• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Charles Bwele

Charles Bwele

Consultant TI/télécom, designer multimédia, rédacteur du blog Électrosphère. Co-fondateur et administrateur de AllianceGeostrategique.org, webzine de géopolitique, de défense et de sécurité.

Tableau de bord

  • Premier article le 07/07/2006
  • Modérateur depuis le 19/02/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 84 626 3028
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Charles Bwele Charles Bwele 25 juin 2007 15:39

    Hi Magalie !

    Remarquable article. Notamment le passage sur la fonction sociale du téléphone portable. Une tendance qui se renforcera avec le très prochain cashphone.

    Cashphone. Kézaco ? http://www.AgoraVox.fr/article.php3?id_article=26192

    Suis sûr que tu apprécieras. Amicalement.



  • Charles Bwele Charles Bwele 25 juin 2007 14:34

    @ l’Enfoiré ! Comment va ?

    En effet, le cashphone est une évolution, une osmose du mobile et de la carte bancaire. Seul l’aspect bigbrothérien de cette technologie me dérange énormément, autrement le côté pratique me convient tout à fait. D’autant plus que les protocoles de sécurité du cashphone sont bcp plus poussés que ceux de la carte bancaire.

    Forcing des achats + dégrèvement salarial dès réception, n’est pas ce déjà largement en place smiley

    Mais le plus marrant à mes yeux, c’est le fait que beaucoup râleront contre la cashphonie comme d’autres ont râlé contre la téléphonie mobile. Puis, un jour, la grosse artillerie promotionnelle pilonnera quasiment toutes les poches de résistance durant quelque fête de fin d’année - comme le firent les opérateurs européens de téléphonie mobile vers Noël 1998 puis 1999 - généralisant la technologie en quelques mois...

    Ordre Marchand, quand tu nous tiens...parce que nous le voulons bien ! smiley

    Cordialement



  • Charles Bwele Charles Bwele 25 juin 2007 12:17

    Hi !

    Je tiens à signaler à tous les intervenants que l’Afrique ne se limite pas qu’au Darfour ou au Rwanda. Ce continent compte bien une cinquantaine de pays, avec de sacrées différences en termes de niveaux et mode de vie, d’infrastructures,de situations économiques, etc . Tout comme la Finlande est très différente du Portugal, de la République Tchèque et de la Turquie (?) en Europe...

    De très nombreuses populations africaines vivent normalement, s’achètent des maisons, des voitures, changent leurs téléphones portables, font leurs courses dans des marchés et supermarchés, correspondent avec leurs proches par emails, et ont aussi leurs soucis quotidiens. Et c’est le cas en Namibie, au Cameroun, au Sénégal, au Kenya, en Gambie, au Mozambique, au Bénin, et j’en passe.

    Malheureusement,la normalité de la vie et de l’économie africaine ne fait pas vendre de papier et ne produit guère d’images choc. Vive le monolithisme médiatique et cognitif ! smiley

    Amicalement



  • Charles Bwele Charles Bwele 25 juin 2007 11:37

    Hi DW !

    Comment va, Blue Boy ?



  • Charles Bwele Charles Bwele 5 juin 2007 10:42

    L’immense succès du X tient probablement à une combinaison de facteurs.

    D’abord, qu’on soit choqué ou non, le X semble déclencher de sacrées pulsions de plaisir. Ce que nous savons tous, mais omettons trop souvent de mentionner, y compris dans cette page. Ensuite, y a une offre porno/cyberporno de plus en plus pléthorique qui suscite puis comble la demande, et fait jaillir d’autres fantasmes...Et la boucle est bouclée...

    Dans des sociétés vieillissantes et très exigeantes tous azimuts - faut pas être petit,maigre, gros, moche, fumeur, buveur, chômeur, gagne-petit, etc - ou de surcroît le célibatet le divorce croient constamment, avec les difficultés inhérentes de communiquer et de séduire, il est clair que tout cela génère d’immenses solitudes et donc d’immenses frustrations tant affectives que sexuelles...sur lesquelles le X surfe admirablement.

    Quant à l’exposition de plus en plus massive et précoce des plus jeunes à la pornographie,elle tient aussi à maints facteurs : des parents absents et/ou souvent suroccupés, très souvent séparés, et des enfants abandonnés mains de leurs éducateurs de substitution : la publicité, la TV, les jeux vidéos, le Net, l’instinct grégaire, etc...Chacun des éléments pris séparément n’est guère la cause du problème (contrairement à ce qu’on entend trop souvent !)...Mais agrégés dans un vide relationnel croissant et un cadre familial éclaté, ils composent le problème : celui d’un individu et d’une jeunesse seuls face la cyberponographie.

    Quelle époque épique !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité