• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Fergus

Fergus

Autodidacte retraité au terme d'une carrière qui m'a vu exercer des métiers très différents allant d'informaticien à responsable de formation, je vis à Dinan (Côtes d'Armor). Depuis toujours, je suis un observateur (et de temps à autre un modeste acteur) de la vie politique et sociale de mon pays. Je n'ai toutefois jamais appartenu à une quelconque chapelle politique ou syndicale, préférant le rôle d'électron libre. Ancien membre d'Amnesty International. Sur le plan sportif, j'ai encadré durant de longues années des jeunes footballeurs en région parisienne. Grand amateur de randonnée pédestre, et occasionnellement de ski (fond et alpin), j'ai également pratiqué le football durant... 32 ans au poste de gardien de but. J'aime la lecture et j'écoute chaque jour au moins une heure de musique, avec une prédilection pour le classique. Peintre amateur occasionnel, j'ai moi-même réalisé mon avatar.

Tableau de bord

  • Premier article le 31/07/2008
  • Modérateur depuis le 22/11/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 587 37658 52302
1 mois 6 390 481
5 jours 1 48 20
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 2124 1483 641
1 mois 13 11 2
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Fergus Fergus 15 décembre 19:51

    Bonsoir, diogène

    « je connais un passage à niveau qui se situe à 10m d’un feu tricolore »

    Même genre de chose chez moi à Dinan : 10 m après un passage à niveau se situe un « cédez le passage » qui, aux heures de pointe, occasionne un même type de stockage de voitures dont il est fréquent qu’une ou deux stationnent sur les voies en attendant que celles qui précédent avancent.

    C’est bien évidemment dangereux, eu égard à la masse d’un train, même si, en l’occurrence, ce passage à niveau se situe juste à l’entrée de la gare où les rares TER de la ligne Dol-Dinan-Saint Brieuc arrivent à petite vitesse.



  • Fergus Fergus 15 décembre 19:36

    Bonjour, Loatse

    A ces deux excellents livres, j’ajouterais « Le désert des Tartares » de Buzzati, « Samarcande » de Maalouf, « Via Mala » de Knittel, « Le livre de San Michele » de Munthe, « John l’Enfer » de Decoin et de nombreux autres qui ne viennent pas immédiatement à l’esprit.

    Lire procure à l’homme quelques-uns de se rares moments de plénitude. 



  • Fergus Fergus 15 décembre 16:39

    Erratum : ... accessibles...



  • Fergus Fergus 15 décembre 16:38

    Bonjour, Giordano Bruno

    « simplement de les emprunter dans les bibliothèques. »

    C’est même la voie la plus simple et qui offre le plus grand choix.

    Dans ma ville - Dinan (22) -, l’abonnement annuel coûte 18 euros (1,5 euros par mois !) et permet d’emprunter à la médiathèque des dizaines de milliers de documents.

    En 2015, on comptait environ 50 000 livres, 1 000 livres audio, 10 000 CD et 4 200 DVD accessible pour ce tarif dérisoire eu égard à l’offre.



  • Fergus Fergus 15 décembre 14:11

    Bonjour, cevennevive

    Dans ma ville, la bibliothèque fonctionne plutôt bien, mais ce qui marché également, ce sont les armoires où sont en libre service les livres échanges dans le cadre du « bookcrossing ».

    Cela dit, il est vrai que si le rayon jeunes de la bibliothèque attire pas mal de jeunes enfants, les rayonnages adultes sont surtout fréquentés par des personnes d’âge mûr, et principalement des retraités. C’est bien dommage. Entre les deux, les adolescents désertent : pour eux, la lecture est trop souvent ringarde comparée à la consommation de DVD et de jeux vidéos, parfois sans la moindre modération.

    Cdlt

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès