• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

DG.

DG.

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 20/04/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 337 36
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • DG. Damien G 27 juillet 2006 17:16

    c’est quoi tes sources ?



  • DG. Damien G 10 mai 2006 15:54

    je vois que les commentaires ont vite dégénérés, j’apporterais donc le miens. la comparaison avec l’Allemagne d’Hitler est complémentement hors de propos. En effet, l’Allemagne d’Hitler était bien plus puissante économiquement et militairement, dans le contexte de l’époque, que ne l’est actuellement l’Iran. l’Iran n’est une menace que toute relative. et la menace, ne dépend que de celui qui la perçoit, quelle soit réelle ou virtuelle. Mais on parle de quoi, l’iran n’a encore déclarer la guerre a aucun pays. certe il soutient plus ou moins des groupes politiques dont le mode d’action est le terrorisme, mais l’occident se prete aussi a des manoeuvres de destabilisation politique.

    Ensuite, de quoi est-il question ? Il n’y a pas de « crise » iranienne, mais une crise mondiale ou l’iran n’est qu’un élément, et surtout, ou l’occident (enfin les dirigeants) est incapable de remettre en cause sont model de relation avec les pays tiers, largement hérité d’une vision impérialiste.

    L’iran souhaite accéder à l’énergie nucléaire. jusque là, c’est son droit. Mais en vertu du TNP, l’Iran ne peut fabriquer d’arme nucléaire, sauf a se mettre dans l’illégalité et s’exposer à des sanctions.

    Ce qui m’intrigue dans dans cette affaire, c’est que les buts ne sont pas en accord avec les moyens. on demande deux choses a l’Iran, le renforcement des contrôles par les inspecteurs de l’AIEA et l’arret (indetérminé) de l’enrichissement. les iraniens sont pret a accepter le renforcement des contrôles, mais sans arreter les travaux scintifiques sur l’enrichissement. Car c’est bien le contrôle par les inspecteurs qui va déterminer si l’Iran applique un programme d’armement nucléaire. Il y a aussi quelque chose de particulièrement interréssant, qui est passé presque inaperçue. L’Iran avait proposé, que les lieux ou se réalisent l’enrichissement deviennent, en quelque sorte, une zone franche internationale, avec des facilités accrue pour les inspecteur, voire la participation au programme iranien de scientique de pays tiers. cette proposition a été écartée par les occidentaux car ils voulaient l’arret de l’enrichissement préalablement. les dirigeants occidentaux ont laisser passer la meilleur occasion de controler le nucléaire iranien.

    j’en tire les conclusions suivantes. le but des occidentaux est de veiller à ce que l’Iran ne se dote pas de l’arme nuclaire, ce qui est légitime. Mais, comme les dirigeant occidentaux sont encore culturellement des impérialistes, se surajoute un autre but politique qui est que l’Iran ne doit pas maitriser, même théoriquement, la filière nucléaire.

    c’est la raison pour laquelle je vous rejoins sur un point. L’Iran veut acroitre sa sphère d’influence régional, et la maitrise de la filière nucléaire est un élément de cette poltique. Même avec un programme uniquement civil cela l’augmentera considérablement.

    Quelle attitude donc adopter face à l’Iran ? Vous sembler craindre que l’occident se couche comme dans le cas des accords de Munich. Premierement, la situation n’est pas comparable, en 38 l’anschluss était déjà en marche. Ensuite, seul Israel et les troupes US en Irak sont directement menacés et c’est une menace à résolution conditionnelle (si vous ne m’attaquez pas je n’attaque pas). Car tout Etat à droit de se défendre en cas d’aggression militaire. Deuxiement, ce que je ferais pour résoudre la « crise » : j’envoie une délégation de physicien et d’inspecteur suffisament nombreux pour travailler avec eux, dans des conditions de libre accès et d’information, et afin d’avoir un maximum de contrôle sur l’évolution de leur programme. L’enrichissement se fait sur le sol iranien et sous contrôle international. c’est équitable et ils pourraient l’accepter.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité