• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > « Paris brûle-t-il » ?

« Paris brûle-t-il » ?

317 voitures brûlées dans la nuit du 13 au 14 juillet, 10 000 policiers et gendarmes mobilisés, présence d’hélicoptères dans le ciel de Paris et policiers sur les toits de la capitale ; c’est la guerre civile ?
Non juste la célébration de la fête nationale française !
Tout au long de l’année mais surtout le jour de l’an et le 14 juillet c’est le même scénario, voitures incendiées, policiers agressés, ce phénomène a tendance à s’amplifier au fil des années et n’est pas prêt de s’arrêter.

Bals populaires et feux d’artifice, mais un jour surtout symbolique pour la société Française gâché par des voyous des écervelés des jeunes sans repères et sans valeurs.
Et si la jeunesse de ce pays, en tous cas d’une partie, n’a plus comme idéal que de casser et de mettre le feu c’est un désastre pour notre République qui est programmé.
Les raisons invoquées pour tenter d’expliquer les débordements sont nombreuses ; précarité, oisiveté, échec scolaire, chômage.
Mais c’ est d’ abord la faillite de l’éducation de parents complètement débordés par leur progéniture et qui eux mêmes souvent en situation d’ extrême pauvreté, survivants seulement grâce à l’assistanat de l’Etat et des associations caritatives, n’arrivent plus à faire face à leurs obligations parentales.
C’est peut-être aussi l’échec d’un système, mais la nation et l’éducation nationale ne peuvent pas tout, quand on fait des enfants le devoir des parents est d’en assurer la responsabilité et l’éducation, point à la ligne.
 
Combien de voitures parties en fumée l’année dernière, 40 000 ou 50 000, la fiabilité des chiffres dans ce domaine est contestable car il y a des enjeux politiques, toutes vérités ne sont pas bonnes à dire pour le gouvernement actuel de droite à vocation sécuritaire, ou dans le passé de gauche plus social, mais tout aussi inefficace à lutter contre la délinquance.
 
Le pauvre quidam qui découvre sa voiture calcinée au petit matin se retrouve dans une situation bien difficile, lui qui a tant besoin de son auto pour aller travailler, faire les courses etc...
Viennent ensuite les démarches et les tracasseries avec l’assurance et l’attente de son indemnisation.
La loi Jean-Luc Warsmann ( UMP ) député et président de la commission des lois à l’assemblée nationale, permet à la victime n’ayant pas une assurance responsabilité civile d’obtenir jusqu’à 4000 euros dédommagement.
D’autres part le propriétaire d’un véhicule incendié volontairement, s’il a obtenu la condamnation du délinquant, peut recevoir une avance de 3000 euros du Service d’assistance au recouvrement des victimes ( SARVI ) si bien sûr et c’est souvent le cas il a des difficultés à percevoir les dommages et intérêts qui lui sont dus.
 
Johnny Hallyday enflamme des milliers de spectateurs le soir du 14 juillet au champs de mars, peut-être a-t-il chanté sa célèbre chanson " Le feu "
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.95/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

114 réactions à cet article    


  • Massaliote 15 juillet 2009 09:43

    A MARSEILLE POUR LE 14 JUILLET 31 INTERPELLATIONS. Un coup de feu tiré sur les policiers, de multiples incendies, jets de projectiles sur les forces de l’ordre, un policier blessé par une pierre. Bilan provisoire et connu à cet instant... (Ne pas oublier la censure)A méditer, 31 interpellations représenterait parait-il le tiers pour l’ensemble de la France. Etonnante impuissance des pouvoirs publics. Il est vrai que si les flics s’investissaient davantage le tam-tam merdiatique condamnerait ce scandale !


    • Fergus fergus 15 juillet 2009 10:37

      Au total, ce sont plus de 500 voitures qui ont brûlé. Un nombre en augmentation et un désastreux constat qui montre à quel point le pouvoir Ump, enfermé dans un carcan purement sécuritaire, est incapable de répondre, malgré les rodomontades de Sarkozy et le recours à des artifices de statistiques pour masquer l’ampleur de l’échec !

      Jamais en revanche les populations des quartiers chics n’ont été autant chouchoutées, bénéficiant d’une présence policière dissuasive 2 à 3 fois supérieure à celle des quartiers populaires. Merci qui ?


      • Massaliote 15 juillet 2009 12:10

        Une réponse :

        « On croit volontiers que l’insécurité est toujours et néces­sai­re­ment en elle-même une calamité…
        En réalité elle joue un rôle important dans le maintien de la stabilité du système. Elle concourt utilement par exemple à dé­mo­raliser les populations, et par là même aussi à les convaincre de la va­nité qu’il y aurait à vouloir s’opposer au « sens de l’histoire » (tel que le définissent les autorités). On pourrait dire aussi qu’elle a une fonc­tion rééducative. Elle achève de réduire les individus à l’impuissance et de les mettre dans l’incapacité de ne rien entreprendre contre la no­menklatura en place. Bref, c’est un instrument efficace de contrôle so­cial. On lui est redevable de soustraire les autorités aux désa­gré­ments liés à une hypothétique et toujours aléatoire contestation ve­nue de la base.On comprend dès lors le soin tout particulier qu’elles mett­ent à la laisser se développer comme elle le fait. Elles ne disent na­turellement pas qu’elles sont pour l’insécurité (non quand même), mais elles ne s’emploient pas moins à la favoriser discrètement. L’in­sécurité a parallèlement encore une autre fonction péda­go­gi­que : celle d’habituer progressivement les populations à l’ab­sence de droit.La croyance en l’existence du droit n’a en effet de sens que dans un Etat de droit. Dans un Etat qui n’ est pas de droit ou l’est de moins en moins, parce que les autorités elles-mêmes en pren­nent de plus en plus à leur aise avec le droit (quand elles n’en vien­nent pas purement et simplement, comme c’est souvent le cas, à se mettre au-dessus du droit), une telle croyance perd évidemment tou­te raison d’être. A la limite même, elle pourrait passer pour sub­versive. »Eric Werner – De l’extermination, Editions Thael – 1993.


      • Fergus fergus 15 juillet 2009 16:19

        Vous avez probablement raison, Massaliote, il est de l’intérêt de l’état sarkozyste de maintenir un certain niveau d’insécurité pour justifier le recours à un état fort et à une police répressive.

        Tout est dans le dosage : jusqu’où laisser monter cette insécurité avant d’être accusé de laxisme ou, pire, d’incapacité à maîtriser la situation, Jusque là, tout va bien pour l’Ump, la gauche étant, dans l’esprit de la majorité des Français, réputée encore plus incapable qu’elle pour lutter efficacement contre les casseurs et les délinquants.

        Le jeu n’en est pas moins dangereux et peut, tôt ou tard, s eretourner contre les manipulateurs, tel un boomerang !


      • Gabriel Gabriel 15 juillet 2009 10:39

        Bonjour,

        Une chape de plomb est mise sur ce type d’information dans les média contrôlé par la bande à Sarko. Il ne faut pas que la population sache l’échec cuisant de la politique sécuritaire de ce gouvernement qui se fait élire à chaque fois grâce à cette insécurité. Les chiffres de la délinquance sont comme ceux du chômage, truqués au maximum pour caché la triste vérité et l’incompétence notoire de ceux  qui nous gouverne.


        • Jiache 15 juillet 2009 10:42

          Encore un article au ras des pâquerettes. Je m’explique : le fait de coller d’aussi près à l’actualité ne peut être que néfaste à la réflexion.
          Reprenons les réactions suite au caillassage de Guaino : réactions outrés, zones de non droits etc, etc. Il s’avère en fait que ce caillassage était préparé, et bien organisé. Les journalistes ont sauté à pieds joints dans le piège, les agoravoxiens aussi.

          Agoravox média citoyen ou média poubelle ?


          • Vilain petit canard Vilain petit canard 15 juillet 2009 13:45

            « ce caillassage était préparé, et bien organisé » : vous avez des infos plus précises SVP ?


          • Jiache 15 juillet 2009 14:36

            @ vilain petit canard

            avez vous lu le canard de ce matin ?


          • Vilain petit canard Vilain petit canard 15 juillet 2009 14:44

            Eh non smiley , ça dit quoi ?


          • Jiache 15 juillet 2009 15:09

            Çà parle du caillassage de gaino. Au vu de votre pseudo, je vous conseil cet achat peu onéreux et fort salutaire.


          • sisyphe sisyphe 15 juillet 2009 10:46

            C’est un article, ça ?

            Au delà du compte rendu des faits, pour lesquels une dépèche AFP aurait largement suffi, aucune analyse un tant soit peu sérieuse des causes, conditions, circonstances, aucune mise en perspective sociale, psychologique, sociétale ; juste la mise en responsabilité des parents ; (certes en partie responsables), mais pour le reste... une discussion de comptoir constituée de poncifs et de lieux communs...

            Dérisoire.


            • Jack Nico 15 juillet 2009 10:53

              alors j’attends votre analyse , je suis curieux et j’aimerais m’instruire !


            • sisyphe sisyphe 15 juillet 2009 10:57

              Vous désirez vous instruire ?

              Profitez en !!



            • sisyphe sisyphe 15 juillet 2009 10:55

              J’oubliais : aucune analyse politique non plus, évidemment, ce qui va faire rappliquer, sur ce fil, inévitablement, tous les Dupont-Lajoie dans le triste et habituel défouloir sécurito-raciste (ça a déjà commencé).

              L’habituelle litanie de plainte contre les symptômes, sans jamais envisager de s’attaquer aux causes ; ce qui fait, évidemment, le jeu de l’appareil répressif, sans rien résoudre au problème.

              Quand on voit c’qu’on voit
              Et qu’on entend c’qu’on entend
              On est bien content de penser c’qu’on pense..


              • armand armand 15 juillet 2009 11:10

                La cause ?

                D’accord, il fallait pas parquer des populations difficiles dans des ensembles isolés..
                D’accord, il falait pas délocaliser les boulots non qualifiés.
                OK
                Mais surtout, l’incroyable laxisme de nos pouvoirs politiques qui ne devraient jamais tolérer que des branleurs en bande jouent à l’insurrection et terrorisent leur voisinage sans réponse adéquate - isolement de la zone sensible, envoi de forces adéquates avec fouille en règle de toutes les planques, caves, appartements si besoin, expulsion des délinquants étrangers et leurs familles, éloignement des autres dans des centres d’éducation fermés.
                J’allais oublier que la politique désastreuse de regroupement familial, y est aussi pour beaucoup.
                J’entends notre sisyphounet, bien au chaud dans son pays lointain où il peut jouer au Bwana, brâmer  : FAAAAAAAAAAACHHHIIIIIISSSTE !

                Lui qui n’a sans doute jamas vécu dans un quartier sensible où la délinquance est non un impératif financier (pour survivre, ce qui pourrait se concevoir) mais un choix de vie systématique, avec, bien souvent, l’envie de ’niquer la France’ alors qu’on en profite à fond au moyen d’allocations pléthoriques versées à de véritables usines à reproduction.

                Mais on bon Sisyphe, tout ce que tu gagneras en bridant les forces de l’ordre c’est de faire monter la hargne des policiers qui n’en peuvent mais, et une furieuse envie de la vaste majorité de la population respectueuse de la loi de recourir à l’autodéfense.


              • sisyphe sisyphe 15 juillet 2009 11:15

                Mais on bon Sisyphe, tout ce que tu gagneras en bridant les forces de l’ordre c’est de faire monter la hargne des policiers qui n’en peuvent mais, et une furieuse envie de la vaste majorité de la population respectueuse de la loi de recourir à l’autodéfense.

                Déjà, tout ce qu’on a gagné, en supprimant la police de proximité, et les différents relais sociaux entre les « jeunes des quartiers » et les institutions, n’a fait qu’augmenter, comme c’était largement prévisible, et annoncé, la délinquance.

                Donc, continuons dans le tout-répressif, en ne « bridant pas les forces de l’ordre » , comme tu dis, et les émeutes de 2005, n’auront été qu’un aimable jeu de rôle, en comparaison de ce qui nous attend.

                Vachement intelligent, comme raisonnement !


              • Bois-Guisbert 15 juillet 2009 11:28


                « L’habituelle litanie de plainte contre les symptômes, sans jamais envisager de s’attaquer aux causes ; ce qui fait, évidemment, le jeu de l’appareil répressif, sans rien résoudre au problème. »

                Quoi qu’il en soit, personne ne comptait sur l’inénarrable Sisyphe et ses théories à la graisse de chevaux de bois, élaborées par les plus distingués sociologues, pour prendre acte du fait que certaines communautés ont une aptitude naturelle à l’intégration, alors que d’autres n’en ont absolument aucune.

                Et la solution à cette cause des causes n’est pas abordée par Wikipedia. Par les distingués sociologues non plus, par le fait.


              • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 11:33

                Et la solution à cette cause des causes n’est pas abordée par Wikipedia. Par les distingués sociologues non plus, par le fait.

                A part des généticiens du niveau de Sarkozy, personne non plus n’a déterminé de « tendance criminogène » de telle ou telle population...


              • Bois-Guisbert 15 juillet 2009 11:47

                A part des généticiens du niveau de Sarkozy, personne non plus n’a déterminé de « tendance criminogène » de telle ou telle population...

                Pourquoi vous traduisez « inaptitude à l’intégration » par « criminogène » ?

                P.S. - Si vous savez pas, répondez pas.


              • Bois-Guisbert 15 juillet 2009 11:49

                Ooooooops

                Pourquoi vous traduisez « inaptitude à l’intégration » par « tendance criminogène » 

                P.S. - Idem.
                .


              • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 11:50

                Pourquoi vous traduisez « inaptitude à l’intégration » par « criminogène » ?

                Je n’ai fais que vous citer.


              • armand armand 15 juillet 2009 11:57

                Je ne voudrais pas te choquer davantage, Sisyphe, mais le problème n’est pas le tout-répressif mais le choix d’un ’semblant’ de répressif qui s’abat surtout sur ceux dont la capacité de nuisance est presque nulle.
                Si réellement le gouvernement choisissait la répression, les émeutiers style 2005 seraient terrés chez eux de peur de prendre une bastos.
                Mais pour te rassurer, je crois qu’il serait plus intelligent de s’attaquer aux causes tout en manifestant une rigieur sans faille.


              • sisyphe sisyphe 15 juillet 2009 12:06

                Voilà ; nous sommes quasiment d’accord.

                S’attaquer aux causes, au lieu de vouloir éradiquer les symptomes.

                Quant à la répression, je suis bien d’accord qu’elle est nécessaire, mais avec discernement.
                Foutre une quantité de jeunes en taule, c’est, comme on l’a déjà dit, leur donner un diplôme et une autorité auprès de leurs cadets.

                Dans ce cadre, les peines de travail d’intérêt général (pour la délinquance ordinaire), me semblent beaucoup plus « formatrices » et adaptées à un aspect didactique de la punition.

                Par ailleurs, pour les vrais gros délinquants (de tous genres, et, notamment, ceux également en cols blancs), je suis également pour une justice ferme ; mais là, on entre dans le domaine du vœu pieux...


              • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 15 juillet 2009 13:44

                mais ,armand,la police tolère les insultes et autres agressions verbales sur des honnetes gens en pleines cour d’assises,alors ton cinema....


              • dapeacemaker911 15 juillet 2009 13:49

                @armand :

                je doute que tu vives dans ces quartiers toi meme... ou alors dans le pavillon d en face.

                Si tu connais la situation de ces quartiers alors tu sais que c est juste invivable, pour un adulte doué de raison, et encore plus pour un enfant dont la psuché est en construction.

                Les forces de l ordre sont entrainés a faire face a l ennemi peri urbain, la lecon est bien rentrée, bien ancrée.

                Dans ce pays ou ni les elus ni les forces de l ordre ne respectent plus la Loi, dans ce pays on l ont pressurise chaque jour un peu plus le petit peuple (flics comprit), on s etonne de voir que les plus faibls d entre nous petent un plomb ?

                Avugles ? stupides ? egocentriques ? choisissez votre categorie.

                Quand une nation voit en sa jeunesse un enemi, cela ne flair pas bon.

                Tout le monde en a raz le bol, mais on est trop con pour s en prendre aux RESPONSABLES, levez les tetes, la mafia est EN HAUT !!!!!
                pas en bas parmis une bande de jeunes gamins desoeuvrée.

                Bande de lache.

                Courage a notre Jeunesse, a notre avenir, soyez unis et solidaires car le combat sera rude.




              • NICOPOL NICOPOL 15 juillet 2009 13:54

                « S’attaquer aux causes, au lieu de vouloir éradiquer les symptomes. »

                Certes. A condition de ne pas confondre causes et mauvais traitements.

                En clair : prendre l’incapacité du Gouvernement actuel à traiter convenablement le problème pour la cause de ce problème (« c’est la faute à Sarko »).

                Le hic : si on remonte vraiment aux causes de la violence urbaine au lieu de brailler sur Sarko, on risque de tomber sur des éléments compromettants pour une certaine « gauche » bien-pensante. Oups...


              • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 14:07

                si on remonte vraiment aux causes de la violence urbaine au lieu de brailler sur Sarko, on risque de tomber sur des éléments compromettants pour une certaine « gauche » bien-pensante.

                Sauf qu’en faisant une rétrospective, on peut tomber sur la période où Sarkozy était Ministre de l’Intérieur et candidat en même temps (d’ailleurs en écoutant ses discours de ministre présidentiable, on peut se demander s’il n’a pas fait sa campagne en partie aux frais des contribuables). Et là, loin de défendre la politique de Miterrand et Chirac, on en trouve des gaffes.


              • NICOPOL NICOPOL 15 juillet 2009 14:37

                « on peut tomber sur la période où Sarkozy était Ministre de l’Intérieur »

                On ne peut pas faire croire que le problème des banlieues trouvent ses origines dans les 4-5 dernières années, mêmes les 10-15 dernières (période Chirac).

                Car les ados et jeunes adultes qui sont à l’origine de ces problèmes sont les produits de l’éducation (ou plutôt de la non-éducation) qu’ils ont reçue de leurs parents et de leurs enseignants, ainsi que de l’environnement social et économique de leurs banlieues. Tout cela s’est mis en place progressivement à partir du moment où on a fait venir en France leurs parents ou grands-parents, sans se donner les moyens matériels et idéologiques de les intégrer (« assimiler », comme on dit) dans la société française.

                C’est donc un peu toute l’histoire de la France de l’après-guerre et post-coloniale qu’il faudrait revisiter, avec pas mal de cadavres dans les placards. C’est probablement indispensable, dès lors qu’on n’en détourne pas l’objectivité au bénéfice d’une idéologie ou d’une lutte politique d’aujourd’hui. Et qu’on en tire des conclusions valables et opérationnelles, même si elles ne plaisent pas à tout le monde.


              • Bois-Guisbert 15 juillet 2009 14:44

                Je n’ai fais que vous citer.

                Je vous avais pourtant dit : Si vous savez pas, répondez pas.


              • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 14:47

                J’adhère à votre dernier post, Nicopol. Pas mieux.


              • Hieronymus Hieronymus 15 juillet 2009 14:53

                Armand, je vous ai plusse, j’approuve totalement vos propos :
                « Mais surtout, l’incroyable laxisme de nos pouvoirs politiques qui ne devraient jamais tolérer que des branleurs en bande jouent à l’insurrection et terrorisent leur voisinage sans réponse adéquate - isolement de la zone sensible, envoi de forces adéquates avec fouille en règle de toutes les planques, caves, appartements si besoin, expulsion des délinquants étrangers et leurs familles, éloignement des autres dans des centres d’éducation fermés. J’allais oublier que la politique désastreuse de regroupement familial, y est aussi pour beaucoup. »

                Ce que vous proposez (et que j’approuve) n’est ni plus ni moins qu’une operation militaire, la seule solution pour que la peur change de camp !
                il faudrait proceder de la meme facon que l’armee allemande (rien a voir avec le nazisme) a fait avec la police francaise en janvier 1943 ds les quartiers du vieux port de Marseille ou ils sont finalement venus a bout de la pegre et du banditisme qui y regnait en toute quietude depuis des decennies..
                ils ont tout boucle, procede immeuble par immeuble, des milliers d’arrestation mais ils ont finalement expurge cet abces, ce foyer de delinquence permanent !
                si on y renonce par lachete et demission, l’infection ne fera que progresser, il y a des armes de plus en plus sophistiquees ds les caves et nous deboucherons sur une veritable guerre civile ! or depuis 30 ans, le pouvoir par crainte de l’affrontement (et a cause de discours angeliques debiles) n’a fait que pousser la poussiere sur le tapis, on connait la suite ..

                Deja lors des emeutes urbaines, il suffirait qu’une equipe de police de releve nocturne aille cueillir les emeutiers a partir de 2-3h du matin qd ils rentrent dormir apres une soiree de saccages bien remplie, pourquoi ne le fait on pas, pourquoi ?


              • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 15:04

                Continuez Guibert, le poisson est presque noyé. Je ne vous avais pas spécialement demandé de réponse, vous savez. Surtout de ce niveau là. Je préfère les pavés à lire en général, plutôt que les petites historiettes de 20 lignes.

                Que définissez-vous donc quand vous parlez « d’inaptitudes à l’intégration » ?
                S’intégrer c’est respecter les lois - pour certains jusqu’à adopter les traditions, us et coutumes - du pays d’accueil.
                En l’occurrence ici, si je ne m’abuse, vous parlez bien d’inaptitude à respecter les lois (donc une partie du processus d’intégration), puisque l’article traite des émeutes en banlieues. D’où ma reprise de votre expression « criminogène ».


              • finael finael 15 juillet 2009 15:30

                @ Bois-Guisbert (« de » peut-être ?)

                « certaines communautés ont une aptitude naturelle à l’intégration, alors que d’autres n’en ont absolument aucune »

                Et les nègres ont le rythme dans le sang peut-être ?

                Qu’est-ce à dire ?

                Voilà qui fleure bon la suprématie toute aussi « naturelle » de l’homme blanc ayant servi de prétexte à la colonisation ... voire la « suprématie naturelle de la race aryenne » prônée par un certain dictateur d’origine autrichienne et mauvais peintre au demeurant.

                @Hieronymus

                « il faudrait proceder de la meme facon que l’armee allemande (rien a voir avec le nazisme) a fait avec la police francaise en janvier 1943 »

                « rien à voir avec le nazisme » ? mais alors que faisait cette armée allemande en 43 à Marseille ?

                Quant à la police française, s’il m’en souvient, c’est bien elle qui a procédé à la grande rafle du Vel d’Hiv de juillet 42 ?

                D’ailleurs en 43 à Marseille ce n’était pas la police française, mais la milice de Joseph Darnand qui collaborait avec les forces d’occupation ainsi que des truands tels que le tristement célèbre Pierre Bonny, ou encore Henry Lafont.

                Décidément vos nostalgies ne se distinguent guère de celles d’anciens adorateurs du drapeau à croix gammée !


              • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 15:53

                Effectivement, finael, c’est drôle de voir évoquer « l’éradication du crime » par les « services » de l’époque quand on connait toutes les crapules qu’il y avait au 93 rue Lauriston. De vrais saints...


              • Hieronymus Hieronymus 15 juillet 2009 16:02

                @ Finael
                je l’attendais « celle-la », facile !
                force est de constater que depuis des decennies la police francaise etait incapable par pusillanimite de venir a bout de ce quartier de la pegre et que seules des circonstances extremes de guerre ont permis ce deploiement et que seul un usage de force redoutable a eu finalement raison de cette zone de non-droit ..
                et n’allez pas me faire de proces en sympathie du nazisme, cela n’a rien a voir !

                PS : vous aurez l’air fin ds 20 ou 30 ans qd votre femme sera voilee, votre fille sera voilee
                et vous devrez 3-4 fois par jour hurler avec tout le monde « allah ouak’bar »


              • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 16:14

                vous aurez l’air fin ds 20 ou 30 ans qd votre femme sera voilee, votre fille sera voilee
                et vous devrez 3-4 fois par jour hurler avec tout le monde « allah ouak’bar »

                Pffffiouuuuu, je suis rassuré, j’avais imaginé une pointe d’antisémitisme... Ouf !!
                Par ailleurs, votre solution d’éradication du crime, c’est... la guerre ?? C’est fin, j’y avais pas pensé.


              • Bois-Guisbert 15 juillet 2009 16:32

                 certaines communautés ont une aptitude naturelle à l’intégration, alors que d’autres n’en ont absolument aucune »

                Et les nègres ont le rythme dans le sang peut-être ?

                Qu’est-ce à dire ?


                C’est-à-dire que certaines communautés trouvent leur place dans nos société et ne font pas d’histoire, tandis que d’autres restent en marge et créent des problèmes souvent graves.

                Pour l’anecdote, on notera que les études spécialisées créditent les premières de Q.I. moyens supérieurs à 100, et le secondes de Q.I. moyens inférieurs, voire bien inéfieurs, à 90...

                P.S. - Vous ne croyez pas que les nègres ont le rythme dans le sang ?


              • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 15 juillet 2009 16:38

                et toi bois de ..... t’as un qi de moins 185 genre wisigoth ou ostrogoth ?
                pauvre type !


              • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 16:58

                Pour l’anecdote, on notera que les études spécialisées créditent les premières de Q.I. moyens supérieurs à 100, et le secondes de Q.I. moyens inférieurs, voire bien inéfieurs, à 90...

                Notez, notez. Vous faîtes bien d’aborder ces études de manière « anecdotique », car aucune conclusion ne va pour l’instant dans le sens d’une éventuelle « supériorité intellectuelle génétique ».
                Et d’ailleurs, donner seulement ces chiffres est fortement approximatif puisqu’il y a pléthore d’autres données devant être analysées et corrélées.
                C’est comme donner une cuisse de caille pour rassasier un crocodile.



              • Bois-Guisbert 15 juillet 2009 17:17

                car aucune conclusion ne va pour l’instant dans le sens d’une éventuelle « supériorité intellectuelle génétique ».

                Je ne crois pas que tout soit génétique dans les questions d’hérédité et d’atavisme... Je ne crois pas plus à l’existence d’un « gène de la musique » chez les Bach, que d’un « gène de la peinture » chez les Brueghel !


              • Bois-Guisbert 15 juillet 2009 17:21

                Vous faîtes bien d’aborder ces études de manière « anecdotique », 

                Mais, quoi qu’on en pense, dans le contexte immigrationniste français, l’anecdote correspond à quelque chose de très concret.


              • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 17:31

                Dans un contexte scientifique, votre anecdote correspond également à quelque chose de très concret : l’approximation.


              • Hieronymus Hieronymus 15 juillet 2009 17:36

                @ Nobody
                je prefererais 100 fois avoir tort et que vous ayez raison
                mais a chaque fois la violence monte d’un cran ds les cites
                lors des emeutes de Villiers le Bel on a tire a balles reelles sur les policiers
                c’est absolument intolerable, la prochaine fois ils utiliseront des engins de guerre
                contre les vehicules de police et il y aura des morts ds les rangs des forces de l’ordre !


              • sisyphe sisyphe 15 juillet 2009 18:09

                il faudrait proceder de la meme facon que l’armee allemande (rien a voir avec le nazisme) a fait avec la police francaise en janvier 1943 ds les quartiers du vieux port de Marseille ou ils sont finalement venus a bout de la pegre et du banditisme qui y regnait en toute quietude depuis des decennies..

                Ah, ce brave Hyeronimus, et sa nostalgie de l’ordre allemand (rien à voir avec le nazisme, of course)...

                C’est d’ailleurs bien connu ; depuis le passage de l’armée allemande, plus aucun banditisme à Marseille !!

                Et sinon, vous avez des posters de la Waffen SS, pour verser quelques larmes, , quand vous écoutez Lily Marlene  ?


              • Hieronymus Hieronymus 15 juillet 2009 18:45

                vous savez lire Sisyphe ?
                j’ai deja repondu aux moqueries du meme acabit au-dessus
                mais vous ne savez pas lire alors vous en remettez une couche ..


              • Lucien Denfer Lucien Denfer 15 juillet 2009 18:55

                Peut-être pacre que les initiateurs ne sont pas ceux que l’on croit, auquel cas on ne se cueille par entre collègues. 


                A qui profite le crime ?

              • Axel de Saint Mauxe Nico 15 juillet 2009 21:27

                @dapeacemaker911

                J’habite « le pavillons en face ». J’observe depuis des années l’évolution de la société séquano-dynonisienne dont je fais partie. A force de voir d’écouter les conversations dans le RER ou le tram. Le constat est édifiant :

                - jeunesse larguée en rupture : il y a eux et les français.

                - pertes des repères sociaux culturels et moraux : une partie de la jeunesse est dores et déjà perdue, car inemployable. Banalisation de la violence, du sexe (bandes de jeunes filles de 15 ans parlant de partouzes devant les voyageurs médusés du tram) ; méconnaissance du pays où ils vivent, règles de politesse inconnues etc...

                - enfermement : savez vous que les parents d’élèves de Clichy sous Bois ont peur d’envoyer leurs enfants en sortie scolaire à Paris, car réputée dangereuse  ?

                - mafias, trafics en tout genre, vols de voiture fréquents

                - Emergence de forces nouvelles, jusque là ignorée par le France : la religion fait dans le 93 une montée fulgurante. La ferveur des musulmans est de plus en plus forte, surtout chez les jeunes (l’islam offre les repères que le république a abandonné), mais aussi fort prosélythisme évangéliste américain. La Seine Saint Denis sera vraisemblablement le département le plus religieux de France dans les années à venir... allez vous promener dans le très beau parc (c’est vrai) de la Courneuve un dimanche : vous aurez l’impression d’avoir fait un saut à Téhéran.

                Il est clair que l’état républicain laïc a complètement échoué. Les flics font ce qu’ils peuvent, mais il ne sont ni nounous, ni parents, ni instits, ni profs, ni prêtres, ni immams.

                Si chacun prend sa place, on aura peut-être moins besoin d’eux.

                Désolé pour les laïcards mais la religion (toutes confondues) est peut être le seul salut pour ce morceau de France abandonné.


              • armand armand 16 juillet 2009 09:53

                Désolé, mon grand, j’habite bien dans un quartier composé d’immeubles HLM, grands et petits. Je suis au ’29’ et ceux qui me posent problème sont au ’27’. Sans parler de batiments plus grands à 200 mètres de là, où franchement, compte tenu de ce qui s’y passe, je baisserais les bras.
                Déshérance ? Sans doute pour certains ; La plupart sont enfants d’éboueurs, ou de deuxième ou troisième femmes de familles polygames qu’on logeait là pour les ’fractionner’. Mon voisin immédiat, à qui j’ai récemment évité la taule en témoignant qu’il ne faisait que ’chahuter’ a eu plusieurs occasions de travailler : à chaque fois, arrivé en retard, piqué dans la caisse, démissionné. Ses parens sont respectivement infirmière et gérant de pizzéria.
                Quant au dealer en chef, en liberté conditionnelle, il est issu d’une fratrie de Maliens dont le père, éboueur à la retraite, menace régulièrement l’assistant social ou la gardienne chaque fois qu’ils font une remarque. Bien qu’il soit en ’conditionnelle’, il roule en voiture de luxe, fait du barouf sous les fenêtres à une heure du mat’.
                Alors ce ne sont pas des désespérés, loin s’en faut. Mais ils souscrivent tous à une sous-culture qui valorise exclusivement la gratification immédiate et l’illicite.
                Il y a le phénomène ’bande’ - car les plus grands drainent dans leur sillage les 12-15 ans et leur distribuent de la monnaie.
                Et SURTOUT un comportement qu’ils partagent avec des jeunes nettement plus favorisés qu’eux, « on fait ce qu’on veut, quand on veut, et on vous emmerde ».


              • dapeacemaker911 16 juillet 2009 12:23

                @nicopol et nobodyknowsme

                « corruption, nous te brulerons »

                Vous etes bien rigolos tous les deux.... et surtout bien symptomatiques de la situation....
                -« Bah toi la gauche elle est nulle elle a fait ca et ca »
                « bah toi ta droite on voit ce qu elle fait, elle est nulle nulle nulle »

                Bien resumé, gauche et droite se valent, corruption, compromission, les deux sont nulles.

                Bon maintenant qu on a (peut etre) comprit que gauche et droite roule pour les memes (ceux qu on le fric et le vrai pouvoir), on fait quoi ?
                on continue de faire rouler ce systeme mafieux ?

                Moi je pense que les jeunes racailles de banlieux sont bien plus proches d une solution que tous les « bien pensants » que vous pensez etre.

                TOUT CRAMER !!! VITE VITE !!!

                commençons par l elysée, puis le senat et l assemblée.

                Au moins quand ces institutions bidonnées par des siecles de corruption ne seront plus qu un tas de cendre, nous n aurons plus le loisir de se repeter ’y a pire ailleur’, ou bien « nos enfants se demerderont avec ce qu on leur laisse »
                 et ENFIN, nous pourrons imaginer de vrais alternatives.

                Notre France est MORTE !!!!! VIVE LA FRANCE !

                La france n a pas de couleur, juste des valeurs sans cesse bafoués :
                Liberté, Egalité, Fraternité, SOUVERAINETé POPULAIRE !




              • goc goc 15 juillet 2009 11:12

                De toute façon, ne vous faites aucunes illusions : tant que l’insécurité rapportera des voix au FN, grand pourvoyeur de vote sarkozien, ce gouvernement ne fera rien pour endiguer l’insécurité, bien au contraire, toute provocation sera la bienvenue

                le meilleur exemple est cette politique du « 2 poids - 2 mesure » avec l’interdiction du groupuscule « ex-tribu K » en meme temps que la protection des groupuscules faschistes et racistes de la LDJ et du Betar

                Sans oublier l’instrumentalisation du proces Fofana et la ridiculisation du ministre de la jutice sommé d’obeir aux communautaristes les plus extremistes.


                • non666 non666 15 juillet 2009 14:42

                  Goc, je crois qu’il ne faudrait pas confondre le FN et l’UMP/Betar/LDJ....

                  Sarkozy « simule » l’un, (mal d’ailleurs) et sert très clairement les interets des autres.

                  Il faut etre gauchiste pour ne pas voir la diffrence....ou etre un complice.

                  Car depuis que les gauchistes disent « fachistes », la droite a l’habitude de voir designer ses nationaux nationalistes et patriotes.
                  Cela a commencé avec deGaulle (« coup d’etat permanent », rien de moins....), puis avec Chirac et Lepen.

                  Du coup en « traitant » Sarkozy de FN, VOUS le legitimez dans l’habit de reprensentant legitimes de la France.....
                  Mefiez vous, a ce jeu la Sarkozy pourrait vous endre le meme serviuce en declarant Segolene « representante legitime de la classe ouvriere »....

                  Oui, c’est aussi drole.


                • LaEr LaEr 15 juillet 2009 11:20

                  La surabondance législative a généré un peuple de moutons, mais leurs enfants ne sont pas des agneaux.


                  • Gazi BORAT 15 juillet 2009 11:21

                    Constat apocalyptique qui tendrait à évoquer une France en vie « d’étatsunisation », avec ses ghettos où règne la loi de la jungle...

                    La voiture incendiée, lors de dates maintenant ritualisées comme le 31 décembre ou le 14 juillet, promue comme étalon de « l’insécurité ».

                    L’auteur mentionne toutefois les indemnisations qui peuvent être intéressantes lorsqu’il s’agit d’un véhicule à bout de souffle. Un certain nombre d’incendies de véhicules sont évidemment volontaires.. mais parfois du fait du propriétaire !

                    Pour le dernier bilan, certains s’interrogeraient :

                    "

                    1.147 véhicules ont été incendiés au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre 2008-2009, contre 878 durant la même période de l’année précédente. Sur Europe 1, le porte-parole du ministère de l’Intérieur révèle que, malgré ce « chiffre mauvais », le nombre de voitures brûlées a diminué sur l’ensemble de l’année 2008. Il s’interroge également sur d’éventuelles « fraudes à l’assurance » qui pourraient expliquer des incendies de voitures dans des départements où la nuit n’a pas été émaillée d’incidents.

                    http://www.europe1.fr/Info/Actualite-France/Faits-divers/Nouvel-an-30-de-vehicules-incendies-en-plus/(gid)/191357

                    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/01/03/01016-20090103ARTFIG00147-les-fraudes-a-l-assurance-sont-de-plus-en-plus-nombreuses-a-la-saint-sylvestre-.php

                    http://www.rue89.com/2009/01/03/voitures-brulees-un-record-2009-en-trompe-loeil

                    gAZi bORAt


                    • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 11:29

                      Le nombre de voitures brûlées pourrait peut-être même servir d’étalon pour la conjoncture économique et d’indicateur pour Jean-Marc Sylvestre. Les propriétaires, en difficulté économique et ne pouvant renouveler leur véhicule, le font cramer pour toucher l’assurance...
                       ; - )


                    • Gazi BORAT 15 juillet 2009 12:02

                      @ MCM

                      J’ai cité mes sources, dont « Le Figaro » et vous laisse à vos responsabilités de l’affubler d’une étiquette de « repaire de veules et de pervers ».

                      gAZi bORAt


                    • Annie 15 juillet 2009 12:20

                      Question subsidaire : la prime à la casse aura-t-elle un impact sur le nombre de voitures incendiées ?


                    • Go Khla Yeh 15 juillet 2009 13:07

                      Tant qu’un gros pourcentage de français refusera de nommer les vrais coupables de ces débordements, à savoir les émeutiers, les brûleurs de voitures, il sera impossible à quiconque de les retenir, des les punir de façon à ce qu’ils ne recommencent plus.
                      Tant qu’une grosse majorité de français justifiera ces comportements, ces agressions perpétuelles contre leur pays, par des « indigènes de la république », comme ils se nomment eux-mêmes (« français », c’est une insulte pour eux, sur leur sono le disque qui tourne exige de baiser la France), tant bref que les français trouveront normal d’être molestés et insultés par des citoyens que pourtant ils logent, vêtent et nourrissent, cette situation non-seulement durera, mais en plus augmentera.
                      Car les français ne semblent pas avoir remarqué que, si eux ont honte de défendre leur culture et leur pays, les envahisseurs n’ont aucun scrupule à en prendre possession par la menace et la force.
                      Ils sont de plus en plus en France à vouloir éteindre les lumières, et comme personne ou presque ne pédale encore pour les garder allumées, nul doute que l’obscurité va grandir.
                      Bonne nuit les petits, et que le réveil sera dur.

                      Toi faire beaucoup rire moi !

                      Toi avoir photo Barack, lui être fils d’un Kényan, lui avoir su s’intégrer et finir le 44 éme Président de grand pays !

                      Toi avoir photo et parole en incohérence !

                      D’autres comme Barack savoir s’intégrer, pas mettre tout le monde dans même panier, moi déjà dit hier couleur ne pas faire homme comme habit pas faire moine !

                      Toi retenir maintenant !

                       


                    • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 15:12

                      Tant qu’une grosse majorité de français justifiera ces comportements

                      Ce qui est sûr, c’est que tant que vous verrez des « justifications » des faits alors que ce sont des « explications », on avancera pas vraiment dans le débat.
                      Un scientifique qui vous explique que les rayons UV du soleil peuvent provoquer un cancer de la peau, vous n’affirmez pas qu’il justifie le cancer ?
                      Et bien là il faut faire pareil.


                    • finael finael 15 juillet 2009 17:30

                      @ Annie

                      Oui probablement.


                    • ZEN ZEN 15 juillet 2009 11:42

                      Von Choltitz vient de le confirmer :
                      Il n’obéira pas aux ordres de Hitler...
                      Ouf !


                      • Gazi BORAT 15 juillet 2009 12:04

                        Le syndicat des fabricants et distributeurs de Tour Eiffel miniatures, par contre, n’a pas lancé de souscription pour l’érection d’une statue de bronze de ce général..

                        Ingrats !

                        gAZi bORAt


                      • brieli67 15 juillet 2009 13:13

                        http://www.ina.fr/playlist/sport/ma-premiere-selection.272914.CPF86607081.non.fr.html

                        si tu regardes sur le plan de la troupe du Barabli il y a le Charele von Hawena _ le petit Charles de Haguenau..... un schwarzer Negger/ le noir nègre comme on dit de chez nous... qui parle depuis sa tendre enfance l’alsacien.

                        mais de l’humour alsacien comme le décrit Germain Muller
                        on est tombé bien bas.....http://www.youtube.com/watch?v=68wvKk63qDA

                        ou la star KoE
                        http://www.kansasofelsass.fr/
                        http://www.cigogne.net/-Kansas-est-la-.html

                        ps sur http://waltherrostand.free.fr/Terminale/Terminalelcr.html
                        ouvre la doc Redde m’r nimm devun


                      • Gazi BORAT 16 juillet 2009 07:06

                        @ BRIELY

                        A propos de « Charles Von Hawena »..

                        Je connais à Mulhouse une famille algérienne dont le pêre, le premier, est arrivé en Alsace en 1939..

                        Il a travaillé toute sa vie à la SACM et n’y a jamais parlé que l’Elsässisch. Résultat, à son départ en retraite, il ne savait toujours pas parler Français.

                        Ses filles, né en France ont appris le Français à l’école mais parlent Alsacien couramment depuis toujours et une seule (sur quatre) parle et écrit l’Arabe pour l’avoir appris dans un cadre scolaire..

                        Cela m’amuse toujours quand j’en entend une tchatcher à un arrêt de bus avec une vielle Alsacienne..


                        gAZi bORAt


                      • Bois-Guisbert 16 juillet 2009 07:36

                        Et on doit en tirer quoi comme enseignement, dans l’optique de l’intégration de millions de ses congénères dûment communautarisés, comme cela se produit fatalement avec l’immigration massive d’alterculturels ?


                      • brieli67 16 juillet 2009 10:46

                        Hé bé BG !
                        Tant de N o petit matin ! Gott verdammmi !
                        Le fait d’avoir Gazi comme ange gardien ne te suffit pas ?
                        Ah oui t’en as deux _ ben te voilà rassuré t’en auras deux.
                        Donné ravant ! Ravi de ton jet avant le café ?
                        à la revoyure le Couillu


                      • bobov 15 juillet 2009 12:14

                        Vu d’Iran, ça pourrait être intéressant comme images et comme info...


                        • Massaliote 15 juillet 2009 12:15

                          Ca ne changera pas, pas la peine d’attendre une hypothétique karcher. De l’insécurité institualisée pour abrutir les masses populaires :

                          « On croit volontiers que l’insécurité est toujours et néces­sai­re­ment en elle-même une calamité…
                          En réalité elle joue un rôle important dans le maintien de la stabilité du système. Elle concourt utilement par exemple à dé­mo­raliser les populations, et par là même aussi à les convaincre de la va­nité qu’il y aurait à vouloir s’opposer au « sens de l’histoire » (tel que le définissent les autorités). On pourrait dire aussi qu’elle a une fonc­tion rééducative. Elle achève de réduire les individus à l’impuissance et de les mettre dans l’incapacité de ne rien entreprendre contre la no­menklatura en place. Bref, c’est un instrument efficace de contrôle so­cial. On lui est redevable de soustraire les autorités aux désa­gré­ments liés à une hypothétique et toujours aléatoire contestation ve­nue de la base.On comprend dès lors le soin tout particulier qu’elles mett­ent à la laisser se développer comme elle le fait. Elles ne disent na­turellement pas qu’elles sont pour l’insécurité (non quand même), mais elles ne s’emploient pas moins à la favoriser discrètement. L’in­sécurité a parallèlement encore une autre fonction péda­go­gi­que : celle d’habituer progressivement les populations à l’ab­sence de droit.La croyance en l’existence du droit n’a en effet de sens que dans un Etat de droit. Dans un Etat qui n’ est pas de droit ou l’est de moins en moins, parce que les autorités elles-mêmes en pren­nent de plus en plus à leur aise avec le droit (quand elles n’en vien­nent pas purement et simplement, comme c’est souvent le cas, à se mettre au-dessus du droit), une telle croyance perd évidemment tou­te raison d’être. A la limite même, elle pourrait passer pour sub­versive. »Eric Werner – De l’extermination, Editions Thael – 1993.


                          • ZEN ZEN 15 juillet 2009 12:19

                            @ Massaliote

                            « Bref, c’est un instrument efficace de contrôle so­cial.  »

                            Trés , trés intéressant !
                            On se rapproche du coeur du problème


                          • ZEN ZEN 15 juillet 2009 12:16

                            @ Gazi
                            Et le Louvre ?
                            Tu y penses au Louvre ?
                            A deux pas du QG de von Choltruc...
                            Que n’aurait-on pas perdu ?


                            • Leonid Bronstein 15 juillet 2009 13:06

                              Méthode :

                              - Emploi de chasseurs parachutistes( ou une milice patriotique)avec bouclage systématique du quartier...

                              - coupure : eau gaz électricité téléphone brouillage radio /TV, journalistes interdits d’accès

                              - emploi des armes autorisés

                              - filtrage systématique sur renseignement

                              - retrait de la nationalité francaise
                              - bannissement avec exécution immédiate par bateaux spécialisés (comme pour le transport des bagnards)
                               après ce serait la paix !


                              • Massaliote 15 juillet 2009 13:27

                                Propositions pleines de bon sens, j’approuve. Attendons les insultes des collabos !


                              • Gabriel Gabriel 15 juillet 2009 13:50

                                @Bronstein
                                En partie d’accord avec vous. Certes avec des chiens enragés il faut des loups et faire appliquer la loi avec sévérité et rigueur. Mais je pense qu’il faut aussi s’attaquer aux racines du problème pour ne trouver aucune excuse à ceux qui agissent de la sorte et endiguer le mal à la base. Le chômage de masse dans ces quartiers est endémique et des personnes sans travail finissent par s’orienter tout naturellement vers la magouille, ce n’est pas une excuse mais un constat (Que ferions nous dans leurs cas ?). De plus il serait de bon ton que ceux qui nous gouvernent donne l’exemple ce qui est loin d’être le cas.


                              • dapeacemaker911 15 juillet 2009 13:51

                                quand je lis ca, je gerbe.
                                Qui est collabo ? qui est nazi ?

                                qui est resistant ?


                                Abrutis.


                              • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 14:16

                                Emploi de chasseurs parachutistes( ou une milice patriotique)avec bouclage systématique du quartier...

                                Eh ben, ça va réfléchir sec. Littérature et poésie au programme pour tout le monde, en somme...

                                Leonid, vous avez trop regardé Banlieue 13, ça vous tape sur le système.
                                Pourquoi pas balancer une charge atomique sur les banlieues tant qu’on y est ??


                              • Leonid Bronstein 15 juillet 2009 16:04

                                J’ai été en poste à Beyrouth en 1978, j’y suis retourné en 1982-83... Moi, j’ai vu le Drakkar par terre avec des collègues dessous...
                                Je connais très bien ce genre d’ambiance que je retrouve ici dans mon pays... Et on n’a pas pour l’instant de coupeurs d’oreilles pour les mettre sur des ficelles comme je l’ai vu. Mais ça viendra, ca c’est sur !
                                Après je suis allé en Irak avant la 1ère guerre du Golfe au moment de la guerre Iran -Irak..... Puis j’étais en Irak lors de l’affaire du Golfe...

                                Alors ce qui se passe dans les banlieues, pour moi c’est du très connu.... ce n’est que le début. Et là c’est sur notre territoire que cela se passe !... Alors les « bien-pensants » peuvent dire ce qu’ils veulent , je m’en tape ! Quand ils auront le problème sur les bras on va bien rigoler car ils ne pourront même pas se défendre car ils n’ont pas le mental pour cela...


                              • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 16:41

                                Je ne vois pas le rapport entre des conflits géopolitiques et les problèmes de délinquance dans nos banlieues.


                              • Leonid Bronstein 15 juillet 2009 21:46

                                Vous ne voyez pas le rapport ?

                                Pourtant il y en a un bien évident....

                                Les voitures brulées, les filles vitriolées, les tournantes, les maisons et appartement brulés font partie d’une stratégie de déstabilisation de notre pays.

                                Quant aux soi-disant « modérés » d’en face cela n’existe pas car ils pratiquent systématiquement le double langage...

                                Tenez, j’ai un souvenir : lors dune chikaïa arrosée de thé à la menthe sur le port de Latakié, nous avions eu la promesse par un « chef » de secteur que nous ne serions pas « snipés » : 1 heure après mon départ un de mes gars s’est ramassé une balle dans le gilet pare balles. Il a fallu « nettoyer ». Mmais en face, il n’y avait pas de gilet pare-balle !... En fait c’était un test pour voir ce que j’allais faire dès le premier tir : subir ? Riposter ? fuir ?. Moi j’ai fait ce que j’avais à faire : et après j’ai eu la paix pendant 2 mois...

                                Alors dans les quartiers et banlieues vous n’avez pas fini de morfler, car c’est ce shema qui vous est offert : subir, se soumettre, fuir, ou être liquidé. Alors ? Vous choisissez quoi ?


                              • dapeacemaker911 15 juillet 2009 13:54

                                @armand :

                                je doute que tu vives dans ces quartiers toi meme... ou alors dans le pavillon d en face.

                                Si tu connais la situation de ces quartiers alors tu sais que c est juste invivable, pour un adulte doué de raison, et encore plus pour un enfant dont la psyché est en construction.

                                Les forces de l ordre sont entrainés a faire face a l « ennemi peri urbain », la lecon est bien rentrée, bien ancrée. Pour bcp d entre eux, un jeune n est qu un ennemi.

                                Dans ce pays ou ni les elus ni les forces de l ordre ne respectent plus la Loi, dans ce pays on l ont pressurise chaque jour un peu plus le petit peuple (flics comprit), on s etonne de voir que les plus faibls d entre nous petent un plomb ?

                                Avugles ? stupides ? egocentriques ? choisissez votre categorie.

                                Quand une nation voit en sa jeunesse un enemi, cela ne flair pas bon.

                                Tout le monde en a raz le bol, mais on est trop con pour s en prendre aux RESPONSABLES, levez les tetes, la mafia est EN HAUT !!!!!
                                pas en bas parmis une bande de jeunes gamins desoeuvrée.

                                Bande de lache.

                                Courage a notre Jeunesse, a notre avenir, soyez unis et solidaires car le combat sera rude.


                                • Lucien Denfer Lucien Denfer 15 juillet 2009 14:45
                                   Nous vivons dans une société violente à tout ses échelons. Du jardin d’enfants à l’université, et ensuite dans la vie professionnelle, la violence nous accompagne et est tolérée si ce n’est légitimée par la majorité des personnes que nous rencontrons dans notre vie. 

                                  En donnant des fessées aux petits diablotins qui les font sortir de leur gonds, les parents, croyant bien faire ne font qu’indiquer et légitimer auprès de l’enfant sermonné, un moyen de coercition physique qu’il ne manquera pas d’utiliser à son tour pour assoir son autorité. 

                                  En instaurant des systèmes de notation et de comparaison des élèves qui établissent le meilleur de la classe et le plus mauvais, on légitime la compétition qui est une forme de violence psychologique, et on normalise les moqueries et les railleries qui ne sont que les prémisces du harcèlement. 

                                  Cette mise en concurrence que l’on apprend dès le plus jeune age, on la retrouvera tout au long du parcours de vie, quelles que soient nos qualités humaines personnelles, nous serons toujours jaugés en fonction de notre capacité à remporter des compétitions. 

                                  Une fois conditionnés dans ce système de pensées normatives qui ne fait pas de nous des êtres humains mais des animaux évolués, nous ne sommes plus en mesure de reconnaître la violence sous ses formes les plus subtiles, telles qu’insérées dans certaines idéologies, dans des concepts économiques et politiques. 

                                  La seule forme de violence pour laquelle nous nous insurgeons, toute honte bue, c’est la violence physique des déshérités et des damnés de la terre qui ne savent ni contenir leurs pulsions, ni ravaler leur frustration comme le citoyen dit « normal » a appris à le faire tout au long de sa vie. 

                                  Cette violence sans pudeur qui se montre aux yeux de tous fait tâche et gêne le regard, un peu comme un cadavre que l’on oublierait de ramasser au beau milieu de la route. 

                                  En réalité cette violence exhubérante que certains s’empressent de mettre sur le dos d’une catégorie ou d’une autre ne fait que nous renvoyer à notre violence intérieure contenue, elle nous met face à nos lâcheté et nos compromissions sur lesquelles nous pensions avoir scellé une chappe de plomb. 

                                  • Go Khla Yeh 15 juillet 2009 19:02

                                    Toi très bien parler, moi approuver dires à toi !

                                    Toi bon sens qui amener vers bons sens à suivre !

                                    Toi voix qui amène vers bonnes voies !

                                    Toi aimer tolérance, toi chercher limite dans diplomatie, toi essayer tout chemin diplomatique avant de pratiquer forme de violence, toi être bon, toi cœur grand, moi dire toi être bonne personne toi quelqu’un de bien ! 

                                    Moi avoir vu Barcelone avec grève des éboueurs, eux pas avoir ramassés ordure depuis trois semaines, ville sentir très très mauvais, habitants se mettre main devant bouche ou pincer nez pour pas sentir odeur, habitants en avoir mare !

                                    Éboueurs, eux dire, nous re-ramassons ordure quand nous avoir eu ce que nous demander !

                                    Dirigeants, eux dire que-dal, vous bossez et fermer gueule !

                                    Éboueurs, eux pas lâcher, continuer crève tant que dirigeants pas plier à exigence !

                                    Dirigeants, au bout d’un moment eux plier à exigence demandé par éboueurs !

                                    Éboueur, eux alors reprendre travail, eux à nouveau ré-enlever ordure de ville !

                                    Habitant, eux très très contant eux sortir de chez eux pour applaudir éboueurs !

                                    Bravo, bravo, habitant eux comprendre alors utilité et nécessité d’éboueurs !

                                    Prof là bas, Barcelone, demandé à élève ce que lui vouloir faire lorsque lui être grand !

                                    Élevé répondre, moi vouloir être éboueurs, prof pas lui dire, non, prof pas lui dire ça être mauvais métier, prof dire ça être noble métier tout comme vouloir être homme médecine !

                                    Prof lui vécu grève des éboueurs, lui avoir saisi importance de éboueurs, surtout dans ville on on mange poisson souvent ; prof lui se rappeler odeur de juillet sous soleil, lui pas envie de ressentir ça jour et nuit !

                                    Prof, lui donc pris conscience d’importance d’éboueur !

                                    Lui donc prendre conscience qu’il faut de tout pour faire monde, pas avoir dans vie de saut métier !

                                    Moi dire tout ça pour répondre à ça : En instaurant des systèmes de notation et de comparaison des élèves qui établissent le meilleur de la classe et le plus mauvais, on légitime la compétition qui est une forme de violence psychologique, et on normalise les moqueries et les railleries qui ne sont que les prémisces du harcèlement. 


                                    Cette mise en concurrence que l’on apprend dès le plus jeune age, on la retrouvera tout au long du parcours de vie, quelles que soient nos qualités humaines personnelles, nous serons toujours jaugés en fonction de notre capacité à remporter des compétitions.

                                     

                                     


                                  • Go Khla Yeh 15 juillet 2009 20:50
                                    Technique à toi y en a simple :

                                    Pas simple compliqué face à armé et répression, diplomatie plus compliqué que guerre, guerre facile plus fort gagner face à plus faible, diplomatie beaucoup plus compliqué, trouver accord égal, non pas soumettre ou obliger accords, donc diplomatie plus dure que guerre, diplomatie absolus c’est trouver accord parfait, egal avantage !

                                    Tout être faute société

                                    Pas faute à société, faute à ceux donc cause société comme ça  ! 

                                    personne responsable de lui même !

                                    Contraire, homme montré exemple à homme, homme qui dirige eux pas montrer exemple à homme qui souffre, eux faire parfois pire que homme qui soufre, homme qui dirigent pas toujours bon exemple pour peuple !

                                    Homme qui dirige, lui en a des choses, pourquoi lui en vouloir plus en employant moyen néfaste pour peuple et lui ! hummmmmmmmmm ....... !!!!!

                                    Homme qui soufre lui rien avoir, lui vouloir juste vivre, avoir sous pour nourrir famille, lui vouloir manger et faire mangé famille !

                                    Quoi empêcher celui pacifique d’éviter violence compétition ? Violence être dans violents pas dans compétition !

                                    Compétition parfois violentes, donc violence être dans compétition, toi parler peut-être violence urbaine, alors moi dire : Si eux avait, eux déjà ne pas être là, mais si eux avait là, eux défendre leur voiture, eux défendre maison ou commerce à eux, mais eux rien avoir à défendre donc rien avoir à perdre !

                                    Si toi posséder, toi défendre ce que toi posséder !

                                    Si eux posséder, eux défendre comme toi ce que eux possédés !

                                    DONNE ON TE DONNERA !

                                    FAIT NOUS TOI ET NOUS SERONS TOI !

                                     


                                  • Jack Nico 15 juillet 2009 14:48

                                    le faf vous dit bien des choses, et si vous aviez une peu de culture, le terme nègre n’est absolument pas péjoratif , bien au contraire !

                                    un conseil lisez Aimé Cesaire , vous viendrez apres parler du mot negre !

                                    pour le racisme , c’est justement ce que vous faite, vous inventez des mots , pour vous sentir moins mal a l’aise, car au fond de vous , vous etes tous un peu racistes, homme de couleur par ci, noir par la , sachez mOssieur le donneur de lecon que je suis moi meme un homme de couleur !

                                    Blanc, oui je suis Blanc et les africain sont negre, les chinois sont jaunes, les indiens d’amerique sont rouge  !


                                    • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 15:34

                                      Ma réponse est plus haut, « en dessous » de votre post re-censuré.
                                      Vous voyez bien que le contexte définit clairement l’utilisation du mot nègre. Je doute en effet que Césaire ce soit traité de « nègre africain qui fout le bordel en banlieue »...
                                      Il n’empêche que ce n’est pas « l’oeil de Moscou » qui vous guette mais ceux de Paris, de Washington, de Langley, ...


                                    • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 15:35

                                      pour le racisme , c’est justement ce que vous faite, vous inventez des mots , pour vous sentir moins mal a l’aise, car au fond de vous , vous etes tous un peu racistes

                                      Vous avez pignon sur rue pour que je puisse venir consulter, docteur ?


                                    • Jack Nico 15 juillet 2009 15:38

                                      du paris, new york et meme moscou , c’est les sionistes qui manipule notre monde , instrumentalisent les racailles , lobotomisant nos peuple , de toutes façon il va falloir que cela s’arrete !

                                      alors vos protégés , ont va s’en occuper , et des sionistes aussi !

                                      preparez vous Kamarades !


                                    • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 15:55

                                      Paroles, paroles, paroles


                                    • Bois-Guisbert 15 juillet 2009 16:20

                                       Je doute en effet que Césaire ce soit traité de « nègre africain qui fout le bordel en banlieue »...

                                      Non, il a juste intitulé un livre d’entretiens avec Françoise Vergès, Nègre, je suis, Nègre je resterai... Dans le même ouvrage, il rapporte une discussion qu’il a eue avec Senghor et au cours de laquelle il évoquait le « Nègre fondamental » qui était en eux...

                                      Alors on se dit que s’il avait foutu le bordel en banlieue, il n’aurait pas pour autant renier sa négritude.


                                    • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 16:46

                                      Méli-mélo sur son bateau. Je vois pas trop le rapport avec ce que j’ai dis mais bon. Si ça peut vous soulager.


                                    • armand armand 16 juillet 2009 10:01

                                      ça y est - Nico le philosophe vient de raconnaître les siens :
                                      Les Juifs qui partout dans le monde manipulent les racailles pour prendre le pouvoir.
                                      ça me rappelle quelque chose...

                                      En d’autres temps, la propagande allemande montrait des hordes de Sénégalais dégénérés et sanguinaires dirigés à la cravache par un De Gaulle fin-de-race à l’assaut de l’Europe blanche...
                                      Quand on connait ses saints on les honore, pas vrai ?


                                    • Montagnais Montagnais 15 juillet 2009 14:54

                                      Question : vous croyez qu’on crame autant de caisses chez Poutine ? Ou Ben Ali ? Ou Kadhafi ?

                                      .. Doivent avoir su traiter les profondes raisons ces parangons de la démocratie.

                                      Autre observation : les citadins sont certes assez démunis, changent de trottoir à la moindre injonction, prennent un coup de latte, ou, pire, terminent comme Halimi.. L’histoire jugera, et ne sera certainement pas tendre sur le sujet.

                                      Mais, dans nos bucoliques campagnes, tout le monde sait que c’est une autre chanson : les va-t-en-guerre du « j’nique la France » devront affronter des gens plein du lait de l’humaine tendresse, mais naturellement armés, peu sensibles au détails et arguties d’une casuistique surannée et compliquée.. Tiens ! Par exemple, pour ne parler que d’eux : Trois millions de chasseurs, parmi eux, quelques potentiels défenseurs.. Faudra leur expliquer aux good guys. Y’aura pas de monopole de la violence si les tracteurs brûlent à Clochemerle.


                                      • Nobody knows me Nobody knows me 15 juillet 2009 15:45

                                        Tiens ! Par exemple, pour ne parler que d’eux : Trois millions de chasseurs, parmi eux, quelques potentiels défenseurs.

                                        Entre eux et les embrouilles de la ville, mon coeur balance.
                                        On n’est pas au bout de nos peines.

                                        Farfouillez mes posts, vous trouverez une anecdote marrante avec ces gentils fermiers-chasseurs-« dégustateurs de vin ». Ou comment une personne de bonne foi voulant faire un constat à l’amiable après un accrochage peut se faire pourchasser par un ivrogne armé d’une fourche. Ivrogne qui une nuit a tué un de ses cochons dans sa cour d’un coup de fusil car il avait entendu un bruit.
                                        Ahhh le folklore de nos campagnes. Heureusement, on en parle rarement comme « modèle d’intégration »...


                                      • non666 non666 15 juillet 2009 14:55

                                        Les feux de voiture qui rappelons le, sont aussi nombreux chez nous que dans TOUTE l’Europe reunis a 3 causes.

                                        1) la racaille des cités qui se trouve une occupation, unn moyen de marquer son « territoire comme les meutes de loups, en pissant sur ses limites.
                                        Dans Ma cité on a brulé 10 voitures, on est des caids....

                                        2) Les arnaqueurs à l’asurance qui profite de ces feux pour changer de voiture.....
                                        Il faut dire que si les assureurs ne prenaient pas une marge de 30% sur ce qu’ils remboursent par rapport a ce qu’ils prelevent, leurs clients ne seraient pas tenté de se faire »justice« 

                                        3) L’industrie automobile qui a TRES interet, en ce moment a maintenir un minimum de »renouvellement« .

                                        Tant qu’on a pas compris ça, on ne risque pas de comprendre pourquoi ce gouvernement , et ceux qui l’ont précédé, ne fait RIEN contre ces actes terroristes.
                                        Pas plus contre les emeutiers d’ailleurs qui ne sont jamais ramener chez eux malgrès les multiples gesticulations du nain sur talonette.

                                         »punir la France" , il a été mis en place par eux pour ça....

                                        La bonne nouvelle c’est qu’a un moment donné, la sécurité publique aura tellement perdue sa credibilité que les citoyens vont la realiser sans fonctionnaires.....
                                        Au far west, on pendait les voleurs de chevaux sans procés....

                                        Ce sera inevitablement pareil pour les envahisseurs pillards et incendiaires, les politiciens felons , les curés mediatiques.....il suffit d’attendre.




                                          • dapeacemaker911 15 juillet 2009 15:02

                                            Nous vivons une periode Historique :

                                            devant nos yeux se frabrique le renouveau du fascisme.

                                            Soyez attentif, un nouveau drame de l histoire se dessine sous nos yeux en ce moment meme..

                                            Je suis blanc, mais je ne l ai pas choisi. j aurai pu naitre Noir ou Magrebin.

                                            et vous ?

                                            Seriez vous plus « mechant » si vous etiez d une autre couleur de peau ?

                                            Merci au medias et aux pouvoir en place.


                                            • Bois-Guisbert 15 juillet 2009 18:18

                                              Je suis blanc, mais je ne l ai pas choisi. j aurai pu naitre Noir ou Magrebin.

                                              Non, non. Pour cela, il aurait fallu que tes parents soient Noirs ou Maghrébins.

                                              A moins que tu ne croies à l’âme et à la métempsycose, auquel cas, effectivement, tu aurais pu réapparaître dans le corps d’un Noir, d’un Maghrébin, d’une blatte ou d’un salsifis...

                                              Moi, personnellement, je crois pas à ces trucs-là...


                                            • Jack Nico 15 juillet 2009 15:17

                                              Ceux qui brulent nos voitures , ecoute ça :

                                              (Cherchez des excuses messieurs les gentils gauchistes, moi j’en trouve pas ! )

                                              Le groupe 113
                                               
                                              Extrait de leurs chansons :
                                               
                                              j’crie tout haut : « J’baise votre nation » (en parlant de la France)
                                              L’uniforme bleu, depuis tout p’tit nous haïssons
                                              On remballe et on leur pète leur fion. (à propos des policiers)
                                              Faut pas qu’y ait une bavure ou dans la ville ça va péter, 
                                              Du commissaire au stagiaire : tous détestés !
                                              A la moindre occasion, dès qu’tu l’peux, faut les baiser. (à propos des policiers)
                                              Bats les couilles les porcs qui représentent l’ordre en France 
                                               
                                               
                                               
                                               
                                              Le groupe Sniper
                                               
                                              Extraits de leur chanson « Nique le système » :
                                               
                                              Niquer l’systeme, ils auront le feu car ils ont semé la haine,
                                              qu’on les brule, qu’on les pende ou qu’on les jette dans la Seine, 
                                              Elle cherche à bruler nos racines, (les racines africaines, vive l’intégration !)
                                              mais ya des soldats, des vrais guerriers dans l’ghetto
                                              J’aimerais etre dans la peau de ce flingue
                                              tenu dans la main d’un beur qui se verrait caler Lepen 
                                               
                                              Extraits de leur chanson « J’aime pas » :
                                               
                                              J’aime pas ce pays la France et le latin ,son systeme son barratin 
                                               
                                              Extraits de leur chanson « Fait divers » :
                                               
                                              Quand j’vois le score du FN, j’me dis qu’on peut contrer ça
                                              Tant d’fils d’immigré, si on s’mettait tous à voter
                                              On est en guerre, fréro, et c’est juste un simple fait divers (contre les français) 
                                               
                                              Extraits de leur chanson « La France » :
                                               
                                              Pour mission exterminer les ministres et les fachos
                                              La France est une garce et on s’est fait trahir
                                              On nique la France sous une tendance de musique populaire
                                              Les frères sont armés jusqu’aux dents, tous prêts à faire la guerre (vous aurez compris contre qui...)
                                              Faudrait changer les lois et pouvoir voir
                                              Bientôt à l’Élysée des arabes et des noirs au pouvoir
                                              Faut que ça pète !
                                              Frère je lance un appel, on est là pour tous niquer
                                              La France aux français, tant qu’j’y serai, ça serait impossible
                                              Leur laisser des traces et des séquelles avant de crever. (à propos des blancs)
                                              Faut leur en faire baver v’la la seule chose qu’ils ont mérités
                                              T’façon j’ai plus rien à perdre, j’aimerais les faire pendre (toujours à propos des blancs)
                                              Mon seul souhait désormais est de nous voir les envahir (vous ne rêvez pas)
                                              Ils canalisent la révolte pour éviter la guerre civile 
                                               
                                               
                                              Salif 
                                               
                                              Extrait d’une de ses chansons : 
                                               
                                              Allez-y, lâchez les pitts, cassez les vitres, quoi
                                              Rien à foutre, d’façon en face c’est des flics
                                              C’est U.N.I.T.Y., renoi, rebeu, babtou, tway
                                              Mais si on veut contrôler Paris, tu sais que ça sera tous ensemble
                                              Ca y est les pitts sont lâchés,
                                              les villes sont à chier, les vitres sont cassées,
                                              Les keufs sont lynchés, enfin, ça soulage,
                                              Faut que Paris crame
                                              Ce soir à mort Le Pen, On redémarre la guillotine, pire qu’à Djibouti
                                              Poitiers brûle et cette fois-ci, pas de Charles Martel
                                              On vous élimine, puisque que c’est trop tard
                                              La France pète, J’espère que t’as capté le concept 
                                               
                                               
                                              Ministère Amer
                                                
                                              Extrait de la chanson « Flirt avec le meurtre » : 
                                               
                                              j’aimerais voir brûler Panam au napalm sous les flammes façon Vietnam
                                              tandis que ceux de ton espèce galopent
                                              où 24 heures par jour et 7 jours par semaine
                                              J’ai envie de dégainer sur des f.a.c.e.s. d.e. c.r.a.i.e. (face de craie = homme blanc)
                                              dommage (...) que ta mère ne t’ait rien dit sur ce putain de pays (à propos de la France)
                                              me retirer ma carte d’identité, avec laquelle je me suis plusieurs fois torché 
                                               
                                               
                                                
                                              Smala
                                               
                                              Extrait de la chanson « meurtre légal » :
                                               
                                              Quand le macro prend le micro, c’est pour niquer la France
                                              Guerre raciale, guerre fatale ?il pour ’ il dent pour dent organisation radicale, par tous les moyens il faut leur niquer leurs mères 
                                              Gouers (Français) c’est toi qui perds ?.Flippent pour ta femme tes enfants pour ta race ?on s’est installé ici c’est vous qu’on va mettre dehors 
                                               
                                              Extrait de la chanson « Du miel les abeilles » :
                                               
                                              La France est un pays de pute 
                                               
                                               
                                                
                                              Expression Direkt
                                              (a notamment signé la bande original du film La Haine de Matthieu Kassovitz)
                                               
                                              Extrait de la chanson « Au mike j’kicke » : 
                                               
                                              Ma bite tu peux l’astiquer ! Les arabes et les noirs vont tout niquer, j’m’répète , j’m ’en bats les couilles je veux repartir friqué 
                                               
                                                
                                                
                                              Fabe
                                               
                                              Extrait de la chanson « L’impertinent » : 
                                               
                                              C ?est physique, biologique au bleu, blanc, rouge j ?suis allergique, 
                                              Je leur en fait baver, ces navets, j ?’peux les braver, la vie est une manif, la France une vitre et moi le pavé 
                                               
                                                
                                                
                                                 
                                              La Clinique
                                               
                                               
                                               ?.Voulez-vous une lutte armée ? Si c’est oui, on est préparé, les jeunes sont équipés, fusils à pompes pour vous zigouiller 
                                               
                                               
                                               
                                              Boss 3e ?il
                                               
                                               
                                              Stop les larmes, place au combat il est temps de lutter, buter ces férias 
                                              Un par un sur le carreau on va les baiser, trop d’années qu ?on supporte ces cons sans broncher 
                                              Le rendez vous est à 5 h à Vitrolles avec tous les gaillards, ??Bon les gars, code table raz on efface la ville pire que la nuit de cristal, on nique tout, on brûle tout le monde, on frappe ?? Mes lascars ont la rage, pire qu’les pits, casse tous 
                                               
                                               
                                               
                                              Ménage à 3
                                               
                                              Car mon armée, en un seul attentat va tout exploser, le troisième front en force contre le front
                                              J’parle aux boys Cé-fran (français) 98 la 3e guerre se passe maintenant 
                                              J’les saigne, faut qu’y m’craignent
                                              On rosse les gringos (blancs) du front
                                              Faut ’Calotter Jean Marie et Debrey, envoyer le GIA (Groupe Islamique Armé) 

                                              entre parenthèse ils sont financé par nos impôts, largement distribués par les socialo et les républicains lobotomisé !


                                              • Massaliote 15 juillet 2009 15:51

                                                M’enfin JACK, les pov’chérubins faut bien qu’ils s’expriment et ils le font si bien !


                                              • Leonid Bronstein 15 juillet 2009 16:17

                                                C’est une forme de propagande qui marche très bien !

                                                Cela ressemble à certains discours que l’on peut entendre dans certaines langues vernaculaires pour monter les têtes avant une attaque, un combat, ou toutes autres expéditions destinées à liquider une autre ethnie : j’ai entendu ce genre de discours sur le terrain quand les moujahidines se préparaient à blanchir une mechta ou un village chrétien... Après c’était le massacre : et là il n’y avait pas de témoins sauf les mouches sur les cadavres d’enfants exécutés....

                                                Ici, sur notre territoire on n’en est pas encore là car il y a encore un peu de retenue de la part de ces envahisseurs car ils craignent le retour de flamme. Mais quand les portes des cages seront ouvertes, ce ne seront que meurtres, viols, pillages, conquêtes de territoires : bref le djihad comme c’est prescrit dans certaines sourates.... Vous etes vous fait traduire certains prêches du vendredi ? C’est très instructif ! Et ce que vous entendez là , ça sort de ce que l’on peut écouter dans les CD de prédicateurs intégristes musulmans... Les autorités ont tort de ne pas contrôler cela.


                                              • Lucien Denfer Lucien Denfer 15 juillet 2009 17:59

                                                @bronstein,


                                                cultives toi mon pote t’es loin du compte :

                                                Madagascar : - Conquête sous le commandement de Galliéni, morts malgaches non comptabilisés *.

                                                 - libération ( de la France !) de 1945 : 80 000 ** malgaches massacrés comme au tir forain par la glorieuse armée française, celle à qui les troupes nazies avaient foutues une branlée mémorable.

                                                Algérie : - Conquête ( en langage bubonesque : pacification ) Longues séries de pillages ( récoltes ) et de massacres, morts algériens non comptabilisés.

                                                 - Libération ( 1945 ) massacre de 5 000 musulmans en réponse au massacre de 100 européens. ( Pacificateur en chef : De Gaulle ) De 1945 à 1962 certainement de 100 000 à n centaines de milliers de morts. Torture institutionnalisée, déportation de populations ( 1 250 000 ), massacres de villageois. En 1962, la France vaincue, qui a laissé massacrer les notables locaux, passera les rênes du pouvoir à des gangsters : 100 000 nouveaux morts sans compter quelques milliers d’européens abandonnés et massacrés ainsi que des dizaines de milliers d’algériens qui avaient choisis la France que cette noble Dame aux Raisons Supérieures ( que l’on enseignera dans les écoles dès qu’elles auront été votées par l’UMP ) abandonnera dans des conditions exemplairement ignobles, les rares qui auront la chance de pouvoir se réfugier sur son territoire seront traités de façon scandaleuse. Ces hauts faits d’armes sont parties intégrantes de la grande saga gaulliste ! De Gaulle est un criminel contre l’humanité qui a d’ailleurs employé Papon aujourd’hui chéri des gouvernements UMP.

                                                Maroc : - Conquête ( Pacification en langage tartufaire ) par Lyautey, morts marocains non comptabilisés certainement des dizaines de milliers dans un pays qui ne sera jamais vraiment « pacifié » par le colonisateur. Le Maroc avait échappé à l’Allemagne (Agadir), pour peu que les nazis aient décrétés les marocains inférieurs ils ( les marocains, car les nazis se portent bien !) n’existeraient plus aujourd’hui. Ah ! Oui, la colonisation française a été bonne !

                                                Tunisie : - Conquête ( Pour les falsificateurs : pacification ) Morts tunisiens non comptabilisés. La France, les USA, l’Angleterre, l’Allemagne et l’Italie se servirent du pays comme d’un champ de bataille lors de la seconde guerre mondiale. Destructions et morts y furent ainsi un bienfait « complémentaire » de la colonisation, non comptabilisés comme il se doit, et non mémorisés, plus efficace en somme. En 1958, après l’indépendance, le général Jouhaud, renégat, fit bombarder Sakiet en Tunisie par l’aviation française, faisant de nombreux morts civils dont des enfants.

                                                Haïti : - Napoléon, le bourreau de l’Europe, le fossoyeur de la révolution, le modernisateur de l’autoritarisme étatique français, le voyou, le fondateur de l’ordre de la légion d’honneur, rétablit l’esclavage : 100 000 morts, assassinés, gazés ... 100 000 combattants de la liberté, jamais Haïti ne se remettra de cette saloperie. On peut encore, aujourd’hui, y mesurer les résultats des bienfaits de la colonisation française. Les français y reviennent - comme les boches en Serbie - soit en touristes soit en onusiens ! Gonflés quand même !

                                                Indochine : - Plus que l’Algérie certainement, l’Indochine peut-être considérée comme une des grandes réalisations françaises en matière de colonisation, la France y sera relayée pour la circonstance par les Américains qui remettront une couche plus moderne de civilisation, au napalm celle-là. C’est à la colonisation et à l’acharnement imbécile des français à conserver un pays situé à des milliers de kilomètres de leur territoire que l’on doit le basculement des indépendantistes dans le communisme qui amènera l’horreur après les horreurs. 

                                                 - Conquête ( Pour les jocrisses : pacification ) morts indigènes non comptabilisées. La conquête du Viet-nam fut motivée par la protection des ratichons et diligentée par Badinguet. Elle comporta plusieurs guerres féroces dont celle dite des «  pavillons noirs ». En 1930 la France massacra dix mille communistes. Le bombardement des populations civiles de Haïphong y fut un autre moment de gloire française dont on dit qu’il fut inspiré par un ancien et néanmoins futur sauveur ! Pas l’enclouté.

                                                 - L’indochine française peut-être aujourd’hui considérée comme une terre martyre et le symbole des désastres coloniaux et néo-coloniaux. Toutes les vagues de terrorisme coloniaux s’y sont manifestées. Féodale, par la Chine ancienne. Européenne et ratichonne par la France. Totalitaire par le Japon allié de Hitler et qui le valait bien. Néo-coloniale par les USA successeurs de Hitler. Communiste par l’URSS. La dernière, néo-libérale reste à mettre en place sans parler de sa petite soeur, celle du tourisme des cons. Cette malheureuse terre restera comme la terre de tous les crimes et de toutes les sauvageries de notre pseudo civilisation. Les victimes s’y chiffrent certainement au moins à dix millions. ( Bien entendu l’horrible épisode cambodgien en fait partie ) Le monument à la gloire de la colonisation française, pour y occuper la place qui lui revient devrait y être érigée à dix mille kilomètres sous terre !

                                                Afrique Noire : - Les Compagnies reçoivent les droits d’exploiter les territoires. Elles y appliquent leur loi, celle de l’esclavage. Meurtres, travaux forcés, maltraitances de toutes sortes, déplacements de populations, ce seront certainement des centaines de milliers de personnes qui mourront anonymement pour enrichir les pré-nazis de la Bourse et certaines banques qui défendent alors les «  intérêts français  ». Les héritiers des profiteurs sont encore parmi nous, certains très connus. Ce sont leurs amis qui veulent réécrire l’histoire.

                                                 - Ivre des bienfaits de la colonisation, l’Afrique noire est aujourd’hui le continent perdu, Sida - consécutif aux exploits des laboratoires Yankees qui se font encore du fric sur les tri-thérapies, - famine, guerres et génocides, pillages, républiques bananières, découpage aberrant, c’est aussi dans le long terme qu’il faut y juger l’horreur française qui n’en finit pas.

                                                 

                                                Toutes les colonies françaises fournirent des troupes aux deux conflits mondiaux dans lesquels la grande bourgeoisie française précipita l’Europe de concert avec ses amis d’Allemagne et d’Angleterre. Cent mille morts horribles dans les tranchées, dans la boue et le froid, activées par le rhum, c’est la contribution forcée, reconnue des colonies à la grande boucherie. Outre qu’elle est certainement largement sous-estimée elle se conjugue avec l’ingratitude la plus complète et dans sa forme est un crime contre l’humanité à l’intérieur de l’autre. Un crime suivi d’un second lors du second conflit par un pays qui rechignera jusqu’au bout à payer des pensions au juste prix et qui laissera des ministres dont, pour certains, les ancêtres ne connurent pas les tranchées françaises insulter leurs descendants.

                                                Il semblerait que nous n’ayons rien à leur apprendre puisque nous leur avons déjà montré l’exemple, chiche on ouvre les archives pour rigoler, allez juste pour rire, on ouvre toutes les archives de la colonisation Française....


                                              • Jack Nico 15 juillet 2009 18:09

                                                et alors , la colonisation justifie les voitures incendiés ?
                                                cela justifie leurs arogances , leurs comportement de racailles ?

                                                tes copier collé sur les victimes de la colonisation me font bien rire, j’en pouffe pouf pouf pouf !!


                                              • Lucien Denfer Lucien Denfer 15 juillet 2009 21:31

                                                Enfin georges hussein, t’as mis un pseudo en relation avec ton morphing, continues à suivre les bons conseils...


                                              • Leonid Bronstein 15 juillet 2009 22:31

                                                Je ne suis pas votre « pote » ! Et je ne le serai jamais.. En plus de « culture », rien ne vaut les réalités du terrain. Quant à votre vision du passé de l’Histoire de France, il serait bon de cesser d’écouter l’imam inculte de votre mosquée !...

                                                Les voitures brulées, les filles vitriolées, les tournantes, les stratégies mafieuses des allogènes, les maisons et appartement brulés font partie d’une stratégie de déstabilisation de notre pays. Y participent aussi un certain nombre de collaborateurs patentés....

                                                Je ne connais pas votre « vécu » ! et je m’en fous !

                                                Alors dans les quartiers et banlieues vous n’avez pas fini de morfler, car c’est ce qui vous est offert c’est ce schema  : subir, se soumettre, fuir, ou être liquidé. Alors ? Vous choisissez quoi ?


                                              • Lucien Denfer Lucien Denfer 16 juillet 2009 00:21

                                                Il n’y a aucun choix à faire, nous vivons tous sous les lois de la république, vous comme moi, ne vous en déplaise. Quand aux croyances des uns et des autres, c’est du domaine de leur vie privée. 


                                                Vous n’êtes pas plus Français que moi ou qu’un autre. Si cela vous déplait que j’évoque certaines choses relatives au rôle « positif » de la colonisation c’est votre problème et il ne tient qu’à vous d’entreprendre une thérapie...



                                              • Jiache 16 juillet 2009 09:19

                                                @jack nico

                                                >> Ancien combattant pour la Croatie libre et démocratique , libre penseur

                                                Libre penseur ? Vous pensez vous ? ha ha ha ! Un combattant qui pense. Je pense que vous ne comprenez rien aux textes que vous avez copiés. Quand je dis comprenez rien, c’est que vous prenez tout au premier degré (comme un militaire quoi). Alors parler de penseur ...


                                              • Jiache 16 juillet 2009 14:30

                                                @mcm

                                                Je pense que si on interdit ce genre de texte, il ne reste plus qu’à bruler les livres de Villon, Rimbaud, Sade, Céline et j’en oublie certainement beaucoup.
                                                Apparemment la censure revient au galop et a de beaux jours devant elle. De plus, sortir des paroles de leur contexte n’a aucun sens. Même si je ne suis pas fan de ce genre de texte et de musique, il faudrait à mon sens accorder un droit de réponse à leurs auteurs et ce droit de réponse devrait être au moins aussi médiatisé que les critiques (parfois fondées, parfois imbéciles).
                                                Enfin, je ne vois pas pourquoi les politiques (de droite ou de gauche) interviennent de cette manière dans le débat.
                                                Si des associations ou des juges estiment qu’il faut porter plainte, OK, c’est recevable, pour l’instant, à part la censure des Franco folies sur pression politique, personne n’a réagi.


                                              • Montagnais Montagnais 15 juillet 2009 16:18

                                                Je vais faire circuler ces chansons dans mon escadron, pour voir si c’est pas de la désinformation, et consulter tonton Poutine, qu’en sait long sur la question.

                                                Plutôt que de payer ce con d’aqeuaqueu pour une pseudo fête d’une pseudo Nation, Zébulon aurait mieux fait de les faire chanter au Panthéon ces bouffons. Et les passer en boucle sur l’autoroute des vacances.. ça nous changerait des jolies colonies du même nom.

                                                « France Oh ma France très-belle.. Pour toi je ferai ripaille » (sur l’air bien connu).

                                                Maintenant.. Si ceux qui sont menacés sont con-sentants, c’est leur affaire.


                                                • georges jean 15 juillet 2009 17:25

                                                  La police et/ou la gendarmerie font leur métier : par exemple ils reçoivent l’ordre de dresser un barrage routier.
                                                  Des voyous arrivent, forcent le barrage, sont victimes de l’accident qu’ils provoquent dans le cadre de ce délit de fuite. La réponse de l’ensemble des voyous est immédiate : l’émeute.
                                                  Leur but est de sanctionner la police chaque fois qu’elle fait son travail et qu’un évènement en lien avec ce travail, mais sans que la police y puisse quelque chose, survient.
                                                  Ce comportement est fréquent depuis une dizaine d’année.
                                                  Je trouve que l’opinion publique ne semble pas apprécier le caractère dangereux de cette « politique » mise en oeuvre par les voyous.

                                                  Ci-dessous un commentaire qui illustre mon propos.

                                                  « La situation empire : 80 gendarmes ont été mobilisés dès dimanche dans le secteur de Louviers à la suite de dégradations volontaires par incendie dans la nuit de vendredi à samedi et du décès vendredi soir d’un jeune à un barrage de gendarmerie.
                                                  Des jets de bouteilles incendiaires ont entraîné des dégâts sur un
                                                  bâtiment de la gare et la façade de la mairie de
                                                  Saint-Pierre-du-Vauvray, ainsi que sur la porte de la gendarmerie à
                                                  Louviers. 2 véhicules civils, stationnés devant cette gendarmerie, ont
                                                  également été incendiés volontairement, provoquant la destruction de 2
                                                  autres véhicules par propagation.

                                                  La situation s’est tendue
                                                  après le décès vendredi soir d’un homme de 18 ans à un contrôle routier
                                                  de gendarmerie. Il circulait sur une mini-moto tandis qu’un de ses
                                                  amis, Mohamed, conduisait un quad. Dans un premier temps, les gendarmes
                                                  ont vu les trois jeunes passer et leur ont fait signe de ralentir. Dix
                                                  minutes plus tard, les jeunes sont arrivés au contrôle en sens inverse.
                                                  Le pilote du quad a « forcé le barrage »
                                                  avant que le conducteur de la mini-moto percute un gendarme qui lui
                                                  demandait de s’arrêter. Déséquilibré, il a chuté puis heurté une
                                                  clôture de ciment. Inanimé, le jeune homme est décédé peu après.
                                                   »

                                                  http://www.chretiente.info/200907135820/emeute-a-louviers-couvre-feu-a-lisi…


                                                  • delamothe delamothe 15 juillet 2009 18:33

                                                    Ben lorsqu’on est jeune et de la banlieue , c’est déjà dur de trouver un boulot , ensuite gagner sa vie alors la il faut pas trop y compter et enfin si on a pas d’emmerde avec les poulets c’est qu’on est une exception. Faut bien qu’il s’amuse un peu les gamins. Au centre ville c’est plus dur.


                                                    • gruni gruni 15 juillet 2009 20:48

                                                      @ Tous

                                                      J’ai lu tous vos commentaires avec attention et intérêt, même si quelquefois cela dérape un peu, j’accepte la critique.

                                                      Comme j’ai ouvert le feu, permettez-moi une dernière remarque pour compléter l’article.
                                                      Je pense que quand l’Etat donne et aide des gens dans le besoin, ce qui est normal, il a le devoir et même l’obligation de demander des contreparties.
                                                      C’est-à-dire au minimum le respect des lois françaises et des habitants de ce pays.

                                                      Merci à tous pour vos interventions et bonne soirée


                                                      • GRL GRL 15 juillet 2009 22:06

                                                        500 voitures qui brulent c’est au moins la moitié de voitures neuves qui sortent de chez le concessionnaires peu de temps apres non ?

                                                        Rien n’est jamais totalement perdu pour tout le monde on dirait...


                                                        • kdb 16 juillet 2009 01:06

                                                          tout ca s’est totalement voulu notre président !
                                                           sarko tien grâce a quoi ? sont bilant ? bien sur que non !
                                                           il tien : par la division et la confusion !
                                                           il maintien cette pression de violence comme il divise le PS !
                                                           en en prenant dans sont gouvernement !
                                                          .....curieusement tout cas’est détérioré quand Sarkozy est devenu (poste clée ) ministre de l’interieur !
                                                          ( et je sais de quoi je parle je suis arrivé dans le 93 quand il ai devenu ministre ! )le 93 sétait pas génial.... mais pas + qu’ ailleur !
                                                           cas’est dégradé...puissance 10 ! depuis je pense que s’est calculé et entretenu par le GVT


                                                          • dapeacemaker911 17 juillet 2009 11:15

                                                            Pour ceux qui citent des paroles de rap francais afin de justifier leur haine irraisonné du jeune de banlieu, il y en a aussi qui ecrivent cela :

                                                            Ils aimeraient nous monter les uns contre les autres !
                                                            Mais si Dieu le veut bien... ce sera les gens simples contre les ordres !
                                                            Enfants du siècle, avançons le poing levé
                                                            Jeunesse et peuples du Tiers-monde nous marcherons à tes côtés !
                                                            Ta lutte est la nôtre, tout comme notre lutte est la tienne
                                                            Justice et liberté pour tous les habitants de la Terre
                                                            Sèche tes larmes et relève la tête, on n’est pas die
                                                            Le combat nous attend ! En toi, sera le premier champs de bataille !
                                                            RESISTANCE ! On a dit NON ! On a le Nombre ! Jeunesse du monde...
                                                            Ce sera plus jamais sans nous ! Dignité et Conscience
                                                            On est des milliards à vouloir faire tourner la roue dans l’autre sens !
                                                            Des pays oubliés jusqu’aux oubliés de nos pays
                                                            Marginal des pays riches, qu’attends-tu pour désobéir ?!
                                                            Mon rap prône l’insurrection, car plus question de laisser faire
                                                            La Lutte est nécessaire ! En d’autres termes : ils veulent nous baiser, frère !
                                                            Contre leur dictature mondiale, c’est ensemble, compagnon
                                                            Que s’amorce la mondialisation de la rébellion
                                                            On a tous le même ennemi, plein de sang sur ses écus
                                                            Qui persécute à tout va les oubliés et les exclus !
                                                            Jeunesse du Tiers-monde, nous partageons ta douleur
                                                            Vois-tu l’arc-en-ciel au loin, c’est la rébellion et ses couleurs
                                                            Rajoute la tienne ! Là où est écrit en gros :
                                                            « Justice et liberté pour tous ! »
                                                            A nous de cramer leur enclos !...

                                                            RESISTANCE ! A l’heure du néo-libéralisme et de ses guerres concrètes
                                                            RESISTANCE ! A l’heure du néo-colonialisme et de ses nouvelles conquêtes

                                                            On est tous menacés ! Le système capitaliste
                                                            N’est qu’un prédateur, regarde dans le monde ce qu’il réalise
                                                            Des génocides, lorsque les peuples ne veulent pas quitter leurs terres
                                                            Pour les vendre à des grosses compagnies, grand frère des militaires
                                                            Chantage gouvernemental, en occident ils nous bernent le mental
                                                            Avec leur obsession du rentable
                                                            Ne connaissent pas l’Amour, juste l’Argent avec un grand « A »
                                                            « Faites pas la paix mais la guerre ! C’est prolifique pour la vente d’armes ! »
                                                            Ils ne voient que leurs avantages, compagnon faut qu\’on s’active !
                                                            Regarde leurs nuages ! Il en tombe du sang radioactif !
                                                            Leur sincérité est ironique !
                                                            Considéré jetable si t’es inutile à la croissance économique !
                                                            La 4ème Guerre Mondiale enclenchée, ne sois pas triste
                                                            L’espoir existe ! Regarde le Noble Mouvement Zapatiste !
                                                            Pour toutes les résistances, compagnon combattons !
                                                            Tous les oubliés du monde c’est ensemble que nous vaincrons

                                                            RESISTANCE ! A l’heure du néo-libéralisme et de ses guerres concrètes
                                                            RESISTANCE ! A l’heure du néo-colonialisme et de ses nouvelles conquêtes


                                                            C’est la loi des grandes entreprises, leur monde : une caricature
                                                            Mondialisation libérale, l’économie est dictature
                                                            Le Tiers-monde ligoté par des traités de traîtres seulement
                                                            Pendant que le F.M.I impose son programme d’ajustement
                                                            Ça privatise à tout va, entrepreneurs, politiciens
                                                            Dévaluent l’entreprise d’état pour la vendre aux copains
                                                            Ils se refont le monde entre eux, sans même se cacher
                                                            Ils se foutent des peuples et des cultures,
                                                            Pour eux le monde n’est qu’un grand marché
                                                            Un grand monopoly, qui finira en monopole
                                                            Si leurs manigances t’as compris, alors méfie toi d’Interpol
                                                            Les droits de l’homme, comme les contes de fées, c’est loin
                                                            Quand Babylone t’dit « Ferme ta gueule et obéis ! »,
                                                            C’est l’O.M.C qui fait ces lois ! Tiens !
                                                            Nous ne sommes que des statistiques ou des gentils esclaves
                                                            Fais gaffe, à l’accident si trop fort et trop vrai tu t\’exclames
                                                            Arrive le plus grand génocide, ou le plus grand des désordres
                                                            Quand une civilisation se dresse et veut exterminer les autres
                                                            (Refrain)

                                                            Babylone, Babylone ! Entends-tu la colère monte
                                                            Les oubliés de l’occident et les oubliés du Tiers-monde
                                                            Babylone, Babylone ! Tu nous as dit « c’est marche ou crève »
                                                            Alors on marche ensemble contre toi pour faire valoir nos rêves
                                                            Babylone, Babylone ! Tu voudrais voir notre déclin,
                                                            Que nos idéaux partent en éclats, mais méfie-toi car on est plein
                                                            Babylone, Babylone ! Ta fin est proche !
                                                            Compte sur nous pour danser sur tes cendres, quand ton règne finira en feu !

                                                             RESISTANCE !

                                                            K.Arkana

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès