• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean-François Lopez

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 14/08/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 38 323
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • David Fournié 16 août 2006 22:12

    Je vois que vous avez révisé vos livres d’histoire, mais vous auriez du lire aussi les textes et non seulement la chronologie, car vous ne semblez pas vraiment renseigné sur les circonstances des évènements que vous cités.

    Vous avez mentionné la participation du Liban à la guerre israélo-arabe de 1948, dont vous savez qu’elle a été réglée ar un accord d’armistice entre Israel et le Liban en 1949. Vous auriez pu avoir la délicatesse de dire que le Liban était pays neutre dans les guerres de 1953, 1967 et 1973.

    Pour agrémenter un peu votre discours, vous auriez pu mentionner que l’invasion du Liban en 1982 était justifiée par les Israéliens par la tentative d’assassinat de leur ambassadeur à Londres, alors que le groupe palestinien responsable de cette tentative n’a jamais mis les pieds sur le sol libanais.

    Au sujet des accords du Caire, vous auriez du mentionner que les fedayines palestiniens étaient déjà présents en force sur le sol libanais avant d’avoir reçu cette autorisation officielle, prêts à s’imposer par la force. Les accords du Caire ne sont rien de plus qu’une concession arrachée par la force au Liban. Imaginez qu’un pays ennemi obtienne de Jacques Chirac un accord, avec leurs tanks pointant leur canon sur le palais de l’Elysée, considéreriez-vous vraiment cet accord comme voulu par la France, ou plutôt comme imposé par une puissance étrangère ?

    Au sujet des accords de Taif, en marge desquels l’armement de Hezbollah a été toléré, vous auriez pu avoir la délicatesse de mentionner qu’Israel occupait le Liban Sud, ce qui explique qu’il n’était pas possible de refuser à ce parti, représentant la communauté qui est la principale victime de cette occupation, le privilège de continuer à se battre.

    Enfin, vous mentionnez les vagues d’immigrations auxquelles le Liban a fini par accorder la nationalité. Le fait est qu’il ne souhaite pas l’accorder aux Palestiniens, et vous n’avez aucun droit de critiquer cette décision. Le Liban souverain est libre d’octroyer sa nationalité à qui LUI le souhaite, personne d’autre n’a rien à dire. Vous qui mentionniez justement le nombre de représentants de chaque religions au Liban, vous vous rendez bien compte au vu des chiffres que vous nous rappelez vous-même que la naturalisation de 350 000 palestiniens sunnites n’est dans l’intérêt d’absolument personne. Pour les chrétiens ou les druzes, elle diminuerait encore leur poids. Pour les chiites, elle les rendrait à nouveau minoritaires parmi les musulmans. Pour les sunnites libanais surtout, elle équivaudrait à la perte pour eux de leur place dans la société libanaise ; mécaniquement une part non négligeable de sièges de députés qui leur sont dévolus leur seraient volés par des partis palestiniens.

    Alors, expliquez-moi, au nom de quoi le Liban ferait-il se sacrifice alors qu’au vu du droit international, il est son DROIT le plus strict de réclamer le retour des réfugiés palestiniens.



  • David Fournié 16 août 2006 18:44

    Je n’ai pas conaissance le l’article de Time que vous mentionnez ; désolé si le mien lui ressemble mais je vous garantit que j’ai juste écrit ce que je pensais sans avoir encore lu quoi que ce soit abordant le conflit sous cet angle.



  • David Fournié 16 août 2006 18:16

    Si mon article était adressé à des lecteurs libanais, croyez bien qu’il aurait été très différent de ce qu’il est. Mais mon article, publié sur agoravox.fr, est adressé à des lecteurs français.

    Je ne pense pas que ca aurait apporté grand chose d’« apprendre » à des libanais qu’Israel souhaite leur imposer l’implantation des palestiniens par la force, ils le savaient déjà bien avant moi. Par contre, la plupart des gens en France ignorent cet enjeu fondamental du différent israélo-libanais, et ca ne fait donc que du bien de le leur rappeler.

    Par contre, je ne pense pas qu’ils auraient été particulièrement intéressés d’entrer dans les détails politiques internes libanais, ni que je sois la personne la mieux placée pour en parler. Des journalistes libanais écriront 1000 fois mieux que moi les articles qu’il faut pour placer chacun face à ses responsabilités.



  • David Fournié 16 août 2006 17:33

    Israel peut affirmer autant qu’elle veut qu’elle souhaite un Liban prospère, vous savez très bien qu’en tout cas il est sûr qu’elle ne veut pas reconnaître le droit au retour des réfugiés palestiniens dans les territoires palestiniens.

    Comprenons-nous bien, je ne suis pas là pour défendre les palestiniens ni juger les circonstances dans lesquelles ils ont été déplacés par Israel. Je suis là pour dire que, quelle qu’en soit la justification, le Liban y est complètement étranger, et il est donc inadmissible de le laisser subir ad vitam eternam les conséquences de ce déplacement.

    Et réfléchissez vous aussi : vous affirmez (comme votre gouvernement) qu’Israel souhaite un Liban économiquement prospère. Pourtant vous avez bien vu qu’elle a démoli toutes les infrastructures économiques du Liban. J’ose espérer que vous ne croyez pas sérieusement que les ponts des quartiers touristiques chrétiens au nord de Beirut sont des infrastructures utiles à Hezbollah, ni les usines de maisons préfabriquées et de lait. Ce sont par contre des infrastructures nécessaires à la prospérité économique du Liban.

    Si Israel souhaite un Liban prospère, elle doit commencer par reconnaître ses droits. Ne pas avoir à héberger éternellement les réfugiés palestiniens en est un.



  • David Fournié 16 août 2006 17:20

    Vous ne me forcerez pas à entrer dans ce débat ici. Des choses doivent changer au Liban, une situation où un parti seul peut engager le pays tout entier dans la confrontation n’est pas acceptable, mais ce n’est pas sur un forum de discussion français d’en discuter. Rendez-vous compte que chaque fois que vous critiquez Hezbollah ICI, vous justifiez Israel. Exprimez vos griefs contre ce parti dans un forum libanais, pas ici, s’il vous plaît.

    Le Liban a trois voisins turbulents, qui sont tous trois des ennemis et lui ont fait du mal, chronologiquement les l’OLP, la Syrie et Israel. Selon ceux auxquels votre famille a été directement confrontée, votre perception de qui est le pire peut varier. Mais sachez bien que pour dénoncer les crimes d’un ennemi, ce n’est pas une méthode acceptable d’ignorer ceux des autres ennemis. Ce n’est pas Israel qui a massacré des chrétiens à Damour, ce n’est pas Israel qui liquide depuis 30 ans au Liban tous les membres des partis qui lui sont défavorables, mais c’est Israel qui a fait endurer aux populations chiites du sud 20 ans d’occupations et d’exactions, et c’est Israel qui vient de tuer 1000 personnes au sud et dans la banlieue sud. Vous devez acceptez la rancune de ces victimes face à Israel, comme ces derniers doivent accepter la votre face à la Syrie. Votre discours du genre « C’est pas Israel qui est mauvais, c’est la Syrie » ne servent à rien. Les deux sont mauvais.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

International Moyen Orient Liban Israël






Palmarès