• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Brif

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 100 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Brif 7 juillet 2010 13:55

    Il semble qu’une « chansonnette » ne suffira pas cette fois ci. Même des gens de droite prennent conscience que la coupe est pleine. il ridiculise notre pays. Il ridiculise nos institutions. Il n’est plus temps de se battre pour des orientations politique. Il est juste temps de faire cesser la bouffonnerie.

    D’abord le mettre dehors, ensuite discuter entre nous pour un programme politique crédible.

    De mon côté, je cherche le candidat qui promettra peu de chose, mais au minimum :
    - séparation des pouvoirs non négociable
    - liberté de l’internet non négociable
    - réforme brutale et massive de notre pays pour redonner confiance aux acteurs de l’économie (les vrais, pas les quelques grands patrons, ceux qui bossent) et demander des comptes à ceux qui dépensent.

    Si on fait cela, le reste est du détail.



  • Brif 7 juillet 2010 13:41

    "Il brade le service public, la poste…Il prive les départements de revenus en leur maintenant les mêmes obligations."

    Bon, d’accord avec votre article, mais faut pas aller trop loin quand même. 

    Nos services publics sont certes utiles et défendables. ils sont néanmoins gras et inefficaces. Refuser de les amincir un peu, c’est les condamner. L’exemple de La Poste est frappant : tellement inefficace, tellement pleine de branleurs (et je connais plusieurs personnes qui y travaillent et qui le disent), qu’il ne reste qu’une solution : la faire disparaître. Alors qu’à la base, ce service public est une bonne idée. L’éducation nationale a aussi un rôle à jouer, après avoir été dégraissée violemment. 

    Les départements doivent disparaitre. Comme il n’est visiblement pas possible de s’y attaquer de front, la stratégie me semble bonne : les couler financièrement, les mettre sous tutelle des régions, et petit à petit, les absorber. Le monde change, et on n’en est plus à l’âge du cheval et de la journée pour attendre la préfecture ! Un peu de modernisme.

    NS a été élu pour réformer. Il a trahi. Il doit partir. Mais la réalité est tenace. J’aime trop mon pays pour ne pas le rappeler : nos services publiques sont remplis d’une grande proportion de fainéants. Et défendre les fainéants, c’est enterrer nos services publics. Ces mêmes fainéants défendent les départements remplis de gens inutiles, en doublon, payés sur nos impôts.



  • Brif 7 juillet 2010 13:00

    mai 2012 c’est bien loin. A l’allure où ce PR fait des dégâts, c’est maintenant qu’il faut changer les choses. SI en même temps on en profitait pour enterrer définitivement les mots-symboles « droite et gauche » ce serait encore mieux.

    Parlons des vrais choix de société : liberté ou surveillance/peur, libre entreprise ou économie administrée, création artistique ou enrichissement des intermédiaires, solidarité inter-générationnelle ou politique du chacun pour soi.

    Et je suis certain qu’il y a matière à débattre et à trouver un juste milieu compatible avec notre culture.

    Et à ceux qui cherche partout des hommes politiques « honnêtes » : il suffit de limiter leur rémunération à un défrayement (éventuellement très confortable) et mettre en place une justice indépendante et un organisme de contrôle des dépenses publiques indépendant. La passion de notre pays ne doit rien couter, mais ne doit pas non plus rapporter. On n’a pas besoin de mercenaires, mais d’hommes et de femmes de dévoués.



  • Brif 25 février 2008 14:09

    Le premier traité auquel nous avons dit "NON" était incompréhensible. C’est pourquoi nous avons dit non. Celui ci mérite la même réponse, pour les mêmes causes. Quand on arrêtera de nous prendre pour des billes, nous pourrons lire et peut-être dire oui.



  • Brif 30 janvier 2008 19:16

    La politique actuelle du gouvernement est tout... sauf libérale. Arrêtons de confondre capitalisme débridé au profit des grandes entreprises et libéralisme.

    Merci.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès



Agoravox.tv