• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Burqua : un argumentaire approximatif, … peur de mieux

Burqua : un argumentaire approximatif, … peur de mieux

 Le débat sur la burqua s’enlise. Jusqu’à quel point les signes ostentatoires et l’affirmation culturelle (ou religieuse) sont-ils acceptés chez nous ? Le voile oui, la burqua, non. Une ou deux burqua, pourquoi pas, des dizaines, non. Le choix individuel, oui. Le contrôle social, parental, ou matrimonial, non. La laïcité à l’école, mais la rue est un « espace privé ». Non à la burqua à l’hôpital, à l’école, oui chez soi. Non à la burqua, oui à la kipa. Une croix cachée sous le chemisier, oui. Un pavé en or racontant le supplice du Christ, non. Le voile, non. La perruque qui cache le crâne rasé, oui. C’est une question d’esthétique, d’eumétrie, de citoyenneté, de liberté ou de libre arbitre, et j’en passe… Le flou reste absolu, on nage dans l’approximatif, le sentiment ou le ressentiment. … On veut et ne veut pas.

Nul doute que le problème est complexe, parasité par des arrière pensées, des craintes, des non dits, du dressage référant au correct. Des peurs aussi : peur de racisme, d’intransigeance, d’extrémisme (laïque, religieux, politique).

D’intolérance.

Et si on renversait la donne. Si on acceptait que désormais, de nos signes distinctifs, une infime minorité soient religieux. Que le post modernisme est aussi du post religieux. Que chez nous, la mini-jupe, les chevaux colorés, les bas moulants, le string, les tatouages, les cravates et les caleçons polycolores nous distinguent autant que la croix, la kipa ou le voile. Que la pilule est aussi culturelle que le cacher. Que nous sommes une société multi signaux et appartenances, comme l’est Israël : le bikini côtoie les bouclettes des loubavitch. Que les caractéristiques de notre appartenance, nos signes distinctifs culturels sont tous ceux là à la fois, tout comme l’intégration de l’homosexualité, le langage cru, la vacuité de notre télé, les seins nus à la plage, etc.

Dans ce monde globalisé et non plus fragmenté et étanche, dans ce monde des voyages express ou l’on change de continent et de pays comme de chemise, la seule règle possible est celle de la réciprocité.

En Malaisie, la burqua me choque peut-être mais ne me dérange pas : les mini jupes des chinoises et les sari des indiennes créent une harmonie, comme en Israël : les fondamentalistes y crient peut-être au scandale mais une transsexuelle a remporté Eurovision. C’est comme chez nous. Le curé peut toujours préférer les costumes sombres, et des robes longues, mais il accepte un punk troué de partout ou un motard farouche (ça existe) qui va au confessionnal.

Le jour où à Riad une femme pourra, sans craindre les foudres de la loi islamique ou le jet de pierres des fervents défenseurs de l’orthodoxie sectaire (c’est oxymore mais c’est vrai), le jour où elle pourra conduire sa voiture et faire ses courses toute seule, le jour ou dans une famille musulmane une fille sera voilée et l’autre en mini-jupe (aujourd’hui c’est l’un ou l’autre) serons nous peut-être moins effarouchés.

La réciprocité se bâtit, dans les relations internationales, par des accords bilatéraux ou des conventions. Allons-y. Exigeons à nos gouvernements, au lieu de discourir avec des arguments foireux, d’exiger la reconnaissance de l’autre et de nous mêmes : que les signes distinctifs, culturels ou religieux des uns et des autres soient respectés par des accords : Nous acceptons la burqua, vous acceptez le string. Ca ne vous plait pas ? Ca ne plait pas non plus à nos propres religieux, mais ils l’acceptent. C’est pour cela qu’on les tolère…


Moyenne des avis sur cet article :  3.35/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

86 réactions à cet article    


  • souklaye 22 juin 2009 11:15

    L’appartenance, quelle qu’elle soit, cultive la fierté épidermique, la culpabilité mémorielle et la paranoïa territoriale pour justifier que les Droits de l’Homme sont une chose, mais que la nation en est une autre.

     

    Le commerce identitaire fabrique des sentiments économiques et une religion patriotique sur mesure, fonction du taux de natalité des étrangers dans le reste du monde.

     

    Si le tourisme post mortem exhume l’Histoire des vaincus, ceux-ci préfèrent le deuil en extérieur plutôt que l’autopsie intérieure.

     La suite ici

    http://tiny.cc/UguLg


    • jps jps 22 juin 2009 12:29

      @ auteur
      l’approximation est dans votre article
      en ce qui concerne le nikab et la burqa, vous ne pouvez faire référence aux curé car il est question de cacher son visage. La discussion ne porte pas hijab.
      Autres arguments : http://poly-tics.over-blog.com/article-32851879.html


    • docdory docdory 22 juin 2009 14:32

      @ Souklaye


      Et si vous décidiez un jour d’écrire des commentaires intelligibles pour le commun des mortels ? Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement ...

    • Reinette Reinette 22 juin 2009 23:02

      jps tout à fait

      Les principes de la laïcité républicaine et les fondements de la vie sociale doivent être clairement réaffirmés, d’autant que les religions ont une propension à déconsidérer la femme.





    • Reinette Reinette 28 juin 2009 18:12

      Zuhdi Jasser, le narrateur du film, est un américain musulman modéré (pas un de ces innombrables modérés™ que nous ne connaissons que trop, mais un vrai modéré) pleinement engagé dans la lutte contre le radicalisme de ses coreligionnaires. Dans ce film, il attire l’attention du spectateur sur l’existence d’un document de 15 pages déclassifié par le FBI, dans lequel l’organisation des Frères Musulmans explicite noir sur blanc sa stratégie pour miner les Etats-Unis de l’intérieur par le biais d’organisations musulmanes se présentant sous les atours trompeurs de la modération.

      http://www.bivouac-id.com/2008/11/12/exclusif-bivouac-id-le-film-evenement-%c2%ab-le-troisieme-jihad-%c2%bb-en-version-francaise/


    • Reinette Reinette 28 juin 2009 18:15

      Le même scénario a-t-il lieu en Europe ? Au Royaume-Uni, l’excellent Pat Condell n’a de cesse de dénoncer le noyautage par les islamistes des organisations musulmanes du pays. Quant à nous français, nous avons vu nos associations anti-racistes adopter au fil des années un parti-pris islamophile des plus édifiants, et faire de l’« islamophobie » leur principal cheval de bataille. L’une d’entre elle (le MRAP pour ne pas la nommer) n’a pas hésité à aller jusqu’à réclamer par la voix de son président Mouloud Aounit la pénalisation du blasphème. Simple coïncidence ?


      Quelques toutes petites minutes de divertissement

      http://www.bivouac-id.com/2009/02/04/les-faceties-du-djinn-video-et-temoignages/


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 22 juin 2009 11:16

      Burqa et niqab ne posent qu’un tout premier problème :
      Qui est le bipède qui ce cache sous ces oripeaux ? Homme ? Femme ? Pacifique ? Dangereux ?

      Il s’agit donc d’un problème d’ordre public et de police qui se résout par l’application des textes existants. Cette application doit interdire à tout individu de circuler le visage masqué sur la voie publique.

      Cela fait, toutes les autres considérations ne relèvent que de la ratiocination intellectuelle.


      • azerty1710 22 juin 2009 16:24

        Si vous parvenez à déterminer la dangerosité d’un individu à partir de ses vêtements, vous êtes un génie.


        Souvent les personnes dangereuses essaient de ne pas se faire remarquer et paraissent normales.

        On peut-être policier et tueur en série, comme Gérard Schaeffer.

        Même sous une burqa, on reconnaît le corps d’une femme. Au pire, la voix. 


      • samir 22 juin 2009 18:00

        oui c’est clair qu’en voyant le visage de la personne on sait tout de suite si elle est dangereuse ou pacifique on peut plonger dans ses pensées les plus intimes


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 24 juin 2009 09:44

        à azerty1710 (xxx.xxx.xxx.161) 22 juin 16:24

        « Si vous parvenez à déterminer la dangerosité d’un individu à partir de ses vêtements, vous êtes un génie ».

        Bizarre. Il me semble avoir écrit exactement le contraire de ce vous avez compris.


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 24 juin 2009 09:49

        à samir (xxx.xxx.xxx.93) 22 juin 18:00

        "oui c’est clair qu’en voyant le visage de la personne on sait tout de suite si elle est dangereuse ou pacifique"

        J’ai dit : sans voir le visage d’une personne, il est impossible de savoir si elle est amie ou ennemie.

        Mais, je n’ai pas dit qu’en voyant son visage, on sait avec certitude qu’il s’agit d’un ami ou d’un ennemi.

        Sauf qu’il y a plus de risques qu’une personne au visage caché soit malintentionnée...


      • fouadraiden fouadraiden 22 juin 2009 11:28



        le jour où vos regimes occidentaux cesseront de cautionner et d’apporter une aide logitqie aux bedouins du Golfe , ce jour là le monde s’en portera mieux.


        • Rounga roungalashinga 22 juin 2009 14:15

          Or, le déguisement est interdit en France, sauf le Mardi gras prévu à cet effet.

          C’est vrai ? Vous pouvez me sortir l’article du code pénal correspondant ? Ce n’est pas une question piège ou une ironie, je veux savoir, c’est tout.


        • Eric Kaminski 22 juin 2009 11:28

          Le problème est que nous parlons aussi de l’intimité des personnes.

          Cette question ne peut être abordée de manière superficielle par les Etats.

          La question qu’il faut se poser, c’est : pourquoi des burqa apparaissent en France ? Les pistes de réponses qui apparaitront offriront des choix politiques au-delà de la question religieuse. Nos politiques devront alors avoir le courage de se saisir des vrais problèmes et non pas de détourner lattention de l’opinion publique de l’essentiel.

          http://ekaminski.blog.lemonde.fr/


          • manusan 22 juin 2009 11:39

            Il y a un film d’horreur qui fait fureur au Pakistan, c’est Zibahkhana. Dans la ligne d’un bread dead et street trash pour ceux qui connaissent. Un genre de Jason en Burka.

            Les pakistanais ont été fiers de leur premier film gore, pas de polémique dans le pays sauf chez les fondamentalistes, comme quoi la conneries est universelle.

            http://www.zibahkhana.com/


            • Gazi BORAT 22 juin 2009 11:49

              @ Manusan

              Est-ce une blague ? Un canular monté autour d’une production TROMA ?

              Si cette production pakistanaise existe réellement, ce serait tant mieux..

              Je me souviens d’une version locale « sixties » de Dracula en noir et blanc, avec des vampirettes sexy séduisant par leurs danses et déhanchements lascifs leurs victimes..

              gAZi bORAt


            • manusan 22 juin 2009 11:53

              borat,

              c’est pas une blague, malgré le petit budget le film a eu des prix je crois.

              cherchez sur internet.

              en tout cas on est loin du folklore bollywoodien.


            • manusan 22 juin 2009 11:57

              WINNER OF THE BEST FILM AWARD AT THE RIO FAN FILM FESTIVAL 2008. RIO, BRAZIL

              WINNER OF THE BEST GORE JURY’S AWARD AT THE FANTASTIC FILM FESTIVAL

              pas de palme ?


            • HELIOS HELIOS 22 juin 2009 12:05

              La dissolution de l’Islam dans la societe judeo-chretienne ferait-elle des grumeaux

              JE PLAISANTE !


              • Céphale Céphale 22 juin 2009 12:26

                Plaignons la malheureuse (ou le malheureux) qui se cache sous une burqa après avoir bouffé des fayots !


                • King Al Batar albatar 22 juin 2009 13:01

                  Je suis sur qu’il ya des femmes qui portent des string sous leur burqa !!!!


                  • Reinette Reinette 22 juin 2009 23:09

                    et une burqa sous le string ... ça l’fait ?


                  • milesawayman 22 juin 2009 13:05

                    Je suis musulman non pratiquant et pourtant je ne suis pas du tout pour la Burqua. En fait, je suis contre. Toutefois, je suis également contre plusieurs autres manifestations de foi préconisées par certains courants de certaines religions et ce n’est pas pour ça que je me permettrai de les juger.


                    C’est typiquement occidental, l’esprit du blanc (bwana) que de se permettre (en pensant que le dogme de sa propre culture et supérieur à toutes les autres) de juger les pratiques des autres comme étant archaiques et regressistes. Toutefois, ces jugements, trop facilement portés et exprimés, sur les traditions et la culture des autres sont faits sur la base de la sacro-sainte morale chrétienne, blanche, occidentale.

                    C’est bien dans cette esprit que la colonisation de l’afrique et des autres continents ont commencé et ont donné lieu à la structure du monde telle que nous la connaissons aujourd’hui. Pour sortir les indigènes des ténébres dans lesquelles ils vivent et leur apporter la lumière à travers la foi chrétienne.

                    Personne n’a pensé que si certains en Inde vénére les vaches, les souris, les serpents, d’autres, ailleurs vénérent le feu ou la lune, ces personnes qui portent la Burqua, le font parce que, selon leurs croyances, c’est l’un des moyens de vénérer Dieu.

                    Si l’on tente d’empécher le port de la burqua ou si l’on oblige les sikhs de France à se raser la barbe et à ne plus porter de turban, ce serait faire de ces gens des sorte de martyrs. Des gens que l’on empèche de pratiquer leur religion. Cela pourrait faire penser à des épisodes tels que la persecussions des chrétiens par les romains ou celle de certains courants catholiques par l’église pendant le moyen âge.

                    D’un autre côté, le fait de proclamer que le fait d’interdire la Burqua serait motivé par la liberté des femmes qui la subissent est non seulement une grosse hypocrisie mais la preue d’un démagogie et d’un sentiment de supériorité latents chez certains. 

                    La burqua ne vous plaît pas dans votre pays soi-disant libre et fraternel : dites le directement et arrétez de plaindre des femmes qui pratiquent leur religion à leur manière et sans faire de mal à personne, ou bien dites que cela vous dérange et déclamez les véritables motifs.

                    Enfin, il est évident que le port de cette chose ne peut être toléré dans les administrations, à l’hôpital, au tribunal... et dans tout autre espace étatique.

                    • anton 22 juin 2009 19:57

                      tu oublie problème que ces femmes vivent dans pays occudental, elles doivent adapter et intégrer et accepter les coutumes de France. la burqa montre que la personne pratique religion et aussi aussi refus de cette personne intégrer à la siciété française.


                    • milesawayman 22 juin 2009 20:16

                      Je ne dirai pas le contraire. Chacun fait ce qu’il veut chez lui. La France est un état souverain et peut décider d’interdire les pratiques religieuses non chretienne sur son territoire, mais dans ce cas elle doit annoncer au Monde qu’elle n’est pas une république Laique et renier sa constitution actuelle et l’esprit des lumières.


                      Et n’oublie pas non plus que la majorité des musulmans de France, sont nés en France, ce sont des Français qui méritent autant leur nationalité que n’importe quelle tête blonde sinon plus.

                      Les jeunes beurs d’aujourd’hui sont les enfants de personnes qui ont donné leur sang à cet état qui n’a fait que les renier, les rejeter et les dénigrer depuis la fin de la guerre.

                    • oncle archibald 23 juin 2009 09:05

                      Le véritable et unique motif de mon opposition à la burka et autres vêtements indiquant clairement une appartenance ethnique et religieuse c’est qu’en France lorsque je rencontre quelqu’un, que je le croise dans la rue, je ne veux pas que nos rapports nos échanges soient faussés par des préjugés fondés sur leur appartenance religieuse rque ces tenues me jettent à la figure.


                      La France est et doit rester laïque et fraternelle, si les musulmans les chrétiens les juifs portent ostensiblement les signes de leur religion dans la rue, c’est affirmer la primauté de la religion ou de l’ethnie sur la valeur propre de chaque individu, c’est la porte ouverte au sectarisme, clanisme, anticléricalisme, et tous ces machins détestables... Je n’arrive pas à imaginer une rue avec des femmes en burkas, des mecs avec des croix de 50 cm pendues au cou, des mecs à bouclettes avec leurs kipas etc..Je n’ai aucune envie de connaître d’abord la religion de quelqu’un avant de savoir même qui il est.

                      La société française fonctionne comme ça, on ne peut pas trier dans les avantages que l’on trouve à émigrer en France, il faut accepter les moeurs du pays et réserver le folklore pour les fêtes privées et les vêtements religieux pour les lieux de culte. 

                      Anecdote : dans le lycée Pierre de Fermat à Toulouse il y a 54 ans, j’en avais 11, un surveillant m’a demandé d’enlever la médaille de baptême grande comme une pièce de 20 centimes que l’on entr’apercevait à travers ma chemise ouverte... J’ai trouvé ça très con, mes parents m’ont expliqué qu’il avait raison, voir explications que j’ai très bien retenues plus haut .. je m’en suis toujours très bien porté et je n’ai aucune envie de me laisser emmerder.

                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 juin 2009 13:14

                      Salut Michel




                      Ce débat fait couler beaucoup d’encre, tant sur notre site ou comme sur les autres média ( presse, radio, télés , forum web, et chaque intervenant qu’il soit pour ou contre développe longuement son analyse,... et comme au final chacun campe sur ses positions aucune solution ne peut être prise ou arrêtée,....pourtant en réfléchissant bien la situation est finalement très simple, en effet il suffit de répondre aux questions suivantes :

                      • Ce vêtement est il imposé par le Coran ?, ...la réponse est non !

                      Toutes les musulmanes du monde le portent elles ?,...la réponse est non ! et dans certains pays les femmes circulent même tête nue !

                      Une république laïque (la France ) doit elle accepter sur son sol le dictât d’un courant religieux sectaire et obscurantisme que l’ensemble du monde libre réprouve ? la réponse est tout simplement non !

                      Enfin dans un lieux public ce vêtement empêche t’il l’identification de la personne qui le porte, la réponse est évidemment oui !

                      Voir mon article du:18/06/09 sur agoravox

                      Un groupe de députés demande l’interdiction de la burka ou du niqab  !

                      @+ P@py



                      • Gazi BORAT 22 juin 2009 13:22

                        @ noter toutefois que le groupe initié par le maire de Vénissieux ne demande pas directement l’interdiction mais pose au préalable la réunion d’une commission parlementaire d’enquête su le phénomène.

                        Commission d’enquête ? Pourquoi pas..

                        Afin de sortir des fantasmes, recueillir des données sur ce qui n’est pas une coutume pour les Musulmans de France, originaires dans leur grande majorité d’Afrique du Nord ou d’Afrique, régions du monde où ce type de vêtement est aussi exotique qu’un costume traditionnel alsacien...

                        gAZi bORAt


                        • milesawayman 22 juin 2009 13:30

                          Les musulmans n’interprétent pas tous le coran de la même manière.


                          Ceux qui connaissent l’arabe savent très bien que selon la manière dont un accent est pos sur une lettre ou selon le fait que tel mot est considéré comme étant pluriel ou singulier (pour les mots invariables) le sens peut être totalement différent, voire contraire.

                          Qui a raison ? Qui a tord ?

                          Seuls quelques grands érudits peuvent donner leur opinion sans toujours trancher. En tous cas, ce n’est pas Momo le proriétaire de la superette du coin, ni le grand recteur de la mosquée de paris qui pourra se prononcer. 

                          Même si il le fait sa décision n’engage que lui.

                          Chez les musulmans il n’y a pas d’équivalent du Pape, ce sont en principe des conseils « régionnaux » qui tranchent par une Fatoua (décision votée).

                          Ce qui est vrai pour les maléquites du Maroc ne l’est pas forcément pour les Chiites Afghans, et cela va au déla de la grande scission entre Chiites et Sunnites.

                          Qui donc a raison et qui a tort ??

                          • LE CHAT LE CHAT 22 juin 2009 14:07

                            Nous acceptons la burqua, vous acceptez le string

                            bien d’accord avec toi ! et aussi les gay pride à Kaboul et les mariages gay à Ispahan smiley



                            la tolérance dans les pays islmique est pas terrible !


                            • milesawayman 22 juin 2009 14:52

                              L’homosexualité est proscrite dans toutes les religions monothéistes. C’est logique parce que si les hommes et les femmes étaient tous Homos cela conduirait la société à sa propre perte, plus de procréation, extinction de l’espèce.


                              N’oublions pas que toutes les religions ont étés inventées par les sociétés pour maintenir les gens ensemble et pour réguler les relations entre eux. Avant c’était la loi de l’individu le plus fort, maintenant c’est la loi de la sociéte contre les contrevenants. Tu fais quelque chose qui sort du code, tu te place dans la situation de l’ennemi de la société ; punitions : exclusion de la société (prison, exil), punition physique (à l’époque être roué, de nos jours interrogatoires musclés et viols en prison), la religion ajoute un petit plus en te promettant l’enfer...

                              Bref, c’est pour dire que l’homosexualité existe partout, au 15 ème siècle, il y avait des hotels d’homosexuels dans certains pays du nord de l’Afrique (pays musulmans à l’époque) C’était toléré. De nos jours au Maroc, il y a sur certaines places publiques, des hommes qui s’habillent en femme avec le maquillage et les hanches qui se déhanchent, pour danser (c’est une sorte de spectacle publique complètement normal). 

                              Enfin, tout le monde se dit ouvert d’esprit à propos de l’homosexualité (et c’est mon cas) mais imagine que ton frère ou ton fils en soit UN (ça te la couperait !! façon de parler)..

                              C’est bien connu, l’Europe c’est le paradis des homos, c’est pour ça que les européens vont se taper des petits combodgiens et d’autres fruits exotiques africains ou sud-americains...


                            • LE CHAT LE CHAT 22 juin 2009 15:27

                              @milesawayman

                              ol’homosexualité ,c’est juste un exemple , les gens qui veulent nous imposer la vue de femmes en burqa veulent se servir du concept libertés individuelles alors que chez eux ça n’existe pas !

                              moi je veux pouvoir boire une binouze et chanter Highway to hell dans les rues de la Mecque si ça me plait sans recevoir le fouet !


                            • azerty1710 22 juin 2009 16:31

                              C’est pas le gatt ; on est pas en train de négocier des accords commerciaux. Les personnes qui portent la Burqa en France sont des citoyens français et les lois des autres pays n’ont rien à voir là dedans.


                              On cherche à trouver la solution la plus juste indépendamment de ce qui se passe ailleurs. Ce n’est pas parce qu’un pays ne respecte pas les droits de l’homme à l’occidentale qu’on doit prendre des mesures de rétorsions contre des personnes qui vivent chez nous et qui ont un lien distant avec ce pays.

                            • Annie 22 juin 2009 14:11

                              Les arguments contre la burqa, qu’il s’agisse des droits de l’homme ou du respect de la laïcité portent en eux leur propre contradiction. On assiste à des contortions intellectuelles et des compromissions pour justifier avec des opinions bien tranchées l’interdiction ou la tolérance de la burqa, selon les sensibilités. Les moeurs évoluent, surtout si cette évolution est promue de manière sereine, et légiférer ne servirait qu’à planter le décor à un durcissement des positions débouchant sur une plus grande intolérance. Par contre, en dépassionnant la question et j’ira jusqu’à dire en abandonnant le débat, nous offrons à tous, et même aux irréductibles, une chance d’éviter la radicalisation des positions. 


                              • azerty1710 22 juin 2009 16:38

                                Je pense comme vous.


                                C’est le plus beau compliment que je puisse faire à une femme. smiley

                              • LE CHAT LE CHAT 22 juin 2009 14:35

                                vive le string au pays des shahs !



                                  • sissy972 22 juin 2009 15:21

                                    Bonjour
                                    Le plus simple et le plus logique serait de laisser aux femmes la totale liberté de choisir leur religion ou mieux de ne pas en avoir.
                                    Toutes ces règles qui soulèvent actuellement des tollés ont été inventées par de vieux barbus ayant de sacrés problèmes avec leur libido ; 


                                    • azerty1710 22 juin 2009 16:34

                                      Les femmes ne sont pas assez mûres pour prendre ce genre de décision d’elles mêmes. Ce genre de question exige plus de culture et d’autonomie intellectuelle qu’on ne le croit. Plus tard elles pourront.


                                    • Reinette Reinette 28 juin 2009 17:56

                                      Les femmes ne sont pas assez mûres pour prendre ce genre de décision d’elles mêmes. Ce genre de question exige plus de culture et d’autonomie intellectuelle qu’on ne le croit. Plus tard elles pourront. (azerty1710)




                                      « S’il vous plaît, défendait votre liberté. Ne tenez rien pour acquis. J’ai savouré chaque instant de ma vie en Amérique. Se promener seule dans la rue, sans se faire traiter de putain est un don du ciel pour moi. Rien que pouvoir discuter avec un voisin, sans se voir accusée d’adultère, c’est un don du ciel pour moi … Je vous en prie, ne tenez rien pour acquis… »  Wafa Sultan, syrienne expatriée aux Etats-Unis qui pourfend le totalitarisme avec une verve et un courage exceptionnels, malgré les menaces de mort dont elle est l’objet.

                                      La vidéo
                                      Wafa Sultan : « J’ai décidé de combattre l’islam », la vidéo en version française.


                                    • docdory docdory 22 juin 2009 15:37

                                      @ Michel Kouzoutis


                                      Toute démocratie se retrouve confrontée un jour ou l’autre avec ce que j’appellerais le paradoxe de la liberté : faut il laisser la liberté aux ennemis de la liberté ? Et si oui , jusqu’à quel point ?
                                      Ne nous voilons pas la face : la religion, dont les femmes en burqa sont les fers-de-lance, ne veut strictement aucun bien à la France en général , ni aux libertés fondamentales des citoyens français en particulier.
                                      Eric Kaminski se posait pour de mauvaises raisons une bonne question : pourquoi les burqas se mettent-elles à se multiplier en France ?
                                      Les burqa sont tout simplement un instrument de prise du pouvoir.
                                      Comme tout mouvement liberticide, l’islam aime les symboles qui font peur ou mettent mal à l’aise. L’enfermement des femmes dans une burqa , ou simplement dans un voile est un symbole extrêmement puissant, qui suscite chez le passant peur et malaise . Comme dans toute montée du fascisme, il faut des uniformes : la burqa ou le niqab pour les femmes , la djellaba , la barbe agressive et le chapeau d’intégriste pour les hommes . Ces uniformes sont l’équivalent des chemises brunes lors de la montée du nazisme .
                                      Interdire la burqa , c’est dire à cette religion que le peuple français n’est pas dupe de ses manoeuvres de prise du pouvoir . C’est donc une priorité absolue de défense de la République, qui commence à être sérieusement en danger . On peut dire que chaque fois qu’une mosquée se construit, c’est un kilomètre carré de République qui disparaît ...et des burqas qui apparaissent sur le même territoire .


                                      • milesawayman 22 juin 2009 15:50

                                        Ne serait-il pas plus simple d’interdire l’Islam, puisque cette religion est liberticide et que les Français les plus cultivés (j’en juge d’aprés votre style) sont complétement lucide à ce sujet et ont bien compris que l’Islam est un grand complot destiné à etouffer puis à détruire la précieuse liberté ?


                                        Mais arrétez de prendre des mesure contre l’Islam sous pretexte que c’est pour la laicité ! 

                                        Osez simplement assumer vos opinions mais aussi votre ignorance de la religion dont vous parlez.

                                        Les choses sont en réalité telles qu’elles sont et non telles que d’aucuns les imaginent être.

                                      • milesawayman 22 juin 2009 15:58

                                        Je pense qu’il y a un moyen légal et sans danger de le faire (à condition de pouvoir accéder à la Mecque qui est interdite aux non musulmans).


                                        Dans l’Islam, les fous ne sont pas tenus responsables de leurs actes, si tu arrive à te débrouiller un certificat médical te déclarant fou, tu pourras faire tout ce que tu veux et les gens te prendrons en pitié en se disant, « pauvre jeune homme, si jeune, si beau et pourtant fous, quel drame pour sa pauvre famille... » quelque chose dans le genre.

                                        Entre nous, je pense que tu n’aura pas de mal à obtenir un certificat, ni même à te faire passer pour un vrai fou 

                                        sans rancune. 

                                        Tes posts son très marrant et ton chat (ta chatte ??) semble adorable et douillette.

                                      • docdory docdory 22 juin 2009 23:09

                                        @ Miles away man


                                        Personnellement , j’ai du mal à comprendre que les anglais , espagnols et américains n’aient pas interdit la religion musulmane sur leur territoire après les atroces attentats commis sur leur territoire au nom de cette religion.
                                        Je pense que pour l’instant , on peut se contenter de l’endiguer en ne donnant aucun centime d’argent public pour la construction de mosquées, ( contrairement à ce que font de très anti-républicains maires , à commencer celui de Paris ), en interdisant les niqabs et burqas, en interdisant la circoncision des enfants ( les indications médicales de la circoncision ayant pratiquement disparu ) , en étendant la loi sur les signes religieux aux universités , en supprimant les menus musulmans dans les écoles etc...
                                        Il est évident que si des attentats musulmans similaires à ceux de Londres , Madrid ou du 11 septembre devaient survenir en France , il faudrait évidemment interdire l’islam sur le territoire national .

                                      • milesawayman 22 juin 2009 15:56

                                        Je pense qu’il y a un moyen légal et sans danger de le faire (à condition de pouvoir accéder à la Mecque qui est interdite aux non musulmans).


                                        Dans l’Islam, les fous ne sont pas tenus responsables de leurs actes, si tu arrive à te débrouiller un certificat médical te déclarant fou, tu pourras faire tout ce que tu veux et les gens te prendrons en pitié en se disant, « pauvre jeune homme, si jeune, si beau et pourtant fous, quel drame pour sa pauvre famille... » quelque chose dans le genre.

                                        Entre nous, je pense que tu n’aura pas de mal à obtenir un certificat, ni même à te faire passer pour un vrai fou smiley

                                        sans rancune. 

                                        Tes posts son très marrant et ton chat (ta chatte ??) semble adorable et douillette.

                                        • LE CHAT LE CHAT 22 juin 2009 16:03

                                          faudra que la police du vice et de la vertu m’installe la clim , je crains d’avoir chaud ! smiley


                                        • milesawayman 22 juin 2009 16:08

                                          Tout en Arabie est climatisé, sauf peut-être le désert et les prisons.


                                          L’electricité la-bas n’est pas un probléme, pas plus que le pétrole ou l’argent.

                                          C’est gens là sont trés riches et dépensent sans compter.

                                           smiley

                                        • Annie 22 juin 2009 16:20

                                          Ce qui est intéressant est que personne ne peut mettre un chiffre sur le nombre de femmes portant la burqa en France, un seul journal en parle et situe ce chiffre dans une fourchette de 1000 et 4000, et pourtant la majorité des journaux font allusion au « nombre croissant de femmes portant la burqa ». Nombre croissant ou plus grande sensibilisation ?
                                          Problème réel ou écran de fumée ? Parce que l’intention avouée du gouvernement est de légiférer si ce mouvement s’élargissait. Mais comment va-t-il le mesurer ? et par rapport à quels chiffres de référence ?


                                          • Gazi BORAT 22 juin 2009 16:26

                                            @ ANNIE

                                            D’où l’intérêt indéniable que pourrait représenter une commission d’enquète parlementaire sur le sujet, qui remplacerait par des données sérieuse (quantitatives, sociologiques et autres) les fantasmes qui courrent actuellement..

                                            gAZi bORAt


                                          • milesawayman 22 juin 2009 16:29

                                            Samedi, dans l’emission de Paul Amar sur la Cinq, ils ont parlé de 200 cas recensés et avérés.


                                            Peut-être y a-t-il des porteurs asymptomatiques ?

                                            En tous cas le phénoméne ne semble pas être virulent, pour le moment.

                                            Le cas échéant, on parlera peut-être de pendemie.

                                            Mais dites moi docteur, est-ce que c’est grave ????

                                          • Annie 22 juin 2009 17:52

                                            @Leon,
                                            Je ne sais pas si c’est énorme ou pas, mais avec ce genre d’écart, cité par un seul journal, je serai plutôt méfiante quant à la fiabilité des chiffres.
                                            Mais les chiffres sont-ils pertinents ? Si je comprends bien, il y a d’une part tous ceux pour qui une seule femme portant la burqa est une femme de trop, et qui en font une question de principe (vous en faites partie), et d’autre part, tous ceux qui comme moi estiment que les relations sont déjà assez tendues comme cela sans les envenimer par un débat qui ne débouchera sur rien, car je pense qu’il est impossible d’appliquer l’interdiction de la burqa et qu’elle ne sera par conséquent pas adoptée.
                                            Je me dis que les enfants des femmes portant des burqa seront un jour scolarisés et devront remiser leur burqa au placard et que c’est à nous de les persuader que cela vaut la peine d’abandonner ce terrible accoutrement. Je crois que s’il y a une évolution qui se fait, elle passera obligatoirement par les femmes. Reste à les convaincre que nous avons quelque chose à leur offrir. 


                                          • Annie 22 juin 2009 20:46

                                            C’est vrai que je suis plus pour l’apaisement que la confrontation dont personne il me semble ne sortira vainqueur. Mais uniquement dans un contexte de guerre. Je ne suis en guerre contre personne. Je ne vois pas les musulmans comme une menace. Je vis en fait dans un pays dont l’image est complètement faussée dans les divers commentaires que je lis sur AV, et où il n’y a pas de séparation entre l’église et l’état. Personne n’est choqué ou ne se sent menacé par les foulards des musulmanes, les saris des indiennes, ou les turbans des sikhs. La burqa, oui les gens sont choqués comme je le suis, c’est un carcan, une prison pour les femmes. Mais l’image de ce pays est délibérement faussée pour donner l’impression que les religions ne peuvent pas cohabiter sans s’affronter, ou sans rechercher la domination. Ce n’est pas vrai et c’est pour cela que je ne pense pas que la laïcité soit menacée en France, bien que je reconnaisse que le modèle anglais ne soit pas non plus sans problèmes. Une attitude plus sereine ne provoquerait peut être pas le phénomène de rejet que connaît actuellement la France de la part de certaines populations émigrées. Rejet qui d’après moi est sinon mérité, du moins plutôt prévisible.


                                          • azerty1710 22 juin 2009 16:43

                                            La liberté individuelle est un fondement de la République.


                                            L’égalité de la femme vis à vis de l’homme, c’est aussi d’avoir le droit de gérer son apparence comme elle l’entend, sans que l’état lui prescrive quoi que ce soit.

                                            Son infériorité, elle est dans votre tête à vous. Quand je vois une burqa, je ne vois pas une matrice d’Allah, mais une femme vêtue d’une burqa.

                                          • Gazi BORAT 22 juin 2009 16:45

                                            @ Leon

                                            Hors sujet en rapport avec la fin de votre post..

                                            Selon la légende, Dirk Bogarde aurait été très affecté lors du tournage d’une dernières scènes de « Portier de Nuit », de Liliana Cavani.

                                            La scène était tournée en extérieur, Dirk Bogarde était revêtu de son uniforme noir et.. les badauds viennois qui assistaient au tournage applaudirent lorsqu’ils le virent apparaitre l’acteur en tenue..

                                            Vrai ? Faux ?

                                            gAZi bORAt


                                          • docdory docdory 22 juin 2009 23:19

                                            @ Azery 1710


                                            Auriez vous des lunettes à infra-rouges pour voir une femme quand vous voyez une burqa ?

                                          • milesawayman 22 juin 2009 16:49

                                            L’inconnu effraye.


                                            Ne vous laissez pas prendre comme des moutons. on vous balance deux trois chiffres, on vous dit que des femmes sont opprimées et maltraitées et cela suffit pour vous faire foncer tête baissée dans la première porte qui se présente.

                                            Avant de parler de l’Islam ou des muslmans, quelqu’un a-t-il essayé d’en savoir plus ? De parler à des gens qui connaissent la religion ? Quelqu’un sait-il que les premiers à avoir traduit, diffusé et étudié la philosophie des grecs étaient les musulmans (alors que l’eglise à ce moment tentait à tout prix de maintenir secrets les grands ouvrages héléniques) ?

                                            Ces recteurs de mosquées et leurs opinions n’ont aucune autorité réelle et aucune légitimité que celle qui leur est donnée par l’état français. Cela ne veut pas dire qu’ils ont tort, ni qu’ils ont raison.

                                            J’invite les gens qui se prononcent sur les choses qu’ils ne connaissent pas à s’informer correctement et sans préjugés avant de pouvoir s’exprimer en disant n’importe quoi ou en balançant des expressions glannées dans les diverses émissions télés à 2 balles. 

                                            Evitons également d’utiiliser les « vous » et « nous » cela refroidi tout de suite l’ambiance mais promet des épisodes bien plus chauds.


                                            • docdory docdory 22 juin 2009 23:23

                                              @ Miles away man


                                              J’ai lu le coran, après le 11 septembre 2001, cela m’a suffit pour comprendre qu’il n’y avait pas de compromis possible entre l’islam et le reste du monde. 
                                              Rien de bon pour la liberté ne peut sortir de ce catalogue obscurantiste et rétrograde d’absurdités nuisibles qu’est le coran . 

                                            • ouallonsnous 22 juin 2009 17:01

                                              Pourquoi une loi sur le port de la Burqa ?

                                              Plutôt que d’épiloguer plus longtemps sur ce qu’il faudrait ou ne faudrait pas faire à propos de croyances ou rites qui ne sont pas les nôtres, mais que nous avons prévu de respecter à travers les applications de la laïcité, c’est à dire à conditions qu’elles ne débordent pas du domaine privée, et dans le respect d’autrui, préoccupons nous plutôt des signes ostentatoires de prosélytisme provocateur à l’égard de nos lois.

                                              Il est évident que le port de la burqa, est une dérive intégriste islamiste, mais que faît-on des dérives et provocations des intégristes juifs sionistes, qui elles se constatent en quantité, journellement et en tous lieux, en premier lieu, dans certains lieux publics et principalement dans ces temples de la laïcité que doivent rester nos écoles, souillées de maniére morbide par ces plaques de marbre noires qu’a imposé la lâchetée des édiles municipaux reniant nos morts et nos principes républicains, au profit uniquement des enfants déportés de religion juive ?

                                              Cela est attentatoire, à la mémoire de nos disparus quelque que soit leur confession, attentatoire au principe de solidarité insrit dans la constitution et attentoire aux principes de laïcité et de tolérance qui reconnaît une seule et même valeur à tous les citoyens.

                                              Il est évident que tous ces « accrocs », aux principes fondamentaux de la République, sont « gravissîmes », et qu’il est tant d’appliquer réellement les régles de vie découlant de nos principes républicains.

                                              Pour commencer, ne tolérons pas d’entorses à la loi de séparation des églises et de l’état, ce que s’empresse de vouloir faire « qui vous savez » !


                                              • milesawayman 22 juin 2009 17:11
                                                Supposons un moment qu’avant que ce débat byzantin n’éclate ce qui suit se soit produit :

                                                Imaginons le cas d’une femme qui serait maltraitée dans son pays. Elle porterait des vétements spécifiques (qui en réalité ne génent personne) et les lois de ce pays lui interdiraient de les porter.

                                                Imaginons maintenant que cette femme constitue un groupe avec des compatriotes, mettons « le groupement pour la liberté de culte des femmes du Kharakhasiberistan ». 

                                                Imaginons maintenant que le vétement en question soit la Burqua et que ces femmes supportées par quelques intellectuels Kharakhasiberistanais et quelques « humanistes » occidentaux éclairés demandent l’asile en France.

                                                Elles l’obtiendraient à 99,99% avec en plus toutes les télés du pays pour relayer leur malheurs et leurs déboires à cause de cette foutue Burqua qu’on les empéche de mettre et les journalistes et les moutons de s’écrier « mais vous imaginez, elles n’ont même pas le doirt de pratiquer leur culte, .... on les empéche de porter le vétement que mettaient déja leurs méres et leurs grands méres... »

                                                MDR

                                                • mrdawson 22 juin 2009 18:03

                                                  Je ne vois vraiment pas ce que ça a de drole. Tout ce que votre exemple imaginaire précise c’est que la réligion en général (et l’islam en particulier depuis quelques années) est source de conflits, de frustration et déclenche des passions aussi ridicules qu’ineptes. Je ne sais pas pourquoi la moitié de la planète devient con lorsque l’on aborde la religion, mais toute personne a le droit de s’habiller comme elle le souhaite, toute personne à le droit de dessiner ce qui lui plait et toute personne à le droit de critiquer l’usage de préservatifs. Après libre à chacun d’entre nous d’être en désaccord.
                                                  Le seul espoir que je nourri avec cette histoire sera que la comission puisse valider ou invalider certains fantasmes sur le sujet et qu’un débat rationnel et construit sur des faits puisse avoir lieu.


                                                • milesawayman 22 juin 2009 20:37

                                                  « mais toute personne a le droit de s’habiller comme elle le souhaite, toute personne à le droit de dessiner ce qui lui plait et toute personne à le droit de critiquer l’usage de préservatifs. Après libre à chacun d’entre nous d’être en désaccord. »


                                                  Tout à fait d’accord smiley

                                                • franc 22 juin 2009 18:59

                                                  L’islam des Lumières qui a traduit et gardé les livres de philosophie grecs est l’islam des moutazilites ,ces musulmans rationalistes qui ont régné entre le 8è et 9è siècle et fondé le siècle d’or de Bagdad-----------------------------mais à leur chute remplacés par les hanbalites qui ont imposé le dogme du coran incréé c’est l’islam obscurantiste qui a dominé jusqu’à aujourd’huis puisque les principales écoles islamiques aujourd’huis ont avalisé la doctrine hanbalite et condamné la pensée rationaliste moutazilite ,et donc l’islam contemporain ne peut se prévaloir des lumières de l’islam rationaliste qui sont éteintes aujourd’huis 

                                                  c’est pourquoi ,il ne faut pas être hypocrite ,c’est effectivement l’islam contemporain ,l’islam coraniste ,livriste et idolâtre qui pose problème aujourd’huis pour ne pas dire condamnable et incompatible avec les valeurs de la République et l’affaire du voile ou du burqa est un épiphénomène ------------------c’est l’islam obscurantiste tout entier qu’il faudrait interdire si j’ose dire et il faudra le faire un jour ou l’autre -------------------ou bien l’islam retrouvera ses lumières d’antant celles des rationalistes moutazilites ou bien il disparaitra ou doit disparaitre avec ses ténèbres ---------------------il n’ y a pas d’autre alternative pour l’Histoire qui avance suivant la marche de la Raison (Hegel)

                                                  et donc non seulement il faut interdire la burqa mais aussi le simple voile ou foulard islamique comme d’ailleurs tout signe religieux distinctif ,ostentatoire et prosélyte des juifs ,chrétiens ,hindouistes ,boudhistes ou de tout autre association religieuse ou pas ,des sectes ou pas ,afin de combattre l’intégrisme ,le communautrisme et les comportements de sectes qui menacent la cohésion et l’unité de la République et sa loi pacificatrice et émancipatrice de raison

                                                  et d’ailleurs il est encore plus urgent d’interdire la circoncision qui est encore plus grave que le port du voile pour protéger et respecter l’intégrité physique et morale de l’enfant ainsi que la liberté de conscience


                                                  • milesawayman 22 juin 2009 20:33

                                                    J’espère que tu ne prends pas la circoncision pour un signe ostentatoire, à moins de te balader à poil.


                                                    Essaye de te renseigner sur les vertus de la circoncision, (je suis désolé d’être un peu grossier sur ce point mais ce n’est pas personnel) : 

                                                    - le gland, dégagé du prépuce est bien plus propre et empèche la multiplication des bactéries et autres mycoses.

                                                    - il paraît que les non circoncis ont en plus des problémes de « decalotage ».

                                                    - il paraît que cela donne plus de plaisir à la partenaire (oser dire que l’islam ne pense pas aux femmes)) 

                                                    - enfin, les musulmans ne sont pas les seuls à circoncire leurs enfants, les juifs le font aussi (ils sont cousins, même si ils font semblant de se detester)

                                                    D’un autre côté, je veux bien que « c’est l’islam obscurantiste tout entier qu’il faudrait interdire » mais qui peut se permettre de juger que tel ou tel comportement est obscurantiste ou pas et selons quels critères ?

                                                    « tout signe religieux distinctif ,ostentatoire et prosélyte des juifs ,chrétiens ,hindouistes ,boudhistes ou de tout autre association religieuse ou pas ,des sectes ou pas » pourquoi pas non plus interdire le fait d’être noir, ou jaune ? Allons plus loin, interdisons les noms de famille, ça s’apparente à des groupement ?

                                                    Est-il réellement plus civilisé de se reclamer agnostique ou « areligieux » ou est ce simplement pour se convaincre soi-même que l’on maitrise son existence ?

                                                    La vie est telle qu’elle est et le destin de chacun ne changera pas quoi qu’il puisse tenter. Ce n’est même pas la peine de se débattre.

                                                  • ambre 22 juin 2009 19:12

                                                    Je trouve ce sujet très lourd, et grande est l’hypocrisie de l’occident concernant la question du niqab. La France fut l’un des plus grand pays colonisateurs des pays musulmans, elle est restée 132 ans en Algérie, pays musulman, à l’époque déjà beaucoup de femmes algériennes portaient le « hayak » grand voile blanc recouvrant tout le corps et laissant apparaitre qu’un seul oeil, pourquoi la question de sécurité ne se posait pas à ce moment, la question de laïcité ne se posait pas non plus. Donc à un moment, il faut arrêter de débiter des conneries et surtout surtout arrêter de sortir à chaque fois que la France va mal, l’histoire des mechants musulmans venus envahir l’europe et islamiser tout le monde. Musulmans les nouveaux bouc-émissaires d’aujourd’hui ??? N’oublions pas qu’ hier c’était les juifs...


                                                    • socrate socrate 22 juin 2009 21:31

                                                      je vous re-propose ce lien qui est très instructif et permet de se faire une opinion plus précise sur le sujet : http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index-fr.php?page=resume&id_rubrique=1186

                                                      sinon savez-vous quel est le pays où se vend le plus de lingerie féminine dans le monde ?
                                                      L’Arabie Saoudite (source : France Inter , Vincent Josse ce jour)

                                                      ==> étonnant, non ?


                                                      • socrate socrate 22 juin 2009 21:36

                                                        cela permet de voir la Burqa sous un autre jour.........
                                                        et de dédramatiser peut être un peu !

                                                        pour la circoncision : des études sérieuses (OMS) montrent qu’elle protège plus contre la transmission du virus HIV versus non circoncis. Alors....


                                                        • franc 22 juin 2009 21:38

                                                          la circoncision est un signe de secte et une pratique barbare sous tous les sens de ce terme ,étrangère à la culture française ,archaïque et primitive ou criminelle sur des enfants sans défense imposée par des gourous abjects

                                                          les vertus de la circoncision sont une vaste fumisterie et une mauvaise plaisanterie-------------------c’est la destruction de l’organe de la peau qui protège l’organe génital et le désensibilise ,imaginez qu’on enlève la peau de la main ou la paupière de l’oeil ------------l’interdiction de la circoncision comme de l’excision concerne tout le monde ,juif ou athée compris ,et pas seulement des musulmans

                                                          c’est la raison qui détermine ce qui est obscurantiste ou pas ,ce qui est mal ou bien (St-Thomas d’Aquin)

                                                          être noir ou jaune ne relève pas de la religion et le métissage contribue à leur disparition ,de plus c’est un phénomène naturel alors que les signes religieux sont artificiels -----------------il ya assez de distinctions naturelles qui divisent et opposent les hommes pour ne pas en rajouter d’artificiel et de superficiel ,d’autant plus que élevés au rang de signes religieux on absolutise les différences , empêche tout dialogue possible et on radicalise les oppositions au point de commettre les pires violences et les pires crimes contre ceux qui optent la différence et sont jugés pour cela infidèles et immoraux puisqu’ayant des comportements contraire à la religion de son propre camp qui ne peut être qu’unique et universelle puisque absolue -----------------------quant au nom de famille ,c’est là une nécessité administrative et très limité en nombre et nullement d’ordre religieux ce qui limite la dangerosité clanique ou sectaire

                                                          il n’ ya pas à se réclamer agnostique ou areligieux mais à se réclamer d’un comportement rationnel pour tout acte de la vie humaine et donc de la seule religion universelle absolue qui transcende tous les particularismes et les relativismes --------------toute la création est soumise à la loi de raison ,mieux la raison est la substance même de tout le créé ------------être religieux c’est être relié à un système de valeurs trancendantes et universelles fondées sur la raison ------------------être déconnecté de la raison c’est être irréligieux

                                                          la vie est telle qu’elle est mais la raison est capable de la changer,c’est en quoi la raison est d’essence divine -----------------c’est même dit St-Thomas d’Aquin la subsomption de la raison divine dans le champ du créé et par là est l’expression transcendentale de la volonté divine qui s’immanentise

                                                          « Agir contre la raison c’est agir contre la nature de Dieu » ----------(Benoit XVI,discours de Ratisbonne)


                                                          • milesawayman 22 juin 2009 22:13

                                                            Waouh, j’ai dû sortir le dictionnaire pour essayer de suivre, passons les détails sur la circoncision, sur ce point, je n’ai rien à imaginer puisque l’on m’a cruellement retiré mon prépuce à l’âge d’un an (chez les juifs, c’est normalement une semaine aprés la naissance).


                                                            Je suis moi-même très dubitatif sur le point du VIH, mais elle protége nettement contre les bactéries et les mycoses, c’est un fait. Je puis également vous assurer que cela n’altère en aucun cas la sensibilité ni l’erection (si elle est pratiquée par un médecin).

                                                            Et surtout, tu devrais retirer le passage sur l’exision, qui elle, desensibilise et torture la jeune femme, car dans ce cas, on a affaire à un muscle particulièrement vascularisé et innervé. Ca c’est cruel.

                                                            Par contre, dans ton post ta condamnation des religions et criante de contraste avec ton apologie de la raison qui serait d’essence divine.

                                                            Alors soit, il y a un dieu qui a créé ce monde et le gère à sa manière, les hommes ont donc inventé les religion pour mieux le vénérer. Soit il n’y a pas de Dieu et dans ce cas c’est le pseudo-rationnalisme qui est roi. Je ne vois aucune rationnalité dans ce discours fourtout que tu viens de balancer en citant St thomas.

                                                            Quand au point que la raison peut changer la vie, je crois plutôt que la raison peut changer notre perception de la vie.

                                                            Tu as cité st thomas, j’aimerai également le citer quand il répondu à la question suivante concernant le début du temps :« que faisait dieu avant de créer l’univers ? » je ne doute pas que tu connais déja la réponse.

                                                            Laisse moi également citer quelqu’un de plus contemporain qui a dit : « Dieu ne joue pas au dés ». A.E

                                                          • milesawayman 22 juin 2009 23:31

                                                            C’est vrai qu’à l’âge de 1 an je n’avais pas beaucoup d’expérience sexuelle et que je ne pourrais jamais comparer réellement, j’imagine que c’est un peu comme de serrer un bout de plastique autour de son gland (un preservatif ???) Toutefois, toi, si tu te fais circoncire tu pourras comparer.


                                                            Pour ce qui est de l’aveugle qui ne peut pas voir les couleurs, j’aurai plutôt parlé d’un borgne, cela aurait été plus marrant.

                                                            Pour finir je trouve un peu douteuse cette allusion aux bedoins, ne serait-ce pas plutôt dirigé contre les arabes. Dans ce cas, peut-être au fond s’agit-il d’un complexe de taille ? (c’est marrant que l’on parle de taille en abordant le sujet des prépuces coupés ...ou taillés ?). 

                                                            Tu as le regard profond et la langue bien chargée homme blanc persifleur !

                                                          • Gazi BORAT 23 juin 2009 07:25

                                                            @ LEON

                                                            Je ne plaide pas pour la burqa..

                                                            ..mais j’ai été confronté une fois avec ce une (ex) porteuse de voile intégral et j’ai pu voir des effets indirects du port de ce type de vêtement sur une femme, habituée à le porter depuis toujours et qui s’est distanciée de cette pratique.

                                                            Au début des années quatre vingt dix, j’ai travaillé un temps à donner des cours de français pour des demandeurs d’asile. J’intervenais alors sur des groupes de Kurdes syriens et turcs..

                                                            Je croisais régulièrement dans les locaux le midi une femme noire, comorienne, qui toujours restait à l’écart et ne parlait à personne, adoptant une attitude à la limite de la prostration.

                                                            Je mangeais pas loin d’elle, tous les jours et n’avais aucun moyen de communication avec ce qui m’apparaissait quasiment comme une sorte de spectre, ce qui me dérangeais..


                                                            Je connaissais juste son prénom : Maryam. Alors, au moment de manger, s’était institué une sorte de rituel :

                                                            J’apportais un goblet un plastique et lui demandais :

                                                            « Tu veux du coca, Maryam ? »

                                                            (Je pratiquais à l’époque le tutoiement systématique avec tout le monde. L’âge venant, je pratique maintenant l’inverse.. c’est ainsi).

                                                            La jeune femme hochait la tête et formulait physiquement une sorte d’aquiescement..

                                                            Cela a duré ainsi quasiment deux bons mois. Puis vint un jour où tout bascula.

                                                            Je m’approchais d’elle avec à la main ma bouteille de boisson « impérialiste et universelle » et elle m’adressa la parole :

                                                            « Assied-toi là et regarde »

                                                            Elle déballa tout un tas de photos personnelles qu’elle se mit à commenter, dans un français parfaitement compréhensible.. alors qu’elle avait été classée rétive à tout apprentissage linguistique..

                                                            Sur nombre de photographies, on la voyait couverte d’un voile intégral, à la mode wahhabite.. Je lui en ai parlé et elle m’a dit qu’elle n’en mettait plus depuis qu’elle était arrivée en France, seule, laissant làbas un époux décédé dont elle avait été la deuxième épouse.

                                                            Je me suis mis à penser que, habituée depuis toute jeune à être couverte ainsi, transplantée dans un monde où elle n’avait pas de famille proche et peu de repères..

                                                            Peut-être avait-elle l’impression sans ce qui avait du devenir comme une sorte de protection, constamment nue..

                                                            Qu’est-elle devenue ? Aucune idée.. Je ne l’ai plus revue deux semaines après et on m’a dit qu’elle était partie sur Paris.. Mais, durant cette dernière période, nous avons eu l’occasion de converser ensemble une heure chaque jour.

                                                            Echanges passionnants avec une personnalité pour moi complexe, mélange de candeur et de force : elle me semblait par moment totalement immature quand elle décrivait sur les photos des aspects de sa vie puis terriblement forte quand elle se mettait à parler de son terrible président qui coupait les mains de ses opposants..

                                                            Aucun élément pour moi dans cette histoire à transposer au présent débat : ce type de pratiques étant « intégré » dans le contexte d’origine de Maryam et totalement d’introduction récente dans le nôtre.. mais c’est ma seule approche concrète avec une de ces femmes.

                                                            gAZi bORAt


                                                          • Gazi BORAT 23 juin 2009 09:57

                                                            @ LEON

                                                            Je ne compare pas le cas de cette personne, de sa psychologie avec celle des porteuses de burqa dont il est question ici.

                                                            Les porteuses de burqa du territoire français relèvent, selon moi, d’un engagement politique qui, soit leur est personnel, soit est celui de leur entourage et est foncièrement différent de celui d’une personne pour qui le choix ne s’envisage même pas.

                                                            C’est la raison pour laquelle je serais curieux de lire les données que la commission d’enquêtes, si elle est mise en place, recueillera sur le sujet..

                                                            gAZi bORAt


                                                          • ambre 22 juin 2009 22:18

                                                            pour franc

                                                            http://www.youtube.com/watch?v=8TG3mtTMgPU

                                                            c’est pê ta façon de penser qui est barbare !!!


                                                            • mike57 22 juin 2009 22:24

                                                              La parole vaut ce que vaut l’Homme ...
                                                              L’Homme vaut ce que vaut sa parole
                                                              Voici ce que vient de déclarer > Mohamed Sabaoui, jeune sociologue de l’université catholique de Lille,
                                                              d’origine algérienne, naturalisé français ; Ceci est plus que prometteur. !.

                                                              je cite :

                                                              « Notre invasion pacifique au niveau européen n’est pas encore parvenue à son terme. Nous entendons agir dans tous les pays simultanément.
                                                              Comme vous nous faites de plus en plus de place, il serait stupide de notre part de ne pas en profiter. Nous serons votre Cheval de Troie. Les Droits de l’homme dont vous vous réclamez, vous en êtes devenus les otages. Ainsi, par exemple, si vous deviez vous adresserà moi en Algérie,ou en Arabie Saoudite, comme je vous parle maintenant, vous seriez, dans le meilleur des cas, arrêtés sur-le-champ. Vous autres Français n’êtes pas en mesure d’imposer le respectà nos jeunes.
                                                              Pourquoi respecteraient-ils un pays qui capitule devant eux ? On ne respecte que ce qu’on craint.
                                                              Lorsque nous aurons le pouvoir, vous ne verrez plus un seul de nos jeunes mettre le feuà une voiture ou braquer un magasin... Les Arabes savent que la punition inexorable que mérite, chez nous le voleur, c’est l’amputation d’une main ».
                                                              Et, toujours du même Mohamed Sabaoui lors d’une interview récente :
                                                              Les lois de votre République ne sont pas conformes à celles du Coran et ne doivent pas être imposées aux musulmans, qui ne peuvent être gouvernés que par la Charia. Nous allons donc oeuvrer pour prendre ce
                                                              pouvoir qui nous est dû. Nous allons commencer par Roubaix, qui est
                                                              actuellement une ville musulmane à plus de 60 %.Lors des futures élections municipales, nous mobiliserons nos effectifs,et le prochain maire sera musulman. Après négociation avec l’État et la Région , nous déclarerons Roubaix enclave musulmane indépendante comme le KOSOVO et nous imposerons la Charia (loi de Dieu)à l’ensemble des habitants. La minorité chrétienne aurale statut de Dhimmis. Ce sera une catégorie à part qui pourra racheter ses libertés et droits par un impôt spécial. En outre,nous ferons ce qu’il faut pour les amener par la persuasion dans notre giron. Des dizaines de milliers de Français ont déjà embrassé l’Islam de plein gré comme Frank RIBERY, GARAUDY et d’autres, pourquoipas les chrétiens de Roubaix ? Et puis avec l’entrée prochaine de la TURQUIE en Europe, c’est plus 80 millions de Musulmans qui circuleront librement et se chargeront d’Islamiser toute l’Europe. Actuellement à l’université de Lille , nous mettons sur pied des
                                                              brigades de la foi, chargées de ’convertir’ les Roubaisiens récalcitrants
                                                              chrétiens, ou juifs, pour les faire rentrer dans notre religion, car c’est
                                                              Dieu qui le veut ! Si nous sommes les plus forts, c’est que Dieu l’a voulu.
                                                              Nous n’avons pas les contraintes de l’obligation chrétienne de porter assistance, à l’orphelin, aux faibles et handicapés.Voir votre Soeur
                                                              EMMANUELLE. Nous pouvons et devons, au contraire, les écraser s’ils
                                                              constituent un obstacle, surtout si ce sont des infidèles ».
                                                              Une réalité que beaucoup prennent pour de la fiction, et rigolent en lisant mais c’est la vérité future.....


                                                              • milesawayman 22 juin 2009 22:53

                                                                Enfin le Messie est arrivé.


                                                                Ouvrez les yeux...

                                                                Soyez lucides....

                                                                Comment pouvez-vous donner une once de crédibilité à des illuminés ? Ces gens ne font que jetter de l’huile sur le feu. C’est que faute de pouvoir directement attirer les musulmans de France, ils en font des monstres et font qu’ils soient rejetés par les Français de souche.

                                                                Une fois que le français « moyen » entend ces propos et rejéte ces jeunes musulmans, des vautours comme ce précheur se les approprierons et en feront ec qu’ils en veulent sous pretexte qu’ils ont un ennemi commun. 

                                                                Et puis, entre nous, si c’était réellement un plan plausible, pensez-vous qu’il le divulguerait de la sorte ?

                                                                Je pense que son enclave il l’a déja construite. Sinon, ce débat aurait-il réellement lieu ? 

                                                              • ambre 22 juin 2009 23:10

                                                                @ mike57

                                                                COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE DE

                                                                 

                                                                L’UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LILLE

                                                                 

                                                                 

                                                                 

                                                                Depuis quelques semaines circulent sur internet des messages diffusés par un organe de presse, messages concernant l’immigration et l’islam dans la région et reprenant des propos attribués à Mohamed SABAOUI, qui se présente comme « jeune sociologue de l’Université Catholique de Lille, d’origine algérienne, naturalisé français ».

                                                                 

                                                                L’Université Catholique de Lille confirme que depuis 1996, date de la première  diffusion de ces informations, cette personne n’a jamais fait partie des effectifs de  l’Université, que ce soit en tant qu’étudiant, enseignant ou membre du personnel.

                                                                 

                                                                Elle condamne vivement les thèses développées dans ces messages et articles, et  attribuées à cette personne dont l’existence n’est pas aujourd’hui prouvée.

                                                                 

                                                                L’Université Catholique de Lille porte plainte auprès du Procureur de la République de Lille à l’encontre du responsable de l’organe de presse, et portera plainte à l’encontre de toute personne qui contribuera à la diffusion de telles informations.

                                                                 

                                                                 

                                                                 

                                                                 Fait à Lille, le 22 Avril 2008

                                                                 

                                                                 

                                                                 

                                                                 Thérèse LEBRUN

                                                                 Président-Recteur

                                                                 

                                                                 

                                                                 

                                                                TL/FD/FR/98-08

                                                                 

                                                                 

                                                                 

                                                                 

                                                                 

                                                                 

                                                                 

                                                                 

                                                                60 bd Vauban • BP 109 • 59016 LILLE CEDEX


                                                                • milesawayman 22 juin 2009 23:22

                                                                        Et toc !!!


                                                                • DanieldeNancy DanieldeNancy 23 juin 2009 05:54

                                                                  La laïcité c’est la neutralité de l’Etat vis-à-vis des croyances et des religions. Ce principe fondamental de la république laisse à chacun sa liberté de conscience, de croyance, d’expression de sa foi et c’est très important de le préserver. Mais si l’Etat intervient en édictant une loi il sort de la neutralité et nie ce principe même. La pratique de se couvrir entièrement est très choquante et pose un problème de société, mais représente-t-elle un danger pour la république ? Je tiens à dire que le Coran ne prescrit pas cette exagération il prescrit au contraire la mesure : Dis : « Gens du Livre ! ne vous portez pas à l’extrême dans votre religion… » Coran S5,v77 ; Il prescrit tout simplement la pudeur aux femmes et aussi aux hommes. (Coran S24, v30 et31), il dit : « pas de contrainte en religion… » (Coran S2,v256). Le voile intégrale n’est pas une prescription coranique. Ceci est aussi confirmé par le livre La Révélation d’Arès. Ce serait plutôt aux musulmans de faire cesser cette exagération par la persuasion. Il faut soutenir un islam de France éclairé.


                                                                  • frédéric lyon 23 juin 2009 08:03

                                                                    Rappelons que le port d’accoutrements discriminatoires envers les femmes n’est pas seulement une insulte pour celle qui le porte, qui peut bien ensuite prétendre qu’elle le porte sans y avoir été contrainte, afin d’éviter la prison à son « homme », ou a ce qui lui en sert de substitut, mais que c’est également, et surtout, une insulte pour toutes les femmes.


                                                                    La République ne peut pas le tolérer et ne le tolèrera pas.

                                                                    Ces affaires de voile islamique sont à rapprocher de la tentative récente de faire accepter en droit français le droit de répudier les femmes qui existe dans le « droit » islamique, à l’occasion d’un procès en « divorce » monté de toutes pièces, grace à la complaisance d’une « femme »qui a accepté, peut-être de bon gré, de participer à une manipulation.

                                                                    Le port du voile islamique sera donc interdit sur le territoire de la République et, pour être tout à fait clair, il convient de préciser que non seulement les contrevenantes seront punis, mais que leurs hommes feront aussi l’objet d’une enquête de police, afin de déterminer s’ils n’ont pas exercé de violences ou de contraintes morales sur les contrevenantes.

                                                                    Car il y a une chose qu’il faudrait sans doute rappeler de façon un peu solennelle : En France, les femmes ne sont pas des tapis et il est statistiquement assez peu probable qu’une femme musulmane dénonce les violences dont elle est l’objet à son domicile privé. 

                                                                    • Annie 23 juin 2009 08:22

                                                                      Si vous avez décripté le discours de Sarkozy, vous saurez qu’il considère que la burqa n’a pas sa place en France. Affirmation d’autant plus gratuite qu’elle ne sera pas suivie d’effet. Comment ne pouvez-vous pas voir que cette histoire de burqa est un écran de fumée, qu’il y a d’autres problèmes à résoudre et d’autres scandales à élucider, notamment cette affaire de Karachi, sur laquelle la télévision et de nombreux journaux font l’impasse ?


                                                                      • milesawayman 23 juin 2009 10:04

                                                                        Ce débat tourne de manière assez indignge et se retourne contre les prétendus défenseurs de la république « Liberté, Egalité, Fraternité » est en fait « liberté pour les blancs non muslmans, Egalité mais pas pour les arabes, Fraternité mais pas avec les musulmans ».


                                                                        Vous qui pretendez défendre les valeurs de 1789 ne le faites que si ces valeurs ne s’appliquent qu’à vous.

                                                                        Chacun d’entre ceux qui prétend vouloir vivre dans une république laique et défendre ses principes ne les défend que parce qu’il s’agit de s’opposer à l’Islam.

                                                                        En réalite, je n’ai rien à faire de l’Islam, du christianisme, ni du Judaisme, mais je hais l’hypocrisie latente et votre manière d’essayer de vous passer pour des humanistes que vous ètes loins de pouvoir être.

                                                                        Le début du débat tournée autour de la liberté de la personne à choisir, de la prétendue inexistence de l’égalité H-F dans l’Islam, et on fini par sortir que les bédoins sont crasseux et que les arabes ont tous la bite coupée.

                                                                        Franchement, si vous arrivez à vous tromper vous mêmes, vous ne tromperez jamais ceux qui vous connaissent mieux que vous mêmes et qui vous observent. 

                                                                        • oncle archibald 23 juin 2009 12:42

                                                                          Ce qui est certain mille machins c’est que vous ne connaissez pas l’histoire de la laïcité en France et comment fut conquise de haute lutte la séparation de l’église (catholique) et de l’état.. vous devriez vous instruire un peu sur l’histoire du pays dans lequel vous vivez aux cotés d’autochtones qui semblent ne pas vous convenir avant d’écrire des inepties..


                                                                        • milesawayman 23 juin 2009 13:45

                                                                          Si tu savais la moitié de ce que je sais ton petit esprit etroit (pléonasme) ne manquerait pas d’éclater.


                                                                          je pense ne plus rien avoir à partager sur le sujet de la Burqua.

                                                                           smiley

                                                                        • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 23 juin 2009 14:11

                                                                          oncle archibald
                                                                          au moyen age ,en france,les femmes n’avaient pas le droit de s’habiller en homme sinon c’était le bucher.
                                                                          quelques siècles plus tard on inverse les roles et ont recommence.


                                                                        • mike57 23 juin 2009 10:04

                                                                          Ci-dessous c’est pas des hoax, ce sont des paroles historiques (de délirants au pinacle) qui sont claires et veulent à peu près dire la même chose :

                                                                          " Un jour, des millions d’hommes quitteront le sud pour aller dans le nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire" (Houari Boumediene, ancien président algérien, discours devant l’ONU, 1974)

                                                                          "Nous sommes ceux qui vous changeront. Regardez simplement le développement en Europe où le nombre de Musulman augmente comme des moustiques. Chaque femme européenne de l’Union a environ 1,4 enfants. Chaque femme musulmane dans ces pays produit 3,5 enfants. En 2050, 30% de la population d’Europe sera musulmane" (Mullah Krekar, déclaration dans un journal Norvegien rapporté dans l’Afterposten).

                                                                          "Les mosquées sont nos casernes, les minarets nos baïonnettes, les coupoles nos casques et les croyants nos soldats" (Recep Tayyip Erdogan, maire d’Istanbul, déclaration faite dans la ville kurde de Siirt en décembre 1997).

                                                                          « Sans utiliser l’épée l’islam gagnera l’occident avec 60 millions de musulmans en Europe » (Kadhafi 2008)


                                                                          • Gazi BORAT 24 juin 2009 07:39

                                                                            @ MIKE 57

                                                                            Vous allez copier-coller toute la rubrique « CITATIONS » du site du MNR ?

                                                                            Autant mettre le lien :

                                                                            http://www.mnr-nord.com/citations/index.html

                                                                            Sur le fameux discours d’Erdogan, dont vous omettez de préciser qu’il s’agit d’un extrait d’un poème dont il n’est pas l’auteur et qui est un détournement d’une oeuvre de Ziya Gökalp.

                                                                            Ziya Gökalp n’était pas un promoteur de l’Islam politique mais une sorte de raciste mystique dont le rêve était celui d’une grande Turquie « d’Istanbul à Vladivostock » fondée sur un dénominateur commun linguistique.

                                                                            On peut ainsi considérer son idéologie - le pantouranisme - comme une sorte de « nazisme turc », bien plus proche de l’idéologie de votre MNR que de celle d’Al Qaïda..

                                                                            D’autre part, le détournement tronqué de poême est une constante dans la communication politique turque.. C’est ainsi que l’on a vu le colonel Türkes (un équivalent d’outre Bosphore de Jean Marie Le Pen) commencer un discours par le début de :

                                                                            « Bu memleket bizim », poême du communiste Nazim Hikmet.
                                                                             
                                                                            Le discours de Boumediene ?

                                                                            Franchement, je doute.. Non pas qu’il ait été incapable de proférer de telles paroles mais, dans l’enceinte de l’ONU, cela me parait des plus curieux et contre-productif. De plus, on ne le trouve sur le net que « copié-collé » en boucle sur sites et forums d’extrème droite..

                                                                            gAZi bORAt


                                                                          • Samuel 28 juin 2009 09:08

                                                                            Et pendant que certains cachent leur intolérance derrière des raisonnements spécieux d’autre essaient de comprendre :
                                                                            http://tinyurl.com/comprendre

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès