• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

BuSab

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 29 0
1 mois 0 9 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • BuSab 13 décembre 12:02

    @SamAgora95
    Mes chiffres ne sont délirants, il provienne directement du Ministère de l’Intérieur.
    La communauté en question n’est pas nommé, car c’est interdit en France.



  • BuSab 13 décembre 00:15

    @SamAgora95
    Il y a une communauté religieuse qui représente peu ou prou entre 8 et 12 % de la population. Il y a aussi 70 à 80 % des crimes et délits qui sont commis par des personnes qui se déclarent issus de cette communauté.
    D’autres communautés tout autant défavorisé socialement n’ont pas un tel taux de criminels en leur sein.
    Il doit être donc possible de s’interroger sur un possible un lien entre la culture religieuse de cette communauté, et son rapport avec la délinquance sans être immédiatement taxé de raciste ou de pseudophobe... non ?



  • BuSab 13 décembre 00:03

    @Pere Plexe
    Il est vrai que la double nationalité n’est pas reconnu en France.
    (La France se contente de ne pas reconnaître la deuxième nationalité ou de n’en pas tenir compte lorsque la personne se trouve sur son territoire.)

    Mais à partir du moment ou un individu possède deux passeports de pays différents, deux cartes d’électeurs lui permettant de voter dans deux pays différents, que ses parents ont la nationalité d’un pays qui pratique automatiquement le droit du sang, alors sa double nationalité n’est pas difficile à déterminer.

    Quand à dire que cela est impossible au regard des lois internationales...Ce n’est pas vrai !

    Par exemple, la Belgique, le Japon (et jusqu’en 2014 en Allemagne), interdisent la double nationalité, et cela sans que ces pays soient bannis de la communauté internationale.

    Le but n’est pas de déchoir (et de créer des apatrides), mais de demander à certains, qui ont le derrière entre deux chaises, de choisir clairement dans quel pays ils veulent exercer leur droit de citoyen.



  • BuSab 12 décembre 18:16

    @Désintox
    Si la France le fait le premier, c’est l’autre pays qui se rendra coupable de ne pas respecter la convention de NY (c’est à celui qui dégaine le premier).

    Ce n’est pas à la France de se laisser influencer au prétexte que peut-être, hypothétiquement, il serait possible que...



  • BuSab 12 décembre 16:59

    La Justice ne peut pas agir contre des gens au prétexte d’une décision administrative qui a décider de les surveiller. (Fichier S)

    Par contre, il est possible de faire ce que beaucoup d’autres démocratie font :

    Expulsion automatique de tout étranger condamné à une peine de prison.

    Un juge peut en surseoir l’exécution , mais doit motiver sa décision.

    Suppression automatique de la Nationalité Française à tout Binationaux condamné à une peine de prison.

    La Nationalité Française ne pourra être à nouveau demander avant qu’une période minimal égale à deux fois la durée des peines de prison cumulées ne se soit écoulé.

    Deux mesures simples, qui permettront de séparer le bon grain de l’ivraie

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès