• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Nos ancêtres les Arabes

Nos ancêtres les Arabes

Nicolas Sarkozy a raison. Prendre la nationalité française, c’est devenir le descendant des Gaulois : non pas d’un point de vue biologique, bien sûr, mais sur le plan culturel. Qu’on le veuille ou non, Astérix et ses amis ont marqué de leur empreinte la culture française. Un peu. Un tout petit peu. Mais nos « ancêtres » sont aussi – et même bien davantage – romains, grecs, juifs, arabes, italiens, anglais, allemands, russes…

PNG - 1.5 Mo
Arbre généalogique d’un Franças

 

Qui sont nos ancêtres ?

Bien évidemment, il serait absurde – à moins de ressusciter la croyance farfelue en une « race française » – de refuser la naturalisation à tous ceux qui ne descendent pas des Gaulois. Mais tel n’était pas le propos de M. Sarkozy, qui parle d’une autre filiation : non pas naturelle, biologique, mais culturelle, historique. Or, à ma connaissance, la culture française doit peu de choses aux Gaulois. Certes, notre langue comporte quelques rares mots d’origine gauloise. Par ailleurs, il est probable que les gallo-romains qui vivaient dans la région de Lutèce parlaient le latin avec un accent particulier, à cause de l’influence de la langue gauloise – de la même manière que le provençal a laissé des traces dans la manière dont les Marseillais parlent le français. Cet accent gaulois a sûrement joué un rôle dans l’évolution du latin populaire vers la langue romane d’où le français est issu. Mais l’influence des Gaulois sur notre culture est restée somme toute bien modeste.

On ne saurait en dire autant de l’influence d’une petite communauté juive qui allait donner naissance à ce qu’on appellerait plus tard la chrétienté. D’un point de vue culturel, nos ancêtres se situent moins en Gaule qu’en Judée, en Galilée et en Asie mineure (dans l’actuelle Turquie). C’est en effet dans cette dernière région qu’est né Saül, alias saint Paul, un juif de la diaspora qui, en évangélisant les païens, a contribué à transformer la secte des disciples de Jésus en une nouvelle religion.

Nos ancêtres, ce sont aussi les Romains, bien entendu. Même s’ils étaient peu nombreux en comparaison des autochtones qu’ils avaient soumis, ils ont apporté avec eux une langue, des techniques, une organisation politique et juridique qui ont laissé des traces durables. Et comme les Romains étaient eux-mêmes, à bien des égards, les fils spirituels des Grecs, nous devons également reconnaître ces derniers comme nos ancêtres. L’histoire de la Grèce antique fait pour cette raison partie de la culture française. Malgré toute mon admiration pour Nicolas Sarkozy, j’ai donc un peu de mal à le suivre lorsqu’il dit : « Mon grand-père maternel est grec, on ne m'a pas appris l'histoire de la Grèce. Au moment où je suis Français, j'aime la France, j'apprends l'histoire de France, je parle le français et mes ancêtres sont les ancêtres de la France, c'est ça l'assimilation ». (Source de la citation : le site de L’Obs).

 M. Sarkozy ignorerait-il que la civilisation grecque est inscrite depuis longtemps dans le programme d’histoire de l’éducation nationale ? Et serait-il obtus au point de considérer qu’un bon Français ne doit s’intéresser qu’à son pays ?

On m’objectera que Nicolas Sarkozy ne parlait pas de l’histoire de la Grèce antique, mais celle de la Grèce moderne, qui a eu beaucoup moins d’influence sur la nôtre. Mais cette objection n’est pas très bonne, comme je le montre dans l’annexe de cet article. Pour l’heure, revenons à nos ancêtres.

Nous savons – même si cela gêne les plus xénophobes d’entre nous – que notre culture doit beaucoup aux Arabes du Moyen âge, notamment par l’influence qu’ils ont exercé sur l’Europe par l’intermédiaire de l’Espagne. Non seulement ils ont transmis des trésors empruntés à d’autres peuples (le zéro, invention indienne ; la philosophie d’Aristote…) mais ils ont enrichi la culture humaine dans différents domaines, notamment en mathématiques et en astronomie. Au vu de ce qu’ils nous ont apporté, nous devons nous considérer comme leurs héritiers, de même qu’ils étaient eux-mêmes les héritiers de civilisations plus anciennes. Le titre que j’ai donné à cet article n’est donc seulement provocateur. Les Arabes du Moyen âge sont au moins autant nos ancêtres que les Gaulois, et sans doute davantage.

Il est impossible de dresser une liste exhaustive de tout ce que la culture de notre pays doit aux différents peuples qui l’ont influencée. Signalons entre autres l’Italie, qui a tant fasciné les princes français de la Renaissance, mais encore l’Angleterre – dont le système politique, plus que les cités antiques, a été une source d’inspiration pour notre démocratie parlementaire – ou encore l’Allemagne de Bismarck, qui a été pionnière dans le domaine des droits sociaux des travailleurs. Les influences étrangères sont particulièrement évidentes dans les domaines scientifiques, philosophiques, littéraires et artistiques. Quand on donne des leçons de piano classique à un(e) petit(e) français(e), quels auteurs lui fait-on étudier ? Couperin, Rameau, Debussy, Satie, Ravel ? Oui, sans doute … mais aussi – et peut-être plus encore – des musiciens allemands (Bach, Beethoven, Mozart…), italiens (Scarlatti…), hongrois (Bartok), etc. La musique de Bach, pour ne parler que d’elle, fait tellement partie de la culture française qu’elle a inspiré l’œuvre la plus célèbre de Gounod : son Ave Maria.

Notons à ce propos que l’ouverture aux cultures étrangères n’est en rien un obstacle au patriotisme. En témoigne notamment l’exemple de Ravel, engagé volontaire durant la Première Guerre mondiale (alors qu’il avait plus de quarante ans) et défenseur d’un certain cosmopolitisme en matière musicale. Voici ce qu’en dit l'article de Wikipedia qui lui est consacré :

À force de démarches pour être incorporé dans l'aviation, c'est finalement comme conducteur d'un camion militaire qu'il surnomma Adélaïde qu'il fut envoyé près de Verdun en mars 1916. Depuis le front, tandis que plusieurs musiciens de l'arrière tombaient dans les travers du nationalisme, Ravel fit la démonstration de sa probité artistique en refusant, au risque de voir sa propre musique bannie des concerts, de prendre part à la Ligue nationale pour la défense de la musique française. Cette organisation, créée par Charles Tenroc autour notamment de Vincent d'Indy, Camille Saint-Saëns et Alfred Cortot, entendait faire de la musique un outil de propagande nationaliste et interdire, entre autres, la diffusion en France des œuvres allemandes et austro-hongroises.

« [...] Je ne crois pas que « pour la sauvegarde de notre patrimoine artistique national » il faille « interdire d'exécuter publiquement en France des œuvres allemandes et autrichiennes contemporaines non tombées dans le domaine public ». [...] Il serait même dangereux pour les compositeurs français d'ignorer systématiquement les productions de leurs confrères étrangers et de former ainsi une sorte de coterie nationale : notre art musical, si riche à l'heure actuelle, ne tarderait pas à dégénérer, à s'enfermer en des formules poncives. Il m'importe peu que M. Schönberg, par exemple, soit de nationalité autrichienne. Il n'en est pas moins un musicien de haute valeur, dont les recherches pleines d'intérêt ont eu une influence heureuse sur certains compositeurs alliés, et jusque chez nous. Bien plus, je suis ravi que MM. Bartók, Kodály et leurs disciples soient hongrois et le manifestent dans leurs œuvres avec tant de saveur. En Allemagne, à part M. Richard Strauss, nous ne voyons guère que des compositeurs de second ordre dont il serait facile de trouver l'équivalent sans dépasser nos frontières. Mais il est possible que bientôt de jeunes artistes s'y révèlent, qu'il serait intéressant de connaître ici. D'autre part je ne crois pas qu'il soit nécessaire de faire prédominer en France, et de propager à l'étranger toute musique française, quelle qu'en soit la valeur. Vous voyez, Messieurs, que sur bien des points mon opinion diffère suffisamment de la vôtre pour ne pas me permettre l'honneur de figurer parmi vous. »

— Maurice Ravel, 7 juin 1916

 

La France, champ de batailles culturelles

Il ressort de ce petit survol historique que nos ancêtres – culturellement parlant – sont extrêmement variés, et ne sauraient se réduire aux seuls Gaulois. J’aimerais maintenant élargir mon propos, et ne pas me cantonner aux influences étrangères. Si la France a une culture si riche, si complexe, si conflictuelle aussi, ce n’est pas seulement parce qu’elle a intégré une grande variété d’éléments culturels venant de l’extérieur (civilisation gréco-romaine, christianisme…) : c’est aussi parce que des clivages internes sont apparus au cours de son histoire : entre protestants et catholiques, noblesse et bourgeoisie, philosophes des lumières et « obscurantistes », révolutionnaires et monarchistes, libéraux et réactionnaires, socialistes et libéraux, dreyfusards et anti-dreyfusards, anarchistes et défenseurs de l’État, collaborateurs et résistants, communistes et anti-communistes, féministes et antiféministes, admirateurs de l’Union européenne et euro-sceptiques, etc.

Tous ces conflits sont à la fois politiques et culturels. Il s’agit d’un enjeu de pouvoir, sans doute, mais aussi de luttes idéologiques. Et à chaque fois, toutes les parties en présentes se cherchent des ancêtres, se rattachent à une tradition. Car les traditionalistes n’ont pas le monopole du respect des traditions, pas plus que la gauche n’a le monopole du cœur. Même les anarchistes se transmettent un héritage historique et culturel. Pas de culture sans transmission, c’est-à-dire sans tradition.

Nos ancêtres, ce ne sont donc pas seulement les Gaulois, les Romains, les Grecs, les Arabes, les Italiens, etc. Ce sont aussi tous ces Français, illustres ou obscurs qui ont contribué à façonner la nature, la société, les institutions politiques, etc. Et comme il existe encore aujourd’hui de vives oppositions sociales, politiques et culturelles, tous les Français ne revendiquent pas les mêmes traditions ni les mêmes ancêtres. Certains se réfèrent à une tradition libérale, d’autres à une tradition républicaine, d’autres à la monarchie, d’autres au socialisme, d’autres à l’anarchisme, etc. Il en va de même pour la religion (ou à l’absence de religion) : il y a des traditions catholiques, protestantes, juives, musulmanes, bouddhistes, mais aussi agnostiques et athées.

Bien souvent, les tenants d’une tradition ont l’impression d’être plus authentiquement français que les autres. De nombreux catholiques, mais aussi d’incroyants, se disent plus français que les musulmans, comme si ces derniers venaient de débarquer dans notre pays. Les nostalgiques de l’Ancien Régime ou du régime de Vichy ont le sentiment d’incarner le pays réel, contre le cosmopolitisme des Lumières et les manœuvres sataniques des judéo-maçons. Les républicains ont le sentiment de représenter la vraie France, la fameuse patrie des droits de l’homme. Mais la « vraie France » existe-t-elle ? Si l’on veut être réaliste, on doit constater que la culture française n’est pas un bloc monolithique, mais un ensemble de cultures plus ou moins en guerre les unes contre les autres, chacune se revendiquant d’une certaine tradition et de certains ancêtres.

On comprend que la persistance de ces conflits, à la fois complexes et passionnels, puissent avoir un caractère insécurisant pour beaucoup de gens, et qu’il soit tentant de les mettre sous le boisseau à l’aide d’un bouc émissaire (les immigrants ou/et les musulmans, par exemple). On comprend aussi pourquoi certains politiciens – comme M. Sarkozy – veulent réhabiliter le roman national imaginé par les idéologues et pédagogues de la IIIème République : rien de tel qu’une bonne fiction pour faire oublier la dure réalité. Plutôt que de se pencher sérieusement sur les catastrophes économiques, sociales, politiques et environnementales qui s’abattent sur notre pays, il est plus facile de faire rêver nos compatriotes à une patrie fantasmée.

 

________________________________________________________________________

Annexe : pourquoi l’histoire de la Grèce fait partie de la culture française

Tout le monde, même les plus obtus des nationalistes, reconnaît l’intérêt d’enseigner l’histoire de la Grèce antique aux jeunes Français. Mais qu’en est-il des périodes plus récentes de l’histoire de la Grèce ? Doit-on, sous prétexte qu’on est français, s’en désintéresser totalement ? Je ne le crois pas. En effet, on peut constater que bien des Français illustres se sont sentis concernés par leurs contemporains grecs, et ils avaient pour cela de très bonnes raisons. Les humanistes de la Renaissance, qu’ils fussent ou non français, savaient très bien ce qu’ils devaient à l’afflux de lettrés grecs en Italie suite à la chute de l’empire byzantin. Quatre siècles plus tard, les Français se sont vivement intéressés à la guerre d’indépendance menée par les Grecs dans années 1820. Le massacre de Chios par les Ottomans, en 1822, a d’ailleurs inspiré un poème (L’Enfant) et un tableau (Scène des massacres de Scio). Le poète et le peintre s’appelaient respectivement Victor Hugo et Eugène Delacroix, deux auteurs marginaux dont monsieur Sarkozy n’a sans doute jamais entendu parler. Quant à la Grèce du 21ème siècle, il me semble qu’elle intéresse pas mal de Français, et pour cause : nous sommes sous la domination des mêmes maîtres que les Grecs (Banque Centrale Européenne, Union européenne, FMI, « marchés financiers »…), et nous savons depuis 2015 ce qui nous pend au nez si nous avons l’outrecuidance d’élire des gouvernants qui s’écartent un peu trop de l’orthodoxie économique. Si, dans cinquante ans, on fait l’histoire de la France des années 2010, il serait très étonnant qu’on ne parle pas un peu de la Grèce…

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.6/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

148 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 24 septembre 2016 15:28

    Ce ne sont pas nos ancêtres mais nos remplaçants car l’européen blanc et sa chrétienté est obsolète ..... L’Europe Saoudite est en marche , elle est voulue par le Maghreb et soutenu par nos politiques LRPS .....


    • Fergus Fergus 24 septembre 2016 16:56

      Bonjour, zygzornifle

      Tout cela tient assez largement du fantasme, à commencer par un « grand remplacement » qui serait voulu par LR et le PS. Malgré toute l’aversion politique que m’inspirent ces partis, les accusez de cela me semble grotesque.

      En revanche, les pointer du doigt pour dénoncer l’incohérence de leur politique en matière de gestion des quartiers populaires et de lutte contre les dérives communautaristes me semble tout à fait justifié. 


    • epicure 24 septembre 2016 18:26

      @Fergus

      oui plus de la négligence volontaire, qu’une volonté conspirationniste de grand remplacement qui n’a pas de sens.


    • marceau 24 septembre 2016 18:36

      @Fergus

      Et c’est pourtant une réalité.

      Le but de « nos élites » est très clairement la disparition des Nations européennes pour les fondre dans un magma européen, soumis aux USA et à la mondialisation débridée et cette disparition des Nations européennes, passe par la disparition de leurs peuples par leur fragmentation, par leur dilution, par leur submersion  au moyen d’une immigration délirante !


    • Ouallonsnous ? 24 septembre 2016 19:27

      @Fergus

      Pour répondre à l’auteur, les français et les européens de l’Oust de l’Eurasie , sont de culture gréco-latine et de civilisation chrétienne depuis environ 1500 ans !

      Cela vaut pour les latins, les germains et les slaves, en résumé tous les peuples ayant participés aux empires romains d’orient et d’occident.

      Pour ce qui est des juifs fondateurs de la chrétienté, l’auteur affabule où se fait propagandiste de la doxa sioniste pour légitimer l’occupation de la Palestine.

      Les sectes dénommées globalement askhénases ayant existé en marge des civilisations de culture chrétienne, byzantine ou musulmannes dans le passé ne sont en rien fondatrices de ces cultures dont elles se trouvaient bien de profiter, jusqu’a ce qu’au 19éme siècle, le mouvement sionistes initié par le cabinet britannique les rassemble sous le vocable de religion juives, ceci pour servir les desseins du sionisme colonial dans le but de contenir le monde arabo-musulman !


    • mmbbb 24 septembre 2016 20:06

      @Fergus sauf que je vais vous emmener dans la region de mon enfance nantua qui est maintenant peuplee de turc j’ai fait un retour dans cette region Lors d’une ballade autour du lac je me sentais dans un ailleurs, les us et coutume de mon enfance n’etaient plus Mais a vrai dire j en ai rien a battre puisque nous n’etions pas un chance pour la France cette jeunesse s’est tiree Par ailleurs Valls cherchait son « white » sur son marche et il le cherchait en vain La France est plutot desormais une peau de leopard Quoi qu il en soit c’est le degre de violence et les territoires perdues de la republique qui rendent cette cohabitation si difficile Il est vrai comme la bo bo land ,Meirieu en l occurrence le pedago ecolo habite le 2 eme arrdt a Lyon il vaut mieux proner la mixite sociale en s’exonérant cette cohabitation Ce monsieur comme tant d’autres cultivent surtout l entre soi. Il est la le probleme, cette tartufferie . Par ailleurs l etat n’assume plus ses responsabites regaliennes et l’une d ’elle la securite des citoyens dont la ligue des droits de lhomme devrait le rappeler au lieu de nous rebattre sans les oreilles en ne citant jamais les arcticles precis


    • Jordi Grau Jordi Grau 24 septembre 2016 21:09

      @Ouallonsnous ?

      L’ancienneté ne fait pas tout. La laïcité est récente dans notre pays, et pourtant elle fait partie de notre culture au moins autant que le christianisme (même si elle n’est que partiellement respectée, comme le montre l’exception de l’Alsace-Moselle et le financement d’écoles confessionnelles par l’État). Quant aux musulmans de notre pays, ils sont là depuis assez longtemps pour qu’on puisse les considérer comme partie intégrante de notre « identité nationale ».

      Par ailleurs, vous noterez que mon article parle plus des Arabes que de l’islam. Les Arabes qui ont influencé l’Europe occidentale, entre le 9ème et le 13ème siècle, n’étaient pas tous musulmans ! Beaucoup d’entre eux étaient chrétiens (notamment en Égypte ou en Syrie). Et même les musulmans ne se définissaient pas seulement par leur religion. Ce qu’ils nous ont transmis, ce sont des connaissances dans différents domaines non religieux : philosophie, mathématiques, astrologie, médecine.

      Enfin, je ne vois pas du tout en quoi mon article a un quelconque rapport avec la propagande sioniste. Je fais seulement remarquer que le christianisme, au départ, est une branche de la religion juive, et que les premiers chrétiens étaient des juifs. Même saint Paul, qui a tant fait pour permettre aux païens d’entrer dans l’Église sans avoir à suivre tous les rites judaïques, prenait d’abord contact avec les juifs lorsqu’il cherchait à évangéliser une ville. Pour tous ces sujets, je vous conseille de lire ou de relire un livre passionnant : les Actes des Apôtres. Ce livre n’a pas été écrit par une officine sioniste, et il fait partie du canon catholique depuis plus de 1500 ans.


    • marceau 24 septembre 2016 22:48

      @tab

      Pour détruire les nations européennes il faut commencer par la destruction des peuples européens, tel est le but du grand remplacement !


    • Jex Thérée 25 septembre 2016 04:26

      @Fergus

      vous avez tort : le solde démographique des populations extra-européennes, que les gouvernements de droite et gauche ont laissé entrer depuis plus de 40 ans, est bien plus élevé que celui de la population de souche qui rechigne à faire des enfants. Ce n’est donc pas du tout un fantasme et encore moins du conspirationnisme. Promenez-vous à Paris et dans les transports publics des grandes métropoles européennes, vous allez vite comprendre. Objectivement, on constate un changement de population dans son ethnicité.

    • franc 25 septembre 2016 12:50

      ----------------------------------et par l’atomisation de la société qui sera donc hyper individualiste et cosmopolite comme Attali où la nation aura complètement disparu


    • franc 25 septembre 2016 13:07

      @tab

       le christianisme est né contre le judaïsme

       et d’après les dernières connaissances ,le christianisme est de la filiation du polythéisme baalite israélite (Baal étant un avatar de El le Dieu des Dieux ) .Jésus se réclame de la descendance de David ,roi des israélites baalite comme Salomon .Voir le livre « L’invention de Dieu » de Thomas Römer

      par contre l’islam et bien issu du judaïsme reprenant ses dogmes en le s accentuant à la sauce bédouine.

       le polythéisme grec et romain est plus proche du christianisme que le judaïsme.


    • zygzornifle zygzornifle 25 septembre 2016 17:15

      @Fergus


       qui ne dit mot consent .... LRPS main dans la main pour le grand silence migratoire, de temps en temps un sursaut mais sans lendemain , 30 ans d’alternance droite gauche trop occupés a leur carrière personnelle et a engranger du pognon se torchant leurs gros culs avec les mises en garde des citoyens .....

    • velosolex velosolex 26 septembre 2016 11:09

      @Fergus

      Depuis le délire gallo nationaliste de Sarko, voilà qu’il est de bon ton de prétendre qu’on a jamais vu un gaulois dans ce pays, du moins qu’on n’a rien à voir avec eux....Les grecs, les romains, les juifs, les arabes, voilà ce qui seraient nos vrais grands parents, peut être bien aussi les yankees....On fera un galimatias en mélangeant l’aspect culturel, linguistique, territorial et identitaire. Ne restera plus un seul descendant de ce gaulois dans ce pays...

      Le gaulois mettra souvent la charrue avant les boeufs, sans doute, mais en vertu du progrès. C’est lui et non le romain qui inventera la moissonneuse, pas encore batteuse :« Dans les vastes domaines des Gaules, une énorme caisse garnie de dents est conduite sur deux roues à travers les moissons par un bœuf qui la pousse devant lui, les épis arrachés par les dents tombant à mesure dans le coffre. »

      De « la guerre des gaules », César parlera longuement du gaulois : « Courageux, intelligent, aimant la fête et la bataille. Esprit querelleur, mais doutant beaucoup de lui, et manquant de constance dans l’effort, ce qui brouille ses qualités naturelles ! »....Rien à voir sans doute avec le français......Que restera t’il de la gaule après la romanisation...Les gaulois tout de même un peu, et même leur langue, dont l’auteur semble ignorer les beaux restes. 
      Il est une région d’irréductibles qui continue en dépit du bon sens à pratiquer le gaulois. On ne l’appelle plus le gaulois sans doute. C’est de la langue bretonne que je vous parle, la plus vieille langue du territoire, (avec le basque) bien plus vieille donc que le français. C’est la même monture celtique, qui insufflait le parlé aux différentes tribus de gaulois qui composaient la France, et toute une partie ouest de l’Europe. Si elle a perduré en Bretagne, c’est que le pays était peu romanisé, ceux ci ne voulant pas se perdre dans cette péninsule pauvre, sans guerre d’intérêt stratégique majeure.
      Le Breton est toujours menacé de disparition, malgré son aspect historique, linguistique et social important, comme le sont toutes les langues minoritaires en Europe. A ceci près que seule la France n’a pas signé la charte des langues régionales, esprit jacobin et sombre pensant qu’il « n’est de bon bec qu’à Paris »....Comme disait François Villon,....
      Peut être que des crânes d’œufs prétendront bientôt que le breton n’a jamais existé, ou alors que c’était de l’arabe ou de l’anglais !

    • Ouallonsnous ? 26 septembre 2016 14:52

      @tab

      Mon pauvre ami, on voit à vos propos tout le ridicule de la doxa sioniste dont vous êtes à la fois un troll et un affidé.

      Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de poursuivre cet échange avec un individu qui nie l’histoire et les menées sionistes depuis Herzl, pour la falsifier en faveur de l’établissement d’une légitimité judéo-sioniste reposant sur la falsification des textes historiques et des découvertes archéologiques.

      Quand à votre interprétation à propos de l’improbable Jésus qui aurait été juif de naissance alors que le judaïsme est une croyance et non une ethnie, et qu’il n’existait pas il y a 2000ans sinon les sectes sépharades coexistant dans les civilisations du monde sémite de l’époque !


    • Massada Massada 26 septembre 2016 15:09

      @Ouallonsnous ?
       
       smiley
       
      Énoncer autant d’imbécillités avec grande conviction, fait de vous le pitre du jour sur AV qui m’a bien fait rire.
      Merci pour ce moment d’hilarité, au moins vous n’avez pas peur du ridicule.


    • Ouallonsnous ? 26 septembre 2016 15:26

      @Jordi Grau

      Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de poursuivre cet échange sur des données biaisées qui nient l’histoire et les menées sionistes depuis Herzl, pour la falsifier en faveur de l’établissement d’une légitimité judéo-sioniste reposant sur la falsification des textes historiques et des découvertes archéologiques, ainsi que l’interprétation des lois internationales !

      Quand à votre interprétation à propos de l’improbable Jésus qui aurait été juif de naissance alors que le judaïsme est une croyance et non une ethnie, et qu’il n’existait pas il y a 2000ans sinon les sectes askhénases et sépharades coexistant dans les civilisations des mondes et civilisations sémite et européens de l’époque !

      "Je ne vois pas du tout en quoi mon article a un quelconque rapport avec la propagande sioniste. Je fais seulement remarquer que le christianisme, au départ, est une branche de la religion juive, et que les premiers chrétiens étaient des juifs« 

      A lire les ouvrages que vous conseillez, vous ne pouvez effectivement pas voir clair, mettez donc les différends épisodes de l’Histoire, la vraie, pas celle falsifiée que l’on nous réécrit et que l’on veut absolument nous imposer, en perspective, et vous verrez que vos assertions ne tiennent pas debout, en cela vous êtes un propagandiste sioniste, peut être malgré vous par aveuglement, cela ne remet pas en question votre »bonne foi« , mais nous ne pouvons y adhérer ! !.

      La religion juive actuelle n’est qu’un amalgame des croyances des sectes askhénases et sépharades du passé tolérées par les grandes civilisations chrétiennes et musulmannes, et fédérées par le mouvement sioniste de T.Herlz à la fin du 19émme siècle pour servir le colonialisme du cabinet britannique et de ses valets parmi lesquels, quelques gouvernements de l’Europe de l’Ouest !

      Il faut vous rendre à l’évidence, le judaïsme ou les juifs actuels ne sont que les »cocus" du sionisme, ils n’ont aucune unité en dehors du sionisme tout récent (1873) et ne sauraient pas être les initiateurs des religions monothéistes actuelles qui ont respectivement 15 à 1600 ans pour le christianisme et 1300 ans pour l’Islam !


    • Ouallonsnous ? 26 septembre 2016 15:30

      @Massada

      « au moins vous n’avez pas peur du ridicule. »
      Si cela était, nous serions deux Massada, mais vous avez le privilège de l’anciennetée !


    • Massada Massada 26 septembre 2016 15:40

      @Ouallonsnous ?
       
      Savez vous que Jésus avait ordonné à ces disciples d’aller en pèlerinage à la Mecque !
       
      C’est écrit dans oumma.com !


    • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 24 septembre 2016 15:34

      « à ma connaissance, la culture française doit peu de choses aux Gaulois »


      Détrompez-vous.
      Des « Gaulois » comme disaient les Romains, ou plutôt des peuples qui couvraient notre territoire à l’époque concernée, il reste :

      - les vocabulaire et les outils de la menuiserie
      - le tonneau
      - la charrue
      - les techniques agronomiques utilisées jusqu’au XIXème siècle
      - les superstitions attribuant à des saints soi-disant chrétiens les pouvoirs que ces populations attribuaient aux dieux de leurs panthéons
      - la hiérarchie sociale et la structure politique du myen-âge qui n’a pas disparu (allégeance, clientélisme, etc..)
      - les contes populaires
      - les dates de beaucoup de fêtes liées au culte solaire (solstices, équinoxes)
      - le pantalon, héritier de la braie (donc, aussi, la braguette qui va avec)
      etc...

      Le problème, c’est qu’ils ne se percevaient pas comme une nation homogène , mais comme une myriade de petits peuples qui partageaient une mythologie, une fonds linguistique qui leur permettait de se comprendre et occupaient un territoire beaucoup plus étendu que celui de la France. Cet héritage, nous le partageons avec les Belges, les Piémontais, les Lombards, les Suisses et les Autrichiens qui, comme nous, ont connu depuis bien d’autres influences qui ont contribué à ce brassage continu qui dure depuis qu Cromagnon est arrivé en Europe et a découvert que Néanderthal était déjà là. Les influences croisées ont alors commencé, mais ils n’ont pris aucune note. Dommage !



      • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 24 septembre 2016 17:43

        @Jeussey de Sourcesûre


        J’ai oublié les Irlandais, les Gallois et les Ecossais... les derniers à avoir continué (avec les Bretons français qui sont venus de Cornouailles au 5ème siècle) à parler des langues celtiques issues des dialectes qui unissaient, tous ces peuples, avec le druidisme qui semble représenter la seule institution à avoir entretenu des relations et des échanges réguliers. 
        Comme on le sait, leur culture initiatique reposait sur le secret, la transmission de maîtres à disciple et entretenait le même tabou sur l’écriture que l’islam sur la représentation humaine et divine. Ca ne les empêchait pas d’utiliser l’alphabet grec pour des échanges non religieux, mais ils n’ont pas laissé de littérature spécifique.

      • Jordi Grau Jordi Grau 24 septembre 2016 21:11

        @Jeussey de Sourcesûre

        Merci pour ces précisions. je savais une partie de ce que vous dites, mais pas tout. Cela dit, les Gaulois restent tout de même assez mal connus. Pourriez-vous m’indiquer des sources qui me permettraient de m’informer ?


      • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 25 septembre 2016 09:08

        @Jordi Grau

        Une bibliographie sur le sujet est facile à se procurer mais les thèses se contredisent souvent d’un ouvrage à l’autre.

        Je vous recommande cette publication récente

      • velosolex velosolex 26 septembre 2016 11:20

        @Jeussey de Sourcesûre
        Effectivement, je vous rejoint ; Cet article me met en colère du fait de ses vues simplistes et de sa méconnaissance du sujet qu’il aborde. Cet article semble dater de 100 ans, à l’époque où beaucoup d’historiens ne connaissaient pas la richesse de la culture gauloise, s’appuyant juste sur les vues et analyses des vainqueurs, mettant en doute que les objets d’orfèvrerie prodigieux que les archéologues trouvaient, par exemple, puissent être d’origine gauloise....

        Hors, bien sûr, tous les conquérants se sont justifiés moralment par la noblesse de leur cause, et par le fait que les populations vaincus baignaient dans l’obscurantisme. Les nazis en dernier.....Il faut caricaturer et manipuler pour rendre exécrable et justifier le pire.
        Cela entretien au bout du compte chez les peuple vaincus, un esprit de négationnisme envers leur propre culture . On trouve ceci dans un premier temps chez tous les peuples colonisés et asservis, prenant pour vérité la bible des vainqueurs, qui comme on dit, « écrivent l’histoire »...
        Le rouleau compresseur romain a été une entreprise de colonisation comme nous le trouvons en france au dixneuvième siècle. Il es remarquable d’ailleurs de noter que les partisans de la colonisation française, c’est à dire à peu près toute intelligentsia, prirent exemple sur l’empire romain, et ses méthodes, pour justifier la colonisation en afrique

      • velosolex velosolex 26 septembre 2016 11:40

        @Jeussey de Sourcesûre
        Le savon, l’orfèvrerie, le travail des minerais et des métaux qui’ils maîtrisaient au point d’en faire une grosse source d’exportation, l’élevage et la culture bien sûr. Le malheur des gaulois vient qu’ils n’ont pas de langue écrite, préférant la transmission orale. L’architecture ?...Ils préfèrent le léger au dur, le bois à la pierre...C’était un peu comme les indiens d’europe. Du reste comme eux ils n’avaient aucune peur de la mort et se jetaient dans la bataille à poils, pour signifier leur mépris de la mort et montraient leur courage....


      • Fergus Fergus 24 septembre 2016 16:49

        Bonjour, Jordi

        Excellent article qui remet parfaitement les pendules à l’heure !


        • Jordi Grau Jordi Grau 24 septembre 2016 21:14

          @Fergus

          Merci. Mon article est loin d’être parfait (voire les rectifications ou compléments de Jessaydesourcesure), mais il est toujours mieux que les élucubrations de M. Sarkozy. Il est vrai que j’avais la partie facile. C’est même un peu déprimant de devoir répondre à des propos d’un niveau aussi affligeant.


        • velosolex velosolex 26 septembre 2016 11:27

          @Jordi Grau
          Je suis un peu vif dans mes propos à votre égard. Au moins vous la jouez modeste et vous semblez ouvert à la critique. Je suis moi aussi très remonté contre les propos de sarko. Mais le risque en prenant le contre pied systématique est d’entretenir un autre mensonge, et une autre forme de caricature. Car le passé est toujours présent, et le celte remonte toujours en nous. En Bretagne peut être davantage qu’ailleurs....Méfiez vous du retour du refoulé...Ce sarko descend des tribus magyars installés en Hongrie, et dont on nous disait à l’école que l’herbe ne repoussait pas quand ils passaient à toute vitesse, dans leur cabriolet, ou sur leur cheval hongre. 

           On s’est beaucoup raillé de ce pauvre gaulois, mis à toutes les sauces, et dont la culture reste fascinante. 

        • Rincevent Rincevent 24 septembre 2016 17:03

          Sarkozy, que son bagage culturel n’encombre pas (souvenons-nous de la princesses de Clèves…) nous donne donc la preuve que sa culture ethnologique vient en direct des albums d’Astérix. On a les références qu’on peut…


          • Fergus Fergus 24 septembre 2016 17:49

            Bonjour, Rincevent

            « la princesse de Clèves »

            Ou bien encore la référence au philosophe Roland Barthes, prononcé « Bartesse » comme Yann Barthès, le gugusse de Canal +. On a les philosophes que l’on peut ! smiley


          • marceau 24 septembre 2016 17:21

            « Nous savons – même si cela gêne les plus xénophobes d’entre nous – que notre culture doit beaucoup aux Arabes du Moyen âge, notamment par l’influence qu’ils ont exercé sur l’Europe par l’intermédiaire de l’Espagne. Non seulement ils ont transmis des trésors empruntés à d’autres peuples (le zéro, invention indienne ; la philosophie d’Aristote…) mais ils ont enrichi la culture humaine dans différents domaines, notamment en mathématiques et en astronomie. Au vu de ce qu’ils nous ont apporté, nous devons nous considérer comme leurs héritiers, de même qu’ils étaient eux-mêmes les héritiers de civilisations plus anciennes. Le titre que j’ai donné à cet article n’est donc seulement provocateur. Les Arabes du Moyen âge sont au moins autant nos ancêtres que les Gaulois, et sans doute davantage »

            -Tissu d’imbécilités bien pensantes, mièvres , niaises.

            Quand les arabo-musulmans quittent l’Arabie en 632 pour coloniser le Moyen-orient (profitant d’un énième conflit opposant Byzance, Empire chrétien d’orient, à la Perse), les arabes ne connaissent pas l’écriture à proprement parler, ce qui leur en fait office n’est qu’un pense bête rudimentaire, un aide mémoire permettant à ceux qui connaissent un texte de le retrouver, mais en aucun cas de le transmettre.Ils ont « écrit » en tout et pour tout, qu’une douzaine de poèmes les « mouallaquat » .

            Byzance de son côté c’est l’héritage grec et romain, c’est le christianisme, ce sont des universités (marw, Nisibis,Alexandrie, Edesse, Antioche...), des bibliothèques, des enseignants, des savants, des étudiants , c’est à Byzance que fut créé la médecine moderne qui forme ses praticiens dans les hôpitaux par une pratique courante, réguliére de la médecine (Hippocrate, Gallien...) la médecine arabo-musulmane conseille de boire de l’urine de chameau mélangée avec du lait de chamelle.

            L’occident chrétien d’occident fut continuellement en relation avec l’Empire chrétien d’orient (Byzance), grâce aux savant byzantins, qui fuyaient le Moyen-Orient pour échapper aux discriminations et aux persécutions musulmanes. Aristote fut traduit dans son intégralité au Mont St Michel aux 12/13 siècles, par des religieux originaires de Byzance, pas besoin des arabe donc. Nombre de Byzantins, intellectuels, savants,enseignants.... quittèrent le Moyen-Orient pour trouver refuge en occident , transmirent l’ensemble des connaissance qu’ils détenaient.

            Les musulmans n’ont rien inventé , mais tout pillé, les mathématiques , l’astronomie étaient celles pratiquées, connues à Byzance et donc connues aussi en occident grâce à la transmission des transfuges de Byzance.


            • Jordi Grau Jordi Grau 24 septembre 2016 21:26

              @marceau

              Ce n’est pas parce qu’on est « bien-pensant » qu’on ne dit que des absurdités. Et il ne suffit pas d’être « mal-pensant » pour avoir raison. Je ne nie pas que les Arabes doivent beaucoup aux civilisations qui les ont précédés. Même s’ils n’avaient servi que de courroie de transmission, on leur devrait encore beaucoup. Ensuite, le fait que les occidentaux aient été directement en contact avec Byzance ne contredit pas ce que j’écris. La transmission de l’héritage gréco-romain peut prendre plusieurs formes. Averroès n’a sans doute pas été le seul à faire connaître Aristote à l’occident, mais son nom était bien connu des scolastiques, et ce n’est pas pour rien. Enfin, dire que les Arabes n’ont rien inventé n’est-il pas exagéré ? Que dire par exemple, des mathématiciens arabes ? Certes, ils ne sont pas partis de rien - de même qu’Euclide n’a pas créé de toutes pièces toutes les démonstrations qu’il présente dans son célèbre traité. Mais cela ne les a pas empêchés d’innover. Je vous renvoie, par exemple, à ce blog d’un mathématicien.

              Pour terminer, je ne crois pas verser dans la mièvrerie. Je dis au contraire que notre pays est traversé depuis des siècles par de violents conflits politiques, mais aussi culturels. Ce qui est mièvre, c’est de balayer toutes ces contradictions internes et de construire un beau roman national qui chatouille délicieusement notre orgueil de bons Gaulois.


            • franc 25 septembre 2016 13:17

              @marceau

              - Bonne remise au point qui contredit totalement l’auteur et la teneur de son article qui a pour intention la propagande de l’idéologie capitaliste financière mondialiste hyper-individualiste et cosmopolite qui détruit les Nations ,les Etats , les Peuples ,les Cultures et la Nature.


            • franc 25 septembre 2016 13:26

              @Jordi Grau

              Ouvrez n’importe quel livre de mathématique et vous ne trouverez aucun nom arabo-musulman

               ceux que vous nommez les mathématicien arabes n’on rien inventé ,ils ne font qu"écrire des livres qui recueillent le s travaux des autres et des exercices d’arithmétique concernant des calculs pour la vie quotidienne comme l’agriculture ou le commerce et d’un niveau de l’école élémentaire 

               Quels théorème mathématiques m^me le s plus élémentaire portent le nom d’un arabo-musulmans.------------aucun.


            • zak5 zak5 24 septembre 2016 17:49

              @ l’auteur

              Vous êtes en retard de plusieurs trains

              Le problème aujourd’hui n’est plus avec les arabes mais avec l’Islam et plus précisément avec l’islamisme. Ça fait belle lurette que l’on a pas entendu parler de racisme anti arabe qui a été grandement remplacé par Islamophobie  (grâce au bon travail des islamistes)

              Pour ce qui est de l’héritage arabe, il a toujours existé et ça n’a jamais disparu : Chiffres arabes, algèbre, algorithme etc etc,  tout le monde sait que c’est d’origine arabe, et il es d’usage courant de dire que c’est d’origine arabe (même si c’est pas tout a fait vrai)

              A ma connaissance, ce n’est l’origine arabe de algèbre, ou algorithme ou café qu’il est interdit de clamer, mais bien « nos ancêtre les gaulois » qu’il est désormais honteux de clamer et ceci sous n’importe qu’elle forme


              • marceau 24 septembre 2016 18:52

                @zak5

                -Khawarizmi un perse du IXème siècle, originaire du Khorasan (province de l’est iranien) a traduit deux livres, du sanskrit vers l’arabe ; un sur l’algèbre, l’autre sur les chiffres dit arabes où l’on trouve du zéro.

                L’algèbre doit plus au grec Diophante, grec qui vivait au début de l’ère chrétienne qu’aux arabes , même si les arabes traduisirent ses ouvrages.

                Les chiffres européens et arabes ne s’écrivent pas de la même façon, ce qui fait douter de leur origine commune.


              • tf1Groupie 24 septembre 2016 20:02

                @marceau

                C’est une mauvaise vision de la connaissance que vous développez à vous vouloir sans arrêt dénigrer les arabes.

                Diophante et d’autres grecs ont apporté leur pierre à l’édifice mathématique tout comme l’ont fait Al Khwarizmi et d’autres musulmans, et beaucoup d’autres babyloniens, indiens, etc ....

                Voilà où vous mène votre xénophobie : à renier l’histoire.


              • Jordi Grau Jordi Grau 24 septembre 2016 21:32

                @zak5

                Le problème, aujourd’hui, c’est surtout la psychose anti-musulmane (même si je ne nie pas la dangerosité de certains islamistes). Quant aux Arabes, comme j’aimerais que vous ayez raison ! Malheureusement, la xénophobie anti-Arabes n’a pas disparu. Il suffit que quelqu’un ait un nom arabe pour qu’il ait moins de chances d’être embauché. Peut-être est-ce dû à de l’islamophobie, mais cela en dit long sur le fait que, pour beaucoup de gens, arabe et musulman sont indissociables.

                Par ailleurs, les propos outranciers de Sarkozy me montrent que je n’ai pas un train de retard. C’est plutôt Sarkozy - et tous les électeurs qui partagent cette idée - qui sont en retard d’un train. A cause d’eux, la France est en train de régresser à toute allure.


              • marceau 24 septembre 2016 23:00

                @tf1Groupie

                Vous n’avez pas compris que Khawarizmi n’a rien apporté, n’a rien inventé, il n’a fait que traduire deux livres du sanskrit vers l’arabe. L’un portant sur l’algèbre, l’autre sur les chiffres, deux livres originaire de l’Inde.

                Khawarizmi était originaire du Khorasan, province orientale de l’Empire perse et qui connaissait le sanskrit.

                Réécrire l’histoire par soumission, par conformisme idéologique, par aveuglement est clairement l’attitude des gauchards qui sont prêt à tout pour attaquer la civilisation occidentale, exactement comme il le faisaient en soutenant l’URSS en lutte contre le camps occidental, pendant la guerre froide ou comme ils le faisaient en soutenant l’Allemagne nazie entre 39/41


              • franc 25 septembre 2016 13:41

                @marceau

                 L’Algèbre moderne est due surtout à Viète

                Les chiffres sont indiens et non pas arabes

                 L’Algorithme est issu de la logique et la logique d’Aristote a dominé sur près de deux millénaires jusqu’à la logique mathématique au début du 20èsiècle qui a réussi à exclure le langage commun dela logique pouvant amener à de s paradoxes pour employer un langage purement mathématique qui mène vers son arithmétisation ou booléennisation ,algèlbre de Boole avec la numérisation à deux chiffres ,0et 1,et de là au langage informatique


              • franc 25 septembre 2016 13:54

                @tab

                 Averroès a été persécuté par l’islam du moyen-âge et dû fuir pour ne pas être brûlé comme ses livres

                 Averroès a dû établir le principe philosopico-religieux de la double vérité ,l’une pour la masse inculte pour ne pas dire ignare ,et l’autre pour les savants philosophes , principe rejeté par le théologien Thomas d’Aquin ;

                Averroès a établi ce principe d e la double vérité surtout pour protéger l ’expression de la philosolophie et la liberté d’expression de s philosophes qui sont persécutés par les religieux détenteurs du pouvoir qui veulent dominer la masse et l’exploiter sans obstacle et aucune opposition ( Ghazali)


              • marceau 25 septembre 2016 19:22

                @tab

                -Les byzantins ont construit Ste Sophie au VI siècle, une prouesse architecturale sans équivalent.

                -Lorsque les turcs conquirent Byzance, en 1495, ils voulurent construire une mosquée (la mosquée bleue) qui dépassa Ste Sophie .

                -Cette mosquée bleue s’écroula à plusieurs reprises et au final il fallut renforcer le dôme avec des axes métalliques afin qu’il tienne.

                Cela se passait prés de 9 siècles après la construction de Ste Sophie !


              • marceau 25 septembre 2016 21:06

                @tab

                -Sinan était un arménien vivant sous domination ottomane, il tenait son savoir des byzantins.

                -Averroés était un juriste un islamiste haineux, comparable aux gens de daesh.

                Il appelait les musulmans à la guerre sainte contre les chrétiens en Espagne ;

                Il demandait aux musulmans d’interrompre leur activité pour aller tuer des chrétiens.

                Il divisait la population musulmans en 3 catégories.

                -Le peuple pour lequel la philosophie était inutile, il suffisait pour eux de s’en tenir à l’apparence des choses , à une lecture littéral du coran et à une connaissance apparente, superficielle de l’islam.

                -Les théologiens pour lesquels la philosophie était aussi interdite ;

                -Les savants qui pouvaient se référer à la philosophie en cas de nécessité.

                Pour Averroès la vérité avait une trois sources :la raison, les faits et le .......coran.

                Vous voyez d’ici le bonhomme !


              • clostra 24 septembre 2016 17:53

                Nos ancêtres ... nos ancêtres ...
                Nos ancêtres sont l’homme de Cro Magnon (dit « l’homme moderne ») et l’homme de Néanderthal, ce bijoutier !

                Ils vivaient dans les grottes de la Dordogne et alentours ... après avoir parcouru pas mal de kilomètres entre 30 000 et 10 000 avant notre ère (notre aire ?), certains - Néanderthaliens étaient là depuis bien plus longtemps.

                pas étonnant, le correcteur d’orthographe de Agoravox ne connaît ni Cro Magnon, ni Néanderthal (ni Agoravox)

                Culture. Un beau documentaire sur France 5 (et sur nos origines) dit (prétend et je dis que c’est bien ce qu’il prétend, donc : il dit que) nous sommes tous issus d’une toute petite colonie qui a survécu à un changement climatique drastique, sur les rivages de l’Afrique du Sud grâce à la pèche et aux coquillages et que son intelligence (sa culture ? pas sûr) s’est développée grâce à de très brusques (moins d’une vie d’homme) changements de climat.

                D’ailleurs en passant du coq à l’âne, de la poule à l’oeuf, (et vice versa - à voir absolement), il se pourrait que nous tenions également de ces oiseaux marins qui pour déguster leur pèche encoquillée, ont inventé le lâcher de coquillage de très haut sur les rochers pour en extraire la substantifique moëlle (ça va ? on ne nous a pas encore enlevé les trémas ?).

                Nous sommes tous d’origine africaine. White is back to black !

                Qui a dit que la puissance des ancêtres était infinie !


                • marceau 25 septembre 2016 19:26

                  @clostra

                  -Les gaulois sont nos ancêtres parce que ce furent les premiers habitants connus du territoire qui allait devenir la France, il y a un continuum entre eux et nous !


                • clostra 24 septembre 2016 17:57

                  Moi je me sens aussi hongroise mais c’est à cause de Sisi, autrichienne également c’est à cause du papa de Sisi, mais il y a des hongrois qui préfèrent être gaulois, des espagnols aussi ! si si !


                  • François Vesin François Vesin 24 septembre 2016 18:26

                    « On m’objectera que Nicolas Sarkozy ne parlait pas de l’histoire de la Grèce antique, mais celle de la Grèce moderne, qui a eu beaucoup moins d’influence sur la nôtre. »


                    En revanche, Sarkozy et ses petits camarades européens peuvent se targuer
                    d’avoir eu une influence déterminante sur la Grèce moderne et, plus encore,
                    sur le Maghreb, le Proche Orient, etc...Gageons qu’il ne serait pas même capable de désigner le théâtre de ses crimes sur une carte !


                    • epicure 24 septembre 2016 18:34

                      « l’Allemagne de Bismarck, qui a été pionnière dans le domaine des droits sociaux des travailleurs »

                      Ceci est historiquement inexact.
                      Bismarck a adopté la sécurité sociale pour apaiser le peuple allemand, rendre moins urgente une révolution socialiste.

                      Même sans bismarck la France aurait eu ses droits des travailleurs , puisque le mouvement socialiste a été l’un des pionniers en Europe, avec l’allemagne et la grande bretagne.
                      Le mouvement socialiste français c’est une suite de gens demandant ou luttant pour l’établissement et le développement de droits pour les travailleurs. C’est même sa base fondamentale : l’horreur de l’exploitation capitaliste sans règles, l’absence de droits pour les ouvriers, etc....


                      • Jordi Grau Jordi Grau 24 septembre 2016 21:48

                        @epicure

                        Je ne suis pas naïf. Je sais bien que Bismarck n’était pas un grand ami du prolétariat allemand, et qu’il a fait des concessions pour prévenir une révolution. Mais cela montre tout de même que les socialistes allemands étaient sans doute plus actifs et mieux organisés que leurs camarades français. Par ailleurs, lorsque l’Alsace et la Moselle ont été de nouveau rattachées à la France en 1918, les Alsaciens et les Mosellans ont insisté pour garder les avantages sociaux qu’ils avaient conquis sous Bismarck. Du coup, cela a été un argument de poids pour les travailleurs du reste de la France : pourquoi eux et pas nous ? Je m’inspire ici d’un livre du sociologue Robert Castel, Les métamorphoses de la question sociale.


                      • epicure 25 septembre 2016 02:53

                        @Jordi Grau

                        D’accord.
                        Mais pour ce qui est des droits des travailleurs, la république a commencé a faire son travail à partir des années 1880 environ.
                        Par contre pour la protection sociale effectivement cela a été plus laborieux.
                        Le centre gauche était prêt à donner des droits aux travailleurs ... tant que cela en coutait pas un rond au bourgeois, j’ai l’impression.


                      • epicure 24 septembre 2016 18:45

                        Nos ancêtres en sont pas les gaulois de jules césar, mais les gallo-romains de la fin de l’empire romain.

                        Ainsi on y retrouve l’héritage gaulois décrit par jessey de sourcesure, et bien sûr l’héritage romain, et indirectemetn grec.
                        D’autre part on y retrouve ce qui fait la richesse de la France : la capacité à adopter divers héritages. Cela inclus aussi le christianisme puisque quand clovis s’est converti, c’était pour adopter la religion chrétienne qui était dominante chez les gallo-romains .
                        Et démographiquement c’est la population sur laquelle s’est développée la France avec ses divers apports ultérieurs, notamment les paysans jusqu’au 19ème qui constituaient 80% de la population.

                        Et il y a une influence oubliée, c’est celle des francs, avec leur culture germaine, qui ont donné les dynasties royales, la culture de la guerre ( mot d’origine franque ) , etc... C’est de eux et non de l’héritage gaulois qu’on doit le système féodal des trois castes : guerriers/nobles, religieux , et travailleurs.


                        • Samson Samson 24 septembre 2016 18:48

                          « ...M. Sarkozy, qui parle d’une autre filiation : non pas naturelle, biologique, mais culturelle, historique »

                          La seule filiation culturelle à laquelle rattacher tant l’Agité du bocal que Manu le Fourbe, le Puceau d’Orléans et consorts est à situer dans le nivellement, l’homogénéisation et le formatage de l’homo economicus aux seules normes et standards d’une Pensée Unique qui ne vise qu’à éradiquer toute tradition, attache ou racine susceptible de lui faire obstacle, quitte dans le meilleur des cas à les vider de leur âme et de tout sens pour les réduire à de simples produits d’appel consuméristes - touristiques, folkloriques, culturels, électoraux, ...

                          Leur seul « réel » référent culturel est à situer dans la novlangue orwellienne : toute allusion de leur part à une culture ou une tradition (travail, entreprise, gauche, droite, socialisme, chrétien, islam, gaulois, français, ...) ne se réduit dans leur bouche qu’à en trahir et dévoyer le sens.

                          Un arbre ne peut s’épanouir s’il est coupé de ses racines, et c’est de notre acculturation aux standards du consumérisme et du capitalisme mondialisé que se nourrit l’actuel malaise identitaire, tant sous ses formes islamiques qu’occidentales.

                          Plutôt que de vaines allocations budgétaires à une prétendue « assimilation » ou encore « dé-radicalisation » des innombrables laissés-pour-compte suscités par 50 ans et plus de leurs politiques, c’est au réinvestissement massif dans le service public - particulièrement l’enseignement, l’instruction et la culture, mais aussi la sécurité, le logement, et les infrastructures et services qui favorisent le vivre ensemble - qu’il conviendrait de procéder pour restaurer cette cohésion sociale qu’ils ont si efficacement réduite en charpie.

                          Mais, à enseigner à nouveau l’esprit critique et ré-affermir les racines multiples de nos identités constitutives, pourraient-ils encore se maintenir à un pouvoir qui, sur fond d’overdose quotidienne de lobotomisation médiatique, ne se nourrit et prospère que de leurs carences ???

                          Cordiales salutations, et merci pour votre tribune ! smiley


                          • genrehumain 24 septembre 2016 19:08

                            Merci pour ce très bon article.

                            La recherche personnelle et indépendante, c’est toujours le meilleur moyen pour atteindre la vérité.

                            Mais le plus gros travail, c’est certainement d’abolir nos préjugés.

                            Comme le dit Einstein.

                                             " Il est plus facile de briser l’atome que de détruire les préjugés.


                            • barnum (---.---.135.226) 24 septembre 2016 22:06

                              @genrehumain
                              C’est une erreur de vouloir abolir les préjugés.
                              Ils constituent un moyen de se protéger extremements rapides nous évitant de mourir en réfléchissant trop longtemps
                              Par exemple tard le soir je change de trottoir si je croise trois hommes seuls qui ne n’ont pas la meme apparence physique que moi.(ou des animaux sauvages)
                              Il s’agit d’une défense naturelle qu’on peut développer a l’infini qui nous rend plus service qu’il nous handicape.
                              Ceux qui veulent abolir nos préjugés ont des idées malsaines derriere la tète.


                            • Jordi Grau Jordi Grau 24 septembre 2016 22:14

                              @genrehumain

                              Ce que vous dites est malheureusement vrai. Je pense que les arguments, même les plus excellents, ne peuvent convaincre ceux qui ont absolument besoin de s’accrocher à leurs croyances. En revanche, ils peuvent être utiles pour ceux qui ont un peu commencé à douter, et que leurs croyances font souffrir. Si j’ai remis en question beaucoup d’idées qui m’ont été transmises durant mon éducation, c’est en partie parce que ces idées ne me rendaient pas heureux (exemple : la croyance en un enfer éternel). Mais c’est aussi parce qu’il y avait souvent des contradictions entre ces idées. Je trouvai, par exemple, qu’il y avait un flagrant manque de cohérence, dans mon éducation catholique, concernant l’argent et la question de la répartition des richesses de la société.


                            • Jordi Grau Jordi Grau 24 septembre 2016 22:17

                              @barnum

                              Tout dépend des préjugés en question. Certains peuvent nous protéger utilement. D’autres sont causes de conflits inutiles, voire de guerres et de génocides....


                            • barnum (---.---.135.226) 24 septembre 2016 22:45

                              @Jordi Grau
                              Etrange votre exemple entre le catholicisme et l’argent.
                              Il s’agit pourtant de la religion qui accorde le moins d’importance a l’argent ou du moins la France sous l’ancien régime (monarchie catholique) était le pays le moins misérable a comparer aux pays non catholiques .


                            • Harry Stotte Harry Stotte 24 septembre 2016 22:53

                              @genrehumain


                              « ...c’est toujours le meilleur moyen pour atteindre la vérité. »


                              Quelle vérité ? Ce que vous, vous tenez pour vrai ?

                            • epicure 25 septembre 2016 03:06

                              @barnum

                              Les préjugés c’est bons dans la jungle, avec des animaux aux comportements assez stéréotypés par espèces.

                              Les préjugés justement évitent de réfléchir, et ne sont pas adaptés à une société humaine moderne.
                              Les préjugés sont donc pour les gens dénués d’intelligence, des gens manipulables.
                              Comme tu le relates bien, en fait les préjugés servent à entretenir des peurs irrationnelles.

                              Ce sont les préjugés qui entretiennent les idées malsaines. Parce que dénués de réflexion, et servant souvent à créer des conflits, des rapports malsains entre groupes ou personne. Ils servent à entretenir le pouvoir de certains au détriment d’autres personnes. Certains préjugés amènent certaines personnes à s’autoriser à tuer d’autres personnes.

                              C’(est ce qui se passent dans les génocides, à cause d’un préjugés sur un groupe, on décide de tuer tous les gens assignés à ce groupe, quoi qu’ils aient faits, quoiqu’ils pensent par rapport à ce qui est reproché, etc....

                              Les préjugés dans une société humaine, amènent forcément à des jugements faux.


                            • populman (---.---.0.190) 25 septembre 2016 07:22

                              @genrehumain

                              ADMIRABLE

                            • Harry Stotte Harry Stotte 25 septembre 2016 09:56

                              @epicure


                              « Les préjugés sont donc pour les gens dénués d’intelligence, des gens manipulables. »


                              Tous mes compliments pour le préjugé smiley smiley smiley

                            • franc 25 septembre 2016 14:05

                              @genrehumain

                              - Sauf que ce ne sont pas des préjugés mais des vérités .

                               ce sont les bien -pensants qui disent de s préjugés et qui transforment des vérités en préjugés et des préjugés en vérités


                            • marceau 25 septembre 2016 19:41

                              @Jordi Grau

                              le christianisme est une spiritualité pas un système économico-social !


                            • epicure 25 septembre 2016 23:09

                              @Harry Stotte

                              Ceci n’est pas un préjugé mais une conclusion. lLe fait que tu ais mis des smileys ne change rien à la chose.

                              Puisque préjugé = refus de réfléchir. Donc les préjugés c’est ce qui est accessible aux gens peu doués pour la réflexion.

                              Un préjugé est basé sur l’ignorance, l’absence d’information.

                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9jug%C3%A9

                              « La non remise en cause des préjugés et opinions d’un individu est un facteur d’ignorance. »

                              Tu vois il n’y a pas que moi qui le dis.

                              La pensée intelligente, celle capable d’apprendre, c’est celle qui est capable de dépasser les préjugés, pour pouvoir prendre les choses comme elles sont réellement, elel est basée sur la connaissance, l’acquisition de nouvelles données.

                              Les manipulations jouent sur les préjugés.
                              Tiens un préjugé : les gens bien habillés, propres, qui ont une bonne diction sont plus honnêtes que les gens plus négligés, avec des expressions qui font classe sociale modeste etc....

                              Les escrocs vont justement jouer sur ce préjugé en soignant son apparence, sa diction, etc... pour se faire passer pour une personne honnête.
                              Sans préjugé, tu analyses la personne telle qu’elle se comporte, et là tu peux détecter l’arnaque.

                              C’est la différence entre quelqu’un qui ne réfléchit pas et qui est manipulable, car agissant uniquement ne fonction de ses préjugés, et la personne intelligente, qui réfléchit par elle même, capable de détecter la manipulation.

                              Faut il parler du préjugé : curé = forcément homme d’une grande morale à qui on peut laisser ses enfants. Des fois les parents soutiennent le curé contre les enfants qui dénoncent les prêtres pédophiles à cause de ce préjugés.

                              De même que les tribuns populistes qui veulent manipuler le peuple, jouent sur les préjugés des gens peu éduqués, pour lever les foules. Pour lever les foules, il ne faut pas faire appel à la réflexion de chacun, sinon les gens les moins intelligents sont un facteur limitant, hors c’est eux qui sont ciblés en premier.

                              Bref ce que j’énonce n’est pas un préjugé, mais au contraire le fruit d’un jugement basé sur la connaissance et la réflexion.
                              Contrairement à celui qui valorise le préjugé.


                            • andromerde95 25 septembre 2016 23:39

                              @epicure
                              les préjugés ne sont pas vrais dans tous les cas, mais les préjugés, stéréotypes et clichés ont quand même toujours une part de vrai (ce que ne reconnaissent pas les gauchos enfermés dans leurs préjugés gauchistes individualistes) et ne sortent pas de nul part.


                            • epicure 26 septembre 2016 03:41

                              @andromerde95

                              tu sais j’ai assez lu de documents sur le sujet là dessus, de la part de source sérieuses pour savoir ce dont je parle, et que ce que tu dis n’a aucun intérêt, tu ne fais qu’essayer de défendre ta mauvaise soupe.
                              Ils ne reflètent en aucun cas des vérités,mais uniquement des aprioris, des incertitudes, des généralisations abusives etc.... C’est basé sur l’ignorance.

                              Mais cela te vas bien de défendre l’ignorance.


                            • Harry Stotte Harry Stotte 26 septembre 2016 10:51

                              @epicure

                              « Ceci n’est pas un préjugé mais une conclusion. »


                              Il apparaît clairement que les conclusions des uns sont, bien souvent, les préjugés de ceux à qui elles déplaisent.


                              « Un préjugé est basé sur l’ignorance, l’absence d’information. »


                              Ça, c’est de la propagande pour la tolérance, et je nourris un solide préjugé contre la tolérance, dans la mesure où elle conduit, trop souvent, à tolérer l’intolérable par attachement au principe lui-même. 


                              En outre, des préjugés peuvent venir de l’observation et de l’expérience. Pour avoir séjourné assez longtemps dans différents pays du tiers monde de trois continents, j’y ai vu à l’œuvre des peuples que je ne souhaite pas voir à l’œuvre chez moi.


                              Le paysan, dont le champ a été dévasté, une seule fois, par des « gens du voyage », est enclin à sortir le fusil de chasse, quand il voit se pointer une colonne de caravanes. 


                              Quand Victor Hugo dit que « L’Afrique n’a pas d’histoire », alors que Victor Schoelcher, le tombeur de l’esclavage, parle de « populations encore dans l’enfance », il s’agit sans doute de préjugés, mais ils parlent de l’Afrique et des Africains, tels qu’ils leur apparaissent.


                              Et quand Léon Blum déclare, le 9 juillet 1925, à la tribune de l’Assemblée « Nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d’attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues au même degré de culture », ce n’est pas dû à son ignorance et à un manque d’informations, c’est ce que tout le monde pense après avoir comparé le niveau de développement de l’Afrique à celui de l’Europe.

                              Et si on ne tient pas compte de l’esclavage comme « circonstance atténuante », c’est que l’on sait qu’au quinzième siècle, l’Afrique en était pratiquement restée au néolithique, du point de vue du développement des activités productives.


                              Alors, parlez de préjugés autant que vous voulez, mais ne dites pas qu’ils sont le fait d’ignares et d’imbéciles qui n’ont jamais ni rien vu, ni rien appris, parce que vous donnez l’impression de chercher à paraître instruit, intelligent, ayant beaucoup observé et appris plus encore.


                              P.S. – Je vous signale qu’il existe aussi des préjugés favorables.


                            • zak5 zak5 26 septembre 2016 15:21

                              @Jordi Grau
                               qu’il y avait un flagrant manque de cohérence, dans mon éducation catholique, concernant l’argent et la question de la répartition des richesses de la société.

                              le Christ dit :

                              Marc 10,25 : Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu.

                              le coran lui dit :

                              Al-A’raf 7.40. Ceux qui traitent Nos signes de mensonges et s’en détournent avec dédain, ceux-là ne verront jamais s’ouvrir devant eux les portes du Ciel ni n’auront accès au Paradis que quand le chameau aura traversé le chas d’une aiguille ! C’est ainsi que Nous rétribuons les criminels


                            • andromerde95 26 septembre 2016 16:33

                              @epicure
                              « Ils ne reflètent en aucun cas des vérités,mais uniquement des aprioris, des incertitudes, des généralisations abusives etc.... C’est basé sur l’ignorance.

                              Mais cela te vas bien de défendre l’ignorance. »

                              et ça bah si mon pote ça reflète en partie la vérité... par exemple le préjugé « les femmes sont plus petites que les hommes » est en partie faux car il y a des femmes plus grandes que certains hommes, mais c’est en partie vrai car en moyenne les hommes sont plus grands que les femmes.

                              le préjugé « les français boivent du vin et mangent du fromage » est en partie faux car des français n’aiment pas le fromage et le vin, mais c’est en partie vrai car la france par habitant est le 1er pays consommateur de vin et de formage au monde.

                              bref c’est toi l’ignorant !

                              hé oui sors de tes préjugés gauchos qui te font systématiquement partir sans réfléchir du principe que les réalités de groupe forcément n’existent pas.


                            • Harry Stotte Harry Stotte 26 septembre 2016 17:19

                              @andromerde95


                              « ...le préjugé « les français boivent du vin et mangent du fromage » est en partie faux... »


                              C’est faux stricto sensu, mais lorsqu’on dit « les Français », il faut comprendre « les Français en général » ou le type français moyen. 


                              Lorsque Chevènement et Todd disent que les Français sont râleurs et individualistes, et que les Allemands sont disciplinés et holistes*, tout le monde comprend bien qu’il y a des exceptions qui confirment la règle.


                              Et on notera aussi que nos petits camarades sont beaucoup moins portés sur la nuance et la relativisation, lorsqu’ils invoquent LES femmes, LES travailleurs, LES étudiants, LES réfugiés (dont les quatre cinquièmes sont « économiques ») ou LES homosexuels... Alors, leurs leçons...


                              * Pour simplifier, « portés au jeu d’équipe ».

                            • epicure 27 septembre 2016 20:30

                              @Harry Stotte

                              "

                              Ça, c’est de la propagande pour la tolérance, et je nourris un solide préjugé contre la tolérance, dans la mesure où elle conduit, trop souvent, à tolérer l’intolérable par attachement au principe lui-même. 

                              En outre, des préjugés peuvent venir de l’observation et de l’expérience. Pour avoir séjourné assez longtemps dans différents pays du tiers monde de trois continents, j’y ai vu à l’œuvre des peuples que je ne souhaite pas voir à l’œuvre chez moi.

                              "

                              manque de bol pour toi , ce que tu as quoté pour répondre, ce ne sont que des définitions concernant les préjugés, que tu peux trouver sur wikipédia, mais aussi sur plein de références sérieuses.

                              Donc ton blabla sur la tolérance c’est du n’importe quoi. Ce n’est en aucun cas un argument ou une connaissance. Tu dénies la définition du préjugé.

                              Justement les préjugés en viennent pas de l’expérience que l’on a sur une personne déterminée.

                              Attends, tu te fais agresser par un blond, du coup après tu sors ton flingue dés que tu croises un blond ?

                              Le groupe de caravanes pourrait n’être qu’une groupe de campeurs faisant du tourisme.

                              C’est là qu’on reconnait les gens intelligents, et les gens stupides qui se fient à leurs préjugés.
                              Le paysan intelligent sera méfiant, mais si les caravanes et leurs habitants passent sans problème, il laissera tomber.
                              Le paysan stupide, prisonnier de ses préjugés, lui va sortir son fusil et menacer le groupe avant qu’ils aient fait quoi que ce soit.

                              Pour ce qui est de l’Afrique, justement tout ce que tu défends ce sont des préjugés basés sur l’ignorance, que tu essayes de déguiser en savoir.
                              Tu oublies les effets de 100 an d’esclavage arabe, les razzias, les guerres pour ramasser des esclaves, etc...
                              Tu oublies de signaler qu’il y a eu des cultures plus évoluées dans le passé, qui ont disparues.

                              Victor Hugo, ne parle qu’avec les connaissances, et donc aussi l’ignorance de son époque.


                            • epicure 27 septembre 2016 20:39

                              @andromerde95

                              bon tu es vraiment bouché et ignorant.
                              La définition du préjugé, c’est justement le manque de connaissance, et les généralisations abusives.

                              Donc tu continues à jouer les ignorants, en alignant des contre vérités.

                              Justement c’est la partie fausse du préjugé qui rend le préjugé caduque, pour déterminer une action spécifique vis à vis d’un individu spécifique, au nom d’un préjugé.

                              Tiens puisque tu considères le préjugé français boit du vin et manges du fromage.
                              On va rajouter un autre préjugé boit du vin = ivrogne.

                              Donc dans un pays où l’on ne boit pas d’alcool, si les gens pourraient considérer le premier français venu comme un ivrogne ... même s’il ne boit pas d’alcool.

                              Et donc je viens par un exemple démontrer la stupidité de penser par des préjugés.

                              En fait tu confirme encore que tu te bases uniquement sur l’ignorance.
                              En défendant les préjugés, tu ne fais que défendre ce qui te caractérise : ’L’IGNORANCE.
                              Ignorant tu es , ignorant tu restes, même si on essaye de t’instruire.


                            • andromerde95 27 septembre 2016 20:42

                              @epicure
                              « Justement les préjugés en viennent pas de l’expérience que l’on a sur une personne déterminée. »


                              donc ça sort de mon cul ? ça vient du néant ? c’est même une maladie mentale ?

                              « Attends, tu te fais agresser par un blond, du coup après tu sors ton flingue dés que tu croises un blond ? »


                              sauf qu’en france ce sont les arabes et les noirs qui font le plus d’agressions, donc c’est pour ça que les gens ont les préjugés suivants contre les noirs et arabes et non contre les blonds : « ce sont des délinquants, de voyous, des violents, des voleurs, etc... »


                              « Le groupe de caravanes pourrait n’être qu’une groupe de campeurs faisant du tourisme. »


                              non là on parle de gens du voyage.


                              « C’est là qu’on reconnait les gens intelligents, et les gens stupides qui se fient à leurs préjugés.
                              Le paysan intelligent sera méfiant, mais si les caravanes et leurs habitants passent sans problème, il laissera tomber.
                              Le paysan stupide, prisonnier de ses préjugés, lui va sortir son fusil et menacer le groupe avant qu’ils aient fait quoi que ce soit. »


                              le paysan qui a des préjugés se méfiera en homme intelligent par prudence et expérience des groupes qui posent en moyenne plus de problèmes que les autres, le bisounours sans préjugé ne sera pas méfiant et de donc se fera enculer ou re-enculer + facilement.


                              « Pour ce qui est de l’Afrique, justement tout ce que tu défends ce sont des préjugés basés sur l’ignorance, que tu essayes de déguiser en savoir.

                              Tu oublies les effets de 100 an d’esclavage arabe, les razzias, les guerres pour ramasser des esclaves, etc...
                              Tu oublies de signaler qu’il y a eu des cultures plus évoluées dans le passé, qui ont disparues.

                              Victor Hugo, ne parle qu’avec les connaissances, et donc aussi l’ignorance de son époque. »


                              ça n’enlève rien tout ça au fait que l’europe est bien plus avancée que l’afrique depuis la renaissance et c’est sur ce fait que se sont construits les préjugés racistes. enfin l’afrique noire n’a jamais bâtie de civilisation.


                            • epicure 27 septembre 2016 20:45

                              @andromerde95

                              « donc ça sort de mon cul ? ça vient du néant ? c’est même une maladie mentale ? »

                              tes préjugés ?
                              mais bien sûr !

                              « 
                              non là on parle de gens du voyage. »

                              tiens l’ignorant qui s’insère dans une conversation où on l’a pas convié.

                              non il parle juste de caravane...


                            • andromerde95 27 septembre 2016 20:46

                              @andromerde95
                              « bon tu es vraiment bouché et ignorant.


                              (...)

                              Donc tu continues à jouer les ignorants, en alignant des contre vérités. »


                              j’ai l’impression que tu es atteint du trouble de la personnalité narcissique à mépriser et prendre systématiquement de haut comme ça tes adversaires idéologiques.

                              « La définition du préjugé, c’est justement le manque de connaissance, et les généralisations abusives. »


                              le préjugé se bâtit que sur 1 manque partiel de connaissances partiel.

                              les généralisations « abusives » sont fondés sur des connaissances transmises par d’autres individus et sur l’expérience.


                              « Justement c’est la partie fausse du préjugé qui rend le préjugé caduque, pour déterminer une action spécifique vis à vis d’un individu spécifique, au nom d’un préjugé. »


                              le gaucho regarde les individus que un par un pour dire que le préjugé est faux sans regarder un groupe dans sa globalité et dans son ensemble.


                            • andromerde95 27 septembre 2016 20:49

                              @epicure

                              « « donc ça sort de mon cul ? ça vient du néant ? c’est même une maladie mentale ? »

                              tes préjugés ?
                              mais bien sûr ! »


                              ah bah d’accord donc un préjugé arrive par magie, sort du cul et est une maladie mentale... merci de montrer ton niveau déplorable de pensée et réflexion. 

                              « « 
                              non là on parle de gens du voyage. »

                              tiens l’ignorant qui s’insère dans une conversation où on l’a pas convié.

                              non il parle juste de caravane.. »


                              l’ignorant crasseux qui ne sait pas lire :

                              « Le paysan, dont le champ a été dévasté, une seule fois, par des « gens du voyage », est enclin à sortir le fusil de chasse, quand il voit se pointer une colonne de caravanes. 

                               »


                            • andromerde95 27 septembre 2016 20:54

                              @epicure
                              « Tiens puisque tu considères le préjugé français boit du vin et manges du fromage.

                              On va rajouter un autre préjugé boit du vin = ivrogne.

                              Donc dans un pays où l’on ne boit pas d’alcool, si les gens pourraient considérer le premier français venu comme un ivrogne ... même s’il ne boit pas d’alcool. »


                              donc dans la logique du gaucho : le préjugé du français qui boit du vin est faux à 100 % même si le français moyen est le 1er consommateur de vin au monde. ok.


                              « Et donc je viens par un exemple démontrer la stupidité de penser par des préjugés.

                              En fait tu confirme encore que tu te bases uniquement sur l’ignorance.
                              En défendant les préjugés, tu ne fais que défendre ce qui te caractérise : ’L’IGNORANCE.
                              Ignorant tu es , ignorant tu restes, même si on essaye de t’instruire. »


                              c’est toi le crassant ignorant, en rejetant les préjugés tu restes ignorant sur les réalités de groupe, les attributs généraux d’un groupe.


                            • Harry Stotte Harry Stotte 28 septembre 2016 09:55

                              @epicure


                              « ...manque de bol pour toi , ce que tu as quoté pour répondre, ce ne sont que des définitions concernant les préjugés... »


                              Vous confirmez amplement ce que je disais, les jobards appellent préjugés ce que les gens normaux appellent conclusions (nées de l’expérience et de l’observation). 


                              Je ne chercherai pas à vous convaincre que ces conclusions reposent sur deux concepts élémentaires issus de l’instinct de conservation : la quarantaine et le principe de précaution... Je m’en tiens à cela.


                              Comme vous, vous continuerez à faire l’intelligent, le réfléchi, le confiant, l’« ouvert ». 


                              Sur le plan des conséquences, la différence entre vous et moi, c’est que vous, vous morflerez plus souvent... smiley


                              P.S. - Je vous signale que les colonnes de trente à cinquante caravanes et/ou, et mobil-homes sont très rares sur les départementales, dans les régions agricoles du pays. 

                            • epicure 29 septembre 2016 18:05

                              @Harry Stotte

                              Visiblement tu as des problèmes de lecture toi aussi.
                              Une conclusion se fait à partir d’une connaissance, et se fait sur les données concernant la personne directement, et non sur une autre personne qui a le même nez ou la même coupe de cheveux.

                              Ce sont les jobards qui prennent leur préjugés pour des conclusions, comme les fanatiques religieux ou les racistes par exemple.

                              Il n’y a rien à convaincre puisque je connais exactement ce que sont les préjugés, puisque c’est la définition officielle par tous les spécialistes de la question.
                              SI ce que tu dis va à l’encontre de ceci, c’est une erreur ou un mensonge, mais en tout cas de l’ignorance.
                              Tout comme les préjugés ne sont basés que sur l’ignorance et non sur la connaissance des gens réels.

                              Se laisser guider par des préjugés c’est le meilleur moyen de se faire manipuler par les escrocs ou les populistes avides de pouvoir.
                              Réfléchir, et être capable de dépasser ses préjugés c’est être intelligent et être libre.


                            • epicure 29 septembre 2016 18:11

                              @andromerde95

                              Bon de toute façon c’est pas la peine de continuer à baver en rond à aligner tes stupidité pour défendre ton idéologie pour crétins menteurs, c’est à dire celle des autoritaires de droite.
                              Comme pour ce qui est de la manipulation , tu ne sais pas de quoi tu parles, tu n’as aucune connaissance, tu parles dans le vide à étaler ton ignorance, et à ne pas comprendre ce à quoi tu réponds.

                              Je sais que tout ce que tu écris est le contraire de la vérité, il n’y a rien à rajouter. Vu que toutes les sources sérieuses sur ces sujets disent exactement le contraire de ce que tu dis.
                              En me contredisant, tu contredis la connaissance, tu défends uniquement l’ignorance, la crétinerie, puisqu’il faut être un vrai crétin de continuer à contredire les définitions des choses en boucle.


                            • andromerde95 29 septembre 2016 19:19

                              @epicure
                              « Comme pour ce qui est de la manipulation , tu ne sais pas de quoi tu parles, tu n’as aucune connaissance, tu parles dans le vide à étaler ton ignorance, et à ne pas comprendre ce à quoi tu réponds. »

                              développe

                              « Je sais que tout ce que tu écris est le contraire de la vérité, il n’y a rien à rajouter. Vu que toutes les sources sérieuses sur ces sujets disent exactement le contraire de ce que tu dis. »

                              prouve tes affirmations.


                              « En me contredisant, tu contredis la connaissance, tu défends uniquement l’ignorance, la crétinerie, puisqu’il faut être un vrai crétin de continuer à contredire les définitions des choses en boucle. »

                              développe et argumente, là tu ne fais que lancer des insultes et anathèmes sans argument.


                            • Harry Stotte Harry Stotte 30 septembre 2016 00:45

                              @epicure

                              ¨

                              "Une conclusion se fait à partir d’une connaissance, et se fait sur les données concernant la personne directement, et non sur une autre personne qui a le même nez ou la même coupe de cheveux.`"


                              Ah ben voilà où se situent nos différences de perception des choses. Vous, vous parlez d’une personne par rapport à une autre, mais une personne ne représente rien d’autre qu’elle-même, par rapport à une autre personne qui, à son tour, ne représente qu’elle-même. L’une et l’autre sont également négligeables, parce que dépourvues de signification. Donc, les individus ne m’intéressent pas.


                              Mes conclusions portent sur des lots de dizaines de milliers de personnes, de centaines de milliers, de millions, voire de dizaines de millions de personnes. Si vous étiez plus attentifs aux mots, vous l’auriez compris en lisant ce que je vous écrivais le 26 septembre (10 :51) :

                              « Pour avoir séjourné assez longtemps dans différents pays du tiers monde de trois continents, j’y ai vu à l’œuvre des peuples que je ne souhaite pas voir à l’œuvre chez moi.  » Il n’est pas question d’individus isolés.


                              De même, si je nourris un préjugé favorable à l’égard des Italiens du Nord et un autre plutôt négatif à l’égard des Italiens du Sud (20 millions de part et d’autre grosso modo), c’est parce que le PIB/hab des premiers est supérieur à celui de l’Allemagne et que celui des seconds est inférieur à celui de la Grèce.


                              Alors voilà, je me dis que tant qu’à accueillir quelques dizaines de milliers d’Italiens., autant que ce soit, préjugés à l’appui, des Piémontais, des Lombards et des Vénètes, que des Campaniens, des Calabrais et des Siciliens. Mais cela ne me conduit pas, pour autant, à mettre dans le même sac, Luigi Pirandello et Bernardo Provenzano, ou Francesco Schiavone et Riccardo Muti…


                            • epicure 30 septembre 2016 03:55

                              @Harry Stotte

                              Les individus ne t’intéressent pas ?
                              Bref tu es la preuve de ce qui est dit sur les préjugés, c’est le fruit de l’ignorance.

                              La réalités des gens ne t’intéresse pas, donc tu ne veux pas connaitre les gens que tu as en face toi, te contentant des idées préconçues, et donc non réfléchies.
                              Par conséquent tu ne peut pas admettre que les individus réels ne puissent pas correspondre à tes préjugés simplistes. C’est à dire que tu refuses de connaitre la personne à laquelle tu veux appliquer tes préjugés.


                            • epicure 30 septembre 2016 04:07

                              @andromerde95

                              Argumenter cela ne sert à rien avec toi, tu ne sais pas ce que c’est puisque tu n’as pas de logique.

                              La preuve c’est que tu refuses mêmes les sources sérieuses qui vont dans mon sens que ce soit sur le préjugés, la manipulation etc....

                              Sur les préjugés il y a des dizaines des sources sérieuses ,qui sont toutes dans mon sens, mais aucune dans le tiens.
                              Et ce qu’elles disent c’est que les préjugés sont basés sur l’ignorance.

                              Au vu de ta description d’autoritaire de droite qui correspond parfaitement , que ce soit dans les positionnement idéologiques, ou dans les attitudes, cela ne sert à rien d’essayer d’argumenter. Tu es imperméable à la réflexion.

                              Donc qu’est ce que tu es ?

                              http://quebec.huffingtonpost.ca/Bruno%20Mass%C3%A9/psychologie-conservateurs-canada_b_3279747.html

                              les trois attitudes idéologiques qui te caractérisent :

                              "

                              1. La soumission autoritaire (un haut degré de soumission aux autorités perçues comme étant établies et légitimes) ;

                              2. L’agression autoritaire (une agressivité générale envers les groupes d’exclusion - ceux perçus comme étant déviants et reconnues comme des cibles par des autorités établies, ex. minorités ethniques, femmes, pauvres, etc.)

                              3. Le conventionnalisme (une adhérence profonde aux traditions et normes sociales perçues comme étant endossées par la société et des autorités établies). Et bien que la croyance religieuse y soit prévalente, elle n’est pas un critère essentiel.

                              « 

                              Et ce qui va donc avec :

                               »
                              . La pensée illogique
                              Un esprit hautement compartimenté
                              Le double discours
                              L’hypocrisie
                              L’absence d’autocritique
                              L’ethnocentrisme profond
                              Le dogmatisme
                              "

                              Bref une pensée totalement à l’opposée d’une pensée individualiste. Une pensée rigide, incapable d’apprendre puisque toute tes croyances viennent d’une source extérieure.
                              Et c’est totalement inutile d’essayer d’argumenter, et les centaines de stupidités que tu répètes en boucle en sont la preuve.


                            • epicure 30 septembre 2016 04:21

                              @andromerde95

                              "
                              « Comme pour ce qui est de la manipulation , tu ne sais pas de quoi tu parles, tu n’as aucune connaissance, tu parles dans le vide à étaler ton ignorance, et à ne pas comprendre ce à quoi tu réponds. »

                              développe"

                              Développe ?
                              Mais tu es un menteur de mauvaise foi.

                              Tu interviens sur un sujet où tu démontres que tu ne comprends rien, je le démontre avec des liens sur des sources sérieuses, et toi tu continues à la ramener comme le crétin malhonnête que tu es.

                              Développe argumente ?
                               il y a plein de messages qui montrent ce que je dis avec ton charabia ignorant qui essayes de contredire des affirmations logiques reposant sur la connaissance.

                              C’est pas comme si c’était les premiers messages que j’échangeais avec le crétin ignare malhonnête qui change de pseudo quand il se fait trop humilier à force de se dévoiler.


                            • Harry Stotte Harry Stotte 30 septembre 2016 13:07

                              @epicure


                              « Les individus ne t’intéressent pas ? »


                              Qu’il est bête smiley



                              Ils ne m’intéressent pas dans la mesure où ils ne sont représentatifs que d’eux-mêmes, et en aucun cas de la communauté à laquelle ils appartiennent. 


                              Si je rencontre un Malien, correctement habillé, il se peut que je sois en présence d’un éboueur, mais tout aussi bien de Cheick Modibo Diarra, astrophysicien retraité de la NASA. Ni l’un ni l’autre des deux n’est représentatif du peuple malien. 


                              Du coup, je ne vois pas bien le genre de préjugés que je pourrais nourrir à l’égard d’un type dont je ne sais pas s’il est motocrotteur ou chirurgien cardiaque. 


                              Ce que je sais en revanche, c’est que 17 millions de Néerlandais, ça donne les Pays-Bas, et que 17 millions de Maliens, ça donne le Mali, c’est-à-dire pas grand-chose. Et ça, c’est du préjugé difficile à réfuter.

                            • andromerde95 30 septembre 2016 14:23

                              @epicure

                              « Argumenter cela ne sert à rien avec toi, tu ne sais pas ce que c’est puisque tu n’as pas de logique.

                              La preuve c’est que tu refuses mêmes les sources sérieuses qui vont dans mon sens que ce soit sur le préjugés, la manipulation etc.... »


                              en quoi ça va dans ton sens ?


                              « Sur les préjugés il y a des dizaines des sources sérieuses ,qui sont toutes dans mon sens, mais aucune dans le tiens.
                              Et ce qu’elles disent c’est que les préjugés sont basés sur l’ignorance. »


                              j’ai démontré que non par des exemples que t’es incapable de contredire.


                              « Au vu de ta description d’autoritaire de droite qui correspond parfaitement , que ce soit dans les positionnement idéologiques, ou dans les attitudes, cela ne sert à rien d’essayer d’argumenter. Tu es imperméable à la réflexion. »


                              non tes arguments sont bidons, pour ça que c’est inutile que tu argumentes. d’ailleurs oui en effet avec moi, c’est inutile que tu posts car je te répondrai systématiquement jusqu’à la mort s’il le faut.

                              « Donc qu’est ce que tu es ?

                              http://quebec.huffingtonpost.ca/Bruno%20Mass%C3%A9/psychologie-conservateurs-canada_b_3279747.html

                              les trois attitudes idéologiques qui te caractérisent :


                              blablabla »


                              tout le reste c’est du hs et des attaques ad hominem qui ne concernent aucunement les préjugés, merci de montrer que j’ai raison en montrant que t’es incapable de me répondre sur le sujet initial.


                              sinon, individualisme =

                              1. La soumission égoïste et consumériste (un haut degré de soumission à ses désirs, pulsions, envies, intérêts purement personnels...) ;

                              2. L’agression universaliste et individualiste (une agressivité envers tous les groupes ethniques, religieux, raciaux, nationaux... qui sont des barrières et limites pour le marché, la libre-consommation et le triomphe de l’égoïsme). D’ailleurs cette agressivité se traduit par des guerres au nom des droits de l’homme et de la démocratie.

                              3. Le conventionnalisme (une adhérence profonde pour l’immoralité, la dépravation, le matériel, l’argent et la marchandise qui font la société moderne et capitaliste ). Et la croyance religieuse en Satan, en Mammon, dans le veau d’or, dans la maçonnerie, dans la gnose, dans les droits de l’homme, dans la république, etc....

                              4. l’individualisme : Une pensée de pommé, désorienté et perdu incapable d’apprendre puisque un individualiste n’a aucune référence, est livré a lui même et n’a aucun repère.
                              bref l’individualisme c’est :

                              « 
                              . La pensée infondée
                              des oeillères qui l’empêche de voir la réalité en face
                              Le double discours et la double pensée
                              L’hypocrisie
                              L’absence d’autocritique puisque l’individualiste considère que son idéologie est universelle, c’est-à-dire qu’il considère son idéologie comme une vérité à laquelle la terre entière doit se soumettre et y croire.
                              L’égocentrisme profond
                              Le dogmatisme bien-pensant de la pensée unique
                               »

                              « Et c’est totalement inutile d’essayer d’argumenter, et les centaines de stupidités que tu répètes en boucle en sont la preuve. »


                              si c’est utile car ça permet de montrer que que tu portes les tares que tu m’attribues. sinon inutile que tu postes car je ne laisserai aucun de tes coms débiles sans réponse.


                            • andromerde95 30 septembre 2016 14:30

                              @epicure

                              « Mais tu es un menteur de mauvaise foi.

                              Tu interviens sur un sujet où tu démontres que tu ne comprends rien, je le démontre avec des liens sur des sources sérieuses, et toi tu continues à la ramener comme le crétin malhonnête que tu es. »

                              t’as rien démontré du tout et les sources ne vont pas dans ton sens, je l’ai démontré plus haut et t’es incapable de me répondre.

                              enfin t’as répondu aux exemples qui vont dans mon sens ?


                              « Développe argumente ?
                               il y a plein de messages qui montrent ce que je dis avec ton charabia ignorant qui essayes de contredire des affirmations logiques reposant sur la connaissance. »

                              tous tes messages qui montrent soi-disant quelque chose ont été démolis.


                              « C’est pas comme si c’était les premiers messages que j’échangeais avec le crétin ignare malhonnête qui change de pseudo quand il se fait trop humilier à force de se dévoiler. »

                              tu t’es fais tellement humilié par ma personne, que tu t’es cassé d’av 1 an et c’est ce que tu va refaire encore grâce à moi.


                            • andromerde95 30 septembre 2016 14:33

                              @epicure
                              @epicure
                              « La réalités des gens ne t’intéresse pas, donc tu ne veux pas connaitre les gens que tu as en face toi, te contentant des idées préconçues, et donc non réfléchies.
                              Par conséquent tu ne peut pas admettre que les individus réels ne puissent pas correspondre à tes préjugés simplistes. C’est à dire que tu refuses de connaitre la personne à laquelle tu veux appliquer tes préjugés. »


                              le clown pour que tu te rends compte que les préjugés sont vrais, faut regarder un groupe dans son ensemble globalement, ce que tu ne fais jamais, toi tu regardes seulement individu par individu.

                            • epicure 30 septembre 2016 17:14

                              @andromerde95

                              "
                              si c’est utile car ça permet de montrer que que tu portes les tares que tu m’attribues. sinon inutile que tu postes car je ne laisserai aucun de tes coms débiles sans réponse.
                              « 

                              C’est inutile car les tares que je décris ne te concernent que toi.
                              Et tu le prouve à chacune de tes interventions.

                              En faity tu parles de toi

                              les com débiles c’est du genre :
                               »les nazis détestent les juifs donc ils sont tolérants« 
                               »la singularité individualiste entraine l’uniformité« 
                               »l’égalité de droite entraine l’inégalité économique"
                              Mais le crétin est incapable de dire comment on accède à l’égalité économique si ce n’est par l’égalité des droits.

                              Et des comme ça il y en a à la pelle.
                              Bref les coms débiles car dénuées de sens , basées sur absence de réflexion, et l’ignorance.


                            • epicure 30 septembre 2016 17:24

                              @Harry Stotte

                              ben justement les individus ne représentent qu’eux mêmes donc on ne peut pas leur attribuer les préjugés qui ne sont que des généralisations abusives.

                              Tu dis toi même que les préjugés finalement ne peuvent pas cibler un individu qui ne représente que lui même, donc si tu croises un motocroteur ou un chirurgien cardiaque, tes préjugés peuvent être faux concernant ces individus. Chacun peut présenter un côté lumineux ou obscur qui sort dues préjugés que tu pourrais avoir vis à vis d’eux, et donc le préjugé t’aura induit en erreur.

                              Ta dernière phrase n’est pas un préjugé, c’est un fait comptable.

                              Comme tu le dis si tu croises u malien cela peut être un éboueur ou un astrophysicien qui a réussi mieux que beaucoup de ses compatriotes. Cela veut dire que les préjugés sur les maliens ne servent à rien concernant les individus réels, car les préjugés ne sont pars représentatifs de toutes les personnes qu’ils sont sensé concerner, puisque basé sur les généralisation et l’ignorance des individus réels..

                              AU final ta réponse va dans mon sens, c’est à dire de l’inanité des préjugés.


                            • andromerde95 30 septembre 2016 23:32

                              @epicure
                              «  »

                              si c’est utile car ça permet de montrer que que tu portes les tares que tu m’attribues. sinon inutile que tu postes car je ne laisserai aucun de tes coms débiles sans réponse.
                              « 

                              C’est inutile car les tares que je décris ne te concernent que toi. 
                              Et tu le prouve à chacune de tes interventions.

                              En faity tu parles de toi

                              les com débiles c’est du genre :
                               »les nazis détestent les juifs donc ils sont tolérants« 
                               »la singularité individualiste entraine l’uniformité« 
                               »l’égalité de droite entraine l’inégalité économique« 
                              Mais le crétin est incapable de dire comment on accède à l’égalité économique si ce n’est par l’égalité des droits. »


                              tes citations sont ultra-déformées, tu cites mes propos en les déformant vu que tu es à court d’arguments.



                              « Et des comme ça il y en a à la pelle.
                              Bref les coms débiles car dénuées de sens , basées sur absence de réflexion, et l’ignorance. »

                              mes coms sont « débiles » quand tu les déforme petit manipulateur malhonnête. 


                            • andromerde95 30 septembre 2016 23:40

                              @epicure
                              « ben justement les individus ne représentent qu’eux mêmes donc on ne peut pas leur attribuer les préjugés qui ne sont que des généralisations abusives. »

                              un humain n’est pas qu’un simple individu, donc il ne représente pas que son individu, comme il ne représente pas que son groupe.


                              « Tu dis toi même que les préjugés finalement ne peuvent pas cibler un individu qui ne représente que lui même, donc si tu croises un motocroteur ou un chirurgien cardiaque, tes préjugés peuvent être faux concernant ces individus. Chacun peut présenter un côté lumineux ou obscur qui sort dues préjugés que tu pourrais avoir vis à vis d’eux, et donc le préjugé t’aura induit en erreur. »

                              un préjugé est souvent vrai, même si il est parfois faux.. t’as du mal à le comprendre dans ta petite cervelle.



                              « Ta dernière phrase n’est pas un préjugé, c’est un fait comptable.

                              Comme tu le dis si tu croises u malien cela peut être un éboueur ou un astrophysicien qui a réussi mieux que beaucoup de ses compatriotes. »

                              sauf que souvent le malien c’est pas ça.


                               « Cela veut dire que les préjugés sur les maliens ne servent à rien concernant les individus réels, car les préjugés ne sont pars représentatifs de toutes les personnes qu’ils sont sensé concerner, puisque basé sur les généralisation et l’ignorance des individus réels.. »

                              bref en suivant ta logique : le fait de dire qu’un homme est une espèce bipède est faux car 0.1 % des humains sont unijambistes, la bipédie n’est pas représentative  de tous les humains.

                              ps : toi tu ignores les identités de groupe.



                              « AU final ta réponse va dans mon sens, c’est à dire de l’inanité des préjugés. »

                              non pas du tout, tu fais encore de la branlette intellectuelle.


                            • epicure 1er octobre 2016 17:25

                              @andromerde95

                              toujours à court d’argument en tournant en boucle ses mensonges.


                            • andromerde95 1er octobre 2016 17:34

                              @epicure
                              « toujours à court d’argument en tournant en boucle ses mensonges. »

                              faut démontrer que je mens, mr 0 argument. 



                            • Harry Stotte Harry Stotte 1er octobre 2016 23:02

                              @epicure

                              « Ta dernière phrase n’est pas un préjugé, c’est un fait comptable. »



                              Certes, mais c’est le genre de fait comptable qui, selon moi, devrait avoir une incidence sur la mise en oeuvre d’une politique migratoire.

                            • epicure 2 octobre 2016 19:52

                              @andromerde95

                              toujours à court d’argument, vu tu n’en a jamais apporté un seul.


                            • epicure 2 octobre 2016 19:54

                              @Harry Stotte

                              En quoi dire qu’il y a 17 millions de néerlandais et de malien, peut avoir une incidence sur les mesures migratoires ?

                              En tout cas cela en valide pas les préjugés. Puisque par définition un préjugé est basé sur l’ignorance.


                            • andromerde95 2 octobre 2016 22:39

                              @epicure
                              « toujours à court d’argument, vu tu n’en a jamais apporté un seul. »

                              tu sais, nier les arguments de ton adversaire car t’es incapable d’y répondre ne te fera pas gagner le débat. 

                            • andromerde95 2 octobre 2016 22:39

                              @epicure

                              « En tout cas cela en valide pas les préjugés. Puisque par définition un préjugé est basé sur l’ignorance. »

                              selon TA déf. 


                            • epicure 3 octobre 2016 01:11

                              @andromerde95

                              « 
                              selon TA déf.
                               »

                              toujours aussi ignorant et menteur, et illettré.

                              J’ai déjà donné une source de définition des préjugés qui n’est pas mienne.
                              Il suffit de savoir lire, que c’est n’est pas MA définition, mais LA définition savante des préjugés.
                              Mais comme tu es un crétin tu es incapable d’apprendre.

                              Là tu es pris en flagrant délit de mensonge puisque :
                              j’ai donné le lien avec l’extrait qui montrait que moi je sais de quoi je parle contrairement à toi qui est un ignorant menteur, manipulateur.

                              Mais comme tu es un gros crétin malhonnête je remet la preuve que tu es un menteur et que tu es prêt à tous les mensonges pour me répondre je remet ce que j’ai mis plus haut :

                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9jug%C3%A9

                              « La non remise en cause des préjugés et opinions d’un individu est un facteur d’ignorance. »

                              et la définition de base du préjugé :
                              « 
                              Le terme préjugé (jugement préalable) désigne des opinions adoptées en l’absence d’informations ou de pratiques suffisantes. Parfois articulés sur des mythes ou des croyances, ou résultant d’une généralisation hâtive,
                               »

                              Comme tu n’es pas capable de remettre en cause ton opinion après avoir lu ceci, tu démontres par A+B que tu es un ignorant.

                              Et en plus que tu es un crétin vu que c’est facile pour moi que tu mens. Et donc tu devrais savoir que je ne te raterais pas encore une fois.

                              Donc merci de cette réponde qui prouve tout ce que je dis sur toi depuis très longtemps.

                              Aller retourne à l’école primaire au lieu d’intervenir sur des sujets dont tu n’as pas le niveau de compréhension.


                            • andromerde95 3 octobre 2016 17:03

                              @epicure
                              « toujours aussi ignorant et menteur, et illettré.

                              J’ai déjà donné une source de définition des préjugés qui n’est pas mienne.
                              Il suffit de savoir lire, que c’est n’est pas MA définition, mais LA définition savante des préjugés.
                              Mais comme tu es un crétin tu es incapable d’apprendre.

                              Là tu es pris en flagrant délit de mensonge puisque :
                              j’ai donné le lien avec l’extrait qui montrait que moi je sais de quoi je parle contrairement à toi qui est un ignorant menteur, manipulateur.

                              Mais comme tu es un gros crétin malhonnête je remet la preuve que tu es un menteur et que tu es prêt à tous les mensonges pour me répondre je remet ce que j’ai mis plus haut :

                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9jug%C3%A9

                              « La non remise en cause des préjugés et opinions d’un individu est un facteur d’ignorance. »

                              et la définition de base du préjugé :
                              « 
                              Le terme préjugé (jugement préalable) désigne des opinions adoptées en l’absence d’informations ou de pratiques suffisantes. Parfois articulés sur des mythes ou des croyances, ou résultant d’une généralisation hâtive, 
                               »

                              Comme tu n’es pas capable de remettre en cause ton opinion après avoir lu ceci, tu démontres par A+B que tu es un ignorant.

                              Et en plus que tu es un crétin vu que c’est facile pour moi que tu mens. Et donc tu devrais savoir que je ne te raterais pas encore une fois.

                              Donc merci de cette réponde qui prouve tout ce que je dis sur toi depuis très longtemps.

                              Aller retourne à l’école primaire au lieu d’intervenir sur des sujets dont tu n’as pas le niveau de compréhension. »

                              tu sais, donner un lien wiki partiel écrit par des gauchistes ne te donnera pas raison gros crétin, sinon tu n’as toujours pas répondu à mes exemples de préjugés vrais.


                              maintenant je vais te donner d’autres défs du mot « préjugé » d’une source plus sérieuse (centre national des ressources textuelles et lexicales) : 

                              « Ce qui a été jugé dans un cas semblable ou analogue. »

                              « Opinion à priori favorable ou défavorable qu’on se fait sur quelqu’un ou quelque chose en fonction de critères personnels ou d’apparences »

                              « Opinions et sentiments péjoratifs établis sur des éléments d’appréciation sommaires à l’égard des représentants d’une autre race considérée comme inférieure »

                              http://www.cnrtl.fr/definition/pr%C3%A9jug%C3%A9

                              ccl : la déf du préjugé que tu donnes n’est pas LA seule qui existe.

                              enfin, le cnrl évoque aussi ta déf. du préjugé, mais il précise que ce n’est pas une déf. objective, mais une déf uniquement péjorative : « Péj., souvent au plur. Opinion hâtive et préconçue souvent imposée par le milieu, l’époque, l’éducation, ou due à la généralisation d’une expérience personnelle ou d’un cas particulier.  »

                              http://www.cnrtl.fr/definition/pr%C3%A9jug%C3%A9


                              donc oui la déf. du préjugé que tu sors, c’est UNE parmi d’autres et la TIENNE... ce n’est aucunement LA déf du préjugé.



                            • epicure 4 octobre 2016 04:22

                              @andromerde95

                              tiens le malhonnête de retour pour se faire battre avec le bâton qu’il a donné.

                              Déjà je t’ai montré que ce n’étais pas MA définition comme tu le prétendais en sale menteur malhonnête.

                              En bon ignare qui ne comprends rien à ce dont il parle la troisième définition que tu donnes est totalement en accord avec la définition que je donne :

                              « Opinions et sentiments péjoratifs établis sur des éléments d’appréciation sommaires à l’égard des représentants d’une autre race considérée comme inférieure »

                              voilà la deuxième définition du préjugé par TON lien CNRTL

                              "
                              Péj., souvent au plur. Opinion hâtive et préconçue souvent imposée par le milieu, l’époque, l’éducation, ou due à la généralisation d’une expérience personnelle ou d’un cas particulier. Synon. parti-pris.Préjugé aristocratique, catholique, classique, héréditaire, moral, national, populaire, religieux ; préjugés racistes, sexistes ; préjugé étroit, grossier, tenace ; préjugé de caste, de classe ; braver, combattre les préjugés ; être victime des préjugés.
                              « 

                              Oui ce sont ces préjugés qui sont péjoratifs en eux même, ce sont les préjugés que tu défends qui sont péjoratifs, bouffon qui ne comprends rien.

                              il y a celle du Larousse aussi

                               »
                              Le dictionnaire Larousse définit le préjugé comme un jugement sur quelqu’un, quelque chose, qui est formé à l’avance selon certains critères personnels et qui oriente en bien ou en mal les dispositions d’esprit à l’égard de cette personne, de cette chose : avoir un préjugé contre quelqu’un. ou encore comme une opinion adoptée sans examen, souvent imposée par le milieu, l’éducation : Avoir les préjugés de sa caste.
                              « 

                              celle ci aussi :
                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9jug%C3%A9_(psychologie)

                               »
                               Allport (1954)1 a défini le préjugé comme tel : une antipathie basée sur une généralisation rigide et erronée. Cela peut être ressenti ou exprimé. Cela peut être dirigé envers un groupe entier ou envers un individu parce qu’il est membre de ce groupe. Cette conception du préjugé correspond donc à un sentiment négatif à l’égard d’une personne basée sur une généralisation à propos du groupe d’appartenance de cette même personne.

                              « 

                              tiens dans la même page deux définitions qui te concernent :

                               »

                              Cinquièmement, Adorno et coll. (1950 in Bédard et coll, 2006)8 ont dressé le profil type de la personnalité autoritaire. Celle-ci rendant l’individu plus susceptible de recourir à l’utilisation de préjugés. Les caractéristiques de cette personnalité sont principalement la soumission à l’autorité, la peur du changement, l’ethnocentrisme et la rigidité intellectuelle. La personnalité pourrait ainsi être, elle aussi, à l’origine des préjugés.

                              Sixièmement, la perception joue elle aussi un rôle dans l’utilisation des préjugés. La catégorisation permet de percevoir les individus en tant que membres de groupes/catégories plutôt que de les considérer dans leur individualité. Ce processus sert à simplifier la réalité et réduire le traitement cognitif de l’information. Bien entendu, un individu peut appartenir à plusieurs catégories simultanément. Par exemple, la personne peut être un Blanc (vs Noir) et un homme (vs femme). Weber et Crocker20 ont mis en évidence trois solutions adoptées si un individu se démarque du stéréotype groupal.

                              1. La première solution est une modification du stéréotype au fil des rencontres avec d’autres individus qui infirment le stéréotype.
                              2. La seconde solution est un changement radical du stéréotype.
                              3. La dernière solution est la création de sous-catégories.

                              "

                              Pour faire simple, si tu tiens aux préjugés c’est que tu es un autoritaire de droite, rigide intellectuellement et ethnocentriste, , et cela te permet de réduire la réflexion sur le traitement des informations.

                              Bref encore une preuve que tu ne comprends pas ce dont tu parles et ce que tu lis.
                              Encore une fois tu montres que tu es un crétin menteur.

                              Tiens cela fait plusieurs fois que je l’écris dans différents messages.


                            • andromerde95 4 octobre 2016 21:03

                              @epicure
                              « tiens le malhonnête de retour pour se faire battre avec le bâton qu’il a donné.

                              Déjà je t’ai montré que ce n’étais pas MA définition comme tu le prétendais en sale menteur malhonnête.

                              En bon ignare qui ne comprends rien à ce dont il parle la troisième définition que tu donnes est totalement en accord avec la définition que je donne :

                              « Opinions et sentiments péjoratifs établis sur des éléments d’appréciation sommaires à l’égard des représentants d’une autre race considérée comme inférieure » »

                              où il est dit dans cette 3e déf que le préjugé = ignorance ?



                              « voilà la deuxième définition du préjugé par TON lien CNRTL

                               »
                              Péj., souvent au plur. Opinion hâtive et préconçue souvent imposée par le milieu, l’époque, l’éducation, ou due à la généralisation d’une expérience personnelle ou d’un cas particulier. Synon. parti-pris.Préjugé aristocratique, catholique, classique, héréditaire, moral, national, populaire, religieux ; préjugés racistes, sexistes ; préjugé étroit, grossier, tenace ; préjugé de caste, de classe ; braver, combattre les préjugés ; être victime des préjugés. 
                              « « 


                              le clown j’ai évoqué cette deuxième déf sauf que comme je l’ai dis cette déf est une déf purement péjorative comme le précise le cnrtl et non une déf. objective et neutre.

                              sinon 0 réponse de ta part aux autres défs donnés par le cnrl sur le préjugé.


                               »Oui ce sont ces préjugés qui sont péjoratifs en eux même, ce sont les préjugés que tu défends qui sont péjoratifs, bouffon qui ne comprends rien.« 

                              non gros con c’est la définition qui est péjorative gros con qui comprend rien, nuance. lis mieux, le cnrtl ne met pas le mot »péj.« dans la déf du préjugé mais dans la présentation de la déf : »Péj., souvent au plur. "



                            • andromerde95 4 octobre 2016 21:14

                              @andromerde95
                              « il y a celle du Larousse aussi

                               »
                              Le dictionnaire Larousse définit le préjugé comme un jugement sur quelqu’un, quelque chose, qui est formé à l’avance selon certains critères personnels et qui oriente en bien ou en mal les dispositions d’esprit à l’égard de cette personne, de cette chose : avoir un préjugé contre quelqu’un. ou encore comme une opinion adoptée sans examen, souvent imposée par le milieu, l’éducation : Avoir les préjugés de sa caste.
                              « 

                              celle ci aussi :
                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9jug%C3%A9_(psychologie) »

                              bref larousse dans la 1ère déf (la plus importante) qu’il donne du préjugé ne te donne aucunement raison.

                              sinon Larousse dans sa 1ère déf précise que le préjugé est formé à l’avance sur certains critères et non sur l’ignorance.


                               «  »
                               Allport (1954)1 a défini le préjugé comme tel : une antipathie basée sur une généralisation rigide et erronée. Cela peut être ressenti ou exprimé. Cela peut être dirigé envers un groupe entier ou envers un individu parce qu’il est membre de ce groupe. Cette conception du préjugé correspond donc à un sentiment négatif à l’égard d’une personne basée sur une généralisation à propos du groupe d’appartenance de cette même personne. »

                              allpport ne donne que SA déf personnelle du préjugé.


                              « « 

                              tiens dans la même page deux définitions qui te concernent :

                               »

                              Cinquièmement, Adorno et coll. (1950 in Bédard et coll, 2006)8 ont dressé le profil type de la personnalité autoritaire. Celle-ci rendant l’individu plus susceptible de recourir à l’utilisation de préjugés. Les caractéristiques de cette personnalité sont principalement la soumission à l’autorité, la peur du changement, l’ethnocentrisme et la rigidité intellectuelle. La personnalité pourrait ainsi être, elle aussi, à l’origine des préjugés.


                              (...) »


                              les anti-dinividualistes « ont dressé le profil type de la personnalité individualiste. Celle-ci rendant l’individu moins susceptible de recourir à l’utilisation de préjugés. Les caractéristiques de cette personnalité sont principalement la soumission à ses désirs égoïstes et pulsions égoïstes, la peur de la collectivité, l’égocentrisme et la rigidité intellectuelle bien-pensante fondée sur des dogmes. La personnalité pourrait ainsi être, elle aussi, à l’origine de l’absence de préjugés. »


                              « Sixièmement, la perception joue elle aussi un rôle dans l’utilisation des préjugés. L’indifférenciation permet de percevoir les individus en tant que simples consommateurs sans identité plutôt que de les considérer dans leur identité non-individuelle niée. Ce processus sert dans 1 logique simpliste à indifférencié l’humanité et réduire le traitement cognitif de l’information. Bien entendu, un individu peut appartenir à plusieurs catégories simultanément. Par exemple, la personne peut être un Blanc (vs Noir) et un homme (vs femme).  »

                              1. « La première solution est l’adoption du stéréotype au fil des rencontres avec d’autres individus qui confirment le stéréotype... ce qui explique la montée du vote fn et la perte de vitesse de la propagande anti-raciste. »

                              Pour faire simple, si tu rejette les préjugés c’est que tu es un individualiste capitaliste, rigide intellectuellement et égocentrique, , et cela te permet de ne pas réfléchir sur les groupes.

                              Bref encore une preuve que tu ne comprends pas ce dont tu parles et ce que tu lis.
                              Encore une fois tu montres que tu es un crétin menteur.

                              Tiens cela fait plusieurs fois que je l’écris dans différents messages.


                            • epicure 6 octobre 2016 05:02

                              @andromerde95

                              bouffon ne commentes pas des textes qui dépassent ton niveau scolaire d’école primaire tu n’es pas crédible.
                              pour faire simple si tu utilises les préjugés c’est que tu es crétin d’extrême droite intolérant à l’esprit rigide.

                              A part copier ce que je dis, le reste c’est le vide total.


                            • andromerde95 6 octobre 2016 19:17

                              @epicure
                              j’adore le niveau d’argumentation de la grosse merde intellectuelle, ses arguments se résument à des insultes : « crétin », « bouffon », « dépasse ton niveau scolaire »...


                              sinon ducon, on voit via tes insultes et ton arrogance que l’esprit étriqué et intolérant, c’est toi.

                              sinon débile démontre ce que tu dis.

                              ça « pour faire simple si tu utilises les préjugés c’est que tu es crétin d’extrême droite intolérant à l’esprit rigide. » faut le démontrer. tu « fais simple » car ton esprit est simpliste. 

                            • epicure 7 octobre 2016 01:45

                              @andromerde95

                              Je l’ai déjà démontré, j’ia mis assez de liens sérieux pour le montrer, mais comme tu es un crétin malhonnête tu refuses de le voir.

                              Aller à la niche le caniche !


                            • andromerde95 7 octobre 2016 13:16

                              @epicure
                              j’ai déjà démontré que tes liens ne vont pas dans ton sens. 


                            • populman (---.---.0.190) 25 septembre 2016 07:18

                              La secte DE Jésus, le journaliste se trompe , la seule vérité et <Le Christ et la religion catholique>AMEN 


                              • populman (---.---.0.190) 25 septembre 2016 07:27

                                Depuis que les chrétiens se sont divisés avec le schisme , s’ensuit le début de la fin.Le poison c’est répandu sur l’humanité.D’un côté Le vrai DIEU de l’autre Satan.



                                                Amen

                                • alanhorus alanhorus 25 septembre 2016 08:18

                                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Ojibw%C3%A9s

                                  citation : Les spécialistes en génétique, ont proposé qu’un cinquième haplogroupe d’ADNmt (haplotype X) soit représenté parmi les lignées fondatrices des populations d’Amérique.

                                  L’haplogroupe X est un cas particulier, car présent en Amérique du Nord et en Europe. L’analyse génétique des populations ojibwées, telles que les Sioux et les Navajos, indique, par l’intermédiaire de l’ADN mitochondrial X, une lointaine parenté avec les populations européennes

                                  Nos ancêtres étaient un peuple commun aux amérindiens.Nos ancêtres les indiens ?
                                  http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-les-cousins-americains-de-l-enfant-de-mal-ta-32422.php

                                  Citation : Que conclure ? D’abord qu’il existe une explication alternative à celle d’une migration solutréenne vers l’Amérique pour expliquer les caractéristiques génétiques, physiques voire culturelles des Amérindiens anciens : le passage en Amérique de contingents europoïdes à travers le détroit de Béring. Ensuite, que nos ancêtres europoïdes ont emprunté l’autoroute de la toundra périglaciaire depuis l’Europe de l’Ouest jusqu’à la Sibérie orientale. Or si une chose caractérisait cette immense région prisée des mammouths, c’est le froid qui y régnait ! Cela suggère que les membres de la culture de Mal’ta, les ancêtres europoïdes des Européens et des Amérindiens actuels, étaient extrêmement bien adaptés au froid, ce qui n’était vraisemblablement pas le cas des ancêtres des Mongoloïdes qui les ont remplacés ou absorbés dans toute l’Asie du Nord-Est.

                                  Concernant la culture gauloise l’article est un tantinet méchant car la culture gauloise est plus profonde que la description qui en est faite.
                                  Elle a été en réalité plagiée notamment dans son langage.
                                  La divinité Celte Gauloise Esus n’aurait elle pas été plagiée pour que Ieshouia de nazareth devienne Jesus ?
                                  https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89sus


                                  • philouie 25 septembre 2016 09:06

                                    c’est marrant qu’on perde du temps à discuter de l’opinion de Sarkozy alors qu’on devrait simplement le conduire au tribunal pour ces crimes.
                                    Ils sont fous ces Gaulois.


                                    • ddacoudre ddacoudre 25 septembre 2016 09:11

                                      bonjour Grau
                                      un bon article plein de clairvoyance du déroulement de l’histoire des français
                                      il y a effectivement une différence entre être attaché à son pays sa patrie lieu où l’on né ou que l’on décide d’aller vivre et le nationalisme qui à besoin d’ennemie de l’intérieur et conduit au fascisme.
                                      cordialementddacoudre.over-blog.com.


                                      • Montdragon Montdragon 25 septembre 2016 09:51

                                        Mais nos « ancêtres » sont aussi – et même bien davantage – romains, grecs, juifs, arabes, italiens, anglais, allemands, russes…

                                        Vous supposez que ces peuples sont ethniquement et culturellement stabilisés et homogènes, contrairement à nous qui aurions l’insigne honneur d’être si mitigés...par là-même culturellement redevables des autres, alors qu’eux, non.

                                        Tellement étrange comme a priori.


                                        • L'enfoiré L’enfoiré 25 septembre 2016 10:08

                                          S’il on veut être correcte et complet, nos ancêtres sont Africains d’après les dernières découvertes.

                                          Après nos ancêtres migrateurs ont investis toute la terre en remontant vers le nord en suivant les animaux dans leurs migrations.
                                          Tout le monde a raison, mais tout dépend de l’endroit qui est le plus intéressant par son parti pris et sa propre démonstration de ce qu’on veut faire passer comme message.


                                          • franc 25 septembre 2016 14:23

                                            @L’enfoiré

                                             Les dernières découvertes donnent l’origine à l’homme d’Eurasie ,le dernier homme le plus ancien a été retrouvé dans la région nord est de la Russie 


                                          • Djam Djam 25 septembre 2016 10:42

                                            Le citadin bobo 2016 n’est ni de droite ni de gauche, la 1ère fait trop tache et sent la marée en ce moment et la 2ème est un parti ultra libéral masqué sous des roses flétries.Le citadin bobo d’aujourd’hui veut absolument passer pour tolérant, gentil, généreux, un peu mondialiste mais pas trop (il faut bien avoir l’air d’être « moderne » coco !) mais surtout grand redresseur de tort pour qui ne s’aligne pas sur les analyses peu prisées par les merdias officiels.

                                            Alors on tapote, on papote, on s’indigne, on monologue en ligne, on reprend bien comme il faut les sujets-os-à-ronger que le pouvoir médiatique - fabricants d’opinions et de bla-bla stérile - lance aux citadins dont le séant s’écrase plus souvent sur une chaise devant un écran que sur une bicyclette ou sur celui d’une barque sur l’eau.

                                            Nous voilà affublé d’une identité nouvelle, cousue main par les gentils droito-socialistants, faite de racines récupérées dans tous les résumés d’Histoire publiés par les vainqueurs de l’idéologie en cours : le mondialisme comme objectif final pour le nouvel homme en cours de fabrication, le fils d’Attali et de BHL, frère de Peillon et cousins germains des nains qui assurent la gouvernance de la France depuis sa grande soumission au clan malfaisant d’outre atlantique.

                                            L’homme nouveau - modèle pas nouveau par ailleurs puisque tous les régimes dictatoriaux passés en rêvaient - mis en en chaîne de fabrication dès les années d’après guerre est en phase finale. Muni d’un passeport pucé lui permettant de « parcourir le monde à sa guise » (!), d’un ordinateur ultra léger portable qui fera son bureau ambulant dans tous les « hubs » de gare et d’aéroport, fier de n’avoir ni mémoire, ni tradition, ni racine naturelle, il erre déjà dans les mégapoles puantes où le fracas sonore lui sert d’environnement naturel. Il ne marche pas le citadin bobo débulbé 2016, il oscille entre les soldes et le dernier gadget de téléphonie. Il ne mange pas, il « sandwiche » en feuilletant un magasine de pubs, il ne boit pas il jus-d’orange-reconstitué ou il coca-colate, il ne dort pas il télécharge, il ne pense pas... on pense pour lui.

                                            D’une habileté perverses achevée, le gang ministériel qui mène le bal lance ses polémiques imbéciles toujours au bon moment. La masse de zombies que nous sommes tous se rue dessus et s’abime dans le néant numérique. Le grand remplacement de l’intelligence et du bon sens est bien réalisé. A sa place règne l’anathème, l’injure, la haine de tout ce qui ne rejoint pas le miroir aux alouettes posé par le même gang devant tous les yeux rivés sur les écrans de l’artifice relationnel virtuel.

                                            L’Histoire, consciencieusement écrite par les vainqueurs, place ces derniers au centre de la bonne-pensance, là où la bonne conscience, l’auto contentement et la prétention prolifèrent. L’identité fait un tabac, c’est le dernier blockbuster produit par l’Hollywood planétaire. Les Belges ne savent plus s’ils ont un pays, les Italiens sont mêlés de force aux clandestins sponsorisés par l’Open Society Sorrosienne, les espagnols se déchirent sur leurs failles linguistiques et territoriales, les Portugais deviennent les nouveaux accueillants des retraités français encore un peu friqués, les Allemands étouffent sous la culpabilité d’un passé financé par les banques et l’industrie américaine, les français sont transgenrés par la greffe grotesque de l’american way of life et les Anglais, toujours plus prêts de leurs intérêts pécuniaires que ceux du commun viennent de se tirer du merdier européen... à juste titre !

                                            Pendant ce temps, le citadins bobos français fait des leçons de petite histoire pour se convaincre qu’il est bien devenu une chimère... Oui, y’a pas à dire, ils sont très très forts les fabricants d’opinions, les « réécriveurs » de l’Histoire, les parasites gouvernementaux surpayés qui animent les nouveaux colonisés. Et comme dirait l’autre, on est pas près de sortir de ce bouzin quand on mesure avec quelle empressement la masse mord à tous les hameçons idéologiques lancés dans l’océan de la non-vie qu’est internet...


                                            • UnLorrain (---.---.237.209) 25 septembre 2016 11:49

                                              @Djam

                                              Djam...remarquable,a retenir.


                                            • franc 25 septembre 2016 14:19

                                              @Djam

                                              - Bonne description de l’idéologie capitaliste financière mondialiste hyper-individualiste et cosmopolite de Attali- BHl destructeur des Nations ,des Etats ,Des Peuples et des Cultures
                                              et que répand Mr Grau par cet article .


                                            • baron 25 septembre 2016 11:55

                                              J’ignore si il faut répondre à ce genre de ineptie, mais bon, il suffit de regarder les analyses génétique des français, pour. voir d’où ils viennent, pas de bol, de sang arable il n’y a pas, et même chez les personnes originaires d’Afrique du nord, les gènes sont berbères avec quelques traces de gènes arabes.

                                              • franc 25 septembre 2016 14:25

                                                @baron

                                                 Oui les arabes viennent des tribus nomades des bédouins du désert d’Arabie.


                                              • baron 25 septembre 2016 12:02

                                                Pour couper court à ce tissu d’aneries, voici les origines génétiques des français. http ://www.eupedia.com/europe/projet_adn_benelux_france.shtml



                                                • Montdragon Montdragon 25 septembre 2016 17:28

                                                  @baron
                                                  La carte interactive en bas de page de votre lien laisse apparaitre le contour de départements actuels...fascinant !


                                                • clostra 25 septembre 2016 13:10

                                                  Donc, si j’ai bien compris, ce sont nos ancêtres qui sont référents du pouvoir (de se maintenir en vie, même longtemps après leur mort), sans trop savoir d’ailleurs qui leur a donné la vie.

                                                  Tiens, justement, il se trouve que la branche de ma famille patrimoniale dont les origines remontent à au-delà du 17ème siècle est Rémoise, si on remonte un peu on doit bien trouver un de ces rejetons pour serrer la pince à Clovis (peut-être un bâtard, qui sait ?) premier roi des Francs, un mérovingien. Puis les mérovingiens se sont fait piquer le pouvoir par les carolingiens.

                                                  A ce propos, j’ai un autre ancêtre, qui fût maire d’un petit village et dont les propriétés étaient installées sur celles d’un très ancien château carolingien (Vernum). Dans le fond je suis carolomérovingienne.

                                                  - j’ai beaucoup d’ancêtres mais je ne les choisis pas au hasard, ce serait trop bête ! d’ailleurs j’ai de la chance, je n’ai qu’à piocher -

                                                  Donc, bien que mes ancêtres aient côtoyés Clovis et probablement assisté à son sacre et Charlemagne,, il n’empêche qu’il se pourrait qu’un gros malin, recevant ses consignes de Dieu-sait-qui - ne me demandez pas trop de détails, seul Dieu le sait mais comme il n’existerait plus sous sa forme habituelle. Bon), un ostrogoth sûrement, ayant serré la main de mon voisin tunisien sous une caméra de vidéosurveillance, je parie que je suis fichée S !



                                                  • L'enfoiré L’enfoiré 25 septembre 2016 14:07

                                                    Comme on dit, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas. d’avis....

                                                     smiley


                                                    • Aristide Aristide 25 septembre 2016 18:36

                                                      Pour tous les mélanchoniens actuels ou passés, qui ici ou là, s’offusquent de cette appel de Sarkozy à nos racines, racines symboliques pour les non comprenants, inutiles de nous sortir son arbre généalogique pour preuve que l’on serait français par d’autres voies.


                                                      Enfin, ces mélenchoniens vont trouver bizarre que Mélenchon viennent en renfort de Sarkozy et apporte sur ce sujet une vision assez raisonnable. L’Histoire doit être interrogée et c’est le sens de ce soutien à la problématique posée qui est importante.

                                                      Mélenchon : "Ce débat nous oblige à réfléchir, à regarder, à lire, à se confronter, je trouve que toutes les références à l’Histoire sont productives parce qu’elles nous obligent à réfléchir »

                                                      • philouie 25 septembre 2016 18:39

                                                        @Aristide
                                                        Nos ancêtres les Gaulois, c’est Sarkozy dans ton fion.
                                                        Sarkozy Maître Quenellier.


                                                      • Aristide Aristide 25 septembre 2016 18:53

                                                        @philouie


                                                        Cela s’arrange pas. De plus en plus ...benêt. 

                                                      • philouie 25 septembre 2016 18:55

                                                        @Aristide
                                                        Le jour où vous comprendrez que Sarko vous a mené par le bout du nez à coup d’attentats bidons et de polémiques inutiles, vous aurez la même gueule de bois qu’un Allemand après la libération.


                                                      • Aristide Aristide 25 septembre 2016 19:05

                                                        @philouie


                                                        Si jamais j’en avais besoin ce ne serait pas auprès d’un allumé islamiste que je chercherais la moindre pensée ou réflexion cohérente.

                                                        Je vous propose de caser vos analyses là où elles sont le plus à leur place DTC ...


                                                      • Pere Plexe Pere Plexe 25 septembre 2016 19:21

                                                        ...je ne dirais pas ‘Nos ancêtres les Gaulois’, je vous dirais que le moment fondateur c’est le moment où on devient citoyen, c’est plutôt la Révolution de 1789




                                                        Comme quoi en choisissant bien le passage d’une citation on peut monter tout et son contraire.

                                                      • Aristide Aristide 25 septembre 2016 19:23

                                                        @sampiero


                                                        Vous vous tournez bien la tête pour essayer de trouver une logique à ce type réactionnaire, je suis persuadé qu’il n’est pas plus musulman que moi, c’est une taupe intégriste, ultra catho. Ces références sociétales les plus arriérées, sa haine des homos, ... tout cela sent... enfin pue plutôt le manipulateur d’extrême droite.

                                                      • Aristide Aristide 25 septembre 2016 19:36

                                                        @Pere Plexe

                                                        Il n’a pas dit qu’il partageait l’analyse de Sarko, mais que le débat était utile et intéressant. Vous ne lisez que ce qui vous interresse, il a jugé la validité du débat. Lisez vous verrez.


                                                        Sa référence à la Révolution Française n’est pas nouvelle, il a toujours voué une certaine admiration à Robespierre. 

                                                        Ce qui est étonnant c’est que vous n’entendiez pas ce qu’il dit sur la nécessité de ce débat. : «  »Je trouve que toutes les références à l’Histoire sont productives parce qu’elles nous obligent à réfléchir« .

                                                        Je crois que Mélenchon est un des derniers représentants de ces politiciens qui savent mettre en perspective les sujets sans se préoccuper de qui pose le problème. De la même manière, contre toute la gauche gnangnan, il avait dit  »Je conteste le terme d’islamophobie. On a le droit de ne pas aimer l’islam comme on a le droit de ne pas aimer le catholicisme." 

                                                        Maintenant, vous pouvez ignorer ce qu’il dit et faire comme si... 

                                                      • franc 25 septembre 2016 19:40

                                                        @Pere Plexe

                                                        -

                                                        ce sont les les français gaulois qui ont fait la Révolution Française

                                                        les arabes ont ils fait la révolution depuis 14 siècles .

                                                         tiens ils viennent d e tuer un écrivain chrétien qui a fait une caricature critique de l’islam en Jordanie pays modéré au moment même où le pape reçoit les victimes de Nice en pr^chant le pardon et l’amour.

                                                         Et après ils s’étonnent qu’ils sont rejetés et ne sont pas aimés .


                                                      • philouie 25 septembre 2016 19:56

                                                        @Aristide
                                                        Je ne peux pas dire que c’est la vérité. Je demande une enquête, qu’on attrape et qu’on juge les coupables.


                                                      • Aristide Aristide 26 septembre 2016 10:37

                                                        @philouie

                                                        Je ne peux pas dire que c’est la vérité. Je demande une enquête, qu’on attrape et qu’on juge les coupables.


                                                        C’est ce qui est fait des enquétes. PAs sur la place publique. Cela remplace les arguments de débile que vous sortez à chaque fois sur le salopard tué sur la place du passager, le juif qui a filmé qui serait du Moshad, les videos qui ne sont pas publiques, ... Enfin toutes ces débilités ....

                                                        Vous, ce n’est pas vraisemblablement, c’est sur, vous êtes un manipulateur d’extrême droite au discours réactionnaire le plus éculé.

                                                      • philouie 26 septembre 2016 11:23

                                                        @Aristide
                                                        Tout ce qui relève des attentats passe par un procureur mis en place par Sarkozy.
                                                        Rien que ça devrait mettre un doute sur la fiabilité de la chose.
                                                        Normalement une enquête judiciaire débouche sur un procès qui lui est publique.
                                                        Or de procès dans les affaires de terrorisme, il y en a pas, jusqu’à maintenant.
                                                        Il n’y en pas parce qu’on ne juge pas les morts et si l’on ne juge pas les morts, il n’est pas nécessaire de faire une enquête pour établir leurs culpabilités. Celle-ci étant établit par les rapports de police qui sont déclarés suffisant pour établir que le mort est bien le coupable et qu’il n’y a donc pas lieu de chercher plus loin.
                                                        Maintenant si vous êtes capable de me citer le cas d’un procès suite aux attentats, je suis preneur.
                                                        Par exemple pour l’affaire Merah, y-t-il eut un procès ? Non. Pas de procès, pas de jugement, pas d’enquête. Juste une vérité policière. La police et le procureur étant sous contrôle du même, le pouvoir sarkosyste.


                                                      • clostra 25 septembre 2016 18:57

                                                        Réflexion faite, seraient-ils à la recherche du mythe fondateur ?

                                                        @lauteur
                                                        pour info, Asterix le gaulois était en fait breton. Petit village - que j’adore - de pécheurs des Côtes d’Armor, dont les villageois s’appellent des réginéens, rien à voir avec le nom de leur village : Erquy, doté d’un Cap spectaculaire : le cap d’Erquy, et de « lacs bleus » vestiges d’anciennes carrières de grès rose.

                                                        En fait, Sarkozy n’a pas osé dire face au miroir que les français descendent de Napoléon car, non bien sûr, Napoléon Bonaparte était Corse. Mais sa descendance a épousé les plus grandes monarchies européennes puisqu’on retrouve de ses gènes dans le Nord européen et dans le sud (Espagne).

                                                        Quel mythe pour la création de la France ? après tout, Clovis n’était qu’un Roi, enfin, le premier Roi des francs, tandis que Charlemagne, lui, a été sacré empereur à Rome. Ce raccourci, cet oubli de Clovis Roi contre empereur, ne nous renseigne pas sur notre mythologie, mais bien sur celle de celui qui l’a oublié.

                                                        Nom d’une barbe fleurie !


                                                        • franc 25 septembre 2016 19:49

                                                          @clostra

                                                           - parce qu’un breton n’est pas un gaulois ,que la Bretagne n’est pas une partie de la Gaule !?

                                                           parce que tous les français descendent de Napoléon !?

                                                           Charlemagne n’est -il pas empereur de la France et de l’Allemagne !?


                                                        • clostra 27 septembre 2016 01:36

                                                          @franc
                                                          oui c’est vrai, suis-je donc bête ! mais, dans la Gaule de Clovis car je lis qu’avant

                                                          "L’Armorique :
                                                          Des réfugiés venus de Bretagne (l’actuelle Angleterre) s’installent en Armorique, qu’ils rendent indépendante du reste de la Gaule pour plusieurs siècles."

                                                          après, pour Charlemagne, on entre en terrain glissant. Nous ne conserverons tout de même ce personnage mythique qui a eu cette idée folle un jour d’inventer l’école, mais je comprends très bien que tous les européens, hongrois, espagnols puissent se réclamer de Charlemagne, moins de Clovis et sa Clotilde, la burgonde.

                                                          pour Napoléon, je ne comprends pas la question.


                                                        • eric 25 septembre 2016 19:50

                                                          J’ai l’impression que vous êtes assez exhaustif dans les poncifs bien pensant de la gauche inculte....Bel effort !

                                                          Je ne reviendrai pas en détail sur tout.. Bien sur il y a le Perse d’Ouzbekistan dont l’ouvrage contribué à la précision et à la diffusion de la notion de zéro en occident, mais dès lors que le but est de démontrer les préjugés des gauches plurielles, peut importe si il n’est en rien arabe, si Astérix à existé ou non, si 1 français sur 1000 a entendu parler de la guerre d’indépendance grecque, et surtout si au regard de vos critères, nous devrions être essentiellement.... Américains.....

                                                          En effet de nos jours, et en particulier à gauche, si vous regardez comment les gens s’habillent ( grunge casual), mangent, (écolo bio macrobiotique vitamines) ce qu’ils écoutent comme musique ( sans savoir de quoi il s’agit souvent comme certain groupe du Bataclan que je pourrai nommer...) leurs positions qui reflètent servilement toutes les modes américaines, ( le genre, l’intersectionalisme, le communautarisme homosexuel, arabe, africain, noir, juif, écolo, etc...pourtant étrangers à toutes les traditions politiques et culturelles françaises, vous devriez nous dire que nous sommes les enfants de la libre amérique....

                                                          Or, c’est à peu prêt le seul pays dont vous ne parliez pas ou guère..... 

                                                          Ce n’est même pas en imaginant que nous serions peu ou prou arabe parce que Muhammad Ibn Mūsā al-Khuwārizmī à écrit sur le zéro dans les année 800 (! !!!) c’est à dire à un moment ou le gros des troupes sous nos latitudes, parlait en gros le francique que vous défendez une vision de notre pays parfaitement absurde, mais surtout en passant absolument sous silence que nous sommes avant toute chose, aujourd’hui, en se fiant à vos critères ( un accumoncellement d’emprunts de résultats ou produits culturel ; qui valent pour vous identités ou origines, plus qu’un mode de sociabilisation des humains) les enfants de l’Amérique que ce soit pour le meilleur et pour le pire.

                                                          Je préfère la formule Sarko : oui, je crois qu’être français c’est aussi, quelque part, comme on dit dans vos jargon, comprendre les vannes dans Astérix, que l’on trouve cela drôle ou non du reste.

                                                          L’histoire de la Grèce après l’antiquité ? Passionnant, Allez, parlez nous des 500 ans d’occupation coloniale ! Du système de la razzias des enfants grecs pour en faire de force des janissaires etc... Il est vrai que beaucoup de nos contemporain n’ont pas toujours des idées très précises sur ces épisodes...

                                                          Et n’ayez pas peur, c’était pas des arabes mis des turques, donc, vous devriez pouvoir rester dans les clous de gauche...Enfin, peut être...


                                                          • Crab2 26 septembre 2016 10:47

                                                            Recentrer le débat :

                                                            Le plaisir est la racine de la morale, et Croire en l’Humain fait œuvre de civilisation quand prime sur l’irrationnel la recherche de l’éthique

                                                            Suites :

                                                            http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/09/racines-ou-references.html

                                                            ou sur :

                                                            http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/09/26/racines-ou-references-5852596.html


                                                            • alanhorus alanhorus 26 septembre 2016 13:15

                                                              Je propose de boycotter les articles concernant la sarkonerie.


                                                              • Salade75 26 septembre 2016 17:27

                                                                Bonjour,
                                                                Le fond de l’article est assez intéressant, mais ne me semble pas avoir le moindre rapport avec la phrase de Sarko.
                                                                Son propos n’était pas de disserter sur les ancêtres de la France, mais de dire que ce n’est pas parce qu’un pays est composé de X origines nationales différentes qu’il faut enseigner l’histoire et les coutumes de ces X pays au même niveau que celle dudit pays.
                                                                Donc qu’en France, on enseigne d’abord l’histoire de France avant celle de la Grèce, les traditions françaises avant celles du Maghreb, la langue française avant toute autre.
                                                                Pour cela il a commis l’erreur d’utiliser une image ; et il semble qu’avec la baisse du niveau moyen des élèves dont parle Rosemar dans un autre article, nous ne soyons plus capables de différentier l’image du sens ...
                                                                « Ceci n’est pas une pipe » disait Magritte


                                                                • smilodon smilodon 26 septembre 2016 22:40

                                                                  @ l’auteur : Bien entendu que nos ancêtres sont arabes !... Y’a qu’à voir le nombre de mosquées romanes ou gothiques du 11ème ou 12 ème siècle qui agrémentent nos paysages !!...... Le nombre de calvaire à presque chaque carrefour de nos campagnes !..... Le nombre de muezzin qui sonnent de leurs belles voix nos vêpres ou nos mâtines !!..... Les arabes sont en France depuis bien avant les gaulois ou les romains !..... Bien avant les « anglois » ou les wisigoths !.... Ils ne sont ni architectes ni maçons, c’est tout !......... Ils étaient certainement déjà là du temps des dinosaures !.... Je crois savoir que des ossements d’arabes ont été retrouvés du côté de la grotte de lascaux, écrabouillés sous sous la dépouille d’un diplodocus !!..... Je pense même qu’il sont le « chainon manquant », entre « lucy » et nos plus anciens « ancêtres » !.....NON ???.... Les « arabes » étaient là avant tout le monde, ils sont les plus forts, ils sont les meilleurs, et sans eux le monde ne serait point !..... OK !...OK !...OK !...... C’est bon !... Ca va !.... On a compris !...... N’en jetez plus, la cour est pleine !...... OK !.......STOP !........Marre. MARRE !........ Juste un truc : M’en fous qu’ils soient les premiers en tout, les « arabes », me demande juste ce que sera mon avenir avec ces « braves gens » !......... A part me faire trouer la paillasse en terrasse d’un café ou me faire écrabouiller devant un feu d’artifice, je vois pas bien !.....Mais vous avez sûrement raison !.... ILS SONT LES MEILLEURS !........ Puisque vous le dites !.... Point barre !.....Adishatz.


                                                                  • Crab2 30 septembre 2016 08:51

                                                                    C’est encore la faute des juifs,
                                                                    ils sont partout, partout, partout : figurez-vous que l’un d’entre-eux Bernard Giberstein inventa les bas nylon Dimanche et les collants sans coutures, puis un autre Marcel Bleustein-Blanchet*1 publiciste de génie les fait connaître de toutes les femmes sous la marque DIM – conséquence l’apparition presque spontanée dans l’espace public de belles jambes qui ne voulaient plus se cacher après des siècles ou montrer ses chevilles était le premier des péchés capitaux, enfin la mini ou la jupe courte fut et vint couronner le grand TOUT de la féminité assumée par de jeunes femmes qui ne se prenaient pas au sérieux, elles furent et sont pour nos jeunes générations décomplexées l’expression de la vie – ô lala, ô lala, quel grosse malheur, les enfoulardées et les enburkinidées vont en faire une jaunisse – mais, mais pas seulement...

                                                                    Suites  :

                                                                    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/09/un-dimanche-particulier.html

                                                                    ou sur :

                                                                    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/09/30/un-dimanche-particulier-5854398.html


                                                                    • biondo biondo 22 octobre 2016 02:06

                                                                      La croyance en une race française n’est pas du tout farfelue si l’on se réfère à l’origine du mot français qui est franc. La France s’est construite à partir du royaume des Francs, tribu germanique qui constitue une sous-ethnie de la grande famille européenne. Cependant, l’ensemble du territoire actuel de la France était habité par des tribus gauloises auxquelles se sont greffées mais en petit nombre et pas partout, les conquérants romains. Les invasions germaniques puis normandes ne constituèrent pas de grands déplacements humains. L’on en retrouve trace y-compris en Sicile où le type méditerranéen dominant laisse place à des types curieusement distincts, à peau claire, cheveux blonds ou roux et yeux bleus, et parfois au sein d’une même famille. Mais dans l’ensemble, la population d’avant la conquête romaine n’a guère changé. Les invasions ont eu des conséquences linguistiques et culturelles mais très peu au plan ethnique, sachant que les Gaulois possédaient des caractèristiques proches voire semblables aux Germains.

                                                                      Quant aux Arabes, il faut faire attention à ce que cache le mot. L’islamisation de l’Afrique du Nord puis de l’Espagne s’est accompagnée de l’arabisation des patronymes et du langage (pour la frange sociale supérieure et urbaine au demeurant) mais pas au plan ethnique car les Arabes étaient peu nombreux et leur succès tient à la conversion massive des populations des pays conquis. Ainsi l’apport scientifique dit Arabe est en fait un apport espagnol au temps où l’Espagne était islamisée et donc arabisée. 
                                                                      Il y aura lieu de developper tout ceci dans un article mais il importe de noter que sous couvert d’influences culturelles dues à une toute petite frange de voyageurs instruits, la population a peu changé au long des siècles. Il faudra les migrations du début du XXe pour que des éléments italiens et polonais (dans une moindre mesure) viennent prendre le relais des envahisseurs romains puis germains de jadis. Les Gaulois n’ayant pas eu de langage écrit, ont forcément moins laissé de trace mais ce sont eux qui composent le peuplement le plus ancien qu’on connaisse de nos contrées.
                                                                      Il est donc fondé de parler de « nos ancêtres les Gaulois ». C’est leur sang qui circule encore majoritairement dans les veines des actuels Français. Mais cela durera-t-il ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jordi Grau

Jordi Grau
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès