• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La remigration, probabilité ou utopie ?

La remigration, probabilité ou utopie ?

Remigration, certains emploient réémigration, ce mot désigne le retour chez eux d'immigrés ou de descendants d'immigrés.

Mouvement inconnu ?

En réalité c'est un phénomène ancien, récurrent et observé dans de nombreux pays. Mais ce terme est devenu tabou parce que récupéré par les identitaires. Il fait partie des thèmes que le politiquement correct ne veut pas voir aborder.

 

C'est pourtant un phénomène très intéressant à analyser.

L'exemple de remigration le plus frappant est celui des immigrés Italiens qui avaient immigré en masse en Amérique.

Entre la fin du 19ème et début du 20ème siècle, ils furent plus de 30 millions à venir vivre le rêve américain.

50% d'entre eux seraient retournés vivre en Italie.

 

 Le quartier de Little Italy à New-York vers 1900.

 

Les phénomènes de remigration ont plusieurs visages.

 

La remigration volontaire.

On vient de voir la remigration surprenante des Italiens.

En France, avant la mesure de Regroupement familial instaurée par Giscard d'Estaing, la remigration était un phénomène courant notamment concernant l'immigration maghrébine.

 

De nombreux immigrés maghrébins venaient travailler dans nos usines, laissant leur famille au pays, ils restaient chez nous quelques années, vivaient pauvrement, amassaient un petit pécule, et retournaient chez eux, remplacés par un frère ou un cousin.

 

Les immigrés, Espagnols, Portugais, Italiens pour la plupart restaient et s'assimilaient, leurs enfants se mariaient à des Françaises et faisaient souche dans ce pays, qui devenait le leur.

Certains pourtant, passaient leur vie de travail en France, et une fois à la retraite retournaient vivre dans leur patrie, ayant année après année économisé pour construire leur maison dans leur pays, maison qu'ils construisaient souvent, eux mêmes au cours des vacances pendants lesquelles ils retournaient invariablement au pays.

Les italiens comme aux Etats-Unis on connu de forts courants de remigration.

 

Les juifs qui vivent en France se décident de plus en plus pour l'Alya.

Ils rejoignent Israël, certains il est vrai fuyant un antisémitisme assez récurrent et violent chez nous.

 

La remigration imposée

Ce n'est pas non plus une situation inconnue.

La Rhodésie, l'Afrique du Sud et d'autres ont connu ces mouvements de remigration.

Eh ce qui concerne la France, Un million de Français d'origines diverses ont bien été obligés de quitter l'Algérie, pays dans lequel ils vivaient depuis de nombreuses générations, et venir se réfugier pour la plupart en France, d'autres étant partis en Espagne ou en Italie où étaient leurs racines anciennes.

Le Maroc et la Tunisie ont vu aussi la remigration vers la France de la majorité des Européens qui y vivaient.

 

Remigration souhaitable

Il existe une remigration souhaitable qui ne serait pas forcée mais dans l'intérêt commun de ceux qui repartiraient du pays d’accueil, et de celui d'où ils sont originaires.

 

Les réfugiés de guerre, dont une grande part est la conséquence de notre politique d'intervention militaire le plus souvent injustifiée car injustifiable.

 

Quelle erreur énorme me semble-t-il, de croire que nous devons intégrer des réfugiés de guerre. C'est ne pas prendre en compte l'attachement de ces réfugiés à leur pays, à leurs racines, ne pas ressentir leur désir une fois la guerre terminée, de rentrer chez eux et de reconstruire leur pays, en grande partie détruit par nos actions de guerre.

 

Un réfugié de guerre n'est qu'en transit dans un pays d'accueil. Retrouver sa patrie, sa culture, sa famille, ses amis, son mode de vie, c'est son souhait premier.

Si ce n'est pas son projet c'est que c'est un réfugié économique, et c'est souvent le cas, on nous présente des migrants économiques comme des réfugiés de guerre, ou demandeurs d'asile politique.

 

Il existe aussi une remigration souhaitable

et qui éventuellement peut être imposée.

 

Celle des djihadistes bi nationaux par exemple.

Ils n'ont plus rien à faire s'ils sont binationaux dans le pays qu'ils ont trahi et combattu.

 

La remigration des clandestins , qui n'ont aucune justification à rester chez nous , qui posent des problèmes de toutes sortes car leur situation est invivable.Ils vivent dans des conditions inhumaines sur le plan économique et social, exploités souvent par des marchands de sommeil et des employeurs occasionnels sans moralité.

 

Macron « il faut retourner dans votre pays. »

 

Macron aurait-il adhéré aux principes de réalité ?

Quand on ne peut offir un logement, les chiffres sont terribles, 4 millions de personnes mal logées, dont 196.000 SDF, 896.000 logement précaires ou temporaires, 2,8 millions de logements indécents.

Quand on ne peut offrir un travail, comment accepter encore des migrants économiques, que l'on ne va pas pouvoir intégrer, et plus grave, qui vont rendre impossible l'intégration de ceux qui sont déjà sur place ?

Le coeur et encore moins l'idéologie ne peuvent fonctionner sans la raison.

 

 Bidonville de la petite ceinture à Paris, on ne peut même pas loger les Roms, qui voulons-nous acceuillir de plus ?

 

Dans le régistre immigration souhaitable et qui doit être mise en place, la remigration des étrangers délinquants qu'on laisse traîner chez nous des années et qui parfois un jour commettent l'irréparable.

La remigrations des soi disant mineurs qui d'après des contrôles faits en Allemagne, et en Belgique seraient pour 50% majeurs.

 

La remigration plus délicate, mais souhaitable des salafistes et fondamentalistes de toutes obédiences, ceux qui sont à l'origine de la mauvaise image de l'Islam en France, pour lesquels les lois religieuses priment sur les lois de la république.

Ceux qui organisent les prières de rue, exigent des horaires de piscine pour leurs femmes, veulent des repas Halal à la cantine, refusent par la violence dans les hôpitaux que des hommes soignent leurs femmes, voilent leurs épouses en dépit des lois, embrument les cerveaux de jeunes musulmans dans les quartiers difficiles, où on les laisse prospérer impunément.

 

Cet Islam politique dont les pratiques sont incompatibles avec le fonctionnement démocratique et laïque de la France, qui le savent, et en pâtissent eux mêmes, car il ne peuvent vivre leur religion fondamentaliste comme ils le voudraient, devront sûrement partir un jour.

 

Leurs Oulémas, leurs guides religieux le leur disent sans ambages,

'Il faut partir des pays où vous ne pouvez vivre votre religion pleinement'

 

La HIJRA qui est la remigration des musulmans se pratique déjà faiblement mais existe , des musulmans quittent la France pour « pratiquer un Islam sain ». Les prédicateurs salafistes prêchent pour la HIJRA, car pour les musulmans rigoristes nos territoires sont jugés hostiles à l'Islam.

 

Des sites internet proposent d'organiser la HIJRA pour les « mouhajir » français. Les pays conseillés sont l'Algérie, le Maroc, ou encore l'Arabie saoudite, le Koweit et la Malaisie.

 

Cette remigration volontaire serait une chance pour la France.

L'islam politique qui déteste nos valeurs, quittant la France, nous garderions les immigrés qui ont l'esprit républicain. Ce serait la fin d’un djihad sociétal véritable cancer de notre société.

Pour l'instant, nombre de fondamentalistes sont dans laTaqiya, ils testent la république, ses faiblesses et ses capacités de compromission. En Angleterre ils ont déjà obtenu des tribunaux islamistes pour rendre la justice sur des problèmes internes à leur communauté. S'ils arrivent à imposer leur vision d'un islam rigoriste, peut-être obtenir la partition dont parlait Hollande, ils resteront.

 

Si l'état est fort et défend la laïcité, les valeurs et les lois de la république, leur décision sera une remigration volontaire vers des pays acceptant leur pratique cultuelle rigoriste. Ils le savent pertinemment. Cette Hijra permettrait d'aplanir en grande partie les difficultés entre communautés.

 

Mais la solution 'sine qua non 'pour réduire tous ces aspects négatifs, reste le contrôle de l'immigration, immigration nécessaire et souhaitable quand elle est gérable, et seulement si est est gérable, car la gestion désastreuse de cette immigration que nous connaissons depuis des décennies a enfanté le multiculturalisme et le repli communautaire, avec pour conséquence, la faillite de l'intégration.

 

Ces dysfonctionnements si on ne les corrige pas conduiront vers un repli identitaire grandissant avec les conséquences désastreuses qui en découleront.

En outre la France ne connait pas de problème démographique comme nos voisins Allemands et un afflux inconsidéré d'immigrés destabilise gravement le nécessaire équilibre cultuel et culturel, menace le respect de nos lois et traditions, indispensables à un vivre ensemble apaisé.

 

La solution est encore entre les mains du pouvoir, Macron parait avoir perçu le danger et osé dire les choses. Osera-t-il transformer les mots en actes ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.18/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

145 réactions à cet article    


  • Syracuse Syracuse 4 décembre 14:43
    Tant que leurs pays d’origine seront des cloaques ils auront toutes les raisons de rester.


    • blablablietblabla blablablietblabla 4 décembre 14:52

      @Syracuse
      Bonjour, tout à fait mais le comble c’est que ils reproduisent le même schéma qui lès a fait finalement fuir de leur pays , il faut vraiment être con .


    • moderatus moderatus 4 décembre 14:55

      @Syracuse

      Bonjour,
      Tant que leurs pays d’origine seront des cloaques

      Il serait intéressant de se poser la question , pourquoi les pays sont des cloaques comme vous dites, et pourquoi viennent ’ils chez leurs anciens colonisateurs ?
       


    • Syracuse Syracuse 4 décembre 15:05

      @moderatus
      pourquoi les pays sont des cloaques comme vous dites, et pourquoi viennent ’ils chez leurs anciens colonisateurs ?


      Forcément l’occident a sa part de responsabilité (colonisations, multinationales, dictateurs pantins etc etc...), mais la victimisation pour tout expliquer a ses limites, les climats rudes, les grands espaces, le tribalisme, l’intégrisme religieux, la superstition, sont aussi des explications.

      Pourquoi chez l’ex colon ? Peut être tout simplement par facilité linguistique.

    • OMAR 4 décembre 18:39

      Omar9

      @moderatus : «  pourquoi viennent ’ils chez leurs anciens colonisateurs ? ».
      .

      Pour la simple raison que ce sont ces mêmes anciens colonisateurs qui les ont fait venir ici en France...
      .
      Il fallait bien une main-d’œuvre pas tellement chère pour que les usines tournent , que les routes se construisent et que des logements et villes renaissent.
      https://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2011-2-page-219.htm
      Mais surtout et aussi, participer à chasser ces envahisseurs nazis.
      https://dz.ambafrance.org/23-novembre-1944-Strasbourg-est
      .
      Vous avez oublié tout cela, moderatus ?,


    • moderatus moderatus 4 décembre 21:04

      @Omar 

      Bonsoir Omar

      Pour la simple raison que ce sont ces mêmes anciens colonisateurs qui les ont fait venir ici en France...
      Il fallait bien une main-d’œuvre pas tellement chère pour que les usines tournent , que les routes se construisent et que des logements et villes renaissent.
      Les anciens colonisateurs les ont obligés à venir en France ?

      J’aime votre façon de modifier l’histoire, de mélanger les époques.
      .
      Là vous êtes en 1945 Omar, l’Algérie était encore Française.

      quelque chiffres de l’immigration en 1945 et de ceux qui ont reconstruit le pays

      EN 1945
      500.000 italiens
      290.000 espagnols
      210.000 Algériens

      Ce n’est qu’à partir de 1982 que l’immigration non Européenne a été minoritaire.

      Mais comme d’habitude vous ne répondez pas au sujet de l’article , la remigration.

      La HIJRA qui est la remigration se pratique déjà faiblement mais existe

      Que pensez vous de ce mouvement qui fait partir les salafistes de France, vous qui les vilipendez quand il s’agit des salafistes d’Arabie saoudite ?

      Voila un vrai sujet ou j’aimerai avoir votre avis.

      merci de me le donner.





    • Ouam Ouam 4 décembre 22:01

      @moderatus
      Salut modératus.
      j’espere que tu va bien et que tu à plus chaud (chez toi) qu’ici sur paname.
       
      A ce que je vois, tu a ouvert le pot de miel (lol)
       
      Tu à déja attrappé une belle prise (juste au dessus)

      La guepe à force de venir dans le pot va finir par s’y engluer (lol ²)
       
      Bah de toute maniere avec macron$ ca va continuer de plus belle, il à juste appuyé sur le bouton « pause » (voir + bas)

      Le plus désopillant c’est le manque de réalisme du choléoptère masqué qui s’englue.
       
      Bon la il y à une pavasse dans les chaussures des immigrationnistes,
      avec CNN qui à mis les pieds dans le plat, en dénoncant les diverses atrocitées du à ce fait.

      Ca ce chie un peu dans les pompes en ce moment du coté des Chefs d’etats Africains et Européens, qui risquent par leurs agissements délirants se retrouver au TPI.
      Et justemnt ces temps ci, il y à eu du monde à la barre avec le grief de crimes contre l’humanité.
       
      D’ou ce ralentissement provisoire en ce moment.
       
      Je ne doute pas que un peu plus tard, ils remettrons leur mondialisme forconné au max, enfin lorsque je dis mondialisme, c’est un peu faux, car la Russie
       ou les USA (Voir la sortie récente à ce sujet concernant l’immigration de D Trump)
      la Chine, Le Japon, L’Australie, etc...eux veulent garder leurs identitées,
      meme l’Algérie & Israel expulse à qui mieu mieu....
      Mais ca... chut faut pas le dire....ne pas en parler...jamais !
       
      Donc plus tard, une fois l’orage passé, on reprendra avec une vigueur démultipliée cette invasion de la zone EU.

      Alors parler de rémigration, ben... ^^
      ou alors ca dépends dans quel sens tu la percoit smiley smiley
       
      J’ai hate de voir le reste de l’escadrille des autres mouches à merde islamo-gauchistes pro open bar negriers, enfin toutes les qualités de l’humain habituelles .....
       
      Je vais bien me marrer en parcourant leurs écrits de qualitaÿ.
       
      (*) Il suffit d’écouter l’interview récent avec Macron en Afrique
      Ils revent tous de venir en Europe, et lorsqu’un leur parle de démographie,
       ils disent ET à juste titre que la démographie concerne l’Afrique

      T’expliquent que en Afrique avoir de tres nombreuxs enfants c’est « culturel ».
      C’est fini pour cette EU, qui comme les Amérindiens et l’Amérique n’aura que un nom...
      Comme l’Atlandide elle sombrera dans les tréfonds d’une histoire révolue.


    • Ouam Ouam 4 décembre 22:06

      @moderatus
      « Là vous êtes en 1945 Omar, l’Algérie était encore Française. »

      Tu est fou ou quoi... tu lui annonce ca comme ca sans prendre la formule dipplomatique qui va bien...
      alors ... qu’il est resté coincé sur l’an 800.
       
      Les vieilles horloges du passé, houla, faut pas tourner les ressorts si vite,
       il va nous peter un roulement ou un ressort smiley


    • Garibaldi2 5 décembre 05:12

      @moderatus

      ’’Entre la fin du 19ème et début du 20ème siècle, ils furent plus de 30 millions à venir vivre le rêve américain.

      50% d’entre eux seraient retournés vivre en Italie.’’

      Quelle est la source de ces chiffres ?

      ’’En 1820 il y avait 20,4 millions d’Italiens en Italie,

      En 1840 il y avait 23,3 millions d’Italiens en Italie,

      En 1861 il y avait 26,1 millions d’Italiens en Italie.’’

      Source : http://www.cicred.org/Eng/Publications/pdf/c-c27.pdf

      page 14

      Pouvez-vous m’expliquer comment 30 millions d’Italiens ont pu immigrer vers les USA en une cinquantaine/soixantaine d’années ?

      Pourriez-vous m’expliquer pourquoi vous avez abandonné le pseudonyme de Rodriguez ?


    • moderatus moderatus 5 décembre 09:38

      @Ouam

      Bonjour Ouam,
      Je vais bien , j"espère qu’il en est de même pour toi et au chaud, mais je rentre dans quelques jours dans le pays basque où il ne fait pas très chaud, passer les fêtes avec enfants et petits enfants
      .Le plus désopillant c’est le manque de réalisme du choléoptère masqué qui s’englue.

      Il y en a quelques uns qui s’engluent , parce qu’il est difficile de défendre ouvertement le fondamentalisme en France. Alors la Taqiya se fendille.

      Et justement ces temps ci, il y à eu du monde à la barre avec le grief de crimes contre l’humanité.

      Certains ont une vision des crimes contre l’humanité, du colonialisme et de l’esclavagisme à géométrie variable, genre Taubira.

      (Voir la sortie récente à ce sujet concernant l’immigration de D Trump)

      Ce matin je lis que le décret anti immigrationniste de Trump vient d’être adopté au grand dam de nos médias qui rêvent de destitution de Trump.

      Macron a un peu dérapé.
      C’est normal que les Africains décident de leur taux de natalité

      à condition qu’ils n’encourage pas une immigration massive, pour régler leur problème.
      on ne veut pas devenir les indiens de l’Europe.

      Enfin encore du grain à moudre

      Bonne journée à toi.


    • OMAR 5 décembre 10:31

      Omar9

      Bonjour @moderatus
      .
      Par respect aux lecteurs, quand vous traitez d’un sujet, essayez quand même une approche plus scientifique,honnête et, surtout historique, surtout que vous sembleriez posséder un profil idoine.
      .
      Commencez donc par parler du Liberia, le premier état « indépendant africain, créé par les USA, ( Hilary Teague), justement aux fins d’une »remigration« .
      .Il serait très intéressant de présenter les conséquences de cette désastreuse et inefficace expérience.
      Quand à la aliya ou à la hijra, la France étant un pays de liberté, que ceux qui désirent la quitter, bon vent pour eux.
      De même ; je partage totalement avec vous l’idée de la »migration" souhaitable.
      J’irai même plus en proposant l’expulsion systématique et immédiate de tous ces prêcheurs de haine issus du wahhabisme.


    • moderatus moderatus 5 décembre 13:42

      @OMAR
      re bonjour,

      Commencez donc par parler du Liberia, le premier état « indépendant africain, créé par les USA, ( Hilary Teague), justement aux fins d’une »remigration« .

      je comprends que l’on puisse compléter un article, mais vous le faites et c’est bien, le problème c’est que si l’article est trop long , il n’est pas lu complètement, et on a des échanges tronqués.
      ce n’est en aucun cas une volonté de taire certains faits.

      J’irai même plus en proposant l’expulsion systématique et immédiate de tous ces prêcheurs de haine issus du wahhabisme.

      Nous sommes un état de droit et la remigration ne peut être que volontaire, sauf bien sur cas particuliers où la justice pourrait l’imposer.


    • velosolex velosolex 5 décembre 14:28

      @moderatus

      En Bretagne, ( Brittany) ce sont les anglais qui sont de loin des plus nombreux en terme d’ immigrants. Depuis pas mal d’années. Ils viennent chercher, en particulier dans le centre Bretagne, un univers perdu en GB : Les mêmes paysages, les mêmes constructions de granit, celle d’une campagne relativement préservée, faite de forêts et de landes, semblable à celle qu’on trouve en Cornouailles ou au pays de Galles....C’est en Bretagne que Polanski a filmé son film culte « TESS » sensé se déroulé en cornouilles...Car on trouve ici un peu de la vieille Angleterre disparue, une certaine qualité de vie, que le libéralisme depuis Thatcher a laminé. Pas forcément des bourgeois et des retraités, mais des gens simples qui veulent recommencer ici une nouvelle vie

      Là ou je vis le quart de la population est composée de britishs, qui redoutent quelque peu l’effet du brexit, cette anerie, cette balle dans le pied.
       A vrai dire ce n’est pas une première, puisqu’au sixième siècle de notre ère, plus de 500 000 gallois, fuyant l’invasion saxone, ont traversé la manche pour s’installer déjà en petite bretagne. Les locutions en Plu et en Lo des villages témoignent de cette implantation, et de cette promiscuité linguistique singulière. La langue bretonne est liée à cette rencontre, bien qu’elle existait avant, sur les même bases celtiques. Bien plus ancienne que le français. Un fait divers occulté par l’histoire de France, qui s’attache à faire un mythe à partir du schéma d’une patrie unifiée depuis le commencement des temps. 

    • Eric F Eric F 5 décembre 14:35

      @OMAR
      Lors de l’époque coloniale, il est vrai qu’il y a eu appel de main d’oeuvre, notamment pour la « reconstruction » entre fin des années 40 et début des années 60, mais plus de 80% des personnes issues des anciennes colonies sont ceux arrivés APRES la décolonisation et leurs descendants.


    • moderatus moderatus 5 décembre 15:38

      @Eric F

      Bonjour,

      vous êtes dans la vérité des chiffres et l’immigration Européenne n’a été minoritaire que dans les année 8O


    • moderatus moderatus 5 décembre 15:59

      @velosolex

      L’immigration que vous racontez est très intéressante, elle n’est pas qu’économique.

      le monde s’est façonné par les découvertes, les colonisations et ensuite les migrations.

      la France a connu des vagues de immigrations successives et qui se sont traduites par l’assimilation et plus trad par l’intégration. Nous en sommes presque tous les exemples.

      Les immigrations que nous connaissons ne sont plus les mêmes, elles sont le fait de cultures et de cultes très différents et plus difficiles à intégrer ;

      si on n’en contrecolle pas le flux on verse dans le multiculturalisme et le communautarisme , qui rendent une société invivable.

      le cœur a ses raison, mais le cerveau ne peut être absent de la réflexion.


    • Syracuse Syracuse 4 décembre 14:49

      Et conseil, arrêtez d’utiliser des termes du genre « grand remplacement » ou « remigration », qui sont utilisés que par des extrémistes. La définition de l’immigration n’interdit pas de repartir, donc remigration ça ne veut strictement rien dire, c’est juste un fantasme irrationnel d’extrême droite.


      • moderatus moderatus 4 décembre 15:01

        @Syracuse

        Et conseil, arrêtez d’utiliser des termes du genre « grand remplacement » ou « remigration »,

        rebonjour, je n’ai pas employé le terme de grand remplacement, et ne tombez pas dans le piège du politiquement correct,

        le terme remigration est un terme déjà ancien, il n’appartient à aucun parti extrême ou pas .
         c’est un phénomène connu. Il n’y a aucun fantasme si c’est volontaire.
        il peut être parfois souhaitable.


      • Syracuse Syracuse 4 décembre 15:14

        @moderatus


        C’est un conseil que je donne à tous pas seulement à vous. Mais j’insiste, le terme remigration n’est utilisé que par des extrémistes donc décrédibilisant.

        C’est un phénomène connu. Il n’y a aucun fantasme si c’est volontaire.
        il peut être parfois souhaitable.


        C’est tout à fait de la mauvaise foi, l’immigration est organisée, donc j’imagine que la remigration aussi, donc pas volontaire. Vous voulez défaire ce qui a été fait, vous savez très bien que les immigrés ne rentrent presque jamais chez eux et ce depuis les années 70. Donc vous désirez par cette « remigration » que l’état organise et motive le retour au pays des français d’origine étrangère.

      • moderatus moderatus 4 décembre 15:38

        @Syracuse

        Donc vous désirez par cette « remigration » que l’état organise et motive le retour au pays des français d’origine étrangère.

        je n’ai jamais dit cela et en plus c’est interdit par le droit Français.

        Je suis responsable de ce que j’écris , pas de ce que vous comprenez.

        Il ne peut s’agir que de départ volontaires .
        lisez tout l’article


        Certains prédicateurs salafistes prêchent pour la HIJRA, car pour les musulmans rigoristes nos territoires sont jugés hostiles à l’Islam. Car pour L’Islam rigoriste, le monde est divisé en deux, la terre de guerre et de mécréance « Dar-al-Harb » et la terre de paix dâr-al-islam :

        Des sites internet proposent d’organiser la HIJRA pour les « mouhajir » français .Les pays conseillés sont l’Algérie, le Maroc, ou encore l’Arabie saoudite, le Koweit et la Malaisie.

        Cela existe déjà


      • rogal 4 décembre 19:58

        « le terme remigration n’est utilisé que par des extrémistes donc décrédibilisant. »
         
        Que faire, alors, pour ne pas employer le deuxième mot du titre ? Vous ne nous le dites pas Syracuse.
        Faut-il dire retour ? rimmigration ? halayia ?


      • Syracuse Syracuse 4 décembre 20:45
        @moderatus

        je n’ai jamais dit cela

        En France c’est pourtant la définition de ce néologisme d’extrême droite. Vous le savez très bien, inutile de feindre. 

      • Syracuse Syracuse 4 décembre 21:10

        @rogal
        Faut-il dire retour ? rimmigration ? halayia ?


        C’est pourtant simple ! Il faut dire : arrêtons l’immigration massive. Les doubles nationaux, les fils de, les petits fils de etc etc sont des Français, et comme je le disais plus haut tous peuvent déjà s’ils le souhaitent retourner vivre au bled, certains le font, la majorité non. Et si parmi eux il y a des mauvais français (citoyens) alors il existe la prison.

        La remigration comme elle est sous-entendue par l’extrême droite française c’est ni plus ni moins l’expulsion du territoire manu-militari.

      • moderatus moderatus 4 décembre 21:18

        @Syracuse

        si vous voulez vous interdire les mots employé par l’extrême droite , et ceux employés par les dictateurs et tyrans qui parlent d’amour du peuple et de justice, il faudra garder le silence.
        ce n’est pas le mot qui est important mais qui l’emploie , dans quel contexte, et de quoi on le nourrit.
        pas de faux procès SVP.

        j’ai pris la précaution de donner au mot plusieurs applications.


      • moderatus moderatus 4 décembre 21:24

        @Syracuse

        La remigration comme elle est sous-entendue par l’extrême droite française c’est ni plus ni moins l’expulsion du territoire manu-militari.

        Vous savez très bien que cela n’est ni souhaitable ni possible.

        maintenant si des salafistes se sentent mal en France et décident d’aller ailleurs pratiquer un Islam sain et arrêter de polluer nos banlieues,par leur islam politique, c’est un mouvement qui est enclenché.et dont je me réjouis.


      • Robert Lavigue Robert Lavigue 4 décembre 21:26

        @moderatus

        j’ai pris la précaution de donner au mot plusieurs applications.

        Vous avez raison... La polysémie, il n’y a que ça de vrai !

        On n’est jamais trop prudent quand on veut garder sa place en tête de gondole. Une erreur d’interprétation et l’on perd le bénéfice de toute une carrière de servilité...

        Un accident mitoyen est si vite arrivé. Voyez ce qui arrive au Panda...


      • Syracuse Syracuse 4 décembre 21:42

        @moderatus


        Vous n’avez pas l’air de comprendre, n’importe quel citoyen peut quitter le territoire à tout jamais, quand il le souhaite, alors j’insiste encore « l’immigration on te fait venir, la remigration c’est bon maintenant casse toi », c’est forcément organisé et contre la volonté des gens, puisque si ils voulaient partir ils l’auraient fait ! La remigration prônée par l’extrême droite est une expulsion forcée car nous avons déjà tous le droit de nous expatrier (je sais je me répète).

      • Ouam Ouam 4 décembre 22:26

        @Syracuse
        « car nous avons déjà tous le droit de nous expatrier (je sais je me répète). »
         
        ah bon et bien je suis ravi de l’apprendre alors ?

        quelque part c’est une super bonne nouvelle, je reve de vivre dans certains coins des usa, j’adore aussi le japon et bien sur l’australie.
         
        Donc si j’ai bien compris, j’ai juste besoin de me faire larguer par une ong bien pensante islamo-gauchise (c’est mieux) et les gens la bas vonts faire comme ici avec tous ceux qui débarquent sans papiers avec juste comme arguments qu’ils sonts une chance pour notre pays.
        Les ricains vonts m’acceuillir désormais a bras ouverts, meme pas m’expluser, ni me mettre en prison et meme mieux me payer la sécurité sociale de la bas (cf cmu)...
        alors que ces cons de ricains continuent à payer pour leurs soins....
        et si je suis tres gentil, j’aurai memle le droit de faiore une méga-tournante comme a munich (ou autres) avec les autochtones du coin
         
        La vache ca à sacrément changé le monde depuis une heure, elle est trop belle la vie...
         
        Faut absolument que je rallume ma radio dis donc, j’ai loupé des trucs en 1 heure smiley


      • moderatus moderatus 5 décembre 09:00

        @Syracuse

        La remigration en France ne peut être qu’un acte volontaire , sauf pour les hors la ;loi , les clandestins par exemple, où là c’est une remigration imposée par la justice.


      • rogal 5 décembre 12:52

        @Syracuse
        Peut-être, mais ça ne résout pas le problème lexical et sémantique. Par quel mot proposez-vous de remplacer ’rémigration’ pour pouvoir changer de sous-entendu ? ?


      • Le Panda Le Panda 5 décembre 13:55

        @Robert Lavigue
        Bonjour

        Un accident mitoyen est si vite arrivé. Voyez ce qui arrive au Panda...

        Vous êtes certain que c’est un accident, c’est amusant je n’ai aucune séquelles et vous ?  smiley

        Toujours la même subtilité, merci beaucoup pour la réception, mais le vitriol est fort


      • Le Panda Le Panda 4 décembre 14:53

        @moderatus

        Eh ce qui concerne la France, Un million de Français d’origines diverses ont bien été obligés de quitter l’Algérie, pays dans lequel ils vivaient depuis de nombreuses générations, et venir se réfugier pour la plupart en France, d’autres étant partis en Espagne ou en Italie où étaient leurs racines anciennes.

        J’ai validé votre article ce jour en modération ; pour ce passage. Quant les gens avec ou sans enfant n’ont pas le choix. Les Rives Interdites, en disent bien moins que Camus. Mais le sujet est de pleine actualité. Il s’agirait en fait de savoir si savoir la vérité dès le départ est une bonne ou mauvaise chose ? J’ose croire qu’en certains cas non. Lorsque j’ouvre les vérités sur ce site. L’article est toujours en modération et je suis obligé de le reprendre. Mais comme disait le laboureur à ses enfants : Le travail est la principale des richesses. Je reviendrai poursuivre le débat. Merci si vous le voulez de regarder à combien se trouve l’article même publié ailleurs, je mène un combat que je ne lâcherai pas. Il est parti aussi sur d’autres sites capturé ici, j’ai reçu des e-mails. Il y a certains gens où quoi que l’on fasse refusent de regarder la vérité.


        • njama njama 4 décembre 15:14

          @moderatus
          obligés de quitter l’Algérie, pays dans lequel ils vivaient depuis de nombreuses générations
          Conquête de l’Algérie 1832, indépendance en 1962, 130 ans d’occupation, et vu que la « colonisation » ne s’est pas faite du jour au lendemain, quelques générations seulement, 5 ou 6 pas plus à raison de 20 ans par génération. J’exclus bien naturellement de votre décompte les algériens (alias « Israélites indigènes ») depuis de très nombreuses générations, des siècles pour certains, naturalisés français par le coup de baguette magouille du Décret Crémieux en 1870


        • moderatus moderatus 4 décembre 15:48

          @njama

          Les Français sont restés en Algérie 130 ANS, mais la ;plupart des Européens n’avaient rien à voir avec la conquête de l’Algérie. Ils sont venus des années après la colonisation, sur la demande de la France fuyant la misère de leur pays, Espagnols , Italiens , portugais, corses, ETC , comme les Algériens qui arrivent en France depuis l’indépendance, fuyant le chômage et la misère.

          mais il ne faut pas donner de leçons d’anti colonialisme , car si la France est resté 130 ans en Algérie, les Arabes ont colonisé 700 ans l’ Espagne..


        • OMAR 4 décembre 18:50

          Omar9

          @moderatus
          .
          Juste cette précision : Ce ne sont pas des arabes qui ont conquis et colonisé l’Espagne, mais majoritairement des berbères, comme en atteste leur chef Tariq ibn Ziyad et ses lieutenants Tarif ibn Malik et et Munuza,
          .
          Vous confondez arabes et musulmans...


        • moderatus moderatus 4 décembre 21:11

          @OMAR
           re bonsoir,

          Vous confondez arabes et musulmans...

          comme toujours des polis sur les œufs pour ne pas traiter des vrais sujets.

          Quelques éléments pour votre réflexion.

          L’expression de monde arabe (arabe  : العالم العربي, al-ʿālam al-ʿarabī ou الوطن العربي al-wațan al-ʿarabī) désigne un ensemble de pays couvrant l’Arabie (Péninsule arabique), l’Afrique du Nord et le Proche-Orient, ayant en commun la langue arabe et une culture arabe.

          L’invasion arabe de 711 change le cours de l’histoire d’Espagne. Depuis cette date, la péninsule Ibérique est partagée entre deux civilisations : l’Orient musulman et l’Occident chrétien. D’un côté, ce que les textes arabes appellent al-Andalus, l’islam d’Espagne ; de l’autre, l’Hispania chrétienne. L’Espagne musulmane est alors intégrée dans un bloc relativement homogène qui va de l’Indus à l’océan Atlantique ; malgré les fractionnements régionaux, on trouve partout la même religion, la même langue, la même loi.


          la question principale est

          doit on faire le procès des Musulmans pour avoir envahi l’Espagne 7 siècles
          comme on fait le procès de la France vous y compris, pour 130 années de colonisation. ?

          en voila une bonne question mon cher Omar


        • OMAR 5 décembre 10:37

          Omar9

          @moderatus
          .
          Cela ne me gène nullement que l’on fasse le procès des musulmans pour les 7 siécles passés dans la péninsule ibérique.
          .
          Par contre, une autre bonne question.
          Et si l’on faisait de même avec les chrétiens pour tous ces siècles de colonisations de l’ensemble du continent américain, de l’Océanie et de quelques contrées de l’Asie.
          Surtout que cette colonisation perdure jusqu’à présent....
          Alors ?


        • moderatus moderatus 5 décembre 13:36

          @OMAR

          Bonjour,

          je me réjouis de vos réponses claires. je vous répondrais de la ;même manière.

          Cela ne me gène nullement que l’on fasse le procès des musulmans pour les 7 siècles passés dans la péninsule ibérique.

          Ce procès n’est jamais fait, et c’est très bien comme cela, je pense qu’il ne faut plus voir l’histoire avec nos lunettes d’aujourd’hui. et je suis toujours contre les repentances ad libitum et revenir sans cesse sur les colonisations et l’esclavage.

          la connerie et la barbarie n’ont ni couleurs ni drapeau.
          Il ne faut pas oublier ,afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs, mais ne pas ressasser, voir le présent et comment construire l’avenir.


        • Eric F Eric F 5 décembre 14:46

          @njama
          Attention, si vous écrivez que 5 ou 6 génération ne constituent pas une implantation dans un pays, vous remettez en cause la légitimité de la nationalité française des descendants d’immigrés en France. En fait, la *souveraineté* française sur les colonies peut être considérée aux yeux du droit des peuples comme ayant été illégitime, sans que pour autant les *personnes* venues s’installer sur le territoire algérien y étaient illégitimes. Du reste, sur un autre article, vous ou un de vos compatriotes a écrit que les familles d’origine européennes n’ont pas été expulsés officiellement lors de l’indépendance, mais sont parties par elles mêmes (disons plutôt poussé par le climat général).


        • moderatus moderatus 5 décembre 16:08

          @Eric F

          Du reste, sur un autre article, vous ou un de vos compatriotes a écrit que les familles d’origine européennes n’ont pas été expulsés officiellement lors de l’indépendance, mais sont parties par elles mêmes (disons plutôt poussé par le climat général).

          Vous avez raison, cette analyse est fausse, un million de personnes ne quittent pas un pays où il ont fait souche depuis plusieurs générations, poussés par un climat général.

          le massacre d’Européens par milliers et les enlèvement du 5 juillet 1962, à Oran, quelques jours après l’indépendance, ont fait fuir les français d’Algérie, en abandonnat tous leurs biens , en contradiction avec les accords d’Evian qui n’ont pas été respectées.

          Pour eux c’était « la valise ou le cercueil »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires