• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La remigration, probabilité ou utopie ?

La remigration, probabilité ou utopie ?

Remigration, certains emploient réémigration, ce mot désigne le retour chez eux d'immigrés ou de descendants d'immigrés.

Mouvement inconnu ?

En réalité c'est un phénomène ancien, récurrent et observé dans de nombreux pays. Mais ce terme est devenu tabou parce que récupéré par les identitaires. Il fait partie des thèmes que le politiquement correct ne veut pas voir aborder.

 

C'est pourtant un phénomène très intéressant à analyser.

L'exemple de remigration le plus frappant est celui des immigrés Italiens qui avaient immigré en masse en Amérique.

Entre la fin du 19ème et début du 20ème siècle, ils furent plus de 30 millions à venir vivre le rêve américain.

50% d'entre eux seraient retournés vivre en Italie.

 

 Le quartier de Little Italy à New-York vers 1900.

 

Les phénomènes de remigration ont plusieurs visages.

 

La remigration volontaire.

On vient de voir la remigration surprenante des Italiens.

En France, avant la mesure de Regroupement familial instaurée par Giscard d'Estaing, la remigration était un phénomène courant notamment concernant l'immigration maghrébine.

 

De nombreux immigrés maghrébins venaient travailler dans nos usines, laissant leur famille au pays, ils restaient chez nous quelques années, vivaient pauvrement, amassaient un petit pécule, et retournaient chez eux, remplacés par un frère ou un cousin.

 

Les immigrés, Espagnols, Portugais, Italiens pour la plupart restaient et s'assimilaient, leurs enfants se mariaient à des Françaises et faisaient souche dans ce pays, qui devenait le leur.

Certains pourtant, passaient leur vie de travail en France, et une fois à la retraite retournaient vivre dans leur patrie, ayant année après année économisé pour construire leur maison dans leur pays, maison qu'ils construisaient souvent, eux mêmes au cours des vacances pendants lesquelles ils retournaient invariablement au pays.

Les italiens comme aux Etats-Unis on connu de forts courants de remigration.

 

Les juifs qui vivent en France se décident de plus en plus pour l'Alya.

Ils rejoignent Israël, certains il est vrai fuyant un antisémitisme assez récurrent et violent chez nous.

 

La remigration imposée

Ce n'est pas non plus une situation inconnue.

La Rhodésie, l'Afrique du Sud et d'autres ont connu ces mouvements de remigration.

Eh ce qui concerne la France, Un million de Français d'origines diverses ont bien été obligés de quitter l'Algérie, pays dans lequel ils vivaient depuis de nombreuses générations, et venir se réfugier pour la plupart en France, d'autres étant partis en Espagne ou en Italie où étaient leurs racines anciennes.

Le Maroc et la Tunisie ont vu aussi la remigration vers la France de la majorité des Européens qui y vivaient.

 

Remigration souhaitable

Il existe une remigration souhaitable qui ne serait pas forcée mais dans l'intérêt commun de ceux qui repartiraient du pays d’accueil, et de celui d'où ils sont originaires.

 

Les réfugiés de guerre, dont une grande part est la conséquence de notre politique d'intervention militaire le plus souvent injustifiée car injustifiable.

 

Quelle erreur énorme me semble-t-il, de croire que nous devons intégrer des réfugiés de guerre. C'est ne pas prendre en compte l'attachement de ces réfugiés à leur pays, à leurs racines, ne pas ressentir leur désir une fois la guerre terminée, de rentrer chez eux et de reconstruire leur pays, en grande partie détruit par nos actions de guerre.

 

Un réfugié de guerre n'est qu'en transit dans un pays d'accueil. Retrouver sa patrie, sa culture, sa famille, ses amis, son mode de vie, c'est son souhait premier.

Si ce n'est pas son projet c'est que c'est un réfugié économique, et c'est souvent le cas, on nous présente des migrants économiques comme des réfugiés de guerre, ou demandeurs d'asile politique.

 

Il existe aussi une remigration souhaitable

et qui éventuellement peut être imposée.

 

Celle des djihadistes bi nationaux par exemple.

Ils n'ont plus rien à faire s'ils sont binationaux dans le pays qu'ils ont trahi et combattu.

 

La remigration des clandestins , qui n'ont aucune justification à rester chez nous , qui posent des problèmes de toutes sortes car leur situation est invivable.Ils vivent dans des conditions inhumaines sur le plan économique et social, exploités souvent par des marchands de sommeil et des employeurs occasionnels sans moralité.

 

Macron « il faut retourner dans votre pays. »

 

Macron aurait-il adhéré aux principes de réalité ?

Quand on ne peut offir un logement, les chiffres sont terribles, 4 millions de personnes mal logées, dont 196.000 SDF, 896.000 logement précaires ou temporaires, 2,8 millions de logements indécents.

Quand on ne peut offrir un travail, comment accepter encore des migrants économiques, que l'on ne va pas pouvoir intégrer, et plus grave, qui vont rendre impossible l'intégration de ceux qui sont déjà sur place ?

Le coeur et encore moins l'idéologie ne peuvent fonctionner sans la raison.

 

 Bidonville de la petite ceinture à Paris, on ne peut même pas loger les Roms, qui voulons-nous acceuillir de plus ?

 

Dans le régistre immigration souhaitable et qui doit être mise en place, la remigration des étrangers délinquants qu'on laisse traîner chez nous des années et qui parfois un jour commettent l'irréparable.

La remigrations des soi disant mineurs qui d'après des contrôles faits en Allemagne, et en Belgique seraient pour 50% majeurs.

 

La remigration plus délicate, mais souhaitable des salafistes et fondamentalistes de toutes obédiences, ceux qui sont à l'origine de la mauvaise image de l'Islam en France, pour lesquels les lois religieuses priment sur les lois de la république.

Ceux qui organisent les prières de rue, exigent des horaires de piscine pour leurs femmes, veulent des repas Halal à la cantine, refusent par la violence dans les hôpitaux que des hommes soignent leurs femmes, voilent leurs épouses en dépit des lois, embrument les cerveaux de jeunes musulmans dans les quartiers difficiles, où on les laisse prospérer impunément.

 

Cet Islam politique dont les pratiques sont incompatibles avec le fonctionnement démocratique et laïque de la France, qui le savent, et en pâtissent eux mêmes, car il ne peuvent vivre leur religion fondamentaliste comme ils le voudraient, devront sûrement partir un jour.

 

Leurs Oulémas, leurs guides religieux le leur disent sans ambages,

'Il faut partir des pays où vous ne pouvez vivre votre religion pleinement'

 

La HIJRA qui est la remigration des musulmans se pratique déjà faiblement mais existe , des musulmans quittent la France pour « pratiquer un Islam sain ». Les prédicateurs salafistes prêchent pour la HIJRA, car pour les musulmans rigoristes nos territoires sont jugés hostiles à l'Islam.

 

Des sites internet proposent d'organiser la HIJRA pour les « mouhajir » français. Les pays conseillés sont l'Algérie, le Maroc, ou encore l'Arabie saoudite, le Koweit et la Malaisie.

 

Cette remigration volontaire serait une chance pour la France.

L'islam politique qui déteste nos valeurs, quittant la France, nous garderions les immigrés qui ont l'esprit républicain. Ce serait la fin d’un djihad sociétal véritable cancer de notre société.

Pour l'instant, nombre de fondamentalistes sont dans laTaqiya, ils testent la république, ses faiblesses et ses capacités de compromission. En Angleterre ils ont déjà obtenu des tribunaux islamistes pour rendre la justice sur des problèmes internes à leur communauté. S'ils arrivent à imposer leur vision d'un islam rigoriste, peut-être obtenir la partition dont parlait Hollande, ils resteront.

 

Si l'état est fort et défend la laïcité, les valeurs et les lois de la république, leur décision sera une remigration volontaire vers des pays acceptant leur pratique cultuelle rigoriste. Ils le savent pertinemment. Cette Hijra permettrait d'aplanir en grande partie les difficultés entre communautés.

 

Mais la solution 'sine qua non 'pour réduire tous ces aspects négatifs, reste le contrôle de l'immigration, immigration nécessaire et souhaitable quand elle est gérable, et seulement si est est gérable, car la gestion désastreuse de cette immigration que nous connaissons depuis des décennies a enfanté le multiculturalisme et le repli communautaire, avec pour conséquence, la faillite de l'intégration.

 

Ces dysfonctionnements si on ne les corrige pas conduiront vers un repli identitaire grandissant avec les conséquences désastreuses qui en découleront.

En outre la France ne connait pas de problème démographique comme nos voisins Allemands et un afflux inconsidéré d'immigrés destabilise gravement le nécessaire équilibre cultuel et culturel, menace le respect de nos lois et traditions, indispensables à un vivre ensemble apaisé.

 

La solution est encore entre les mains du pouvoir, Macron parait avoir perçu le danger et osé dire les choses. Osera-t-il transformer les mots en actes ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

111 réactions à cet article    


  • Le Panda Le Panda 5 décembre 2017 13:55

    @Robert Lavigue
    Bonjour

    Un accident mitoyen est si vite arrivé. Voyez ce qui arrive au Panda...

    Vous êtes certain que c’est un accident, c’est amusant je n’ai aucune séquelles et vous ?  smiley

    Toujours la même subtilité, merci beaucoup pour la réception, mais le vitriol est fort


  • Le Panda Le Panda 4 décembre 2017 14:53

    @moderatus

    Eh ce qui concerne la France, Un million de Français d’origines diverses ont bien été obligés de quitter l’Algérie, pays dans lequel ils vivaient depuis de nombreuses générations, et venir se réfugier pour la plupart en France, d’autres étant partis en Espagne ou en Italie où étaient leurs racines anciennes.

    J’ai validé votre article ce jour en modération ; pour ce passage. Quant les gens avec ou sans enfant n’ont pas le choix. Les Rives Interdites, en disent bien moins que Camus. Mais le sujet est de pleine actualité. Il s’agirait en fait de savoir si savoir la vérité dès le départ est une bonne ou mauvaise chose ? J’ose croire qu’en certains cas non. Lorsque j’ouvre les vérités sur ce site. L’article est toujours en modération et je suis obligé de le reprendre. Mais comme disait le laboureur à ses enfants : Le travail est la principale des richesses. Je reviendrai poursuivre le débat. Merci si vous le voulez de regarder à combien se trouve l’article même publié ailleurs, je mène un combat que je ne lâcherai pas. Il est parti aussi sur d’autres sites capturé ici, j’ai reçu des e-mails. Il y a certains gens où quoi que l’on fasse refusent de regarder la vérité.


    • njama njama 4 décembre 2017 15:14

      @moderatus
      obligés de quitter l’Algérie, pays dans lequel ils vivaient depuis de nombreuses générations
      Conquête de l’Algérie 1832, indépendance en 1962, 130 ans d’occupation, et vu que la « colonisation » ne s’est pas faite du jour au lendemain, quelques générations seulement, 5 ou 6 pas plus à raison de 20 ans par génération. J’exclus bien naturellement de votre décompte les algériens (alias « Israélites indigènes ») depuis de très nombreuses générations, des siècles pour certains, naturalisés français par le coup de baguette magouille du Décret Crémieux en 1870


    • moderatus moderatus 4 décembre 2017 15:48

      @njama

      Les Français sont restés en Algérie 130 ANS, mais la ;plupart des Européens n’avaient rien à voir avec la conquête de l’Algérie. Ils sont venus des années après la colonisation, sur la demande de la France fuyant la misère de leur pays, Espagnols , Italiens , portugais, corses, ETC , comme les Algériens qui arrivent en France depuis l’indépendance, fuyant le chômage et la misère.

      mais il ne faut pas donner de leçons d’anti colonialisme , car si la France est resté 130 ans en Algérie, les Arabes ont colonisé 700 ans l’ Espagne..


    • OMAR 4 décembre 2017 18:50

      Omar9

      @moderatus
      .
      Juste cette précision : Ce ne sont pas des arabes qui ont conquis et colonisé l’Espagne, mais majoritairement des berbères, comme en atteste leur chef Tariq ibn Ziyad et ses lieutenants Tarif ibn Malik et et Munuza,
      .
      Vous confondez arabes et musulmans...


    • moderatus moderatus 4 décembre 2017 21:11

      @OMAR
       re bonsoir,

      Vous confondez arabes et musulmans...

      comme toujours des polis sur les œufs pour ne pas traiter des vrais sujets.

      Quelques éléments pour votre réflexion.

      L’expression de monde arabe (arabe  : العالم العربي, al-ʿālam al-ʿarabī ou الوطن العربي al-wațan al-ʿarabī) désigne un ensemble de pays couvrant l’Arabie (Péninsule arabique), l’Afrique du Nord et le Proche-Orient, ayant en commun la langue arabe et une culture arabe.

      L’invasion arabe de 711 change le cours de l’histoire d’Espagne. Depuis cette date, la péninsule Ibérique est partagée entre deux civilisations : l’Orient musulman et l’Occident chrétien. D’un côté, ce que les textes arabes appellent al-Andalus, l’islam d’Espagne ; de l’autre, l’Hispania chrétienne. L’Espagne musulmane est alors intégrée dans un bloc relativement homogène qui va de l’Indus à l’océan Atlantique ; malgré les fractionnements régionaux, on trouve partout la même religion, la même langue, la même loi.


      la question principale est

      doit on faire le procès des Musulmans pour avoir envahi l’Espagne 7 siècles
      comme on fait le procès de la France vous y compris, pour 130 années de colonisation. ?

      en voila une bonne question mon cher Omar


    • OMAR 5 décembre 2017 10:37

      Omar9

      @moderatus
      .
      Cela ne me gène nullement que l’on fasse le procès des musulmans pour les 7 siécles passés dans la péninsule ibérique.
      .
      Par contre, une autre bonne question.
      Et si l’on faisait de même avec les chrétiens pour tous ces siècles de colonisations de l’ensemble du continent américain, de l’Océanie et de quelques contrées de l’Asie.
      Surtout que cette colonisation perdure jusqu’à présent....
      Alors ?


    • moderatus moderatus 5 décembre 2017 13:36

      @OMAR

      Bonjour,

      je me réjouis de vos réponses claires. je vous répondrais de la ;même manière.

      Cela ne me gène nullement que l’on fasse le procès des musulmans pour les 7 siècles passés dans la péninsule ibérique.

      Ce procès n’est jamais fait, et c’est très bien comme cela, je pense qu’il ne faut plus voir l’histoire avec nos lunettes d’aujourd’hui. et je suis toujours contre les repentances ad libitum et revenir sans cesse sur les colonisations et l’esclavage.

      la connerie et la barbarie n’ont ni couleurs ni drapeau.
      Il ne faut pas oublier ,afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs, mais ne pas ressasser, voir le présent et comment construire l’avenir.


    • Eric F Eric F 5 décembre 2017 14:46

      @njama
      Attention, si vous écrivez que 5 ou 6 génération ne constituent pas une implantation dans un pays, vous remettez en cause la légitimité de la nationalité française des descendants d’immigrés en France. En fait, la *souveraineté* française sur les colonies peut être considérée aux yeux du droit des peuples comme ayant été illégitime, sans que pour autant les *personnes* venues s’installer sur le territoire algérien y étaient illégitimes. Du reste, sur un autre article, vous ou un de vos compatriotes a écrit que les familles d’origine européennes n’ont pas été expulsés officiellement lors de l’indépendance, mais sont parties par elles mêmes (disons plutôt poussé par le climat général).


    • moderatus moderatus 5 décembre 2017 16:08

      @Eric F

      Du reste, sur un autre article, vous ou un de vos compatriotes a écrit que les familles d’origine européennes n’ont pas été expulsés officiellement lors de l’indépendance, mais sont parties par elles mêmes (disons plutôt poussé par le climat général).

      Vous avez raison, cette analyse est fausse, un million de personnes ne quittent pas un pays où il ont fait souche depuis plusieurs générations, poussés par un climat général.

      le massacre d’Européens par milliers et les enlèvement du 5 juillet 1962, à Oran, quelques jours après l’indépendance, ont fait fuir les français d’Algérie, en abandonnat tous leurs biens , en contradiction avec les accords d’Evian qui n’ont pas été respectées.

      Pour eux c’était « la valise ou le cercueil »


    • OMAR 5 décembre 2017 16:16

      Omar9

      @moderatus.
      .
      Tiens, subitement, cela ne devient plus une bonne chose de faire le procès des musulmans pour leur colonisation de l’Espagne, dès l’instant où l’on doit faire le procès des chrétiens dont les colonisations à travers tous les continents, perdurent jusqu’à nos jours !!!
      .
      De même, c’est bien d’avoir fait repentance contre le génocide des juifs- ce dont je me réjouis, mais après, il faut fermer les portes pour les autres peuples, races ou nations...
      .
      Ce type de raisonnement à plusieurs noms : injustice, fourberie, parti-pris, mépris, etc, etc...
      .
      cela me rappelle le TPI où, hormis les bourreaux serbes, croates et bosniaques de l’ex Yougoslavie, ce tribunal n’est réservé que pour les blacks et les basanés musulmans...
      .
      C’est cela votre perception de la justice et de l’équité ?


    • moderatus moderatus 5 décembre 2017 16:29

      @OMAR

      ne retombez pas dans vos,travers,

      vous savez que quand vous dérapez, je ne vous réponds pas.


    • OMAR 6 décembre 2017 09:58

      Omar9

      @moderatus

      Ce que je sais et les lecteurs le savent aussi, c’est que quand vous n’avez aucun arguments ou preuve à faire valoir, soit vous menacer, soit vous faites le dos rend, quand vous ne sautez pas à autre chose...
      .
      Bonne journée quand même....


    • moderatus moderatus 6 décembre 2017 10:07

      @OMAR

      Bonne journée à vous aussi 

      vous êtes insupportable , mais nécessaire.


    • njama njama 4 décembre 2017 15:02

      shalom moderatus

      Les juifs qui vivent en France se décident de plus en plus pour l’Alya.

      euhhhhhhh si Israël attirait vraiment les foules ça se saurait , regardez on a encore BHL, Finkielkraut, Attali, DSK qui pensent tous à Israël en se rasant le matin... pour ne citer très symboliquement que ce petit quarteron de fervents sionistes figures de proue du retour en Eretz Israël, faites ce que j’dis, pas ce que j’fais et puis les sionistes n’auraient pas besoin de faire de pub

      Ils rejoignent Israël, certains il est vrai fuyant un antisémitisme assez récurrent et violent chez nous.

      Je suis d’accord pour ne pas en faire un épiphénomène social, mais franchement s’il vous plaît n’exagérez rien, le racisme a bien des visages ...


      • moderatus moderatus 4 décembre 2017 15:52

        @njama

         les juifs ne sont plus que 500.000 en France, mais ce sont eux qui payent le plus lourd tribut au racisme. les chiffres ont têtus.

        le racisme a bien des visages ..

        Là re vous suis , la connerie et le racisme n’ont ni couleur ni drapeau.


      • moderatus moderatus 4 décembre 2017 16:42

        @njama

        Des infos répondant à vos interrogations

        L’immigration en Israël des juifs de France atteint un niveau record

        www.bfmtv.com › Société › Religions

        26 déc. 2015 - Selon le dernier recensement, l’immigration des juifs de France vers Israël atteint en 2015 le niveau record de 8.000 personnes, soit une augmentation de 10% par rapport à 2014. Un départ motivé par des craintes sécuritaires et économiques.


        La croix

        Alors que la présence juive en France remonte à l’époque romaine, elle est aujourd’hui très liée aux différentes vagues d’immigration, comme celle des Ashkénazes fuyant les persécutions et la misère en Europe de l’Est à partir du XIXe siècle, ou encore celle des Séfarades d’Afrique du Nord dans les années 1960. Cette population originaire du monde arabe constituerait aujourd’hui environ 70 % des Juifs de France.


      • Rincevent Rincevent 4 décembre 2017 18:09

        @moderatus

        Les juifs qui vivent en France se décident de plus en plus pour l’Alya. Ce n’est pas une remigration, ils ne venaient pas d’Israël que je sache.


      • adeline 5 décembre 2017 18:46

        @Rincevent
        exact , et c’est surtout une très bonne chose


      • blablablietblabla blablablietblabla 4 décembre 2017 15:02

        je ne crois pas à une « remmigration » pour une simple raison la médecine , ils crèvent comme des mouches faute de médicaments tuez les mais vous ne lès ferrez pas repartir ça c’est une certitude .
        Surtout la racaille dans les citées , la bas les prisons ce n’est pas ici .
        Remarquez qu’il y aura quelqu’un qui lès recevra à Alger c’est l’autre abruti de chems eddine chitour avec sa « colonisation et son sionisme » à tout bout de champs.


        • Elliot Elliot 4 décembre 2017 15:17

          Coucou, le revoilou notre chevalier blanc chargé de bouter les Sarrasins hors de France.
          Passant d’une évaluation dont on ne nous dira pas d’où elle sort, qui est censée mesurer le nombre d’Italiens retournés au pays natal au départ de leur terre d’accueil, les USA et cela au tournant du XXe siècle, il en extrapole son rêve intime : voir la France se purger de la partie de la population qui lui pèse le plus.

          Comparaison n’est pas raison mais qu’importent les dizaines d’années passées depuis cet épisode, il en tire une valeur d’édification mais qui édifie surtout sur ses arrière-pensées qui, derrière les réfugiés de guerre, veut surtout condamner au retour les réfugiés économiques et en priorité à l’intérieur de ceux-ci les Musulmans.

          Il est vrai qu’à l’époque les USA construisaient une grande nation et avaient besoin de main d’œuvre et que la France aujourd’hui n’en finit pas de ruminer sur son déclin et semble incapable de se rêver un avenir.

          C’est la différence avec l’Allemagne qui a tout de suite vu le potentiel futur pour sa machine économique qui risquait à bref délai de se gripper faute d’officiants.

          On ne lui prêchera pas le devoir de solidarité mais un peu de décence serait bienvenu pour rendre hommage au courage de ces gens qui ont affronté mille morts pour parvenir à ce qu’ils pensent être un havre de paix.

          C’est évident que ceux qui ont dû quitter leur pays en guerre n’aspirent qu’à une chose retourner dans leurs meubles et immeubles ou ce qu’il en reste, c’est d’ailleurs le mouvement que l’on observe en Jordanie ou au Liban ( en Turquie, il semblerait qu’ils en soient dissuadés, leur niveau de formation pouvant utilement s’employer dans les projets de développement de cet état ) où des milliers de personnes ont déjà fait ou s’apprêtent à prendre le chemin du retour pour retomber dans les griffes du méchant.

          Toujours expert dans l’art de dire les choses censées plaire à cette frange du lectorat qui se lève le matin encore pleine de cette hargne qui l’accompagnait en se couchant et qui est donc tributaire de sa bile échauffée, notre grand penseur résout les problèmes migratoires un peu comme la chasse d’eau évacue les déjections avec un volontarisme qui ferait froid dans le dos s’il avait une chance de voir le jour.
          Ainsi il remigre les personnes à double nationalité sans d’ailleurs se demander le moins du monde si ce fait du prince trouverait un écho favorable chez le destinataire de la patate chaude qui peut très bien procéder au retour à l’envoyeur, perspective pourtant bien probable que notre colonisateur toujours pas repenti ne parvient même pas à envisager tant dans ses délires le pouvoir de la France est encore impérial.

          Donc la solution, c’est au fond de pourchasser les croyants musulmans en les interdisant de cadre communautaire pour faire ensemble leurs dévotions : il ignore sans doute ( mais non il le sait parfaitement ) que le Musulman n’a pas nécessairement besoin d’une mosquée et qu’un tapis de prière et une boussole pour l’orienter suffisent à créer un cadre à sa foi.

          Mettre des entraves de toute nature à la construction de lieux du culte ( même souterrains ils nuiraient à l’environnement ) lui semble une nécessité absolue

          Il a d’ailleurs une vision de la tradition qui est assez élastique : la minijupe au ras du bonbon en fait partie mais pas la longue robe noire que l’on peut pourtant découvrir sur des photos anciennes de bonnes chrétiennes. Ne parlons pas du voile qui n’a disparu de nos campagnes que depuis un demi-siècle et dont certaines paroissiennes se couvrent encore la tête lors d’offices religieux catholiques ou orthodoxes, ce voile qui symbolise pour lui l’islamisation comme les boucheries hallal dont personne n’est pourtant obligé de pousser la porte.

          Au nom de la culture française qui s’est toujours alimentée aux influences extérieures, c’est ce qui fait son universalisme, il s’oppose à un pseudo-multiculturalisme qui ferait tache dans la vision harmonieuse qu’il a de la société : essentiellement celui qui le dérange, c’est le plus divers et au fond ( pour lui qui aime les statistiques ) le moins profondément enraciné, l’Islam dont toutes les déclinaisons se résument pour lui à une seule : le salafisme qui l’empêche de dormir et lui fait faire de mauvais rêves où les charcuteries au porc seraient interdites par un méchant imam dans les rayons des enseignes de grande consommation.

          Qu’importe si on n’en a jamais autant consommé, l’essentiel est de convaincre que tout ça va disparaître. 


          • moderatus moderatus 4 décembre 2017 15:57

            @Elliot

            Contrairement à vous , et dans l’intérêt des musulmans de France je me réjouis que des salafistes envisagent d’aller vers des pays ou ils pourront pratiquer un« Islam sain »comme ils disent.

            Si vous les aimez tant conseillez leur de venir chez vous en Belgique


            La HIJRA qui est la remigration se pratique déjà faiblement mais existe , des musulmans quittent la France pour « pratiquer un Islam sain ». Certains prédicateurs salafistes prêchent pour la HIJRA, car pour les musulmans rigoristes nos territoires sont jugés hostiles à l’Islam. Car pour L’Islam rigoriste, le monde est divisé en deux, la terre de guerre et de mécréance « Dar-al-Harb » et la terre de paix dâr-al-islam :

            Des sites internet proposent d’organiser la HIJRA pour les « mouhajir » français .Les pays conseillés sont l’Algérie, le Maroc, ou encore l’Arabie saoudite, le Koweit et la Malaisie.

            .


          • moderatus moderatus 4 décembre 2017 16:31

            @Elliot

            Selon l’historien américain Mark Wyman, professeur à l’université d’État de l’Illinois, au moins la moitié des Européens immigrés aux États-Unis au XIXe siècle avait pour but de s’installer temporairement dans le pays pour s’enrichir et de revenir ensuite en Europe. Dans son livre Aller-Retour en Amérique : le retour des immigrés en Europe[réf. nécessaire] (Cornell University Press, 1993), Wyman prend l’exemple des Italiens, qui constituèrent le contingent majeur de l’immigration aux États-Unis entre 1880 et 1914. Sur les 30 millions d’Italiens ayant immigré vers l’Amérique du nord durant cette période, 50 % d’entre eux seraient retournés en définitive en Italie2.


          •  Arcane arcane 4 décembre 2017 19:07

            @Elliot

            Bonjour Elliot,

            Je m’étonne que l’auteur de cette petite page ne vous ait pas encore une fois qualifié de salafiste en mission de takia comme à l’accoutumée et avec l’approbation d’une modération passive.

            J’adhère pleinement à votre commentaire et vous remercie du temps que vous consacrez à répondre à ces vieilles rengaines d’extreme-droite .

            Au plaisir de vous lire smiley


          • Garibaldi2 5 décembre 2017 05:51

            @moderatus

            Vous citez Wikipedia pour justifier vos chiffres. Fort bien, consultons-le :

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Immigration_aux_États-Unis

            ’’Entre 1820 et 1967, 43 millions d’immigrants se sont établis aux États-Unis43 : 9,4 millions d’Irlandais, 6,8 millions d’Allemands, 5 millions d’Italiens, 4,2 millions d’Austro-Hongrois, 3,3 millions de Russes, 400 000 Mexicains, 120 000 Asiatiques (principalement chinois). De 1905 à 1914, les immigrants sont arrivés aux États-Unis principalement par bateau, à une moyenne d’un million par an. Depuis 1992, la moyenne annuelle est la même, mais les immigrants arrivent maintenant par voie terrestre, maritime et aérienne.’’

            Si l’on estime que le chiffre de 5 millions représente un solde (50%) en 1967,

            5 + 5 = 10. Il y a 20 millions de gus dans la nature !


          • moderatus moderatus 5 décembre 2017 09:18

            @Garibaldi2

            Je ne peux inventer des chiffres, je prends ceux que des historiens ont écrit, ils sont peut être contestés ,c’est ce à quoi sert ce médias , à recouper les informations.
            mais m^me si les chiffres sont interprétables, on ne peut contester que la remigration Italienne ait été importante.
            L’important est le phénomène de remigration qui peut se produire chez nous de façon volontaire, et qui a commencé de la part de fondamentalistes qui veulent exercer leur religion de« façon saine », et dans un milieu favorable.

            Un intervenant me parlait des Amishs, une communauté qui née en Suisse est venue en Alsace et ont immigré aux états Unis pour vivre en autarcie en dehors de tout contact avec les autres communautés..


          • moderatus moderatus 5 décembre 2017 16:33

            @Syracuse

             bonjour,

             Je ne suis pas du tout sur la ligne politique de l’auteur mais la votre, celle qui consiste à toujours minimiser l’impact socio-culturel de l’immigration de masse encore moins.

            Vous avez raison, il faut être fidèle à ses convictions, et en argumenter le fond. C’est la raison d’être de ce site, la confrontation d’idées.


          • popov 6 décembre 2017 14:48

            @Elliot 


            il ignore sans doute ( mais non il le sait parfaitement ) que le Musulman n’a pas nécessairement besoin d’une mosquée et qu’un tapis de prière et une boussole pour l’orienter suffisent à créer un cadre à sa foi.

            Ce sont ceux qui déroulent leur paillasson à prière dans les rues qui semblent ne pas le savoir. C’est donc à eux que vous devriez aller le rappeler. 

            Mais un conseil, allez-y avec une escorte policière car ils pourraient ne pas apprécier vos vues sur l’islam.

          • moderatus moderatus 6 décembre 2017 15:34

            @popov

            Bonjour,

            Ce sont ceux qui déroulent leur paillasson à prière dans les rues qui semblent ne pas le savoir.

            En réalité ce n’est pas un tapis de prières qu’ils déroules , mais un tapis de revendications politiques fondamentalistes.


          • Jeekes Jeekes 4 décembre 2017 15:32

            ’’Les juifs qui vivent en France se décident de plus en plus pour l’Alya.’’
             
            Nous devons donc comprendre (et c’est vous qui le dites) que les juifs de france sont des immigrés ?
             
            Tiens, v’la aut’ chose.
            Le moderatus vient de nous en apprendre une belle !
             


            • moderatus moderatus 4 décembre 2017 16:01

              @Jeekes

               Il y a une diaspora juive qui s’est depuis des siècles dispersée dans le monde entier.les juifs de france et du monde sont des immigrés de plusieurs générations pour certains.

              Il souhaitent pour certains rejoindre la terre d’Israel normal.


            • Garibaldi2 5 décembre 2017 06:12

              @moderatus

              La communauté ne s’est pas dispersée mais elle s’est constituée, ce qui fait une grosse différence.

              Si vous cherchez une véritable communauté religieuse qui a été chassée de son lieu de fondation, voyez plutôt les Amish.


            • moderatus moderatus 5 décembre 2017 09:07

              @Garibaldi2

              Bonjour,

              La communauté ne s’est pas dispersée mais elle s’est constituée, ce qui fait une grosse différence.

              On peut voir cela à votre manière ou à la miennes, le résultat lui est le même.
              je vais chercher du c^té des Amisch, comme vous me le conseillez, mes infos sont trop parcellaires.


            • Ouam Ouam 6 décembre 2017 01:14

              @moderatus

              +1, De plus personne ne niera (exepte les islamo fachistes) le souvenir terrible des annes 40 s C est entre autres pour cette raison que la terre d israel est ouverte a tout juif. Pour ne pas pouvoir repetrr cette histoire une seconde fois.

              Ce qui m interpelle quelque part sur cette question particuliere Certains seraient t ils completement ignorants Ou Completement antisemite ?

              En plus rn ayant connaissance des tres nombreuxs crimes racistes fait a leur encontre, par exemple la petite gamine de 10ans qui ne commetais que le tord d etre juive, ou l autre torture a mort pendant 30 jours par le gang des barbares, l hyper cacher...etc...

              Alors reprocher auxs juifs de rechercher un espace moins incertain ne peut que au vu de ce qui se passe dans ce pays ne peut etre que cause legitime.


            • popov 6 décembre 2017 15:09

              @Garibaldi2


              Les Amishs n’emmerdent personne. Ils ont décidé que l’humanité avait assez de progrès techniques juste avant la motorisation et l’usage de l’électricité. Ils vivent un peu comme des moines-fermiers, mais en familles regroupées en communautés. Ils dépendent quand même un peu du monde extérieur en ce sens qu’ils ne forgent pas eux-même leurs charrues et marteaux.

              Ils ne cherchent pas à faire des convertis et ne menacent pas de mort ceux qui veulent quitter la communauté. Ce sont des gens tout à fait respectables.

              Il existe des communautés similaires dans le monde orthodoxe, parfois appelées Amishs russes.

            • moderatus moderatus 6 décembre 2017 15:38

              @popov

              Bonjour,

              lls ne cherchent pas à faire des convertis et ne menacent pas de mort ceux qui veulent quitter la communauté. Ce sont des gens tout à fait respectables.

              Ce que j’ai lu sur eux, grâce à vous me pousse à la même conclusion, , il n’emmerdent personne , ne menacent ni les gens ni les institutions, que demander de plus ?



            • microf 4 décembre 2017 15:52

              Bonjour mon cher @moderatus, en attendant que je participe au débat de votre article, je vous envoi ce lien très édifiant, écoutez ce que dit un des acteurs de la FRANCAFRIQUE.
              https://youtu.be/uY3nvzf9Jdc


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 4 décembre 2017 16:07

                Macron dans la vidéo a parfaitement raison, mais quant à savoir s’il mettre en route une politique ad hoc j’ai des doutes. Ou un autre que lui.


                • moderatus moderatus 4 décembre 2017 16:17

                  @Amaury Grandgil

                  je ne pense pas qu’un changement d’orientation de l’immigration soit à l’ordre du jour, et pourtant il viendra un temps ou ce sujet s’imposera et de manière tragique.


                • OMAR 4 décembre 2017 19:09

                  Omar9

                  Bonjour  @Amaury Gil-El-Kebir.

                  Je viens de lire ta plaidoirie concernant ta défense de ce porc de Harvey Weinstein...
                  J’ai relevé que tu incriminais les femmes car ce sont elles qui allaient dans son lit.
                  Il est donc pour toi innocent même s’il se reconnait coupable
                  « Déjà, dénoncer quelqu’un ne signifie pas qu’il est coupable » (sic)
                  .
                  Quelque part, je suis heureux que tu m’interdises de placer le moindre de mes commentaires dans tes affabulations.
                  Ta censure à au moins ce mérite : elle prouve la justesse et la véracité des mes écrits que tu as du mal à détruire et à assumer.
                  Bonne nuit...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès