• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

benedicte_gab

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 190 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • benedicte_gab 8 janvier 2017 03:32

    @Philou
    Je ne suis pas une grande connaisseuse en vin et je suis plutôt vin blanc, éventuellement rosé. J’ai habité 8 ans à Olonzac dans le minervois, et effectivement il y a plein de petits viticulteurs dans le minervois et dans l’Aude en général qui vinifient eux-même et qui font de bons vins à des prix de très corrects. J’achetais mon vin en direct sur le marché ou aux caves directement aux viticulteurs avec le plaisir de parler avec eux. En hiver après avoir fait mon marché en produits frais auprès de producteurs, je prenais un des vins chauds proposés sur le marché avant de rentrer chez moi. 

    Mais pour les gens des zones urbaines qui font leurs courses aux hyper c’est certainement très différent.
    Il y a quelques années (dsl je n’ai pas la notion du temps) un vin de La Livinière avait été élu meilleur vin mondial à un concours de Londres, et j’avais bien aimé que le viticulteur primé ait, non pas vendu les quelques dizaines de bouteilles qui lui restaient aux enchères comme on le lui avait suggéré mais les avaient attribuées par tirage au sort sur les demandes reçues au prix habituel. 
    Je suis du sud mais pa originaire de l’Aude mais j’aime beaucoup ce département, j’ai vécu également dans les hautes-corbières. J’aime les zones rurales, elles ne sont pas exemptes de problèmes et d’individus imbuvables, mais toutefois moins que les grandes zones urbaines, et de mon point de vue personnel plus viables ... je déteste les villes smiley 
    Bonne continuation dans la viticulture et dans le Minervois, je comprends que vous l’ayez adoptée !



  • benedicte_gab 28 octobre 2016 06:28

    Il faut arrêter les conneries ...

    Les vénézuéliens ont voté contre le gouvernement pour leurs députés, ce même gouvernement qui « chie » sur la constitution en refusant la collecte des signatures pour une référendum de destitution du président ... parce qu’ils sont sur de le perdre le référendum, même en truquant au maximum comme ils l’ont fait pour le parlement.
    Ce ne serait pas la marque évidente d’une dictature par hasard ? 
    Il faut ouvrir les yeux et accepter qu’on s’est fait rouler dans la farine, avec le prétendu socialisme du 21ème siècle, ce qui autrement moins grave pour nous, ici en Europe, que pour les populations concernées au Venezuela ou en Equateur où ils payent cher d’avoir cru en des manipulateurs cupides qui ont pillés le pays ! 
    Se faire les laquais de nouveaux dictateurs d’Amérique du sud, sans chercher à s’informer auprès de la population locale, est méprisant envers les peuples qui luttent contre elles actuellement, et comme la réalité finira par s’imposer, la gauche radicale qui les aura soutenu, se trouvera dans la même position que le PCF avec le stalinisme .... comme si on avait besoin de ça dans la situation actuelle où un changement de société est une question de survie.



  • benedicte_gab 11 mars 2016 13:56

    Chalot ce n’est pas un article d’info mais un article d’humour au second degré d’un site parodique dont la source est là http://jeanjacqueslemag.fr/ une sorte de gorafi dédié à l’éducation et l’enseignement :)

    Je suis allée chercher la source parce que ça me paraissait évident que c’était du second degré ... même si je reconnais que de nos temps la ligne de démarcation est souvent mince entre la réalité et le second degré. 
    Je ne sais plus quel humoriste avait dit du temps de Sarkozy qu’il devenait difficile de caricaturer les hommes politiques parce qu’ils étaient déjà des caricatures. 


  • benedicte_gab 20 février 2016 15:45

    @roby
    effectivement, la collègue d’un ami a été opérée d’un cancer de l’utérus à Toulouse, et devait être virée le jour même de l’opération de l’hôpital, alors qu’elle habite à 2h de route de celui-ci, le médecin qui la suit a réussi à obtenir qu’elle y passe au moins la nuit pour qu’on vérifie qu’il n’y avait pas de problème mais n’a pas pu obtenir plus. 




  • benedicte_gab 14 février 2016 15:42

    @JFC
    Le problème est que depuis des années déjà, les « études scientifiques » ne sont plus vraiment crédibles, d’une part parce que la recherche est noyautée et financée par les puissants lobbys de l’industrue chimico-pharmaceutiques, et d’autre part parce que de quelques bords qu’elles soient, les études sont faites de manière à démontrer ce que l’on voulait démontrer, avec des protocoles qui finalement n’ont guère de « rigueur scientifique ». On est bombardé à propos de tout et n’importe quoi de prétendues études scientifiques sans aucune réelle fiabilité.


    L’OMS n’est absolument pas crédible depuis la fausse pandémie, vraie intox de la grippe porcine et a démontré qu’elle était totalement au service des lobbys précédemment cités et non de la santé publique.Idem pour les commissions européennes et l’agence française de sécurité sanitaire (affset, anses) pour les mêmes raisons.

    De surcroît avec les ondes comme avec la multitude de toxiques répandus dans notre environnement, c’est la multiplicité des sources et leur nombre croissant qui pose problème et n’est pas sans incidence. Mais au vu du déni concernant l’incidence des pesticides et autres toxiques sur la croissance des cancers et maladies auto-immunes ou dégénératives, alors que la corrélation est facile à mettre en évidence et qu’il est possible de mesurer la présence de ces poisons dans le corps, , il est autrement plus facile de faire dans le déni pour les « ondes » qui sont intangibles.

    Actuellement l’OMS et le gouvernement brésilien prétendent faire porter la responsabilité des micro encéphalites au virus zika, alors que des médecins brésiliens et argentins pointent la corrélation entre cette explosion récente et l’épandage massif dans ces même zones d’un pesticide (recommandé par l’OMS et produit par un partenaire de Monsanto) destiné à éradiquer la population de moustique. http://www.parismatch.com/Actu/International/Des-medecins-suspectent-un-produit-chimique-de-Monsanto-912875.
    A noter que l’on ne cesse de faire les mêmes conneries, puisque sur le continent africain, l’épandage massif de DDT pour éradiquer les moustiques a abouti à ce que maintenant ceux-ci sont devenus totalement résistant au DDT et se sont remis à proliférer, et qu’évidemment aucune éfude de l’impact de l’épandage de ce toxique sur la santé des populations n’a été étudiée ! http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1326.htm

    Je ne prends plus rien argent comptant, et je considère que la mise en perspective et corrélations des faits est plus fiable que ce qu’on appelle « des études scientifiques » qui finalement sont comme les statistiques ... on peut en produire qui diront une chose et une autre son contraire, parce que les chiffres et mesures, sont aisément manipulables et qu’il suffit de faire un protocole qui ne prendra en compte que les données pouvant aller dans le sens recherché en excluant les nombreux autres paramètres non souhaités, à supposer même que l’on soit capable d’appréhender l’ensemble des paramètres en interaction, ce qui n’est pas le cas, le vivant contrairement au mental humain ne fait pas dans le binaire et le simplisme.
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité