ?

                                    Ce que vous feignez ne pas comprendre et que durant l adolescence l age a une grande importance avoir 10 ans 14 ans 16 ans ou 18 ans n est pas la même chose , Lorsque vous passe de 20 à 25 ans , la structure mentale est posée .

                                    Pivot , rigolait sur le plateau et se faisant le chantre de ce precepteur de l education sexuelle .

                                    Qu a fait Matzneff , un ecrivain dont le seul but est d assouvir ses plaisirs . Il usait de sa position comme tant d autres dans le monde artistique.


                                  • velosolex velosolex 1er janvier 18:05

                                    @mmbbb
                                    Se pose en effet la tolérance par rapport aux artistes, qu’on définit comme des voyants, même quant ils sont voyeurs. Ce monde surfe sur l’affranchissement des règles. J’en reviens à Sade dont je n’ai jamais compris la fascination qu’il exerçait sur les soi disant intellectuels, refusant de réfléchir plus loin que le bout de leur nez, de leur sexe. Les écrits du marquis sont immondes, proclament le droit des forts sur les faibles à assouvir leurs fantasmes. Pure création ?...On aborde là le problème de la responsabilité des créateurs, un thème récurent, dans une culture du spectacle qui se gargarise de violence esthétisée, donnant matière à reproduction. et identification
                                    Pour le moment, la ligne du refus de cette responsabilité persiste, prétendant que l’individu est capable de faire la différence entre fiction et réalité. On croit rêver...La publicité n’existerait pas par exemple, si les individus n’étaient pas influençables….C’est là encore l’héritage de ces années pas encore critiqué. Encore quelque temps, et l’on se demandera j’espère comment on a pu laisser faire
                                    Ce monde en manque de repère est de plus en plus psychotique, et les ados n’ont jamais eu besoin de modèles structurants….
                                    Pas vraiment ce que l’information nous montre : Au contraire, jamais tant d’adultes infantiles et pervers, dans la négation de la responsabilité de la pollution des âmes, et de la planète. Un coup d’’œil ici est édifiant, mais pas surprenant. 
                                    Pivot était lâche. Il peut le regretter. Mais au moins qu’il évite de donner son avis débile sur les problèmes de société actuels, car il n’a simplement pas la compétence, juste la fatuité de l’époque


                                  • Djam Djam 1er janvier 23:04

                                    @mmbbb
                                    Je comprends sans effort votre position tout comme la réponse que m’a également faite « velosolex »... mais je crains fort que vos réponses s’imposent à vous uniquement parce que vous êtes, l’un et l’autre, déjà grandement immergés dans la nouvelle religion moraliste version #2.0 qui pond de l’indignation à tour d’écran planétaire.

                                    Oui, quelqu’un pourrait proposer du LSD à mes enfants et vous savez quoi ? Et bien au risque de vous choquer une fois de plus, je vous réponds que la vie est une succession d’épreuves, d’apprentissage et de moments heureux. Revient à chaque individu le soin de s’élever, de devenir solide, de savoir résister au mieux aux saloperies que chaque époque produit.

                                    Les attaques envers des mecs qui séduisent des jeunettes ne datent pas d’hier, ni les cougars... le danger est inhérent à la Vie, et ce ne sont pas les tonnes de décrets, de lois d’interdiction qui transformeront l’homme en un agneau.


                                  • damocles damocles 2 janvier 12:23

                                    @Djam

                                    en vous lisant je crois que vous êtes peut-être un predateur sexuel, refoulé peut-être ....et encore ...c’est pas sûr !

                                    Car defendre l’attitude complaisante de PIVOT pour ce pervers de Mazneff ,c’est de la complicité....

                                    Vous defendez celui qui se vante de sodomiser des garçons et de 10 ans et des fillettes egalement pour « respecter leur hymen » (sic) !

                                    Il y a des moments où on regrette l ’ abolition de la peine de mort ...


                                  • pipiou2 1er janvier 16:50

                                    Pivot a fait son mea culpa dans le JDD.

                                    Par contre dans des journaux comme LePoint ou Causeur on défend Matzneff.

                                    Sur Causeur on défend même "aussi bien Polanski que Hamilton, Ramadan que Weinstein.

                                    "

                                    https://www.causeur.fr/david-hamilton-roman-polanski-femmes-169236


                                    • Lucadeparis Lucadeparis 2 janvier 01:20

                                      @pipiou2

                                      C’est un article de Roland Jaccard, ami de Matzneff et aussi amateur de mineures, en en ayant « éduqué » une autre future écrivaine  : Elsa Marpeau (https://fr.wikipedia.org/wiki/Elsa_Marpeau).

                                      Il les défend tous et explique que Polanski est tant défendu par rapport aux autres par l’élite alors qu’il est le seul condamné des quatre (et cela depuis longtemps), parce qu’on considère son talent supérieur.


                                    • Loulou 1er janvier 17:35

                                      Bonne année à tout le monde !

                                      Il se trouve (sur ce sujet) que j’étais un jeune militant homosexuel dans les années 70-75. Ce qui semblait alors impossible s’est pourtant réalisé : le mariage entre hommes (ou femmes) et la possibilité (que je conteste) d’élever des enfants ! Personne n’oserait traiter de pédé un collègue qui se dit « gay ».

                                      Mais pour la pédophile, haro sur les soit disant criminels auteurs de détournements de mineur(e)s ! Et surtout si ces « salauds » sont écrivains ou autre chose !

                                      Pourtant, ce que nous demandions après la majorité à 18 ans dans mes années militantes a été obtenu : la possibilité de faire l’amour avec des ados de 15 ans, âge légal du Code Pénal ! On s’est acharné à confondre pédophile et pédérastie et surtout violeurs avec amoureux ! On peut être contre mais la réalité reste la même : des personnes sont attirées par des très jeunes capables de « répondant » (ce qu on nie) comme d’autres sont attirées par des femmes ou des hommes mûrs.

                                      Oui, Brigitte a abusé de l’extrême jeunesse de l’élève Emmanuel Macron ! Mais il se trouve que lui même en était amoureux et savait très bien faire l’amour quoique mineur, vous voyez, hypocrites que vous êtes en grand nombre.

                                      Ou on doit être résolument CONTRE toute autre sexualité que normale en vue de fonder une famille, et donc contre l’homosexualité, la pédophilie etc. Ou on est dans le sens du vent et on ne veut pas accorder aux uns ce qu’on normalise pour d’autres !


                                      • mmbbb 1er janvier 17:52

                                        @Loulou vous mélangez tous les sujets Mettre a egalite la pédophilie et l homosexualité , est un raisonnement spécieux . Quant a la pédophilie quel age limite fixeriez vous ? 5 ans comme C Bendit . !
                                        C est pas tres sain d enculer un gamin en couche , n est ce pas ! 
                                        Quant a Macron , vous etiez derriere le rideau ? 
                                        Vous enfilez aussi bien les perles que vous vous le faites .


                                      • prong Q 1er janvier 17:59

                                        @Loulou
                                        Bonne année a toi egalement , 
                                        bien qu ’hetero homophobe « , je serais toujours a ,defendre vos amour »cachée« et pacifique .
                                        tes argument son intéressants , mais la pedocriminalité se defint aussi par l’ abus , les empêcher de voter , mais les laisser libre de leur sexualité et une sacré dichotomie....

                                        a gérer socialement et humainement . Soit on met le droit de vote a 13 ans , soit on les préserve j’ usqua 18 ans , cela ne peut pas etre » a la carte " et encore moins au profit des adultes .


                                      • Loulou 3 janvier 12:52

                                        @mmbbb Votre réponse est odieuse !
                                        Je m’explique donc plus précisement...
                                        Dans les années 70 j’ai milité pour les droits des minorités sexuelles, je suis moi-même homosexuel avec des préférences pour les jeunes (comme la plupart des gens) et nous avons obtenu sous Mittérand en 1982 satisfaction à nos revendications d’égalité : alignement à 15 ans comme les hétérosexuels de l’âge du consentement. Nous ne demandions pas alors le mariage, encore moins d’élever des enfants ! Nous ne demandions pas le viol de bébés ou d’enfants de moins de quinze ans, nous demandions évidemment de la tolérance pour cette petite minorité qui n’est attirée que par les adolescent(e)s, ça y est, vous avez compris ?
                                        Pour être plus clair, pour moi le viol c’est une relation violente et non consentie comme la prostitution forcée, le partenaire forcé n’y éprouve aucun plaisir.
                                        Pour la loi, le viol c’est la pénétration dans un orifice du corps ! Bien des adolescents comme lorsque je l’étais expérimentent seuls cette pénétration ou se masturbent en pensant à d’autres garçons ! Personne ne les force, c’est la nature.
                                        Les homosexuels souffrent d’incomprréhension depuis toujours, devenus adultes, les gens ne se souviennent plus de leurs émois de jeunesse. Il n’est donc pas question de violer, de forcer qui que ce soit mais d’accompagner sans contraintes.
                                        La morale et les préjugés sont en contradiction avec les réalités de la vie. Or, cette vie n’est-elle pas assez pénible et éprouvante pour qu’on en rajoute avec haine ? Accabler des majeurs qui n’ont fait qu’aimer sincèrement, traumatiser ainsi des mineurs et même attiser dans leur esprit la vengeance et le ressentiment ne sont pas des attitudes humaines. Il faut juger chaque cas, s’il-y-a eu ou pas contrainte, si aucun traumatisme ne peut en résultert. Je vous assure que la plupart du temps aucun mauvais souvenir non, au contraire, chez ceux qui ont fait l’apprentissage de leur sexualité avec des plus âgés qu’eux ! Voilà la tolérance !
                                        Sauf à défendre que seul le mariage consacré avec une seule personne en vue de la perpétuation de l’espèce est défendable, tous les autres cas de figure étant à éliminer et châtier cruellement.
                                        Non, je ne confonds pas homosexualité et pédophilie !


                                      • Loulou 3 janvier 13:08

                                        @Q Assez d’accord, il n’est pas question du droit de vote ici mais de la nature qui s’exprime à la puberté et de savoir jusqu’à quel point tolérer et admettre que des majeurs électoraux puissent ou non avoir des relations désirées avec des mineurs adolescents. Douloureux problème !


                                      • Loatse Loatse 1er janvier 18:56

                                        Cet article me met mal à l’aise car il fait abstraction de l’effet des influences involontaires, inconscientes et collectives agissantes au sein de toute société sur l’être humain dans son ensemble, lequel présente de par sa nature grégaire, une grande aptitude à la conformité...

                                        ..il y eut des expériences prouvant le phénomène.

                                        Lorsque l’effet de cette influence s’estompe, c’est alors la chasse aux « sorcières » qui se met en place, des boucs emissaires désignés, de qui il est demandé, exigé dirons nous, repentance publique tant qu’à faire...

                                        L’important c’est de se rassurer : « nous, à sa place on aurait agit autrement ! »

                                        c’est beau tant de certitudes...


                                        • velosolex velosolex 1er janvier 21:19

                                          @Loatse
                                          Ceux qui ont traversé les années troubles ne sont pas devenus forcément fachistes et non pas obligatoirement adhéré à la milice !
                                          Tous les écrivains n’ont pas écrit « bagatelles pour un massacre » ni se sont conduit comme un salaud, comme Drieu La Rochelle. Ces gens là n’ont pas volé qu’on leur demande des comptes….Chacun fait ses choix, est responsable, surtout quant on est un intellectuel, pas un « Lacombe Lucien ». La culture est donc une circonstance aggravante pour ce genre de délit, car elle fait tomber l’argument de « faiblesse »et de « suivisme »
                                          De même dans les années 70, les gens qui ont suivi les préceptes nauséeux de Tony Devert, ou de Matzneff ne sont en rien dans la conformité de l’époque, qui avait ses interdits et ses lois, dans une société encore très rigide, au delà des apparences qu’on projette maintenant .
                                          Ces types sont des exceptions. Si on les a laissé s’exprimer, comme dans « apostrophes, »c’est qu’ils ont fait jouer l’esprit de corps, et abusé de leur position « d’artiste », qui semble encore donné un privilège par rapport au citoyen lambda. 
                                           IL y eut des articles de journaux généralistes, comme l’obs, sans doute dans lesquels ces gens faisaient du prosélytisme, mais soft, et trompeur. .
                                          Leurs livres livraient beaucoup plus explicitement leur vrai nature. Mais qui les lisait ?. Qui voulait voir et dénoncer ? .Qui pensait que David Hamilton abusait des fillettes qu’on lui confiait. ? Qui pensait que tant de prêtres abusaient des enfants ? La société des auteurs était trop permissive et avait la complicité des puissants...ON a donné une pension à Matzneff et il bénéficie d’un logement gratuit à Paris. Quel condamné de droit commun bénéficie d’un tel régime de faveur ? Cela fait penser à des réseaux mafieux et incestueux. 
                                          Le web, les réseaux ont accouche des fils de transmissions qui manquaient, et ont secoué la relative innocence du public, qui est tombé de haut devant tant de cynisme et de perversion. 
                                          Tant mieux si l’on s’indigne, car si l’on veut changer la société, cette indignation est de bonne augure. C’est la seule certitude .Les démagogues et les pervers abusent deux fois leur victime, une fois par la manipulation, une seconde fois dans l’acte. Le projet est de faire tomber les masques des démiurges en toc, et de relever leur vrai nature de salaud !


                                        • velosolex velosolex 1er janvier 23:49

                                          @Loatse
                                          Trouvé cet extrait d’article du monde, article de Sylvie Brunel qui conforte mon avis sur ces années que j’ai traversé moi aussi, bien loin des fantasmes de perversité pour le tout venant...Tribune. "Je suis née en 1960. Dans les années 1980, je préparais l’agrégation de géographie à l’Ecole nationale supérieure de Saint-Cloud. Très souvent je croisais, rôdant dans le parc du même nom, l’écrivain Gabriel Matzneff, reconnaissable entre mille avec son allure de dandy et son crâne soigneusement rasé. Il errait en quête de proies, vous déshabillait du regard, pesait sa chance et poursuivait son chemin. Beaucoup trop vieille pour lui déjà ! Matzneff venait de publier Ivre du vin perdu (La Table ronde, 1981), une apologie de la pédophilie où, comme dans l’ensemble de son œuvre, les mères étaient systématiquement dépeintes comme des empêcheuses de baiser en rond, petits garçons comme très jeunes filles. D’ailleurs, toutes les femmes, dès qu’elles dépassaient l’âge nubile, devenaient répugnantes aux yeux de celui qui se qualifiait complaisamment de libertin, alors qu’il n’était qu’un prédateur sexuel, adoubé par une certaine élite parisienne. Cet entre-soi commis au nom de la littérature lui valait de participer à de multiples émissions, où il pouvait épandre sans retenue et sans honte son penchant, sous l’œil émoustillé de barbons persuadés de faire œuvre d’ouverture d’esprit. Et Pivot n’était pas le dernier à déguster la prétendue provocation de Matzneff, quoi qu’il prétende aujourd’hui. Ne croyez pas que l’époque était libertine ou tolérante. Cette complaisance ne reflétait absolument pas les mœurs de l’époque. La France profonde n’en pensait pas moins, mais n’avait pas voix au chapitre. La coupure entre une élite hors sol, totalement déconnectée des réalités quotidiennes et des valeurs de la société,


                                        • damocles damocles 3 janvier 03:01

                                          @velosolex
                                          j’approuve votre commentaire à 100% !

                                          Il y a une pseudo-élite auto-proclamée qui convaincue de sa supériorité « intellectuelle » se permet de disposer d’enfants à sa guise en prétextant les « éduquer » à l’amour ! 

                                          Quant aux parents qui ont laissé consciemment leurs enfants aux mains de ces prédateurs ,ils sont encore plus coupables ...

                                          Je vais être abrupt , mais pour moi ils (prédateurs et parents ) ne valent pas mieux que Fourniret


                                        • rugueux 1er janvier 19:57

                                          @solex

                                          Tu penses que citer en vrac, Platon et la République, Montaigne, Las casas en dehors de toute pertinence sur le sujet qui nous occupe...un peu comme ces no one de chez nobody s’imaginent exister par un usage inconsidéré du name-dropping....va te faire plus intelligent ?

                                          Toi et mmbbb vous êtes de parfaits exemples des Torquemada au petit pied...des grenouilles de bénitier promptes à fustiger tout ce qui sort un peu de leur pensée étriquée....

                                          Personne n’ayant porté plainte contre Matzneff, qu’est-ce tu lui reproches exactement ? T’es procureur peut-être ? Tu veux ouvrir une enquête ? D’avoir écrit qu’il aimait les jeunes personnes ? Ecrire n’est pas un délit en France...On peut même écrire que l’on est cannibale et que l’on bouffe les petits enfants, c’est autorisé...

                                          Il a écrit aimer les jeunes personnes, et alors ? Est-ce vrai ? Est-ce faux ? s’agit-il d’expériences vécues ? L’a-t-il inventé ?...On n’en sait rien, et je te rappelle qu’en France aujourd’hui même un aveu ne constitue pas une preuve de culpabilité...surtout quand il n’y a aucun plaignant....

                                          Si on t’écoutes il faudrait détruire l’oeuvre de Gide, de Montherlant, et celle de Greene et brûler tous les tableaux de Gauguin, tous des « pédophiles » notoires selon la sainte inquisition de l’ordre moral des féministes hystériques qui chassent en meute mais qui sont, au choix, trop connes pour dire non, ou trop pleutres pour porter plainte...


                                          • Lucadeparis Lucadeparis 2 janvier 00:59

                                            Bernard Pivot fournit un nouvel exemple de son conformisme, qui lui a permis de faire sa carrière de journaliste médiatique.


                                            • JL JL 2 janvier 09:57

                                              ’La pédophilie est un délit et c’était déjà le cas, il y a 30 ans.’’

                                               

                                               C’était déjà le cas il y a 150 ans.

                                               

                                              Ce matin, une journaliste su France Culture parlait de «  la liberté sexuelle pour les enfants », et citait Michel Foucault disant : «  l’enfant a le droit d’aimer un adulte  ».

                                               

                                              Cette rhétorique est profondément perverse, puisque dans les faits elle revendique le droit pour les adultes à avoir des relations sexuelle avec les enfants.

                                               

                                               Certains journalistes en vue devraient s’acheter un cerveau.

                                               

                                               Michael Sanders disait : « L’ennemi des classes populaires est le surmoi des élites de gauche  »

                                               

                                              L’ennemi des classes populaires est la perversité de certaines (!) élites de gauche.

                                               

                                               D’ailleurs « élite de gauche » est un oxymore. Élites de droite aussi d’ailleurs !


                                              • jymb 2 janvier 13:08

                                                Je n’ai pas lu le bouquin de Vanessa S, non encore dispo, mais Matzneff oui

                                                Il est pitoyable que tout d’un coup des pseudo chevaliers blancs découvrent des livres édités il y a 40 ans, dont en livre de poche (!), et une vidéo présente sur le web depuis trés longtemps.

                                                G Matzneff explique dans ses livres que la plupart de ses conquêtes venaient le solliciter, lui écrivait via ses éditeurs, ou se débrouillaient pour récupérer son no de téléphone...Nul besoin pour lui de hanter les jardins publics même s’il semble affectionner le Luxembourg : le cliché du rodeur pervers n’a aucun sens.

                                                Au delà ; à partir de quel âge ( hors des régles légales ) semble t-il « moral » aux uns et aux autres qu’une relation s’établisse ? Faut-il jeter en prison Brigitte M ? 


                                                • JL JL 2 janvier 19:33

                                                  @jymb
                                                   
                                                  ’’ Faut-il jeter en prison Brigitte M ? ’’
                                                   
                                                   C’est probablement ce qu’auraient demandé et obtenu - les parents du jeune-homme si bien, si Brigitte M. n’avait été du même milieu.


                                                • Loulou 3 janvier 13:02

                                                  @jymb
                                                  Ce n’est pas une question de morale mais de nature, les choses s’expriment à la puberté et si on les interdit c’est pour des raisons morales ou religieuses, parce qu’autrefois on croyait que ces attitudes « hors mariages » étaient diaboliques et nuisaient à la reproduction de l’espèce, à la société. D’où la discrétion, on a caché bien des péchés depusi que le monde est monde.
                                                  Quant à Mateneff, c’est certes un bon écrivain mais il m’a toujours paru prétentieux et je n’en ai jamais été fan.


                                                • Cadoudal Cadoudal 3 janvier 13:16

                                                  @Loulou
                                                  -et nuisaient à la reproduction de l’espèce....

                                                  C’est bizarre que les tafioles soient de plus en plus nombreuses chaque année...

                                                  J’ai jamais compris pourquoi et comment elles se reproduisaient à cette vitesse...lol...


                                                • ddacoudre ddacoudre 2 janvier 18:39

                                                  bonjour

                                                  c’est nul, un discours consenti dans un consencus d’ignorant de l’histoire humaine et de sa biologie.

                                                  Un archétype de poncif stupide. Si nos ancêtres avaient étaient aussi sots nous n’existerions pas ; cherche l’erreur.

                                                  Ou tu acceptes la notion d’amour et il n’y a pas d’âge à partir de la puberté, ou tous hommes et femmes guidés par le désir sexuel afin de se reproduire ne sont que des salops et salopes.

                                                  Tu es à coté de la plaque avec ta morale à deux sous de sous développé.tu mélanges amour et viol, désirs et fantasmes.

                                                  cordialement et bonne fêtes http://ddacoudre.over-blog.com/2019/09/mes-dames-vous-etes-toutes-des-salopes.html


                                                  • hans-de-lunéville 2 janvier 19:41

                                                    @ddacoudre
                                                    même un pti comment est illisible, vite un traducteur svp....


                                                  • ddacoudre ddacoudre 4 janvier 07:50

                                                    @hans-de-lunéville
                                                    bonjour
                                                    j’aurai jamaais cru qu’il y avait autant d,analphabête.
                                                    cordialement bonne année


                                                  • damocles damocles 2 janvier 21:29

                                                    beaucoup de pedophiles aux commentaires ....


                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 2 janvier 21:40

                                                      @damocles. Et là un tueur pressé.


                                                    • Loulou 3 janvier 13:05

                                                      @damocles
                                                      Je n’en suis pas. Mais ils ont le droit comme les autres d’expliquer leurs points de vue dans une tribune qui se veut l’agora, la voix du peuple un tant soit peu cultivé et tolérant. D’ailleurs, ne pas confondre pédophilie et pédérastie ! Et comme pour tour, étudier les problèmes avant d’énoncer des anathèmes.


                                                    • damocles damocles 3 janvier 15:06

                                                      @Loulou
                                                      ....Et moi j’ai le droit d’exprimer le mien ...
                                                      Avec ce principe ,on aura bientôt droit à un sadique venant nous expliquer les tortures qu’il inflige à sa ou son « partenaire » et nous devrons être tolérants , puisque nous sommes cultivés !


                                                    • damocles damocles 4 janvier 09:40

                                                      @damocles

                                                       ...déjà 5 au moins ....


                                                    • damocles damocles 4 janvier 23:54

                                                      @damocles
                                                      cinq plus un egale six


                                                    • tobor tobor 3 janvier 00:44

                                                      Pivot a été l’occasion d’exposer vraiment l’autre abruti. Rien que pour ça, respect ! (Je n’ai jamais suivi son émission et ai totalement cessé d’être « téléspectateur » en 1990) Même si c’est un p’tit lèche-cul du pouvoir qui semble plus fasciné qu’indigné par le pédo, son job télé, qui était d’offrir la parole à des auteurs, a servi à pouvoir resservir cette preuve inébranlable...

                                                      Rappelons qu’à l’époque on commençait à peine de sortir des carcans ancestraux où le tabou recouvrait tout ce qui touchait à la sexualité (hors reproduction entre époux, amen). Les perversions autrefois cachées devenaient visibles mais ni les jeunes ni les vieux n’avaient de réelles références pour établir une échelle allant du plus « naturel » et « simple » au plus pervers et tordu, c’était une époque de « découverte » où chaque individu transgressif devait choisir ce qui avait droit de cité dans cette ère progressiste et ce qui restait occulte parmi un tas de pratiques relevant auparavant du mal absolu (sexe hors-mariage, voyeurisme, exhibitionnisme, pornographie, tromperies, échangisme, partouzes, viol, sado-masochisme, homosexualité, zoophilie, pédophilie, gériatro, nécro, etc... philie).

                                                      Les ’70s voyaient aussi le début de la « pub », imposant l’image de la jeune femme filiforme, sans hanches ni poitrine (dont Jane Birkin fût l’icône emblématique), décomplexée à montrer son torse, sexuellement provocante mais avec les attributs d’une petite fille... Et les rockers de la quarantaine qui émoustillaient encore et toujours les teenagers auxquelles s’adressent leurs chansons...
                                                      La chape de plomb qui recouvre la pédophilie est toujours en place malgré quelques fissures ...et cohn-bendit au parlement !!!


                                                      • JL JL 3 janvier 09:13

                                                        à tous,

                                                         

                                                         Excellente intervention de Pierre Verdrager, auteur de « l’Enfant interdit », ce matin sur France Culture, de 8H20 à 8H40.

                                                         

                                                         J’ai particulièrement noté ça : « Matzneff c’est celui qui trouve Le Pen sympa, et déclare voter Mélenchon »

                                                         

                                                         Tous ces intellectuels qui se classent à gauche sont des imposteurs qui ne sont admis dans les médias de masse qu’à cette condition.


                                                        • toubib41 3 janvier 16:33

                                                          Pédophilie et médiatisation : Il y a des « erreurs » qui sont impossibles à effacer. Ces personnages sont des criminels et ceux qui ne les combattent pas sont leurs complices.


                                                          • ddacoudre ddacoudre 4 janvier 08:18

                                                            bonjour 

                                                            j’ai lu avec interêt tous les commentaires, c’est édifiants de constater la recrudessance de la peur de la sexualité dans un paysage qui véhicule du porno avec son césar, qui identifient les hommes à des Dutrou et autres monstres, sans jamais s’intéroger sur le déroulement de notre existence, et pourquoi déjà il y a 8000 ans les hommes ont eu besoin de couvrir le sexe d’adam et éve.

                                                            la culture ne peut pas servir de référence intangible, elle n’est que des paradigmes plus ou moins bien ficelés de nos ignorances séculaires et de nos peurs.

                                                            Avec la science la connaissance de la biologie humaine permet de donner des repéres plus fiables que nos supertitions et morales normatives.

                                                            une tribu de bornéo vivait dans les arbres parce que pour qu’un couple puisse se marier et faire une progéniture il devait rapporter la tête d’un vieux.

                                                            ainsi ils s’autorégulaient. et tous trouvaient cela MORAL.

                                                            Si nous devions analyser nos relations mariétales au regard de notre pensée actuelles, nous serions contraint de dire que tous les hommes de la terre étaient des PEDOPHILES, car les filles étaient pour des raisons économiques placées dés la puberté.

                                                            je vous laisse méditer cela. un moine dans le Pelerin écrivait dieu a mal fait la femme il lui a donné les moyens d’enfanter avant d’être adulte.

                                                            vous prenez vous pour des dieux ?

                                                            cordialement bonne année.


                                                            • Aimable 5 janvier 22:18

                                                              Il y a des adultes ( malade du caisson ) qui n’ont pas encore compris qu’on ne joue au docteur qu’avec les enfants de son âge .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

jypel


Voir ses articles







Palmarès