• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Immobilisation générale. Les dangers d’un confinement (...)

Immobilisation générale. Les dangers d’un confinement durable

JPEG

 A l’attention des commentateurs. Essayez cette fois de réserver cet espace à des réflexions et témoignages pouvant faire avancer la compréhension. Pour ricaner, il y a d’autres lieux.

 

 Il règne une ambiance étrange, les gens anxieux, les rumeurs qui circulent. Le plan de confinement est une mesure d’urgence que nul ne peut contester et fut acté le 16 mars. Il a été suivi d’un Etat d’urgence sanitaire, un Etat d’exception aurait ajouté Giorgo Agamben. Cette décision est fut en fonction des remontées de terrain très inquiétantes et des anticipations réalisées avec des modélisations. En revanche, il ne semble pas que l’impact sur les populations ait été évalué et que les problèmes collatéraux aient été réfléchis, ce que l’on ne reprochera pas aux autorités, car il faut d’abord régler une urgence. Lorsque des choix difficiles se présentent, souvent les experts évoquent la balance entre les coûts et les bénéfices. Les coûts n’étant pas forcément financiers. Le confinement aura un impact économique mais aussi des conséquences à court et moyen terme assez rapides. Les conséquences sur la vie d’un pays doivent être prises en compte, même si pour l’instant il faut rester chez soi. Et avoir une pensée pour les professionnels du soin sur le front des opérations sanitaires. Leur condition est autrement plus difficile que la nôtre.

 

 (i) L’impact psychologique, avec les anxiétés et surtout les angoisses qui on le sait, ne font pas bon ménage avec les défenses immunitaires ni avec le reste de la physiologie humaine. De plus, on ne peut pas prédire avec les conséquences de cette expérience de confinement sans précédent dans l’histoire de notre pays. Les anxiétés ne sont pas forcément liées au virus mais à des tas de constructions imaginaires sur les choses ordinaires du quotidien, par exemple un appareil qui tombe en panne. S’ajoutent les inquiétudes liées au confinement. Cette anxiété ne peut que s’accentuer dans un pays connu pour ses citoyens bien peu optimistes sur ce que réserve l’avenir. Par ailleurs, l’isolement des personnes risque de réveiller un classique de la psychologie, le sentiment d’abandon. Un autre facteur vient de s’ajouter. Nous sommes entrés dans une nouvelle phase psychologique. Le confinement était censé contribuer à contenir la vague épidémique pour éviter la saturation des lits d’hôpitaux. C’était une justification au nom de la communauté et maintenant, ce confinement est pris aussi comme une mesure permettant d’éviter le virus pour bon nombres qui pensent être menacés à titre personnel. Mais ces mesures ont des conséquences non négligeables.

 

 Sur BFM, le professeur Gentilini a fait remarquer que l’arrêt des visites dans les Epad pourrait avoir de graves conséquences. Les visites des proches sont des instants quotidiens grâce auxquels les anciens se raccrochent à leur histoire et rien qu’une caresse sur la joue ou un toucher de main permet de les retenir à la vie. Gentilini a même suggéré que cet isolement pourrait faire plus de dégâts que le virus sur nos anciens. Que dire aussi des parloirs fermés dans les centres de détention. Lorsque l’on sait à quel point la visite d’un proche est indispensable pour raccrocher les détenus à leur humanité. Enfin, les experts savent que le confinement peut conduire au suicide les personnes les plus fragiles. Bref, comme le virus, qui tue aussi les personnes les moins solides sur le plan physiologique.

 

 (ii) L’impact sur la vie sociale risque d’être d’une grande ampleur, même si les réseaux de communication permettent aux proches de rester en contact. En revanche, cette situation peut nous inciter à sortir de notre bulle pour ceux qui y sont et créer de nouveaux liens. La tempête des gilets jaunes a créé des relations. L’ouragan viral pourrait favoriser des solidarités et créer des amitiés éphémères, des discussions par réseau interposées… Le confinement n’empêchera pas les relations de voisinage, l’entraide. Mais il sera délicat d’entretenir une conversation dans ce contexte où se mêlent la sage prudence, les précautions d’usage et les comportements irrationnels. Il est certain que les mesures de précaution doivent être respectées car c’est pour une majorité de gens une consigne servant à ralentir la propagation du virus. Mais si votre voisin vous parle (à une distance de un mètre), ne lui tournez pas le dos, vous n’allez pas attraper le virus. Facile à dire cependant. Dans ce genre de situation on comprend que chacun redoute d’attraper le virus après avoir écouté les informations anxiogènes et en croyant que c’est encore plus grave que ne le disent les autorités. N’oublions pas que la grande inconnue, c’est la prévalence du virus et la proportion de sujets peu ou pas symptomatiques.

 

 (iii) Le troisième point paraît presque anecdotique. Il concerne les pratiques concourant à la bonne santé. Des millions de Français ont besoin d’une activité sportive en plein air, marche, jogging, vélo. Ce n’est pas le problème qui arrive en premier mais il est compréhensible qu’on le mentionne. Ce que je craignais n’est pas arrivé. Heureusement, il sera possible d’aller faire son jogging ou son tour à vélo sous réserve que l’on remplisse l’attestation et que l’on soit en possession d’une pièce d’identité. Cela dit, ce confinement limitera les activités physiques considérablement et si cela dure trop longtemps, non seulement la santé psychique mais aussi la santé physique des Français sera impactée.

 

 (iv) Les risques économiques doivent être pris en compte. L’intensité du phénomène sera puissante mais les systèmes financiers ont la possibilité d’amortir le choc. Le risque est néanmoins sérieux, surtout pour les petites entreprises et tous les indépendants qui vont se trouver à court de trésorerie. C’est un coût de plus pour ces mesures dont l’addition risque d’être salée. Et comme en 29 et même après 2008, l’addition sera répartie de manière inégale. Il est évident que les Français ne sont pas maîtres du destin de leur économie mais qu’ils peuvent trouver des solutions pour amortir le choc. On nous prédisait un 1929 lors de la crise financière de 2008 dans une configuration sans commune mesure avec la Grande dépression. Cette fois le risque est sérieux. Les Etats et les banques ont su amortir 2008, il faudra qu’ils amortissent ce qui se prépare. Ce qui impose d’inventer d’autres dispositifs car la crise de la demande risque d’être... je vous laisse choisir l’adjectif qui convient.

 

-------------------------------------

 

Remarque importantes d’ordre général. Ce coronavirus a placé les complexes sanitaires dans une perspective dont l’incertitude est liée uniquement au virus, sa propagation, sa létalité exacte que nul ne connaît car on ne sait pas quelle est la prévalence. Le tableau clinique se précise. Le système sanitaire n’avance pas dans l’inconnu, il sait ce qu’il faut faire mais il est dépassé. Le système économique navigue à vue et possède des mécanismes de correction. En revanche, une deuxième incertitude et pas la moindre concerne les effets psychologiques du confinement. Il n’existe que très peu d’études sur ce sujet. Les Anglais qui souvent tirent les premiers ont publié dès le 26 février, dans la revue Lancet une recension croisée sur ce sujet. Un seul point est incontestable, le confinement n’est pas bon. Le confinement est d’autant plus nocif qu’il se prolonge dans la durée. Autre point sans contestation. Cette expérience de confinement n’a jamais été réalisée à l’échelle d’un pays. Un point de repère nous est fourni par la recension du Lancet qui se base sur cinq études de comparaisons entre personnes placées ou non en quarantaine. Celle-ci : « Environ 34% (938 sur 2760) des propriétaires de chevaux mis en quarantaine pendant plusieurs semaines en raison d'une épidémie de grippe équine ont signalé une détresse psychologique élevée pendant l'épidémie ». Ce chiffre rejoint le taux de stress confinatoire (néologisme que je viens d’inventer) observé en Chine.

 

 Une autre incertitude est déterminante, c’est la durée du confinement. D’aucuns parlent de trois, voire six mois. « La mauvaise nouvelle, c'est que selon le modèle de Neil Ferguson, ce confinement ne peut être efficace que sur le long, voire le très long terme. Le rapport propose une modélisation avec cinq mois de quarantaine, de la fin mars 2020 à la fin août 2020. Ce qui, notamment pour les parents obligés de cumuler télétravail et école à la maison ou les couples coincés dans 30 m2, est déjà (très) long » (Europe1, 18/03/20). Fin août, vous vous voyez confiné par une canicule de 40 degrés ?

 

 La seule chose certaine, c’est que, pour parler comme un stoïcien, cette décision de durée dépend de nous, tout en étant éclairée par les données remontées du terrain clinique mais aussi scientifique. Zeus, maître du jeu mais pas du jeu, serait bien embarrassé pour nous envoyer un signe du destin.

 

Pour conclure. Tout dépend maintenant de la durée de l’état d’exceptions dont les effets risquent de créer une seconde épidémie d’affections psychiques. Nous disposons d’une remontée d’expérience des Chinois confinés à Wuhan. 5 % souffrent de troubles graves de type post-traumatique (comme après une guerre ou bien des attentats). Et 30% d’affections psychologiques non négligeables. Les Italiens, plus proches culturellement, auront un retour d’expérience prochainement. A vue de nez, 15 jours c’est jouable. Un mois, ce sera plus délicat et après, nul ne sait comment la résilience peut amortir le choc, notamment pour les personnes isolées. Ces choses ne seront pas prises en compte pour les prorogations du confinement dont les décisions seront prises sur des critères scientifiques, technique et sanitaires. Un capitaine de navire sait qu’il n’est pas tenu de respecter le cap si les vents changent, il peut réajuster les voiles et parfois dévier.

 

 

 L’épidémie de Covid-19 confirme qu’il est parfois des situations pour lesquelles le choix se situe entre deux options conduisant vers des dégâts et c’est « tragique » pour les consciences. L’Etat a décidé, sans faire participer les citoyens aux décisions, en consultant les experts. C’était la seule décision possible. On commence par calmer la fièvre et ensuite, on regarde sur le moyen et long terme. Cette fois, je ne suis franchement pas très rassuré. Il ne faut pas attendre que la tempête s’arrête, chaque citoyen devrait réfléchir au cas où une décision devrait être prise.

 

 Crise en grec veut dire à la fois jugement et décision. Voilà pourquoi il faut être éclairé avant de trancher. Entre quoi et quoi ? Des idées ?

 

L’homme n’est esclave ni de sa race, ni de sa langue, ni de sa religion, ni du cours des fleuves, ni de la direction des chaînes de montagnes. Une grande agrégation d’hommes, saine d’esprit et chaude de cœur, crée une conscience morale qui s’appelle une nation. Tant que cette conscience morale prouve sa force par les sacrifices qu’exige l’abdication de l’individu au profit d’une communauté, elle est légitime, elle a le droit d’exister. Si des doutes s’élèvent sur ses frontières, consultez les populations disputées. Elles ont bien le droit d’avoir un avis dans la question. Voilà qui fera sourire les transcendants de la politique, ces infaillibles qui passent leur vie à se tromper et qui, du haut de leurs principes supérieurs, prennent en pitié notre terre à terre. « Consulter les populations, fi donc ! Quelle naïveté ! Voilà bien ces chétives idées françaises qui prétendent remplacer la diplomatie et la guerre par des moyens d’une simplicité enfantine. » ― Attendons, messieurs ; laissons passer le règne des transcendants ; sachons subir le dédain des forts. Peut-être, après bien des tâtonnements infructueux, reviendra-t-on à nos modestes solutions empiriques. Le moyen d’avoir raison dans l’avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé. (E. Renan, Qu’est-ce qu’une Nation ? Discours prononcé à la Sorbonne en 1882)

 

A lire ici, l’étude du Lancet. Si vous le souhaitez, je fais une traduction Google et le diffuse ici, comme je l’ai fait pour les données du CDC d’Atlanta.

 

https://www.thelancet.com/action/showPdf?pii=S0140-6736%2820%2930460-8

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.45/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

152 réactions à cet article    


  • ZXSpect ZXSpect 19 mars 16:41

    Je n’ai aucune connaissance sur le sujet et me pose les questions suivantes :

    .

    - un confinement long diminue la propagation, ce qui semble nécessaire pour lisser les hospitalisations des cas graves, mais diminue le nombre de cas non graves débouchant sur une immunisation naturelle.

    .

    - le risque est-il, en cas de confinement trop long, que la proportion d’auto immunisés soit insuffisante, et soit la cause d’un rebond important de l’épidémie après la fin du confinement

    .

    J’aimerais avoir vos éclaircissements sur ces points


    D’avance merci


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 19 mars 16:52

      @ZXSpect Statistiquement, la courbe des contaminés devrait suivre celle des cas graves, enfin, à peu près et le détail importe
      Les gens à risque se déplacent moins que les plus solides
      Je n’y avais pas pensé mais une idée aurait été de confiner tous les sujets présentant des risques.
      Le risque en cas de confinement long est que ce confinement devienne plus long
      Autre détail, le confinement risque de poursuivre dans les grands immeubles, le virus peut passer dans les gaines d’aération
      Après, on interdit les plages
      Drôle d’impression, on dirait que ça ressemble à une punition collective


    • Sozenz 19 mars 21:21

      @Bernard Dugué
      c est une punition collective !


    • Sozenz 19 mars 21:59

      @Bernard Dugué

      apreze je me dois de nuancer
       il y a un exces d autorité et une volonté de punir ;
       mais on doit recçonnaitre aussi la bêtise de certaines personnes ;de ne pas mettre assez de distances
      mais encore une fois on autorise les personnes a faire cela voir la photo de l article ;( photo qui date du 18/03/2020)
      j ai trouvé cela fou

      https://francais.rt.com/france/72732-policiers-sont-ils-interdits-masques-protection


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 20 mars 11:12

      @ZXSpect
      Un communiqué. La bataille va se jouer sur l’information
      Pensez à diffuser mon billet autour de vous. C’est indispensable. faites-moi confiance. Il faut s’informer


    • Ratatouille 2 le retour Ratatouille 2 le retour 20 mars 12:56

      @Sozenz
      le fric c’est pour les émeutes (gaz, LBD a répétition ect)


    • Nicolas_M Nicolas_M 19 mars 16:41

      Merci pour ces informations.

      Pour le moment, on suit l’Italie avec à peu près 10 jours de retard. Italie qui a annoncé que la fin du confinement, initialement prévue pour le 3 avril, était reportée, et que les mesures allaient probablement être durcies (fin des joggings). La Chine a commencé à avoir des résultats au bout d’un mois et demi de confinement, mais les français sont beaucoup moins disciplinés. Il me suffit de regarder les promeneurs et cyclistes s’arrêter en ce moment même pour se faire la bise par ma fenêtre pour être à peu près sûr qu’on en a, en étant optimiste, pour au moins 2 mois de confinement.

      Dans les cours de survie, on apprend qu’on peut rester 2 minutes sans respirer, 2 jours sans boire, 2 semaines sans manger, 2 mois sans contact sociaux. Mais ça, c’est valable pour les baroudeurs en bonne santé mentale ...


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 19 mars 17:11

        @Nicolas_M 2 mois sans contact, oui
        Et même encore plus, 2 ans, 20 ans
        « Les anachorètes sont des ermites. À la différence des cénobites, lesquels sont aussi des ermites, qui vivent retirés du monde mais en groupe, les anachorètes vivent retirés du monde, mais seuls, individuellement. Ils devaient faire vœu de stabilité dans leur retraite, souvent dans une cellule adjointe à une église. Ils devaient également se soumettre à un rite de consécration, voisin d’un rite de funérailles, à la suite duquel ils étaient considérés — au moins spirituellement — comme « morts au monde », sorte de saints vivants. »

        Sinon, pour les gens normaux, ça craint dès les premières semaines, voir l’étude du Lancet dont j’ai donné le lien


      • Taverne Taverne 19 mars 17:16

        Luttons contre les cons, finement !

        « (...) faire avancer la compréhension. Pour ricaner, il y a d’autres lieux. »

        Bien dit : luttons contre les cons, finement !

        Seulement soyons lucides, maintenant que les bistrots sont fermés, on va s’en récupérer...


        • rogal 19 mars 22:07

          @Taverne
          Mais alors dans quels ricanoirs ?


        • Leonard Leonard 19 mars 17:21

          Désolé mais... votre grippe m’est restée en travers de la gorge Bernard...


          • Raymond75 19 mars 17:46

            Ce sont les citadins qui sont le plus à plaindre : être confiné dans un petit appartement, souvent peu lumineux, à deux ou trois pendant plusieurs semaines est très difficilement supportable, même si tout le monde en comprend la nécessité.

            J’ai lu des informations (à vérifier) qui disent que le taux de divorce explose en Chine ! Et, un peu d’humour, il faut espérer que les maternités soient suffisamment dimensionnées pour traiter un surcroit d’activité dans neuf mois, c’est à dire en novembre ...


            • Bernard Dugué Bernard Dugué 19 mars 19:58

              @Raymond75
              Les divorces en Chine, c’est tout à fait exact
              pour comprendre ce qui se passe et qui attend les couples, lire ceci
              https://www.courrierinternational.com/article/temoignage-confinement-ma-vie-quotidienne-rome-et-ce-qui-vous-attend-en-france

              Les chiffres explosent, les suppositions vont bon train, les prisons connaissent des émeutes sans précédent, la Bourse chute terriblement, et les pays européens et internationaux nous montrent du doigt sans agir. De la quarantaine, finalement je n’ai pas tellement de choses à raconter : c’est une succession de moments sans actions, sans buts. Vous connaissez déjà tout pour l’avoir lu ou entendu : les rues vides, les files au supermarché, les autorisations de sortie uniquement sur présentation d’un certificat.

              Tout le superflu écarté, tout ce qui est à l’extérieur est empêché, nous est enlevé.

              La question désormais c’est : “Comment tenir  ?”

              Car pour tous c’est la même chose : on s’occupe quelques heures, on lit, on travaille, on regarde un film et là, bim  ! l’ennuie comme une vague sourde. Je ne suis pas la seule de l’autre côté de la frontière. Mes voisins vivent la même chose que moi, les rues sont désertes, le bruit du silence est lourd.


            • rogal 19 mars 22:10

              @Bernard Dugué
              Faire la part des habitudes ancrées.
              Nous sommes tous des sousmariniers.


            • Xtf17 Xtf17 19 mars 19:05

              Merci pour l’article et le lien très intéressants vers la revue du TheLancet

              Cdt


              • Le Panda Le Panda 19 mars 20:19

                Bernard Dugué bonsoir,

                Nous avons échangés durant des années et j’ai difficultés à te comprendre ou cela vient-il de moi à ton égard ? Je ne le pense pas du tout. Je pense que je sais aussi de quoi je parle, j’ai passé trois mois en hôpital dont 20 jours dans le coma. J’ai passé le relais à mon fils essayons de voir les choses, la fragilité dans laquelle nous vivons. J’ai reçu un extrait de « presse » à laquelle les gens censés devraient réfléchir tu ne panses pas ?

                Non contents d’avoir envahi les parcs il y a quelques jours, les français ont cette fois-ci envahi les plages, oubliant que le confinement n’était pas synonyme de vacances et que les habitants risquaient de rencontrer un grain de sable. Dans leur volonté de se ruer vers leurs résidences sur la corde raide, ils n’ont pas compris que leur bronzette est l’occasion pour le virus de reprendre des couleurs. 
                Dans les tribunaux, la situation est également complexe à l’heure où l’on demande à chacun de trouver des solutions rapides pour les comparutions immédiates. Or en plus de l’absence d’immunité face au virus, de nombreux interpellés se retrouvent sans défense. Et avec beaucoup de détenus dont les pathologies sont déjà sévères, le risque d’engorgement des prisons va de pair avec un risque d’étouffement pour les malades. A l’inverse de nombreuses activités, la livraison de repas à domicile n’a pas été suspendue par le gouvernement. Les consignes sanitaires sont strictes mais peu respectées tant les coursiers sont obligés de faire la course et tant la rentabilité les oblige à déclarer leur « scoot » toujours prêt. Un non-respect des règles d’hygiène qui a de quoi faire tousser. Malgré toutes ces conditions exceptionnelles, beaucoup de français sont censés continuer à travailler de chez eux. L’occasion pour « nous » de s’interroger sur les atouts et les défauts de cette façon d’exercer une activité, l’occasion aussi de repenser notre rapport au travail. En espérant un jour, pourquoi pas, travailler mieux pour gagner plus. A tous les niveaux. Regardes l’Italie à ce jour compte plus de décès que la Chine. Puis le massacre c’est que des gens qui veulent que l’on parle d’eux prétendent avoir la solution « miracle » alors que je pense que le chemin est encore plus long que certains pensent. A te lire si tu le souhaite…. 


                • Bernard Dugué Bernard Dugué 19 mars 20:39

                  @Le Panda
                  Salut Bernard
                  Ce qui nous sépare, c’est que tu regardes avec un téléobjectif, pour preuve, tu as repéré un grain de sable sur la plage
                  Alors que je dispose d’un zoom qui va du très grand angle, la Chine, l’Inde, dans l’espace, mais aussi dans le temps, Sapiens, les mythes de la Grèce, Plotin et d’un téléobjectif qui me permet de voir la mutation de la protéine Spike du virus et même le spin de l’électron


                • alinea alinea 19 mars 21:45

                  @Le Panda
                  Si je puis me permettre : la chaleur du soleil tue le virus ; la vitamine D est essentielle à la défense immunitaire ; le plaisir de vivre renforce les défenses.
                  J’en conclus que tous ces gens qui ont des maisons de vacances à la mer ont bien raison d’en profiter !


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 mars 21:56

                  @alinea

                  Vouais...bain de soleil et ça passe ...


                • Cadoudal Cadoudal 19 mars 22:07

                  @Aita Pea Pea
                  Moi je préfère les bains de foule...

                  Local police chief Tota Miah told AFP news agency that 10,000 Muslims had gathered in Raipur town to pray « healing verses » from the Koran.

                  But some eyewitnesses told the BBC the figure was closer to 30,000.

                  https://www.bbc.com/news/world-asia-51956510


                • rogal 19 mars 22:14

                  @alinea
                  La chaleur du Soleil, ou bien ses ultraviolets ? Les Chinois utilisent ces derniers pour désinfecter rapidement les transports.


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 mars 22:17

                  @Cadoudal

                  Vouais...ça va sabrer clair ...


                • Cadoudal Cadoudal 19 mars 22:25

                  @Aita Pea Pea
                  C’est le cours du coronaréfugié qui va s’effondrer..
                  Déjà que celui du climatoréfugié était au plus bas.

                  On va assister bientôt à une explosion de l’offre et il n’y aura que Tata Merkel et Tata Macron comme acheteurs solvables sur le marché...

                  Moi ça fait un bail que j’ai vendu mon stock...


                • eau-pression eau-pression 20 mars 08:46

                  @Cadoudal
                  Prenons les calculs de ceux qui prônent les rassemblements pour circoncire le virus ; ils parlent de 250 000 morts en Angleterre, ça fait 750 000 au Pakistan.
                  Ca fera encore un bel exode si la mer monte.


                • eau-pression eau-pression 20 mars 08:54

                  @alinea
                  Si la blonde nationale se dénudait entre les rochers, peut-on vous imaginer entre les buissons, quand mars n’envoie pas ses nuages ?


                • Le Panda Le Panda 20 mars 09:45

                  Bonjour alinea,
                  Vos affirmations sont totalement fausses, la vitamine D peut renforcer l’organisme de personne âgée ou en carence. Le soleil ne possède rien qui protège du virus Ensuite que les gens qui partent en vacances à la mer, feraient mieux de respecter le confinement. Nous ne sommes pas au stade du lutter contre un gouvernement mais en l’instant de nous protéger en protégeant les autres. Je me demande si les français comprennent le français, la meilleure arme que nous ayons et de rester chez soi même si ce n’est pas facile, je le comprends !


                • alinea alinea 20 mars 13:16

                  @Le Panda
                  Rester chez soi est une arme qui se retournera contre soi-même : le confinement rend fou, cela ce n’est pas dit très fort quand on parle des « bons résultats » de la Chine !
                  Mais les gens peuvent se confiner chez eux tout en pouvant sortir, moi je passe ma vie au jardin ; la dureté du confinement est adressée aux citadins. Ce virus décidément pointe de la couronne tous les vices de cette belle civilisation du progrès !
                  C’est comme dans Tintin, un avertissement !!
                  Sinon, ma réponse était sur le mode humour, et aussi que à leur place j’aurais fait pareil : le dimanche on sort dans les rues, en boîte, et le lundi on ne pourrait prendre sa bagnole et se casser ? Voyons...


                • eau-pression eau-pression 20 mars 14:33

                  @alinea

                  Faites donc de l’humour avec les vrais ours. A l’époque où la plage était sous les pavés, P.Perret voulait qu’on ouvre la cage aux oiseaux.

                  Mode humour courtois ou oiseux ? Bonne sieste


                • assouline assouline 20 mars 17:20

                  @Le Panda
                  .

                   Je me demande si les français comprennent le français


                  .
                  Il ne faut pas leur en vouloir...
                  Car ils ne sont pas toujours en cause...
                  Chacun peut constater ici qu’ils ne sont pas toujours aidés dans leurs lectures...
                  Pour qu’ils le comprennent, il en faudrait qui sachent l’écrire...

                • Le Panda Le Panda 19 mars 21:14

                  Bernard,

                  Salut, je ne pense pas que grand chose nous sépare, j’ai remis mon parcours réel sur mon profil. Je n’ai pas vu uniquement que le grain de sable sur la plage, j’ai rapporté en le modifiant légèrement un extrait de « presse » Mes profs de facultés me disaient toujours si vous ne comprenez pas, n’hésitez pas, posez-moi à nouveau la question, je l’ai fait.

                  Il serait bon si tu ne l’as pas de lire « Bi ophtalmologie » Tout ou presque est passé en revue. Dans la mesure ou tu le souhaites je peux t’envoyer mon exemplaire, tu sais comment me contacter sur mon site. Je te promet de te répondre. Je ne vais pas t’apprendre ce que le site sur lequel nous sommes comporte comme personne, je te laisse le soin de tirer tes propres conclusions je te remercie de ton mot court, ma porte n’est point fermée alors n’hésites point. Il est très difficile d’avoir un réel débat de fond sur la mutation de la protéine Skype. Mais tu veux ouvrir le débat allons-y : Des physiciens ont réussi à mesurer le spin d’un électron sans le « détruire » : un pas de plus vers l’ordinateur quantique ? A toi si tu le veux .


                  • sls0 sls0 19 mars 22:07

                    Sortir pour se balader.

                    Sortir pour courir.

                    Sortir pour la plage.

                    En quoi ça joue sur la diffusion du covid 19 ?

                    C’est le contact social qui aide à la diffusion.

                    Je coure 1000 fois plus de risque en empoignant une barre de caddy qu’en restant assis devant la mer ou un paysage agréable.

                    Je suis un ermite donc ça ne me dérange pas ce confinement ou plutôt baisse du contact social.

                    Le R0 d’un virus c’est : son taux de transmissibilité X le nombre de personnes avec qui on a eu contact X le temps transmissibilité de la maladie.

                    Sur les deux premiers on a de l’influence, tout ce qui risque de les augmenter doit être proscrit, ce qui les diminue doit être encouragé. C’est du bon sens. Il est temps de passer de l’émotionnel au bon sens.

                    L’équipe de bras cassés qui nous dirigent ne fonctionnent qu’à l’émotionnel et en fonction des intérêts du CAC40, de ce coté on est pas aidé.

                    Il y a des gens qui ne résistent pas d’un point de vue psychique, tant pis pour eux. Quelques siècles en arrière la sélection naturelle aurait fait le trie, ils ont de la chance d’être né plus tard mais c’est pas une raison pour faire chier les autres.


                    • Bernard Dugué Bernard Dugué 19 mars 22:21

                      @sls0 ça joue sur l’opinion. Le gouvernement ne veut pas voir les médias diffuser des images de gens qui se prélassent sur la plage pendant que d’autres sont confinés. En passant j’ai eu une remontée d’Italie. Dans certaines villes la situation est plus que tendue et les gens s’attendent à ce que ça explose, les couples se déchirent. Ici, imaginez toutes ces femmes confinées avec un conjoint violent. Combien de féminicides allons-nous comptabiliser ? 


                    • sls0 sls0 20 mars 02:19

                      @Bernard Dugué
                      Pour que le coronavirus avec son R0 de 2,4 ne soit plus un problème il faut que 60% de la population soit immunisé.
                      Si on ne veut pas surcharger le système hospitalier (le principal problème) il faut confiner. Le problème c’est que cette stratégie risque de durer des années pour atteindre les 60%. Un vaccin ou un traitement diminuant la durée d’infection sont les seules solutions que l’on a pas pour l’instant.
                      Les chinois et coréens plus pragmatiques et plus respectueux de l’autorité qui les respectent en retour ont fait le forcing, plus de contraintes mais une durée de 2 mois.
                      C’est un passage obligé, c’est un peu un état de guerre, en 40 quand les allemands sont arrivé, on s’en foutait de l’équivalent du CAC40 et de l’état d’âme ou les séquelles psychologiques des français. Avec des généraux aussi efficaces que les clowns qui nous dirigent on l’a eu dans l’os c’est vrai.
                      Chez moi depuis le 1 mars il y a 31 cas, tous chopés à la frontière. Au premier cas ça été très draconien aux frontières, sur une ile c’est facile.
                      Après 19 jours, pas de cas dans la population, il y a état d’urgence depuis hier. Ce matin une voiture est passé trois fois avec des hauts parleurs pour donner des conseils et demandant de consulter en cas de doute, c’est gratuit et les centres médicaux c’est environ un pour 4 hectares. On trouve du gel facilement depuis 10 jours.
                      J’ai beau habiter dans un pays en voie de développement j’ai l’impression que ce sont moins des bras cassés qu’en France qui dirigent.
                      Les écoles sont fermées mais les repas gratuits sont encore distribués. Les gens se plaignent en Europe, ici 4 par piaule c’est courant.
                      Il y a des gens qui s’offusquent de voir des gens à la plage, jusqu’à preuve du contraire les vagues et les poissons ne sont pas porteur du virus, très bon endroit pour faire de la distanciation sociale.
                      Si on est confiné avec d’autres personnes, qui dit que l’une d’elle ne s’est pas lavé les mains après avoir poussé son caddy à la barre probablement contaminé.
                      Confiné seul, pas de problème, à plusieurs ça augmente sensiblement les risques. Il suffit qu’un baisse la garde et on a un foyer d’infection.
                      Faire appel au bon sens et au civisme ça fonctionne pas mal, jouer sur la peur et la répression il y a mieux.
                      Augmenter les tests à priori ça marche, ça évite de laisser dans la nature un porteur sans symptome et de confiner des gens non contaminé avec eux.
                      Pendant deux jours on infecte, on a les symptomes et on est contagieux encore 18 jours. 2 jours sur 20 jours c’est 10% de zone aveugle.
                      Il est chiant ce virus, le virus de l’ébola est franchement mortel mais il prévient, pas de symptome, pas d’infection.
                      Il y a pas a tortiller du cul, l’éradication c’est 60% d’immunisés. Soit c’est mondial et les pays individuellement visent leur 60% ou soit c’est comme en Chine, on isole et on attend que l’effet de groupe ait fait son boulot dans la zone isolée et quand le virus a disparu on libère. Un chinois, un coréen ou un japonais, on lui explique, on lui dit et il applique, la communauté passe avant. Chez nous la communauté c’est pas trop la mode, c’est plus moi d’abord.
                      Des sociologues se sont penché sur la survie pendant une catastrophe. En zone à fort altruisme les chances de survie sont beaucoup plus grandes. Ca explique que je suis sourd aux réactions égoïstes, si je doit resté confiné pour le bien de tous je suis confiné. Il y a aussi des consignes qui ne découlent pas toujours du bon sens, je comprend certaines réactions.


                    • velosolex velosolex 20 mars 10:14

                      @Bernard Dugué
                      Pour lire l’horoscope de la France à une dizaine de jours, il suffit de regarder les nouvelles d’italie. Les foyers épidémiques décomplexés, tel ce fameux raout des évangélistes dans l’est ont été à la naissance de la catastrophe sanitaire la bas. On voit par là que le don de soi aux autres n’a jamais été si manifeste….Le confinement est obligatoire, et sensé, à l’opposé des théories foireuses de Bejo prônant le meelting pot pour les foules contagieuses, avec le projet fou d’une immunité collective. C’est la théorie du ruissèlement couplé avec le bouillon de culture...il y a effectivement un zèle procédurier à l’encontre des gens qui ont la chance de vivre à la campagne, afin de ne pas donner une image du pays en vacances, à destination des villes. Car non, maintenant, on n’a plus le droit de faire du vélo, en dehors d’un simple tour de quartier, pas plus qu’on a celui de faire un tour en forêt, même dans des pays déserts, alors que de grands marchés restent ouverts. L’évolution de la petite feuille en papier à remplir est sujette tous les jours à changer. Voilà qu’on n’a plus le droit de l’écrire au crayon, pas plus qu’on ne peut partir de la maison en couple. Les déclarations des officiels et des représentants de police qui parlaient hier sur les ondes, et disant qu’évidemment on pouvait faire des ballades en vélo pour s’oxygéner, sont donc caduques. Ces nouvelles mesures à mon avis ne sont pas étrangères à l’arrivée des Parisiens, avec le risque élevé de germes élevés qu’ils représentent, et qu’on a laissé se disséminer sur le territoire, d’une façon irresponsable, à charge maintenant de prendre des mesures qui visent à la fois la proliphaxie, mais aussi à montrer une image égalitaire du pays, dans les restrictions de libertés, quitte à ce qu’elles soient totalement stupides. 


                    • Patrick Samba Patrick Samba 19 mars 22:14

                      Bonsoir,

                      article indispensable.

                      « Gentilini a même suggéré que cet isolement pourrait faire plus de dégâts que le virus sur nos anciens » : s’il n’a fait que le suggérer, c’est une erreur. Car c’est une évidence !

                      Il aurait dû s’alarmer, s’indigner.

                      Stéphane Hessel nous manque.
                      A quand un appel regroupant Gentelini, JC Rufin, D. Raoult, etc, tous les médecins qui dénoncent ? Vite !


                      • velosolex velosolex 20 mars 10:31

                        @Patrick Samba
                        De deux catastrophes il faut choisir la moindre, et une fois qu’on ne soutient pas les mérites de la contagion, avec la théorie de l’immunité collective qui en résulterait, (sic..) à la Bejo, il ne reste plus que celle du confinement.
                        La plus vieille méthode du monde, qui si on l’avait utilisé en fermant les frontières, nous laisserait saufs aujourd’hui. Confinons donc, mais confinons intelligemment. Comme je le disais dans un autre post, il faut laisser tout de même des sas de décompressions, et ne pas faire preuve d’un zèle procédurier, avec pour but évident de se donner à bon compte une image d’incorruptible, après avoir fait n’importe quoi, sinon à reproduire la morale de La fontaine, dans les animaux malades de la peste, avec ce pauvre baudet transformé en bouc émissaire pour avoir été trop naïf et honnête. 
                        Le peuple est évidemment bien moins préparé à ce genre de crise que dans le passé. Il suffit de se rappeler les souvenirs de ses parents pendant l’exode, ou dans la résistance, ou réfractaires, des expériences que les miens vécurent et qui bercèrent mon enfance, déjà loin. La mémoire des peuples évolue, et la sidération n’est pas tout à fait la même pour tous, en rapport avec son parcours de vie. La crise nous déshabille, révèle nos valeurs, et à certains ce qu’ils ignoraient être. Si ce n’était pas létal, et porteur de drames, je m’en féliciterai presque, pour ses mérites. Et parce qu’elle peut être notre derniere chance, l’avertissement ultime qui nous est adressé. Nous étions au bord du vide, à crier« encore dix ans à réfléchir avant qu’il ne soit trop tard »...On peut pas dire que c’est une surprise ce truc, si on prend un peu de hauteur, même si celle de son balcon. 


                      • Patrick Samba Patrick Samba 20 mars 13:06

                        velosolex, il faut surtout bien intégrer ces chiffres, se les mettre bien en tête, et s’y accrocher pour affronter le délire médiatique ambiant.
                        Vous savez bien comment faire, vous avez déjà soigné des bouffées délirantes.

                        Je le répète, même si je sais que c’est dur à croire, parce qu’on pense que ce n’est pas possible qu’un gouvernement puisse prendre de telles dispositions contraignantes si la situation n’est pas dramatique, mais :
                        selon l’OMS, la mortalité moyenne de la grippe saisonnière en France est de 5000 morts par mois (comme elle dure 2 mois en moyenne, cela fait 10.000 morts par an en moyenne). Facile à trouver sur le net.
                        Or à ce jour, en presque deux mois, le Covid-19 n’a fait que 372 morts.


                      • velosolex velosolex 20 mars 13:53

                        @Patrick Samba
                        Les chiffres de la grippe sont sujets à caution, comme vous le savez. 500, 5000, ou 10000, quelle importance au fond. C’est un mal admis, banalisé, ne touchant le plus souvent que des vieillards ayant plusieurs grosses pathologies. La différence avec le corona tient au fait de son pouvoir de contagion inédit, et des immenses question qu’on se pose sur son extension. La souffrance vient souvent plus dans l’appréhension que dans la confrontation, à condition que cette dernière ne soit pas un raz de marée. La photo de nos pauvres voisins italiens terrassés par ce virus, incapables de répondre à l’urgence est saisissant, et se passe de commentaires.
                        C’est notre présent dans huit jours ou un peu plus. Les deux courbes de pandémie sont quasiment parallèles, et comme des bolides lancés, il faut plusieurs freins, un parachute et du temps, pour que le début d’une transformation puisse commencer à se faire sentir. 
                        Après avoir banalisé à outrance, on dramatise peut être à outrance. Mais le confinement est la seule parade un tant soi peu adaptée à l’heure actuelle. Et dramatiser sert plus que rassurer. Reste qu’il ne faut pas que le pays tout de même s’arrête. J’en entend certains mettre tout de même une argumentation assez bancale, pour ne pas aller assumer leur boulot, l’économie, et la santé du pays.
                        Les soignants n’ont pas ces états d’âmes. Ils sont sans doute mieux préparés que d’autres, car ils savent que même en temps ordinaire, leur métier est basé sur la prise incessante de risques et de taches écrasantes et variées à assumer, avec une population parfois immature, et procédurière, et autant une administration autiste, perdue dans des visions budgétaires, et les algorithmes simplificateurs !
                        Nul doute que ce confinement est incompréhensible pour certains, et que les crises d’angoisse, et les états psychotiques, qui ne sont jamais tout à fait déconnectés du réel, les catastrophes les potentialisant, peuvent provoquer des drames, et des passages à l’acte. 


                      • San Jose 20 mars 14:01

                        @Patrick Samba 
                        .
                        Un délire pour 372 morts, peut-être, mais j’en connais qui font des délires pour pas de morts. 
                        Il faudrait voir à me débloquer sur vos nartics, afin que je puisse y porter la contradiction. Je sais, vous n’avez pas bloqué un contradicteur mais un salaud que vous chargez de forfaits imaginaires. Putain, quel orgueil pour se croire permis de censurer en se figurant avoir trouvé un motif valable ! 


                      • Patrick Samba Patrick Samba 20 mars 16:10

                        @velosolex
                        « Les chiffres de la grippe sont sujets à caution, comme vous le savez. 500, 5000, ou 10000, quelle importance au fond. »

                        Au contraire c’est extrêmement important !
                        Et donc vous vous auto-intoxiquez (pas la bonne attitude face à un délire...) : la mortalité moyenne de la grippe en France, dont la durée moyenne est de 2 mois, est bien de 10 000 morts.


                      • nono le simplet nono le simplet 20 mars 16:19

                        @Patrick Samba
                        comme Aristide, tu devrais aller expliquer que c’est pas pire qu’une banale grippe dans un hôpital de Mulhouse, de Turin ou de quelques villes espagnoles ...
                        par contre prend un casque, une bonne paire de baskets et laisse tourner le moteur de ta voiture avec la portière ouverte ...


                      • Patrick Samba Patrick Samba 20 mars 17:32

                        @nono le simplet

                        Je te l’accorde. J’en ai fait l’expérience, mais à distance, via internet. La réaction a été vive.
                        Mais je ne désespère pas. Et j’attends des infos. En attendant on peut toujours écouter ça. C’est instructif. Le journaliste semble même déçu que le médecin urgentiste lui certifie qu’il n’a pas de « remontées » selon lesquelles le personnel du Grand Est manquerait de matériel, et en particulier de respirateurs. Mais que la situation est néanmoins préoccupante. Afflux insensé aux urgences ?

                        François Braun : « Dans les hôpitaux du Grand Est, la situation est préoccupante » - YouTube 


                      • velosolex velosolex 20 mars 19:03

                        @Patrick Samba
                        C’est comme si vous proposiez un chiffre pour la dépression...Tout le monde ne compte pas de la même façon. Combien de gens meurent véritablement de la grippe ? : https://bit.ly/396PxKD. Regardez si ça vous intéresse cet article qui fait le tour du problème entre certificats de décès, morbidité lié à des causes multiples, et moyennes. Ce genre de polémique ferait rire les soignants des hôpitaux
                        Pour moi ça n’a que l’importance qu’on lui accorde, l’objet en soi ne faisant pas lieu de psychose, hors agora où curieusement quelques personnes sortent ce mantra sans cesse pour dédramatiser ce virus…. Le problème n’est pas le nombre de morts présent, mais ceux à venir, avec toutes les interrogations qui restent suspendues, et qui se développent en fractales.. Les projections sont sinistres et rendent cette pandémie aussi grave, peut être plus, que la grippe espagnole, qui décimait les plus jeunes. Inconvénient majeur que ce virus n’a pas, au moins. On n’a jamais vu tous les services de réanimation de tous les pays européens sur les genoux avec la grippe.. La vitesse de propagation, le taux de morbidité, tout est hors norme. On peut se tromper sur la gravité d’un épidémie, mais il il faut évoluer dans ses jugements, devant les faits bruts.
                        Il est vrai qu’ici certains continueront à nier le réchauffement quand les eaux leur passeront dans les bottes. 


                      • Patrick Samba Patrick Samba 20 mars 19:14

                        @velosolex
                        Moi je veux bien tout ça, mais il y a les faits :
                        Un peu plus de 3200 morts dans un pays d’1,5 milliards d’habitants. Épidémie terminée (on met un s à milliard quand il y a plus d’un et moins de deux ?)


                      • velosolex velosolex 20 mars 19:18

                        @Patrick Samba
                        C’est pas le son de cloche que j’entendais des médecins travaillant en réa sur les pôles de Mulhouse et d’alsace, sur inter, après six heures, alors que je bricolais.
                        Ils évoquaient le transfert de malades en Allemagne et à Bâle, en vertu d’accords que les gouvernement viennent de passer.
                        Je pense que vous pouvez écouter en podcast. C’est très instructif.
                        « Ecoutez vous ce qui se passe en Italie, avez vous des liens la bas avec les cliniciens ? Lui ont demandé la journaliste.
                         »Non pas le temps. Sans cesse la tête dans le guidon…
                        Sidération....
                        Les relations que j’ai gardé avec des services d’urgence à Paris me confirme que la région parisienne est aussi arc bouté. Les infirmiers travaillent en ne pensant pas trop, mais sont tétanisés quand ils rentrent de peur d’être contaminés, avec les faiblesses logistiques imposées, quand ils rentrent à la maison.
                        Qui, ayant travaillé dans un hopital s’en étonnerait ?. Mais la parole et la vérité était déjà compressée, esthétisée. Là, ça explose de partout. Le sandale budgétaire était patent ; la cata est devenu endémique. Mais aucune raison de paniquer. Faire face, garder son calme. Comme en 40, quand Marcel Bloch, sur la ligne Maginot écrivait « l’étrange défaite »


                      • nono le simplet nono le simplet 20 mars 19:19

                        @Patrick Samba
                        le médecin urgentiste lui certifie qu’il n’a pas de « remontées » selon lesquelles le personnel du Grand Est manquerait de matériel, et en particulier de respirateurs

                        quand on va interviewer un mec qui est au courant de rien il va répondre qu’il est pas au courant ... l’armée a affrété des hélicos et des avions pour transporter des malades dans le sud de la France ...
                        les raisons doivent sûrement être « vous êtes le 100e admis en réa cette semaine, vous avez droit à un baptême de l’air, en hélico ou en avion au choix et un séjour sur la côte d’azur, tous frais payés pour une personne ! le départ c’est maintenant ! »


                      • Xenozoid Xenozoid 20 mars 19:26

                        @nono le simplet

                        tu ne vois que ce qu’on te donne,ce dont je suis sur tu ne sais rien tu regarde des m’edia des chiffre des statistiques, et tu rajoutes de la peur a la peur, ta peur tu la cultive,,je ne commenterais plus sur le virus,je vous laisse cultiver en groupe ...je vous souhaite bonne chance et a l’année prochaine


                      • velosolex velosolex 20 mars 19:46

                        @Patrick Samba
                        Connaissez vous l’histoire de l’empereur chinois qui voulait remercier l’homme qui avait inventé le jeu d’échec, pour le désennuyer. Il fut tellement content de ce jeu, qu’il demanda que l’homme lui soumit un souhait. 
                        « Et bien dit cet homme, ce sera simple, je vous demande de mettre un grain de riz sur la première case de l’échiquier, de mettre deux grains sur la seconde, quatre sur le troisième, et ainsi de suite jusqu’à la soixante quatrième case. »
                        L’empereur accepta, mais quand il fallut calculer, il s’aperçu que le chiffre était tellement énorme que les greniers de chine ne suffisaient pas à alimenter en blé sa promesse….L’homme, qui était un sage le dédit de sa promesse...
                        Voilà résumé par cette fable métaphorique la montée vertigineuse d’une épidémie, avec un taux d’évolution comme en Italie de 20% du nombre de morts enregistrés chaque jour, en partant du dixième mort enregistré. Les chiffres sont éloquents, et se centrifugent sur une ligne oblique exponentielle, que nous suivons à peu de distance. Pour rappel, chiffres de morbidité italienne. Jour 16 : 827 morts. Jour 17 : 1016 morts. Jour 18 : 1226. Jour 19 ;1441. Jour 20 : 1809. Jour 21 : 2158 Jour 23 : 2503. Jour 24 : 2978.....
                        Certes, ce n’est pas doublé, mais il n’est guère besoin d’être féru en mathématique, pour rallonger cette mécanique implacable, et arriver rapidement à des centaines de milliers de morts, voir plus. Pour le moment le rythme ne ralentit pas. Là nous ne sommes pas en chine, mais dans un pays de 60 millions d’habitants, frontalier avec nous, et que nous suivons dans cette courbe mortifère. Au delà de la sidération, il faut agir, et déterminer après la victoire contre le virus des stratégies, afin de ne plus lui donner des passerelles d’avion, et des conditions idéales à son développement. 


                      • Xenozoid Xenozoid 20 mars 19:49

                        @velosolex

                        pareil sur la peur,1 a peur puis 2 puis 4 puis 8 puis 16 etc etc


                      • nono le simplet nono le simplet 20 mars 20:00

                        @Xenozoid
                        je rajoute rien ... je cultive rien ...je regarde les faits le plus objectivement ... et je me bats à mon petit niveau contre les négationnistes qui entretiennent la désinvolture et l’irresponsabilité !
                        et c’est par la peur de la maladie ou du PV à 135 € que les insouciants rentreront dans le rang et respecteront les consignes de confinement ... et dés que je vois des signes d’amélioration je ne manquerai pas d’en parler même s’ils ne correspondent pas à mes estimations (estimations que je garde pour moi d’ailleurs) ... et je ferai amende honorable ...
                        je ne rajoute rien en disant qu’on a déjà 22781 de cas de plus qu’hier dans le monde alors que manquent les chiffres de nombreux pays ... à combien le compteur demain matin ? 270 000 ? plus ? moins ? j’en sais rien, je ne suis pas un bookmaker ... je noterai le chiffre demain ...
                        contrairement à plein, ici comme ailleurs, qui persistent en dépit des faits ou modulent les erreurs inacceptables par des « la grippe tue plus et on n’en fait pas tout un fromage » ...« on ne pouvait pas prévoir » ou « les français ne suivent pas les consignes » ... "mensonge éhonté, appel à la fatalité et défausse sont les deux mamelles des incompétents ... euh les trois mamelles !
                        j’ai la haine pour ce gouvernement et ses conseillers scientifiques qui ont eu le dessus dans le débat pendant un temps crucial, mais c’est pas le moment de régler des comptes ...


                      • Patrick Samba Patrick Samba 20 mars 20:06

                        @nono le simplet et velosolex
                        Xenozoid a totalement raison.

                        nono : "l’armée a affrété des hélicos et des avions pour transporter des malades dans le sud de la France ... « 
                        vélosolex : »Connaissez vous l’histoire de l’empereur chinois qui voulait remercier l’homme qui avait inventé le jeu d’échec,"

                        Et bien, moi, je vais vous raconter l’histoire de la rumeur d’Orléans qui a eu lieu en mai 69.
                        Une grande partie de la population était persuadée que des jeunes femmes étaient enlevées dans les cabines d’essayage de certains magasins de vêtements et transportées dans des pays exotiques par la Loire sur laquelle ne circulaient plus de bateaux depuis belle lurette. Ils y croyaient dur comme fer, malgré la police qui ne cessait de répéter qu’il n’y avait eu aucune plainte déposée pour disparition.
                        Ça a duré un peu plus d’un mois. Les commerçants visés étaient très mal...
                        Et puis tout d’un coup, pffuit, ça a disparu.
                        Bouffée délirante collective !


                      • pacem 20 mars 20:19

                        @Patrick Samba « Bouffée délirante collective ! »

                        Il me semble que vous habitez en Bretagne ? Dès demain, dans le Finistère pourtant moins touché que l’est, les équipes médicales passent en 12h/jour obligatoire, annulation de tous les congés et déplacements personnels réglementés. Le déplacement des malades de l’hôpital de Brest vers celui de Carhaix commence pour faire de la place, vous venez vérifier la rumeur ?


                      • Cadoudal Cadoudal 20 mars 20:34

                        @pacem
                        Appellez moi quand le pote à Fergus sera sous respirateur, il aura besoin d’une mise à jour son référent laïcité...

                        L’imam Rachid Eljay vous explique tout !

                        https://twitter.com/dobsky33/status/1240658546485854208


                      • velosolex velosolex 20 mars 20:37

                        @Patrick Samba
                        Donc le corano virus est une rumeur, à moins que ce soit une psychose. Bravo


                      • velosolex velosolex 20 mars 20:38

                        @nono le simplet
                        Le plus dingue c’est que les marchés continuent à être autorisé. Effrayant de bêtise. 


                      • Patrick Samba Patrick Samba 20 mars 20:46

                        @velosolex

                        Pas le coronarovirus lui-même , sa dangerosité.

                        Puisque manifestement il fait moins de morts que la grippe saisonnière.


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 mars 20:55

                        @velosolex

                        Salut. Ne conserver que l’alimentaire et faire en sorte de la dispersion des etals . Il y a de la place avec les bagnoles qui restent au garage.


                      • Orion Orion 20 mars 21:23

                        Salut Nono !

                        Je te gaule ici parce qu’ici est ton dernier com ... smiley ...

                        Pour répondre à cette question ... ↓ ...

                        « tall ? comment t’as fait pour me faire voir ton boulot ? »


                        Si cela peut t’aider et que tu n’en aurais pas connaissance, il existe des sites où tu as la possibilité d’héberger gratuitement jusqu’à un certain point des dossiers, des images, des vidéos et etc ...

                        Comme celui-ci par exemple → (lien) ... smiley ...

                        Du coup cela te permet de faire pas mal de combinaisons ... smiley ... 

                         


                      • velosolex velosolex 20 mars 23:08

                        @Patrick Samba
                        Bon, ok, si votre connerie était virale, le risque de pandémie serait catastrophique


                      • pacem 20 mars 23:24

                        @Patrick Samba « Puisque manifestement il fait moins de morts que la grippe saisonnière. »

                        Sur quoi vous vous basez pour affirmer cela alors que nous ne sommes qu’au début de l’épidémie ?

                        Vous êtes en train de tomber d’un immeuble et en passant devant la fenêtre du 5ème étage vous affirmez que tout va bien, c’est bien moins dangereux que la grippe saisonnière smiley


                      • Patrick Samba Patrick Samba 21 mars 01:01

                        @pacem
                        Mais ce qu’est-ce qui vous fait affirmer qu’on est au début de l’épidémie ? Elle existe en France depuis environ 2 mois.
                        Le seul référentiel dont on dispose c’est la Chine où l’épidémie est terminée. Elle a duré 3 mois.
                        La durée des maladies virales aiguës étant en général d’une durée équivalente sur l’ensemble du globe, on peut s’attendre à une durée d’environ 3 mois. Et on en est à 2. Donc à priori pas au début. A priori.

                        Maintenant si on maintient le confinement général comme en Italie, je crains une évolution identique, puisque je suis personnellement convaincu, comme le Pr Gentellini, qu’il est plus néfaste que favorable. C’est forcément en partie subjectif puisque je n’ai pas connaissance d’études comparatives confinement / non confinement réalisées lors d’une même épidémie. Mais si vous en avez à notre disposition, je suis évidemment preneur.

                        Quand à sa dangerosité, on peut aussi se fier à sa symptomatologie mineure (toux, rhume ; sans même le syndrome grippal habituel avec courbature, fièvre élevée...) qui fatigue peu l’organisme comparativement à une grippe.


                      • Patrick Samba Patrick Samba 21 mars 01:06

                        @velosolex
                        houlà, le petit cyclomotoriste canin a bien de la haine refoulée on dirait...


                      • Patrick Samba Patrick Samba 21 mars 01:30

                        @pacem
                        Et puis le confinement avec ses risques psychologiques et économiques énormes, alors qu’on n’est même pas foutu d’offrir la possibilité à tout un chacun de porter un simple masque dans la rue, c’est franchement d’un immense ridicule.


                      • nono le simplet nono le simplet 21 mars 04:37

                        @Orion
                        salut Orion
                        merci pour les liens ... je vais bosser un peu sur la présentation, histoire de ne pas me faire ridiculiser par un mangeur de frites non mais ! smiley


                      • nono le simplet nono le simplet 21 mars 05:20

                        @Patrick Samba
                        Elle existe en France depuis environ 2 mois.
                        Le seul référentiel dont on dispose c’est la Chine où l’épidémie est terminée. Elle a duré 3 mois.
                        des inexactitudes et des approximations ...
                        en France quelques cas, 12 en tout, fin janvier et jusqu’au 10 -15 février mais tous venus de Chine où ils ont contracté le virus ... le premier cas qui a contracté le virus en France décède le 16 février et ce n’est que les 25-26 février que le nombre de cas augmente ... l’épidémie démarre donc en France mi février, il y a un mois environ
                        et pour ce qui est de la Chine, l’épidémie n’est pas « terminée » , elle est seulement maitrisée, seules 15 provinces n’avaient plus de nouveaux cas il y a deux ou trois jours ... il y a encore quelques cas sporadiques dans le Hubei entre autres et encore dans les 8-9000 malades ... il a fallu donc environ deux mois et demi de début janvier à mi mars pour y maîtriser le virus ... mais ça ne s’est pas fait naturellement ... le 22 janvier commencent les premières mesures d’isolement dans le Hubei et le 24 le Hubei est bouclé et de nombreuses mesures de prévention et confinement s’étendent à toute la Chine ... de plus on a un autre référentiel, la Corée avec un premier cas (chinois) le 20 janvier et une trentaine de cas mi février ... puis c’est l’explosion ... moins d’un mois après, l’épidémie est pratiquement maîtrisée avec une progression de cas de 1% par jour depuis le 11 mars ... et la technique de lutte est complètement différente ... tests massifs (250 000), désinfection massive, responsabilisation massive ... et ça marche !
                        ça passe par une responsabilisation des populations, volontaire ou forcée , responsabilisation de tous, sans exception ... et chez nous, c’est pas gagné ! smiley


                      • nono le simplet nono le simplet 21 mars 09:05

                        @velosolex
                        Le plus dingue c’est que les marchés continuent à être autorisé. Effrayant de bêtise. 
                        ouais j’ai vu une vidéo d’un marché à Aubervilliers ( je crois) ... hier ... marché à peu près normal ... avec une bagnole de flics garée à côté ... cool smiley


                      • velosolex velosolex 21 mars 11:23

                        nono

                        Salut

                        On court toujours après l’événement. L’auteur de cet article et autant de commentateurs totalement déjantés défendent toujours la sacro sainte économie, la nécessité de garder par exemple les marchés.
                        Celui du cac, et de Brive la gaillarde. Trois mois que ça dure. Le nombre de morts est triplé tous les trois jours…
                        La grippette s’installe...Rien que de très normal
                        .Les hôpitaux de campagne aussi, exactement comme beaucoup l’ont prophétisé il y a deux mois. Et les cabots malgré tout continuent d’aboyer


                      • alinea alinea 21 mars 16:01

                        @nono le simplet
                        J’interviens là, nono, mais c’est pour cette suite de commentaires.
                        Ce qui me vient, c’est que notre système de prise en charge, et de santé, a été particulièrement touché ces dernières années, disons depuis qu’un certain Sarkozy a enclenché une dominance ultra libérale en notre pays.
                        Notre problème actuel, c’est la désorganisation ( et c’est gentil comme constat) de notre système de santé.
                        Nous avons été depuis longtemps dépossédés de nous mêmes en ce qui concerne notre santé : dépendance absolue du toubib et de l’institution. Depuis peu, on nous ôte cette « protection » sur laquelle compte quiconque est dépossédé de sa propre prise en charge ( je parle d’un point de vue général, pas de ce virus en particulier).
                        On dépossède, puis on ôte ce qui permettait cette dépossession !
                        C’est le bordel, en Italie, pareil. Espagne, Portugal, personne n’en parle, en tout cas pas assez fort pour que j’entende ; en revanche, l’Italie, repoussoir, anime notre peur !
                        Et l’Allemagne ? Peu d’infos, je demande à m’instruire auprès de ma propre famille, j’en saurai plus bientôt, mais déjà : pas de confinement, pas de panique instaurée par un gouvernement incompétent et des médias aux ordres ; il semble que « ce soit moins grave ».
                        Donc, faisons, en conscience et calmement, le bilan de la situation : virus, maladie, réactions, létalité, morbidité, accueil, politique générale, bref, tout ce qui concourt à notre situation actuelle.
                        Et levons le pied du stress, de la panique et autres suspicions !
                        On fait ce qu’on a à faire : on se protège, on protège nos proches ; on communique, et on insiste sur la distraction et l’ancrage de nos racines en terre, pour désamorcer un état de guerre civile que notre con de gouvernement avec ses lois iniques, attise.


                      • FONTAINE 22 mars 16:15

                        @Patrick Samba
                        C’est exactement ce que je pense...
                        Le délire paranoïaque de certains membres des corps scientifiques, médicaux et politiques. Moi, ça ne m’intéresse pas de participer à un délire collectif telle une rave party de transe psychédélique.


                      • In Bruges In Bruges 19 mars 22:20

                        Quelqu’un a des nouvelles de ce pitre de Dugué ?

                        Vous savez, celui qui disait que« tout cela n’est que grippette » et « épidémie de peur ».

                        Il parait qu’il a enfin fermé sa p.. de g..

                        Avant qu’un italien n’aille le crever sur sa terrasse de Bordeaux au nom des 3.100 morts ;

                        Ah mais non, on me dit dans l’oreillette qu’il est revendu, qu’il ne regrette rien et que c’est lui qui a raison, le chômeur longue durée risée des sciences...

                        Bouffon, va.


                        • sls0 sls0 20 mars 02:57

                          @In Bruges
                          La grippe a un taux de mortalité qui peut parfois aller jusqu’à 0,5-0,6%. En 2017 la surmortalité saisonnière est quand même monté à 17000.
                          Le coronavirus pour l’instant n’est pas trop mortel au vu de ces 17000, sans parler de grippette ce n’est pas la grippe espagnol ni même la grippe de Honkong de 57.
                          Ca ne veut pas dire que le coronavirus n’est pas anodin, en Italie on ne s’occupe pas trop des plus de 70 ans et dans l’est de la France avoir plus de 80 ans c’est rapé.
                          Il emplafonne les systèmes de santé niveau soins intensifs, pas le moment d’avoir un accident de voiture sur l’autoroute strabourg/ Mulhouse, c’est grosse merde de virus avec un impact important.
                          Il y a eu des grippes qui ont fait plus de dégâts mais la grippe habituellement ne fout pas le système de santé des pays à terre.
                          Ca dépend par quel bout de la lorgnette qu’on regarde.
                          L’émotionnel et la peur ça marche très bien pour placer de la pub. Vu de mon ile des Caraïbes où en général les gens s’en foutent des médias on voit que les médias européens jouent sur la peur, on peut parler d’épidémie de la peur. Toutes les lois liberticides sont passées pendant une période d’émotionnel ou de peur, oui on cherche à ce que le français de base ait peur, on parle moins des gilets jaunes, ça marche non ?
                          D’une façon égoïste j’en ai rien à foutre du coronavirus, c’est facile de m’en protéger, donc sans émotionnel je vois qu’on cherche à faire peur. Je ne dit pas que le coronavirus est insignifiant mais on pousse les gens vers la peur. La peur et le bon sens ne font pas bon ménage, c’est dommage, se protéger du virus n’est que du bon sens appliqué.


                        • nono le simplet nono le simplet 20 mars 04:35

                          @sls0
                          La grippe a un taux de mortalité qui peut parfois aller jusqu’à 0,5-0,6%. En 2017 la surmortalité saisonnière est quand même monté à 17000.

                          ces chiffres sont contestables et contestés d’ailleurs mais bon, admettons !
                          le taux du corona est d’environ 1%-2% de létalité ... mais 1%-2%

                          si on n’est pas débordés sur la prise en charge de cas graves ... il n’y a aucune immunité acquise ou vaccin, contrairement à la grippe et le virus est très contagieux, beaucoup plus contagieux que la grippe ... 
                          les toux du corona projettent des droplet nuclei de moins de 5 microns à bonne distance, contrairement à la grippe 
                          sans confinement et précautions extrêmes la contagion est massive, en Europe principalement où les personnes soit ne sentent pas concernés soit ne prennent pas les mesures d’hygiène élémentaires pour éviter la propagation ... car c’est bien là le problème ... la propagation
                          2% de 10 000 personnes c’est 200 décès
                          pour 100 000, étalés dans le temps, c’est 2000 ... mais pour un million et plus les 2% ne tiennent plus, les services médicaux sont saturés par manque de personnel, de respirateurs ... et la létalité va grimper en flèche ... 3%,4%,5% ?
                          on ne sait pas ...
                          en Chine, dans le Hubei, 67800 cas positifs ont été relevés, la plupart testés parce que présentant des signes ... or 20% environ de ceux qui ont contracté le virus présentent des signes ... 339 000 cas ... arrondissons allégrement à 700 000, le double ... c’est 1% de la population qui a contracté le virus (60 280 000 hab) ... allez mettons 2 % de la population contaminée ...3122 morts ... létalité 0.1 % ??? ça marche pas ... la population contaminée doit avoisiner les 150 000-300 000 cas pour obtenir 1%-2% de létalité soit 0.5% de la population contaminée

                          combien de morts avec 5% ... 10% ... 30% ... plus ?
                          on risque d’avoir la réponse avec l’Italie, l’Espagne ou pire peut être, la Grande Bretagne ...
                          il faut se confiner et éviter la propagation !
                          (il est possible que j"ai fait des erreurs ... me les signaler)


                        • Tall . malko 20 mars 07:39

                          @sls0

                          Vu de mon ile des Caraïbes

                          Ben voilà ... pas besoin d’en rajouter
                          Moi, c’est le « vu de Milan  » que je crois ... photocopie du «  vu de Wuhan »


                        • nono le simplet nono le simplet 20 mars 07:51

                          @malko
                          vu de chez moi, un petit coin de Vendée, pas encore ou peu touché, du peu que j’en vois depuis 3 jours, soit le bout de ma rue, les gens ont l’air de suivre les consignes ... pratiquement aucune voiture, de piétons, de vélos ... bon, c’est vrai que c’est un coin où tout le monde a du terrain et des champs partout autour ... comme confinement ça n’a rien à voir avec les centre-villes, bien sûr ... et des rares nouvelles que j’ai au téléphone c’est pareil ... je vais aller au ravitaillement bientôt ... je retarde au maximum ... peut être lundi ou mardi ... peut être avant s’ils durcissent le confinement pour les courses alimentaires ... une pensée pour ceux qui sont confinés en appart avec ce beau soleil ... rien à voir avec moi ...


                        • julius 1ER 20 mars 09:31

                          @nono le simplet
                          pour un simplet tu sais faire preuve d’humanisme et d’humanité, c’est plutôt rare par les temps qui courent !!!


                        • velosolex velosolex 20 mars 10:50

                          @nono le simplet
                          « C’est désert, ça fait drôle quand même, m’a dit le gars au bureau de vote quand j’ai glissé mon bulletin. »A vrai dire, je n’avais pas vu la différence. Il avait du se faire contaminé par les images de la télé. Il n’y avait guère de pékin au village. Il n’y en a pas plus ni moins maintenant. J’ai juste repéré une voiture de flics à l’entrée du petit supermarché en embuscade, genre sheriffs de Sherwood, à la poursuite de robin des bois. Faut avoir le papier de la kommandatur, sinon gare à la prune. à trois cent mètres de chez moi, un petit chemin m’emmène dans la forêt, pour des kilomètres, entre rochers, chênes, et hêtres...Tout le bout du monde est là. Nous sommes à deux depuis des lustres. Et on n’a bien failli ne plus être de ce monde depuis l’an passé. Ce n’est pas cette crise qui va nous séparer, même à un mètre de distance entre les arbres. Le fait d’être survivant d’un drame et de se retrouver au pied d’une nouvelle montagne me reconcilie avec les joies de l’alpinisme, me ramène à de vieilles expériences. Je me souviens avoir vécu en ermite, quoique à deux déjà dans une cabane en feuillages dans l’Himalaya pendant un mois, pendant l’hiver 75. Puis quatre mois en Provence dans une grotte du Lubéron un peu plus tard. Des expériences qui m’ont structuré. Je dis tout cela pour illustrer que la survenue de cette catastrophe n’a absolument pas le même sens pour chacun de nous, mais que collectivement cela restera tout de même un repère d’identification de nos ressources. Une photo sur le frigo qui restera. 


                        • Tall . malko 20 mars 10:54

                          @nono le simplet

                          une pensée pour ceux qui sont confinés en appart avec ce beau soleil 
                           
                          merci ... mais la discipline n’est pas si difficile ici à Bruxelles, quand on a compris que cette ville est sérieusement infectée.
                          Normal, ils ont confiné avant hier et jusque là : c’était open door avec des centaines d’avions, tgv et autocars qui débarquaient ici au quotidien leur foule venue de partout.
                          Un grand hôpital bruxellois pleure déjà son manque de respirateurs : appel aux dons.
                          21 morts qu’ils disent : foutage de gueule. Bruxelles est dangereuse


                        • nono le simplet nono le simplet 20 mars 11:39

                          @velosolex
                          salut
                          oui je sais ce que tu as vécu ... ce que vous avez vécu ... mes deux « soucis » de santé en 2007 et 2014 m’ont mis un peu de plomb dans la tête même si j’ai encore peur de monter dans la barque à Charon ... mais pas devant le danger ... et à mon niveau le danger ce n’est pas d’attraper le corona mais de le refiler à quelqu’un si je l’attrapais ... et ça je le refuse catégoriquement ... trois semaines que je ne serre plus la main ni fait de bise à quiconque même à un de mes fils que j’ai vu ...
                          ma vie n’a pas changé de grand chose depuis lundi, à un détail près, il fait beau alors qu’on avait eu de l’eau et du vent depuis je ne rappelle même plus quand ... je parle avec mes voisins d’un côté à l’autre de la rue et à travers le grillage de mon jardin (pour un voisin)

                          aux mailles reconnues de niveau chirurgical même si mes miasmes de chats passent à travers assez facilement, même les gros les mailles du grillage, pas du voisin bien sûr) et sa jeune et jolie femme qui ne vend plus ses fleurs au village ... j’ai plein de trucs à faire que je ne fais pas ou pas beaucoup avec ardeur
                           en fait, pour moi le confinement c’est du mieux être tant qu’il fera beau ... et pourtant ça me stresse pour tous ceux qui vont monter dans la barque à Charon par la connerie de nos têtes soit disant « pensantes »


                        • San Jose 20 mars 11:58

                          @nono le simplet
                          .
                          Oui, c’est triste mais c’est un bienfait pour la planète. Voir l’article du jour là-dessus. 


                        • Aristide Aristide 20 mars 11:59

                          @nono le simplet

                          combien de morts avec 5% ... 10% ... 30% ... plus ?

                          Le problème c’est 5%, 10%, 30%, plus mais % de quoi ?

                          Il faut se méfier de ces chiffres sur la létalité, pour une raison très simple : si on connait assez bien le nombre de malades détectés, le nombre de morts parmi ces malades, on ne connait pas le nombre de personnes effectivement infectés et non testés.

                          Certains parlent d’un rapport de 1 à 5, d’autres de 100 à 500. A mon sens, il est impossible de chiffrer quoique ce soit sur la létalité. Il appartiendra aux épidémiologistes d’analyser cette pandémie après son éradication sur la base de vrais chiffres, d’études post-épidémie, ... 

                          Cela n’interdit en rien de surveiller l’évolution des cas détectés qui sont un vrai critère pour juger du stade auquel on est. Pour le reste prudence ....



                        • Aristide Aristide 20 mars 12:09

                          @San Jose

                          c’est triste mais c’est un bienfait pour la planète.

                          Je ne savais pas que vous tomberiez aussi facilement dans ce discours assez ... entendu sur la décroissance obligatoire, la planète en répit, la mondialisation qui est en bout de course, ....

                          Allons, si on peut admettre que notre civilisation a une grande influence « négative » sur son environnement naturel, on peut aussi concéder que cette société si honnis par les Grétas, a apporté son lot de progrès social et humain.

                          La mondialisation ? Elle permet par exemple de sortir des millions de chinois, d’indiens, d’africains du moyen-age, ah, c’est sur que l’on est encore loin de nos conditions de vie, mais où en serait-on ? 


                        • pacem 20 mars 12:16

                          @Aristide « Le problème c’est 5%, 10%, 30%, plus mais % de quoi ? »

                          Vous avez des problèmes de compréhension de texte ? Il semble s’agir de la population contaminée, non ?


                        • velosolex velosolex 20 mars 12:17

                          @nono le simplet
                          La copine australienne qui habite à trois cent mètres est venue prendre un café avec un morceau de far.
                          Voilà le réseau le plus proche.
                          La mémoire du bush ravagé par les flammes s’efface pour elle devant une autre catastrophe. Elle est un peu malade du cœur, mais sa qualité reste bonne, au delà du peacemaker, un nom formidable pour un matériel qui l’est autant. 
                          Je vais relire ’ la mémoire et la mer« de Vercors. La recette tient dans la transcendance et l’illumination, ramène chacun à ses fondamentaux.
                          Pour certains, l’expérience du confinement est une abomination, c’est qu’ils ne peuvent plus se perdre dans le tumulte habituel du monde. Comme si Narcisse avait perdu son miroir. 
                          Je suis simplement perturbé comme toi par le devenir des autres, qui ne peuvent s’abriter.
                           »Take Shelter" un beau film que j’avais vu il y a trois ans. 

                          Il faut une science de démineur, et la main du magicien pour désamorcer la bombe. Caresser un chat simplement peut suffire à réinitialiser les choses.
                          Comme le vol d’un papillon, plutôt que de celui d’un vampire
                          Au dessus de la muraille de Chine, qui est devenu la limite du jardin


                        • Xenozoid Xenozoid 20 mars 12:28

                          @velosolex

                          pacemaker= pace = rythme


                        • velosolex velosolex 20 mars 12:45

                          @Xenozoid
                          Je sais, merci
                          mais je préfère ma version peace and love.
                          On peut s’arranger bien plus avec les maux, et les mots
                          qu’avec les hommes !


                        • Xenozoid Xenozoid 20 mars 12:51

                          @velosolex

                          je comprend et tu as raison peacemaker c’est sympa pour les hommes aussi,espérons que le rythme de la paix dépasse celui des guerres et conflits


                        • San Jose 20 mars 13:36

                          @Harry Steed
                          .
                          Citation : Je ne savais pas que vous tomberiez aussi facilement dans ce discours
                          .
                           smiley


                        • nono le simplet nono le simplet 20 mars 13:38

                          @Aristide
                          Le problème c’est 5%, 10%, 30%, plus mais % de quoi ?

                          de français bien sûr !
                          de toutes façons on va avoir la réponse dans les semaines qui viennent
                          .

                          on ne connait pas le nombre de personnes effectivement infectés et non testés.
                          on connait non seulement ceux qui partent en réa mais ceux qui y restent ... à Mulhouse ou Turin ils trouvent que c’est de la routine, comme la grippe ... ils n’ont pas besoin de tests, ils sont habitués tous les hivers à manquer de lits de réa, de personnel ... ils sont sereins ... tout baigne ... juste une grosse grippe ...
                          à mon avis, je ne crois pas qu’il faudrait que tu ailles leur faire un cours de banalité ... tu risquerais de prendre prendre chaud avant d’avoir fini ta première phrase ...


                        • nono le simplet nono le simplet 20 mars 13:49

                          @velosolex
                          je viens de commencer à relire le « Talleyrand » de Castelot, faute d’avoir pu aller fouiner dans les bric à brac de tout et de rien comme je me l’étais promis ...
                          côté chat j’ai ce qui faut à la maison comme reset de spleen ... deux ou trois me suivent partout dans le jardin prêts à me donner un coup de main ... pas chiens pour deux sous ... j’ai fini mon café et ma cigarette, je file au jardin ... tiens j’ai pas été voir les compteurs de la faucheuse ... et c’est pas plus mal ...


                        • San Jose 20 mars 13:50

                          @Xenozoid
                          .
                          Citation  : tu as raison peacemaker c’est sympa pour les hommes
                          .
                          Oui, enfin sympa pour les lecteurs de Lucky Luke. 


                        • San Jose 20 mars 13:55

                          @nono le simplet
                          .
                          Décidément, avec Arthur Clarke et Olivier Cabanel, nous n’avons que des lectures communes. 
                          Je m’attaque au Philippe le Bel de Jean Favier. Un très intéressant chapitre sur les manipulations monétaires du « roi faux-monnayeur » qui sur ce plan ne le cède qu’à Jean le Bon et sa cinquantaine de réajustements de la livre. 


                        • jjwaDal jjwaDal 20 mars 16:47

                          @nono le simplet
                          Un peu pareil ici (à 15km de la Vendée), on est à la fois en ville et à la campagne. Mis sur la touche depuis lundi pour une durée indéterminable , ça confine sévère dans les jardins qui sont diablement en avance sur la saison. Avec le poireau à récolter, de la betterave et du céléri rave en pagaille, des soupes et des compotes plein la cave et puis l’inévitable stock pour un mois que tout ceux qui ont connu la guerre (économique, mais bon...) ont à disposition, reste un passage pour le pain par semaine et j’ai demandé à la voisine de faire mes courses (je sors de deux mois de toux, avec une trachéite d’enfer avec le « bouzin », je le sens pas...).
                          Les abeilles charbonnières sont de sortie, le soleil brille (si, si, ça aide) et j’ai assez de bouquins pour tenir un siège. Au pire on en profitera pour faire un jeûne, et taquiner quelques bouquins dont la lecture a été différé. Quel confinement ?
                          J’ai vécu en HLM, dix ans. Je n’imagine même pas pour eux l’inconfort que cela doit représenter.
                          On attribue aujourd’hui entre 120 000 et 200 000 morts prématurés (monde) au virus grippal H1N1 et nous sommes à 9000 décès en ce jour.


                        • velosolex velosolex 20 mars 16:48

                          @nono le simplet
                          Et l’article sur la Vendée. ? Les chouans, endormis dans les mausolées et les tombes collectives, attendent que tu les réveille de leur long sommeil.
                          Drôle de type que ce Talleyrand. Couteau multi fonction, passant d’un cheval à l’autre. Un personnage de Shakespeare. 
                          J’ai relu « la bataille » de Patrick Rimbaud, et « le pont de pierre » de Perutz, un écrivain étonnant, et oublié, qui explore lui aussi l’histoire sous la marque du destin. Pour Perutz, quoique qu’il fasse, Talleyrand n’aurait pas échappé à son histoire


                        • nono le simplet nono le simplet 20 mars 19:31

                          @velosolex
                          Et l’article sur la Vendée. ?

                          dans un coin de mon ordi, en attente avec d’autres ... en attente de quoi ? aucune idée ...
                          Drôle de type que ce Talleyrand
                          après avoir été évêque il a été de tous les gouvernements de la constituante à Louis Philippe sauf avec Charles X
                          et pour « la bataille » tu me donnes une idée pour ma prochaine lecture ... après je vais relire la trilogie de gallo sur les colonies ...


                        • Cadoudal Cadoudal 20 mars 19:44

                          @nono le simplet
                          La fameuse thèse de Nono the Simplet sur les chouans de Brest et le pays chouan qui n’existait pas...

                          Ça devrait nous détendre les zygomatiques...lol...

                          https://www.persee.fr/doc/rhmc_0048-8003_1984_num_31_3_1289_t1_0519_0000_1


                        • velosolex velosolex 20 mars 19:55

                          @nono le simplet
                          Comme je disais dans mon post antérieur, chiffres à l’appui, l’évolution des décès suit une courbe implacable d’augmentation des décès de l’ordre de 20% chaque jour en Italie. Près de 3000 morts à l’heure actuelle.
                          Ce qui devrait malheureusement arriver à 3600 demain, et ainsi de suite.
                          Mais pas trop longtemps quand même si on veut continuer à voir nos amis italiens jouer de la musique. 
                          Où se trouve la commande des turbo frein ?
                          L’Italie est un pays pourtant moderne, équipé d’infrastructures peut être critiquables, mais pas en Lombardie où l’épidémie est la plus folle.
                          J’entend que l’Afrique est touchée, et Haïti….J’espère qu’au moins les traitements antipaludéens, seront efficaces. 


                        • pacem 20 mars 20:08

                          @velosolex « Près de 3000 morts à l’heure actuelle. Ce qui devrait malheureusement arriver à 3600 demain »

                          4032 aujourd’hui à 20h


                        • velosolex velosolex 21 mars 11:50

                          @pacem
                          J’avais fait une hypothèse basse, ne voulant pas surajouter, mais en fait la pandémie est telle que le nombre de morts double tous les trois jours.
                          Calculez, on arrive très rapidement à 200 000 morts ; sans parler du nombre encore doublé trois jours après. Mais normalement les effets du confinement devraient se faire sentir dans une dizaine de jours. Je doute malheureusement avec les marchés ouverts, et les transports en commun non encadrés, que cela sera le cas. Les chinois avaient établi d’autres méthodes pour s’en sortir.
                          Il est vrai qu’ils avaient aussi des masques, et pratiquaient énormément de tests, qui sont comme des sondes, sur un ensemble de populations. Mais nous sommes à poils. Nous avons juste investi dans les LBD et les grenades de désencerclement. 
                          C’est à la fois le révélateur de notre aveuglement passé, la bêtise de nos dirigeants, pour rester dans l’euphémisme, et autant de la solidité de notre intendance. L’hôpital se dégrade depuis tant d’années, ne provoquant que des sourires amusés de nos responsables.
                          Martin Hirtsh, il y a encore une semaine, parlait des plaintes des soignants, comme relevant du « srogneugneu ». Sans blague. Entendu sur inter. 


                        • alinea alinea 21 mars 16:09

                          @jjwaDal
                          Pour les poireaux, je n’ai pas de problème, les poireaux sauvages se sont ragaillardis depuis la sécheresse qui les avait anéantis !
                          mais j’échangerais bien un cubi de rouge plus que bon, bio avec un minimum de sulfite, contre quelques betteraves et autres céleris.
                          Il faut que je comprenne puis agisse : on ne va pas laisser les petits maraîchers locaux jeter leur productions tandis que chez soi on mourra d’un manque de légumes !!?


                        • rogal 19 mars 22:27

                          Enfin du temps et du calme pour
                          – lire
                          De la Guerre ;
                          – s
                          e noyer dans une grammaire  ;
                          dans les rapports du GIEC, lire au moins les Résumés Techniques ;
                          – étudier les progressions arithmétiques et les progressions géométriques  ;

                          – relire
                          Nous n’irons plus au Luxembourg, de Gabriel Matzneff ;
                          – se perdre avec Judith Curry dans Climate Etc
                           ;

                          ... pour commencer.


                          • sls0 sls0 20 mars 03:04

                            @rogal
                            A toutes choses il y a un bon coté.


                          • velosolex velosolex 20 mars 12:40

                            @sls0
                            Avantage de
                            la corano thérapie :

                            -Plus de démarchage téléphonique pour isoler pour un euro. L’isolation est faite impeccable par le corano. 
                            -Plus de visites inopinées
                            d’une belle mère exécrée, pour certains, ou d’un gendre exécrée, pour les belles mères
                            -Risques mineurs d’avoir un accident de voiture, en vertu de la loi de la proportionnalité de kms parcourus
                            -Plus de braillards avinés claironnant après le match « On a gagné » ou s’en prenant à votre caisse, s’ils ont perdu…
                            -Une expérience inédite, que dis je : Un voyage immobile, qui vous permettra d’avoir le statut d’ancien combattant de la corano, et de craner auprès des générations à venir, si elles existent c’est vrai….Une photo de vous en tenue de campagne, non en treillis et béret mais en pyjama de campagne est à immortaliser !
                            -Un livre à écrire. Bien sûr. « A l’ombre des jeunes filles confinées », « mémoires d’un gentilhomme à l’époque de la corano » sont deux titres qui me viennent en tête. Mais il y a du monde sur les rangs. Les claviers déjà crépitent, avec des touches coincées par les miettes de sandwich tombant entre les lettres. 
                            -Des économies prodigieuses On ne sort plus, donc on ne dépense plus, ou presque rien. La bouffe étant à peu l’unique budget. Plus de double whisky au bar du coin, ni ciné, ni théatre pour les Parigots. Ils font l’expérience du père de Chardin. celle qui a fait péter les plombs à Carlos Gohn, rattrapé lui aussi par la pandémie. Avec l’épargne, les plus cons pourront partir en croisière autour du monde ; Un cabine sans hublot donnant sur la mer, ça leur changera les idées.


                          • Ratatouille 2 le retour Ratatouille 2 le retour 20 mars 13:34

                            @velosolex
                            ça fait bien chier les intégristes terroristes,ils vont être obligés d’"écraser un joggeur parci-parla,rien d’éblouissant...


                          • San Jose 20 mars 13:39

                            @rogal
                            .
                            Très bon, le GIEC. J’y ajoute la littérature de son frère de lait l’UNSCEAR. 


                          • alinea alinea 20 mars 13:39

                            @velosolex
                            C’est pas tout à fait ce qu’on m’a dit : il paraît qu’Amazon fait un chiffre formidable ; le stress fait dépenser, c’est bien connu.
                            Amazon qu’il faudrait avoir liquidé va sortir grossie ; une vraie fortune de guerre, on connaît le processus.
                            Sinon, les jeunes, après avoir eu leur cours sur écran, se défoulent sur écran avec des jeux formidables... on voit bien qu’ils ne tiendront pas dix jours sans devenir fous !!
                            Mais bon, faire un tour en vélo, c’est trop dangereux, le virus est rapide, et, de toutes façons ça risque de coûter cher !


                          • Cadoudal Cadoudal 20 mars 13:41

                            @Ratatouille 2 le retour
                            Ça serait dommage que le confinement occasionne la perte des petits métiers et la faillite des artisans...lol...

                            Le suspect, défavorablement connu de la justice, était sorti de prison le matin même.

                            https://www.dna.fr/faits-divers-justice/2020/03/20/un-homme-retrouve-mort-sur-le-parvis-de-l-hotel-de-police-de-strasbourg


                          • velosolex velosolex 20 mars 16:40

                            @alinea
                            Je ne sais pas. Amazon est un miroir déformant, et au delà des acheteurs compulsifs, style « black friday, captent ceux qui ont absolument besoin de quelque chose de précis, les magasins étant fermés ; ce qui irrite on les comprend les libraires, entre autres. Je sais avec mes gamins maintenant grands qu’ils ont crée des addictions avec les jeux, et les désirs et l’immédiateté qui vont avec.
                            J’ai lutté longtemps avec le plus grand, qui n’a eu qu’un portable qu’à 15 ans, mais c’était encore les années 90. Bon, ce n’est pas du temps perdu, maintenant ses valeurs sont lui aussi opposés au consumérisme, et il vit tranquille à la campagne lui aussi, au milieu de ses poules, et travaille dans une ressourcerie.
                            Mais c’était encore une autres époque. Michel Serres n’avait pas fait l’éloge imbécile de la »petite poucette", et des comportements autistiques associés à la pratique des jeux, et faisant l’apologie de la conexion...
                            Aucun danger d’attraper le virus en vélo où j’habite, car il n’y a personne à l’horizon des routes, et de plus je n’ai jamais vu de virus monter une cote en danseuse. Mais je respecte les consignes, qui là ont un sens d’orientation générale, le cas par cas n’étant pas adapté, sinon à ouvrir des régimes d’exception douteux et une boite de pandore. Il y en a assez d’une d’ouverte. Conclusion : Il faut pédaler dans sa tête. Ca crée des connexions, et ça n’use pas les patins de freins


                          • nono le simplet nono le simplet 20 mars 07:59

                            la durée du confinement sera inversement proportionnelle au suivi strict du confinement, ce qui semble ne pas être le cas partout ...

                            pour les chinois, très disciplinés (peut être par obligation) ça duré du 24 janvier jusqu’à il y a quelques jours ... soit presque 1 mois et demi ...


                            • rita rita 20 mars 08:23

                              Double peine, confinement et amende ?

                              l’homme qui ne tient pas en place, demande aux gens de rester chez eux ?

                              A paris vous pouvez faire du footing sur les trottoirs, mais pas sur les quais de Seine ?

                              A Nice même chose footing sur la promenade, mais pas sur les plages ?

                               La France est gérée par des « Shadocks » , font des trous n’importe ou ?

                              Le premier sinistre et son Maréchal-Véran ont eu les bretelles remontées au Sénat pour leu incompétente gestion sur les masques !

                              TOUS a midi dans vos WC pour applaudir ces chmocks !

                               smiley


                              • San Jose 20 mars 13:41

                                @rita
                                .
                                J’ai entendu qu’à Nice on interdit la promenade des Anglais. 
                                Cette mesure peut sembler discriminatoire quand on laisse les autres se promener, mais à bien considérer la politique antivirus nullissime de Boris Johnson, on peut le comprendre. 


                              • velosolex velosolex 20 mars 14:00

                                @San Jose

                                « J’avais compris que c’était interdit pour les anglais, m’sieur l’agent. Rapport au Brexit ! »


                              • Jean Keim Jean Keim 20 mars 08:40

                                Il n’est pas rare qu’une personne atteinte d’une maladie grave et qui en réchappe voit son regard sur le monde changer en bien.

                                Si la pandémie terminée, quelle que soit son origine et sa gravité avérée, nous retournons à nos petites affaires comme si rien ne s’était passé, alors elle n’aura servi à rien.

                                Certains s’inquiètent des cours de la bourse, pendant des années ils ont en moyenne progressé, personne n’y trouve à redire, même les gens modestes ont l’illusion que leur sort est meilleur si les indices grimpent ; survient un événement qui fait (mystérieusement ?) chuter ces indices, et tout le monde tremble même si la baisse reste en moyenne inférieure à la progression antérieure, il y a dans ce phénomène le constat que notre mode de vie et de pensée, donc en fait notre civilisation, sont complètement artificiels, et pourtant les céréales poussent toujours dans les champs, les légumes en font de même dans les jardins, et les fruits finiront pas pendre au bout des branches des arbres des vergers, nous sommes une espèce profondément malade, ou serions-nous (devenus) une espèce de virus également ?


                                • julius 1ER 20 mars 09:16

                                  je ne crois pas que le confinement puisse durer 6 mois... d’une part parceque dans 6 mois l’économie aura implosé et que d’autre part dans les 6 mois la surenchère aidant les mesures seront encore plus restrictives (donc encore moins faciles à supporter )

                                  déjà le RN appelle au couvre-feu à 20H (soit-dit en passant c’est aussi dans le catalogue à Macron ) vous savez ce qu’est un couvre-feu, Michel Drucker dans sa résidence du Lubéron pourra survivre mais les sans-dents dans leur 50 M2 auront du mal, beaucoup plus de mal alors après il se passe ce qui se passe en temps de guerre, les gens préfèreront sortir au grand air et braver la mitraille plutôt que rester terrés dans les abris et comme vous le mentionnez au mois d’aôut par 40° ce sera insupportable .....

                                  alors que fera un gouvernement devenu (d’Union Nationale ) car dans les 6 mois qui viennent pour justifier et légitimer des mesures encore plus restrictives, il faudra un gouvernement d’Union Nationale car la Science ne pourra pas à elle-seule servir de caution et être seule légitime dans un état de Droit et Démocratique......

                                  eh bien il se passera ce qui se passe à toutes époques les politiques en file indienne avaliseront toutes les mesures mêmes les plus impopulaires et les plus extrèmes et ce sera la Loi martiale qui sera appliquée !!!!

                                  Moi dans mon for intérieur, j’espère juste que l’on n’en arrivera pas là et que l’on aura droit à sa dose de Nivaquine(ou autre) pour réduire la charge virale de Covid19 et tout en prenant les mesures de précaution d’usage, la vie reprendra son cours avec un semblant de normalité !!!!


                                  • julius 1ER 20 mars 09:25

                                    il faudrait aussi dire aux imbéciles qui applaudissent partout le couvre-feu proposé par le FN et MLP sous prétexte que la racaille est mise au pas.... que dans des époques où les gens sont confinés les vols et la délinquance en tous genres est en chute libre ... pas besoin d’être un génie pour comprendre cela mais seuls les 46% qui écoutent les discours malfaisants de cette bande de nazes ne peuvent le faire apparemment !!!!


                                    • kalagan75 20 mars 09:44

                                      @julius 1ER
                                      aucune image des quartiers ne filtre et pourtant ... le bordel continue, les courses de scoot aussi, les gosses jouant aux bas des cités sans contrainte : la réalité risque de rattraper ce beau monde et je ne suis pas certain que quelqu’un viendra à leur secours : tant pis pour eux !


                                    • Eric F Eric F 20 mars 10:45

                                      @julius 1ER
                                      s’il y a des débordements localisés, peut-être faut-il des mesures restrictives localisées, le problème est que les autorités prennent le prétextes de quelques débordements pour mettre toute la population au mitard.

                                      Des fanatiques de l’incarcération à domicile veulent que chacun soit bouclé à 100% et que la nourriture soit livrée à domicile pour tous
                                      référence : https://isni.fr/appel-au-president-de-la-republique-pour-le-confinement-total-de-la-population/  c’est faux, la Chine n’a jamais fait livrer la nourriture à domicile à toute la population, juste à des confinés sanitaires infectés.


                                    • julius 1ER 20 mars 14:54

                                      s’il y a des débordements localisés, peut-être faut-il des mesures restrictives localisées, le problème est que les autorités prennent le prétextes de quelques débordements pour mettre toute la population au mitard.

                                      @Eric F
                                      bien sûr Eric, je pense que nous sommes sur la même longueur d’ondes mais jusqu’à présent les gouvernants, sont dans la sanction plutôt que dans la prévention, l’illustration de mes propos avec la Loi sur les 80 Klm/H ... totalement incohérente sans autres mesures en amont !!!!
                                      mais bon pour n’importe quel pouvoir, il est tellement facile de « punir » et faire avaliser la méthode Sarko cad ...un fait divers= une Loi au moins comme çà on empile les Lois et on a l’air d’être aux commandes et de gouverner .... mais on est loin des buts quand aux résultats !!!!!


                                    • julius 1ER 20 mars 15:02

                                      @julius 1ER
                                      on me dit dans l’oreillette que Nice est la première ville de France à appliquer le couvre-feu après 20 H ( j’allais dire c’est presque normal puisque le maire de la ville Estrosi atteint du Covid 19 est déjà confiné ) alors c’est insupportable de voir les gens sur la promenade des anglais !!!!


                                    • Eric F Eric F 20 mars 19:06

                                      @julius 1ER
                                      couvre feu à 20h
                                      déjà que dans la journée il n’y a quasiment personne dans les rues, et encore moins le soir ! Il vaudrait mieux faire appliquer des mesures justifiées contre les attroupements, plutôt que d’en prendre à chaque fois de nouvelles plus coercitives pour tous -on donne ça en pâture aux corps médical pour les consoler de ne pas avoir de masque-
                                      On nous montre à la télé une personne faire du jogging seule sur une plage en parlant d’inconscience criminelle, et une maman avec ses 3 enfants sur une pelouse au pied de son immeuble, c’est presque un crime contre l’humanité !


                                    • njama njama 20 mars 09:44

                                      La France, l’Italie, ont-elles fait le bon choix ?

                                      Aucune quarantaine n’a vaincu de maladie [...]

                                      Selon leur culture, les scientifiques ont conseillé différemment les autorités de leurs pays :
                                      - Les autorités chinoises ont pratiqué un confinement des populations couplé avec une visite médicale à domicile tous les deux jours. Les personnes suspectées d’être infectées étaient emmenées de force à l’hôpital. Cette méthode empirique correspond avec la chute de cette maladie. Cela ne veut pas dire qu’elle ait eu une quelconque efficacité, ni que la maladie ait été définitivement éradiquée.
                                      - L’Organisation mondiale de la Santé préconise un confinement des populations, sans visite médicale à domicile. L’OMS part de l’hypothèse que les enfants deviennent porteurs sains de la maladie et contaminent les grands parents chez qui la maladie peut se développer de manière aigüe.
                                      - Les autorités suédoises essaient une troisième méthode. Elles considèrent que seules les personnes âgées ont besoin d’être protégées et que rien ne prouve que la maladie est disséminée par les enfants. Ils ne pratiquent donc que le confinement des anciens et ne ferment ni les écoles, ni les entreprises.

                                      Laquelle de ces trois écoles a raison, en supposant que l’une d’entre elles ait raison ?

                                      https://www.voltairenet.org/article209482.html


                                      • Eric F Eric F 20 mars 10:35

                                        @njama
                                        la méthode suédoise parait la plus rationnelle, quand on sait que 93% des décès sont des personnes âgées (et il y a d’autres cas à risque qui peuvent être préventivement isolées).
                                        Le reste de la population doit alors quand même être protégée « à la coréenne » (masques, désinfection des transports et commerces, etc.)


                                      • njama njama 20 mars 10:44

                                         @Eric F
                                        oui c’est ce que dit le Pr Didier Raoult dans sa conférence du 15 mars « Diagnostiquons et traitons »
                                        Les enfants sont non seulement très faiblement vecteurs du coronavirus mais aussi épargnés par ce coronavirus. Donc la méthode suédoise est plus logique, plus rationnelle.

                                        Habituellement pour grippe, les enfants sont très porteurs avec une charge virale importante dès age 2 ans

                                        Avec le SARS-CoV-2, on observe l’inverse :

                                        entre 0 et 1 an : 0 positif

                                        de 1 à 5 ans : 1,1% de positifs

                                        de 5 à 10 ans : 3,6% positifs

                                        de 15 à 18 : 15,3%

                                        plus de 18 ans : là on commence à voir des porteurs en plus grande proportion



                                      • Eric F Eric F 20 mars 10:48

                                        @njama
                                        Le professeur Raoult semblé également avoir eu raison sur le traitement par la chloroquine, envisagé aux USA, et puisqu’on est en situation de guerre (dixit Macron), il faut une médecine exceptionnelle, sans les batteries d’essais pendant des plombes, par exemple en demandant l’accord des patients qui souhaitent ce traitement.


                                      • Eric F Eric F 20 mars 10:32

                                        On paye le prix de nombreuses erreurs, le confinement général est une mesure désespérée, comme l’amputation quand on n’a pas réussi à soigner.

                                        On nous a menti sur les masques, en prétendant qu’ils étaient inutile alors qu’en réalité, c’était pour masquer la pénurie. En 2009, il y avait 1 milliard de masques en stock (*), mais comme la grippe A n’a pas été aussi sévère que prévu, ils n’ont pas été renouvelés, et même détruits à péremption (alors que des masques périmés, c’est mieux que rien), le stock en 2019 n’était que de 150 millions (préemptés pour le corps médical, et encore pas suffisamment). en Asie, ils sont recommandés à la population dans les lieux de foule (transports, commerces, travail...).

                                        On nous a menti sur les tests de dépistage, en prétendant qu’ils sont inutiles hors des cas graves, alors que là aussi un dépistage général anticipé, comme en chine et Corée permet de déceler les cas en amont et de confiner séparément les cas graves, bénins, et potentiels

                                        On a laissé de côté la désinfection, en disant que le virus n’était pas pérenne hors du corps, alors qu’il subsiste sur des gouttelettes et certains supports. La Corée du sud pratique la désinfection systématique des transports, commerces, etc. et a réussi sans confinement a avoir moins de décès que nous, avec davantage de personnes atteintes.

                                        Le confinement général de plusieurs semaines aura des effets néfastes sur la santé et durablement dramatiques sur l’économie

                                        D’autres pays ne pratiquent pas le confinement, mais ont pris d’autres mesures préventives en amont (notamment à leurs frontières), et de dépistage, protection et désinfection, on verra le résultat à la sortie.
                                        On paiera le prix pendant des mois, avec toutes les activités retardées pendant l’arrêt du pays, et qu’il faudra résorber. Surtout que les ayatollah médico-politiciens veulent encore serrer la vis, prétextant quelques débordements -le couvre feu serait grotesque, au contraire acheter une pizza à emporter le soir c’est éviter la bousculade des commerces-.

                                        (*) https://www.liberation.fr/societe/2009/07/01/un-milliard-de-masques-disponibles-contre-la-grippe-a_567960


                                        • velosolex velosolex 20 mars 11:12

                                          @Eric F
                                          Les approximations se sont télescopées aux mensonges, et on tente de sortir quelques mesures et déclarations en fonction des moyens dont on dispose.
                                          Mieux sans doute ne vaut il pas pour eux qu’on ait de la mémoire !
                                          Les théories du complot peuvent exploser car elles donnent un sens et une logique, à ce qui en n’a guère. Comment expliquer l’apragmatisme depuis trois mois devant le tsunami ?....
                                          Je dirais que c’est le même que devant les catastrophes autres qui nous attendent en chaine, alors que beaucoup pensent à pendre Greta, plutôt que de se pencher sur ce qu’elle désigne. 
                                          L’économie et son dogmatisme lié à la mondialisation était simplement incompatible avec l’orthodoxie que nous imposait la lutte contre le corano.
                                          Le corano surfe sur les vues d’esprit fumeuses liées à la simplification du monde. Ou plutôt il s’en régale, On lui a déroulé le tapis rouge, nos passerelles d’avion. Nous ne sommes pas son ennemi, mais ses serviteurs zélés, le faisant voyager en première classe ; C’est notre bon maitre !. 
                                          C’est lui qui s’exprime par la bouche des puissants, qui les fait prendre les mesures rêvées pour son règne. C’est pour cela qu’ils se sont tu. Comme devant Nosferatu, le vampire. 


                                        • Aristide Aristide 20 mars 12:50

                                          @velosolex et Eric_F

                                          Je suis étonné de vous voir surfer sur la vague de la pandémie en tirant des conclusions aussi définitives.

                                          Je me souviens de tous ces prévisionnistes du lendemain qui avaient tapé sur la mère Bachelot pour des raisons inverses à celle que vous donnez. Excès de précaution par l’achat en masse de vaccins, exagération de la gravité ... Il n’y avait à cette époque aucun mot assez lourd pour nommer cette ministre incompétente.

                                          Maintenant voilà que l’excès de précaution laisse la place au manque de lucidité, que l’imprévision de besoins difficiles à appréhender est fustigée, ... 

                                          J’ai même entendu des « Gouverner c’est prévoir », quelle bonne maxime pour juger des maladresses de communications, des mauvaises évaluations des risques, des besoins, des solutions, des stratégies, ...

                                          Et bien, je vais y aller à mon tour « La critique est aisée mais l’art est difficile ».

                                           


                                        • velosolex velosolex 20 mars 14:17

                                          @Aristide
                                          L’exagération de la pandémie H1N1 était totalement surjouée.

                                          Tous les soignants dont je faisais partie ont boudé à plus de 80 % le vaccin . Mais les labos qui l’avaient produit, ont fait agir leur pouvoir de lobbying.
                                          Avec l’appui de l’OMS qui est financé à 80% par big pharma. 
                                          Ces trusts pharmaceutiques ont là exercé une influence inversée, car leurs unités de production sont installés en chine, et la pandémie cette fois ne leur était pas profitable, car n’ayant non pas seulement de vaccin, mais risquant de froisser l’ami chinois. 
                                          Voilà la génèse du crime. 

                                          Rien de semblable pour ce coup là. Regardez mes post ! Depuis Janvier, personnellement je cris au fou ! Comme tant d’autres d’ailleurs je n’ai arrêté de m’inquiéter de l’inertie des gouvernants, totalement suspecte, et déconnectée. IL suffisait en effet de voir les progrès fulgurants de l’épidémie en chine, malgré les mesures très fortes, pour voir que le tsunami allait nous emporter, si on restait immobiles, sur le bord du rivage
                                          Bachelot avait commandé des masques ; un milliard qui n’ont pas servi et qui ont été ensuite bradés avec les vaccins à d’autres pays. Quelques dizaines de milliers sont restés dans les hangars, et bien que périmés servent aux soignants en première ligne. Le ministère après cela a pris la décision absurde de ne plus gérer, mais de laisser ces achats à l’initiative des hôpitaux. il ne faut pas avoir beaucoup d’imagination pour deviner que les comptables déjà tétanisés par la gestion immédiate n’allaient pas se lancer dans des achats spéculatifs, aves des masques assez vite périmables. 
                                          -Aussi avant de partir dans des diatribes ridicules, renseignez vous un minimum


                                        • Eric F Eric F 20 mars 14:38

                                          @Aristide
                                          Qui donc surfe sur la vague de la pandémie, sinon ceux qui promulguent l’incarcération à domicile de tout un peuple (la Chine ne l’avait pas généralisée), chose que l’on n’aurait pas cru possible il y a encore quelques mois ?

                                          Il faut donc voir ce qui nous y a mené.

                                          Le corps médical pointe la baisse du budget de la santé, alors que celui-ci a en fait augmenté, mais le problème est celui de la répartition et des priorités -chaque corporation tire la couverture à soi-. Cette histoire de masques est quand même significative, le « message » qu’il est inutile a bien été propagé par le corps médical qui veut se le réserver, le problème est bien une question de pénurie du fait de mauvais choix -qui étaient les conseillers qui l’ont préconisé ?
                                          Idem le dépistage, idem l’absence d’action de contamination, à chaque fois on nous dit que ça ne sert à rien alors qu’en fait c’est qu’on n’a pas les stocks ou les structures.
                                          Bachelot a eu tort sur les vaccins (trop tardifs) mais raison sur les masques (les asiatiques ont montré que c’était utile, et j’ai à tort jadis partagé les préjugés distillés par nos média).
                                          La lucidité n’est pas opposée aux précautions, le tout c’est de les cibler. Par exemple la ceinture de sécurité est de la précaution lucide, des « zones trente » en rase campagne c’est de la précaution idéologique.

                                          La télé nous montre des forces de l’ordre utiliser des drones pour surveiller des gens prenant le soleil sur un rocher, ces gens là sont certes en contravention sur la forme, mais ne provoquent aucun risque de contamination, idem celui qui fait du vélo désormais streng verboten. L’affluence en supermarché est par contre bien plus dangereuse pour la contamination (comment l’éviter, puisqu’il faut bouffer). Les forces de l’ordre seraient mieux employées à distribuer l’approvisionnement à domicile pour les personnes vulnérables, car celles-là ne devraient pas être exposé aux risques de faire leurs courses.


                                        • leypanou 20 mars 19:20

                                          @velosolex
                                          et la pandémie cette fois ne leur était pas profitable, car n’ayant non pas seulement de vaccin, mais risquant de froisser l’ami chinois 

                                           : pour le moment.
                                          Mais, vous n’en savez rien. Un vaccin, il va y en avoir et il risque même d’être d’obligatoire comme au Danemark (lire ici) même avant les délais nécessaires prouvant sa non-dangerosité.
                                          Si Bill Gates pousse à fond pour les campagnes de vaccination mondiale, ce n’est pas seulement par philanthropie.
                                          Si D Trump voulait avoir le monopole pour les États-Unis du vaccin anti-covid-19 d’une boîte allemande, que l’Allemagne a refusée, ce n’est pas pour rien.


                                        • Aristide Aristide 22 mars 00:15

                                          @velosolex et Eric_F

                                          Ahh donc, que tous ces politiques n’en aient pas référé à votre science est vraiment inadmissible ...


                                        • njama njama 20 mars 10:36

                                          l’anti-VIH Kaletra sur la touche

                                          IHU de Marseille 19 mars 2020

                                          Publications scientifiques

                                          Le traitement Lopinavir-Ritonavir ne fonctionne pas !
                                          Etude sur une cohorte de 199 patients.

                                          pdf article to download :  A Trial of Lopinavir–Ritonavir in Adults Hospitalized with Severe Covid-19

                                          https://www.mediterranee-infection.com/wp-content/uploads/2020/03/10.1056@NEJMoa2001282-1.pdf

                                          https://www.mediterranee-infection.com/le-traitement-lopinavir-ritonavir-ne-fonctionne-pas/

                                          l’hydroxychloroquine (Plaquenil) en pole position ?


                                          • pacem 20 mars 10:44

                                            @njama « Le traitement Lopinavir-Ritonavir ne fonctionne pas ! »

                                            En gras, relayé immédiatement pas Raoult, on pourrait penser que ça vous/lui fait plaisir ! smiley

                                            « l’hydroxychloroquine (Plaquenil) en pole position ? »

                                            Censé agir en 5 jours d’après Raoult, testé depuis maintenant 8 jours sur une cohorte plus importante sans qu’aucune info ne soit publiée ?


                                          • njama njama 20 mars 10:53

                                            @pacem

                                            La publication dans The New England Journal of Medecine est de la veille 18 mars 2020
                                            https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2001282

                                            NYT March 18, 2020
                                            A Promising Treatment for Coronavirus Fails
                                            Researchers had hoped that antiviral drugs would help patients, but a new study from China said that one antiviral drug combination didn’t work.

                                            The study tested Kaletra, a combination of two antiviral medicines, lopinavir and ritonavir, that are normally used to treat H.I.V.

                                            There is no proven drug treatment for the new coronavirus, and doctors around the world have been desperately testing an array of medicines in hopes of finding something that will help patients, especially those who are severely ill. Several antiviral drugs have been considered possible treatments, though so far none has proved effective.

                                            https://www.nytimes.com/2020/03/18/health/coronavirus-antiviral-drugs-fail.html


                                          • njama njama 20 mars 11:04

                                            @pacem
                                            Dans une conférence de presse ( BFMTV 11.03.2020)

                                            le Pr Yazdan Yazdanpanah (Inserm / Reacting) avait annoncé
                                            4 traitements en test
                                            L’un des traitements consistera à faire "les choses habituelles : l’oxygène, la ventilation, etc ...". Un deuxième traitement se fera à base du remdesivir, le traitement antiviral injectable des laboratoires Gilead, un troisième reposera sur le Kaletra, un anti-VIH du laboratoire AbbVie. Le quatrième traitement associera le Kaletra et un interferon bêta du laboratoire Merck car "l’on sait qu’un antiviral peut ne pas suffire", a détaillé Yazdan Yazdanpanah.

                                            Espérons surtout que les français ne perdront pas leur temps à refaire ces tests traitements Kaletra qui ne fonctionnent pas maintenant qu’on le sait.
                                            Ou alors il nous faut réinventer l’eau chaude et le fil à couper le beurre ?


                                          • njama njama 20 mars 12:20

                                            Pour l’instant cette épidémie n’a pas de conséquence significative en terme de décès (9.115 dans le monde au 19 mars dont 82 % pour 3 pays Chine, Italie et Iran pour 222.643 personnes infectées)

                                            https://fr.statista.com/statistiques/1101324/morts-coronavirus-monde/


                                            • ZXSpect ZXSpect 20 mars 12:46

                                              je reviens sur mon questionnement de béotien

                                              .

                                              Le confinement a pour but de ralentir la propagation, ce qui semble nécessaire pour lisser les hospitalisations des cas graves.

                                              .

                                              A partir de quel niveau de ralentissement peut on envisager de relâcher le confinement  et ne risque t on pas un rebond de l’épidémie parmi les personnes qui n’ayant pas développé d auto immunisation (ceux qui non pas développé la maladie : asymptomatiques ou guéris après symptômes) ?


                                              • Bernard Dugué Bernard Dugué 20 mars 12:56

                                                @ZXSpect L’épidémie risque de redémarrer, plus lentement, dès que le confinement sera arrêté. En revanche, ce qui risque de ne plus redémarrer, c’es( l’économie


                                              • njama njama 20 mars 13:32

                                                @Bernard Dugué
                                                c’est comme dans les bouchons sur l’autoroute, il se produira d’autant plus de phénomènes d’accordéon que le bouchon est long et ça prend du temps avant que le flux redevienne normal


                                              • Eric F Eric F 20 mars 18:36

                                                @Bernard Dugué
                                                « ce qui risque de ne plus redémarrer, c’est l’économie »

                                                Surtout que, l’habitude étant prise, à chaque rebond important ce sera le reconfinement. L’autre solution serait le masque pour tous comme en Corée du sud, mais il faut croire que chez nous c’est contraire à la « loi sur la dissimulation du visage » smiley


                                              • Xenozoid Xenozoid 20 mars 18:46

                                                @Eric F

                                                surtout si on fait ça tous les ans,on ne sortira plus de chez nous paralysé par la peur...j’ai comme l’impression que si on avait fait cela pour chaques epidémie de grippe(s),on déjà était foutu sans le savoir


                                              • Xenozoid Xenozoid 20 mars 18:47

                                                @Xenozoid

                                                déjà était = etait déjà


                                              • SamAgora95 SamAgora95 20 mars 13:11

                                                Tout le monde (média mainstream) félicite le gouvernement pour sa gestion de la crise, mais en réalité il n’y pas de quoi, tout ce qui pouvait être mal fait l’a été avec succès, ils ont réussit à cocher toutes le cases !

                                                Avec ce confinement (mais pas trop) le remède risque d’être plus meurtrier que la maladie, l’économie sera détruite et avec elle l’approvisionnement des denrées indispensables ! A force de vouloir faire peur au gents de façon démesuré et irresponsable à travers les médias de propagande...plus personne ne prendra le risque de contaminer sa famille en rentrant du travail, pour 300 décès sur 65 millions...du délire à l’état pur.

                                                Mais tout n’est pas négatif, le gouvernement vous l’assure...vous serez mort mais guéri de ce méchant virus.


                                                • arthes arthes 20 mars 14:30

                                                  @SamAgora95
                                                  Et oui....La psychose entretenue et exacerbée est même bien plus inquiétante que le virus lui-même, depuis ma campagne certain

                                                  insultent ceux qui osent profiter de leur 20 mn de marche même munis de l ausweis bitter...BORDEL.....ON VOUS A DIT NON !!!


                                                • Eric F Eric F 20 mars 18:55

                                                  @SamAgora95
                                                  La panique a créé un exode et un afflux dans les supermarchés qui aura disséminé la maladie, il va y avoir accélération des nouveaux malades avant que les effets de l’incarcération générale se fassent sentir.

                                                  Par ailleurs, effectivement, les « droits de retrait » et « fermetures préventives » vont se multiplier, de nombreux services théoriquement autorisés à ouvrir sont en fait fermés (garages par exemple).
                                                  Macron a fait hier un « rappel à l’ordre » qu’il faut bosser (contraire à l’injonction de se confiner), et en réplique les intégristes médicaux lui ont lancé un ultimatum au contraire pour tout fermer -sauf les fabriques de masques, je suppose-.
                                                  il y a quelques cas de non respect et quelques rares secteurs récalcitrants, alors en représailles générales on envisagerait un couvre feu ! On peut aussi décréter un jeûne e 40 jours pendant qu’on y est, puisque c’est carême.


                                                • Loatse Loatse 20 mars 15:39

                                                  Je vis à 100 mètres de l’autoroute...En temps dit « normal », celui ci est rempli jour et nuit de gens qui voyagent, travaillent dans les grandes villes et en reviennent le soir (saturant les bretelles de sortie), de gens qui n’envisagent pas les week end dans leur village, mais prennent leur voiture pour se rendre dans des grands centres commerciaux qui concentrent divers magasins et activités (cinéma, booling etc..)

                                                  Aujourd’hui, semi confinée (jardinet, vue sur collines, sorties autorisées que je réalise aux heures creuses, en faisant attention aux autres), je n’ai pas de quoi me plaindre. 

                                                  Mes pensées sont ambivalentes, je suis à la fois très heureuse que nous puissons nous habitants de cette vallée respirer de l’air devenu respirable, de pouvoir regarder le ciel sans que celui ci me donne l’impression d’observer certains jours nuageux, une jaunâtre couverture écossaise, de pouvoir entendre les oiseaux chanter et non pas comme le disait un journaliste télé avant hier : le silence règne perturbé par le chant des oiseaux« ..

                                                   »En même temps« , j’éprouve de la peine pour tous ceux qui sont confinés dans les cités de banlieues, avec vue sur le hlm d’en face... les pauvres mal logés des villes dans des appartements exigus et sombres avec vue sur cour... nos malades et personnes fragiles qui vivent dans la crainte ou sont atteints gravement, et puis une admiration sans borne pour le personnel soignant qui travaille dans les conditions que l’on connait...pour ceux également qui continuent à assurer nos besoins essentiels.

                                                  Je ne sais pas si c’est la bonne mesure (mais je m’y plie comme tout le monde), sachant que depuis décembre, soit avant la prise de mesures drastiques en chine, et aussi après, les avions ont desservi le monde entier, relayés par les trains, puis les cars, métros et tout moyen de déplacement soit de propagation de l’épidémie en profondeur...

                                                  Nous ne sommes plus dans les années 60, ou seuls les plus aisés voyageaient si loin, ou dans les villages, ou l’on ne se rendait »à la ville" que contraints et forcés par la nécessité (medecin, notaire), le reste étant produit localement, du moins dans les campagnes, garantissant une auto suffisance que nous ne possédons plus.

                                                  Certains disent : après cela, le monde ne sera plus comme avant... j’espère, j’espère que ces quelques semaines pendant lesquelles le monde vit au ralenti en mi confinement, seront l’occasion de faire le point sur ce qui ne va pas, sur le sens que nous donnons à nos vies, sur la course folle du monde qui semble ne plus savoir ou il va, ; Constamment malade de la pollution qu’il engendre, dans les airs, dans les cours d’eau, les mers, et la terre...


                                                  • Eric F Eric F 20 mars 19:16

                                                    @Loatse
                                                    forcément des leçons seront tirées de cette expérience, mais espérons que ce seront les bonnes, comme de mettre en quarantaine systématiques les gens arrivant par avion de zones contaminées par une nouvelle épidémie ; On ne l’a pas fait en décembre pour ceux arrivant de Chine, mais les 3/4 des pays du monde interdisent désormais les gens en provenance de France !
                                                    Idem le confinement des premiers « foyers d’infection » avec interdiction de quitter le secteur et dépistage systématique, c’est plus facile à gérer que tout un pays. Idem l’interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes dès le début d’une épidémie, et réduire encore si ça se propage, et désinfecter les transports comme en Corée....


                                                  • Loatse Loatse 21 mars 10:49

                                                    apparemment, Eric, lorsqu’on découvre uun foyer d’infection (comme à mulhouse ou auray) il est déjà trop tard puisque les contaminés ont circulé, des asymptomatiques, des malades qui pensent avoir la grippe et se soignent seuls ;

                                                    Le principe est le même que celui des épidémies de grippe, de gastro. Maintenant faut être réaliste : nos anciens confinés, sont en relation comme ma maman de 82 ans avec son medecin traitant (qui l’a ausculté sans masque et est diagnostiqué positif), son aide ménagère et son mari qui sort faire les courses.

                                                    Ma cadette elle, travaille en hp, il n’ont pas de masque, mais des gants (utile pour les cas de gale, qui sont courant) mais exit les regroupements dans les salles communes et donc les liens sociaux qui font aujourd’hui partie des thérapies psy.

                                                    La dessus et bernard a raison : le stress induit par l’isolement qui joue sur les défenses immunitiares ne serait ce qu’en acidifiant l’organisme et qui prédispose à d’autres maladie est une problématique de plus.

                                                    Mais d’autre solutions pour éviter la saturation des services hospitaliers en manque de tout, je vois pas.


                                                    • Goldored 22 mars 11:25

                                                      Comme le professeur Rollin, Bernard Dugué a toujours quelque chose à dire.

                                                      La logorrhée d’un de nos nombreux Captain Obvious d’AV...


                                                      • BA 22 mars 11:44

                                                        Mardi 17 mars 2020 :


                                                        Il faudra probablement environ deux ans pour que s’arrête la pandémie de coronavirus, a déclaré mardi le président de l’institut Robert-Koch, l’autorité fédérale de la santé en Allemagne, en soulignant que la durée de cette crise sanitaire dépendrait en grande partie de la rapidité d’élaboration d’un vaccin.


                                                        Lothar Wieler estime qu’au bout du compte, environ 60% à 70% de la population mondiale aura été contaminée, guérie et immunisée contre la maladie. A ses yeux, il est toutefois impossible de dire combien de temps cela prendra.


                                                        “Notre hypothèse de travail est que cela prendra environ deux ans” a-t-il dit au cours d’une conférence de presse.


                                                        “Nous ne savons pas encore à quoi ressemblera le taux de mortalité à la fin”, a-t-il ajouté.


                                                        Sans les mesures destinées à imposer des distances entre les personnes annoncées lundi par la chancelière Angela Merkel, l’Allemagne pourrait être confrontée à des millions de cas de contamination, a déclaré Lothar Wieler.


                                                        “Nous voulons éviter cela”, a-t-il dit, ajoutant que l’institut Robert-Koch avait porté le niveau de risque en Allemagne à “élevé”.


                                                        Il a en outre estimé que les hôpitaux devaient au moins doubler leurs capacités en soins intensifs car un cas sur cinq est grave.


                                                        https://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN2141LZ ?



                                                        • fcpgismo fcpgismo 22 mars 15:31

                                                          Le confinement global est un aveu d’échec, surtout lorsque l’on apprend que les virologues alertent sur les virus émergents depuis plus de dix ans ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès