• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Omicron ; nouvelle souche et nouvelle pandémie de Covid-21 ?

Omicron ; nouvelle souche et nouvelle pandémie de Covid-21 ?

PNG

 

 1) Le virus Omicron, variant ou nouvelle souche du SARS-CoV-2, a jeté un trouble sans précédent depuis la première vague ayant émergé en février 2020 avec la souche historique de Wuhan. Ce trouble s’est propagé principalement dans les pays dit occidentaux, Amérique et Europe, ainsi que quelques pays périphériques, Maroc ou Israël pour n’en citer que deux. Les populations sont quelque peu inquiètes et se demandant pas tant ce qu’il faut faire que quand ce cauchemar va-t-il cesser ? Dire que le virus circulera dix ou vingt ans n’apporte aucun élément utile si l’on ne dit pas quel virus circule, à quel niveau et son agressivité. Lorsqu’un nouveau virus respiratoire émerge, une phase divergente se produit puis une pandémie durable s’installe et souvent, la pandémie cesse au bout de deux ans. Lors de l’automne 1889, une épidémie a déferlé depuis la Russie, faisant plusieurs vagues, jusqu’en 1894, avec un million de morts. Un virus grippal fut pressenti mais récemment, l’hypothèse d’un coronavirus de type OC43 a été proposée. Les pandémies grippales de 1918, 1957 et 1968 ont duré quelque deux années avant que le virus ne devienne endémique et moins agressif. Rien ne dit que cette règle empirique des deux années ne s’applique pas encore au SARS-CoV de 2019 mais tous l’espèrent et comptent sur l’énigmatique Omicron pour signer la fin de la partie. Alors que pour l’instant, c’est une nouvelle partie qui a commencé et le sentiment d’être revenu à la case départ, comme début mars 2020, lorsque les jauges furent installées dans un premier temps avant le confinement du 17 mars.

 

 2) Le virus ou variant Omicron est moins agressif, moins létal, très contagieux, laissant augurer une circulation intense mais assez brève, même avec les barrières sociales. Une immunité naturelle massive est une option à étudier. L’hypothèse d’un effacement progressif de l’épidémie est plausible, sans fixer de date, ou du moins en suggérant une fourchette allant de la mi-février au début du printemps. Ce scénario optimiste suppose un affaiblissement viral lié au nouveau variant. En revanche, on ne peut évacuer la thèse d’un nouveau virus ou du moins, d’une nouvelle souche. Cette position est justifiée par le nombre très élevé de modifications sur la protéine Spike (observées sur les premiers Omicron isolé au Botswana et en AdS), quelque 32, alors qu’un variant historique comme les 20A, B, C, D, E, puis alpha, gamma, mu, delta, ne contient qu’une dizaines de modifications. De plus, Omicron contient plus de 10 substitutions sur le domaine RBD qui se lie au récepteur, contre 2 à 3 pour les autres variants. La typologie des virus est utile si elle est en correspondance avec une situation réelle de propagation virale assortie de données cliniques et immunologiques. En première analyse, si Omicron est une souche et non pas un variant, alors la pandémie causée pourrait avoir des caractères permettant de démarquer cette nouvelle pandémie de celle causée par le virus de Wuhan et ses variants. Cela signifie que l’on reviendrait à la case départ comme en janvier 2020 sauf qu’une immunité massive, artificielle ou naturelle, offre une protection partielle contre Omicron.

 Les dernières observations publiées par quelque 50 chercheurs dans Nature précisent un chiffre de 37 substitutions sur Spike, dont 15 figurent sur le RBD (Cameroni, 2021). Cette petite différence, relevée par rapport au virus Omicron détecté en novembre 2021 en Afrique australe, est cohérente avec la présence de trois clades Omicron enregistrés dans la banque Gisaid et désignés 21K, 21M, 21L. Ce variant ou souche Omicron mute rapidement et d’ailleurs, les 37 mutations indiquent une anomalie, une disruption évolutive dans longue série des mutations graduelles ayant produit les variants, avec un rythme constant de deux nucléotides modifiés chaque mois. Enfin, les analyses notent une affinité conséquente du RBD pour le récepteur ACE2, ce qui explique (mais seulement en partie) la contagiosité élevée de la souche Omicron dont on a aussi observé un échappement immunitaire de grande amplitude ce qui signale un saut antigénique important. Les dizaines de scientifiques ayant étudié cette souche confirment l’existence d’un saut antigénique d’une amplitude que l’on n’a jamais observée dans toute la série des mutants du SARS-CoV-2 (Cameroni).

 Les auteurs de cette étude n’hésitent pas à comparer l’apparition brutale de ces mutations aux mécanismes de réassortiment génétique responsables de l’apparition de nouvelles souches grippales. Sauf que le mécanisme impliqué dans un coronavirus est la recombinaison. L’origine du Omicron reste hypothétique, soit une transformation dans des patients immuno-déficients, soit un aller-retour dans une espèce intermédiaire, un rongeur plus précisément (ce phénomène a été observé chez les visons, de la famille des caniformes). Tous ces indices penchent en faveur de l’hypothèse d’une nouvelle souche (dans la famille des sarbecovirus) Avec comme conséquences probables deux phénomènes de grande importance. D’abord les signes cliniques qui sont les premiers à caractériser une pandémie (de gens malades) ; ensuite, un changement dans la réponse immunitaire. N’oublions pas que les virus sont fabriqués par les patients infectés et que l’immunité intervient dans cette production industrielle de virions.

 

 3) La présence de souches multiples issues d’un même coronavirus est un phénomène peu connu mais qui a été observé. Une étude belge (Vijgen, 2005) a observé la présence de deux souches différenciée du virus H-CoV-OC43, détectées en 2003 et 2004, juste après la diffusion éphémère mais remarquée du SARS-CoV qui occasionna des pneumonies et quelque 800 décès. Le coronavirus OC43 a été détecté sous deux formes dont la similitude génétique était plus faible que prévu, avec notamment un grand nombre de variations analysées sur la protéine spicule S, ce qui n’a rien d’étonnant puisque cette protéine signe en général le tropisme viral et le réservoir animal qui héberge le virus. Les deux souches BE03 et BE04 confirment la variabilité génétique du virus OC43 et plus généralement des autres coronavirus, ainsi que la présence du code furine déterminant le clivage S1/S2 ; ce code étant constitué d’une succession d’acides aminés basiques, RRXRR, à l’instar du code PRRAR noté sur le SARS-CoV-2 et devenu KSHRRAR sur la souche Omicron. L’existence de deux souches sur SARS-CoV-2 ne serait pas sans précédent.

 

 4) Observations cliniques. La nouvelle souche Omicron produit une réplique distincte de la pandémie causées par les variants du SARS-CoV-2 et ne transgresse pas la règle du polymorphisme clinique spécifiant la diversité de la gravité et des symptômes affectant les patients. Une étude précise montrerait que les types cliniques sont au nombre de dix, voire plus. Malgré un spectre clinique étendu, les recensions obtenues auprès des patients indiquent un virage clinique traduisant l’émergence d’une pandémie Omicron aux effets plus ou moins démarqués de la pandémie de Covid-19 issue de Wuhan. Les journaux britanniques mentionnent la multiplication d’affections comparables à un mauvais rhume, alertant sur la possibilité de confondre un rhume classique causé par les virus historiques et un rhume causé par Omicron, même si ce rhume semble être atypique car pour nombre de patients, la fatigue est intense et les maux de têtes accentués, sans oublier les douleurs musculaires et pour certains, des sueurs nocturnes suggérant l’activation des défenses immunitaires. Bref, c’est un rhume mais atypique. En revanche, l’agueusie et l’anosmie sont minoritaires, contrairement à ce qui est observé dans le Covid-19 historique. Par ailleurs, comme ses prédécesseurs, Omicron infecte une proportion de patients ne développant pas ou peu de signes et désignés comme asymptomatiques. Il s’agit bien d’une nouvelle pandémie aux symptômes diversifiés mais spécifiques à la souche Omicron dont le tropisme s’est infléchi puisque l’épithélium olfactif est moins affecté, tout comme les voies respiratoires inférieures. En revanche, cette souche est assez offensive sur les voies supérieures, ce qui contribue à sa contagiosité (en complément, voir plus bas les extraits du Gardian). Enfin, le tropisme du virus Omicron indique une affection accrue des enfants mais sans gravité particulière le plus souvent et un signalement d’éruptions cutanées. Les données cliniques sur les très jeunes indique une parenté clinique avec les effets du corona NL-63 apparu après 2003 et responsable d’affections respiratoires supérieures et inférieures chez les enfants.

 

 5) La pandémie causée par Omicron n’a pas encore de signature épidémiologique. Elle doit être cependant surveillée car elle avance rapidement. Des études ont établi que la souche Omicron n’est pas correctement freinée par les anticorps générés par les « vaccins à ARN ». D’autres observations semblent indiquer le contraire et l’on comprend que ce sujet est sensible du point de vue politique. D’aucuns pensent que la troisième puis stoppera la progression de cette souche alors que d’autres scientifiques mettent en question cette vaccination pour freiner le virus Omicron, du reste placé en ligne de mire pour les laboratoires qui réfléchissent, avec les autorités, à un second vaccin. Enfin, le shift antigénique de grande ampleur serait cohérent avec le constat d’une sensibilité réduite des tests antigéniques face à la souche Omicron, ce qui confirme les changements de grande ampleur sur les épitopes S. Autre élément acquis, l’immunité ascendante produite par l’infection Omicron qui serait immunisante contre les variants précédents et notamment le Delta, ce qui est avantageux du point de vue sanitaire. L’autre point positif réside dans la diffusion du Omicron qui pourrait devenir la souche dominante et participer à l’effacement progressifs des variants du SARS-CoV-2, sous réserve que d’autres mutations n’apparaissent et qu’il n’y ait pas de recombinaisons entre les variants historiques et le Omicron. Avec ces deux souches, tout reste envisageable. Nul ne sait comment le virus Omicron pourrait varier. Une chose est certaine, ce sont les sujets infectés qui produisent les variants et cette fabrication ne peut être dissociée du fonctionnement immunitaire, qu’il soit externalisé avec les cellules compétentes ou internalisé, en jouant par des multiples régulations mobilisant des dizaines de signaux et de gènes, notamment l’interféron et les système de bascule type JAK/STAT ou Gas-Sting.

 

 6) Perspectives et stratégies. Les contaminations par la souche Omicron vont atteindre un pic élevé, puis redescendre. C’est ce qui est attendu pour le premier de l’an 2022. Ensuite, une décroissance se produira. Il est impossible de dire si le virus va s’effacer ou bien circuler à un niveau modeste alors que l’immunité naturelle de masse se précise. La vaccination de masse ne présente pas d’intérêt, elle est même inutile et néfaste pour les enfants. Le bénéfice à court terme n’est pas mis en balance avec des effets imprévisibles à long terme. Les autorités et les médias s’agitent pour régler sur le champ un problème qui n’est pas résolu, sans élaborer de stratégie de santé publique et d’anticipation pour les années à venir. Le scénario le plus favorable combine une immunité de masse croissante et une moindre agressivité de la souche Omicron pouvant devenir endémique tout en causant un nombre modéré de décès liés aux formes graves. En ce cas, le traitement préventif avec les vaccins (des pseudo-vaccins pour certains) est recommandé pour les personnes à risque. Bref, ce traitement est devrait être calqué sur une simple vaccination grippale, administrée aux personnes « fragiles ».

 

 7) Les observations récentes montrent que la souche Omicron est à l’origine d’une nouvelle pandémie. Quatre critères démarquent cette souche des variants SARS-CoV-2.

 i) Une protéine S transformée avec plus de 35 modifications, l’une portant sur le code furine, déterminant dans la transmission des virus respiratoires

 ii) Une immunité modifiée de manière importante, indiquant une interférence différente avec les tissus infectés

 iii) Un tropisme modifié, privilégiant les voies aériennes supérieures et les bronches

 iv) Un tableau clinique différent, fait de cas asymptomatiques, d’états grippaux et rhumes atypiques avec moins de pneumonies et de formes critiques conduisant en réanimation.

 

 8) Le débat de société doit être engagé car s’il est probable que le virus Omicron s’efface cet été 2022. Il pourrait revenir l’automne prochain, avec ou sans variants, et causer une septième vague. Ce scénario pessimiste pourrait conduire les politiques vers un acharnement vaccinal, vers le maintien des mesures d’exception et du passe vaccinal, avec le danger de faire muter les sociétés vers des régimes sanitaires autoritaires, pour ne pas dire totalitaires. Dès maintenant, il faut réfléchir à la sortie de cette crise en remarquant que plus on maintien dans la durée cette folie de masse accentuée par le politique et les experts, plus il sera difficile d’en sortir.

 

 

Sources et données

 

 Quelques principes en immunologie clinique (selon P. Mensah) :

 

1) on ne vaccine normalement pas en pleine épidémie

2) on ne vaccine pas les rétablis

3) on y va très prudemment lorsqu'il s'agit des enfants leur immunité est différente des adultes

4) s'agissant de virus respiratoires tels que les coronavirus, on prend le temps d'observer les populations vaccinées et non vaccinées (pour peu qu'il en reste encore) pour le suivi épidémiologique et immunologiques (notamment l'évaluation de la mémoire immunitaire induite par la vaccination et l'infection)

 

Extrait du Guardian, 24 décembre

 

« Pour la plupart des gens, un cas Omicron positif ressemblera beaucoup plus à un rhume, à commencer par un mal de gorge, un écoulement nasal et un mal de tête. Il suffit de demander à un ami qui a récemment été testé positif de le découvrir », a déclaré Spector, professeur d'épidémiologie génétique au King's College de Londres, à l'agence de presse PA. Peter Openshaw, professeur de médecine expérimentale à l'Imperial College de Londres, s'exprimant à titre personnel, a déclaré qu'il y avait des preuves que le virus changeait son comportement, en termes de cellules qu'il infectait, entraînant une modification des symptômes.

 

Des données récentes, y compris une étude de Hong Kong, ont révélé qu'Omicron était moins capable d'infecter les tissus pulmonaires profonds mais plus capable d'infecter les tissus bronchiques supérieurs. "Il semble se diriger vers un virus qui infecte plus haut dans les voies respiratoires et s'adapte donc pour être plus transmissible en partie parce qu'il modifie les types de cellules qu'il infecte", a déclaré Openshaw. « Cela irait de pair avec la production de symptômes semblables à ceux du rhume. Ces études en laboratoire corroborent ce que nous dit l'application Zoe. Openshaw a déclaré qu'il serait « raisonnable » de mettre à jour la liste des symptômes de Covid : « Le semi-verrouillage a été terrible pour les rhumes, ils ont du mal à survivre. Donc, si vous avez un rhume en ce moment, il y a environ 50% de chances que ce soit en fait Covid. »

 

 

Cameroni, E. et al ; Broadly neutralizing antibodies overcome SARS-CoV-2 Omicron antigenic shift, Nature, preprint, 2021 december

https://www.nature.com/articles/d41586-021-03825-4

 

Dugué, B. Le Omicron pourrait être un nouveau virus, un SARS-CoV-3, 17 décembre 2021

https://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/le-omicron-pourrait-etre-un-238020

 

Vijgen, L. et al ; Circulation of genetically distinct contemporary human coronavirus OC43 strains, Virology, 2005, 337 (1) pp. 85-92

https://doi.org/10.1016/j.virol.2005.04.010

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • Jonas Jonas 30 décembre 2021 09:29

    On arrive aujourd’hui à une situation apocalyptique de totalitarisme soft, où une poignée d’individus qui ne rendent compte à personne se réunissent en secret (Conseil de Défense), et prennent la décision de vous interdire arbitrairement de sortir de chez vous, de vous obliger à porter un masque dehors, d’aller au cinéma, à la piscine, au restaurant, de prendre un café debout, si vous refusez de recevoir l’injection d’un poison causant zona, attaques cardiaques, thromboses, AVC, myocardites, péricardites, déclenchements de cancers, paralysie faciale, paralysie des membres, tremblements..., vendu à coups de centaines de milliards de dollars par Pfizer, une firme multi-condamnée par la justice américaine pour escroquerie en bande organisée, extorsion, fraude, corruption, production de fausses données et de faux documents, intimidations et menaces.

    Une hystérisation de toute la population avec une maladie qui n’est en fait qu’une grippe, le variant omicron ayant fait une dizaine de morts en un mois sur toute la planète, et aucun en France.

    Une paranoïa qui a évidemment d’autres objectifs que sanitaires.


    • Jonas Jonas 30 décembre 2021 09:34

      Les média ne font que soulever les chiffres de non vaccinés aux urgences, mais occultent volontairement les dizaines de milliers de personnes hospitalisées ayant déclaré des effets secondaires graves après vaccination (décès, avc, thromboses, crises cardiaques, myocardites, péricardites, déclenchement de cancers, de maladies à prions, paralysie faciale, paralysie des membres, zona, perturbation du cycle menstruel, etc...)
      La direction générale de l’ANSM relève jusqu’à 110 000 effets secondaires liés aux vaccins à ARN Messager sur l’année 2021, sans compter les centaines de milliers d’effets secondaires non déclarés.
      Preuve qu’il y a véritablement un problème.

      Rappelons également le scandale Pfizer, le docteur Mace Rothenberg, médecin-chef chez Pfizer, a affirmé le 12 avril 2021 qu’il n’y avait pas eu de décès pendant les tests du vaccin, et que tout s’était bien passé.
      Après avoir demandé à déclassifier puis analyser des documents Pfizer confidentiels, la Food and Drug Administration (FDA) a constaté que Pfizer avait menti, sur les trois mois de test, 1228 personnes sont décédées suite à la vaccination dont quatre personnes le jour même du vaccin !

      Il s’agit là de dissimulation d’informations pouvant entraîner la mort de millions de gens, c’est criminel.

      Compte tenu de ces informations, il est évidemment inadmissible d’imposer une vaccination obligatoire, on ne peut obliger les gens à s’injecter un produit susceptible de les envoyer à l’hôpital, alors qu’ils sont en bonne santé !



        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 décembre 2021 09:44

          @Jonas
           
           « Face à la flambée des contaminations, "10% de la population française est cas contact", explique le ministre qui a également mis en garde les non-vaccinés. "Je le dis à celles et ceux qui ne seraient pas vaccinés »
           

          La protection par l’immunité naturelle bien plus efficace que celle de la vaccination covid

           

          Avec Omicron, on peut prendre le risque de choper la maladie, c’est amha moins dangereux que la mixture à Pfizer.

           


        • Pinkette234 Pinkette234 31 décembre 2021 02:50

          @Jonas
          Ils deviennent tous FOUS ; si bientôt il ne reste qu’un seul non vacciné vous pouvez être sûr et certain qu’il sera rendu responsable des tous les malades covid-19 .
          Qu’ils CONTINUENT DONC à stresser et angoisser le peuple, ça va donner des suicides qu’ils nommeront ...morts de covid-19 .il faut bien entretenir la peur !


        • yakafokon 31 décembre 2021 06:58

          @Jonas
          Achtung ! Ihre ausweis bitte !


        • Jonas Jonas 30 décembre 2021 09:48

          « Ce scénario pessimiste pourrait conduire les politiques vers un acharnement vaccinal, vers le maintien des mesures d’exception et du passe vaccinal, avec le danger de faire muter les sociétés vers des régimes sanitaires autoritaires, pour ne pas dire totalitaires. »

          L’épidémie covid-19, avec son variant omicron qui, rappelons-le, n’a fait pour le moment aucun mort en France, n’est qu’une étape dans le vaste projet globaliste mondial, un contrôle social et une surveillance généralisée de la population à la chinoise. En mars 2019, donc bien avant l’épidémie covid-19, la commission européenne avait déjà conçu le programme du passeport vaccinal européen, avec prévision de mise en place en 2022 (voir tableau document page 1) :

          « Examiner la faisabilité de développer une vaccination commune carte/passeport pour les citoyens de l’UE (qui prend en compte potentiellement différents calendriers de vaccination nationaux), compatible avec des systèmes électroniques d’information sur la vaccination et reconnus pour une utilisation au-delà des frontières, sans dupliquer le travail au niveau national. »


          • Lynwec 30 décembre 2021 10:16

            Rappel : une pandémie devait, avant la modification de sa définition par l’OMS (sponsorisée par Bill la Porte, donc hautement crédible,en effet) comporter un critère essentiel :

            Un haut degré de létalité.

            Ce n’était pas le cas du covid, c’est encore moins le cas d’Omicron. Ne pas relayer les mensonges est un premier pas vers la vérité.

            Gardez à l’esprit que ces gens ne nous veulent pas de bien, loin de là. Vous avez le choix entre une immunisation naturelle définitive contre tous les variants futurs de ce truc, ou un abonnement à la piqouze qui vous protègera beaucoup moins ou pas du tout mais qui peut éventuellement régler définitivement tous vos soucis.

            https://les7duquebec.net/archives/269238

            It’s beginning to look like a genocide, genocide, genocide...


            • Bernard Dugué Bernard Dugué 30 décembre 2021 12:00

              @Lynwec
              Ce que vous racontez est faux. La létalité n’a jamais été un critère pour définir une pandémie. Pour preuve, les pandémies grippales de 1957 et 1968 moins létales que le Covid et la pandémie H1N1 de 2009. 
              Vos obsessions sur Bill vous égarent, comme bien d’autres. Essayez de vous instruire intelligemment, vous serez plus utile pour contrer les tendances despotiques sanitaires


            • Jean Keim Jean Keim 30 décembre 2021 13:30

              @Bernard Dugué

              Très honnêtement sans viser personne, gober toute la propagande gouvernementale ou toutes les élucubrations complotistes est finalement un cheminement insensé similaire, mais bien malin celui qui navigue à l’aise dans l’océan des informations médiatiques, personnellement mon amer est ce que je constate autour de moi, et le moins que je puisse dire est que ne ne vois pas grand chose d’aspect pandémique, sauf le mensonge étatique qui est de plus en plus patent et endémique à la politique.


            • Rinbeau Rinbeau 30 décembre 2021 16:18

              @Bernard Dugué

              Ha parce-que lors de crises sanitaires, vous croyez aux chiffres vous ?
              ON dirait des électrons qui se repoussent !


            • Lynwec 30 décembre 2021 18:46

              @Bernard Dugué
              Ayez confiance dans Bill, oui,oui, c’est sur que les circuits de presse classique, bien contrôlés, ne vont surement pas vous mener bien loin à son propos.

              Quand à jouer sur les mots à propos de « jamais un critère », c’est en exagérant,mais pas tant que ça, un peu comme si vous parveniez à qualifier pénalement le pistolet à eau comme arme létale pour faire emprisonner son détenteur.

              Si la panique nécessaire à toute cette opération d’hypnose de masse a été atteinte, c’est bien parce qu’on a joué sur les mots en laissant croire que la peste noire était de retour.

              Note : s’instruire intelligemment ne passe pas automatiquement par l’acceptation béate de ce qui est communément admis,en conséquence,vous seriez plus utile,vous aussi, en intégrant ce concept.


            • Lynwec 30 décembre 2021 19:04

              @Jean Keim
              Cherchez donc qui sont les principaux actionnaires ou propriétaires des grands groupes de presse écrite ou télévisée, la concentration de pouvoir est impressionnante, ce qui permet de comprendre que l’information circule en fonction d’intérêts privés et non de la vérité objective. Viennent se greffer par dessus les réseaux sociaux, lieux d’échange, maintenant contrôlés et censurés, là aussi propriété d’un minuscule groupe de personnes.

              L’information est le pouvoir, que ce soit en temps de guerre ou en temps de paix.
              Tirez-en les bonnes conclusions.

              Et donc, vous avez dit « élucubrations complotistes »...Je vous suggère de parcourir les sujets disponibles sur le média Odysee.com, qui lui est non censuré, et en comparant les informations en provenance des deux sources, de vous forger une opinion en vous basant sur la logique et non sur les émotions.
              https://odysee.com/@holdup_ledoc:9/holdon:85
              https://odysee.com/@PhilippeBirien:9/DOC-La-suite-de-la-Chute-de-la-Cabale—(01-%C3%A0-19)—16.9:0
              Cherchez-y les thèmes qui vous intéressent,c’est en libre accès.

              Classer et éliminer en fonction de l’étiquette attribuée par un des intervenants n’est pas une attitude judicieuse. C’est pourtant ce qui est couramment pratiqué avec l’étiquette « complotiste ».

              N’oubliez pas non plus que la stratégie connue pour disqualifier un discours est de l’assimiler (sans preuve,bien sur, on n’en a pas besoin) à un autre plus radical, du genre : « les gens qui parlent de vaccins dangereux parlent aussi de la terre plate ».


            • Jean Keim Jean Keim 30 décembre 2021 21:12

              @Lynwec

              Ce que la plupart des gens ne saisissent pas – je dois probablement me mettre dedans bien que je sois lucide du processus – est que ce que nous savons ou plus exactement croyons savoir génèrent nos croyances. ; que la pandémie soit une grosse arnaque et/ou qu’il y ait effectivement un nouvel ordre mondial qui se met en place au profit exclusif des riches est secondaire, ce qui est essentiel est de percevoir la cause première qui est à l’origine de tout ce qui se trame de mauvais dans le monde, l’aperception de la cause n’est pas réservée à une élite, d’ailleurs se croire comme faisant partie d’une élite est un des symptômes du processus, cette aperception est à la portée de n’importe qui, il suffit d’être entier dans la quête.


            • véronique 2 janvier 10:50

              @Bernard Dugué

              Ce qu’affirme Lynwec n’est pas faux. Il y a eu un changement de définition en 2009, qui a consisté à gommer le critère de gravité (dont la létalité).

              Voici un lien très intéressant qui renvoie à un compte-rendu d’auditions de 2010, effectuées par la commission d’enquête du Sénat sur la grippe A.
              http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20100517/grippea.html#toc3


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 2 janvier 11:41

              @véronique
               
               en effet, avec la nouvelle définition, une simple grippe peut désormais être appelée pandémie.
               
               « Non seulement la définition de la pandémie a changé avec la disparition des critères de gravité, mais il a également été apporté la preuve que l’OMS a modifié le contenu de ses pages sur Internet sans changer la date affichée, ce que l’on pourrait considérer comme « un faux en écriture », comme le retrace une étude publiée dans le British Medical Journal (BMJ) : Peter Doshi a téléchargé ces documents trouvés grâce à Google, dont les traces ne vont pas disparaître, à la différence des documents de l’OMS. Pour citer une malédiction chinoise, a conclu M. Tom Jefferson, nous vivons une ère intéressante. » C’est dans votre lien :
               
              COMPTES RENDUS DE LA COMMISSION D’ENQUETE SUR LA GRIPPE A


            • sylvain sylvain 30 décembre 2021 11:59

              il faudrait mette en place le credit social. En chine, ils ont ça t du coup, pas de covid .Heureusement, certains politiciens commencent a ouvir les yeux ici aussi


              • nono le simplet 30 décembre 2021 13:10

                L’autre point positif réside dans la diffusion du Omicron qui pourrait devenir la souche dominante et participer à l’effacement progressifs des variants du SARS-CoV-2, sous réserve que d’autres mutations n’apparaissent et qu’il n’y ait pas de recombinaisons entre les variants historiques et le Omicron.

                non seulement l’hypothèse d’une mutation d’omicron ou d’une recombinaison avec delta sont envisageables mais en laissant une forte circulation on augmente ces risques ... 

                si on excepte les variants bêta et gamma qui n’ont pas dépassé le plan régional les 2 autres variants, alpha et delta sont apparus en début d’hiver dans des zones fortement contaminées ... et la forte cohabitation actuelle en Europe de delta et omicron devrait inciter à la plus grande prudence et à la plus grande vigilance ...

                cela dit je suis optimiste ... si ce scénario ne se produit pas et qu’il y a une bonne immunité croisée entre delta, omicron et les autres coronavirus la fin de la crise est en vue ... malheureusement sûrement pas avant la fin de l’hiver ...

                les non vaccinés vont payer le prix fort ... et ça je m’en fous s’ils ne saturent pas les hôpitaux ... par contre les immuno-dépressés et immuno-déprimés vont aussi payer ce prix fort ...




                • jjwaDal jjwaDal 31 décembre 2021 11:19

                  @nono le simplet
                  « les non vaccinés vont payer le prix fort ... et ça je m’en fous s’ils ne saturent pas les hôpitaux ... ». Une phrase incendiaire pousse l’autre. Avec cette mentalité on aurait refusé les soins aux porteurs du virus du SIDA (leur faute) et aux fumeurs qui développent un cancer du poumon (’ils l’ont bien cherché...). Les « non vaccinés » pour cette maladie sont une nébuleuse, je le vois bien en discutant autour de moi. La plupart pense esquiver le virus par la distanciation sociale et la vigilance (hygiène des mains par ex) et pensent que leur système immunitaire peut gérer au cas où.
                  Ils pensent aussi que ces candidats vaccins ont été développé en balayant d’un revers de main toutes les procédures de contrôle de l’innocuité mises en place pour tous les autres vaccins avant eux, alors même qu’ils relèvent d’une technologie qui n’a pas fait ses preuves.
                  Ils sont à raison défiant envers ces grands laboratoires dont la plupart a prouvé que le profit est la principale motivation comme pour n’importe quelle entreprise (la faute à qui ?...).
                  Ils peuvent se tromper sur un de ces points voire tous, mais la plupart ne sont ni des suicidaires ni des salauds.
                  Quand on a appris la vague d’Omicron dans la province de Gauteng, elle se serait propagé à la vitesse maximale d’un cheval au galop (comme la grande pandémie de peste du XIVième) et non à 900km/h en prenant l’avion, nous aurions eu le temps de réaction.
                  Ce matin encore une passagère d’un avion a dû passer 5h dans les toilettes suite à un test en vol montrant son atteinte de la Covid.
                  Par ailleurs l’état du système de santé ne peut leur être imputé.
                  Donc on peut tirer à boulets rouges (à défaut de pouvoir le faire à balles réelles ...) sur la population non vaccinée, cela ne règle nullement la multitudes de causes intactes (qui vont le demeurer) occasionnant des réanimations chargées en plein hiver (comme si ce n’était pas le cas fréquemment).


                • véronique 4 janvier 12:40

                  @jjwaDal

                  « Donc on peut tirer à boulets rouges (à défaut de pouvoir le faire à balles réelles ...) sur la population non vaccinée, cela ne règle nullement la multitudes de causes intactes »

                  Je me demande d’ailleurs comment évoluerait la politique dite sanitaire si 100% de la population était vaccinée. Doses de rappel tous les 3 mois, puis tous les 2 mois etc ? L’attitude de nos dirigeants depuis le début, consistant à toujours trouver des boucs-émissaires (c’est le cœur de leur politique d’ailleurs, ça évite de se compliquer la tâche), devrait faire réfléchir aussi les vaccinés. J’ai l’impression que c’est ce qu’ils font de plus en plus.


                • jefresi 30 décembre 2021 14:08

                  Ouf ! Le chercheur semble avoir quitté les étagères bibliques et reposé les pieds sur terre.

                  Le profane peut apprécier par le billet qu’il est le seul responsable du développement de ses propres virus et pas par les « autres », ce qui n’est pas nouveau en soit ; que le « vaccin » ne sert à rien surtout en pleine pandémie ; qu’à peine apparue une nouvelle pandémie commence son histoire.

                  Toutefois, le profane est toujours dans l’interrogation de ce que vont faire les ARNm diffusés dans des millions d’individus et qui grignotent leurs cellules en leurs ordonnant de fabriquer la protéine S, précisément celle qui autorise la connexion de c...virus sur les cellules à infecter.

                  La Palice s’exprimerait comment à ce sujet ?


                  • Louis Louis 30 décembre 2021 15:28

                    Bon résumons : ça fait deux ans que le feuilleton covidique dure !

                    DEUX ANS qu’on entend tout et son contraire de la part de scientifiques bardés de diplomes !

                    Mais d’où vient ce virus, pourquoi mute t-il , pourquoi est-il si contagieux, pourquoi les dits-vaccins ne sont pas très efficaces etc, etc. ????

                    Disons-le net : les scientifiques docteurs truc machin chouette sont comme des poules qui voient un couteau comme on dit à la campagne

                    Perso si mon garagiste me disait je ne sais pas ce qu’a votre voiture et je ne sais pas la réparer, je lui conseillerai de changer de métier et d’aller planter des choux

                     smiley


                    • sirocco sirocco 30 décembre 2021 18:34

                      @Louis
                      « DEUX ANS qu’on entend tout et son contraire de la part de scientifiques bardés de diplomes ! »

                      Votre commentaire a du sens mais vous oubliez une donnée fondamentale du problème qui éclaire de nombreux aspects de la situation : la corruption de beaucoup de ces « scientifiques ».


                    • yakafokon 31 décembre 2021 07:11

                      @Louis
                      Pourquoi dites-vous « les-dits vaccins », alors qu’il n’y en a qu’un seul qui soit obligatoire pour les français, c’est l’ARN messager de Pfizer ?
                      Curieusement, tous les autres ont disparu de la circulation !
                      Si nous avions pu nous faire vacciner avec Astra-Zeneca ou Janssen, des vaccins traditionnels, nous n’en serions pas là !
                      Mais ça n’aurait pas fait le bonheur des actionnaires de Pfizer, hélas !
                      Alors, ne cherchez pas à qui profite le crime !


                    • nono le simplet 31 décembre 2021 07:19

                      @yakafokon
                      l’ignorance est une explication pas une excuse ...
                      j’ai eu du Moderna en rappel la semaine dernière ...


                    • chantecler chantecler 31 décembre 2021 07:54

                      @nono le simplet
                      « j’ai eu du Moderna en rappel la semaine dernière ... »
                      Ah bon ?
                      T’as pas l’air vraiment dans ton assiette depuis quelques jours ...
                      Il te serait peut être utile de consulter ...
                       smiley


                    • ETTORE ETTORE 3 janvier 17:31

                      @nono le simplet
                      j’ai eu du Moderna en rappel la semaine dernière ..

                      Vous n’en êtes pas plus « moderne » que ça.
                      Et deuxièmement ne dites pas , «  j’ai eu  » dites plutôt «  je me suis fait avoir ».
                      Il faut savoir reconnaitre ses penchants, même si vous en faites une large publicité, dont on se fout royalement.

                      A titre d’info et tenter d’expliquer comment des bornés comme vous, refusent par simple égoïsme ou paresse intellectuelle irraisonné, de regarder les choses en face, en se disant simplement....
                      « si je cours vite comme un cabot, après son os, rien ne me rattraperas ».
                      .....
                      Dans mon entourage, et quel que soit l’âge, je n’ai aucune connaissance d’hospitalisation due au virus, mais....En deux jours, j’ai appris que deux de mes amis ( vaccinés et bien convaincus de la chose) ont développé des symptômes qui « peuvent » être liés à la waxxination...
                      Le premier, après sa deuxième dose Pfizer, s’est retrouvé avec des problèmes de Thyroïde, et là,15 jours après sa 3ème injection de Moderna, se retrouve avec des démangeaisons terribles sur tout le corps.
                      Il est retourné voir son toubib, qui lui a « simplement » supprimé, son médicament pour la Thyroïde, sans chercher plus loin que « on vas voir » !
                      Le deuxième, qui vient également de se faire piccouzer, ,il y a une semaine, par la solution Moderna, à fait la nuit passée, au dires de son épouse, des plaques très rouges sur tout le visage, et une partie du corps, et....Il mets cela, sur le fait qu’il y ait eu du vent cette nuit là, et que cela, la énervé.
                      ...
                      La question n’est pas si, la waxx est responsable ou pas !
                      ( malgré que ces symptômes soient décrits précisément dans les réactions recensées)
                      Non ! Ce qu’il faut constater, c’est cet aveuglement incroyable, à ne pas vouloir accepter, que les risques peuvent s’abattre d’une façon totalement indépendante, à sa volonté, de waxxination, et même à ceux qui faisaient un prosélytisme tapageur pour y enrôler les autres.
                      Et qui maintenant, se cachent derrière les non dits des toubibs, ou même de leur propre conscience. Parce que ils commencent à comprendre,qu’ils ont été pris par défaut.

                      Qu’allons nous faire de vous, qui deviendrez beaucoup plus acariâtres, que vous ne l’êtes actuellement, envers les non vaccinés ?
                      Surtout si, ceux que vous jugerez responsables ( malgré que c’était votre libre choix) se sont fait la malle ?
                      Qu’allons nous faire de vous, les cobayes ?
                      Voyez vous, le nonos, vous attendiez la mort, des non convaincus waxxinaux, pour assoir, VOTRE raisonnement prophylactique.
                      Je reste persuadé, que vous venez de couper, un pied de plus à votre escabeau, et comme c’était un tabouret à traire à 3 pieds, il ne vous en reste qu’un.
                      Gaffe au cul parterre !


                    • Rinbeau Rinbeau 30 décembre 2021 16:27

                      L’impression que j’ai depuis le début de ces évènements, c’est que les gouvernements des pays putassiers (c’est comme ça que je les appelle maintenant) tout le monde les reconnaitra, c’est qu’ils déroulent une feuille de route liberticide conçue pour un virus un peu plus méchant ! Et ce décalage permanent les rend assez ridicules au fond !


                      • ddacoudre ddacoudre 30 décembre 2021 17:13

                        Bonjour Dugué

                        Merci pour cet article je vois mal Veran ou Cartex faire cet exposé.

                        Faute de cela les citoyens continuent de se méfier du gouvernement alors que la situation justifie de lui faire une entière et pleine confiance.

                        Au lieu d’en tenir compte et de revoir leurs informations ils persistent et signent.

                        Personne n’a développé la responsabilité les choix que la liberté implique, comme si chacun étaient incapables de comprendre la nécessité de de protéger et protéger les autres en pleine conscience.

                        http://ddacoudre.over-blog.com/2021/12/la-raison-du-covid-n-est-pas-la-meilleure-3.html

                        Cordialement ddacoudre de


                        • Eric F Eric F 30 décembre 2021 18:09

                          Merci à l’auteur pour ses articles didactiques.

                          Nouvelle souche plutôt que nouveau variant ? Toujours est-il qu’omicron reste dans la filiation étroite de la souche initiale, et qu’il y a « une certaine protection immunitaire » même si elle décroit d’une lettre à l’autre de l’alphabet grec, si on peut dire. L’hypothétique « immunité collective » pourrait contribuer à atténuer les effets, mais sans entraver la propagation.

                          Une évolution du même type que celui de l’ainsi-nommée « grippe russe » de 1889/94 vers une forme de rhume serait un aboutissement heureux, pour l’instant on n’est pas certain de l’ampleur de l’atténuation, même si la situation d’Afrique du sud est encourageante : le pic a été bref, et il n’y a pas d’envolée de décès. 

                          La question de société, à terme, sera la rémanence des mesures exceptionnelles prises depuis près de deux ans, telles que l’obligation de télétravail à chaque grippe saisonnière, port du masque chaque hiver « à la japonaise », recours à des couvre-feus selon le taux de remplissage hospitalier, divers dépistages et sauf-conduits associés....


                          • JulesDu13 31 décembre 2021 00:52

                            @Eric F

                            La question de société, à terme, sera la rémanence des mesures exceptionnelles prises depuis près de deux ans


                            C’est la question centrale en fait. Les personnes un peu attentives à toutes les mesures ’bizarrement’ vexatoires et policières prises dès le printemps 2020, et qui ont été confirmées et aggravées dans les mois suivants, se sont posé la question dès ce moment. S’agissait-il essentiellement de faire basculer la société dans un mode de fonctionnement imposé d’en-haut, et ce grâce à une propagande de tous les instants infligée par les journaux, la TV et les politiciens au pouvoir ou complices ? Même si aucun projet clair n’émerge, les intentions qui se révèlent à travers les décisions du pouvoir politique (main dans la main avec la partie la plus financiarisée du pouvoir économique) n’annoncent rien de bon pour l’avenir des pays occidentaux. Et il faut être honnête, il n’y a pas de ligne claire entre régime autoritaire, tyrannique, fasciste, ou carrément meurtrier, c’est un continuum, mais nous sommes en train de le parcourir à grandes enjambées.

                          • LeMerou 30 décembre 2021 18:50

                            @Bernard Dugué

                            Merci de cet article fort intéressant, cependant 

                            « Les quelques principes en immunologie clinique » ne semblent pas être la préoccupation Gouvernementale du moment. Nous avons affaire à un conseil scientifique assez moyenâgeux dans son approche.


                            • Eric F Eric F 30 décembre 2021 19:07

                              @LeMerou
                              « Nous avons affaire à un conseil scientifique assez moyenâgeux dans son approche »
                              C’était l’époque de la naissance de Delfraissy smiley


                            • Pascal L 30 décembre 2021 20:06

                              @LeMerou
                              « Les experts ne connaissent que les idées anciennes. S’ils connaissaient quelque chose sur les idées futures, ils seraient entrepreneurs et non experts. » (Dilbert)


                            • BA 30 décembre 2021 21:10

                              Covid-19 : 206.243 nouveaux cas détectés en 24 heures.


                              L’épidémie continue sa crue en France, où 180 personnes sont mortes du Covid ces dernières 24 heures. 18.321 malades sont actuellement hospitalisés, indique Santé publique France, dont 1922 arrivés ce jeudi. 3506 patients sont traités en soins critiques - 299 d’entre eux le sont depuis la veille.


                              Entre mercredi et jeudi, 206.243 nouvelles personnes ont été testées positives au Covid-19.


                              Le seuil des 200.000 cas par jour avait été dépassé pour la première fois mercredi, un nouveau record après près de 180.000 cas mardi.


                              https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-de-nombreux-pays-durcissent-leurs-restrictions-face-a-delta-et-omicron-20211230


                              • JulesDu13 31 décembre 2021 01:34

                                En Afrique du Sud la souche Omicron semble avoir presque éradiqué les autres souches. Il faut faire attention car l’AfSud teste assez peu et a, je crois, changé sa politique de détection en testant surtout les cas symptomatiques (mais les cas symptomatiques devraient plutôt être du Delta que du Omicron, donc cela favoriserait la détection du Delta). La Grande-Bretagne serait déjà à 60% de Omicron avec une mortalité Covid/Million d’hab en baisse, ils étaient déjà en baisse lente de mortalité depuis début novembre (mais le Omicron a aussi pu passer sous les radars dans les premiers temps).

                                Le Omicron semble sur la même dynamique en Europe. Il faudrait urgemment évaluer dans quelles proportions le Omicron est moins dangereux, car il pourrait alors être décidé de le laisser courir, tout en isolant les porteurs symptomatiques des variants plus dangereux le temps qu’ils guérissent. Autrement dit aider un peu la nature dans son processus de sélection vers des souches/variant moins dangereux au lieu de tirer/piquer sur tout ce qui bouge comme on le fait depuis le début (avec par ailleurs une stratégie de quoi qu’il en coûte à la vie, l’économie, l’éducation et le système de santé totalement négative sur le bilan final).

                                Donc il faut tester les personnes en réa pour savoir quelle souche ils portent, et de même distinguer dans les statistiques les décès attribuables à l’une ou l’autre de ces souches. Et deuxièmement évaluer à quel point une contamination par l’une protège ensuite de l’autre : c’est sans doute plus compliqué.

                                https://ourworldindata.org/explorers/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&time=2021-10-20..latest&uniformYAxis=0&hideControls=true&Metric=Cases+and+deaths&Interval=New+per+day&Relative+to+Population=false&Align+outbreaks=false&country=FRA ZAF GBR

                                https://ourworldindata.org/explorers/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&facet=none&uniformYAxis=0&hideControls=true&Metric=Omicron+variant+%28share%29&Interval=New+per+day&Relative+to+Population=false&Align+outbreaks=false&country=FRA OWID_WRL ZAF GBR


                                • goc goc 31 décembre 2021 03:07

                                  @Bernard Dugué

                                  Je vous lis toujours avec beaucoup de plaisir, même si je ne comprends pas tout (ce qui m’oblige du coup, à réfléchir)

                                  Aussi j’aimerais connaitre votre avis concernant l’article paru dans France-Soir du 28/12 et intitulé : « Pourquoi les vaccinations intramusculaires anti-Covid 19 ne peuvent qu’échouer »

                                  En gros, pour ceux qui n’ont pas le temps de se plonger dans cet article, ils disent que vacciner dans le bras est totalement ridicule car le virus attaque les bronches et non les muscles ou les vaisseaux. Ils préconisent un vaccin nasal et non intramusculaire. Ce choix étant surtout dicté par le fait que le vaccin génère des anticorps de type IgG, alors que la première barrière doit être faite par des anticorps IgA spécialisé qui eux ne provoquent pas d’inflammation et sont directement actifs contre les virus venant des voies aeriennes (nez, bouche, etc..)


                                  • nono le simplet 31 décembre 2021 06:45

                                    @goc
                                    un jour il faudra que les gens les plus naïfs comprennent que francesoir est une revue scientifique uniquement sur la planète Raël ...
                                    sur Terre c’est un torchon ... qui ne cherche pas à informer ni à désinformer d’ailleurs ... mais à faire du clic ... clic qui va être rémunéré par des annonceurs ... en gros ils sont payés par Carglass, Carrefour et Castorama ... plus y a de clics plus ils gagnent d’argent ... comme Twitter, Facebook ... à la différence près qu’ils diffusent des « infos » ... et ils inventent ou reprennent des inventions faites par d’autres qui sont « impressionnantes » ... « innovantes » ... et donc obligatoirement farfelues ...
                                    la description que tu fais de l’immunité, des immunoglobulines et des zones de vaccination est abracadabrantesque au point que seul quelqu’un de totalement ignare sur le sujet peut y accorder autre chose qu’un éclat de rire ...
                                    arrêtez d’aller sur ces sites ... vous n’y apprendrez que des conneries !


                                  • Louis Louis 31 décembre 2021 10:55

                                    @nono le simplet
                                    Que de conneries monsieur nonosse mon cher vous pouvez écrire !
                                    France soir ne reçoit pas de subventions de l’état (des contribuables) ni de bill gates comme l’immonde (4 millions de dollars !)
                                    Faire du clic sur YT pour placer des pubs et recevoir du pognon, faut faire du100Kvues au moins et sans les bloqueurs de pub
                                    FS fait des interviews de personnes qui sont blacklistés sur les merdias mainstreams : https://www.youtube.com/c/FranceSoirFS/videos
                                    FS tout comme TVlibertés survit surtout grace aux dons de leurs lecteurs
                                    Rien à voir avec vos amis du fig, du monde, de l’obs, de libération (dirigé par un ancien du Mossad Dov Alfon, et le mossad en renseignements il s’y’ connait tout comme en éliminations de palestiniens)
                                    Sinon PAS TOUCHE À RAEL NOTRE messie intergalactiQUE
                                    https://youtu.be/czpIFGfIvgo
                                     smiley


                                  • Jean Keim Jean Keim 1er janvier 08:55

                                    @nono le simplet

                                    Je ne crois pas que vous soyez un simplet, bien au contraire vos articles et commentaires démontrent le contraire, en fait vous avez fait un choix, alors écoutez bien : vous avez, en fonction de votre parcours de vie, pris une position parmi toutes celles qui se sont offertes à vous, une fois que vous avez trouvé votre vérité celle-ci est devenue LA VÉRITÉ, comme elle s’exprime par des sentences énoncées par des sommités, qui il faut bien le rappeler ne font que répéter ce qu’elles croient savoir, toute approche qui s’écarte de votre droit chemin ne peut être qu’une hérésie, il n’y a pas d’autre salut que la vaccination, que des gens puissent penser que dame nature nous a prévu des défenses immunitaires est la preuve absolue qu’ils ne sont que des pauvres épaves mentales perdues hors de toute approche scientiste, la question que néanmoins je me pose est : comment vous accommodez-vous du fait que plus le temps passe et plus les vaccins révèlent leur inefficacité, devriez-vous un jour être relié à un goutte-à-goutte vaccinal permanent.

                                    Un jour le cirque s’arrêtera, il y aura des milliards de vaccinés et qq. milliers de non vaccinés, comment voyez-vous la suite des événements, personnellement j’ai refusé les vaccins et pour une raison très simple qui va vous étonner, j’ai écouté ma petite voix qui m’a dit que je n’en avais pas besoin, si au cours d’une ballade on m’invite à porter un casque pour passer sous un échafaudage branlant, SI C’EST POSSIBLE, je refuse poliment le casque et je fais un détours, je dois avoir le choix sinon il y a anguille sous roche, qq. chose de pas clair.


                                  • yakafokon 31 décembre 2021 06:54

                                    Est-ce qu’on va être encore emmerdé longtemps avec cette obligation qui nous est faite de la vaccination...mais uniquement avec le vaccin ARN messager Pfizer ?

                                    Il existe maintenant de nombreux vaccins traditionnels, dont certains ont été agréés en urgence ( protocole EUL ) par l’O.M.S.

                                    Ces vaccins présentent l’avantage d’être efficaces, et de ne pas nécessiter de doses de rappel ( doses considérées par l’O.M.S. comme totalement inutiles pour des personnes totalement vaccinées ).

                                    Alors, pourquoi reprocher aux récalcitrants de ne pas se faire vacciner, s’ils doivent se plier aux ordres de l’Agence Européenne ( ? ) des Médicaments, en se faisant injecter un vaccin expérimental ARN messager, alors qu’il existe de nombreux vaccins traditionnels anti-Covid qui ont fait leurs preuves, en sauvant des milliers de vies dans de nombreux pays ?

                                    Vous voulez un exemple ? La République de San-Marino, enclavée au Nord-Est de l’Italie, était la plus contaminée de la péninsule. Mais comme elle a la chance de ne pas faire partie de l’Union Européenne, elle a demandé à la Russie de lui livrer des doses de Sputnik-V pour combattre la pandémie, ce qui a été fait.

                                    Depuis que la population est totalement vaccinée, il n’y a plus un seul mort !

                                    Mais nous n’avons pas le droit de faire la même chose ! Vous ne voudriez tout-de-même pas interrompre la belle histoire d’amour naissante entre Ursula Von Der Leyen, la directrice de la Commission Européenne, et Albert Bourla le PDG de Pfizer ( ils ne s’en cachent même plus, en s’étreignant devant les journalistes ) ?

                                    J’en connais qui doivent bien se marrer : ce sont les américains ! Ce n’est pas tous les jours qu’on tombe sur des crétins de la taille des européens, alors autant en profiter ! Et c’est ce qu’ils le font dans tous les domaines, depuis 1945 !


                                    • nono le simplet 31 décembre 2021 07:34

                                      @yakafokon
                                      Depuis que la population est totalement vaccinée, il n’y a plus un seul mort !

                                      l’ignorance est une explication, pas une excuse ...
                                      Saint Marin
                                      24/12 2 morts
                                      20/12 1 mort
                                      17/12 1 mort
                                      06/12 1 mort
                                      soit un taux de mortalité de 18/M par semaine ... un des taux les plus élevés d’Europe ...


                                    • charlyposte charlyposte 31 décembre 2021 07:44

                                      @nono le simplet
                                      LOL smiley il y a avec ou sans COVID environ 1600 morts par jour en France smiley le COVID est vraiment un petit joueur et pourtant il cartonne à donf !!! bizarre bizarre smiley


                                    • Jean Keim Jean Keim 31 décembre 2021 07:57

                                      @nono le simplet

                                      Morts de quoi ?


                                    • nono le simplet 31 décembre 2021 08:00

                                      @Jean Keim
                                      morts de quoi ?
                                      peut être à cause du vaccin russe, non ?


                                    • charlyposte charlyposte 31 décembre 2021 08:06

                                      @nono le simplet
                                      En fait c’est toujours de la faute des autres ! smiley


                                    • nono le simplet 31 décembre 2021 08:18

                                      @charlyposte
                                      voui c’est l’explication des cons et des menteurs ...
                                      au St Marin y a pas de morts de la Covid ... y sont vaccinés avec spoutnik ...
                                      bon en fait y a des morts ... et beaucoup puisque 5 morts en 3 semaines dans un si petit pays c’est beaucoup ...
                                      bon, ok ... alors y sont pas morts de la Covid .... ni à cause de Spoutnik puisqu’on sait au départ que c’est un vaccin formidable ... y sont morts de quoi, alors ?
                                      le syndrome du colonel Milan


                                    • Jean Keim Jean Keim 31 décembre 2021 12:10

                                      @nono le simplet

                                      La seule bonne réponse, c’est d’ailleurs dans beaucoup de cas la seule possible : JE NE SAIS PAS, VOUS NE SAVEZ PAS NON PLUS, et ceux qui prétendent savoir sont des gens malhonnêtes, tant le mensonge généralisé est de mise. Le savoir est toujours plus ou moins dans la croyance, mais ça c’est pas facile à voir et encore plus difficile à admettre.


                                    • yvesduc 31 décembre 2021 08:02

                                      Merci pour cet article. On sent que vous êtes dans votre domaine ; tous vos articles sont excellents depuis le début ! À noter, Vidal envisage un troisième scénario, une cohabitation de Delta et d’Omicron, chacun contaminant des populations différentes, selon leur statut vaccinal.


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 31 décembre 2021 08:15

                                        @ l’auteur

                                        pour aller dans le même sens que votre article, je voudrais donner ici le témoignage du Dr Coetze, celui-là même qui a découvert omicron :

                                        et je peux vous assurer que les symptômes présentés chez les personnes atteintes d’Omicron sont très, très légers par rapport à ceux que nous voyons avec la variante Delta beaucoup plus dangereuse." Symptômes qui ont déjà été détaillés : douleurs musculaires, courbatures, maux de tête et de la fatigue. "Des symptômes qui ne semblent pas empirer et qui disparaissent après environ cinq jours". Ainsi, le premier cas Omicron était "un jeune homme qui pensait être resté trop longtemps au soleil après avoir travaillé à l’extérieur".

                                        le Dr Coetzee pose la question. "Même un seul décès, c’est un de trop. Mais y en aura-t-il beaucoup d’autres ? Notre expérience en Afrique du Sud suggère que non".

                                        Et le médecin de préciser : "Alors que les admissions de Covid-19 augmentent fortement dans plus de la moitié de nos neuf provinces, les décès n’augmentent pas de manière aussi spectaculaire et la durée moyenne de séjour à l’hôpital non plus. Certes, nos laboratoires ne réalisent pas de séquençage génétique pour chaque décès, nous ne savons donc pas combien de décès liés au Covid peuvent être attribués à Omicron et combien à d’autres variants. Mais ce dimanche, il n’y a eu que 11 décès liés au Covid en Afrique du Sud, bien moins que la moyenne hebdomadaire de 578 décès signalés lors du pic du variant Delta."

                                        Et Angélique Coetzee d’affirmer que "si Omicron était vraiment un variant aussi mortel, nous nous attendrions à ce que les chiffres augmentent, mais cela ne se produit tout simplement pas ici."

                                        La réaction de panique du Royaume-Uni est donc jugée "excessive, qui effraie inutilement les gens« et un confinement »pourrait finir par faire beaucoup plus de mal que de bien."

                                        l’article complet ici


                                        • Djam Djam 31 décembre 2021 10:21

                                          Reconnaissons que les Pharmacroneux ont tiré le gros lot... réussir en effet à scinder le peuple en deux camps qui se tirent la bourre ; installer une angoisse durable dans tous les esprits ; appeler « pandémie » n’importe quelle virulence fut-elle présente depuis la nuit des temps ; créer le confusion entre grippe et virus tueur 19, 20, 21 et bientôt 22 ; avoir évacuer de tout débat les milliers de voix médicales non alignées sur la parole biblique médiatique ; maintenir au petit pouvoir local français une équipe de sadiques prêts absolument à tout pour exécuter les ordres de leurs maîtres et in fine traiter les peuples exactement comme l’on traite les troupeaux, oui, vraiment l’on peut affirmer que plus un esprit est corrompu et plus son sadisme est sans limite.

                                          Problème : 

                                          Les peuples ayant, ici comme partout ailleurs, atteint un niveau d’ignorance, d’absence d’esprit critique et de curiosité naturelle, une trouille débouchant sur une paranoïa assez inquiétante chez certains en sidération permanente, tout cela nous oblige à reconnaître que nous sommes globalement bel et bien les principaux responsables de l’instauration d’un régime que nos parents n’auraient jamais pu imaginer, eux qui ont vécu pour de vrai la guerre, la peur, le sang et l’horreur.

                                          Un peuple qui consent à la soumission est un peuple déjà mort. 


                                          • Pauline pas Bismutée 31 décembre 2021 10:59

                                            @Djam

                                            C’est dommage pour votre article non publié..
                                            Bonnes Fêtes a vous !


                                          • pierrot pierrot 31 décembre 2021 19:05

                                            Si la vaccination progresse dans le monde, il sera possible d’envisager une immunité collective si un autre animal n’était pas à l’origine d’un variant spécifique.


                                            • ETTORE ETTORE 3 janvier 17:34

                                              @pierrot
                                              On vas vous éviter vous, et tout iras bien !


                                            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 1er janvier 09:52

                                              Pour information, du Tocilizumab pour lutter contre le coronavirus : « Des résultats encourageants », selon l’hôpital Nord Franche-Comté

                                              https://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2020/05/07/tocilizumab-a-l-hopital-nord-franche-comte-les-resultats-sont-encourageants


                                              • Lynwec 1er janvier 20:08

                                                Aaaah, cette immunité collective, la jolie Arlésienne que voilà, vous allez la chercher éternellement, monsieur pierrot, car atteindre l’immunité collective par vaccination ( encore faudrait-il disposer d’un véritable vaccin, mais ça n’a jamais été le but ) contre une maladie virale, c’est le rocher de Sisyphe...Les virus évoluent, donc votre vaccin 1 ne contrera pas la version 2 et la course est infinie.

                                                Mais c’était bien l’objectif, trouver une raison d’injecter à plusieurs reprises pour étaler dans le temps les conséquences des injections, rendant ainsi le méfait presque indétectable. Et la course frénétique visant à contraindre tout le monde à y passer vise simplement à faire disparaître le groupe témoin et à maximiser l’exercice (tout le monde y passera, dans tous les sens du terme).

                                                Soit vous êtes un haut responsable directement impliqué dans l’aventure, soit vous êtes aveugle...


                                                • ETTORE ETTORE 3 janvier 20:24

                                                  Lynwec

                                                  Soit vous êtes un haut responsable directement impliqué dans l’aventure, soit vous êtes aveugle...


                                                  Vous savez des zozos comme Pire héro, nonos, P1000 & Co, on en verras de plus en plus, mais ce qui les caractériseras, ce sera le repli progressif de leurs positions.

                                                  On voit bien que le PireHéro, déjà, fait très court, laconique, avec des interventions sans queue ni tête.

                                                  C"est juste encore, une petite onde sur l’abreuvoir, aux eaux sales, où il voulait noyer et occire tous les malfrats non vaccinés et malades, pour avoir la mangeoire à couillon, pour lui tout seul.

                                                  On vas les voir rappliquer à la pelle, les quarterons, tremblants, qui un après l’autre, vont chercher le meilleur chemin, pour se disculper, sur l’irraison des gens, qui les ont laissé faire, sans se suicider pour eux, afin de leur expliquer, ce que serait leur vie future.

                                                  A vrai dire, je m’en balance de ce qu’ils adviendront, mais pas du pouvoir de nuisance qu’il auront sur la société.

                                                  Car ces hypothéqués du bulbe, vont encore perdurer, sur une échelle du temps, qui bien qu’elle ne soit pas naturelle, risque quand même de nous les laisser dans les pattes, diminués certes, mais, là, quand même.


                                                  • alanhorus alanhorus 5 janvier 12:22

                                                    La Covid finalement c’est un variant de « Dallas » Macron est un varient de JR ewing ou larry Hagman

                                                    https://steemit.com/teamnz/@frot/qfs7acblxs

                                                    Un nouveau variant viens de devenir célèbre c’est le variant IHU

                                                    Ce nouveau variant a été découvert sur des patients de la ville de Forcalquier

                                                    (ville de c.castaner)

                                                    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/covid-19-un-nouveau-variant-decouvert-par-l-ihu-de-marseille-20211210

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité