• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alibaba007

Alibaba007

Indigné par les gens sans aucune humanité où seul compte leur nombril, le fric et/ou le pouvoir.
Avide d'une réelle justice, j'espère que nous, les 99% réussirons à réformer notre système actuel et stopper les parasites qui gangrènent le monde. 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 278 0
1 mois 0 7 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Alibaba007 Alibaba007 10 mai 22:04

    @Paul Leleu « les partisans du Brexit (et Frexit) qui disent que la sortie de l’UE a suffire à changer les choses...   c’est que c’est la capitalisme qu’il faut mettre à terre »


    Le Frexit en plus du Brexit en cours, amorcera la chute de l’UNION EUROPÉENNE et donc du capitalisme, car tout ça est bâti sur la consommation de masse au détriment des peuples et des nations. 

    La supranationalité commerciale n’est qu’une dictature économique qui s’affranchit des taxes, impôts et obligations au détriment des peuples et des nations. Le jour ou elle perd son pouvoir ce sera la chute de l’empire américain et du capitalisme à outrance. 

    Le chaos économique engendré sera mondial car les pays européens sont trop dépendants des banques qui les dominent.

    La suite de cet écroulement peut être bénéfique pour les nations, qui comme l’Islande, ne joueront pas contre les intérêts du peuple. 



     


  • Alibaba007 Alibaba007 1er mai 23:21

    @domi


    Je comprend parfaitement que le film « Demain » puisse paraître décousu tant ils parlent de sujets disparates, que l’on retrouve traités également dans certains sites sur internet, mais au sujet de la ferme du Bec Hellouin, je pense que vous faites une erreur de jugement.

    La ferme du Bec Hellouin n’a pas du tout pour but de s’enrichir financièrement à la base sur le dos de stagiaires, mais avait pour vocation de produire pour cette famille, composée uniquement de novices venant d’un monde professionnel sans aucun lien avec l’agriculture (juriste et marin), un retour aux sources et produire en autarcie dans un premier temps, leur propre nourriture saine.

    Malgré des déboires de plusieurs années sur des débuts hasardeux et une exploitation agricole fort peu productive basée sur une culture « traditionnelle » sans pesticides ni tracteurs (sur 20 hectares), 
    cette famille, malgré l’échec apparent de leur projet agricole « bobo-écolo-économique », sut remettre en question sa façon de cultiver et d’essayer de comprendre ce qui clochait dans leur approche de leur ferme. 
    Ils ont, en faisant des recherches, découvert les principes de la Permaculture et l’ont mis en pratique dans leur domaine. 

    En quelques années, tout a changé. A tel point que la ferme produisait bien plus que tout autre exploitation agricole industrielle (10x plus à l’hectare) le tout sans utiliser les techniques qui dépendent du pétrole. 

    L’INRA s’est intéressée aux résultats extraordinaires de cette ferme pour étudier les différentes techniques utilisées faisant son succès, de nouveaux modèles de production agricole productifs, viables et rentables pour des petites exploitations paysannes. Elle en a fait (de 2011 à 2015) un centre d’études pour déterminer si une surface de 1000 m2 suffit en agriculture intensive à salarier une personne à temps plein.

    Par la suite, la notoriété de modèle français de permaculture acquise par la ferme du Bec Hellouin, grâce à l’expérience acquise par Perrine et Charles, la mise en pratique de la permaculture, à internet et l’étude de l’INRA, fait que la ferme est devenu une référence où l’on peut découvrir les techniques et par la pratique apprendre en un minimum de temps les bases du développement agricole dans une surface extrêmement réduite.

    Que les stages soient payant ne changent rien à l’efficacité de ce modèle, au contraire, comme c’est une des première ferme à avoir mis en pratique la permaculture sur de petites surfaces en culture Bio inspirée, entièrement manuellement, tout en restant rentable. 

    Mais ...petite question : Les formations où un enseignement est inculqué est toujours gratuit près de chez vous ?


  • Alibaba007 Alibaba007 1er mai 14:50

    @Attilax « Mais sans volonté politique pour l’installer durablement dans tout le pays, les dégâts vont continuer. Et la volonté politique, elle est du côté des pollueurs, donc... »

    Le piège de la révolution verte.


    Le problème est économique, politique et écologique mais avant tout humanitaire.

    L’agriculture de guerre s’est imposée surtout après la deuxième guerre mondiale dans la plupart des pays car augmentant la production à l’hectare par l’emploi d’intrants (chimie pétrolière) et l’exploitation de grandes surfaces par un nombre limité de main d’oeuvre, aidé de la mécanisation des tâches.


    Maintenant les paysans endettés par les industriels (Vendeurs de machines agricoles, Semenciers, Industrie chimique) se suicident en buvant leurs pesticides.

    Ceux qui réalisent que leur vie est menacée économiquement et par empoisonnement ne peuvent pas facilement changer de méthode car ils sont souvent très endettés.

    voir film :   Solutions locales pour un désordre global.   de Coline Serreau

    ou

     le film :     Demain.        de Mélanie Laurent et Cyril Dion (avec Openload)


    Bonne visualisation smiley



  • Alibaba007 Alibaba007 29 avril 22:21

    @Méduse « Le seul endroit sur terre où il n’y a pas de couvert, c’est ce qu’on appelle un désert  »

    ...Yacouba Sawadogo, l’homme qui a arrêté le désert ...

    Bonne visualisation !


  • Alibaba007 Alibaba007 29 avril 22:14

    @Attilax « sans lui, la terre devient stérile et la vie beaucoup plus dure pour tous, végétaux comme organiques. »



    Le BRF (Bois Raméal Fragmenté) et le Paillage, permettent de limiter l’évaporation du sol, de protéger les micro organismes (Vers de terre, acariens...) des rayons du soleil, une meilleure pénétration de l’eau dans le sol, Un échange primordial entre les champignons et les plantes et une économie de travail pour le désherbage car seules les plantes cultivées sortent du couvert et profite de la lumière pour pousser.

    Les plantes adventices (Mauvaises herbes) sont limitées par le paillage et faciles à enlever car le sol reste très meuble.

    Les plantes sont aussi cultivées par association qui permettent une synergie entre les végétaux et/ou les animaux (Protection contre les nuisibles, meilleur utilisation de l’espace et de la surface, partage de ressources, minéraux, azote...)

    La production à l’hectare est dix fois plus grande qu’avec l’agriculture conventionnelle tout en se passant des intrants


Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès