• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

À rebours

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 19 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • À rebours 15 avril 15:25

    Ceux qui croient aux ovnis ont un candidat.
    Ceux qui croient que Lyndon LaRouche n’est pas un agent secret ont un candidat.
    Ceux qui en ont marre des présidents d’un mètre 20 ont un candidat.
    Ceux qui croient que la French American Foundation ne décérèbre pas les young leaders par un séjour chez Tavistock ont un candidat.
    Ceux qui croient que le trotskisme n’était pas un outil de la CIA pour subvertir le communisme dans un sens mondialiste ont deux candidats.
    Ceux qui croient que le oui à Maastricht et l’appartenance à la franc-maçonnerie font de vous un émule de Pancho Villa ont un candidat.
    Ceux qui croient que le chichon rendra aux travailleurs la conscience de classe ont un candidat
    Ceux qui croient que faire des sacrifices dans une France saignée par la finance, elle même renflouée par les faux billets de Draghi, ça a de la gueule, ont un candidat.
    Ceux qui croient qu’en venant du poujadisme et du reaganisme ont peut faire une conversion réussie dans le social ont un candidat.
    Ceux qui croient que la France doit crever ont un candidat.
    Pouf pouf...am stram..



  • À rebours 14 avril 14:54

    @À rebours

    A ne pas supplier un commissaire européen roumain ou irlandais de bien vouloir sauver notre agriculture par exemple.

    La mondialisation est un jeu qu’il faut jouer avec tous les acteurs et avec un gouvernement mondial. Ou pas du tout. La France joue désormais toute seule à la mondialisation. Elle est ouverte à tous les vents. Rachetée par tout le monde. L’Europe écarte les cuisses de Marianne.

    En ce qui concerne l’élection présidentielle la forme des institutions importe peu. Il faut identifier les mafias car le pouvoir est toujours une affaire de réseaux. Et envoyer la moins nocive au pouvoir.



  • À rebours 13 avril 15:05

    Les événements récents ont montré qu’il existe de puissantes forces centrifuges par rapport au système. Lequel doit absolument avancer son agenda avant qu’elles ne se manifestent un peu partout. Il faut achever de détruire les nations et leur structure. Et notamment en France les contre-pouvoirs communaux. Pour propulser l’Europe fédérale.

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/03/20/01016-20170320ARTFIG00112-europe-que-proposent-les-candidats-a-la-presidentielle.php

    Seule parole honnête de Macron ; transformer plutôt que réformer.

    https://parismatch.be/actualites/politique/16870/programme-de-macron-transformer-plutot-que-reformer

    Nous vivons peut-être la dernière élection présidentielle française. Non pas que nous ayons encore la moindre souveraineté mais nous pourrions encore la reprendre en main. Macron fera en sorte d’en terminer avec la question. Macron c’est le système pressé d’en finir et qui « fait tapis » comme au poker.



  • À rebours 12 avril 20:25

    Vous avez des outils qui vont des Femen à la bombe atomique. En passant par les ONG, les associations, les fondations, la presse, les young leaders. Et surtout la Cour pénale internationale. Si ça ne passe pas à la caisse vous envoyez à la Cour pénale internationale. Si ça veut faire une monnaie africaine (Kadhafi), contourner le dollar pour se faire payer son pétrole (Saddam Hussein) ou nationaliser ledit pétrole (Chavez) vous faites un exemple.
    En tant que chef d’Etat souverain El-Assad a été condamné à mort.

    http://www.dailymotion.com/video/xswl77_syrie-2012-08-17-fabius-appelle-au-meurtre-de-bachar-al-assad_news

    Quand la mafia vous menace de mort sa parole doit être suivie d’effet sinon les commerçants ne veulent plus être protégés. Ca donne des idées. Et le système s’effiloche :

    http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/10/27/les-pays-africains-desertent-la-cour-penale-internationale_5020964_3212.html

    Ce que la france regrette officiellement

    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/justice-internationale/evenements/article/cour-penale-internationale-q-r-extrait-du-point-de-presse-31-10-16

    Si El-Assad ne meurt pas ça va être la débandade. Et ça n’est pas permis.



  • À rebours 11 avril 15:05


    "Hier à Marseille, sous un ciel d’un bleu absolu... Il était question de paix, d’amour, de beauté, de poésie. Mélenchon est le seul, pauvres humains que nous sommes ballottés dans ce monde infâme, à serrer le cœur et à conduire aux larmes« .

    Bon sang Madame, vous souhaitez que l’on vous vende du rêve et vous avez frappé à la bonne porte avec Jean-Luc. Quand les banques ont fermé en Grèce il aurait fallu les faire rouvrir par l’armée. Tsipras n’a pas eu le cran, comme tous les vendeurs de rêve. Aujourd’hui il tond son peuple plus efficacement que ses prédécesseurs. Poutine a mis en taule des gens pour éviter la vente aux enchères de son pays. Rappelons que Chavez ou De Gaulle étaient des militaires. On ne décroche pas la banque de sa proie avec larmes et bons sentiments. La finance déménage au bas mot 50 milliards par an en France et n’arrêtera pas par la force de l’amour.

     »Je ne voterai pour elle que si elle était opposée à Macron qui me paraît mille fois plus dangereux."

    Cette lucidité vous honore.







Palmarès