• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Griezmann a-t-il commis un acte raciste ?

Griezmann a-t-il commis un acte raciste ?

JPEG

Lors d’une fête privée entre amis sur le thème des « Années 80 », Antoine Griezmann s’est récemment déguisé en Harlem Globetrotter en revêtant une tenue des célèbres basketteurs américains. Pour parfaire le déguisement, le footballeur s’est en outre coiffé d’une perruque afro et grimé en noir. En agissant ainsi, Griezmann a-t-il commis un acte raciste ? A-t-il en outre eu raison de retirer la vidéo des réseaux Instagram et Twitter où elle avait été postée ?

Depuis la semaine dernière, ces questions n’ont pas manqué de susciter de multiples réactions, tant chez les usagers lambda du web que sur les sites des blogueurs et des éditorialistes. Avec des tonalités très différentes entre ceux qui, sur les réseaux sociaux ou dans les médias, ont condamné fermement, et parfois avec virulence, le comportement du footballeur, et ceux qui, au contraire, ont volé au secours d’Antoine Griezmann, ici pour dénoncer la censure dont il a été l’objet, là pour souligner le caractère anodin de ce déguisement.

Parmi les accusateurs figurent notamment l’universitaire Louis-Georges Tin, président du CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires), et l’ancien ministre Jacques Toubon, défenseur des Droits depuis l’été 2014. « C’est incontestablement un acte raciste », a affirmé le premier dans plusieurs médias, sans chercher à nuancer son opinion. Un propos confirmé par le second, fort de sa légitimité de gardien des règles du savoir-vivre en communauté : « Nul n’ignore que le fait de se grimer en noir renvoie à une vision péjorative et humiliante des personnes noires ».

En l’occurrence, les deux hommes se réfèrent au blackface, une pratique née aux États-Unis au temps de l’esclavage et popularisée dans la première moitié du 19e siècle par les Minstrel shows et par un certain Thomas « Daddy » Rice dont la notoriété s’est construite sur le Jump Jim Crow, une danse grotesque visant à faire rire les Blancs en ridiculisant les Noirs. Aux USA, et à un degré moindre en Europe, le blackface était pratiqué par des « artistes » blancs grimés qui se produisaient dans des spectacles destinés à se moquer des Noirs en s’appuyant sur des stéréotypes comportementaux manifestement dictés par une idéologie raciste. Les spectacles ou numéros de ce genre, de moins en moins nombreux au fil du temps, ont totalement disparu dans la première moitié du 20e siècle.

Si le souvenir de ces prestations « artistiques » choquantes reste relativement ancré dans la mémoire collective aux États-Unis – où les tensions raciales n’ont jamais été totalement éradiquées malgré les lois sur les Droits civiques –, très peu de gens sont en France au courant de ces pratiques du passé depuis longtemps révolues dans notre pays. Et Antoine Griezmann lui-même est probablement tombé des nues en découvrant les remous provoqués sur les réseaux sociaux par son innocente mise en scène.

Dès lors, faire au footballeur un procès d’intention en le taxant de « racisme » au motif qu’il s’est grimé en noir et coiffé d’une perruque afro est parfaitement ridicule, n’en déplaise à MM. Tin et Toubon que l’on a connus mieux inspirés, et dont la prise de parole est nettement plus légitime lorsqu’ils dénoncent les véritables actes de racisme que l’on peut malheureusement constater dans la société française. À cet égard, l’accusation de mutisme adressée par le président du CRAN aux dirigeants de la FFF (Fédération française de football) et à la ministre des Sports Laura Flessel est totalement déplacée, ni les responsables fédéraux, ni la ministre n’ayant le moindre reproche objectif à faire à Griezmann.

Car de quoi parle-ton dans cette affaire de nature picrocholine ? D’un jeune sportif passionné de basket qui, pour illustrer une soirée sur le thème des « Années 80 », choisit un déguisement qui lui permet de coller au thème tout en rendant hommage aux surdoués qu’étaient les Harlem Globetrotters, ces géants noirs dont les prestations attiraient à l’époque les foules dans les salles où ils se produisaient. Or, c’est un fait, les Harlem Globetrotters, nés de la ségrégation dont étaient victimes les basketteurs « de couleur » – ils ont longtemps été cantonnés dans la Negro American Legion League – étaient tous noirs, au point que leur emblème représente un ballon qui tourne sur... l’index d’une main noire !

C’est donc pour coller au plus près à la réalité qu’Antoine Griezmann a choisi de se grimer, et en aucune manière par condescendance ou par racisme inconscient à l’égard des Noirs. Gageons d’ailleurs que si, fasciné par les romans de Walter Scott, il avait choisi de se mettre dans la peau d’un chef de clan écossais, il aurait revêtu kilt et calot issus du même tartan quadrillé et se serait affublé d’une belle perruque rousse complétée par une moustache assortie. Stéréotype ? Certes ! Mais qui ne s’est jamais appuyé sur un stéréotype de ce genre pour se déguiser soi-même ou pour déguiser ses enfants à l’occasion d’une fête scolaire de fin d’année ou d’une kermesse ? Et qui s’est offusqué, lors de la mise en place d’une crèche vivante enfantine, de voir faute d’un enfant noir un enfant blanc grimé en noir pour figurer le roi mage Balthazar ?

Il est des cas où les accusations de racisme relèvent de la pure sottise, fussent-elles émises par des personnalités comme Louis-Georges Tin ou Jacques Toubon. Un avis que partagent de nombreux sportifs, artistes et intellectuels qui n’ont pas hésité à dénoncer, ici une censure, là une dictature de le bien-pensance dévoyée. Djibril Cissé se montre à cet égard très sévère dans une éloquente vidéo postée sur Youtube (lien) : « Dire qu'Antoine Griezmann est raciste est ʺune belle connerieʺ  », affirme l’ancien international avant d’ajouter « Regardez avec qui il traîne, regardez ses "stories", regardez son Instagram. Un de ses meilleurs potes est black, il traîne tout le temps avec Paul Pogba ».

Qu’ajouter à cela ? Sinon que des précédents en matière de blackface ont été bien loin de susciter des réactions aussi négatives. Parmi eux : en 1973, Louis de Funès dans Les aventures de Rabbi Jacob de Gérard Oury ; en 1976, Coluche pour un enregistrement du Schmilblick ; en 2008, Valérie Lemercier dans Agathe Cléry, un film « antiraciste » d’Étienne Chatiliez.

En conclusion : non, Antoine Griezmann n’a pas commis un acte raciste. Et si l’on peut comprendre qu’il ait – de sa propre initiative ou à la demande des dirigeants de la fédération – retiré sa vidéo des réseaux Instagram et Twitter pour éteindre les polémiques, on ne peut que le regretter car cela renforce le poids des censeurs dans une société qui, d’année en année, devient toujours plus étouffante !

JPEG - 172.7 ko
William H. West en 1900
JPEG - 40.2 ko
Louis de Funès dans Rabbi Jacob
JPEG - 162.6 ko
Valérie Lemercier dans Agathe Cléry

Moyenne des avis sur cet article :  3.31/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

127 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 26 décembre 2017 08:52

    ça commence par devenir sérieusement débile cette chasse aux sorcières , peser ses mots peser ses actes , ses photos , ces gens n’on vraiment rien d’autre a foutre que de regarder la paille dans l’œil de leur voisins ? vous voulez vous battre ? battez vous contre la misère , contre les guerres , battez vous contre le chômage, la maladie la pollution etc.... il y en a des vrais combats a faire pour aider l’humanité et arrêtez au nom d’une sois disant bienséance de faire chier la planète entière pour des conneries qui ne tiennent même pas la route , vous vous faites passer pour des cons en plus .....


    • Fergus Fergus 26 décembre 2017 09:07

      Bonjour, zygzornifle

      « vous vous faites passer pour des cons en plus » 

      Merci de préciser à qui s’adresse ce commentaire et cette interpellation.

      Cela dit, je partage assez largement votre point de vue : notre société, si elle doit - c’est une nécessité - lutter avec détermination contre le racisme, l’antisémitisme et l’homophobie, ne doit pas pour autant se laisser aller à en voir des manifestations partout. A cet égard, le Crif et la Cran tiennent parfois, et c’est bien dommage, un discours ambigu et manipulateur. 


    • Cateaufoncel 26 décembre 2017 09:43

      @Fergus


      « ... lutter avec détermination contre le racisme, l’antisémitisme et l’homophobie... »

      On peut pas.

      On peut essayer de lutter contre les expressions du racisme, de l’antisémitisme et de l’homophobie - avec le web, c’est de plus en plus difficile, et dans les banlieues, c’est pratiquement impossible, s’agissant de l’antisémitisme et de l’homophobie - mais pas contre le racisme en soi, l’antisémitisme en soi et l’homophobie en soi, qui ne sont pas des délits,comme a dit un imbécile, mais des sentiments.


    • Fergus Fergus 26 décembre 2017 11:26

      @ Cateaufoncel

      « avec le web, c’est de plus en plus difficile »

      En effet, et c’est d’ailleurs ce que j’ai écrit plus bas dans un autre commentaire, les réseaux sociaux facilitant les prises de position virales souvent nées de réactions épidermiques postées à chaud sans le moindre recul.

      D’accord avec vous sur les « sentiments » vs « délits ». Il n’empêche que la matérialisation de ces sentiments sous la forme de paroles ou d’actes peut bel et bien relever du judiciaire, et c’est une bonne chose. 


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 décembre 2017 12:31

      @zygzornifle

      Salut Zygzornifle,


      Ce n’est pas une paille, mais ce sont des réflexions et des jugements à la cons émanents d’individus à la panse trop bien remplie !


      Plus que jamais je fais mien ( au pluriel ) le dialogue d’Audiard dit par Lino Ventura dans le film les Tontons flingueurs !


      @+ P@py


    • Djam Djam 26 décembre 2017 13:49

      @Cateaufoncel

      Ces guéguerres habilement orchestrées et entretenues sont faites précisément pour que le gogo de base qui continue à lire la presse et écouter la propagande ambiante se jette sur le moindre type qu’il peut ainsi taxer de tous les maux... l’homo post moderne n’aime rien tant que d’avoir un objet de haine... ça l’occupe et ça lui donne un sens à sa petite vie.

      Il n’y a effectivement pas plus de racisme que de beurre en broche. Il y a des gens qui en aiment certains et pas d’autres, vous avez raison, c’est un sentiment. Point. Le délit d’homophobie n’a aucun sens dans la mesure où, n’en déplaise aux « bien pensants », désirer quelqu’un du même sexe n’est pas un penchant naturel mais le résultat de perturbations dans la structure affective dans ses premières étapes le vie d’un tout petit enfant.

      De la même manière, le racisme véritable était patent à l’époque où des « scientifiques » (oui, ils se considéraient comme tels !) faisaient des études organiques comparatives basées sur des critères de taille (cerveau), couleur (blanc, jaune, rouge, noir) et... in fine, sur la production culturelle et scientifique d’une civilisation (architecture, arts, musiques, littérature philosophie...). Depuis Levi-Strauss on sait quoi penser de cette pseudo science... A notre époque, il n’ y a pas de racisme véritable mais des gens qui n’aiment qu’on leur impose d’autres modes culturels ethniques et comportementaux sur leur propre territoire. Nuance !

      Quant au sexisme, si à une certaine époque les mâles de certaines civilisations (occidentales, orientales et extrême orientales) ont eu la sale manie de prendre toutes les femmes pour des connes, ce n’est plus le cas depuis un bon moment. Contrairement aux pleurnicheries des féministes qui n’en ont jamais assez... Et comme il y a autant de cons que de connes, on se demande pourquoi on devrait accorder par l’imbécile parité, des postes et des responsabilités à des femmes qui n’ont pas les compétences.

      Je rappelle au passage la « jolie » réflexion de Elisabeth Badinter, il y un ou deux ans, au micro d’une radio (France inter ?) à propos des musulmans et de l’islam (qu’elle vomie publiquement bien entendu) : « Il ne faut pas avoir peut d’être islamophobe  » (sic). Je lui donne raison, et je dis ici qu’on a le droit de ne pas aimer tout le monde et de ne pas aimer les cultures différentes de la sienne.

      Si Griezman est raciste parce qu’il s’est déguisé en joueur noir, alors il faut très vite arrêter d’offrir des déguisements d’indien, de cow boy, de Pocca Ontas aux enfants au risque qu’ils soient taxés de racistes ! Et pendant qu’on y est, taxons aussi de racistes ceux qui s’affublent d’un masque fantomatique pour la Saint Samain (l’horripilant halloween), ce qui risque d’être une « atteinte à la dignité de tous les fantômes » !!!

      Au point de connerie où notre époque en est, ne nous privons pas d’aller vers le « progrès social » par la régression crétiniste totale.


    • Fergus Fergus 26 décembre 2017 13:53

      Bonjour, Djam

      Vous faites erreur : ce ne sont pas les médias qui ont lancé cette polémique car elle est née sur les réseaux sociaux. Par la suite les médias ont fait leur boulot, et en l’occurrence sans en rajouter.

      Sur le reste de votre commentaire, d’accord avec vous.


    • Albert123 26 décembre 2017 14:05

      @zygzornifle
      « ça commence par devenir sérieusement débile cette chasse aux sorcières »


      Au contraire c’est même très cohérent, pour rappel tout a commencé en 2004 avec l’affaire Dieudonné,

      Rappelons que certaines personnes ont perdus leur emploi pour apologie du nazisme après avoir fait le geste, pourtant ultra bon enfant, de « la quenelle ».

      Pour le reste, la séquence d’indignation moutonnière que nous vivons en ce moment a juste le même gout que celui qu’on pouvait certainement percevoir la veille de la libération quand de nombreux collabos se sont sentis pousser des ailes de résistant comme par magie.

      ça fait plus de 10 ans que que certains alertent les gens de cette dérive et autant de temps que les bisounours collabos les traitent de fachos pour avoir eu l’outrecuidance de défendre un simple principe : celui de la liberté d’expression.

      L’édito de Riss du dernier Charlie Hebdo est à ce sujet tellement révélateur : indignation inutile de bobos couplé bien sur à une omission de taille celle des couvertures de collabos réalisés il y a peu au sujet du cré cré méchant Dieudonné (toujours et encore , le gars par son histoire cristallise toute l’incohérence humaine capable de s’inventer une vertu pour se torcher le cul avec dans la foulée)

      Par manque de cohérence de la part des trous du cul qui peuplent ce pays, j’aie plus vraiment envie de défendre vos idoles puisque de toute évidence l’humanité n’est pas foutue de défendre un simple principe valable pour tous.




    • zygzornifle zygzornifle 26 décembre 2017 17:20

      @Fergus

      « vous vous faites passer pour des cons en plus » 

      Merci de préciser à qui s’adresse ce commentaire et cette interpellation.


      destiné a ceux qui se nourrissent de ce genre de pseudo affaire de racisme , que dire de Michael Jackson alors qui s’était fait décolorer ....


    • Fergus Fergus 26 décembre 2017 17:59

      @ zygzornifle

      « que dire de Michael Jackson alors qui s’était fait décolorer »

      Intéressant d’évoquer Michael Jackson et sa « whiteface ».

      En l’occurrence, pas de racisme anti-blanc, mais paradoxalement un racisme anti-noir induit par son désir d’échapper à sa couleur naturelle, comme si être noir était honteux. Consternant de bêtise !


    • Pilule Rouge Pilule Rouge 26 décembre 2017 19:06

      @TOUT LE MONDE ! MESSAGE URGENT !

      Macron nous fait un magnifique cadeau pour Noël !

      La chaîne RT France contrairement à ses excellentes consoeurs RT America et International, serait passée entre les mains du système, de l’ennemi :

      Plusieurs choses confirment mes dires :

      1. Le co-directeur du CRIF, Gilles-William Goldnadel était présent le jour de son lancement avec Michaël Darmon et d’autres soutiens virulents du régime Israélien. > lire l’excellent article de Panamza à ce sujet : http://www.panamza.com/201217-russia-today-goldnadel/

      2. Propagande anti Bashar et pro-israélienne dans les JT

      3. Les thèmes des documentaires sélectionnés font étrangement penser à ceux de la chaîne pro-israélienne américaine : « VICE » > violence, criminalités, drogue, etc.

      Question : Comment Russia Today a-t-elle pu obtenir l’aval du CSA en France ainsi que des studios flambants neufs comparables en taille à ceux de TF1 ou de Canal+ à Boulogne-Billancourt ? C’est impossible sans qu’un compromis n’ai été signé. Rapelez-vous de l’hostilité de Macron des médias et de tout le système envers la « propagande » russe !

      Réfléchissez, ne tombez pas dans le panneau, RT France n’a rien à voir avec RT America, c’est la version française de VICE, un mélange indigeste entre BFMTV et l’idéologie Zémourienne.

      Sa présidente, Xenia Fedorova, s’est curieusement engagée à « ne pas donner la parole aux conspirationnistes ».
      Lesquels ? À quel prétendu « conspirationnisme » Xenia Fedorova -qui rêve d’embaucher Éric Zemmour (le promoteur/affabulateur du mythe du « grand remplacement » islamique de la France)- fait-elle allusion ?


    • Ouam Ouam 26 décembre 2017 19:13

      @Fergus
      c’est juste pareil...

      C’est parce que tu est devenu tellement formaté que tu ne le voit meme plus
       

      Remarque grace à ton comm, je constate en live que le terrorisme intellectuel fonctionne super bien.
      Imaginons par ex que M Jackson etait trans-genre ou homo...et pas black
      Tu aurais écrit cette meme phrase ?

      Non tu aurai toléré son genre (et le choix de celui ci)
      Etrangement lorsqu’un black veut devenir blanc c’est un gros con consternant de bétise.

      ébé ! l’émancipation ntellectuelle est loin d’etre aquise (snifff)
       
      Et pour moi cette histoire avec griezman, c’est juste pour terroriser encore plus le ptit bourgeois bien pensant décervelé et les faire renter dans le moule, pour l’acceptation du GNQ.
      On agite toujours le peuple avant de s’en servir smiley
       
      J’suis assez d’accord avec zygornifle dans ses comms, le 1er comme le dernier.


    • Ouam Ouam 26 décembre 2017 19:26

      @Pilule Rouge
      oui oui....
      on va ressortitr les zétoiles jaunes et rouvrir les chambres pillule rouge..
      sois patient ....
      et pour ton autre question

      "Comment Russia Today a-t-elle pu obtenir l’aval du CSA en France ainsi que des studios flambants neufs comparables en taille à ceux de TF1 ou de Canal+ à Boulogne-Billancourt ? C’est impossible sans qu’un compromis n’ai été signé. Rapelez-vous de l’hostilité de Macron des médias et de tout le système envers la « propagande » russe !"

      simplement ...parce que macron$ c’est rendu compte que les médias étrangers peuvent etrent recus par différentes voies, hertienne, sat et internet...

      Et sur internet ben tu peut etre partout et nulle part à la fois,
      suffit juste d’utiliser un vpn, un tor, un ...etc...

      Donc il prefere controler un tout petit peu, que rien du tout. et surtout grace à ses studios ici,
      RT s’immice dans le buisnees pub Fr, je la vois bien plus cette raison de mon coté.
       
      Il est parfaitement conscient (enfin j’ose l’esperer ?) que RT peut plier ses gaules aussi vite qu’elle les à installés


    • Fergus Fergus 26 décembre 2017 19:45

      Bonsoir, Ouam

      « lorsqu’un black veut devenir blanc c’est un gros con consternant de bétise. »

      Je n’ai pas parlé de « gros con » car je pense que cela relève d’une forme de pathologie mentale. Sur ce plan-là, le mot « bêtise » - que j’ai employé un peu rapidement - n’est sans doute pas le plus pertinent.

      Je ne vois pas du tout le rapport avec les orientations sexuelles. On estime les homosexuels à au moins 10 % de la population. A quel pourcentage peut-on estimer le nombre des Noirs quo aspirent à devenir blancs ? 0,00001 % ? Plus ? Moins ?

      « cette histoire avec griezman, c’est juste pour terroriser encore plus le ptit bourgeois bien pensant décervelé »

      A ce détail près que c’est sur les réseaux sociaux qu’elle s’est développée.


    • RICAURET 26 décembre 2017 23:16

      @zygzornifle

      ILS FERAIENT BIEN DE CHASSER LES PILLEURS D ÉTAT
       QUI NOUS VOLENT LÉGALEMENT PUISQUE C EST EUX QUI VOTENT LES LOIS
      ON DÉTOURNENT NOTRE ATTENTION


    • Feste Feste 26 décembre 2017 23:53

      @Pilule Rouge
      Euh tu veux pas arreter de relayer Panamza sur tous les fils stp ? 

      Non pas que tu aies raison ou tort, mais c’est du trollage de 1°
      Merci

    • Djam Djam 27 décembre 2017 00:17

      @Fergus Ah ok... Notez juste que pour moi médias et réseaux sociaux c’est kif kif. Les 2sd passent leur temps à reprendre les in-faux médiatiques.


    • Djam Djam 27 décembre 2017 00:26

      @Pilule Rouge Une remarque voulez-vous ? Le grand remplacement n’est pas mythe. Le projet est même écrit noir sur blanc dans les dossiers de l’ONU. Remplacer non pas par l’islam en particulier mais globalement par dès populations africaines et subsahariennes. Cherchez et vous trouverez.


    • Ouam Ouam 27 décembre 2017 05:05

      @Fergus
      bonjour fergus
      « Je n’ai pas parlé de « gros con » car je pense que cela relève d’une forme de pathologie mentale. Sur ce plan-là, le mot « bêtise » - que j’ai employé un peu rapidement - n’est sans doute pas le plus pertinent. »

      oui c’est moi qui ai rajouté gros con, pour te faire percuter sur tes propos.
      Et tu notes que cela à fonctionné, vu ce que tu écris apres.
      C’est cool tu ty a réfléchi smiley
       
      tu ne vois pas le rapport, sans blague... ?
      Tu ne voit pas le rapport entre le racisme et l’homophobie ?
      Serieux ? les idéologies ne sonts elles pas les memes ?
      C’estpour cela que j’ai pris cet exemple, ce n’est pas un hazard,
      comme le gros con dans l’autre phrase.
      En espérant que pareil cela te fasse te poser des questions,
      et pas pour que l’on soit d’accord, j’adore le « penser différent » et le débat d’iddées.
       
      Mais surtout pour que tu y réfléchisse.
      Et oui meme SI dans l’absulu c’est une pathologie mentale, combien souffrent de pathologie mentale diverses...
      La question à le merite de se poser..... Non ? tu ne crois pas ?
       
      Alors de mon coté, tu vois en fait je me cogne que griezman se travestisse en noir,
      je m’en cogne que certains blacks veulent etrent plus clair, ou l’inverse. ou
      que des hommes veulent devenir des femmes, ou des femmes devenir des hommes.
       
      En fait tant que les gens fonts ce qu’ils veulent sans faire chier les autres et amener des idées poitiques nauseabondes, je m’en fous, grand bien leur fasse.
       

      Une de mes seules exeptions sur ce plan vestimentaire et dans la représentativité affichée, est bien sur le nazisme(tenues nazies & co), car je sais quueles idéologies elles véhiculent.

      Et aussi l’isamo nazisme bien sur (voile NOIR, bourkas , barbes de prédisateurs, j’ellab à la taiile regelementaire etc..) parce que ici je connais précisément le but, il n’est juste que prosélyte comme les tenues SS.
       
      « A ce détail près que c’est sur les réseaux sociaux qu’elle s’est développée. »
      Oui mais...démarré seulement....
      Je t’ai déjà répondu sur ce point précedemment smiley

      bonne journée,


    • Cateaufoncel 27 décembre 2017 12:23

      @Djam

      « Il y a des gens qui en aiment certains et pas d’autres, vous avez raison, c’est un sentiment. »

      Et je pense que parmi les liens qui unissent une communauté, il y a un certain nombre d’us, de coutumes,d’habitudes,de rites profanes et religieux, mais aussi une idée assez précise de ce qu’on ne voudrait être à aucun prix. Quel « de souche » ou assimilé préférerait être issu de l’immigration allogène ?

      "Le délit d’homophobie n’a aucun sens dans la mesure où, n’en déplaise aux « bien pensants », désirer quelqu’un du même sexe n’est pas un penchant naturel...« 

      Pas plus que l’exhibitionnisme obscène auquel donnent lieu les gay prides et dont on se demande si ces gens recherchent vraiment le »vivre ensemble" ?


    • Cateaufoncel 27 décembre 2017 12:23

      @Fergus

      "...les réseaux sociaux facilitant les prises de position virales souvent nées de réactions épidermiques postées à chaud sans le moindre recul.« 

      Le problème, c’est que ces phénomènes sont démesurément amplifiés par les médias, alors que même dans la durée, ils restent superficiels.

      Quand l’action »#balancetonporc" a tenté de se matérialiser sous forme de rassemblements, ce fut un flop magistral. L’immense majorité des femmes ne s’est pas sentie concernée au point de se déplacer, tant à Paris qu’en province.


    • leypanou 26 décembre 2017 09:15

      A-t-il en outre eu raison de retirer la vidéo des réseaux Instagram et Twitter où elle avait été postée ? : non, il a eu tort de retirer la vidéo des réseaux ; à sa place, j’aurais même rajouté ceci.

      Ras le bol des donneurs de leçons de pacotille (J Toubon qui a souvent raison a eu tort cette fois-ci).


      • Fergus Fergus 26 décembre 2017 09:23

        Bonjour, leypanou

        100% d’accord avec votre commentaire.

        Y compris pour ce qui concerne Toubon, avec qui je me suis plusieurs fois accroché naguère sur les marchés du 13e arrondissement de Paris, mais dont je reconnais qu’il fait un bon boulot dans sa fonction de Défenseur des Droits ; ce qui n’empêche pas de dire - comme vous le faites - que cette fois-ci, il s’est fourvoyé.


      • Diogène diogène 26 décembre 2017 10:50

        @Fergus

        Le bon côté des bons sentiments change selon les époques.

        Jean Cocteau, l’icone de la bien-pensance avait écrit, quand les esprits étaient tournés vers le développement des conquêtes coloniales : « Ce qui était beau, c’était le cirque ; alors il y avait Foottit et Chocolat ; Foottit qui était comme une duchesse folle et Chocolat, le nègre qui recevait des claques. »



      • Fergus Fergus 26 décembre 2017 11:18


        Bonjour, diogène

        Je suis d’accord avec vous.

        Dans un article de décembre 2010 intitulé Quel avenir pour le Bal Nègre ?, je relatais le regard porté durant les Années Folles sur la négritude en France. C’était l’époque du Bal nègre de la rue Blomet, si couru par les élites, et de la très populaire Revue nègre de Joséphine Baker. Une période où l’on entendait chanter ceci (extrait de l’article en lien) :

        « Nègres » et « négros » étaient d’ailleurs largement évoqués à cette époque dans les sketches et les chansons que l’on donnait alors dans les nombreux music-halls de la capitale. En témoignent La Bambouline dans laquelle Brunw chante « C’est en revenant du Haut-Congo que j’ai rencontré Bamboulino, une jolie moukère négro... » ou bien encore Félix Mayol dans la célébrissime Cabane Bambou « Moi, bon nègre, tout noir, noir de la tête aux pieds... », sans oublier le non moins célèbre Un soir à La Havane interprété par Berthe Sylva et Fred Gouin : « Un soir à La Havane, un tout petit négro, jouait dans sa cabane, du banjo...  »

        Même bien intentionnées, de telles paroles ont aujourd’hui heureusement disparu, et l’on ne peut que s’en féliciter tant elles étaient chargées, sinon de racisme, du moins d’une forme de paternalisme colonial.

        Même la très progressiste Simone de Beauvoir avait écrit dans La Force de l’âge : «  Le dimanche soir, on délaissait les amères élégances du scepticisme, on s’exaltait sur la splendide animalité des Noirs de la rue Blomet. »

        Autre temps, autre regard. Plus exigeant, et c’est très bien ainsi. Encore ne faut-il pas pousser le bouchon trop loin en multipliant les amalgames hasardeux !


      • gruni gruni 26 décembre 2017 09:34

        Bonjour Fergus


        Pour info complémentaire...

        \\ Campagne anti-blackface : l’ONU recommande la fin de Zwarte Piet //

        Sven Gatz, ministre flamand de la culture.

        Il fait scandale l’année dernière pour son blackface, ses lèvres rouges et sa perruque afro, un accoutrement qui n’est pas sans rappeler l’origine de Zwarte Piet : l’esclave noir de Saint-Nicolas.

        « Plusieurs membres du Comité ont dénoncé la connotation raciale inacceptable, selon eux, de la tradition de célébration du Zwarte Piet (Pierre le Noir – ou le Père Fouettard). Un expert s’est toutefois inscrit en faux contre cette prise de position, estimant qu’i s’agit d’une tradition solidement ancrée dans la culture de pays comme la Belgique et les Pays-Bas, bien antérieure à l’esclavage ou au colonialisme européens, et associée à la célébration du Père Noël. Un autre expert a pour sa part estimé que certaines traditions ou coutumes doivent absolument être modifiées et a déploré que lorsqu’il s’agit des pays développés, il n’est jamais possible de parvenir à leur faire changer une coutume. Même s’il n’y a pas de coutume intrinsèquement discriminatoire dans la célébration du Zwarte Piet, les effets ressentis de cette tradition sont aujourd’hui discriminatoires et il conviendrait donc pour les Pays-Bas de revenir sur cette tradition. »

        La Nouvelle Voie Anticoloniale estime, contrairement au Comité pour l’élimination de la discrimination raciale de l’ONU, qu’il s’agit bien d’une coutume intrinsèquement discriminatoire puisqu’elle est jugée raciste.

        Cette histoire rend compte du racisme systémique occidental étant donné que les États belge et néerlandais refusent d’abandonner cette tradition en dépit des protestations et des recommandations de l’ONU.

        Source : Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l’Homme"


        Comme je parlais du Père Fouettard dans mon dernier article, je vais peut-être passer pour un raciste. 


        • Fergus Fergus 26 décembre 2017 10:45

          Bonjour, gruni

          Pierre le Noir est un personnage en effet très controversé dont les origines sont difficiles à cerner. Toutefois, c’est à l’époque coloniale qu’il aurait pris sa forme actuelle. Or, ce Père fouettard est le méchant dans le couple qu’il forme avec Saint Nicolas, ce qui justifie les soupçons de racisme qui l’accompagnent : blanc = gentil ; noir = méchant.

          Certes, la majorité des gens qui se griment en noir pour jouer De Zwarte Piet lors de le Saint-Nicolas n’ont aucune intention raciste et se contentent de perpétuer une tradition, mais on ne peut donner tort à ceux qui luttent contre ce blackface, précisément parce que la couleur du personnage est là directement lié au côté négatif de l’âme humaine.


        • Cateaufoncel 26 décembre 2017 09:50

          « ...des précédents en matière de blackface ont été bien loin de susciter des réactions aussi négatives. »

          L’hystérie actuelle est quand même un phénomène assez récent. Et la repentance affichée par les « élites » médiatico-politiques y est certainement pour beaucoup..

          A l’époque où les Blancs assumaient sereinement leur « supériorité », les antiracistes d’aujourd’hui auraient été traités à coups de pompe dans le train, à n’en plus pouvoir s’asseoir.


          • Fergus Fergus 26 décembre 2017 10:52

            Bonjour, Cateaufoncel

            Je ne sais pas s’il faut voir un lien entre ce que vous nommez « L’hystérie actuelle » et les actes politiques de repentance.

            Personnellement, je crois plutôt qu’il faut y voir l’un des aspects pervers de la prolifération des comptes sur les réseaux sociaux qui offre à un grand nombre de personnes la possibilité de réagir à chaud et sans véritable réflexion, ce qui permet à des polémiques de surgir très rapidement et d’être alimentées par de très nombreuses contributions.

            A cet égard, notons que les politiques sont - et c’est heureux - restés muets sur l’affaire Griezmann. 


          • Ouam Ouam 26 décembre 2017 19:29

            @Fergus
            non c’est bien les médias qui onts monté ce truc en mayonnaise ensuite
            et comme l’ensemble s’auto entrtient de lui meme... forcément smiley
             
            Sauf si bien sur tu crois TOI que les médias ne le savent pas ...
            La...ben.....


          • kalagan75 26 décembre 2017 10:06

            Comment certains puissent ne pas comprendre que ce footballeur est juste admiratif des performances de ces basketteurs ?

            Pour preuve, il a passé son Noël dans une salle de basket à NY ...

            • Fergus Fergus 26 décembre 2017 10:55

              Bonjour, kalagan75

              Eh oui, c’est aussi simple que cela : Griezmann est un fan de basket et un admirateur des Harlem Globetrotters ! Il faut avoir l’esprit perverti pour aller voir du racisme dans son déguisement qui n’était autre qu’un hommage.


            • Gatling Gatling 26 décembre 2017 10:16

              La prochaine fois il se déguisera en singe, ça lui causera beaucoup moins de problèmes.... smiley


              • Fergus Fergus 26 décembre 2017 10:58

                Bonjour, Gatling

                Vous oubliez Brigitte Bardot : elle pourrait l’agonir d’insultes au motif qu’il porte atteinte à l’image des primates ! smiley


              • Doume65 26 décembre 2017 10:36

                Depuis ma naissance, je suis déguisé en blanc (j’ai même ajouté cette couleur cheveux depuis peu), et personne n’y trouve à redire.


                • Fergus Fergus 26 décembre 2017 10:59

                  Bonjour, Doume65

                  J’ai le même déguisement que vous. smiley


                • foufouille foufouille 26 décembre 2017 11:01

                  « En l’occurrence, les deux hommes se réfèrent au blackface, une pratique née aux États-Unis au temps de l’esclavage et popularisée dans la première moitié du 19e siècle par les Minstrel shows et par un certain Thomas « Daddy » Rice dont la notoriété s’est construite sur le Jump Jim Crow, une danse grotesque visant à faire rire les Blancs en ridiculisant les Noirs. »
                  inconnu pour moi.
                  c’est autorisé qu’un black se maquillent en blanc ?
                  certainement raciste aussi.


                  • Fergus Fergus 26 décembre 2017 11:28

                    Bonjour, foufouille

                    Il est déjà arrivé que des Noirs se griment en Blancs, et ce n’est pas plus forcément plus raciste que dans le cas de Griezmann : tout est dans l’intention.


                  • Dzan 26 décembre 2017 12:20

                    J’ai eu, dans ma carrière un pote, Antillais, qui avait toujours sur lui, un porte clef Banania.
                    Les copains, car c’était comme ça dans les « seventies » l’avaient surnommé, « La Pirogue », ce dont il ne s’offusquait nullement , au contraire.
                    Mais, en ces temps reculés, le Cran, le Crrrrrr, le Zim et le Zoum n’existaient pas.

                    Maintenant les ramoneurs n’osent même plus sortir, ni les mineurs de charbon. - :)


                    • Fergus Fergus 26 décembre 2017 12:50

                      Bonjour, Dzan

                      Personnellement, j’ai joué pendant des années dans une équipe de football composée exclusivement d’Antillais, à l’exception de moi-même. Ce qui me valait parfois, notamment après quelques verres de rhum agricole, des plaisanteries de mes coéquipiers, du genre : « Tu devrais te passer le visage au cirage pour passer inaperçu ! » Pas évident : étant gardien de but, je portais un maillot spécifique. J’étais condamné à la différence. smiley


                    • Attilax Attilax 26 décembre 2017 12:43

                      Coucou Fergus,


                      Je partage totalement votre analyse. j’ai été choqué aussi de cette histoire parfaitement ridicule. Il est assez flippant de constater que la lutte antiraciste menée depuis 15 ans débouche sur une pensée unique et totalitaire, et finit par aboutir à la communautarisation du pays. Un peu comme la lutte mondiale contre le terrorisme qui débouche sur DAESH... Je repense à ce qu’avait dit Desproges à propos de SOS racisme : « j’adhérerai à SOS Racisme le jour où ils mettront un »s« à racisme ».
                      Il avait tout compris.

                      • Fergus Fergus 26 décembre 2017 12:53

                        Bonjour, Attilax

                        Complètement d’accord avec votre commentaire. En l’occurrence, on marche sur la tête !


                      • rugueux 26 décembre 2017 12:44

                        Ma grand-mère disait : « Si Dieu les a faits noirs il y a une raison.... »


                        • Fergus Fergus 26 décembre 2017 12:57

                          Bonjour, rugueux

                          Ce à quoi mon grand-père, ancien combattant de Verdun, aurait répondu : « Lorsqu’il est versé, le sang des hommes est toujours le même. »


                        • Attilax Attilax 26 décembre 2017 13:01
                          Démonstration de la partialité de l’antiracisme actuel :

                          Cette pub chinoise à fait hurler tout le monde :

                          En revanche, celle-ci, italienne n’a choqué personne :

                          Alors que c’est exactement le même procédé.
                          Personnellement, je les trouve marrantes, ni l’une ni l’autre ne me choque.

                          Cherchez l’erreur.

                          • Fergus Fergus 26 décembre 2017 13:21

                            @ Attilax

                            Le même procédé, mais pas le même message :

                            Dans la première, la couleur noire est dévalorisée, la ménagère étant émerveillée par l’individu... jaune qui sort de la machine en lieu et place de l’homme noir qui y est entré.

                            Dans la seconde, la couleur noire est valorisée, la ménagère étant éblouie par le superbe athlète qui émerge de la machine.

                            Dès lors, on peu comprendre les réactions divergentes qu’elles ont suscitées.


                          • Fergus Fergus 26 décembre 2017 13:39

                            En revanche, il n’y a pas de problème lorsqu’on visionne les deux spots ensemble : dans ce cas-là, c’est la dimension humoristique qui balaie le soupçon de racisme.


                          • Fergus Fergus 26 décembre 2017 19:12

                            Bonsoir, arthes

                            Pas trop d’accord :

                            - isolé, le premier est douteux ;

                            - isolé, le second reste humoristique dans la mesure où l’étriqué blanc devient par la magie du lavage un superbe athlète noir, une dimension amusante qui n’existe pas dans le premier !


                          • Attilax Attilax 27 décembre 2017 12:45

                            @Fergus

                            Mais Fergus, c’est la même chose : dans le premier l’individu noir est dévalorisé, dans le deuxième l’individu blanc est dévalorisé. Vous ne pouvez prendre en compte qu’un seul des deux individus parce qu’il est noir, et trouver l’une des pubs marrante mais pas l’autre ! C’est précisément ça le racisme, positif certes mais racisme quand même...
                            Le procédé est le même, et le véritable message aussi : nous vendre de la lessive.
                             smiley


                          • mmbbb 27 décembre 2017 20:48

                            @Fergus « Dans la seconde, la couleur noire est valorisée, la ménagère étant éblouie par le superbe athlète qui émerge de la machine. » A contrario, un esprit chagrin pourrait affirmer qu il s agit de racisme blanc. Cette homme est represente comme un être méprisable malingre, un déchet A ce jeux du racisme, si l on radicalise les esprits , le racisme envahira l espace public . C’est ce qu il adviendra 


                          • foufouille foufouille 27 décembre 2017 21:25

                            @Fergus
                            dans la première le petit noir se transforme en bel asiatique.
                            dans la seconde, le petit méchant blanc poilu se transforme en un super beau rappeur baraqué noir.
                            les deux sont racistes ou humoristiques.


                          • Xenozoid 27 décembre 2017 21:31

                            @foufouille
                            il y a des rapeurs blanc aussi

                            ok je sort


                          • Fergus Fergus 27 décembre 2017 22:48

                            Bonsoir, Attilax, mmbbb et foufouille

                            Pas d’accord, je confirme ce que j’ai écrit : il n’y a pas de racisme dans la seconde version, mais uniquement de l’humour qui se moque précisément du racisme en reprenant ses codes et en les inversant !

                            N’oubliez pas que cette version est italienne, et donc destinée à être vue dans un pays où l’écrasante majorité de la population est blanche. Dès lors montrer un Blanc (comme le sont presque tous les Italiens) étriqué pour le transformer en Noir athlétique relève bien du seul humour !


                          • foufouille foufouille 28 décembre 2017 17:05

                            @Fergus
                            le racisme est valable pour toutes races. le petit blanc se transforme bien en musclor, ce qui est du racisme anti blanc.


                          • Fergus Fergus 28 décembre 2017 19:01

                            Bonsoir, foufouille

                            Du « racisme anti-blanc » mis en œuvre par des Blancs pour mettre en valeur des Noirs, allons, soyons sérieux ! Ce n’est absolument pas du racisme, mais de la dérision !

                            Cela me rappelle une scène de cinéma dans un court-métrage dont j’ai oublié le nom. Elle montrait les membres d’un quatuor en tenue de concert qui peinait à jouer correctement une œuvre difficile du répertoire. Surviennent 4 gugusses en tenue de travail manuel, manifestement extérieurs au monde du classique ; ils s’emparent des instruments et exécutent la partition à la perfection. Le but était-il de ridiculiser les musiciens de métier ? En aucune manière ! Il avait pour seul objectif de faire sourire les spectateurs en jouant du contraste né de la tenue de concert censée symboliser le professionnalisme et des tenues d’ouvriers censées caractériser l’amateurisme.


                          • foufouille foufouille 28 décembre 2017 19:08

                            @Fergus
                            qu’est ce qui dit que ce sont des blancs qui ont fait cette pub ?
                            de plus le slip du black est bien plus gros.
                            donc c’est raciste ou humoristique comme l’autre.
                            reste que le black est un gros baraqué en plus.


                          • foufouille foufouille 28 décembre 2017 19:09

                            @Fergus
                            si tu veut, tu as des vraies mais vieilles pubs raciste du style le savon qui enlève le sale de la peau noire ............


                          • Fergus Fergus 28 décembre 2017 19:15

                            @ foufouille

                            Pub destinée au marché italien, donc à des Blancs dans une écrasante majorité. Qui peut croire que les responsables du marketing à l’origine de ce spot n’ont pas pris en compte cette dimension ?

                            C’est évidemment impossible, et comme l’a souligné Attilax, ce spot n’a pas soulevé le moindre problème en Italie, ce qui démontre que les producteurs qui ont misé sur l’humour ont eu raison.

                            Pour ce qui est des pubs de savon racistes, c’est exact et je me souviens très bien en avoir vues.


                          • docdory docdory 26 décembre 2017 13:21

                            @ Fergus


                            Ce genre d’accusations absurdes disparaîtrait si l’on se contentait d’une définition claire de ce qu’est le racisme.
                            Le racisme est une erreur de jugement qui consiste 
                            1°) à croire que l’humanité se divise en « races » ce qui n’a aucun sens du point de vue du biologiste, mais qui n’est pas répréhensible en soi.
                            2°) à déclarer que certaines « races » sont supérieures à d’autre, et à justifier, voire entreprendre, en raison de cette croyance, des persécutions et autres discriminations contre certaines catégories de population.
                            ( l’antisémitisme étant une variante du racisme qui consiste à dire que les gens de religion juive forment une « race » et à prétendre que cette prétendue « race » présente un certain nombre de caractéristiques négatives ) 
                            Il est bien évident que si l’on s’en tient à cette stricte définition du racisme, le déguisement d’Antoine Griezmann n’a strictement rien de raciste.

                            Il faut malheureusement constater que le concept de « racisme » a été étendu à tout et n’importe quoi. L’éditorialiste Tucker Carlson a ainsi répertorié une liste ahurissante de cent trucs qui ont été au moins une fois considérées comme « racistes » par les médias. 




                            • Fergus Fergus 26 décembre 2017 13:26

                              Bonjour, docdory

                              « le concept de « racisme » a été étendu à tout et n’importe quoi. »

                              Bien d’accord avec vous, et le cas Griezmann est une parfaite illustration de cette dérive absurde.

                              Merci pour le lien.


                            • Fergus Fergus 26 décembre 2017 13:33

                              Pour ce qui est du lien, je crains de ne pas être d’accord avec tous les liens répertoriés par un personnage qui n’est pas forcément un modèle d’objectivité.


                            • docdory docdory 26 décembre 2017 14:11

                              @Fergus

                              Certes, mais quand on lit attentivement les articles mis en lien, il faut bien dire que les accusations de racisme ayant été formulées au moins une fois par la presse contre telle ou telle chose sont totalement absurdes et ridicules !

                            • mmbbb 26 décembre 2017 18:53

                              @Fergus Fiekl l avait énoncé depuis longtemps , mais ce genre de connerie est contre productive . Le CRAN est paye par nos impôt et il se charge d instrumentaliser le racisme . Tout ceci ne sent pas tres bon 


                            • Fergus Fergus 26 décembre 2017 19:19

                              Bonsoir, mmbbb

                              Que le CRAN soit subventionné ne me dérange pas du tout dès lors qu’il ne dévie pas de ses objectifs.

                              Or, j’observe que Louis-Georges Tin porte une vision idéologique nettement plus communautariste et ambiguë que Patrick Lozès (son premier président) qui concentrait l’action de l’association sur la dénonciation des véritables actes de racisme anti-noir.


                            • docdory docdory 27 décembre 2017 12:52

                              @Fergus


                              Il est très dérangeant que quelque association que ce soit puisse être subventionnée.
                              En effet, la liberté d’association, droit absolument fondamental, a pour corollaire la liberté tout aussi fondamentale de ne pas faire partie d’une association. 

                              En subventionnant des associations par les impôts des contribuables, les pouvoirs publics transforment chaque contribuable en cotisant obligatoire d’une association, à la raison sociale de laquelle il peut être en désaccord complet ( personnellement, j’ai peine à croire que l’Etat ou des collectivités locales aient jugés opportun de subventionner une association dont la raison sociale est aussi manifestement raciste que l’est celle du CRAN ).
                              Le citoyen contribuable, rendu cotisant obligatoire de diverses associations, n’a pourtant aucun moyen, n’étant pas membre officiel desdites associations, de connaître la destination de l’argent dont il les a bien involontairement gratifiées.

                              Il est donc urgent, pour faire cesser le scandale des subventions publiques aux associations, que soit adopté pour celles-ci un équivalent de l’article 2 de la loi de 1905 ( « la République ne reconnaît ne salarie et ne subventionne aucun culte » ). Ce qui donnerait, pour les associations « la République ne reconnaît, ne salarie et ne subventionne aucune association » .

                              Une telle mesure de salubrité publique ferait disparaître comme par magie copinage, clientélisme, opacité, et une grande partie de la corruption. Par ailleurs elle ferait économiser à la France des sommes astronomiques chaque année ( on ne peut même pas dire combien ça ferait économiser, dans la mesure ou il n’existe aucun site internet officiel centralisant et répertoriant toutes les subventions aux associations ainsi que les délibérations qui les ont motivées ) !


                            • Slipenfer 1er Ratatouille 26 décembre 2017 13:22

                               ça va pas être facile voir risqué pour les animateurs les humoristes et les clowns. il faut ce planquer dans un bunker psychologique ou bien réel pour rigoler.
                              ceci n’est pas un post raciste ;ni comique qui ne désigne personne en particulier et qui est peut-être une fiction d’éventement qui auraient pu éventuellement existé  smiley 


                              • Fergus Fergus 26 décembre 2017 13:36

                                Bonjour, Ratatouille

                                En effet, il devient de plus en plus difficile pour les humoristes de « rire de tout avec n’importe qui » tant la société est crispée et voit partout des atteintes à ses différentes composantes.


                              • McGurk McGurk 26 décembre 2017 14:11

                                Bon, elles sont où ces féministes cachées qui hurlent au scandale pour n’importe quoi ? Aucune pour se mettre les nibards à l’air comme à Rome récemment ?

                                Dans la société du « toujours plus politiquement correct », on ne pourra plus critiquer personne parce que « c’est pas bien ». On est loin du temps de Coluche et ses semblables qui pouvaient faire des sketchs - dénonçant comme dans « c’est l’histoire d’un mec » le racisme en France - sans qu’on les balance en tôle.

                                « En marche » vers la dictature avec déjà un gouvernement ne représentant pas le peuple (seulement les intérêts d’une infime (infâme ?) minorité), un Etat sécuritaire (cf. la récente adoption de la loi à ce sujet) et dans lequel la liberté d’expression est réduite à néant par le politiquement correct et les féministes.


                                • Fergus Fergus 26 décembre 2017 17:17

                                  Bonjour, McGurk

                                  « on ne pourra plus critiquer personne parce que « c’est pas bien ». »

                                  Il y a encore de la marge, heureusement, mais il convient d’être vigilants. D’où la nécessité de combattre les abus d’une morale étriquée lorsqu’ils se manifestent.

                                  « un gouvernement ne représentant pas le peuple »

                                  Hélas si, c’est le peuple français qui l’a élu !


                                • McGurk McGurk 26 décembre 2017 18:03

                                  @Fergus

                                  Bah pas tellement si vous remarquez bien.

                                  Si on parle mal de la femme même pour plaisanter, les féministes-harpies nous traitent de « porcs » ou « machistes » et mettent nos noms/coordonnées sur internet. Si ça concerne une communauté ou une personne « de couleur » on est fichés comme raciste et on peut nous coller des poursuites.

                                  Je ne parle même pas de la soi-disant loi sur le « racisme » qui encadre de manière extrêmement stricte ce thème, rendant toute insulte dite sous la colère passible de sanctions plus ou moins graves.

                                  Dans notre société actuelle, un humoriste comme Coluche serait constamment critiqué par ces saloperies de féministes et fiché comme « facho », sans parler des hommes politiques qui leur emboîteraient le pas parce qu’ils sont trop lâches pour dire que la situation est devenue insupportable. Et il serait très certainement en tôle ou condamné plusieurs fois pour motifs divers.

                                  Comme quoi à l’époque on pouvait parler de tout sans pour autant tomber dans l’extrême. C’est ce qui arrive lorsque des lobbies vicieux et malhonnêtes s’en mêlent, que le gouvernement ne fait pas son travail en votant des lois débiles et tendancieuses.

                                  Sans évoquer bien sûr les débats importés d’autres pays (comme celui sur les statues à déboulonner aux USA sous prétexte que ça évoque « l’esclavage et le racisme ») et qui ont une influence considérable sur notre liberté et notre manière de penser.


                                • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 26 décembre 2017 14:54
                                  il doit être interdit d’interdire
                                  et le rire doit être obligatoire

                                  • Fergus Fergus 26 décembre 2017 17:19

                                    Bonjour, yapadekkoaqba

                                    Belle philosophie qui rappelle des évènements du passé.

                                    Dommage que cela relève de l’utopie, encore que ne rien interdire ouvrirait la porte au chaos.


                                  • Dantès 26 décembre 2017 15:21

                                    Les mondialistes actuels, qui sont allègrement représentés par tous ces « organismes » et toutes ces « associations » soi-disant bienveillant(e)s, sont les descendants sinon héréditaires, au moins spirituels des négriers d’antan. Ils sont des exploiteurs invétérés.

                                    Le battage médiatique autour des questions de nature raciales / racialisantes sert à empêcher qu’il se forme des passerelles entre les travailleurs (et chômeurs) en cas de débordements. On attise plutôt que d’éteindre les pseudo-querelles.

                                    Les régimes médiatico-gouvernementaux qui prétendent nous imposer une quelconque morale sont mal placés pour le faire, puisqu’ils s’agenouillent tous devant le seul régime officiellement raciste de la planète ; à savoir l’état sioniste criminel d’israël.


                                    • Fergus Fergus 26 décembre 2017 17:28

                                      Bonjour, Dantès

                                      Les « exploiteurs invétérés » n’ont heureusement pas les coudées aussi franches. Mais ils aspirent à les retrouver. Aux peuples d’en prendre conscience pour combattre le libéralisme décomplexé qui constitue leur arme socioéconomique.

                                      Qu’il y ait des racistes en Israël, c’est une évidence (il y en a également chez les Palestiniens). De là à affirmer que ce pays est un état raciste, je ne vous suivrai pas dans cette voie. En revanche, les qualificatifs de « colonialiste » et « criminel » sont justifiés.


                                    • Dantès 26 décembre 2017 18:44

                                      @Fergus

                                      Merci premièrement de prendre la peine de me répondre, ainsi que pour la pertinence et l’intérêt que présente votre article.

                                      Ce n’est pas très bien connu, mais la constitution israélienne favorise les juifs au-dessus de tous les autres - non seulement citoyens, mais aussi aspirants citoyens.

                                      Puisque la transmission de la judéité n’est pas le fruit du prosélitisme mais bien de l’hérédité (par la branche maternelle), l’avantage hiérarchique qui lui est accordé par cet état est par essence - et nature - foncièrement raciste.


                                    • Fergus Fergus 26 décembre 2017 19:24

                                      @ Dantès

                                      J’avoue ne pas connaître la Constitution israélienne. Mais si la question de la « judéité » qui constitue un élément déterminant et prioritaire de la citoyenneté, alors oui, il y a là un problème qui s’apparente à une forme d’apartheid, pas forcément de nature raciste à mon avis -, mais communautaire, ce qui revient trop souvent au même..


                                    • jorie 26 décembre 2017 16:45

                                      oui, cette accusation de racisme est ridicule. On a assez de motifs en France pour attaquer le racisme sans aller jusqu’à cette débilité à l’encontre de Griesman.


                                      • Fergus Fergus 26 décembre 2017 17:30

                                        Bonjour, jorie

                                        100 % d’accord avec vous !


                                      • goc goc 26 décembre 2017 17:11

                                        Bonjour Fergus
                                        tout a fait d’accord avec votre article

                                        J’en profite pour m’adresser a ceux qui « justifient leur émoi » par le Blackface, et je leur demande d’aller jusqu’au bout de leur logique

                                        En effet si on considère qu’en France on doit prendre en compte les préceptes étrangers, alors on doit les prendre tous, comme par exemple, obliger les femmes à porter un voile, ou faire l’honneur de prêter sa femme à l’étranger qui vient vous rendre visite, ou mettre un masque sur la bouche afin d’éviter de gober un insecte, sans oublier mon préféré, à savoir l’autorisation de la polygamie. smiley smiley

                                        Bref toutes ces « lois » que des peuples étrangers considèrent comme primordiales, et pas uniquement celles venues des USA,et ce afin de relativiser l’importance des choses par rapport à notre mode de vie, et nos valeurs.
                                        Ou alors on montre juste une seule chose, c’est son obscurantisme et son sectarisme pour tout ce qui vient de l’autre coté de l’atlantique au point de ne faire siens que les concepts de la société américaine, ce qui prouve malheureusement une incapacité à réfléchir sur le monde qui nous entoure (aussi bien celui qui s’étend à toute la planète que celui qui va jusqu’à notre voisin)


                                        • Fergus Fergus 26 décembre 2017 17:35

                                          Bonjour, goc

                                          Merci pour cette démonstration par l’absurde.

                                          Le phénomène blackface était d’ailleurs presque totalement inconnu de la population française jusqu’à la prétendue affaire Griezmann.


                                        • chantecler chantecler 26 décembre 2017 18:24

                                          @Fergus
                                          Je viens de terminer un livre fabuleux de Paul Couturiau : « le pianiste de la Nouvelle Orléans » .
                                          Où il est question de musique , de Jass, et de racisme .
                                          Dans notre pays nous avons l’habitude de faire remonter le racisme à la colonisation , du temps de l’Empire Français« .
                                          C’est pas faux .
                                          Mais le pire du racisme et de cette violence , s’est manifesté aux USA , au temps de l’esclavagisme .
                                          Et ne s’est pas arrêté , loin de là, après la guerre de sécession avec les lois d’A. Lincoln .

                                          Non les lois de suffisaient pas à changer les mentalités .
                                          Les racisme anti noir aux States a commencé à se calmer dans les années 1955 .
                                          A commencé ...
                                          Prenons le cas de la Nouvelle Orléans où il y avait une quantité de noirs qui s’y installaient ayant échappé, très souvent au péril de leur vie , à l’esclavage .
                                          Ils étaient très pauvres , forcément , car un esclave ne thésaurise pas .
                                          Certains étaient animés par la musique dont les sources remontaient en Afrique des siècles auparavant,quand les hommes noirs étaient arrachés de leurs territoires , de leurs cultures , trafiqués, vendus par le »commerce triangulaire« à la base de la fortune des certaines grandes familles dans certaines grandes villes européennes ...
                                          ....
                                          Certains de ces hommes , surdoués , arrivaient à se faire embaucher comme musiciens dans des bordels la plupart du temps , dont la clientèle était constituée de blancs , souvent des propriétaires , des édiles, des hommes de loi, des politiques , des commerçants , des »religieux" etc, etc ....
                                          Donc ces musiciens noirs , nécessaires , n’étaient acceptés , dans ces lieux , que s’ils se déguisaient en hommes blancs : visages farinés , cheveux lissés, pommadés , et chapeau obligatoire ....


                                        • Fergus Fergus 26 décembre 2017 19:33

                                          Bonsoir, chantecler

                                          Merci pour ces précisions et pour ce qui constitue un excellent conseil de lecture tant le sujet est riche. Et pas uniquement pour ces musiciens noirs contraints pour vivre de présenter une « whiteface ».


                                        • Ouam Ouam 27 décembre 2017 06:01

                                          @chantecler
                                          +1
                                          Benson.... (son histoire lorsqu’il etait tres jeune, pas apres), et pas que lui....
                                          tants d’autres...
                                          Elle est belle d’ailleurs la socité multiculturaliste open-bar mode US,
                                          qu’on tends à nous vendre en nous bourrant le mou que c’est l’ideal ...

                                          A ouais elle est belle tiens....


                                        • Hurricane Hurricane 26 décembre 2017 18:57

                                          Je suis blanc mais mon trou du cul est noir ; qui est raciste ? moi ou mon trou du cul ? 


                                          • Fergus Fergus 26 décembre 2017 19:26

                                            Bonsoir, Hurricane

                                            Dans le cas contraire, mieux vaudrait consulter ! smiley


                                          • Ouam Ouam 27 décembre 2017 05:52

                                            @Fergus
                                            J’aurai bien comme toi répondu.

                                            Mais pour rester correct sinon ca va partir en vrac...
                                            je préfere me taire...

                                            Car ca ne sert à rien....defois c’est.....+ que désépéré smiley


                                          • maQiavel maQiavel 26 décembre 2017 19:39

                                            Le déguisement de Griezmann n’est pas raciste , ceux qui l’accusent de racisme ont tort et ceux qui veulent sa tete sont grotesques , d’autant plus qu’il s’est excusé ( et il n’aurait pas du à mon avis).


                                            Ceci étant , il y’a des choses que certaines personnes devraient comprendre. Comme le fait que se déguiser en noir est associé à une culture de dévalorisation à part entière des noirs. Il ne faut pas oublier qu’il a existé et qu’il existe encore des représentations dégradantes des noirs lié à un processus historique de racialisation et d’infériorisation , une tradition raciste de déguisement représentant le noir de façon clownesque, divertissante, suscitant l’hilarité. 
                                            C’est ce point que certains devraient pouvoir comprendre mais la plupart n’y parviendra pas : se déguiser en noir peut être mal perçu par des gens qui peuvent y déceler des réminiscences de cet héritage historique et ce, par delà les intentions individuelles réelles de ceux qui se griment. Ces réactions hostiles au déguisement de Griezmann et le fait qu’il soit perçu par certains comme étant raciste est normal étant donné le poids de l’histoire , surtout chez ceux qui peuvent recevoir de plein fouet ce genre de représentation. Il est normal que des gens soient offensés. Je ne dis pas qu’il faut changer de comportement à cause de ceux qui sont offensés ou meme se plier à leur volonté , Griezmann n’avait rien à se reprocher , mais juste faire un effort de comprendre certaines offusquations. 

                                             
                                             


                                            • Fergus Fergus 26 décembre 2017 19:54

                                              Bonsoir, maQiavel

                                              Globalement d’accord avec vous, y compris sur le fait que se déguiser en Noir put être mal interprété.

                                              Encore faut-il faire la différence entre un Blanc qui se déguise en Noir sans motif autre que s’amuser (avec ou sans arrière-pensée raciste), et un Blanc qui se déguise en Noir pour rendre hommage à un groupe de Noir(s) comme l’étaient les Harlem Globetrotters. On rejoint dans ce dernier cas le cas du mage Melchior que j’ai évoqué dans l’article.


                                            • Attilax Attilax 27 décembre 2017 12:49

                                              @Fergus

                                              Oui, ils en arrivent à confondre hommage et insulte, ces gravos !


                                            • pallas 26 décembre 2017 19:42
                                              Fergus

                                              Bonsoir,

                                              Le reliquat de cette génération mai 68, ce prônant maitre de l’univers, ont détruit notre nation.

                                              Cela est un fait.

                                              La France n’a pas d’avenir, le temps du regret est terminée.

                                              Crime et Châtiment, est aussi la loi de la nature.

                                              La fête de noël remise en cause actuellement, elle sera bientot interdite.

                                              Personnellement et honnêtement, sa ne me concerne pas.

                                              Salut


                                              • Fergus Fergus 26 décembre 2017 19:56

                                                Bonsoir, pallas

                                                Je n’ai - par chance - pas la même vision désabusée de notre pays, même s’il n’est pas au mieux de sa forme.

                                                « La fête de noël remise en cause actuellement, elle sera bientot interdite »

                                                A quoi faites-vous allusion ?


                                              • pallas 26 décembre 2017 20:12

                                                @Fergus

                                                Bonsoir,

                                                Ho mais simplement, environs 50% de la population ne le fête pas, les autres se goinfrent et tombent malade, la nourriture est falsifié, tel les huitres tripodes, génétiquement modifié.

                                                De plus, en réalité cette fête ne représente rien, et les familles sont dans le conflit.

                                                Tout concorde parfaitement smiley

                                                Noël est en train d’être supprimer, de loi ou pas, religion ou pas, c’est un fait inévitable.

                                                Franchement, me gaver, faire ce que me dit les médias, n’est pas mon genre.

                                                Je n’apprécie guere que l’ont m’imposent toutes formes de pensées.

                                                Ma réaction de rejet est inévitable et implacable smiley.

                                                Salut


                                              • Fergus Fergus 26 décembre 2017 20:30

                                                @ pallas

                                                A mon avis, l’importance de Noël ne diminue pas chez les gens qui ont des enfants en âge de recevoir des cadeaux sous le sapin. En revanche, cette fête a perdu effectivement de son sens dans le reste de la population, en proportion de la baisse de fidélisation des catholiques.

                                                Pour ce qui est de votre rejet des évènements festifs hyper-médiatisés (Noël, Jour de l’An, Saint-Valentin, Fête des Mères), je vous donne parfaitement raison. Tant qu’à fêter quelque chose, mieux vaut décider soi-même ce qui devra l’être et à quelle date. Mon épouse et moi sommes d’ailleurs des adeptes des dates insolites, et c’est pourquoi nous avons récemment fêté nos... 555 mois de mariage ! smiley

                                                Cerise sur le gâteau, les produits alimentaires de fête sont nettement moins chers en dehors des rendez-vous imposés.


                                              • Une contradiction 26 décembre 2017 20:22

                                                A l’auteur de cet article et à ceux qui ont exprimé leur accord avec ce qui y est dit, salutations.

                                                Je constate que peu (sinon même aucune) de contradiction vous a été présentée, il y a donc comme quelque chose d’incomplet dans vos échanges. Permettez que je vous livre un point de vue différent.

                                                Devrais - je commencer par dire que je suis Noir, une catégorisation que je n’aime certes pas même si je sais parfois m’accomoder de ce genre de raccourcis innocents voire inoffensifs qui tiennent plus à notre humanité (contre laquelle nous ne pouvons souvent rien) qu’à une intention claire de faire du mal...

                                                Griezmann raciste ? Non certes non. Et je ne suis pas spécialement étonné qu’il soit traité comme tel, la calomnie étant courante sur les réseaux sociaux. Que l’on s’indigne de cela est tout à fait normal. L’histoire de ce jeune homme parle pour lui, on ne va pas la refaire, c’est un grand fan de basketball américain par ailleurs. Ce qui pose problème est votre définition de la nature de son acte. Vous me dites que cet acte est innocent ? Je suis d’accord avec vous. Vous me dites qu’il n’y a aucun mal à le répéter et que Griezmann le reniant sur son compte Twitter est une faute ? Je m’oppose fortement à votre point de vue et vous dis que Griezmann au moins a le mérite bon qu’il est d’avoir accepté que certains soient blessés par cet acte. Car oui le black face messieurs est raciste, il nous renvoie à un passé pas si lointain d’oppression raciale où cette marque de cirage était une moquerie grossière du noir qui attentait à son essence, à sa race (je sais que le terme est comme banni). Ce n’est pas parce que l’indignation de ces noirs à toujours eu moins de retentissement en France qu’en Amérique qu’elle n’a jamais existé. J’ai moi (et mes semblables auprès de qui j’ai mené une rapide enquête) toujours ressenti un grand malaise face au black face chaque fois que je m’y suis trouvé confronté. Pas ce malaise qui naît lorsque l’on est victime des moqueries insistantes d’un mauvais plaisantin mais plutôt un malaise qui dit « ah ma couleur encore, décidément... ». Et si je n’ai jusqu’ici jamais exprimé vivement ma désapprobation c’est par un désir simple de ne pas faire de scandale, quelque chose de très français à bien des égards. Pourtant je ne peux vous cacher que je suis heureux quand cette indignation que je n’exprime pas moi nous vient des Amériques et calme un peu les ardeurs des adeptes occasionels du black face.

                                                Je vous exprime mon indignation en toute sincérité et vous comprendrez d’autant plus mon dégoût quand je vois nombre d’entre vous nier cette indignation (« on ne peut plus rien dire ! » « Il n’a pas à s’excuser ! »), cela correspond à un « crachat à la gueule » simplement.

                                                Vous me permettrez une comparaison que je trouve censée avec un sujet sensible dans le monde. Me permettrait - on de me déguiser en prisonnier juif d’un camp nazi pour une soirée halloween par exemple ? Pourquoi pas ? Je n’ai que peu de lien (oui tout à fait) avec le massacre de ces pauvres gens, je suis un noir qui ne sent que peu concerné par cette histoire (re-tout à fait). J’arrive tout de même à ressentir une certaine compassion pour les victimes, d’où mon choix du port de ce costume rayé, je veux leur rendre un certain hommage. L’intention est innocente, pourtant me permettrait - on de le faire ? Et ne venez pas me dire que ce n’est pas la même chose, que mes propos sont choquants, parce qu’alors je vous répondrais aussi sec, votre indignation n’est semble-t’il pas la mienne, elle n’est pas plus importante, la mienne n’est pas plus insignifiante.

                                                Pourtant....

                                                Je ne me permettrais jamais une telle attitude, car je sais être réceptif aux sollicitations des uns et des autres (et je crois que c’est ce qu’il manque à certains d’entre vous). On ne peut simplement pas choisir d’ignorer avec une certaine touche de dedain des milliers de réactions indignées fussent-elles toutes colériques. Mon prochain me fait savoir ma souffrance qui est de mon fait ? Il a l’air sincère ? Je m’engage même sans le lui dire à changer mon attitude. C’est ainsi que devraient vivre les hommes dans une société qui privilégie la paix et non la confrontation dans laquelle le nom du vainqueur n’est jamais sûr.

                                                Merci de m’avoir lu.


                                                • Fergus Fergus 26 décembre 2017 20:47

                                                  Bonsoir, Une contradiction

                                                  « Vous me dites qu’il n’y a aucun mal à le répéter et que Griezmann le reniant sur son compte Twitter est une faute ? »

                                                  Je n’ai pas parlé de « faute », j’ai simplement écrit que je comprenais qu’il ait retiré cette photo de ses comptes tout en disant « le regretter car cela renforce le poids des censeurs ». C’est nettement plus nuancé.

                                                  Pour le reste, globalement d’accord avec vous, même si je persiste à penser que le blackface, pratique effectivement raciste, ne l’est réellement que s’il y a volonté de singer, de moquer, de ridiculiser les Noirs. Ce qui n’était évidemment pas le cas de Griezmann comme vous l’avez reconnu. Cela dit, mieux vaut éviter de se grimer en noir, même avec un bon motif, dès lors que l’on doit se produire devant un public ou à fin de publication sur un blog ou un réseau social.

                                                  Quoi qu’il en soit, merci de votre contribution qui alimente les réflexions que nous devons tous avoir par rapport à cette question.


                                                • Aristide Aristide 26 décembre 2017 20:56

                                                  @Une contradiction


                                                  Il me semble que de juger de la nature d’une blague, d’un déguisement, d’une parodie, ... sur la base de celui ou ceux qui les reçoivent comme une agression, une insulte, ... est une grave erreur. 

                                                  Il ne s’agit pas de contester ce droit de se sentir insulté, dénigré, moqué, ... mais alors que faire ? Interdire toute intervention publique qui pourrait choquer une personne ou une communauté ?

                                                  C’est insoluble, pour ma part la seule règle consisterait à ignorer ces messages, à ne pas en faire la une au simple fait qu’une minorité agissante les condamne. Pour le reste laisser ces déguisement de prince en capitaine SS, de footeux en globe trotters, .. au simple événement personnel. Il est vrai que cette proposition est largement impossible à mettre en oeuvre tellement la moindre association qui s’auto proclame représentative saute sur tous ces non-événements pour vendre leur propagande.


                                                • Ouam Ouam 27 décembre 2017 05:31

                                                  @Une contradiction
                                                  Ah ce que j(’aurai aimé vous voir et vous entendrelors des propos scandaleux du cran plus que racistes.
                                                  Ah ce que j’aurai aimé vous entendre lors de les électipons des « miss blacks » (si ca ce n’est pas du vrai racisme du bien crasse, c’est juste quoi ?)
                                                  Imaginez la meme chose d’une miss blanche , v’a meme pas le tollé général...
                                                   
                                                  J’aurai tellement aimé vous voir aussi dans l’article de modératus sur l’acte ultra raciste des indignés de la république, le truc interdit auxs blancs, j’y etais aussi pour le dénoncer..et vous ?
                                                   
                                                  Ah si un détail, je ne suis pa un white, c’est justement ce qui me permet d’etre completement « dégagé » d’une pseudo culpabilisation que ce cretin de caucasion subit spouvent en s’autoflagellant.
                                                   
                                                  La moitié de mon sang est Européeen et l’autre d’Afrique, ce qui me permets de n’avoir pas mes lunettes polluées par un dogme ou l’autre, et d’envoyer chier les chieurs rabougris intellectuellement avec un grand plaisir.

                                                   
                                                  Il existe des vrais racistes, chez les blancs ET chez les noirs, lequel est le plus abject..
                                                  Bôf... pour moi c’est « la meme », j’ai subi aussi et des deuxs cotés.
                                                  Lorsqu’ion dit à ta chanteuse (qui elle est completement black et qu’on tire dans un coin à part« 
                                                   »Heuu ton pianiste il joue bien mais il y a un problème« 
                                                  la chanteuse »lequel vous n’aimez pas son jeu ?« 
                                                  le représentant du lieu...
                                                   »« non ce n’est pas ca le prob, il n’est pas assez noir !! »
                                                  J’ai entendu la meme chjose sur RFI, vous ne pouvez l’ignorer lors des dernieres élections

                                                  La chanteuse etait honteuse et desesprée, car se sentant concernée je lui ai répondu.

                                                  « Laisse tomber le con est universel, il ’a pas de couleur, sinon ca serait trop beau...on saurais ou il faudrai aller ou pas » smiley
                                                   
                                                  Et pour la suite de votre texte
                                                   J’adore trop l’humour, la libertée d’expression et la libre pensée, pour vous laisser naviguer dans le futur monde « hygieniste » que vous nous promettez, et que nous aurons imanquablement si nous n’y prenons pas garde.
                                                   
                                                  Meme si un « pôv type » se deguisait en nazi ou en juif d’un camp ou en mufti sallaf, je vous garantis que cela m’ennuirai à un point que vous n’imaginez certainement pas.
                                                   
                                                  Mais le jour ou de maniere festive (... vous comprenez à quoi je fais référence) ou cela ne pourra plus exister, car la bienseance du moment ou le terrorisme intellectuel aura définitivement pris le dessus, ce n’est plus ennuyé que je serai..mais désespéré, et la nuance est de taille.

                                                  Excusez moi pour la rédaction qui est décousue, les fautes de frappes etc...j’ai tapé à la volée, c’est émotif ! mais je pense que vous avez percu l’ensemnble du contenu

                                                  Merci de m’avoir lu aussi.


                                                • Attilax Attilax 27 décembre 2017 13:25

                                                  @Une contradiction

                                                  J’entends et je comprends vos arguments. Mais si on applique ça à l’ensemble des « communautés » formant la société, effectivement, il faut surveiller en permanence ce qu’on dit pour ne choquer ni les femmes, ni les gros, ni les vieux, ni les maigres, ni les chauves, etc... La liste est interminable.
                                                  Comment appelez-vous le fait de surveiller chacune de nos paroles de peur d’être ’puni’ ou jugé sur pièce ? Est-ce une société où la libre pensée et la libre-expression peuvent exister ?
                                                  Comment simplement nommer les choses quand leur simple évocation passe pour du racisme ?
                                                  Il y a quelque temps, je parlais d’un pote noir et quelqu’un m’a repris sur le fait que je disais « noir ». On ne dit pas « noir » c’est raciste, me disait cette personne. « Ah bon ? Faut dire quoi ? » que je lui demande. « Homme de couleur ! » me répond-elle. « C’est pas très précis. Et où est le mal dans le fait d’être noir ? ». Pas de réponse claire. Appeler un chat un chat n’a rien de raciste, c’est nier sa qualité de chat qui l’est, il me semble. Ce qui me gêne dans le racisme n’est pas le concept de race, qui signifie simplement la diversité humaine, et cette diversité me réjouit personnellement, tant au niveau culturelle que génétique, c’est une richesse. Non, ce qui est monstrueux, c’est l’idée qu’une race serait supérieure aux autres. Heureusement, la totalité de l’Histoire nous montre qu’on est tous de beaux salopards, et qu’aucun peuple n’est vraiment moralement bien placé pour donner des leçons aux autres... Le racisme est hélas universel.
                                                  Il n’y a pas de solution à part s’accepter les uns les autres, avec nos différences. Je pense que c’est ça la vraie tolérance. Faut garder espoir, je trouve qu’on a quand même fait des progrès ces 200 dernières années. On va y arriver.


                                                • pallas 26 décembre 2017 21:00

                                                  Une contradiction,

                                                  Bonsoir,

                                                  Êtes vous un troll de type classe D ?

                                                  Le monde réel, donc celui de la réalité, il n’y a que la question de survie.

                                                  Entre mes collègues, noirs, maghrébins et blancs, les principales questions, sont d’une part de trouver une nounou pour les enfants en bas ages, il n’y a pas de crèches et aussi ne pas rentrer trop crevée le soir.

                                                  La question ethnique dans le milieu professionnel (dans le privée) n’existe pas.

                                                  Ce genres de choses nous en discutons aussi.

                                                   smiley

                                                  Salut


                                                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 26 décembre 2017 22:29

                                                    Bonjour,
                                                    .
                                                    Franchement ses accusations / débats sur le racisme, l’antisémitisme, la homophobie, me gonflent de plus en plus. En tel à dit ci l’autre à dit çà ....
                                                    .
                                                    On à pousse le bouchon tellement loin, qu’on à plus le droit de pouvoir s’exprimer, sous peine d’être accusé ... voire de se trouver devant un tribunal !
                                                    .
                                                    N’est pas le but recherche recherche par l’oligarchie financière de faire taire les gens qui s’opposent au courent mondialiste, de ne plus résister aux nombreuses changements qu’on nous impose en très peu de temps, de ne plus pouvoir critiquer l’immigration massive, de ne pas pouvoir critiquer l’état d’Israël, de ne plus pouvoir s’interroger sur la théorie du genre, etc.
                                                    .
                                                    En peu de temps (seulement quelques années) beaucoup de valeurs (du proche passé) de la société française ont été bouleversé, et on doit tout accepter, fermer sa gueule, sans pouvoir critiquer ce que nous dérange !
                                                    .
                                                    Nous sommes rentre dans une nouvelle aire fasciste, mondialiste, qui à pour objectif de détruire nos repères (de l’ancien monde), pour faire de nous des objets manipulables et exploitables dans le monde du présent et du futur ...
                                                    .


                                                    • Fergus Fergus 26 décembre 2017 23:09

                                                      Bonsoir, eau-du-robinet

                                                      Le fait est que nous vivons une période de régression de la liberté d’expression. Certes, l’on ne peut pas tout dire, et il est normal qu’il existe des garde-fous pour éviter les dérapages. Mais entre une parole par trop relâchée et la mise en place de carcans sociétaux parfois auto-imposée par une fraction de la population qui confond vertu et censure, il y a une marge.


                                                    • Ouam Ouam 27 décembre 2017 05:55

                                                      @eau-du-robinet
                                                      +1 rien à ajouter, je pense tout pareil que toi sur ce sujet.


                                                    • Dantès 26 décembre 2017 22:44

                                                      Oui, et oui.

                                                      Et en plus on focalise toutes les questions (auxquelles on a préalablement répondu) sur les questions sociétales d’importance secondaire afin d’occulter la paupérisation rampante et ainsi éviter la lutte de classes.

                                                      Tout ceci est un leurre. Ceux qui ouvrent le débat pour ensuite interdire les opinions dissidentes sont issus des mêmes cercles qui font venir et aussi créer les minorités.


                                                      • Fergus Fergus 26 décembre 2017 23:15

                                                        Bonsoir, Dantès

                                                        Je ne crois pas qu’il soit besoin de tels « leurres » : la population vit dans un confort relatif qui agit comme un anesthésique social. D’où l’absence se combativité et la passivité devant les régressions qu’impose peu à peu le modèle libéral.


                                                      • Hurricane Hurricane 26 décembre 2017 23:23

                                                        Je suis blanc , hétéro , chrétien , de droite  ; tout le monde n a pas eu cette chance d’ etre comme moi ; perso je ne me deguiserai jamais en noir , je trouve çà dégradant , chacun sa merde , je suis libre archi libre , je suis raciste je n aime pas les noirs , mais je suis libre de dire à un noir qu il a le droit d etre raciste anti blanc , un noir a tout à fait le droit de ne pas aimer les blancs , c est çà etre libre : ne pas obeir à la doxa à la mode intello bobo antiraciste à sens unique 


                                                        • RICAURET 26 décembre 2017 23:27

                                                          ca commence a gonfler
                                                          quand on sait que se sont les même qui ont fait , étaient a la manif « je suis Charlie  »pour la liberté expression OUI LA LEURS PAS CELLE DES AUTRES


                                                          • Fergus Fergus 27 décembre 2017 09:31

                                                            Bonjour, RICAURET

                                                            Les manifestations de soutien aux victimes de Charlie-Hebdo étaient loin d’être toutes en accord avec le slogan récupérateur et réducteur « Je suis Charlie ».

                                                            Qui plus est, elles rassemblaient des gens d’une très grande diversité sociale, culturelle ou professionnelle. Dès lors, il est impossible de dire aujourd’hui qui, parmi eux, auraient soutenu ou vilipendé Griezmann.


                                                          • Hurricane Hurricane 26 décembre 2017 23:35

                                                            Toutes ces polices de la Pensée : les SOS racisme , homophobie islamophobie etc n ont eu pour résultat que faire augmenter le racisme l homophobie et l islamophobie ; écoutez bien autour de vous , les gens silencieux comme vous dites deviennent de plus en plus racistes homophobes islamophobes ; à voix basse par peur de la judiciarisation mais très violente parfois ; jamais ces trois communautés n ont été autant détestées 


                                                            • Pierre 26 décembre 2017 23:54

                                                              C’est devenu le truc des truffes, en particulier des féministes : tout prendre au premier degré et scalper à tout va ! Le pire, ce sont des minorités qui exercent leur dictature débile sur une majorité apathique...


                                                              • Fergus Fergus 27 décembre 2017 09:33

                                                                Bonjour, Pierre

                                                                Ce n’est pas faux !


                                                              • Esprit Critique 27 décembre 2017 00:21

                                                                Quelqu’un aurait-il un masque de Louis-Georges Tin, a me preter ?

                                                                je voudrais me déguiser en salauds nuisible pervers et manipulateur !


                                                                • Fergus Fergus 27 décembre 2017 09:36

                                                                  Bonjour, Esprit Critique

                                                                  Le CRAN est utile, mais je regrette moi aussi la dérive de cette association par la voix de Tin dont les massages sont nettement plus ambigus, et effectivement manipulateurs, que ceux de Lozès qui l’a précédé à la tête du CRAN.


                                                                • microf 27 décembre 2017 16:13

                                                                  @Fergus

                                                                  Bonjour @Fergus, le CRAN n´est pas utile, peut être utile pour lui même.
                                                                   Si vous faites un sondage parmi les noirs, ils rejetent le CRAN á 99%.


                                                                • Fergus Fergus 27 décembre 2017 16:23

                                                                  Bonjour, microf

                                                                  « Si vous faites un sondage parmi les noirs, ils rejetent le CRAN á 99%. »

                                                                  Peut-être parce qu’il sort de son rôle pour devenir un lobby communautaire qu’il n’était pas à sa création ?


                                                                • microf 27 décembre 2017 21:50

                                                                  @Fergus

                                                                  Bonsoir @Fergus, vous avez trouvé la bonne réponse, il est un « lobby », et c´est pour cela qu´il a été crée.


                                                                • Fergus Fergus 28 décembre 2017 08:40

                                                                  Bonjour, microf

                                                                  Un « lobby » n’a pas forcément un rôle négatif lorsqu’il sert la cause de personnes spoliées ou discriminées, et ne vise pas à défendre des intérêts particuliers au détriment de la collectivité. Il semble que, sous l’impulsion de Tin, le CRAN soit désormais au-delà de ces objectifs respectables.


                                                                • vesjem vesjem 31 décembre 2017 11:42

                                                                  Ouai, griesman a commis un acte raciste en dévalorisant la peau blanche et montrer que la peau noire est supérieure .....au basket ; mais bon, c’est vrai qu’il y a plus de bons joueurs de basket à peau noire que blanche
                                                                  Il en est ainsi de toutes formes de catégories sociales, religieuses, physiologiques etc...exemples :
                                                                  Les hommes grands sont meilleurs au basket que les petits
                                                                  Les grands pieds et grandes mains font de meilleurs nageurs que les manchots
                                                                  Les chrétiens sont plus créatifs en art (pour la gloire de leur dieu) que les athées ou les musulmans (qui sont iconoclastes ou in-esthètes)
                                                                  Les juifs sont de meilleurs animateurs radio/télé et chanteurs de variété car ils sont plus nombreux dans ce secteur (comparativement au musulmans, par exemple)
                                                                  Les éthiopiens sont de meilleurs coureurs de fond à pied car ils ont développé cette capacité dans un climat aride et sec ?
                                                                  Les belges sont de plus grands buveurs de bière que les non-belges car ils brassent beaucoup
                                                                  Les chiens aboient mieux que les chats (je me demande pourquoi)
                                                                  Le roseau ploie mieux que le chêne (dixit la fontaine)
                                                                  Les russes sont les meilleurs alcooliques car ils se chauffent à la vodka
                                                                  bon, j’en oublie, vous complèterez


                                                                  • Fergus Fergus 31 décembre 2017 11:50

                                                                    Bonjour, vesjem

                                                                    « Griesman a commis un acte raciste en dévalorisant la peau blanche et montrer que la peau noire est supérieure .....au basket »

                                                                    Sauf que non car les Harlem Globetrotters, issus du championnat noir de basket, étaient tous des Noirs. Rien à voir avec une quelconque supériorité des Noirs sur les Blancs, mais avec l’histoire de la ségrégation raciale aux Etats-Unis et ses implications sur le sport.


                                                                  • vesjem vesjem 31 décembre 2017 12:31

                                                                    @Fergus
                                                                    c’était une plaisanterie, ce qui ne signifie pas son contraire non plus


                                                                  • Fergus Fergus 31 décembre 2017 14:03

                                                                    @ vesjem

                                                                    J’ai bien compris, et ma remarque s’adressait plus aux lecteurs du site qu’à vous-même.

                                                                    Je vous souhaite une excellente fin d’année !


                                                                  • Gogonda Gogonda 31 décembre 2017 12:25

                                                                    Bonjour Fergus.


                                                                    Avec l’humour c’est comme quand on parle : tous dépend dans quelle intention on dit, fait une chose.

                                                                    Par exemple me déguiser en femme pour me moquer d’elle par pur misogynie, ce n’est pas pareil que de me déguiser en femme pour leur rendre hommage par des petites boutade à l’égard du machisme. 

                                                                    C’est donc toujours le même problème : dans quelle intention est fait ce déguisement ?

                                                                    Au vu de l’amour que porte Antoine Griezmann au basket et aux Harlem Globetrotter, on peut aisément dire que son déguisement relève plus de l’hommage que du racisme ! 


                                                                    • Fergus Fergus 31 décembre 2017 14:01

                                                                      Bonjour, Gogonda

                                                                      Entièrement d’accord avec vous.

                                                                      Bon réveillon et bonne année 2018 !


                                                                    • Gogonda Gogonda 31 décembre 2017 20:44

                                                                      @Fergus


                                                                      Merci Fergus, bon réveillon et bonne année 2018 à vous aussi :)

                                                                    • Gérard Luçon Gérard Luçon 1er janvier 2018 07:32

                                                                      Salut Fergus, et tous mes voeux !


                                                                      la chasse aux sorcières en France ne date pas d’hier, on peut rajouter à la liste des personnes « bannies l’excellent Luis Rego, seul portugais à qui on a refusé la nationalité française ....

                                                                      apparemment c’est entre autres son sketch »la journée d’un fasciste« qui aurait dérangé la »bien-pensance"

                                                                      • Fergus Fergus 1er janvier 2018 11:23

                                                                        Bonjour, Gérard Luçon

                                                                        Merci pour ces vœux et excellente année également !

                                                                        Le fait est que le temps est à la « police de la pensée » comme l’a souligné un intervenant, et ce n’est évidemment pas agréable à vivre, même s’il est nécessaire de lutter contre les dérives racistes.


                                                                      • eddofr eddofr 1er février 2018 13:31

                                                                        Comme tu pose une question, je répond : Non.


                                                                        Voilà, salut smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès