• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Obsolescence déprogrammée

Obsolescence déprogrammée

Le 26 septembre dernier, les écologistes ont fait inscrire un amendement au sein de la future loi sur l’environnement qui sera discutée en Octobre prochain. Cet article a pour objet de réprimer un type de tromperie sur la marchandise, visant à raccourcir délibérément la durée de vie d’un objet dans le but de pousser au rachat. Ou dit plus simplement, de lutter contre l’obsolescence programmée.

La protection de l’environnement et des ressources sont des points importants dans une politique de long terme. En revanche, il convient aussi de ne pas faire n’importe quoi au motif que cela fait bien auprès du public et des militants dans une visée électoraliste.

Et il est à craindre que le texte du 26 septembre ait plus à voir avec l’agitation médiatique qu’une véritable politique de protection dont nous avons vraiment besoin.

La première difficulté à laquelle ce texte, s’il est voté en l’état sera confronté, sera son passage auprès du Conseil Constitutionnel. Et tout porte à croire qu’il ne passera pas cet obstacle pour une raison simple : à part de grands principes généraux, il n’est stipulé nulle part comment définir précisément l’obsolescence. 

Pour prouver, il faut quantifier. Si une entreprise met en vente une machine à laver conçue pour durer 10 000 cycles, comment dire si oui ou non cette durée est raisonnable ou un appel déguisé à l’obsolescence ? Le concurrent qui va vendre une machine prévue pour 5 000 cycles peut-il être poursuivi sur cette base ? Et si une troisième entreprise arrive sur le marché avec une machine calibrée à 15 000 cycles, la première, autorisée, tomberait-elle sous le coup de la loi ?

C’est la première difficulté à laquelle cet amendement aura à faire face : l’absence de référentiel fiable, sans lequel aucune loi ne peut s’appliquer.

La seconde difficulté, c’est que la cible de cet amendement est l’obsolescence programmée. Un concept dont le nom court le web mais dont l’existence n’est pas certaine par bien des côtés.

Le net semble regorger d’histoires à ce sujet. Mais quand on y regarde de plus près, un lot de cinq histoires constituent la quasi-totalité des exemples donnés. 

La voiture, l’ampoule électrique, l’imprimante, le bas nylon et le smartphone. 

Cinq objets d’un usage courant mais pourtant représentant loin d’être les seuls à être en vente et donc susceptibles d’être victimes d’obsolescence précoce volontaire. 

L’explication en est simple. Ces cinq exemples ont été choisis et montés en épingle dans un documentaire sorti en 2010, « prêt à jeter », qui est si souvent relaté qu’on peut le considérer comme étant une Bible par celles et ceux qui pensent qu’effectivement, le commerce est pollué par des entreprises sans foi ni loi dont le seul but est de nous enterrer vivant sous des monceaux de produits bas de gamme destinés à tomber rapidement en panne.

Pourtant, de même que la Vraie Bible ne peut être crue aveuglément, le documentaire élude de façon assez flagrante certains points importants. Cela suffit à faire douter de la pertinence, et même de l’honnêteté de ce programme. Et par extension, de douter de l’existence de l’obsolescence programmée.

L’exemple le plus criant en est l’ampoule électrique. Tout le monde en connait l’usage et l’histoire qui y est raccordée : le cartel Phoebus, dans les années 30, aurait, tel un groupe de satanistes réunis un soir d’orage dans un chateau des Carpates dans le but de boire le sang d’une Vierge, fait main basse sur le marché en imposant une courte durée de vie aux ampoules afin de s’assurer d’une rente régulière et importante. Les plus zélés rapportant l’exemple de l’ampoule de Livermore, qui brûle dans une caserne de pompiers non-stop depuis 1901, disant que comme quoi, une ampoule éternelle ou presque, c’est possible.

Ce qui est vrai. Mais ce que les zélés rapporteurs ne disent point, c’est que cette ampoule, dotée à l’origine d’une puissance éclairante de 60 watts, n’en produit plus que 4 en lumière visible. A peine le niveau d’une bougie. Ce à cause d’un phénomène physique nommé « résistance croissante » du filament de carbone.

Vous êtes bien entendu libres de vouloir une ampoule aussi brillante qu’une bougie, mais c’est un peu du gâchis. A moins que vous ne soyez capables de percevoir l’infrarouge, gamme d’onde dans laquelle l’ampoule brille désormais.

Interrogés par la Justice, les membres du cartel Phoebus ( qui furent condamnés pour entente illicite sur les prix, soyons justes ) n’eurent aucun mal à prouver leur bonne foi : s’ils vendent des ampoules à filament de tungstène finissant par se briser, c’est parce que les filaments carbones perdent au fil du temps leur puissance lumineuse au profit de la puissance calorifique. C’est une loi de la physique contre laquelle on ne peut rien.

Ayant le choix entre une technologie fragile mais à éclairage constant et une autre plus solide mais aux performances se dégradant dans le temps, le choix avait été fait. Au bénéfice du consommateur car je ne pense pas que quiconque voudrait d’une ampoule qui perdrait de sa puissance au fil du temps. 

C’est la première leçon : l’arbitrage entre diverses technologies peut donner le sentiment d’une programmation de la déliquescence. Il ne s’agit en fait que d’équilibrer les contraintes physiques avec les gains potentiels. Pour le consommateur comme le producteur.

C’est à peu près le cas également pour le bas nylon. Inventé par la société américaine Dupont de Nemours pour pallier au manque de soie réquisitionnée pour les besoins de l’armée américaine ( la soie était utilisée pour la toile des parachutes ), le nylon a rapidement conquis le marché des bas féminins, les femmes adorant sa solidité, sa transparence et sa durabilité.

La légende veut de la société Dupont aurait dès lors, pour pallier des ventes insuffisantes en raison de la trop grande solidité du tissu, décidé de dégrader volontairement la qualité des fibres afin qu’elles se brisent plus facilement, poussant à racheter de nouveaux bas.

Cette histoire serait corroborée par des témoignages d’ingénieurs de la société.

Ces témoignages, pourtant, sont soit anonymes, soit portent des noms de personnes n’ayant jamais travaillé chez Dupont. Ce qui les rendent hautement suspects.

Le bon ouvrier utilise le bon outil.

Dès les années 50 en fait, la qualité moins bonne de ces bas fut remarquée. Le magazine Good Housekeeping se fendit d’un article au fil duquel la vérité se fit jour : les femmes appréciaient les bas nylons de première génération, mais critiquaient l’ aspect plastifié donné à leurs jambes en raison de la taille des fibres. Dupont testa et mis en vente une seconde génération de bas, aux fibres plus fines, moitié moins épaisses que la première génération. Elles donnaient un aspect plus satiné aux jambes ce qui séduisit les acheteuses, passant outre sur le fait que ces derniers étaient, par nature, plus fragiles.

http://www.vintageconnection.net/NylonStockings.htm

C’est la seconde leçon : le choix du public peut pousser une entreprise à vendre des produits plus fragiles pour couvrir le marché. Comme nous le voyons, ce n’est pas Dupont qui a dégradé volontairement la qualité de son nylon, c’est le public qui a exigé des mailles plus fines et donc plus fragiles.

Le choix du public est une donnée à toujours prendre en compte. Au prix de la R&D, ce n’est pas par plaisir qu’ Apple, Samsung, LG, Sony ou d’autres encore sortent une nouvelle gamme de téléphones par an, parfois même plus souvent.

L’industrie n’est pas un système statique. Une société désireuse de garder ses positions ou d’en conquérir d’autres se doit de garder une avance technologique et d’en faire profiter ses clients. Quelle que soit la marque du smartphone, rester en mouvement permet de faire bénéficier à sa clientèle des nouvelles avancées techniques.

Il faut cependant garder à l’esprit qu’en aucune façon l’entreprise ne vous force à vous défaire de votre ancien appareil pour acquérir la dernière génération.

Elle vous y incitera, c’est vrai. Mais aucune entreprise ne fait de bénévolat. Elles rémunèrent des dizaines de milliers d’employés par ce biais, ce qui soutient l’économie. La dernière décision appartient de toute façon à l’acheteur potentiel. Si le nouvel appareil ne convient pas, il passera son tour et attendra un futur modèle. Ou pas.

Le suivi des anciens modèles est lui assuré de toute façon, dans certaines limites : pour prendre l’exemple de l’ Iphone, un modèle est susceptible de recevoir trois ou quatre mises à jours majeures au fil de son existence. Mais même quand il n’est plus éligible pour recevoir une nouvelle mouture de son OS, Apple laisse la possibilité de retélécharger les anciennes versions sur son site. Ce qui permet au propriétaire de l’appareil obsolète de pouvoir continuer à l’utiliser et le remettre d’aplomb en cas de soucis logiciel.

On pourrait rêver, bien entendu, d’un smartphone plus durable. Mais l’entreprise est limitée par les capacités physiques du matériel embarqué dans le téléphone. A quoi bon intégrer iOS 4 dans un Iphone EDGE pour gérer la vidéo quand ce type d’appareil n’est pas équipé des capteurs adéquats ?

C’est notre troisième leçon : L’entreprise propose, le public dispose. Nous n’avons pas forcément besoin d’un nouveau smartphone tous les ans. Mais pour certains, cela en jette d’avoir le dernier modèle, que ce soit en terme de vêtement, de sac à main, de voiture ou de télévision. C’est à nous de nous dire si oui ou non notre télé écran plat est encore dans le coup malgré le fait qu’on ne puisse pas la brancher directement sur le Net.

Une blague d’informaticien dit que lorsque l’ordinateur est en panne, le problème se trouve souvent entre la chaise et le clavier. Force est de reconnaitre que ce proverbe est parfois justifié. Et l’imprimante, sujet oh combien houleux, en est la victime.

Tout a été dit ou presque. Avec plus ou moins de justification. Oui, les cartouches sont chères et on peut les remplir à nouveau au lieu d’en racheter des nouvelles, ce qui nous fait économiser pas mal d’argent. Mais ces objets quelque peu insolites en ces temps de mails sont-ils vraiment les pompes à fric souvent dénoncés ?

Le problème des cartouches est autre et réel, ce n’est pas de cela dont il s’agit. Mais le bruit court que les fabricants auraient volontairement bridé leurs machines afin de les rendre hors-service au bout d’un certain temps d’utilisation. 

La encore, l’exemple le plus frappant est issu du documentaire de Cosima Dannoritzer, réalisatrice de « prêt à jeter ». On y voit une imprimante Epson qui serait programmée pour rendre l’âme après 18 000 copies, le coup de grâce étant donné par une puce intégrée à la carte. Un logiciel russe est censé lui rendre vie. Il ne fait en réalité que remettre à zéro le compteur intégré.

Mais est-ce bien la réalité ? Interrogé, le service client d’ Epson a formellement nié toute présence d’un dispositif rendant la machine inutilisable au bout d’un certain laps de temps. On peut imaginer que bien entendu, ils n’allaient pas dire autre chose.

Pourtant, ce serait logique : le marché de l’imprimante, ainsi que d’autres, sont ultra-concurrentiels. Est-il logique de penser qu’un fabricant d’imprimante plomberait ses propres produits afin de pousser à racheter d’autres produits de la même marque ?

Je ne sais pas pour vous, mais quand un produit me déçoit, quand je dois le renouveler, j’ai tendance à aller chez les concurrents. Aussi je considère comme douteux l’argument de la panne provoquée.

La société Epson a communiqué sur le problème et ne nie pas la présence de la puce ni du compteur. Elle nie en revanche le lien avec la panne : cette puce ne servirait qu’à informer la machine d’une saturation du tampon encreur quand il se produit et son nécessaire remplacement. Ce qui est plausible car les fabricants d’imprimantes ont prévu à l’usage des consommateurs une procédure de remise à zéro du compteur après le changement du tampon afin que la machine puisse fonctionner à nouveau.

http://blogs.lexpress.fr/generation-verte/2011/05/06/imprimantes-epson-et-la-puce-qui-fache/

La Commission Européenne s’est penchée déjà sur la question, et les arguments des fabricants semblent avoir convaincu les instances continentales. Cela n’a pas empêché par ailleurs le Parlement Européen d’interdire l’importation en Europe de machines bridées qui empêchent l’usage de cartouches de marque générique ou de la réutilisation d’anciennes cartouches remplies à moindre frais.

http://www.gel-ink.com/10-puce-des-cartouches-puce-des-cartouches.html

Quand à la fragilité et la courte vie des imprimantes, il est frappant de voir que la majeure partie des pannes frappent en premier les modèles à jet d’encre.

Les SAV le savent : les causes de pannes viennent avant tout des cartouches mal insérées et forcées dans leurs logements, ou par la piètre qualité de l’encre de substitution. Si elle est trop pâteuse, les buses s’encrassent plus rapidement et le nettoyage qui suit est parfois pénible.

Pour résumer la chose, on peut dire que non, les entreprises ne sont pas des bénévoles au grand coeur. Elles conçoivent des produits qu’elles espèrent vendre au meilleur prix et en grande quantité. 

Mais leur construction a un coût. L’entreprise doit trouver le juste équilibre entre solidité et prix de revient. Elle doit aussi arbitrer entre diverses technologies qui ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients.

Le plus important, c’est qu’ au final, c’est nous qui décidons malgré toutes les influences extérieures. Et si nous ne sommes pas satisfaits de quelque chose, alors c’est aussi à nous d’intervenir pour changer les choses. A la condition d’avoir bien identifié le problème.


Moyenne des avis sur cet article :  2.46/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

137 réactions à cet article    


  • JL JL 1er octobre 2014 10:30

    Nous connaissions l’INC, institut national de la consommation dont la mission est de protéger les consommateurs.

    Mmavinbear devrait nous donner les références de la société qui l’emploie et dont la mission est de toute évidence de protéger les producteurs.


    • trevize trevize 1er octobre 2014 11:42

      "Mmavinbear devrait nous donner les références de la société qui l’emploie et dont la mission est de toute évidence de protéger les producteurs."

      C’est votre réponse habituelle ! Comme avec Georges Bush, vous êtes le gentils, si on ne pense pas exactement comme vous, on est le méchant. C’est ridicule et pitoyable. Je finis vraiment par me demander de quel côté est l’obscurantisme.


    • JL JL 1er octobre 2014 11:52

      trevize,

      Vous demandez de quel coté est l’obscurantisme ? Et c’est vous qui fustigez la pensée manichéenne ?

       smiley


    • rocla+ rocla+ 1er octobre 2014 11:52

      L’ obscurantisme se trouve facilement la nuit . 


      Noire .

    • trevize trevize 1er octobre 2014 11:54

      Je pense que vous confondez pensée binaire et pensée manichéenne, qui sont radicalement opposées.


    • JL JL 1er octobre 2014 12:35

      trevize,

      Ok, au temps pour moi :

      Vous demandez de quel coté est l’obscurantisme ? Et c’est vous qui fustigez la pensée binaire ?

       smiley  smiley


    • trevize trevize 1er octobre 2014 13:16

      Jolie pirouette, en gymnastique je vous mettrais 10.

      De mon côté, j’ai dit ce que j’avais à dire : votre propos, sur tous les sujets, consiste à affirmer que vous êtes le gentil, et que celui qui ne pense pas comme vous est un vendu à la solde des méchants.

      Soit le niveau -1 de la discussion, et la tactique principale des véreux, banquiers, rentiers et politiques de ce monde, que vous fustigez pourtant dès que vous en avez l’occasion.
      Assouplissez votre pensée, que diable ! si vous n’êtes pas capable de reconnaître les défauts de votre camp ni les qualités de votre adversaire, c’est que vous avez une vision partielle du monde.


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 1er octobre 2014 13:32

      Je m’en était déjà aperçu...


      Mais bon, il vit avec des oeillères depuis si longtemps...

      Si cela le rassure...

    • JL JL 1er octobre 2014 14:23

      trevize,

      les commentaires ici vont plutôt dans mon sens que dans le vôtre, non ?

      Est-ce que tous ces intervenants se trompent ?

      Vous en voulez des arguments ?

      En voilà : Très intéressante émission de la RTBF (Belgique)

      « La croissance est l’autre nom de l’accumulation du capital » Michéa : le libéralisme et la fin des valeurs communes cf. voir 22è mn, le § sur l‘obsolescence programmée et les usine de l‘est. ‘ce ne sont pas les ouvriers qui sont poussés par leurs syndicats pour saboter les usines ; ce sont les ingénieurs qui sont payés par les patrons pour saboter les objets‘.

      L‘Iphone5 composé d’or, d’argent, cobalt, tantale, et accusé d’obsolescence programmée, sortira le 21 septembre 2012 en France. « Le matérialisme, c’est acheter des choses dont nous n’avons pas besoin avec de l’argent que nous n’avons pas pour impressionner des gens qui n’en ont rien à foutre » (Boni, c‘est là)

      « Trois ingrédients sont nécessaire pour que la société de consommation puisse poursuivre sa ronde diabolique : la publicité, qui crée le désir de consommer, le crédit, qui en donne les moyens, et l’obsolescence accélérée et programmée des produits qui en renouvelle la nécessité. Ces trois ressorts de la société de croissance sont de véritables pousse-au-crime ».(Petit traité de la décroissance sereine : Serge Latouche).

      Ps. J’en ai d’autres ; vous voulez ? Qui est obscurantiste ?


    • JL JL 1er octobre 2014 14:29

       ’’votre propos, sur tous les sujets, consiste à affirmer que vous êtes le gentil, et que celui qui ne pense pas comme vous est un vendu à la solde des méchants.’’

      Je ne l’aurais pas comme ça, mais je n’interviens jamais pour faire le malin encore moins pour me faire moucher : j’ai passé l’âge.

      Ceci explique cela, qui vous défrise tant.


    • JL JL 1er octobre 2014 14:34

      trevize encore,

      décidément, fichu esprit d’escalier !

      Apprenez que je ne suis d’aucun camp, en l’occurrence, je ne saurais y voir aucun un défaut. : encore un effet de votre pensée binaire et de votre défaut de souplesse que vous me reprochez, un comble !!!

      Si ce que je dis ne vous plait pas, ne généralisez pas : discutons en point par point. La généralisation est la technique des sophistes.


    • trevize trevize 1er octobre 2014 16:24

      "les commentaires ici vont plutôt dans mon sens que dans le vôtre, non ?

      Est-ce que tous ces intervenants se trompent ?« 

      Vous aimez bien les citations, en voilà une : »C’est pas parce quils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont raison« 

       »Apprenez que je ne suis d’aucun camp, en l’occurrence, je ne saurais y voir aucun un défaut.« 

      Si vous ne vous revendiquez d’aucun camp, c’est que vous êtes seul dans le votre. Et si vous ne vous trouvez pas de défauts, c’est que vous êtes dans le déni et le narcissisme pur. Personne n’est parfait.

       »Si ce que je dis ne vous plait pas, ne généralisez pas : discutons en point par point. La généralisation est la technique des sophistes.« 
      Je vous reproche juste de discréditer les gens à l’aide des vieilles ficelles des harangueurs de foule du moyen-âge, en désignant des boucs émissaires par des phrases du type »combien on vous paie pour raconter vos mensonges ?« ou, en l’occurrence sur ce fil précis, demander  »les références de la société qui l’emploie et dont la mission est de toute évidence de protéger les producteurs.« 

      J’essaie juste de vous aider à faire la part des choses. Le monsieur vient et nous apprend que la fameuse ampoule qui brille depuis 100 ans ne fournit plus que 4W de lumière. Il vient nous dire que l’obsolescence programmée, qu’elle soit une réalité ou non, ne se réglera sûrement pas par la loi, puisqu’il sera extrêmement difficile de prouver devant un tribunal qu’un défaut de conception a été intentionnellement introduit pour que le produit tombe en panne. Il vous dit aussi que si le produit est de mauvaise qualité, vous avez toujours le choix de ne pas l’acheter.

      Tout cela est informatif et très vrai, même si l’obsolescence programmée est une pure saloperie.

      Là-dessus, débarque la bande d’excités habituels, les don quichotte pourfendeurs du capitalisme véreux, qui voient tout en noir ou en blanc. D’après leurs analyses précédentes, l’obsolescence programmée est noire, elle est le mal. Et là le monsieur, dans son article il la décrit en gris. Le don quichotte ne voit pas le gris. Si c’est pas blanc, c’est que c’est noir. Alors boum le don quichotte amalgame l’auteur au camp du mal, il clique sur »moins" et il décharge un peu de sa bile haineuse dans les commentaires. Il est toujours aussi frustré, le monde est toujours aussi pourri, mais ça fait du bien de se décharger et de se conforter dans ses petites idées étriquées.


    • JL JL 1er octobre 2014 19:58

      trevise,

      je connais Mmarvinbear, nous avons tellement ferraillé.

      Si quelqu’un a toujours raison ici, il est au premier rang, quels que soient les sujets, et toujours du coté du manche. C’est bizarre, non ?

      Bien sûr qu’il ne peut pas nier que l’obsolescence programmée est une réalité. Mais la vision qu’il présente est celle d’un bisounours. Moi je dis que c’est une saloperie.

      Quand il dit : ’’Le net semble regorger d’histoires à ce sujet. Mais quand on y regarde de plus près, un lot de cinq histoires constituent la quasi-totalité des exemples donnés. ’’, il se fout du monde.

      Mmarvin aurait pu avoir l’honnêteté de fournir son lien : le voilà, avec la photo

      Sur cet autre site, on a une autre version .

      Quoi qu’il en soit, là encore, ce n’est ni tout noir, ni tout blanc. Selon Mmarvin, c’est tout blanc !

      Et c’est encore tout blanc sur toute la ligne, puisqu’il prétend que, hormis les cinq exemples recensés, tout baigne.

      Je vous ai donné mes arguments, ici et plus bas : ceux-ci et l’impression d’avoir à faire à un lobbyiste justifient pleinement ma réaction, et même si ça vous défrise, je ne vous permet pas de me parler sur ce ton. Mais bien sûr, vous faites ce que vous voulez, mais si vous persistez dans ce rôle de donneur de leçons, un conseil à mon tour ; commencez par vous lire vous-même.


    • trevize trevize 1er octobre 2014 21:20

      Je ne vois pas bien de quel « ton » vous voulez parler ; je n’estime pas avoir été plus malpoli ou rude que le commentateur moyen ou même médian sur agoravox. Je vous sens un peu plus défrisé que moi.
      Ce que vous appelez donner des leçons, j’appelle ça communiquer, émettre une information à l’intention d’un récepteur. Malheureusement de nos jours pour beaucoup de personnes, communiquer ça veut dire s’enfermer dans l’enceinte de ses petites idée et balancer des boulettes enflammées sur l’autre. Et comme il faut adapter son langage à son interlocuteur ...

      Cela dit, c’est injuste ; les reproches que je vous fais, je pourrais les faire à une majorité de commentateurs d’Avox. Et maintenant, me voilà avec un mystère de plus sur les bras : pourquoi vous ?


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 1er octobre 2014 23:47

      Si quelqu’un a toujours raison ici, il est au premier rang, quels que soient les sujets, et toujours du coté du manche. C’est bizarre, non ?


      Pas vraiment. En fait, je suis loin d’être idiot, même si je ne prétends pas à la connaissance ou la vérité absolue. 

      Ce que je sais, je le vérifie pour être certain de ne pas me tromper en déformant. Ce que je ne sais pas, je le cherche et quand je le trouve, je l’apprends. C’est un concept passionnant, vous devriez essayer un jour.

      Vacheries à part, il faut aussi savoir que je traine sur pas mal de sites d’allumés du bulbe. Leurs folies ont un côté délassant, je dois le reconnaître. Certains, comme Mourey ici, ont même une écriture hypnotique qui me passionne. C’est en vérifiant ( et bien souvent, en infirmant ) leurs croyances que je me cultive.

      Pour en revenir à l’ampoule, je trouve intéressant de citer son gardien non officiel, histoire de paramétrer le degré de crédibilité des liens proposés.


      « Je pense que l’ampoule est restée vivante toutes ces années car ceux qui l’ont fabriquée lui ont donné une étanchéité parfaite, empêchant l’air d’entrer dans l’ampoule et de désintégrer le filament de carbone. L’ampoule opère donc dans le vide et ne chauffe pas. Voilà le secret »


      Une ampoule vivante... Putain heureusement que le pompier est à la retraite...

    • Trelawney Trelawney 2 octobre 2014 09:11

      L‘Iphone5 composé d’or, d’argent, cobalt, tantale, et accusé d’obsolescence

      Franchement JL Est-ce que vous croyez vraiment en la connerie que vous venez de dire ? Parce que si vous y croyez, c’est que vous n’avez plus aucun esprit critique.

      Est-ce que Apple va dépenser des dollars (si chèrement volés dans la poche du consommateur)pour payer des ingénieurs en R&D qui n’auront comme mission que de développer des bugs pour réduire la durée de vie des portable ? Ils leurs suffit de sortir l’Iphone6 puis 6 et demi puis 6 trois quart pour que les gens se ruent chez leur revendeur et jettent d’eux même l’Iphone5 en parfait état de marche à la poubelle.

      L’obsolescence programmée elle est plutôt dans la tête du consommateur que dans le produit.

      N’oubliez pas la devise d’Apple « l’art de rendre indispensable des choses complétements inutiles »


    • foufouille foufouille 2 octobre 2014 09:49

      « Si quelqu’un a toujours raison ici, il est au premier rang, »
      marrant, je croyait que l’agent avait toujours raison
      -
      « les gens se ruent chez leur revendeur et jettent d’eux même l’Iphone5 en parfait état de marche à la poubelle. »
      ils le revendent pas ?


    • Trelawney Trelawney 2 octobre 2014 11:30

      ils le revendent pas ?

      A qui ?


    • foufouille foufouille 2 octobre 2014 11:36

      aux gens qui achètent d’occasion. tu as des magasins d’occasion.
      tu connais pas ?


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 2 octobre 2014 13:06

      C’est ce que je fais quand je change de téléphone.


      Je le revends.

      Pareil pour d’autres objets. Revente ou don à Emmaus. Si je jette, c’est qu’il est vraiment hors d’usage.

    • zic_quili 1er octobre 2014 11:01

      « Au bénéfice du consommateur car je ne pense pas que quiconque voudrait d’une ampoule qui perdrait de sa puissance au fil du temps. »


      Quelle belle buse que l’auteur ahahahaaa

      J’en rigole encore. Mais quel nul !

      Cette phrase qui peut resumer l’article est simplement d’une betise ideale.
      Pourquoi ?
      Parce que les questions (evidentes) a poser sont les suivantes :

      - Au bout de combien de temps l’ampoule commence-t-elle a perdre de sa puissance ?
      - Quelle est la progression de la perte de la puissance (estimation moyenne, bien sur) ?
      - Apres combien de temps la perte de la puissance a reellement un impact sur la lumiere qui en emane (deduction du point 2)
      - Un consommateur a-t-il les capacites et le droit de remplacer son ampoule quand il le veut, quand il se rend compte qu’elle n’eclaire plus suffisamment ? (question idiote a l’image du texte)

      Ou alors le nullissime auteur de cet article bidon pense qu’il faut prendre les gens par la main parce qu’ils ne sont pas capables de comprendre et faire quoi que ce soit par eux-memes ?

      Parce que moi, une ampoule qui eclaire encore apres plus d’un siecle, je dis bravo, quelle merveille !!
      Meme si la puissance est tombee a 4 watts. Evidemment que la puissance decroit, mais si elle decroit apres 10 ans, cette ampoule est quand meme 1000x mieux que les saletes qu’on nous vend qui se deteriore au bout de 1 ou 2 ans.

      Pfffff... je ne sais meme pas comment on peut ecrire ces idioties ...

      • Mmarvinbear Mmarvinbear 1er octobre 2014 11:30

        Parce que ces ampoules ne sont plus produites depuis des décennies, il est difficile de citer un chiffre exact.


        En revanche, le standard de longévité des ampoules des années 1920 était de 2500 heures environ.

        Cette moyenne a été abaissée à 1000 heures pour obtenir un compromis entre consommation électrique, luminosité et durée de vie.

        Il faut savoir en effet que sa luminosité et sa durée de vie dépendent de la tension électrique qui l’alimente. 

        Mais ces équivalences ne suivent pas une suite mathématique régulière. Diminuez la tension de 20 %, et vous multipliez la durée de vie de l’ampoule par 24. En revanche, vous diviserez sa luminosité par deux. Pour avoir le même niveau d’éclairage, vous devrez doubler votre consommation !




      • Doume65 1er octobre 2014 23:09

        Bonjour.
        Je vois qu’il y a une méconnaissance totale sur les ampoules à filament ici.

        Une ampoule à filament, c’est simple : On fait passer du courant dans un fil fin, qui sous l’effet joules chauffe. Plus il est fin, plus il chauffe. Plus il chauffe, plus il est lumineux ( et emet vers le bleu). mais plus il chauffe, plus il se dégrade vite. Dans un bain d’oxygne, il ne dure que queques secondes, d’où la nécessité de le mettre dans une ampoule sous vide ou contenant du gaz neutre. Comme l’a souligné quelqu’un ici, dans les années trente, les industriels ont trouvé un compromis entre luminosité (et couleur) et durée de vie ; Vu que le prix est modique, il vaut mieux économiser l’électricité ! On préfère une lampe qui consomme 80 Watts pour mille lumens et qui durera 1000 h à une qui consommera 500 watts mais durera éternellement. Les économies en ampoules ne compenseront pas le coût de l’électricité. De plus, il est vrai que les ampoules perdent en luminosité au cours du temps. A ce propos, les ampoules halogènes durent plus longtemps, ne perdent pas de luminosité et consomment moins qu’une ampoule à filament classique (elle se régénère) . Aucun complot n’a empêché l’industrie de les fabriquer ; Au contraire, il n’y a plus qu’elles qui sont encore autorisées.

        @ l’auteur :

        Une « puissance éclairante de 60 watts », ça ne signifie rien du tout. Vous auriez dû faire un minimum de recherche avant de pondre votre article. Une led donne pour la même consommation (exprimée en watts) dix fois plus de lumière perçues par un homme (exprimée en lumen) qu’une ampoule à incandescence des années 2000, et vingt ou trente fois plus qu’une des années 1900.


      • Enabomber Enabomber 1er octobre 2014 11:06

        Je ne connais pas les tenants et aboutissants de l’affaire, mais il est certain qu’on a beaucoup trop fait porter à l’obsolescence programmée le chapeau de la c...rie programmée du con-sommateur. Plutôt que s’interroger sur ses comportements, celui-ci se sent bien mieux s’il peut trouver un bouc émissaire. NB : je ne porte un jugement que sur l’attitude bien documentée du con-sommateur, pas sur la réalité ou non de l’obsolescence programmée.


        • Doume65 1er octobre 2014 23:16

          « l’obsolescence programmée » existe belle et bien. J’ai discuté il y a vingt ou vingt cinq ans avec un ingénieur employé par une marque d’électro-ménager française. Il m’a expliqué que son travail consistait à concevoir des membranes de compresseur de réfrigérateur qui duraient cinq ans. Je lui ai demandé :
          - Au moins cinq ans ?
          Avec un grand sourire, il m’a dit :
          - Non, cinq ans !

          Du reste, la personne honnête à qui j’ai voulu acheter un frigo il y a deux mois m’a dit qu’un frigo, aujourd’hui durait cinq ans, qu’il soit bon marché ou cher... (le mien qui a le joint de porte fatigué en a trente.)


        • Bernard Pinon Bernard Pinon 1er octobre 2014 11:06

          Il faut cependant garder à l’esprit qu’en aucune façon l’entreprise ne vous force à vous défaire de votre ancien appareil pour acquérir la dernière génération.


          Non ? On ne doit pas vivre sur la même planète...

          • trevize trevize 1er octobre 2014 11:29

            Hé bien, expliquez-nous ?
            En quoi est-on forcé d’acheter la dernière génération d’IPhone par exemple ? Apple vous envoit un commando pour vous torturer jusqu’à ce que vous cédiez ?


          • bourrico6 1er octobre 2014 12:10

            Apple vous envoit un commando pour vous torturer jusqu’à ce que vous cédiez ?

            La contrainte physique n’est qu’une des multiples façon de contraindre les gens.


          • trevize trevize 1er octobre 2014 12:32

            « La contrainte physique n’est qu’une des multiples façon de contraindre les gens. »
            ça ne répond pas vraiment à ma question ; je n’ai pas l’impression d’avoir été forcé un jour de jeter du vieux matériel encore en fonction pour en acheter du plus récent. J’aimerais qu’on m’explique comment ça se passe, histoire de me défendre si je me retrouve face au phénomène, et aussi pour m’assurer que ça ne m’est vraiment jamais arrivé.


          • JL JL 1er octobre 2014 12:38

            «  Une société très inégalitaire un gaspillage énorme, parce que la dilapidation matérielle de l’oligarchie – elle-même en proie à la compétition ostentatoire – sert d’exemple à toute la société. Chacun à son niveau, dans la limite de ses revenus, cherche à acquérir les biens et les signes les plus valorisés. Médias, publicité, films, feuilletons, magazines « people », sont les outils de diffusion du modèle culturel dominant. » (Hervé Kempf, Comment les riches détruisent la planète)


          • foufouille foufouille 1er octobre 2014 12:40

            « je n’ai pas l’impression d’avoir été forcé un jour de jeter du vieux matériel encore en fonction pour en acheter du plus récent. »
            tu l’a acheté pourquoi ?


          • trevize trevize 1er octobre 2014 14:18

            Vous ne répondez toujours pas à ma question. Pinon a fait forte impression avec sa petite phrase pleine de cynisme, puis il a disparu, sûrement car il n’a rien d’autre à dire. Je ne vois toujours pas à quel moment on nous met le couteau sous la gorge pour jeter un truc qui marche et en racheter un autre équivalent mais plus récent.

            Si tout ce que vous avez à invoquer c’est l’argument du matraquage médiatique, de la télé, de la pub etc, alors c’est que vous n’avez rien compris. Le problème des fashions victimes qui veulent toujours être à la mode, c’est un problème personnel, qui se trouve dans leur tête. On ne le réglera pas par la loi. La pub ne fait pas apparaître ex nihilo les désirs dans l’esprit des gens ; elle ne fait que révéler ce qui existe déjà. Nous, les humains on a un truc qui s’appelle l’introspection, qui permet de comprendre ce qui déconne chez nous et d’y remédier ; mais pour cela, déjà, il faut déjà admettre qu’on a un problème ; et ça c’est personnel, personne ne peut le faire à votre place. Vous voyez les fashion-victim comme piégées, et elles le sont, mais par leur esprit, pas par la pub et la société de consommation ; et surtout, elles ne se considèrent pas comme telles.
            Retirez sa drogue ou son dealer à un drogué, il sera toujours drogué, envoyez-le en cure de force, il replongera tôt ou tard, et d’ici-là, il vivra constamment dans la peur de la rechute.
            De même, faites disparaître la marque apple, et vous aurez une horde de zombies en manque. On ne peut pas sauver les gens contre leur gré ; tout ce qu’on peut faire, c’est les garde-fous, les encadrer dans leurs connerie, leur permettre de répéter leurs erreurs encore et encore jusqu’à ce qu’ils les comprennent.


          • bourrico6 1er octobre 2014 15:03

            Le premier qui me vient à l’esprit est une forme « d’exclusion sociale ».
            Si vous n’êtes pas comme les autres, vous allez le sentir.

            Juste pour montrer, je n’ai pas de télé et je n’aime pas le foot ni les bagnoles ni les portables.
            Et bien vous n’imaginez pas le nombre de conversations dont je m’exclus d’office.

            Et que dire des méthodes de manipulation utilisées par les publicitaires ?
            C’est assez cavalier de les dédouaner comme ça je trouve.
            Pourquoi avoir fait bouger les choses au sujet des emprunts par téléphone pour les particuliers si ce n’est parce qu’à un moment on a considéré que les prêteurs avaient leur part de responsabilité.
            L’abus de faiblesse n’a pas été « inventé » pour rien non plus.

            Pour reprendre votre phraséologie, vous faites porter la responsabilité sur le drogué et non sur le dealer.


          • trevize trevize 1er octobre 2014 16:06

            « Le premier qui me vient à l’esprit est une forme « d’exclusion sociale ».
            Si vous n’êtes pas comme les autres, vous allez le sentir.
            Juste pour montrer, je n’ai pas de télé et je n’aime pas le foot ni les bagnoles ni les portables.
            Et bien vous n’imaginez pas le nombre de conversations dont je m’exclus d’office.
             »

            Oui, je veux bien, mais face à l’angoisse d’être exclu, l’individu a un choix. Soit il n’achète pas le bidule, et il trouve un autre moyen de faire taire l’angoisse (par exemple en cherchant au fond de lui-même ce qui la cause). Soit il l’achète pour faire comme les autres, il est un mouton et on ne peut pas faire grand-chose pour lui ; certains moutons sont heureux comme tels, qui serions nous pour leur dire qu’ils se trompent et que nous savons mieux qu’eux ce qui est bon ou mauvais pour eux ? D’autres moutons sont tristes et souffrent, ceux-là on peut les aider un peu, mais c’est à eux de faire le gros du boulot. C’est à eux d’abandonner les pratiques qui leur font du mal quand ils se sentent prêt, pas à nous de leur interdire ces pratiques.

            Je ne veux pas dédouaner les publicitaires de leurs torts, mais par contre je ne suis pas d’accord pour qu’on leur mette toute la faute sur le dos, en se dédouanant des siennes au passage. Nos désirs, nos pulsions, nos envies préexistent à la pub, qui ne fait que les détourner pour son profit. C’est abject, soit, mais il faut bien comprendre que la défaillance vient du consommateur qui se laisse manipuler ! Si on faisait disparaître la pub demain, les gogos resteraient toujours aussi aisément manipulables et ils tomberaient très rapidement dans un autre piège ; le vrai problème est là.
            Si je construis ma maison en paille et qu’elle s’envole au premier coup de vent, est-ce de la faute du vent ? Ou la mienne, d’avoir construit une maison en paille et cru bêtement qu’elle tiendrait le coup ?

            Mais oui, je fais porter la responsabilité sur le drogué, bien sûr, puisque c’est lui le responsable ! Qu’il s’en aperçoive ou pas, c’est bien lui qui oriente ses pulsions vers l’objet de son choix (argent, pouvoir, drogue, alcool, jeux, filles, produits à la mode, cinéma, séries télé...). Si être esclave de ses pulsions le fait souffrir, ce n’est pas en faisant disparaître l’objet de son désir qu’il fera partir la souffrance. Enlevez la drogue, il reste le manque. La seule façon de s’en sortir, c’est de comprendre pour quelle raison il est si attiré par l’objet, trouver le noeud du problème qui est toujours en soi, jamais dehors.


          • ibox 1er octobre 2014 16:11

            t’inquiète pas, neuneu. Quand tu seras plus agé, les gens autor de toi parlerons d’aut’chose que de portables-bagnoles-football, c’est juste une étape de la vie.


          • Doume65 1er octobre 2014 23:22

            @ Bourrico6

            « Juste pour montrer, je n’ai pas de télé et je n’aime pas le foot ni les bagnoles ni les portables.
            Et bien vous n’imaginez pas le nombre de conversations dont je m’exclus d’office
            . »

            Tu peux toujours discuter sur Agoravox ! Et tu vois, on te répond !

            Je sais que je parle à un convaincu. Personnellement, j’ai des tas de discussions avec tout le monde autour de moi, sans jamais évoquer la télé ou le foot, et très peu les voitures.


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 1er octobre 2014 23:51

            Juste pour montrer, je n’ai pas de télé et je n’aime pas le foot ni les bagnoles ni les portables.


            Ce n’est pas ce que nous aimons pas qui importe, c’est ce que nous aimons ou ce qui nous passionne.

            Et force est de reconnaitre que pas mal de pisse-froids ne sont pas écartés parce qu’ils ne supportent pas le PSG ( qui le fait, d’ailleurs ? ), mais parce qu’ils n’ont rien d’autre à proposer. 

          • bourrico6 2 octobre 2014 08:25

            t’inquiète pas, neuneu. Quand tu seras plus agé, les gens autor de toi parlerons d’aut’chose que de portables-bagnoles-football, c’est juste une étape de la vie.

            Très fin comme réponse.

            Par contre, t’aurai pas du quitter l’école avant le primaire, tu saurai écrire.


          • Doume65 2 octobre 2014 12:13

            @bourrico6

            « Par contre, t’aurai pas du quitter l’école avant le primaire, tu saurai écrire. »

            Et toi, tu n’aurais pas dû rédiger cette semonce qui contient trois fautes !


          • foufouille foufouille 1er octobre 2014 11:18

            "Ce qui est plausible car les fabricants d’imprimantes ont prévu à l’usage des consommateurs une procédure de remise à zéro du compteur après le changement du tampon afin que la machine puisse fonctionner à nouveau."
            c’est faux, epson ne fournit pas ce logiciel ou depuis peu. il existe depuis des années un logiciel gratuit qui permet remettre à zéro les anciennes imprimantes alors qu’il reste de l’encre dans la cartouche.
            encre de bonne qualité sans DLC


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 1er octobre 2014 11:33

              C’est vous qui voyez, mais moi, j’ai du mal à faire confiance à un logiciel russe en .exe venu de je ne sais ou...


              Les sites en .ru et .su ( ils existent encore, oui ! ) sont de vrais nids à virus.



            • foufouille foufouille 1er octobre 2014 11:23

              exemple de bug voulu :
              condensateurs trop proche du CPU, alimentation sans filtre. dissipateur thermique du GPU à l’envers.
              décodeur TNT qui compare la date de fabrication avec celle actuelle et génère une panne virtuelle. reset usine obligatoire.
              pareil pour la TV LED qui ne fonctionne plus : reset et refonctionne
              etc


              • Mmarvinbear Mmarvinbear 1er octobre 2014 11:34

                Dans le premier cas, on a affaire à une mauvaise conception de la carte. Le plus simple est de changer de crémerie...


              • foufouille foufouille 1er octobre 2014 11:43

                conception volontaire suivant les modèles. il faut faire un zoom pour éviter ton escroquerie.


              • Mmarvinbear Mmarvinbear 1er octobre 2014 13:30

                Vous pouvez aussi vous renseigner avant d’acheter le produit, et voir si l’appareil souffre d’une bonne réputation ou pas de fiabilité. C’est rapide depuis le Net.


              • foufouille foufouille 1er octobre 2014 13:34

                encore faux.
                tout le monde ne met pas d’avis sur le net sur tous les modèles mis en vente.
                ça n’a rien à voir avec la marque qui plus est.


              • trevize trevize 1er octobre 2014 11:39

                Dès les premières lignes, j’ai su que l’auteur allait se faire allumer.
                ça fait pas bon de nos jours un discours équilibré. Pour plaire au lecteur, il faut haranguer la foule armée de torches et de fourches, lui désigner un méchant bouc émissaire et un gentil sauveur.

                Sinon, vous êtes soit un vendu, soit un idiot utile. Soyez avec nous, ou contre nous.


                • rocla+ rocla+ 1er octobre 2014 11:55

                  Dans le mille Trévize , quand on voit surgir Pyrallumé c’ est 

                  que c’ est bien vu .

                • bourrico6 1er octobre 2014 15:07

                  Et oui Raclure, comme quand tu passes ton temps à chier sur les « gauchistes », les « fonctionnaires », les « nantis de pilotes de ligne », à vomir sur les « instruits » etc, etc.
                  Tu t’en rends même pas compte, c’est ça le plus drôle.
                  J’avais un oncle, une caricature du bidochon « beauf’ », c’était poilant de l’entendre traiter untel de « gros beauf’ ».
                  Ben toi, tu me fais un peu le même effet. smiley


                • Mmarvinbear Mmarvinbear 1er octobre 2014 23:55

                  C’est un peu de ma faute aussi. J’ai tendance à ramener ma fraise et à briser des idées reçues.


                  Mais c’est surtout les truthers du 11/9 qui traînent ici qui ont mis ma tête à prix.

                  Sur un sujet aussi polémique, me retrouver à 70/30 en ma défaveur, je trouve que c’est un résultat positif. Avant, je me prenais du 90/10...

                • Pyrathome Pyrathome 1er octobre 2014 11:41

                  Mon pauvre gros nounours, même les WTC ont été construits selon ce même principe d’obsolescence programmée......
                  Ton torchon, c’est juste de l’enfumage pour pigeons attardés.....
                  Mais je suis déçu et frustré, d’habitude tu balances des photos truquées pour faire valoir tes mensonges... smiley smiley


                  • foufouille foufouille 1er octobre 2014 11:46

                    exemple de bug voulu :
                    transformateur d’alimentation ou alimentation interne qui surchauffe lors d’une utilisation normale car pas assez puissante : le voltage finit par augmenter et grille l’ensemble


                    • trevize trevize 1er octobre 2014 11:57

                      C’est pas de la faute du vendeur si tu n’as pas dimensionné ton alimentation en fonction de ton matériel. Si tu montes un processeur gourmand + une grosse carte graphique, que tu overclockes le tout à mort et que tu espères qu’une alim 400W sera suffisante, c’est pas étonnant que ça ne tienne pas le coup.


                    • foufouille foufouille 1er octobre 2014 12:03

                      c’est vendu ensemble, pas séparément.
                      avant une vielle alimentation de PC était increvable pour la même puissance
                      les composants comme les selfs sont trop près des dissipateurs
                      d’où l’intérêt de choisir des modèles avec ventilation basse


                    • foufouille foufouille 1er octobre 2014 12:10

                      le haut de gamme, c’était pareil.
                      il y a simplement escroquerie sur la puissance maximale affiché.
                      les mentions bronze ou platinum, ça sert à rien ?


                    • rocla+ rocla+ 1er octobre 2014 11:54

                      concernant l’ obsolescence j’ ai choisi un bon métier 


                      faire du pain , une fois mangé il n’ y en a plus .

                      • bourrico6 1er octobre 2014 12:11

                        Mais ça n’a pas empêché que toi tu sois obsolète.


                      • foufouille foufouille 1er octobre 2014 12:21

                        c’est le cas pour tout le monde
                        personne n’est immortel


                      • Pyrathome Pyrathome 1er octobre 2014 12:21

                        Lui, à part troller les forums avec ses crétineries, il ne sert strictement à rien..
                        En fait, depuis qu’il est né, il est obsolète.... smiley


                      • larebil 1er octobre 2014 13:59

                        Oui, mais si je ne le mange pas, il est rassis le lendemain, c’est de l’obsolescence programmée.


                      • bourrico6 1er octobre 2014 15:09

                        @ Larebil

                        C’est vrai ce que vous dites.
                        Raclure, t’es un escroc, un menteur, un paltoquet, un gauchiste !!
                         smiley


                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 1er octobre 2014 11:59

                        Bonjour,
                        .
                        Pour luter contre Obsolescence programmée on pourrait par exemple imposer aux fabricants d’offrir des durées de vie garantie (minimales à tenir ou à fonctionner). Cette garantie on pourrait par exemple la mettre :
                        .
                        à 2 ans pour une ampoule électrique
                        à 6 ans pour une voiture ( comme fait Mazda )
                        à 4 ans pour un ordinateur portable
                        à 5 ans pour les petits appareils électro-menager
                        etc .....


                        • Mmarvinbear Mmarvinbear 1er octobre 2014 13:27

                          La durée de garantie est calculée selon les produits de façon à protéger les consommateurs d’une malfaçon cachée, mais pas contre l’usure normale et naturelle du produit.


                          Cela varie selon les marques, mais les ampoules de nouvelle génération sont en moyenne garanties entre 2 et 5 ans.

                          En ce qui concerne Mazda, il faut garder à l’esprit que la garantie de 6 ans est une option payante, qui rejoint les extensions de garanties proposées en général dans le commerce.

                          Personnellement, je les trouvent inutiles. Soit un appareil marche, soit il crame durant la garantie normale d’un an. Parmi tous mes appareils, je n’ai JAMAIS été confronté à un problème de ce genre. Et pourtant j’ai du petit électroménager vieux de parfois plus de dix ans ! La télé va sur ses cinq ans, je garde sans soucis mes ordis 8-10 ans, pareil pour mes voitures ( une à la fois, je suis pas si riche que cela, hein...).

                          Le secret ? L’entretien et la protection. Je nettoie les appareils régulièrement et je les protège de la poussière en les rangeant quand ils ne sont pas utilisés. Vous n’imaginez pas les dégats que peuvent faire la poussière. Surtout sur les PC. Si vous en avez un, vous DEVEZ les nettoyer au moins une fois par an pour éviter l’accumulation de moutons qui transforment vos cartes mères en bergeries et qui vous grillent des condensateurs.

                        • foufouille foufouille 1er octobre 2014 13:36

                          si tu démontes une alimentation, elle n’est plus garantie.
                          jamais de nettoyage interne dans le manuel.
                          un graveur de DVD ouvert n’est plus garanti, etc


                        • foufouille foufouille 1er octobre 2014 13:39

                          "La durée de garantie est calculée selon les produits de façon à protéger les consommateurs d’une malfaçon cachée, mais pas contre l’usure normale et naturelle du produit."
                          mdr !
                          un bug programmé est l’usure normale et naturelle du produit ?


                        • Croa Croa 1er octobre 2014 22:09

                          Dans le cas d’un vice caché volontairement (ou simplement réputé connu du vendeur )  il n’y a pas de limite de garantie... C’EST LA LOI !

                          Par contre il faut pouvoir prouver qu’il y a vice caché ! Il doit y avoir vice (un défaut) et que celui-ci soit caché (le vendeur qui annonce même en tout petit une durée de vie donnée ne peut pas être poursuivi.)


                        • Trelawney Trelawney 2 octobre 2014 08:51

                          2 ans pour une ampoule électrique : j’ai du mal avec les ampoules à filament mais c’est plutôt à cause de mon installation électrique. Je les remplace par des lampes au néon ou à led. Elles durent plus longtemps et son moins énergivore

                          6 ans pour une voiture ( comme fait Mazda ). Ma fille roule dans une kia picanto essence (un truc qui coute 8000 euro neuf) de 11 ans. Elle traverse la France avec et elle tiendra encore plus de 5 ans. Je roule la semaine dans une 205xad de 1992 je vais bientôt faire la révision des 530 000km. Le dimanche je roule dans une Mercedes de 20 ans que je vais bientôt vendre car trop d’ennuis mécaniques

                          4 ans pour un ordinateur portable : Il y a beaucoup à dire sur les ordinateur par exemple pourquoi les nouvelles versions de logiciels ne sont plus conforme avec vos anciens ordinateurs

                          5 ans pour les petits appareils électro-menager : mixeur, grille pain, robot, micro onde, ont tous chez moi largement plus que 5 ans (mon micro onde a 30 ans) la machine à café ne résiste pas trop longtemps mais la cause principale est la casse (par maladresse) du pot en verre et un pot en verre coute plus cher qu’une cafetière neuve alors...

                          Je pense que l’obsolescence programmée est un mythe. Ce mythe est entretenu par des groupe politiques comme EELV car ca leur permet d’occuper le terrain politique sur des sujets imaginaires et oublier volontairement les sujets importants comme « l’abus de position dominante » chez certaines multinationale où « l’entente illicite » dans les groupes de producteurs 


                        • foufouille foufouille 2 octobre 2014 09:59

                          « l’obsolescence programmée est un mythe. »
                          elle est récente et pas sur tous les produits. mais toutes les marques récentes
                          tout ce qui est vieux est increvable.
                          il y a pas une norme 80 plus sur les alimentations pour rien.
                          faut se prendre pour le centre du monde pour le nier


                        • Trelawney Trelawney 2 octobre 2014 11:36

                          Monsieur Foufouille, si je pense que « l’obsolescence programmée est un mythe. » je n’en reste pas moins vigilant. Je reste convaincu, bien que je n’ai aucune preuve, qu’il est facile pour un constructeur automobile de développer un programme qui envoi un bug dans la gestion électronique de votre voiture et dézingue votre moteur. C’est aussi pour cela que je veux garder ma vieille 205 diesel avec bougie de préchauffage qui pollue et tout et tout.

                          mais de là à vouloir en faire une loi ......


                        • foufouille foufouille 2 octobre 2014 11:44

                          c’est simple à faire dans toute électronique avec informatique.
                          if date - date usine = 4 goto panne : haut parleur muet, etc
                          c’est le principe du shareware


                        • Mmarvinbear Mmarvinbear 2 octobre 2014 13:16

                          Il y a beaucoup à dire sur les ordinateur par exemple pourquoi les nouvelles versions de logiciels ne sont plus conforme avec vos anciens ordinateurs


                          Il y a deux raisons principales à cela : soit le nouveau logiciel exige une quantité de mémoire définie qui ne peut pas être prise en charge par la machine ( ainsi qu’ un cadencement du processeur, par exemple ), soit parce que vous tournez sur une version qui n’équipe plus qu’ un nombre minime d’utilisateurs. Adapter le logiciel en question ne serait pas rentable pour le développeur.


                          Par exemple, vous avez toujours votre Iphone 3GS. Il tourne au mieux sous iOS 6. La part des utilisateurs de iOS 6 est maintenant inférieure à 1 % du parc. Un développeur ne va pas s’emmerder à rendre compatible son nouveau logiciel pour un nombre aussi faible d’utilisateurs potentiel.


                          De plus en plus cependant, les développeurs laissent disponibles les anciennes versions de leurs programmes afin que les machines les plus anciennes aient toujours des logiciels à faire tourner. Mais rien ne le force à continuer à les mettre à jour.



                          la machine à café ne résiste pas trop longtemps mais la cause principale est la casse (par maladresse) du pot en verre et un pot en verre coute plus cher qu’une cafetière neuve alors...


                          Achetez vous une machine avec thermos intégré. Vous réglerez votre problème de casse du verre et votre café sera chaud plus longtemps.


                        • Mmarvinbear Mmarvinbear 2 octobre 2014 13:23

                          tout ce qui est vieux est increvable.


                          Faux, c’est ce qu’on appelle le syndrome du survivant.


                          C’est l’exemple type du mauvais exemple : le frigo des années 50 qui marche toujours.


                          Si certaines machines fonctionnent toujours, c’est grâce à un entretien nickel. 


                          Si cela était vrai, comment se fait-il que les autres frigos de la même époque aient fini à la décharge ?


                          Ces pièces de musée consomment en outre beaucoup plus d’énergie que les appareils actuels pour des performances moindres.


                          Et je ne vous parle pas du coût des réparations et de la disponibilité des pièces détachées. Il faut faire les antiquaires désormais.


                          Sur Planète No-Limit, passe une téléréalité assez marrante, « Rick restaure tout ». Un bricoleur récupère des appareils anciens et les retape de fond en comble pour les rendre à nouveau utilisables. On voit le processus au fil de l’ émission et en fait, pour refaire un appareil neuf, ce sont trois ou quatre appareils hors d’usage qui se font cannibaliser.


                          Cela illustre les limites de la réutilisation et du recyclage aussi. car arrive tout de même un moment ou faute de pièces détachées, on ne peut plus rien faire.


                        • foufouille foufouille 2 octobre 2014 13:31

                          un mixeur ne demande aucun entretien, comme un moulin à café ou une vieille machine à café


                        • Croa Croa 2 octobre 2014 21:51

                          « Si certaines machines fonctionnent toujours, c’est grâce à un entretien nickel. »
                          *
                          Il faut en réalité faire bien plus qu’un « entretien nickel » (ce que tout le monde traduirait par soigneux ) mais tricher un peu car généralement on ne trouve plus de pièces  ! (Pièces d’origines s’entend mais un roulement est toujours un roulement, d’ailleurs j’achète toujours les miens chez le marchand de roulements, jamais chez le marchand de pièces détachés qui vous vend ce genre de trucs 5 fois trop cher et qui ne vous le vend plus lorsque l’objet à réparer n’est plus au catalogue ! Il faut aussi savoir souder ou coller, l’araldite étant un des trucs absolument nécessaire à tous tous ceux qui tiennent à leurs vieilles machines !)


                        • Mmarvinbear Mmarvinbear 3 octobre 2014 00:18

                          un mixeur ne demande aucun entretien, comme un moulin à café ou une vieille machine à café


                          Bien sûr que si... Quand j’étais gosse ma grand mère avait un moulin a café, et une fois par an il fallait le graisser et vérifier les engrenages. Cela ne prenait pas longtemps mais il fallait de faire sous peine de voir les engrenages s’encrasser et se bloquer.

                        • Donbar 1er octobre 2014 13:26

                          "La Commission Européenne s’est penchée déjà sur la question, et les arguments des fabricants semblent avoir convaincu les instances continentales."
                          Est-ce de l’ironie ?


                          • larebil 1er octobre 2014 13:57

                            Il parait que le soleil a une obsolescence programmée de 4 milliards d’années, les écologistes veulent faire un procès au cartel des dieux.


                            • Mmarvinbear Mmarvinbear 1er octobre 2014 23:58

                              Et nous alors ?


                              on nait, notre organisme est conçu pour durer génétiquement un petit siècle.

                              Mais passé une limite variable, on décrépit avant la limite et on finit à la maison de retraite « le joyeux mouroir » devant l’écran commun qui passe le 13 h de Pernaud avant que les employées ne mettent Nostalgie à fond le reste du temps.

                              Je vous préviens, moi, si c’est ça, je fais tout sauter avant !

                            • Gnostic GNOSTIC 1er octobre 2014 14:07

                              Bonjour à tous

                               

                              Je ne sais pas si c’est de l’obsolescence programmée mais vous avez tous du remarquer comment un ordinateur de plus de 3 ans met du temps à s’allumer puis à s’éteindre !

                               

                              J’ai un DELL et je n’ai pas envie de faire de la pub pour cette marque car j’en suis très mécontent.

                               

                              J’ai beau passer du CC cleaner ou de l’AdwCleaner etc …

                              Rien y fait 

                              C de + en + lent ?

                               

                               

                              Et curieusement DELL propose un rajeunissement de votre ordi moyennant finances bien sur !!!

                               smiley


                              • foufouille foufouille 1er octobre 2014 15:14

                                passe sous linux, tu auras plus besoin de ccleaner


                              • titi 1er octobre 2014 17:08

                                Ca vient des logiciels qui sont installés dans le temps.

                                Vu qu’ils sont mal faits, pour avoir l’air plus rapides, ils se pré-rechargent tous au démarrage.

                                En particulier tous les programmes de gestion des imprimantes, ou toute la suite Adobe.

                                Du coup il faut faire le ménage avec \msconfig pour ne pas qu’ils se lancent.

                                Ensuite il y a la gestion de la mémoire.

                                Par exemple tous ce qui est java.exe => il faut killer la tache de façon régulière car la mémoire étant mal libérée ca « étouffe » le PC

                                Ensuite il y a la nouvelle mode qui consiste à « planquer » les plantages applicatifs sous la moquette. Par exemple Chrome lorsqu’il plante, redémarre Chrome. Du point de vue utilisateur le bug n’est pas visible, mais si on va dans le gestionnaire des tâches il y a 1, 2, 3, 4, 5 etc... Chrome qui s’exécutent = 1 par bug => il faut killer les taches de façon régulière.

                                Les OS aujourd’hui sont stables et performants.

                                Les problèmes sont ailleurs.

                                 


                              • foufouille foufouille 1er octobre 2014 17:26

                                « Les OS aujourd’hui sont stables et performants. »
                                windows n’est jamais stable.


                              • trevize trevize 1er octobre 2014 17:26

                                heuuum si il y a plein de processus « chrome », c’est parce que chrome crée un processus pour chaque onglet ouvert. Il isole les onglets les uns des autres, comme ça si l’un d’eux plante, il est possible de le kill sans perdre les autres onglets.


                              • trevize trevize 1er octobre 2014 17:27

                                « windows n’est jamais stable. »

                                Il n’est pas performant non plus smiley du moins, on peut pas le vérifier vu que c’est opaque.


                              • foufouille foufouille 1er octobre 2014 17:30

                                si XP3 est performant, avant de planter ............


                              • titi 1er octobre 2014 18:20

                                « windows n’est jamais stable. »

                                Bah j’utilise Windows depuis pas mal d’années.

                                Et il est très stable.

                                Y compris la version 8.

                                Pour ce qui est de Chrome le nombre d’instance n’est pas que lié au nombre d’onglets.
                                Il est aussi lié au nombre de plantages.


                              • foufouille foufouille 1er octobre 2014 18:34

                                "

                                Bah j’utilise Windows depuis pas mal d’années.

                                Et il est très stable."

                                ben non. même en version simple sans presque rien d’installer. windaube plante moins souvent sur un PC haut de gamme.

                                la swap est toujours sur le même disque et tous les fichiers sont bien mélangés. n’importe quel logiciel peut modifier les fichiers systèmes, etc


                              • titi 1er octobre 2014 18:44

                                Euh...

                                Perso j’ai jamais mis plus de 500 euros dans un PC... donc je pense pas que j’attaque le haut de gamme.

                                J’ai eu des problèmes matériels, mais jamais de problème d’OS...

                                J’utilise plus d’antivirus depuis la sortie de Security Essential...

                                Et jusqu’à présent pas de problème...

                                Une horloge.


                              • foufouille foufouille 1er octobre 2014 18:49

                                dans ce cas, tu as juste de la chance. et tu fais certainement rien avec.
                                un logiciel n’est pas désinstallable entièrement sous windows.
                                les fichiers se fragmente à grande vitesse, la BDR et le répertoire windows grossit au fil du temps.
                                les services packs ne servent pas à rien mais à corriger des erreurs ou à en fabriquer.


                              • titi 1er octobre 2014 21:20

                                « . et tu fais certainement rien avec. »

                                Bien sûr : je joue au démineur 12 h par jour.

                                Foufouille : toujours aussi impayable !!!


                              • Croa Croa 1er octobre 2014 22:15

                                Même sous Linux tu dois subir des mises à jours qui petit à petit alourdissent ton système ! smiley

                                Par contre c’est vrai, pas besoin de ccleaner et Linux se limite en effet aux choses vraiment utiles ( C’est toujours ça !)


                              • Mmarvinbear Mmarvinbear 2 octobre 2014 00:03

                                Si votre ordi ralentit, c’est à cause en général de tous les programmes qu’on a installé au fil du temps sans y penser, les mises à jours de vos logiciels qui encombrent les mémoires et aussi à cause des virus et autres saloperies qui s’infiltrent.


                                Le mieux, c’est de sauvegarder vos données, formater et réinstaller un OS propre.

                                Pour un PC, une fois par an est un entretien raisonnable.

                                Il y a aussi le problème du disque dur qui peut commencer à flancher. Ces trucs ont des parties mécaniques et tout système en mouvement se détériore avec le temps.

                              • foufouille foufouille 2 octobre 2014 10:03

                                "

                                « . et tu fais certainement rien avec. »

                                Bien sûr : je joue au démineur 12 h par jour.

                                Foufouille : toujours aussi impayable !!!"

                                ben oui. plus tu veut faire de choses différentes, plus tu doit installer de logiciels et de drivers, et là, çà plante vite.

                                il te faut une install pour chaque type genre video, bureautique, jeux


                              • Xenozoid 1er octobre 2014 14:18

                                formater desinstalle, nettoyer/démonter physiquement(tres important),use kill disk(free)...et réinstalle,


                                • Gnostic GNOSTIC 1er octobre 2014 14:27

                                  @ Xenozoid


                                  OUI

                                  C bien beau ça (je l’ai fait avec un autre ordi)

                                  mais on perd TOUT

                                  on a beau sauvegarder on en oublie toujours 
                                   smiley

                                • foufouille foufouille 1er octobre 2014 15:16

                                  enregistre tes fichiers important sur une autre partition


                                • bourrico6 1er octobre 2014 15:27

                                  J’alterne avec 2 DD partitionnés de façon identique..
                                  Quand l’OS plante, j’intervertis les deux, et je fais une install neuve tout en conservant l’ancienne.
                                  Ca laisse tout le temps pour récupérer ce qu’il y a récupérer.


                                • Xenozoid 1er octobre 2014 15:50

                                  SINON ECRIT AU PËRE NOEL, PARAIT QUE CELA AIDE, ET FLUSH LA MERDE CELA AIDE AUSSI


                                • Xenozoid 1er octobre 2014 15:54

                                  J’accompagne des personne a l’ordinateur, quant il ont besoint de conseils je leur dit ,fait, aprêt on trouvera la solution


                                • foufouille foufouille 1er octobre 2014 15:57

                                  il y aussi la double installation sur une autre partition. + linux sur une 3e
                                  + une pour les fichiers + 1 pour la swap de windows qui bouge sans cesse sinon.


                                • Xenozoid 1er octobre 2014 16:02

                                  ce qui n’est pas possible pour les obsolessence des centrales nucéaire,et les caisses sans les chipset Autant que rocla dans l’autobus...


                                • bourrico6 2 octobre 2014 12:41

                                  Tu viens d’ou ?
                                  Vu tes fautes, le Gaulois n’est pas langue maternelle, une fois sur deux ça n’a ni queue ni tête.


                                • Xenozoid 2 octobre 2014 13:18

                                  pourquoi ? les gaulois ont t’il une queue,qui a la gaule ? ou sont ils geux dans la tronche ?


                                • Ruut Ruut 8 octobre 2014 09:13

                                  Prend un mac, avec time machine, tu ne perd rien lors de la réinstallation de ta machine.


                                • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 1er octobre 2014 14:22

                                  l faut cependant garder à l’esprit qu’en aucune façon l’entreprise ne vous force à vous défaire de votre ancien appareil pour acquérir la dernière génération.

                                  Pété de rire ! Autant avouer tout de suite que vous ne connaissez en rien votre sujet. Si rien ne nous force à racheter, faut bien reconnaître que l’incitation à le faire dépasse un peu les limites du consentement. « Ah non, rien ne vous force à racheter ce matériel dont une petite pièce ne fonctionne plus, on peut vous la changer, cela prendra trois mois et coûtera aussi cher que le neuf. Mais vous n’êtes pas obligé d’acheter le nouveau matériel, nooooon ! »

                                  Assistez, une fois, une toute petite fois, oh pas longtemps, vraiment, juste tendez l’oreille une fraction d’instant à la porte du bureau d’un chef de produit qui causerait, à tout hasard, avec un chef des ventes : pour 99% des produits, LE RENOUVELLEMENT DU PARC EXISTANT EST LEUR SEULE VRAIE PRÉOCCUPATION, LA SEULE RAISON POUR LAQUELLE ILS SONT PAYES !!!!!!

                                  Exemple : si je relance pas cette gamme dans les six mois avec des nouveautés, je suis viré
                                  Exemple : on garde cette amélioration sous le coude pour la future génération qu’on sort dans six mois, sinon y vont garder la gamme qu’on va lancer maintenant
                                  Exemple : faudrait pas que ça dure trop longtemps, j’en ai trois millions à vendre et le marché n’est pas extensible. Alors faut bien que ça s’use !

                                  C’est juste des trucs que j’ai entendus...

                                  Eh oui, à peine 0.1% des produits représentent une réelle invention. Tout le reste est seulement amélioré. Faut la vendre, l’amélioration. Et vite.
                                  Alors faut bien que la précédente s’use.


                                  • JL JL 1er octobre 2014 14:40

                                    Un point qui n’a pas été soulevé : cette obsolescence programmée fait même l’objet d’un commerce. Vous croyez vraiment que les grands distributeurs qui vous vendent des extensions de garanties, jouent à la roulette russe avec leurs profits ?

                                    Bien sûr que non ! Ils ont des armées d’actuaires en mesure de calculer à partir des données que leur communiquent leurs fournisseurs sur la durée moyenne de vie des objets, à quel prix il faut vendre ces extensions (au delà de ce que la loi impose) pour s’assurer d’être gagnants.

                                    Coucou, trevize !

                                     smiley


                                    • marauder 1er octobre 2014 15:11

                                      Ho j’ai cru voir un consumériste idéologue :)

                                      Aller, croa croa ?

                                      Aller, vive la bouille intellectuelle.

                                      Nan franchement va prendre l’air. Quoique, la ou tu habite (surement en ville), ca doit pas etre super a respirer.... Peut etre ca qui rend encore plus accroc a la bétise ?


                                      • lsga lsga 1er octobre 2014 15:51

                                        Sans abolition de la propriété privée des moyens de production, c’est à dire, sans remplacement du suffrage censitaire des actionnaires par la démocratie universelle mondiale, il est impossible d’empêcher ce type de dérive. Mais bon, c’est toujours bien d’essayer. 


                                        • titi 1er octobre 2014 16:51

                                          L’obsolescence programmée, ca n’existe pas.

                                          C’est uniquement une course aux prix.

                                          Lorsque vous concevez un produit avec par exemple un condensateur, le prix du condensateur à caractéristiques électriques égales, est exponentiel du nombre de « cycles » garantis pas le fabricant.

                                          Donc soit vous avez un produit qui « tient » n cycles et qui coute p euros. Soit vous avez un condensateur qui « tient » 10 x n cycles mais qui coute 100 x p euros.

                                          Et lorsque vous allez vendre votre produit vous serez en concurrence avec des gens qui ont choisit l’option « économique ».
                                          Certes ce produit concurrent durera 10 x moins que le votre.
                                          Mais sur l’étale de vente, ca ne se voit pas. Tout ce qui se voit c’est le prix. Sauf pour quelques amateurs éclairés.

                                          Du coup tout le monde fait du bas de gamme.

                                          Car on ne vend plus un produit : on vend un prix.


                                          • rocla+ rocla+ 1er octobre 2014 17:06

                                            Tout juste  titi  .


                                          • lsga lsga 1er octobre 2014 17:18

                                            totalement faux !



                                            On parle d’ « obsolescence programmée » quand pour un même coût de fabrication p, on décide de faire un produit qui tient n.k cycles au lieu de n cycles (ou k appartient à l’intervalle 0-1)
                                             
                                            L’exemple typique est l’ampoule, où les différents « concurrents » du marché se sont mis d’accord ensemble pour tous ensemble réduire l’espérance de vie de leur produit par 10. Un autre exemple est celui des fabricants de machine à laver, qui ont décider de changer les axes de tambour métalliques par des axes en plastique. 
                                             
                                            Souvent même, en réalité, obsolescence coûte de l’argent. Un produit avec une obsolescence programmée va coûter plus cher à produire qu’une produit normal, car les coûts de recherches et développement puis de production de son obsolescence sont significatifs. Ex typique : un iPhone où il est impossible de changer la batterie coûte plus cher qu’un iPhone ou c’est possible.

                                            Bref, vous parlez sans savoir. 
                                             
                                            Au passage, de manière général, un produit que vous achetez n euros en magasin coûte n/4 euros à produire (très vrai pour les vêtements et l’électroniques).

                                            La différence de coût de fabrication entre un produit haut de gamme et un produit bas de gamme est donc très souvent négligeable, et totalement artificielle. 


                                            L’exemple le plus parfait et un des plus connus sont les platines DVD Philips, dont les prix de vente variaient entre 50 et 400€, et dont la différence de qualité provenait d’un bridage des puces bas de gamme (bridage facile à faire sauter). L’OverClocking d’ailleurs est une pratique issue de ce phénomène (les pentium 133, vendus beaucoup plus cher que des pentium 100, étaient des pentium 100 avec un autre tampon).Bref, vous vivez dans un mythe, celui du prix juste. La réalité, c’est le prix gris : 

                                          • foufouille foufouille 1er octobre 2014 17:28

                                            (les pentium 133, vendus beaucoup plus cher que des pentium 100, étaient des pentium 100 avec un autre tampon)
                                            ben non. le 133 était testé stable à 133 en utilisation normale.
                                            le 100 grillait rapidement par surchauffe


                                          • trevize trevize 1er octobre 2014 17:34

                                            @lsga ça fait plaisir de te lire

                                            C’est vrai que la technique du bridage est très souvent utilisée. ça coûterait beaucoup trop cher de faire deux chaînes de montage, une pour le haut de gamme, une pour le bas de gamme.
                                            Alors on n’en fait qu’une qui bifurque à la fin : une version normale, et une version bridée, à l’aide d’un petit cavalier, ou d’un petit switch, ou en coupant une connexion.

                                            Et c’est bien le comble : finalement, le produit le moins cher, le plus bas de gamme, est celui qui nécessite une étape supplémentaire à produire, donc un coût supérieur smiley


                                          • titi 1er octobre 2014 18:01

                                            @isga

                                            Si un fabricant était capable à prix identique de faire un produit plus performant que son concurrent il le ferait, pour niquer son concurrent.

                                            Que vous ayez un doute sur cette question montre à tel point vous êtes déconnectés de cette réalité.


                                          • titi 1er octobre 2014 18:15

                                            En effet le bridage ça existe.

                                            Par exemple un fabricant de skis.

                                            Il propose des skis pour les loueurs (robustes et moches), pour les familles (un peu moins robuste et un peu plus beaux) et pour les riders (pas robustes mais super beaux)

                                            A la base c’est exactement le même produit.
                                            Tout simplement parce que le fabricant ne peut pas entretenir trois lignes de production différentes.

                                            C’est juste à la fin lorsque le produit est quasi fini qu’il va y avoir une « personnalisation » : une impression plus épaisse et moche, et des fixations plus solides pour le loueur. Une impression fine et super mode pour le rider avec des fixations moyennes.

                                            Le ski en lui même est le même. Mais il y a 3 gammes, et surtout 3 gammes de prix.


                                          • titi 1er octobre 2014 18:37

                                            « Un autre exemple est celui des fabricants de machine à laver, qui ont décider de changer les axes de tambour métalliques par des axes en plastique.  »

                                            Là aussi je pense qu’il y a une méconnaissance.

                                            Lorsqu’on est fabricant de machine à laver, on est assembleur de pièces de machine à laver fabriquées par d’autres.

                                            Et les fabricants de pièces de machine à laver il n’y en a pas 40.

                                            Donc on appelle le fabricant de pièce et on lui dit : je veux un axe de tambour.
                                            Et il répond j’ai un axe en métal : j’en fabrique n par an, et il coute 100 x p
                                            Ou j’ai un axe plastique : j’en fabrique 10000 x n par an, et il coute p.

                                            Et donc on se rabat sur le moins cher.

                                            Faites l’expérience suivante :
                                            Allez dans un magasin de bricolage et demander un devis pour refaire 120m2 de placo en BA 10.
                                            Et demander un devis pour refaire 120m2 de placo en BA 13.

                                            En théorie le BA 10 est moins épais et nécessite moins de matière que le BA 13. Il est plus facile à manutentionner car plus léger : on en met plus dans un poids lourd. Il semble donc plus adapté pour, par exemple, faire un plafond suspendu.
                                            Mais vu qu’il se vend 100 plaques de BA 13 pour 1 de BA 10 et bien le rapport de prix est édifiant.


                                          • lsga lsga 3 octobre 2014 10:37

                                            voilà, titi découvre la concentration du Capital, et se rend compte que derrière la concurrence apparente de petites entreprises, il y a derrière les grands monopoles des équipementiers qui imposent leur matériel. 

                                             
                                            Il en déduit que c’est la loi de la libre concurrence qui s’applique... On ne saura jamais pourquoi.... smiley

                                          • joletaxi 1er octobre 2014 18:52

                                            Avox, et ses légendes urbaines, un must


                                            je me demande où vous achetez vos produits ?

                                            Les progrès réalisés, finalement en peu de temps sont spectaculaires, le tout avec une baisse de prix constante.
                                            Mais pour un écolo, un monde où les gens ont accès à des tas de choses, que eux, les « penseurs », jugent inutiles, est une horreur.
                                            Vous parlez des imprimantes.
                                            Actuellement, il y a des imprimantes de marque, pour 50 euros, couleurs, qui vous font des documents, des photos, d’une qualité irréprochable.Mince, les cartouches coûtent cher.Vraiment ?
                                            En regard du service, c’est un résultat qui devrait satisfaire non ?
                                            Les smartphone ?
                                            Mais que je sache, vous achetez un portable pour téléphoner non ? Moi, j’ai un vieux Nokia,qui va sur les chantiers, qui est déjà tombé dans la flotte, et qui fonctionne toujours.
                                            Tous les objets qui m’entourent sont extraordinairement résilients, par rapport aux mêmes d’il y a 25 ans.
                                            Les bagnoles ? Il y a un constructeur qui garantit 1 million de kms.Faudra que Chechille la  dingo fasse une enquête, il doit y avoir un truc non ?
                                            J’ai une Renault, une poubelle quoi.300.000 kms, et elle consomme pas 1 grm d’huile, et tape le 160 sans problème.Inouï non.
                                            Tiens à propos des bagnoles, vous savez que en cas de panne ,les constructeurs vous remboursent la piece, même hors garantie, au prorata de sa durée de vie prévue par le constructeur ?

                                            Paraît que le champ d’éolienne Bard , en mer du Nord est en panne, et n’a pas pu être raccordé au réseau depuis près d’un an ?
                                            Se pourrait-il que ce soit déjà obsolète ?
                                            Quant à prouver la réalité d’une éventuelle obsolescence programmé, bonne chance.
                                            Bref, comme d’hab avec les zozos verts, encore un truc inutile, qui va coûter à tout le monde, pour aucun bénéfice pour personne.



                                            • Pyrathome Pyrathome 1er octobre 2014 20:00

                                              Légende urbaine comme ton cul sur la commode...... ?
                                              Genre :
                                              Fukushima n’a jamais existé
                                              Les ogm, c’est bon pour la santé
                                              Le 911 ce sont des arabes en babouche et des cutters
                                              Le nucléaire c’est extra
                                              Jolasardine, docteur es propagande et mensonges......
                                              Tu devrais penser sérieusement à aller te faire mettre, fais comme ton pote grosnounours, lui il adore.... smiley


                                            • JL JL 1er octobre 2014 20:39

                                               smiley  smiley  smiley


                                            • joletaxi 1er octobre 2014 20:40

                                              tiens v’la le secoué, manquait plus que lui


                                              il devient grossier, mauvais signe ça, espérons que l’infirmière ne se soit pas trompée d étage

                                            • titi 1er octobre 2014 21:24

                                              « Légende urbaine comme ton cul sur la commode »

                                              Exactement...

                                              https://www.youtube.com/watch?v=_m1C1548I1o

                                              « Pour limiter les frais,
                                              tout en suivant la mode,
                                              le soir je prends le frais
                                              le cul sur la commode »

                                              L’obsolescence programmée c’est la limitation des couts : limiter les frais.
                                              Et profiter d’une aubaine marketing : suivre la mode.

                                               smiley


                                            • Pyrathome Pyrathome 1er octobre 2014 23:01

                                              L’obsolescence programmée c’est la limitation des couts : limiter les frais.
                                              Et profiter d’une aubaine marketing : suivre la mode.

                                              .
                                              En somme c’est comme faire de la merde tous les matins et passer sa journée à la vendre, voilà comment fonctionne votre système inepte !
                                              En faisant une loi, on officialise donc cette pratique connue depuis au moins la marque Singer en difficulté devant ses machines à coudre inusables au début du siècle dernier....
                                              Arrêtez donc de nier l’indéniable, certains deviennent grotesques ici smiley


                                            • Mmarvinbear Mmarvinbear 2 octobre 2014 00:10

                                              Ce que j’aime avec Pypy, c’est que je n’ai même pas besoin de le forcer pour qu’il se couvre de ridicule et ne se décrédibilise tout seul...


                                            • titi 3 octobre 2014 11:48

                                              « En somme c’est comme faire de la merde tous les matins et passer sa journée à la vendre, voilà comment fonctionne votre système inepte  »

                                              Si la merde se vend c’est qu’il y a un marché.

                                              Et donc que les consommateurs en veulent !!!

                                              N’importe quel commercial préfère vendre de la qualité. N’importe quel ouvrier préfère fabriquer de la qualité. N’importe quel ingénieur préfère concevoir de la qualité.

                                              Mais le consommateur n’en veut pas.

                                              Donc tout le monde s’adapte.


                                            • Ruut Ruut 8 octobre 2014 09:42

                                              Titi, le consommateur ne peut acheter que ce qui est disponible, or actuellement seule la merde est disponible.

                                              Le problème du consommateur est double :
                                              1. La tromperie, les produits dits de qualité qui sont en fait de la merde.
                                              2. L’impossibilité de se procurer de véritables produits de qualité.

                                              La délocalisation as permis cette tromperie. l’ouvrier étant sous payé et sous formé, il survie et n’as pas conscience de fabriquer de la merde.

                                              L’ingénieur étant menacé de licenciement si il ne satisfait pas les besoins de sa hiérarchie se tait et fait ce qui lui est demandé.

                                              Je ne parle pas du fait que de moins en mois de citoyens ont les moyens financier d’acheter ce qu’ils désirent faute d’emplois nationaux suite aux délocalisations.


                                            • Croa Croa 1er octobre 2014 22:34

                                              L’obsolescence programmée tombe déjà sous le coup de la loi : C’est un vice caché, le vendeur est donc responsable et la garantie doit être assurée de manière illimitée sur ce coup là !
                                              *
                                              Par contre les recours ne peuvent être qu’individuel : C’est à chaque client de protester pour obtenir un échange gracieux ou une indemnité. (Typique du droit français qui ne reconnaît pas les poursuites collectives contrairement au droit américain où c’est possible... Par contre ils n’ont pas de lois -à ma connaissance - contre les vices cachés  !) 


                                              • trevize trevize 1er octobre 2014 23:18

                                                Bonne nouvelle : la loi permettant de lancer des poursuites collectives est entrée en vigueur aujourd’hui !
                                                http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028738036&dateTexte=&categorieLien=id

                                                Et le jour même, une première plainte déposée, au nom de 318.000 français !

                                                http://www.lemonde.fr/vous/article/2014/10/01/le-groupe-foncia-vise-par-la-premiere-action-de-groupe-francaise_4498216_3238.html


                                              • JL JL 2 octobre 2014 08:34

                                                Bonne nouvelle en effet.


                                              • JL JL 2 octobre 2014 08:34

                                                Bonne nouvelle en effet.

                                                Qu’en pense notre ami Mmarvin ?


                                              • joletaxi 2 octobre 2014 11:03

                                                L’obsolescence programmée tombe déjà sous le coup de la loi : C’est un vice caché, le vendeur est donc responsable et la garantie doit être assurée de manière illimitée sur ce coup là !

                                                ben non, tout faux... comme d’hab

                                                le vice caché n’a rien d’intentionnel per se
                                                on voit mal un producteur mettre un produit sur le marché avec un défaut intentionnel, et de le cacher pour nuire au client
                                                Par contre, quand un défaut apparaît,il serait normal que le client soit indemnisé, ce qui est effectivement difficile, et financièrement intenable sans la possibilité des classaction(ces ricains hein, dont la justice est aux ordres du grand capital,fou hein ?)
                                                De là à prouver que le fabricant a intentionnellement réduit la durée de vie d’un produit, ... bonne chance.
                                                Dans le domaine financier, on ne parle pas d’obsolescence, mais de défaut d’information coupable, ce qui est très différent.
                                                Bref, comme dit plus, une loi imbécile, bien dans la tradition de la verditude


                                              • Croa Croa 2 octobre 2014 22:07

                                                Hé bien si, le vice caché est par nature intentionnel : Il y a intention au moins de dissimuler le défaut, celui-ci étant connu par le vendeur. Dans le cas de l’obsolescence programmée il y a en plus création délibérée du vice (ce qui n’aggrave pas le cas du vendeur alors que ce serait pourtant bien normal) et dissimulation du vice ce qui suffit finalement.


                                              • Mmarvinbear Mmarvinbear 3 octobre 2014 00:21

                                                Bonne nouvelle en effet.

                                                Qu’en pense notre ami Mmarvin ?


                                                Que tout ce qui est fait pour protéger le consommateur va dans le bon sens. Le choix des procédures actuelles protègent aussi les entreprises des dérives des class actions à l’américaine ou le moindre cafetier peut se faire condamner à des millions de dollars d’amende pour un cappucino trop chaud.


                                              • marauder 3 octobre 2014 13:22

                                                titi :
                                                Et donc on se rabat sur le moins cher.

                                                Bin nan. si moi je suis assembleur pour des machines a laver, et qu’on me propose une fixation de tambour pas chere, mais pas solide, je me dit « mais qu’est ce qu’il a ce con, a me vendre un truc pas solide ? Ok, c’est moins cher, mais si faut en acheter trois fois plus ... et c’est idiot, ca fait encore plus d’energie a depenser, des gens a payer pour faire réparer ou perdre sois meme son temps a le faire ???? nan c’est idiot, je vais garder mes ancienne pièce, apres tout, je cours pas apres le fric, je veux juste etre heureux dans ce que je fais. Si les gens partent, doimmage pouyr eux, j’aimerais qu’ils comprennent .... en meme temps, le systeme rend tellement dingue que je comprends. »

                                                Je sens déja le droiteux de base ricaner de mon apparente naiveté.

                                                Pourtant lui qu’il est déja, mais du coté de la haine, de l’égoisme, du cynisme ...

                                                A choisir entre ces deux naiveté, c’est tout vu !


                                                • Ruut Ruut 8 octobre 2014 09:25

                                                  Le problème c’est que l’accès a des produits de qualité et durable n’est plus possible.

                                                  Pourquoi tous les produits (fabriqué en France) de ma grand mère sont encore en parfait état de fonctionnement après plus de 35 ans alors que les machines achetées après 2002 sont toutes tombées en pannes plusieurs fois ?

                                                  Je ne parle même pas de l’informatique où le suivi des pilotes n’est pas garantis par les fabricants au cour du temps.
                                                  Pour les imprimantes, avant 1999, nous pouvions imprimer même si une cartouche/ toner (laser et jet d’encre) était vide (la couleur n’étant pas garantie mais l’impression fonctionnait parfaitement), alors que pour les machines récentes, une cartouche officiellement vide et plus d’impression possible.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès