• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Mars. Pourquoi l’Amérique et pas l’Europe ?

Mars. Pourquoi l’Amérique et pas l’Europe ?

L'amarsissage réussi du robot Curiosity, qui vient d'être annoncé par la Nasa il y a quelques minutes, est un exploit remarquable, qu'il faut saluer. Il pose cependant une question qui devrait être cruciale pour tous les Européens : pourquoi les Américains et pas nous ?

06/08/2012 08hGMT

http://www.nasa.gov/externalflash/mars/curiosity_news3.html
http://www.esa.int/esaCP/index.html

Le cratère Gale (image Esa)

Qu'ont-ils de plus que nous ? On dira qu'une telle question ne devrait même pas être évoquée. Le succès de la Nasa devrait être celui de l'ensemble de l'humanité. Certes, mais qui en ce cas incarne le succès de l'humanité, sinon les Etats-Unis ? Demandez aux Chinois ce qu'ils en pensent. Ils consentent des sacrifices importants pour avoir le plus tôt possible, eux aussi, un robot sur Mars. On ne peut pas séparer les succès scientifiques de ceux qui en sont les premiers responsables, les pays et les civilisations qui les rendent possibles.

Or l'Europe, représentée par l'Esa, malgré des réalisations non négligeables dans l'espace, et plus particulièrement concernant l'exploration de Mars (la sonde Mars Express, le futur robot Exomars prévu pour 2018 – sic- ) est loin derrière la Nasa, tant en termes d'ambitions que de moyens. C'est le concept même d'Europe, puissance capable de hauts faits scientifiques, qui en est éclipsée, au détriment de l'image d'une Europe déchirée par les compétitions politiques et économiques.

Mais pourquoi l'Amérique et pas l'Europe ? En termes de produit national et de populations, les deux ensembles continentaux sont très comparables. Pourquoi donc l'Amérique consacre-t-elle donc 10 à 20 fois à l'espace les crédits que les pays européens, tous réunis, y consacrent. Rappelons que le budget de la Nasa, malgré des réductions imposées par Obama, est à peu près de $20 milliards, contre 2 pour la Nasa. De plus, le département de la défense américain affecte à l'espace militaire des sommes (difficiles à estimer) qui sont sans doute 50 fois supérieures à celles des pays européens. Or dans l'espace les investissements sont nécessairement duals, profitant autant aux civil qu'au militaire.

Alors pourquoi ce manque d'intérêt européen pour l'espace ? Plusieurs raisons y concourent. En les énonçant, on fait apparaître ce qui est et demeurera le vrai drame de l'Europe, dans la compétition en cours entre grands ensembles géostratégiques, au sein d'un monde appauvri.

L'histoire. Depuis 80 ans, les dépenses techno-scientifiques, militaires et civiles, ont été à la base du développement, puis de la domination, de la puissance américaine. Elles le demeurent, malgré la crise. L'opinion le sait et continue à se passionner pour l'aventure américaine. Les pays concurrents s'efforcent de suivre ce chemin, mais ils ont d'immenses retards à rattraper.

La guerre des symboles (soft-power). Depuis 80 ans également, la puissance américaine s'est incarnée aux yeux des citoyens du monde, par de grands récits où l'espace jouait un rôle central. Ce furent le film puis la télévision, aujourd'hui relayés par Internet. Il suffit de voir le soin que met la Nasa à faire connaître sa « narrative » dans toutes les langues, sur tous les réseaux.

Le drapeau. L'Amérique peut déployer ses couleurs, où qu'elle aille dans le monde ou dans l'espace. Tout le monde les identifie. L'Europe serait bien en peine de faire de même. Le drapeau européen ferait irrésistiblement penser aux querelles de Bruxelles. Il serait d'ailleurs inévitablement doublé des couleurs de tel ou tel Etat membre. Dans l'espace, ceci se traduit par le fait qu'une compétition permanente oppose les grands pays spatiaux européens, ainsi évidement que leurs industriels, pour la course à de rares crédits et contrats.

Le manque de leader représentatif. Obama, malgré les justes critiques qu'il suscite, est toujours capable, comme le serait n'importe quel président américain, de féliciter la Nase de ses succès, et au delà de féliciter l'Amérique, en termes aptes à susciter l'enthousiasme. Imagine-t-on Van Rompuy, ou Barroso faire de même ?

La philosophie véritablement anti-scientifique des Européens. L'Europe, qui fut le berceau de la révolution des Lumières, se caractérise aujourd'hui par le doute, la peur, l'ironie, l'incompétence, voire la malveillance, la remontée des guerres de religions, face aux grands enjeux de la technique et de la science. Aucun gouvernement n'est capable d'évoquer ces questions de façon positive, en dehors des banalités d'usage. Ceci se traduit notamment en ce qui concerne les orientations universitaires des étudiants européens.

________________

Est-ce à dire que l'Europe restera, face à l'Amérique et aux grands émergeants, condamnée à la médiocrité scientifique, que ce soit dans l'espace ou ailleurs. Ne pourra-t-elle compter que sur les trop faibles forces des Etats-membres (le CNES en France) laissés à eux-mêmes ? Des retours de destin sont toujours possibles. Mais pour le moment nous ne voyons pas lesquels.


Moyenne des avis sur cet article :  2.42/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

93 réactions à cet article    


  • Grattounette 6 août 2012 10:45

    Moi tout ce que je sais c’est que sur terre des millions de gens meurent de faim (le plus souvent à cause de l’exploitation des pays nantis) que la guerre, la haine et la misère continuent à enflammer la moitié d’une planète que nous sommes en train de faire pourrir de tous côtés.

    Alors mars, franchement... est-ce que l’indécence est une question d’Europe ou d’Amérique ?? smiley smiley

    • JL JL 6 août 2012 11:30

      Je voulais dire deux choses,

      D’une part, Gratounette l’a dit parfaitement bien ci-dessus, et c’est pourquoi je poste ici.

      L’autre chose, qui n’est pas sans rapport  : l’auteur pose la question « Pourquoi l’Amérique et pas l’Europe ? » Il ajoute : Ce devrait être un succès pour l’humanité« .

      Hum ! Ce 6 août, comme tous les 6 août est une date anniversaire qui appartient à l’Amérique depuis 1945 ; ne la lui disputons pas !

      Bonne journée quand même.

      nb. »Peu après 8h15 (2H30 àHiroshima dit ce site), la bombe Little Boy sortit de la soute à une altitude de 9 450 m. À 8 h 16 min 2 s, après environ 43 secondes de chute libre, activée par les capteurs d’altitude et ses radars, elle explosa à 580 mètres à la verticale de l’hôpital Shima, en plein cœur de l’agglomération. " (Wiki)

      (*) Ce matin, il était 8H30 en France (soit 2H30 PM à Hiroshima) quand la NASA a annoncé l’événement. Pas de chance hein, vu que la sonde est partie il y a 10 ans !


    • kemilein 6 août 2012 12:48

      parce que les USA ne paient pas le « cout » de ce qu’ils consument
      parce que leur existence est un jeu puérile phallique « c’est kiki ka la plus grosse »
      parce que les européens on leur fait croire que c’est juste des sous merdes
      parce les gens cons (qui sont légions) pense que rester chez soit c’est bien assez, donc mars c’est pas leur problème.
      parce que 1 milliards de gens souffre de la faim, quand bien même la technique et technologie qu’on développe (et ce qui en découle par application) pour faire le voyage Terre Mars pourrait être utiliser dans bien d’autre domaine (accessoirement la désalinisation de l’eau de mer et la production industrieuse-industrielle et automatisée-robotisée de l’alimentaire.

      parce que Terre Mars c’est la démonstration d’un niveau technique et technologique qui ne reflète absolument pas le degré (roche du zéro absolu) « culturel et intellectuel » de l’humanité.

      en gros ? des cons bien équipé.


    • Fergus Fergus 6 août 2012 13:03

      Bonjour à tous.

      Entièrement d’accord avec Grattounette :dépenser de telles sommes dans le contexte socioéconomique actuel est indécent.

      @ L’auteur.

      Merci de bien vouloir nous épargner cet horrible « amarssissage » qui a envahi les antennes ce matin. Atterrissage suffit largement, ce terme valant pour tout reprise de contact avec le sol, quelle que soit la planète. Faute de quoi, après amarssissage et alunissage, on aura avénussissage, ajupiterissage ou asaturnissage. N’importe quoi ! Et cela d’autant plus que le préfixe « a » est privatif et n’a évidemment pas le même sens que le préfixe « at » qui confère sa signification à atterrissage.


    • JL JL 6 août 2012 13:06

      « Des cons bien équipés » ?

      On peut le dire comme ça, en effet.

      « La perfection des moyens et la confusion des buts semblent caractériser notre époque. » Albert Einstein


    • mrdawson 6 août 2012 14:38

      Fergus, autant j’aime beaucoup la deuxième partie de votre message autant je suis en désaccord avec la première partie.

      Ca peut paraître cynique et dénué d’empathie mais la pauvreté et les conditions socio-économiques difficiles ont toujours été une réalité sur terre - il ne faut pas pour autant que l’humanité (à travers ses représentant actuels que sont les états-nations) cesse d’innover et viser à se dépasser et à dépasser ce monde qui l’entoure.

      De plus, comme le dit l’auteur, les retombées innovantes de courses technologiques comme la conquête spatiale bénéficient au plus grand nombre après. L’innovation en elle même peut bénéficier à l’économie et les découvertes qui sont faites peuvent avoir des applications dans l’énergie, la médecine ou l’agro-alimentaire, domaines qui impactent largement les « millions de gens qui meurent de faim ».


    • rastapopulo rastapopulo 6 août 2012 15:01

      Très bonne illustration du mal européen en tout cas : Incapable de penser dynamique technologique à un niveau sociétal, il va jusqu’à relativiser les prouesses des autres ! La responsabilité technologique en Europe revenant donc exclusivement aux compagnies privés, elles ne sont pas toujours adapté à la taille des enjeux : http://macrotrottoir.blog.capital.fr/index.php?action=article&id_article=451811

      Mais si vous pensez que la domination des voix marchandes (les Compagnies des Indes) sur l’intérieur des terres (les nations) aurait été renversé sans l’industrialisation, vous pouvez attendre longtemps le changement du statuquo financier actuelle avec votre pensée statique au niveau des moyens technologiques.


    • Akwa Akwa 6 août 2012 15:01

      MSL est partie en novembre dernier... Ca fait pas 10 ans !


    • JL JL 6 août 2012 17:43

      10 mois ? Peut-être. C’est à la radio que j’ai entendu 10 ans (*). Je n’ai pas vérifié. Tout de même, c’est ballot, hein, cette coïncidence, au quart d’heure près ! Un quart d’heure, on va dire que c’est le temps de transmission du signal, et du coup, c’est à la minute près !

      nb. Peut-être qu’ils ont parlé de l’âge du programme.


    • Zord Zord 6 août 2012 18:17

      Moi tout ce que je sais c’est que sur terre des millions de gens meurent de faim (le plus souvent à cause de l’exploitation des pays nantis) que la guerre, la haine et la misère continuent à enflammer la moitié d’une planète que nous sommes en train de faire pourrir de tous côtés.

      Alors mars, franchement... est-ce que l’indécence est une question d’Europe ou d’Amérique ??

      1 milliards de gens ont faim c’est horrible certes
      Mais d’un côté tu les nourris aujourd’hui demain tu en as 2 milliards qui ont faim... ah ben oui pas de bol tant qu’il y auras 5 enfants/femme en Afrique ça ne s’arrêtera jamais la misère la famine guerre etc... et plus on sera nombreux, plus on polluera / consommera / fera la guerre pour les ressources
      Ce qu’il faut c’est lutter contre la surpopulation contrairement à ce que penses les cathos.
      Donc promouvoir la contraception, point barre.
      Et continuer les programmes d’exploration spatiales pour donner une chance à l’humanité de vivre ailleurs car la terre deviendra trop petite tôt ou tard


    • JL JL 6 août 2012 19:03

      Berlin est tombée le 2 mai 1945 (après deux semaines de bataille acharnée gagnée par l’Armée rouge seule, sans le soutien des Alliés ? La victoire a coûté la vie de 100 000 soldats russes, sans compter les blessés. Les Américains voulaient « infliger à Berlin le sort de Carthage » (la bombe H ?) mais heureusement pour les Berlinois, ils étaient à plusieurs centaines de kms de là. « ( Edward Limonov, in »L’excité dans le monde des fous tranquilles")


    • noux noux 6 août 2012 23:38

      10 ans c’est le début du programme. 12 ans même je crois.


    • docdory docdory 7 août 2012 16:10

      @ Fergus


      Il ne peut pas y avoir d’ajupiterissage ni d’assaturnissage. Ces termes concerneraient l’arrivée d’un engin sur le sol solide des planètes en question. Mais ceci est impossible à réaliser. En effet , Jupiter et Saturne sont deux planètes géantes gazeuses dont le noyau solide est a des milliers, voire des dizaines de milliers de kilomètres sous la limite externe de l’atmosphère, sous une pression atmosphérique au sol capable d’aplatir n’importe quel engin spatial si bien conçu soit-il. Par ailleurs il y règne des vents dont la vitesse excède nettement les mille kilomètres par heure. Dans ces conditions, toute sonde spatiale serait réduite en bouillie bien avant d’avoir touché le sol solide des planètes en question !
      A noter que nous avons échappé à l’avénussissage lorsque la sonde soviétique dont je ne me rappelle plus le nom avait pris la photo du sol de cette planète, et surtout nous avons échappé à « l’atitanissage » au cours de la mission Cassini Huygens, allez savoir pourquoi, ça aurait été pittoresque, non ? A surtout ne pas confondre avec l’atitaniaïssage qui sera réalisé lui, dans la banlieue d’Uranus et non dans celle de Saturne.
      Faisons un concours de pronostic de laideur onomastique : je pense que le comble sera atteint avec l’aioïssage lorsque une sonde atteindra le sol de ce satellite hypervolcanique de Jupiter, ou l’aeuropissage, lorsque une sonde atteindra la banquise permanente d’Europe ! Mention spéciale également pour le futur aenceladissage, l’aoberonissage, et, bien sur l’ajapetissage qu’aurait aimé le regretté Arthur Clarke... !
      Beware of monolithes ... 
      Préparons nous à l’aplutonissage et à son corollaire l’acharonissage...
      Avec les dix mille milliards de milliards de planètes extra solaires situées dans la zone habitable de leurs systèmes respectifs, dont parle le « Sciences et vie » de ce mois-ci, les dictionnaires de l’an 10 000 risquent, à force de néologismes consacrés aux multiples atterrissages planétaires envisageables, d’être d’une lourdeur et d’un encombrement intolérables !
      Dans le même genre, avez-vous remarqué un autre phénomène : la multiplication des termes pour désigner les cosmonautes ?`
      Nous avons eu les cosmonautes russes, les astronautes américains, les spationautes français, et maintenant les « taïkonautes » chinois !

    • JL JL 7 août 2012 18:15

      Bonsoir Fergus, bonsoir à tous,

      Je suis à 100% d’accord avec Fergus sur ce point ; amarsissage est un barbarisme ridicule - dont l’emploi ne prouve qu’une chose : la bêtise conformiste ou le conformisme benêt des journalistes qui « causent » dans les grands médias. Ou peut-être, ce sont les rédacteurs en chefs qui sont idiots ?

      Que les journalistes me pardonnent, mais aussi, qu’ils commencent un peu à réfléchir : ce n’est pas d’aujourd’hui que cette bêtise transparait.


    • Aristoto Aristoto 7 août 2012 18:51

      Moi tout ce que je sais c’est que sur terre des millions de gens meurent de faim (le plus souvent à cause de l’exploitation des pays nantis) que la guerre, la haine et la misère continuent à enflammer la moitié d’une planète que nous sommes en train de faire pourrir de tous côtés.

      Alors mars, franchement... est-ce que l’indécence est une question d’Europe ou d’Amérique ??

      Franchement si c’est ça qui manquent aux petits africains 2 milliards de petites coupure en papiers je vais tout de suite dans mes locaux de poubelles réunir autant de cartons qu’il leur faut à mâcher !


    • JL JL 8 août 2012 08:13

      Sabine,

      La naissance d’un nouveau mot qu’il faudrait fêter ? Vous rigolez ?

      Attendez au moins que des hommes s’y posent. Et ça, ce n’est pas pour demain.


    • Zevengeur Zevengeur 8 août 2012 21:27

      Certes mais c’est sans rapport !
      Parlons plutôt des budgets militaires en relation avec la faim dans le monde, 10% de ces derniers suffiraient pour éradiquer cette dernière.

      Investir de la matière grise dans la conquête des planètes, je trouve que c’est un projet bien plus excitant que n’importe quel autre.
      Produire des tonnes de gadgets inutiles (I-Pad et autres babioles électroniques) dans un but purement consumériste ou imaginer des moyens de faire de l’argent dans l’ingénierie financiaire, vous trouvez ça motivant vous ?


    • Skapad Skapad 6 août 2012 11:11

      Sur ce sujet ... une réflexion CURIEUSE ...et calendaire Chut ! l’atome silencieux..

      Un article proposé ici à la rédaction dès ce matin. Sans remettre en cause le fond des recherches de ce type, mais de s’extasier devant ces travaux, ne doit pas échapper à une critique, de plus en ce jour anniversaire Little Boy, et l’étonnante juxtaposition de ces dates ..

      Le 11 septembre est célébré, le 11 novembre également, et combien de fait de guerre..

      Nous pourrons dès lors, que ce jour sera passé, faire le comptage de communiqué à ce sujet, sans compter les effets et risques. 5 kg de plutonium, qui n’ont pas souffert d’une fusée défaillante, telle celle qui explosa ...il n’y a pas si longtemps... 5 kg , c’est une dose éparpillé dans ce cas extrêmement dangereuse ...

      Toute politique scientifique, aussi louable et prestigieuse, doit être examiner, au delà de la seule volonté de dominer l’autre ... Les JO des bombes et des « béats » qui applaudissent

      Je tiens le pari, que cet objet robotique va réduire à néant, ou quasi, tout rappel de cette horreur, ou alors, le taux de visibilité anesthésié ...

      https://blogs.mediapart.fr/blog/patrig-k/060812/trinity-curiosity-6-aout-6-l-s-en-sert

      « À partir de maintenant, nous sommes tous des fils de putes »

      Les scientifiques de la NASA sont ainsi, no limite !

      La curiosité pour la recherche de trace d’eau sur la planète Mars, à tout les prix, est une aventure très enthousiasmante et qui fait unanimement le consensus. En tous les cas, je n’ai rien lu de critique à cette curieuse aventure du robot nommé Curiosity. Pourtant, l’empêcheur de tourner barrique que je suis, a néanmoins à vous soumettre en lecture ce qui suit.


      • Skapad Skapad 6 août 2012 11:13

        5 kg , de plutonium de charge pour le réacteur nucléaire , c’est une dose qui serait éparpillée dans ce cas extrêmement dangereuse .


        • Skapad Skapad 6 août 2012 11:14

          5 kg , de plutonium pour le réacteur , c’est une dose éparpillé dans ce cas extrêmement dangereuse


          • Traroth Traroth 6 août 2012 11:51

            La dose mortelle de plutonium, c’est 50 µg. Avec 5kg, on peut potentiellement tuer 100 millions de personnes...


          • JL JL 6 août 2012 12:02

            Bonjour Traroth,

            curieux calcul ! Si 5 kg c’est effectivement 50 µg x 100 millions, on ne peut tout de même pas les distribuer, ces rations de plutonium !


          • rastapopulo rastapopulo 6 août 2012 15:10

            C’est juste la preuve qu’aucune source d’énergie ne peut rivaliser avec le nucléaire après de nombreux test. L’autre preuve est la tentative des antinuk de retarder le recyclage des déchets radioactifs actuels dans les futures centrales au thorium (qui verra donc un rendement 50x supérieur dans une réaction souscritique avec des produits résiduelles inexistant par rapport à maintenant se comparer avec des pseudorenouvelables au bilan carbone sans équivoque niveau des matières transformés) : http://www.nuclearforum.be/sites/default/files/content/documents/05032010_f r.pdf


          • Traroth Traroth 6 août 2012 11:36

            Pourquoi l’Amérique et pas l’Europe ? Parce que les riches ne veulent pas payer d’impôts. Aux Etats-Unis, ce n’est pas grave, il suffit d’affamer les pauvres, et on peut quand même envoyer des sondes vers Mars, mais ici, on fait anesthésie encore un peu l’injustice.

            D’autres questions ?


            • rastapopulo rastapopulo 6 août 2012 15:12

              http://macrotrottoir.blog.capital.fr/index.php?action=article&id_article=451811
              Après la seconde guerre mondiale, les élites françaises, frappées par le traumatisme de la défaite en partie imputée au retard technologique du pays, ont lancé de grands plans grâce auxquels tous nos champions nationaux d’aujourd’hui ont émergé : Edf, France Telecom, Alstom, Areva...
              C’est aussi à cette période que nos grands organismes de recherche, comme le CNRS, l’INRA ou le CEA, ont été créés. Un « circuit » de fonctionnement entre la recherche et l’industrie s’est alors mis en place : financement public, centres de recherche, grands groupes, sous-traitants contractualisés à long terme, commandes publiques. Ce schéma a fourni de bons résultats pendant des années. Il nous a permis de construire des filières fortes dans l’aéronautique, le nucléaire, les transports et les télécoms, sur lesquelles nous nous appuyons encore aujourd’hui. Mais malgré ces résultats, la France a abandonné cette politique dès les années 1980.


            • Gollum Gollum 6 août 2012 12:16

              Pourquoi donc l’Amérique consacre-t-elle donc 10 à 20 fois à l’espace les crédits que les pays européens, tous réunis, y consacrent.


              Ben parce que les US à cause de la suprématie du $, privilège exorbitant, et la capacité de la planche à billets extensible à l’infini de la Fed, et leur endettement colossal en fait supporté par le reste de l’ensemble du monde fait qu’on peut bien se payer des petits extra de temps en temps non ? smiley

              • BOBW BOBW 6 août 2012 12:34

                Afin d« inonder » et de polluer l’Univers entier avec ses Pubs « COCA COLA » et Cie... smiley


              • eugène wermelinger eugène wermelinger 6 août 2012 18:18

                Ce n’est même pas sûr qu’ils aient jamais été sur la lune - où leur drapeau flottait même sans atmosphère ! Il faut à nouveau endormir le monde. Mars en août, cherchez le défaut.


              • Gollum Gollum 6 août 2012 12:27

                La philosophie véritablement anti-scientifique des Européens. L’Europe, qui fut le berceau de la révolution des Lumières, se caractérise aujourd’hui par le doute, la peur, l’ironie, l’incompétence, voire la malveillance, la remontée des guerres de religions, face aux grands enjeux de la technique et de la science.


                Mais la science a définitivement perdu la bataille de l’opinion depuis que celle-ci constate qu’elle doit payer son confort par une anxiété généralisée due au fait que grâce à celle-ci la planète Terre est en quasi rupture, ravagée par toutes sortes de maux divers variés et avariés... Le mythe du Progrès perpétuel nous emmenant vers de futurs paradis, Mars et au delà vers l’infini, est mort...

                Quant aux américains ils essayent encore de faire tourner ce mythe mais plus pour longtemps, ils sont ruinés comme le reste de la planète...

                • rastapopulo rastapopulo 6 août 2012 15:17

                  La statisme technologique (digne des malthusiens) est aussi utilisé aux USA pour préserver le statuquo oligarchique au niveau mondial. En conséquence, le budget de la Nasa va en diminuant. 


                • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 6 août 2012 13:03

                  Les USA ont une politique keynésienne, quoiqu’ils disent. En voilà la preuve.


                  Seule l’Europe va au bout du dogme de l’école de Chicago, quoiqu’il en coûte.





                  • rastapopulo rastapopulo 6 août 2012 15:50

                    http://www.solidariteetprogres.org/L-austerite-europeenne-menace-la-competivite-de-la-fusee-Ariane_08742

                    J’irais dans ton sens au niveau de l’idée... SAUF QUE Lord Keynes était un malthusien (« plus grand philosophe » dixit Keynes), eugéniste (président de la société anglaise pendant 10 ans) et impérialiste (contre l’ouverture de Roosevelt aux autres pays). EN PLUS il n’a fait que reprendre les idées du New Deal en le dénaturant de sa composante anti-to big to fail du GlassSteagall. C’est donc Lord Keynes qui sert d’exemple au socialisme en France en permettant les ratios bancaires fonds propres/actifs les plus désastreux au monde devant les anglais (l’élève a dépassé le maître).


                  • Hijack Hijack 6 août 2012 14:07

                    La question de l’auteur ... pourquoi les USA et pas nous : c’est comme si je disais : « Pourquoi Usain Bolt et pas moi !  »
                    .
                    Pas que les français ne sont pas capables ... mais ils n’en sont pas là ... n’ont pas été préparé pour une telle aventure ... technologiquement, scientifiquement, financièrement et autres ...


                    • Zord Zord 6 août 2012 14:24

                      Article complètement faux de A à Z :

                      1 - Les USA sans leur planche à imprimer des billets, n’auraient jamais pu en faire autant depuis 50 ans.

                      2 - Le réveil avec la gueule de bois commence à se faire sentir du côté de la NASA, vu que des missions sur Mars ont été annulées.

                      3 - Curiosity n’est pas le fait uniquement des compétences des américains vu que certaines pièces sont mêmes françaises.

                      http://www.lepoint.fr/science/curiosity-la-chemcam-fonctionne-sur-mars-06-08-2012-1493412_25.php


                      • herbe herbe 6 août 2012 14:34

                        A l’énoncé des raisons, auteur, j’aimerais ajouter une qui me semble manquer :

                        manque de démocratie...
                        Eh oui l’adhésion, sans manipulation et sans coercition, du peuple.

                        Ce serait une raison de type « bottom », pour compléter les vôtres plutôt de type « top ».

                        A la sauce où il est mangé en ce moment (le fameux contexte !) comment s’étonner qu’il soit de plus en plus néo luddite ?
                        certains gagnent sur deux tableaux :
                        1 récupérant les bénéfices, à leur usage quasi exclusif, des technologies (eux ne savent pas ce que c’est que la notion d’un monde appauvri et de crédits rares).
                        2 en conséquence du 1, les dominés se détournent des techniques chevilles ouvrières de leur aliénation, perdant par la même le levier de leur possible dés-aliénation...


                        Donc selon moi 1 et 2 convergent vers cette philosophie anti scientifique que vous pointez en fin d’article
                        Mais les jeux ne sont pas faits et je fais mienne cette conclusion d’un article récent, en croisant les doigts :
                        « parce que rien ne peut stopper les humains dans leur recherche d’une vie meilleure »

                        ps : je remercie toutefois (oublions le contexte et ses cotés négatifs un instant) tous les artisans des différents projets scientifiques bien français ceux là qui seront mis en oeuvre sur Mars. 
                        Je fais un peu de chauvinisme mais il ne faut pas oublier que les qualités et/ou les défauts des hommes en définitive n’ont pas de passeport smiley

                        • Leo Le Sage 6 août 2012 17:47

                          @Par herbe (xxx.xxx.xxx.104) 6 août 14:34

                          Vous dites : "manque de démocratie...
                          Eh oui l’adhésion, sans manipulation et sans coercition, du peuple
                          "

                          Exact.

                          Pour donner un exemple parlant, un projet industriel qui n’a pas l’adhésion des personnes concernées [population, investisseurs, Etat, etc.] est toujours un echec tôt ou tard.

                           

                          Cordialement

                          Leo Le Sage

                          (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                        • On peut se féliciter que la Nasa ait bien voulu placer 2 instruments français sur le MSL. Mais de là à ne parler que de cela comme les médias aujourd’hui, afin de ne pas voir que si nous avions voulu faire l’effort nécessaire, le MSL aujourd’hui serait européen, et à 80% français, c’est se boucher les yeux.


                        • herbe herbe 6 août 2012 20:32

                          Je suis d’accord avec vous sur le fait qu’on aurait pu (allez même, du) faire mieux, mais notre système actuel dans ce contexte actuel aura bien du mal à faire mieux justement.


                          Il y en a même qui pensent qu’il a atteint ses limites (moi je n’en suis pas si sûr, peut-être que les organisations ulta hiérarchisées ont encore quelques beaux restes...)

                          Ce livre blanc contient aussi quelques propositions et souligne quelques points de faiblesses qui peuvent aussi expliquer certains carences...

                          Mon intuition est que si on parvient à rentrer dans un cercle vertueux et qu’un système ne contrarie pas cela dans une défense égoïste de ses intérêts, la France pourra retrouver une aura (qu’elle a eu dans le passé) et jouer à nouveau un rôle de locomotive pour l’Europe et le monde. Pour l’instant, un commentaire l’a pointé d’ailleurs ici, ce sont d’autres qui font du Keynésianisme sans l’avouer..



                        • herbe herbe 6 août 2012 22:23

                          Pour aller plus loin, le livre blanc pointe entre autres le système éducatif.

                          Comme nos enfants sont la société de demain, voici une vidéo enrichissante et positive ! source : planetpositive) :
                          C’est l’entrée dans une nouvelle ère !

                        • Nouvel auteur Lunesoleil 6 août 2012 15:06

                          L’inde est dans le coup aussi , il y aurait un projet dans ce sens smiley
                          http://jack35.wordpress.com/2012/08/03/linde-veut-lancer-une-mission-sur-mars-en-2013/


                          • Yurf_coco Yurf_coco 6 août 2012 15:12

                            Parce qu’aux USA, les milliards de milliards de dette ne les inquiète pas.


                            En plus de cela... j’ai envie de dire que cette mission n’est pas l’oeuvre exclusive des américains.
                            Cet appareil est un ensemble de technologie mondiale, notamment française...

                            Leur donner tout les honneurs est injuste.

                            • Ruut Ruut 6 août 2012 15:20

                              L’Europe est engluée dans ses faux problèmes Économiques.
                              L’Europe est incapable de se projeter dans le futur.
                              L’Europe est simplement au bord de l’implosion sociale.

                              Quand a la faim dans le monde, la production agricole spatiale sera un solution a ce problème.
                              Un espace infini, implique un espace agricole infini.


                              • Corbeau 6 août 2012 15:22

                                Très bonne question et la réponse est aussi assez simple : l’Europe en est encore à ses premiers balbutiements en matière de coopération scientifique, que ce soit dans le spatial ou d’autres domaines. Arianespace et l’ESA représentent très peu face à la Nasa. Une grosse partie de l’effort de recherche collectif européen est dissipé dans des actions nationales à caractères compétitifs.


                                • colza 6 août 2012 15:28

                                  Bonjour,

                                  En dehors de la pertinence de l’opération dans le contexte actuel de pauvreté extrême d’une moitié de l’humatinté (au moins), 
                                  la réponse à : Pourquoi l’Amérique et pas l’Europe, c’est parce que l’Europe n’existe pas.

                                  • rastapopulo rastapopulo 6 août 2012 15:28

                                    Je serais d’accord avec l’article sans la louange pour Obama qui est justement le président qui essaie le plus de couper dans les budget de la Nasa. C’est une rupture énorme, à fortiori pour un démocrate.

                                    La conséquence a été que Kesha Roger, une larouchiste, à même gagner les primaires démocrates au texas (centre de la Nasa) avec son discours pour l’empêchement d’Obama alors que tout l’appareil démocrate était contre elle  !!! Je vous laisse apprécier une de ses photos où elle tient la pancarte de sa campagne « Houston, we have a problem » : http://www.democraticunderground.com/1002809692
                                     


                                    • Unjean 7 août 2012 04:36

                                      Je kiff la photo, avec le sourire c’est excelent, sa c’est sque j’aime dans l’amérique même que j’aime tout court, la je crois que l’inteligenCia serait bien ridicule de les accuser de terrorisme :D




                                    • zaeus 6 août 2012 16:11

                                      L’auteur doit être en phase dépressive... Les US au sommet, et l’Europe dans les limbes ? ATV, LHC, BELLA, VLT, E-ELT. Faut prendre un anxiolytique mon cher, la réalité est moins glauque...


                                      • globulos nilasse 6 août 2012 16:24

                                        " La philosophie véritablement anti-scientifique des Européens. L’Europe, qui fut le berceau de la révolution des Lumières, se caractérise aujourd’hui par le doute, la peur, l’ironie, l’incompétence, voire la malveillance, la remontée des guerres de religions, face aux grands enjeux de la technique et de la science. Aucun gouvernement n’est capable d’évoquer ces questions de façon positive, en dehors des banalités d’usage. Ceci se traduit notamment en ce qui concerne les orientations universitaires des étudiants européens."


                                        vous avez parfaitement résumé la situation avec cette simple phrase. pour ne parler que de la france,population de lâches et de peureux arriérés,qui ne voit que du négatif derrière les innovations techniques. les chinois,en retard sur l’europe il y a 10 ans,dans ce domaine,comme dans bien d’autres,sont maintenant en avance.

                                        • Zord Zord 6 août 2012 17:04

                                          "e. pour ne parler que de la france,population de lâches et de peureux arriérés,qui ne voit que du négatif derrière les innovations techniques. "

                                          -_-

                                          C’est bien beau de cracher sur la France etc,

                                          Mais bon si on prend le temps de se renseigner 2 minutes au lieu de faire son gros troll, en allant par exemple sur le site du CNES vous apprendrez que la France est partie prenante du projet et à fourni des pièces au rover Curiosity et va piloter des parties des labos depuis Toulouse.


                                        • globulos nilasse 6 août 2012 18:16

                                          la france commis de cuisine du restaurant amérique,wow !! que ce soit pour la génétique,la recherche spatiale et bien d’autre sujet,ce n’est pas du trollage que de regarder une réalité en face. mais comme on dit,il vaut mieux voir un mensonge qui rassure,plutot qu’une vérité qui dérange. bonne journée superman.


                                        • Zord Zord 6 août 2012 18:23

                                          Ah bien tiens, on est passé de « population de lâches et de peureux arriérés » à commis de cuisine, ça va on progresse.
                                          Bref, je pense que même si la sonde avait été à 99% françaises avec des roues bleus blanc rouge, une odeur de saucisson, la forme de la tête du Général de Gaule, des rageux dans ton genre serait venus cracher dessus parce que le boulon numéro 17 est made in Taiwan.
                                          Bref, a plus tard le troll !


                                        • globulos nilasse 6 août 2012 18:58

                                          vous êtes ridicule et une illustration parfaite de ma description du dessus,je répète wonderwoman,la population française est lâche et peureuse en matière d’avancées techniques. je comprends que vous ne poussiez pas plus avant dans ce semblant de discussion,car on sent clairement que votre puissance intellectuelle est particulièrement limitée. le conservatisme de cette france,que vous vous illusionnez a penser progressiste en la matière,ne fait du tort qu’a elle même. pendant que vous perdez votre temps a vous gargarisez avec un patriotisme d’opérette,les chinois,russes,américains avancent et il faudra plus que vos messages ressemblant a des chansons a une note pour gommer une réalité bien palpable. allez donc faire travailler les quelques atomes d’hydrogènes qui vous tiennent lieu de cerveau,après vous pourrez venir parler avec les grands.


                                        • Voir ma réponse à Herbe plus haut


                                        • globulos nilasse 6 août 2012 19:39

                                          @ l’auteur


                                          j’ai plussé votre article,il me semble toucher juste. la france et son peuple ne comprennent pas les enjeux de demain et confondent deux choses,se faire la comédie du pouvoir et se donner les moyens du pouvoir. le conservatisme délirant de la population est assurément une mort lente pour le pays. le passéisme qui règne dans les esprit français ne peut rivaliser avec les visions du futures,tant des grands pays émergents ou des USA. peu importe que les américains utilisent la planche a billet pour leur projet,la fin justifie les moyens et sur la bio-ingénierie,l’espace,la recherche fondamentale et bien d’autres disciplines,nous n’avons fait qu’accumuler du retard. crier cocorico pour 3 écrans de contrôle sur notre territoire et pour 2 pièces sur l’appareil est purement ridicule.

                                        • chmoll chmoll 6 août 2012 16:58

                                          pourquoi les Américains et pas nous ?

                                          pasque on a pas d’sous , fin on en a plus


                                          • mortelune mortelune 6 août 2012 17:03

                                            Les us et leurs financiers affament l’europe. Les us et leurs mercenaires affament le monde. Ils vont sur Mars pour encore se faire mousser et il ne leur reste plus que ça quand on voit leur pays couvert de rouille. 

                                            Cela n’enlève pas le fait que les européens sont sans doute trop souvent dans la lune pour se rendre compte de la supercherie us. Si les étatsunistes trompaient leur femme comme il trompe le monde il y aurait une sacrée bamboula au pays du hamburger. 
                                            nota : j’ai hate de voir la tête des martiens quand ils vont voir des bouteilles de caca cola. 

                                            • Thorgal 7 août 2012 10:38

                                              « nota : j’ai hate de voir la tête des martiens quand ils vont voir des bouteilles de caca cola. »

                                              N’est-ce pas Ray Bradbury qui l’avait déjà imaginé il y a quelques décennies ?
                                              Je ne me rappelle plus le titre du livre mais il me semble avoir lu une de ses histoires courtes où les Martiens voulaient envahir la Terre par la guerre. Or, les Terriens, complètement américanisés du reste, ont immédiatement déclaré forfait et ont accueilli les bélligérants martiens qui se sont trouvés complètement englués dans la soupe culturelle US. La morale de l’histoire étant que ce sont les Terriens qui gagnèrent la guerre par étouffement lent de la culture martienne dans le coca et la graisse mcdo.


                                            • L'enfoiré L’enfoiré 6 août 2012 17:13

                                              Une réponse qui me parait évidente : il y a les Etats-Unis et pas l’Europe-Unies.

                                              Les budgets militaires qui sont complètements différents.
                                              N’oublions pas que la NASA avait dans son agenda de contrer le prestige et les progrès de l’URSS dans les années 60 et suivantes.

                                              • SamAgora95 SamAgora95 6 août 2012 17:42

                                                Les Européens ont largement participé à cette aventure notamment la France et l’Espagne, mais les Américains aiment bien fanfaronner comme d’habitude. Si je suis très critique en ce qui concerne le monde politique Américain, il faut quand même reconnaître que coté science et technologie ils assurent.


                                                Un petit mot à ceux qui pensent que c’est un énorme gaspillage (2 milliard d’euros) et une insulte à toutes les personnes qui meurent de faim dans le monde. 

                                                Je vous rappelle juste que La Société Général à perdu 5 milliard d’euros dans le vent (spéculation), je ne vous parle même pas des autres grandes banques.

                                                Que s’il était dans l’intérêt des grandes puissances de supprimer la grande pauvreté et la famine, ils l’auraient fait en claquant des doigts (la pauvreté est entretenu, ce n’est pas une question de moyen).

                                                L’humanité ne va pas et ne doit pas rester sur son petit cailloux qui l’a vu naître, plus vite elle maîtrisera son environnement mieux ça sera pour les générations futures.

                                                S’il fallait passer au pain et à l’eau pour permettre à la science de progresser je suis prêt à le faire, car c’est la solution à la plupart de nos problèmes.

                                                Bref, le rêve n’a pas de prix.


                                                • Thorgal 7 août 2012 10:40

                                                  Pire que ca, les paradis fiscaus permettent aux plus fortunés de voler plus de 25000 milliards d’euros au fisc (somme excluant même les avoirs en dur). 2 milliards vs 25000 milliards, bon, ca se passe de commentaires ...


                                                • Thorgal 7 août 2012 10:41

                                                  *fiscauX ...


                                                • robin 6 août 2012 19:13

                                                  Dans l’Etat politique économique, social etc. des USA cette dépense supplémentaire n’est pas une avancée, c’est une insulte au peuple américain.


                                                  • Asp Explorer Asp Explorer 6 août 2012 19:34

                                                    Pour que l’Europe s’illustrât dans l’espace, encore eut-il fallu que l’Europe existasse.

                                                    Or, ce n’est pas le cas. La construction européenne n’est qu’une fable vide de sens, un rêve de technocrates illuminés, sans résonance aucune parmi les peuples ni dans les vies quotidiennes. L’actualité se charge de nous le hurler dans les oreilles à chaque JT depuis quatre ans. Pour mener un programme spatial ambitieux, il faut être un pays, ce n’est pas le cas de l’Europe, voilà tout.


                                                    • joelim joelim 6 août 2012 19:45

                                                      La seule raison est que les cowboys peuvent émettre tout le fric qu’il veulent : ils ont la monnaie de référence !


                                                      Qu’ils en tirent orgueil serait comique si ce n’était si grave (ils comptent en profiter pour conquérir la planète non ?)..

                                                      • arobase 6 août 2012 21:10

                                                        j’ai rencontré un groupe de SDF affamés à qui j’ai dit :« on est allé sur mars ! ça n’a coûté que deux milliards. »


                                                        croyez moi si vous voulez, leur visage s’est éclairé, réjoui, et tous ont manifesté une grande joie. 

                                                        « -et qu’a t-on trouvé labas ? » m’on t-il demandé
                                                        « -des traces d’eau ». 
                                                        -« bravo ! ça valait le voyage !! et pas cher ! même plus faim ! »

                                                        que tous les affamés de la terre se réjouissent, on va savoir bientôt ce qu’on va savoir ; et ça, ça vaut tous les repas du monde ; surtout pour les repus.

                                                        qu’ils aillent jusqu’au bout de leur connerie et qu’ils partent tous labas les repus, où il n’y a pas d’impôts.

                                                        et qu’on ne les voit plus.

                                                        • Aleth Aleth 6 août 2012 21:13

                                                          @ L’auteur

                                                          La question que vous devriez vous poser : comment est-il possible qu’en 2012 l’exploration spatiale (pour ne pas dire « conquête » ) se résume - toutes agences confondues - à quelques robots envoyés ici-ou-là, à raison d’une petite poignée par décennie ?

                                                          A chaque fois c’est l’évènement ! Youhou champagne ! Une sonde de plus ! Franchement ça vous fait encore rêver un rover sur Mars ? Pour ma part j’ai comme l’impression d’avoir passé le cap. Et pourtant l’espace ça m’intéresse et pas qu’un peu. Après qu’il s’agisse des ricains ou de l’Europe... pour ce que ça change au final... un consortium avec des programmes plus ambitieux ça oui ce serait intéressant. Mais ça ne se fait pas... depuis des décennies et des décennies.

                                                          Puis vous pourriez aussi vous demander pourquoi depuis presque un demi-siècle aucune agence spatiale n’a osé passer le seuil de la ceinture de Van Allen. C’est tellement jouissif l’orbite basse ! Ah on me dit dans l’oreillette que des missions humaines sont prévues sur la Lune... peut-être en 2020, 2030, 2040... 2069 qui sait. Pourtant la Lune n’est pas à des années-lumières... tout juste à quelques centaines de milliers de km... quelques jours de voyage. Mais les « projets » sont jusqu’ici restés dans les cartons a fortiori.

                                                          Problème d’ambitions ? Problème de budgets ? Qu’est-ce qui empêche de nos jours (exit les problèmes géopolitiques) à la Russie, aux Etats-Unis, à l’Europe, à la Chine, au Japon, à l’Inde, ... de concevoir enfin une mission humaine internationale de quelques semaines/mois sur la Lune ? La première « étape ». Pour savoir tout au moins si des bases (quasi) permanentes sont envisageables à nos portes. Pourquoi personne n’y retourne ? Pourquoi en 2012 les missions humaines se limitent encore à l’orbite basse ? On n’arrête pas le progrès !


                                                          • Ruut Ruut 7 août 2012 17:14

                                                            Je me pose les mêmes questions que vous.
                                                            Nous somment en 2012, et très loin du Cosmos 1999 (Space 1999) promis par nos dirigeants.


                                                          • Aristoto Aristoto 8 août 2012 00:44

                                                            Hé !
                                                            Hé Hé !!!
                                                            Hé Hé Hé Hé Hé !!!!!
                                                            BOUHAHAHAHAHAHAHAHAH !!!

                                                            —> http://photo.europe1.fr/infos/jacques-cheminade4/18037257-1-fre-FR/Jacques-Cheminade_scalewidth_630.jpg

                                                            Voici une réponse ici et

                                                            Aujourd hui sur la cinq C dans L’air spécial curiosity

                                                            Des étoiles pleins les yeux et une espérance infini en l’Homme !

                                                            En tout cas c’est ce que m’inspire Brahic présent dans l’émission !
                                                            Voici donc qu’il déclare ce qu’il pense haut et fort du programme basé sur la science et la recherche de Cheminade !

                                                            C’est beauuuuuuuuuuuuuuu !!!


                                                          • ArizonaHew 6 août 2012 21:18

                                                            Arretons de nous flageller : il y a a bord de Curiosity 2 instruments francais, dont le laser. Sans ce laser, la mission de Curiosity aurait ete beaucoup plus longue et compliquee...

                                                            Pour l’instant on en est encore aux combats de coqs entre les nations, kikilaplus grosse etc. Un jour on en arrivera a la collaboration.
                                                            En attendant, on envoie peut-etre moins de bordel dans l’espace, mais niveau telescopes, on est plutot bons en Europe. Chacun sa specialite ?


                                                            • arobase 6 août 2012 21:20

                                                              "  la France,population de lâches et de peureux arriérés,qui ne voit que du négatif derrière les innovations techniques. les chinois,en retard sur l’europe il y a 10 ans,dans ce domaine,comme dans bien d’autres,sont maintenant en avance." dit plus haut le sublime @nilasse.


                                                              il faudrait leur demander leur avis , aux chinois de la rue, ce qu’ils pensent de leur avance à 50€ par mois.

                                                              quand on ne leur achètera plus rien, (car viendra un jour où on en aura marre d’acheter de la saloperie qui peu à peu coûte autant que les bons produits de chez nous) on verra s’il préférerons une fusée à un sandwich jambon/beurre.

                                                              n’oublions pas qu’aucune décision politique ne fera revenir dans les sous -sols le pétrole. un jour il coûtera tellement cher que rien ne pourra plus être importé à cause des coûts de transports.

                                                              ce n’est pas dans Mars qu’on cultivera nos patates mais dans le moindre mètre carré disponible, partout en friche aujourd’hui. les chinois feront comme nous : retour au moyen âge !

                                                              alors les fusées.....R.A.B.

                                                              • cathy30 cathy30 7 août 2012 06:10

                                                                arobase

                                                                le programme spacial c’est surtout de grosses bombinettes qui pointent vers notre planète, les chinois comptent faire de même.


                                                              • arobase 6 août 2012 21:25
                                                                il y a eu la mer et les sous-marins atomiques. trop nuls , trop coûteux, bruyants, imparfait....l’espace c’est autre chose pour envoyer des bombes.

                                                                tout ça ne sert que les éternels belliqueux : espérer un jour balancer une bombe sur la gueule du voisin tout en se préservant des autres. ça dure depuis la nuit des temps. 

                                                                ceux qui font ça, militaires, savants, politiques etc....n’ont jamais le ventre creux. ce n’est pas leur fric qu’ils gaspillent.

                                                                • Aristoto Aristoto 7 août 2012 18:38

                                                                  Toi tu me donnes encore plus envie de soutenir le spacial ! Pouvoir m’éloigner de tes réflexion conceptuelles à des années lumières !!!!!!!! Tu auras alors le libre privilèges de te rouler sur l’herbe autant que tu voudras avec ta blonde sans craindre que le ciel ne te tombe sur la tête !


                                                                • kssard kssard 6 août 2012 21:47

                                                                  Ces grands projets de conquête spaciale ont avant tout pour vocation de servir l’impérialisme des états et afficher une pseudo suprématie planétaire. 


                                                                  Rappelez vous le projet d’ISS - station spatiale cofinancée à la fois par l’europe, les états unis et la russie : un bid de 115 milliards de dollars qui a régalé les gogos à la TV mais qui ne sert pratiquement à rien. 

                                                                  Comment croyez vous les States ont financé la sonde Curiosity ??? Très simple la FED réserve fédérale américaine à émis sur le marché cad aux banques 1 000 milliards de dollars sans aucune contrepartie !!!!! http://www.les-crises.fr/masse-monetaire-usa/

                                                                  Avec des raisonnements pareils « Mais que fait l’europe face aux états unis », la misère à de l’avenir pour des siècles.... Voir ce soir à la TV ces centaines d’ingénieurs et de techniciens de la Nasa congratuler était parfaitement indécent. 

                                                                  La vérité est que les Etats-Unis affament le reste de la Planète. Le reste n’est que fariboles émise par des vendeurs de rêves au mieux, voire des escrocs. 

                                                                  • joelim joelim 6 août 2012 22:43

                                                                    Comment croyez vous les States ont financé la sonde Curiosity ??? Très simple la FED réserve fédérale américaine à émis sur le marché cad aux banques 1 000 milliards de dollars sans aucune contrepartie !!!!!


                                                                    Exactement !


                                                                    Et si l’Europe voulait faire pareil je suis sûr que les cowboys seraient ravis de tirer l’argent de l’éther et qu’ils nous le prêteraient à un taux intéressant (pour eux).


                                                                  • Aristoto Aristoto 7 août 2012 18:33

                                                                    On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs ! Si on prends soin des petits africains en priorité qui prendra soin et nourrira les milliers d’ingénieur et de technicien qui cravache jour et nuit comme des fou durant des année pour nous faire atteindre toujours plus haut toujours plus fort l’essence même de l’homme !


                                                                  • Wendigo Wendigo 7 août 2012 04:41


                                                                     Parce que les USA sont les plus fort en cinéma de propagande et qu’ils ont déjà tous les studio de prêt depuis les missions Appolo.
                                                                     Embarquer les européens dans ce film de science fiction à grand budget serait reconnaitre auprès du vieux continent que les missions lunaires n’étaient qu’une vaste supercherie, comme cette mission martienne, qui arrive comme les missions appolo, comme par hasard au momment où les USA ont besoin de se refaire une beauté au niveau crédibilité sur leur puissance.
                                                                     Ils n’on plus une tune, sont obligé d’arréter les missions spatial des navettes, mais trouvent les moyens d’envoyer R²D² sur Mars .... et tout ça pour nous faire gober que la vie sur cette planète les intéresse, eux qui la détruisent sur la notre.
                                                                     Un pays de menteurs et de falsificateurs (je parle des dirigeants et non des pauvres gens du peuple tenuent en dictature).

                                                                     Cette mission comme Appolo c’est du bluf, voila pourquoi il la font en solo !!


                                                                    • L'enfoiré L’enfoiré 7 août 2012 09:51

                                                                      Que se passe-t-il avec le projet Galiléo ?


                                                                      • Ruut Ruut 7 août 2012 17:17

                                                                        Dans les choux c’est l’europe.


                                                                      • Soi même Soi même 7 août 2012 12:19

                                                                        Franchement, il est plus important de s’occuper des problèmes sur Terre avec une volonté de les résoudre, que d’aller faire les Jacques sur Mars !


                                                                        • Aristoto Aristoto 7 août 2012 18:27

                                                                          Faux moi je n’ai rien à carrer des problèmes sur terres ! CE sont après tous les meme depuis toujours ! Donc rien à branler des petits africains !

                                                                          Par contre oui je veux, LES JO ( sans france télé ça serai mieux), des viré à deux milliards de dollars sur mars et Coca Cola ( ce dernier cas c’est juste pour vous faire chier ) et aussi pour la torture et la demeure en place de Guantánamo ( ça aussi juste pour vous faire chié) !

                                                                          Je pense sans trop m’égarer que cela compense selon les principes d’équité des êtres humains et leur liberté de penser ( sur quoi je suis aussi contre sur celles qui est votre ! Là aussi juste pour vous faire chier ! )


                                                                        • Soi même Soi même 12 août 2012 00:45

                                                                          @ Aristoto, ta des puces sa gratte !


                                                                        • escoe 7 août 2012 18:39

                                                                          Cet article nous tartine un déclinisme très à la mode mais sans rapport avec la réalité.


                                                                          La vérité est que Curiosity est le produit d’une coopération internationale et qu’une grande partie de l’instrumentation scientifique a été développée en Europe et même en Russie.

                                                                          Quand Curiosity s’est posée c’est la sonde européenne Mars Express en orbite depuis plusieurs années autour de Mars qui a capté et relayé ses premiers signaux. Et c’est une station de l’Européan Space Agency en Australie qui a assuré la première réception. Vous voyez que nous ne sommes pas si mauvais que ça.

                                                                          • Aristoto Aristoto 7 août 2012 18:52

                                                                            Un beau présage d’optimisme : ) !


                                                                          • silence 7 août 2012 20:14

                                                                            La réponse est ici, dans toutes ces réactions révélatrices du misérabilisme français, haine, jalousie, nivellement par le bas et l’illusion que l’argent investi ne va pas aux pauvres. Bonne conscience de m.... d’égoïstes sur canapés incapables de déléguer à une élite courageuse un rêve inouï de progrès et de conquête humaine malgré tous les compromis inévitables. Bravo aux états-Unis pour cet exploit et cette prise de risque. La contribution Française, c’est très bien, mais ce n’est qu’une pièce du puzzle. La France c’est le minitel à 60 francs la minute et ses réseaux de prostitution, les US c’est ce réseau libre sur lequel les cracheurs de soupe s’expriment ici gratuitement, créé par l’armée américaine. Oui je vais suivre cette aventure passionnante de Curiosity, oui j’admire ces hommes qui y participent et je suis navré de lire certains propos parfaitement crétins
                                                                            à bonne entendeur


                                                                            • Aristoto Aristoto 7 août 2012 20:30

                                                                              Tout juste !

                                                                              Sinon ce génocidaire à moustache hitlérienne qu’est Obama à foutu en l’air la seule et unique bonne action de son prédécesseur à savoir le programme de retour sur la lune et au delà de Mars !

                                                                              Quelles serait les moyen technologique et qu’en est il de leurs avancée pour se préserver des particules solaires dans l’éspace et sur Mars et sa faible protection athmosphérique car là je pense que nous avons le principale problème de nos voyages spaciaux habité vers mars...En plus de l’Hitler du XXIè siècle qu’est Obama !

                                                                              Il faut qu’avant 2020 nous soyons retourné sur la Lune !
                                                                              Il faut que nous visitions Mars c’est mon objectif Final ! Fouler le champs martien en temps qu’ouvrier délocaliser avec la fin !

                                                                              Sinon agoravox faut y faire trop attention à ses petites mouches soralienne bobo rebelle sur canapé...Quand c’est pas carrément la section 15-12 ans de jeuxvidéo.com et son spécimens de proto-fashiste lepeniste à en devenir formé de bande de mini geek qui en a marre de se faire tabasser par la racaille karchériser de nos chère banlieue !

                                                                              Bon je crois que j’en ai oublié personne !

                                                                              Allez peace&love


                                                                            • filo... 8 août 2012 00:29

                                                                              Comme par hasard le jour d’anniversaire de la bombe atomique sur Hiroshima !!!
                                                                              Ah, ils sont forts très forts les stratèges USA dans la diversion. Essayer de faire oublier
                                                                              cette chose le plus abominable de 20em siècle par un exploit technologique.
                                                                              Et les médias et les journaliste dans tous ça. Apparemment ce qui compte pour eux c’est d’avoir « un os à ronger »

                                                                               


                                                                              • Aristoto Aristoto 8 août 2012 00:59

                                                                                1000 fois vrai !

                                                                                Et il devrais aussi nous faire un panorama de l’époque des actes des gouvernants impériaux japonais prônant la race supérieur !

                                                                                Ceci dis je suis pour le devoir d’oublier ! Donc... !


                                                                              • easy easy 8 août 2012 01:48


                                                                                Concernant « Atterrissage »
                                                                                J’imagine que ceux de nos académiciens qui n’ont pas voulu en départir ont raisonné de la manière suivante : Atterrir signifiait, avant les aéronefs, toucher la terre en tant que matière plus ou moins solide qui n’est ni l’eau ni l’air ni la brume. On faisait alors amerrir les hydravions

                                                                                S’il s’agit de matière non d’astre, alors partout dans l’espace on atterrira.
                                                                                Car si l’on ne veut pas reconnaître que tous les astres ont un sol solide en terre, alors qu’y aura t-il dans la pelle que soulèvera le terrassier qui fera un terrassement sur la Lune ?
                                                                                Au fait, le soleil a-t-il un sol ?
                                                                                Est-ce qu’une planète toute en eau liquide sera une mer ?
                                                                                Et si une planète est en lave, on lavera ?

                                                                                D’autre part, il est à remarquer que les oiseaux n’atterrissent ni n’amerrissent, à moins qu’ils soient gros et patauds.
                                                                                Il se pourrait donc que dans atterrir et amerrir, il y ait une connotation quelque peu catastrophique. « Il s’allonge sur la plage de galet » « En tombant de la falaise, il a atterri sur la plage »
                                                                                Un parachute, un parapente se posent plus qu’ils n’atterrissent.

                                                                                Curiosity, étant donné les conditions assez aléatoires, ne pouvait qu’atterrir, voire se vacher ou se crasher mais peut-être que dans mille ans, quand nos atterrissages seront aussi sûrs que ceux des moineaux, nous poserons nous.

                                                                                Ce qui nous envoit à la bête question de base : Pourquoi donc « poser » dans « poser son avion » n’a pas de substantif ?
                                                                                Ou
                                                                                Qu’est donc le procédé linguistique qui nous fait distinguer des sémantiques différentes entre : un vase est posé sur la table, une nappe se pose sur une table, il va poser son avion, il prend la pose, il se pose en sauveur, il pose une vis ?
                                                                                N’y aurait-il pas effectivement un mélange de notion de temps, de durée, de manière, d’allure dans cette histoire ?
                                                                                En fait, on voit qu’un mot seul, dans notre langue, ne suffit pas à piger de quoi on parle et que le contexte de la phrase livre très normalement tout ce qu’il y a d’utile pour bien piger. Auquel cas il est très suffisant de dire « Curiosity a atterri sur Mars »


                                                                                Il n’est en tous cas jamais sec de découvertes de vérifier comment les autres locuteurs voient la chose.



                                                                                Sur le fond.
                                                                                Concernant les boudeurs et biafreux de service.
                                                                                Ils ne ramènent au Biafra que parce qu’ils ne sont pas ce ces sortes de challenges techniques. Dès qu’on pratique quelque technologie, on bande devant ces réussites.
                                                                                (je vous invite à vous concentrer deux minutes et d’imaginer que vous avez participé à l’élaboration d’un morceau de Curiosity et que vous voyez maintenant votre bébé en train de vivre là-bas)

                                                                                Jamais il n’a existé sur terre (majuscule ?) de sociétés sans un pôle locomotive. Certes, contrairement à un vrai train, les wagons des sous groupes sociaux ne sont pas entraînés à la même vitesse que la locomotive sociale. Mais ça se saurait si les êtres vivants devaient s’enchaîner les uns aux autres et ne plus avancer qu’à la vitesse des grabataires.

                                                                                C’est plutôt chez l’Homme qu’il y a tout de même un effet d’entraînement de chacun en train derrière une loco, car chez les bestioles c’est zéro. C’est tout de même chez l’Homme que quand un type fait ou découvre un truc dingue, ya les 7 milliards qui en sont avertis dans la minute sur toute la Planète. Et c’est déjà très important en termes d’émulation de savoir ce que le meilleur d’entre nous peut faire. C’est pour ça qu’il suffit à un très pauvre de s’entraîner à faire un peu mieux qu’un gros américain au lancer de noyau de cerise pour devenir star et être sponsorisé par Mon chéri

                                                                                Alors c’est certain, l’Amérique a développé depuis le Buffalo Bill Show un art sans pareille pour se mettre en valeur à l’échelle mondiale. Ce show tenait en fait à une logistique spectaculaire. Il y avait toujours plus à se pâmer devant la logistique de Buffalo Bill et de Barnum que dans leur spectacle même. Les moyens engagés, la minutie logistique, c’est fascinant. Des films sur la Résistance ça n’intéresse que 1000 Français, des films sur le Débarquement, ça fait bander tous les garçons du monde.

                                                                                Le plus grand barrage du monde quand c’était Assouan, quand c’est les 3 Gorges, bof ça ne bouge guère, personne ne se dérange pour aller voir ça.
                                                                                Les Américains n’ont jamais fait le plus grand canal, le plus grand barrage, la plus grande muraille, le plus grand immeuble. C’est trop statique tout ça.
                                                                                Par contre tout ce qui bouge avec une putain de logistique au cul, ça, ça fait du grand spectacle dynamique

                                                                                Les Dubaïotes sont comme nous, à la traîne avec leurs immeubles hyper hauts. C’est d’un con de construire ça. Faut vraiment pas sortir de Saint Cyr pour faire une île en forme de palmier. 

                                                                                Il faut que ça bouge pour exciter.

                                                                                Seul problème, pour bouger il faut de l’énergie.

                                                                                Mais à grande échelle de temps, ya pas photo, la vie, à part pour les lichens, les huîtres et les cactus, c’est ce qui bouge. Alors quand ils auront dévoré tout ce qu’il y a à dévorer sur Terre, ils iront ailleurs avec leur barnum, sur une musique à fond les ballons de Walkyries en nous laissant leurs montagnes de dettes. Les AmiRicains.


                                                                                The show must go on, it’s the life

                                                                                D’ici, il peut nous sembler qu’un paysage martien n’est pas rigolo. Mais un enfant qui y naît n’y trouve rien à redire. Il ne faut pas oublier que la Floride nous avait semblé invivable il y a 5 siècles et qu’il y a 2 siècles, notre corse avait trouvé l’immense Louisiane si inintéressante qu’il l’avait bradée 3 millions pour financer l’invasion de l’Angleterre





                                                                                • logan 12 août 2012 00:38

                                                                                  Pourquoi pas nous ?

                                                                                  Parce que l’immense majorité d’entre nous sommes persuadés que nous ne pouvons rien faire, qu’on vit au dessus de nos moyens et que l’heure est au suicide collectif.

                                                                                  Jaurès expliquait :
                                                                                   »Sous le régime capitaliste, l’individu est enfoncé dans la matière jusqu’au coeur, sous l’écrasement économique et les obsessions militaires. Je veux construire une cité d’espérance où l’homme s’aperçoit que les étoiles existent. ">Cela résume bien la situation.


                                                                                  • Rudolph 12 août 2012 22:18

                                                                                    Bravo Logan. Merci Automates Intelligents pour cet article plein de bon sens.


                                                                                    • Diva Diva 12 août 2012 22:21

                                                                                      Pourquoi Mars plutôt que la Lune, en fait ?!
                                                                                      .
                                                                                      Quant à pourquoi les USA plus que l’Europe, ou la Chine, ou la Russie ? Peut être parce que les USA se sont arrangés d’une manière ou d’une autre pour s’accaparer la conquête spatiale et ses formidables ressources potentielles !
                                                                                      .
                                                                                      Une conquête très récente finalement et déjà très entachées d’intrigues et de mensonges de la part de cette fameuse NASA, dont je le crains fort, nous n’ayons plus rien à apprendre !
                                                                                      .
                                                                                      Un sujet était dernièrement consacré à Curisosity dans cette ineptie qu’est C de l’air.
                                                                                      A la question sms « Pensez vous qu’il y ait des chances de trouver des traces de vies passées sur Mars grâce au robot ? », l’un des participants de l’émission se contenta de répondre : « Pas où il s’est posé ! ».
                                                                                      .
                                                                                      Tout était dit !
                                                                                      .
                                                                                      C’est un peu comme faire atterrir un robot extra Terrestre d’exploration en plein milieu du Sahara et espérer y découvrir autre chose que des tempêtes de sable et des conditions de chaleur extrême !
                                                                                      .
                                                                                      Faire atterrir Curiosity aux alentours de Cydonia Mensae aurait été, à mon sens, autrement plus pertinent !
                                                                                      Seulement voilà, la NASA, sous contrôle de la CIA, n’est pas là pour informer ou pour partager, mais pour endormir et tromper !
                                                                                      .
                                                                                      Sans doute que si un jour la Chine a de l’argent à perdre dans ce genre de projet inter planétaire, et qu’elle s’attarde sur la Lune ...


                                                                                      • Ruut Ruut 22 août 2012 06:29

                                                                                        il y as 2 avenirs possible :
                                                                                        1. l’espace est la paix.
                                                                                        2. la guerre

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès