• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

BuSab

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 100 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • BuSab 25 mars 08:24

    @Caleb Irri
    Bien sûr...

    Mais j’aimerai quelques précisions concernant les groupes de paroles interdit aux blancs, qui peut venir ?
    .
    Quand est-il des métis ?
    .
    A quel degré de métissage peut-on parler d’un blanc ou d’un noir ?

    Si j’ai seulement un de mes grands parents originaires d’Afrique, puis-je venir ?
    .
    Si j’ai seulement un de mes arrières grands parents originaires d’Afrique, suis-je considéré comme un blanc ?

    Et si m"appelle Michel et que j’ai les yeux bridés puis-je venir ?
    Attention je ne suis pas un asiatique, je suis atteint de trisomie 21, devenu un adulte parfaitement intégré, autonome, avec un travail et responsable de ma vie.
    mais victime de discrimination quand on me traite de mongol.

    Si je suis blond aux yeux bleus et que je m’appelle Mohamed, puis-je venir ?

    Et si je m’appelle David ?
    => Blond aux yeux bleus, juif et victime d’antisémitisme, puis-je venir ?
    .
    ..
    La question est de savoir qui est un blanc et qui ne l’est pas.
    .
    Le degré acceptable de métissage, pour être considéré comme faisant partie d’un groupe ou d’un autre, est une question épineuse.
    .
    Définition difficile, aux USA au temps de la ségrégation raciale, en Afrique du Sud au temps de l’Apartheid. Seul l’Allemagne Nazie avait trouvé une réponse simple :
    => Un de vos arrière grands parents était juif, vous étiez un juif invité à des groupes de paroles dans des camps de vacances plus ou moins bien chauffés.



  • BuSab 24 mars 23:09

    "Ce sont donc des groupes de paroles « réservés aux noirs » qui sont désormais dans le viseur : ce fait que j’imaginais jusqu’à maintenant comme plus ou moins banal (évoquer entre eux les discriminations dont ils font l’objet, comme le font de nombreux groupes de paroles féminins interdits aux hommes), est devenu en quelques jours la preuve d’un racisme anti-blancs inadmissible et qui menacerait, bien évidemment, toutes les valeurs républicaines de notre France ouverte et éclairée…

    « 

    .

    Imaginons la création d’un groupe de paroles de victimes du terrorisme en France...

    .

    Imaginons que ce groupe de paroles se déclare interdit aux musulmans, cela déclencherait immédiatement un tollé général, avec raison, car cela sous-entendrait que tout les musulmans sont des terroristes, ce qui n’est heureusement pas le cas. (pas d’amalgame !)

    .

    Créer un groupe de paroles de victimes de discriminations et de racismes interdit aux »blancs« , c’est alors sous-entendre que tout les blancs sont des racistes !

    Bonjour l’amalgame !

    .

    Donc non ! Créer des groupes de paroles »réservés aux noirs"...

    ce fait que vous imaginiez jusqu’à maintenant comme plus ou moins banal

    est tout sauf banale



  • BuSab 15 mars 17:41

    @ZenZoe
    Tout à fait.
    Mais je ne cherche pas à accabler cette mère, peut-être une victime de « l’interdit d’interdire » tellement à la mode chez ceux qui diabolisent les principes même de toutes sanctions et qu ne sont pas loin de considérer le mot « punition » comme un gros mot, voir, par la frustration qu’il provoque, comme d’une intolérable violence psychologique.
    .
    Alors que les affreux réactionnaires (dont je fait partie) pensent encore que la frustration est un moteur.



  • BuSab 15 mars 16:55

    Le témoignage de la maman du jeune assassin était très émouvant.

    .

    Mais il m’interroge sur un point..

    Quand la maman a appris, par le lycée, que son enfant avait utiliser Internet pour diffuser des images intimes de son ancienne petite copine, l’a-t-elle puni ?

    Lui a-t-elle, par exemple, supprimé l’usage de son portable et de son ordinateur pour 1 ou 2 mois ?

    .

    Quand on a 15 ans, l’accès à Internet n’est pas un dû, mais un privilège accordé par choix parental, une nouvelle liberté sous conditions.

    Pour un mineur, toute nouvelle liberté accorde des droits supplémentaires, mais aussi des devoirs et des engagements à respecter....

    .

    Si un mineur en abuse, alors cette liberté doit lui être temporairement supprimé, le temps que l’enfant mûrisse davantage.

    .

    On appelle cela une sanction pédagogique, car elle est lié au niveau de responsabilité qu’un enfant peut assumer dans un domaine précis de liberté qu’il n’a pas su respecter.

    .

    Si le jeune criminel n’avait plus eu accès à son portable et à son ordinateur, il aurait peut-être eu plus de difficultés à organiser son guet-apens.

    Visiblement, il les avait encore, et il avait même de l’agent de poche pour se payer un petit gueuleton après son crime odieux.

    Le témoignage de la maman du jeune assassin était très émouvant, mais a-t-elle pleinement compris et assumé ses devoirs de maman ?

    Savoir punir un gros nounours en fait quelque fois partie.



  • BuSab 14 mars 00:54

    Accoler Gauchisme à Islam« est un mauvais choix.

    .

     »Gauchiste« est un terme péjoratif qui peut être vu, par certains intellectuels de gauche, comme un titre de gloire.

    Être traiter de »gauchiste« est vu ainsi comme une attaque de la droite et de l’extrême droite. Si on est attaqué c’est qu’on dérange et ça devient alors la »preuve« qu’on est un valeureux résistant contre le fascisme.

    .

    Ainsi beaucoup d’intellectuels de gauche se solidarisent pour faire partie du »club des résistants« face aux lâches attaques de leur ministre de tutelle.

    .

     »Islamofascisme" est beaucoup plus approprié.

    Car ce terme n’attaque plus ces gens sur leurs opinions, mais sur leur méthodes :

    .

    Désigner, intimider, menacer, isoler, ostraciser, bâillonner, disqualifier, interdire, terroriser puis finalement chasser tous ceux qu ont le malheur de ne pas penser comme eux., telles sont les méthodes de ces petits nazillons.

    Donnez un avis divergent, et on vous disqualifiera comme réactionnaire rétrograde.

    Contestez et c’est des soupçons d’islamophobie seront murmurer dans votre dos.

    Démontrez vos argument et on vous accusera de harcèlements et d’intolérances.

    Et si vous ne faites pas rapidement votre auto-critique repentante vous serez désigné comme un incurable fasciste islamophobe.

    Ces méthodes ont eu cours dans tous les régimes et idéologies totalitaires.

    Parlez de méthodes fascistes obligera ces intellectuels de gauche à retirer leur oeillères et à se rendre compte qu’ils défendent et soutiennent des idéologies encore plus dangereuses que celles qu’ils prétendent combattre.

    .

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité