• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Anatine

30 ans d'experiences dans l'innovation, le numérique et ses applications dans a vie réelle... en particulier nouveaux modes d'organisation et de développement.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 02/12/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 614 47
1 mois 0 263 0
5 jours 0 36 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Anatine 17 décembre 12:19

    @Jacques-Robert SIMON

    « plus personne ne peut produire seul quoi que ce soit »

    Une mecanique savamment instrumentee. Je serais vraiment etonnee pas que vous le pensiez pas a la lecture de votre article.

    La démocratisation de la technologie permet d’apporter des solutions au niveau local, en résolvant les problèmes locaux tout en tissant des interets propres mutuels a toutes les echelles.

    Globaliser, oui mais pas comme ca. La globalisation est menee contre la liberte d’entreprendre et l’innovation sociale et Ne parlons pas d’ecologie ou de resilience.



  • Anatine 17 décembre 11:49

    Nous pourrions faire le florilège des sachants idiots de la meme façon.Par ailleurs, un comptable raisonne à somme nulle. Les francais ont du bon sens pour poser les bonnes questions. Faut-il aussi rappeler que nous ne sommes plus en 1914 oû 3% de la population avait un niveau d’education de niveau Bac.



  • Anatine 17 décembre 11:10

    Nous pouvons reinventer notre monde mais il est clair que cela ne peut se faire qu’en dehors du cadre de pensée des mondialistes, un cadre que votre texte reflete assez justement a mon sens.

    REM conduit les reformes comme si la France etait une entreprise dans le meme etat d’esprit que nombre de dirigeants vis a vis des corps intermediaires (a reformer) en oubliant qu’ils ne pouvaient pas licencier les français.

    REM par la voix du premier ministre a reconnu ne pas avoir assez écouté les francais, mais...

    Au dela des apparences, la ligne d’actions de REM reste inchangee. Je la resume en disant que leur méthode est d’aller vers l’équité dans la précarité (par un jeu de bonneteau) en jouant sur une part du gateau toujours plus petite en laissant penser que la participation sera le moyen d’avoir une part sur le reste du gateau.

    Concernant la participation (par experience...) la mesure pourrait credible qu’a la condition de ne pas prendre en compte le benefice en France (les benefices vont la ou cela coute le moins cher) mais un benefice calculé par exemple comme la ratio du Chiffres d’affaires en France / chiffre d’affaire total appliqué au bénéfice global (il y en aura toujours une partie qui aura disparu par le jeu d’holdings en cascade dans les paradis fiscaux...).

    Le deuxieme axe de la politique de REM, purement dans une logique financiere, est d’accroitre les revenus dans le present en reduisant les droits acquis dans le futur et d’en anticiper les consequences en reformant l’assurance chomage comme le regime des retraites pour en faire des variables ajustements. Le tout au final, pour le benefice d’une population hors sol.

    La prime d’activites est dans la meme logique. Elle revient a payer le travail au present avec aucun droit futur pour le benefice des entreprises. Je devine qu’elle augmentera dans le futur comme la CSG a augmente et continuera a augmenter si le modele economique n’est pas repensé.

    En forcant le trait un modele collectiviste administre pour les classes populaires et moyennes et un modele capitaliste pour les hors sol



  • Anatine 17 décembre 10:48

    En forcant le trait un modele collectiviste administre pour les classes populaires et moyennes et un modele capitaliste pour les hors sol



  • Anatine 17 décembre 10:23

    En decentralisant totalement les actions et les effets de reseaux via les réseaux sociaux, les gilets jaunes ont gagné la bataille de l’opinion (la premiere bataille) et les appels à des actions globales resteront efficaces. Maintenant, le RIC.

    REM a conduit les reformes comme si la France etait une entreprise dans le meme etat d’esprit que nombre de dirigeants vis a vis des corps intermediaires (a reformer) en oubliant qu’ils ne pouvaient pas licencier les français.

    Au dela des apparences, la ligne d’actions de REM reste inchangee. Je la resume en disant que leur méthode est d’aller vers l’équité dans la précarité (par un jeu de bonneteau) en jouant sur une part du gateau toujours plus petite en laissant penser que la participation sera le moyen d’avoir une part sur le reste du gateau.

    Concernant la participation (par experience...) la mesure pourrait credible qu’a la condition de ne pas prendre en compte le benefice en France (les benefices vont la ou cela coute le moins cher) mais un benefice calculé par exemple comme la ratio du Chiffres d’affaires en France / chiffre d’affaire total appliqué au bénéfice global (il y en aura toujours une partie qui aura disparu par le jeu d’holdings en cascade dans les paradis fiscaux...).

    Le deuxieme axe de la politique de REM, purement dans une logique financiere, est d’accroitre les revenus dans le present en reduisant les droits acquis dans le futur et d’en anticiper les consequences en reformant l’assurance chomage comme le regime des retraites pour en faire des variables ajustements. Le tout au final, pour le benefice d’une population hors sol.

    La prime d’activites est dans la meme logique. Elle revient a payer le travail au present avec aucun droit futur pour le benefice des entreprises. Je devine qu’elle augmentera dans le futur comme la CSG a augmente et continuera a augmenter si le modele economique n’est pas repensé.

    En forcant le trait un modele collectiviste administre pour les classes populaires et moyennes et un modele capitaliste pour les hors sol

    Pour en revenir aux modalites d’actions des Gilets jaunes, des competences juridiques et informatiques necessaires pour epauler les actions.

    Des lignes strategiques, une sorte de constitution de la revendication est necessaire.

    J’en ai suggere plusieurs..

    La transparence sur les donnees relatives à l’impot et de son emploi (open data) avec la creation de nouveaux indicateurs geres de facon décentralisée, en particulier le retour sur investissement de l’argent public, un indice de pouvoir d’achat par categorie socio-professionnelle, .

    L’emploi de l’impot doit servir la liberte d’entreprendre et d’apporter en priorite a une solution locale a toute probleme local et ceci a toutes les echelles du territoire.

    Un protectionnisme sur l’emploi de l’impot. Nul impot ne doit satisfaire a des interets prives s’il n’y a pas un retour sur investissement pour la sphere publique. Cela s’applique aux biens publics comme aux biens geres en delegation de service public.

    Vous devinerez qu’une des idees conductrices est de cesser de financer la croissance internationale des grandes entreprises a l’internationnal avec l’impot et se liberer de leurs controles sur les PMEs.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Société Bitcoin






Palmarès