• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Fergus

Fergus

Autodidacte retraité au terme d'une carrière qui m'a vu exercer des métiers très différents allant d'informaticien à responsable de formation, je vis à Dinan (Côtes d'Armor). Depuis toujours, je suis un observateur (et de temps à autre un modeste acteur) de la vie politique et sociale de mon pays. Je n'ai toutefois jamais appartenu à une quelconque chapelle politique ou syndicale, préférant le rôle d'électron libre. Ancien membre d'Amnesty International. Sur le plan sportif, j'ai encadré durant de longues années des jeunes footballeurs en région parisienne. Grand amateur de randonnée pédestre, et occasionnellement de ski (fond et alpin), j'ai également pratiqué le football durant... 32 ans au poste de gardien de but. J'aime la lecture et j'écoute chaque jour au moins une heure de musique, avec une prédilection pour le classique. Peintre amateur occasionnel, j'ai moi-même réalisé mon avatar.

Tableau de bord

  • Premier article le 31/07/2008
  • Modérateur depuis le 22/11/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 571 36373 50225
1 mois 6 285 414
5 jours 1 45 21
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 2074 1442 632
1 mois 21 18 3
5 jours 5 4 1

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Fergus Fergus 20 septembre 11:17

    Bonjour, Aristide

    En effet, les Russes contestent le caractère délibéré de l’Holodomor. Mais leur défense n’est pas crédible tant les témoignages nombreux attestent des déportations de koulaks, des razzias opérées sur les ressources céréalières ukrainiennes, et des interdictions drastiques de déplacement de ces mêmes Ukrainiens, ce qui le condamnait à subir les effets de la famine sans moyen de fuir ou de faire venir de la nourriture des autres républiques soviétiques.

    Le fait, comme je l’ai indiqué dans l’article, que 9 ex-républiques soviétiques et pays membres du Pacte de Varsovie qualifient l’Holodomor non seulement de crime contre l’Humanité, mais également de génocide accrédite le caractère volontaire de l’action criminelle entreprise par Staline en Kaganovitch.

    Pour ce qui est du système collectiviste, on peut en débattre : cela fonctionne plutôt bien en Israël. Ce n’est donc sans doute pas le système qui est foncièrement en cause, mais la manière dont il est implanté et accepté - ou pas - par les populations concernées. Cela dit, je vous accorde bien volontiers que l’individualisme est suffisamment dominant dans les sociétés contemporaines pour saper tout réel espoir de collectivisation sur une grande échelle.



  • Fergus Fergus 20 septembre 11:00

    @ Le Panda

    Je me souviens très bien de Sagawa. Mais comme les deux cas cités ci-dessus, il s’est agi d’un cas criminel isolé qui ne peut évidemment pas être rapproché des cas d’anthropophagie de nécessité relevés en Ukraine. Ni même de Tchakilo. Sagawa n’a d’ailleurs jamais récidivé.



  • Fergus Fergus 20 septembre 10:55

    Bonjour, nono le simplet

    Les Allemands ont été d’autant mieux reçus en Ukraine que les nationalistes occidentaux du pays ont vu là l’occasion de se s’affranchir de la tutelle russe, d’où la déclaration d’indépendance de 1941 qui a volé en éclats quelques mois plus tard lorsque les Ukrainiens ont compris que les nazis n’étaient pas leurs amis.



  • Fergus Fergus 20 septembre 10:44

    Bonjour, chapoutier

    Je ne réécris rien du tout, c’est bien sur ordre du pouvoir central, sous la responsabilité de Kaganovitch, que les brigades bolcheviques ont créé les conditions de l’épouvantable famine de 1932-1933.

    Et le but n’était pas de faire ressurgir les actes de cannibalisme, même si c’était de facto une conséquence prévisible après la famine de 1921 qui avait elle-même engendré de nombreux actes de cannibalisme. Mais manifestement, ce n’était pas la préoccupation du Soviet Suprême qui entendait « dékoulakiser » l’Ukraine, quel que soit le prix à payer par le peuple de cette RSS. 



  • Fergus Fergus 20 septembre 10:37

    Bonjour, gruni

    Merci à toi !

    Je n’ai jamais rien lu ni vu sur l’Etrangleur de Boston. En revanche, j’ai vu le film de Hossein sur le Vampire de Düsseldorf.

    Tchikatilo a sans doute été l’un plus grands criminels de l’histoire récente. Mais c’était à l’évidence un grand malade que la société aurait gagné à interner très tôt. En réalité, il aurait pu être mis hors d’état de nuire beaucoup plus tôt si l’on s’était intéressé à son cas après qu’il ait été viré d’un établissement scolaire où il avait commis des agressions sexuelles sur plusieurs garçons. Mais son statut de membre du Parti Communiste l’avait alors protégé. Et du côté de la presse, ce n’est qu’au milieu des années 80 que, grâce à la Glasnost émergente, la presse nationale a commencé à lever la censure qui pesait sur ce tueur. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès