• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Christian

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 476 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Christian 23 avril 07:39

    @titi
    L’internement des « Bourbakis » est un fait bien connu en Suisse, il existe d’ailleurs à ce sujet une grande fresque montrant cette troupe, à Lucerne :
    https://www.bourbakipanorama.ch/

    Ce qui l’est moins c’est que cette armée avait remporté un victoire sur les Allemands ainsi que vous le dévoilez...
    Beaucoup de ces internés sont restés en Suisse, d’ailleurs l’arrière grand-père d’un ami d’enfance était l’un d’eux.

    Et en effet ce scénario se répéta en été 40 avec l’internement de l’armée du général Daille prise en étau par Guderian. Il y avait quelque 20 000 Polonais qui restèrent internés en Suisse durant toute la guerre tandis que les Français purent rentrer chez eux....
    http://memoire.denosperes.free.fr/InternementEnSuisse.php



  • Christian 27 mars 09:05

    Il y a un but quelque part, celui de tout faire afin que n’apparaisse plus des tronches à la Coluche, pour cela toute la machine s’active avec l’aide de, des :

    médias

    de l’enseignement

    C’est facile à comprendre qu’un Coluche a mille fois plus de pouvoir que n’importe quelle manif. Il faudrait donc en premier que les étudiants comprennent qu’ils doivent acquérir une tronche dans le bon sens du terme, càd une personnalité capable aussi de contrer quelques profs.

    Eh bien la recette est archi simple :

    1. bouclez votre tv définitivement
    2. écoutez la radio de façon restrictive et critique
    3. écoutez de la musique
    4. lisez : donc allez dans les bibliothèques ou faites comme moi achetez vous une liseuse et téléchargez des livres, les possibilités sont immenses.

    Après vous vous sentirez beaucoup mieux.

    Le deuxième boulot, le plus dur, celui de gérer les smartphone chez les enfants et ado, et je crains que la seule façon d’y arriver relève de la dictature..mais parfois aux grands maux les gros remèdes...



  • Christian 15 janvier 13:36

    La question va bien au-delà. Personne, croyant ou athée n’est en mesure de comprendre, selon notre logique et notre niveau de connaissances, le concept même de l’existence de la matière puis de la vie. Ce n’est pas parce que l’on croit en Dieu que l’on est en mesure d’expliquer scientifiquement la création. Un athée qui demande la preuve de l’existence de Dieu n’est pas plus en mesure de donner la moindre preuve ou disons connaissance du comment tout cela a commencé...Même l’existence du néant est impossible à définir et à démontrer, personne ne l’a vécue.



  • Christian 15 janvier 08:21

    La question toute simple est de comprendre qu’il ne peut y avoir création sans créateur et cela quel que soit le domaine. Alors dire que les croyants auraient inventé Dieu est une aberration, la création n’invente pas le créateur. Alors bien sûr on peut être consciemment ou non en relation avec le créateur, il y a certainement des athées qui sont en relation avec le créateur mais qui sont comme le poisson dans l’eau qui ignore l’existence d’un autre milieu. Mais telle ou telle action peut d’un coup nous couper de cette relation et il y a des conséquences.



  • Christian 3 janvier 18:46

    Dommage que les discussions intéressantes sur AV ont une durée de vie si courte, tant pis.

    Je vais par un exemple vous démontrer la dangerosité de l’anti complotisme que je qualifie de conformisme, càd le fait d’accepter sans réfléchir les pensées, voire les ordres émanant soit directement des autorités soit d’institutions directement liées, universités ou radio/tv publiques.

    Attention l’exemple que je vais montrer n’est pas là pour contester des faits établis concernant l’histoire de la Suisse pendant la SGm.

    Donc voilà de quoi il s’agit.

    On sait que dans les années 90, suite à l’affaire dite des fonds juifs en déshérences toute l’histoire de la Suisse pendant la SGm a été revue..

    Lors de cette révision de notre histoire il s’agissait de démontrer de façon irréfutable que les autorités suisses, armée et politique étaient de connivence avec les nazis. Cependant la réalité démontrait le contraire, à savoir que lorsque les politiques négociaient l’approvisionnement...avec les échanges que l’on connait : ventes d’armes et achat d’or, les autorités militaires, elles s’étaient rangées du côté des Alliés et des Résistances avec d’importants appuis financiers et logistiques.

    Bien entendu les révisionnistes (pas dans le sens de l’Holocauste, évidemment) n’ont parlé que du commerce avec l’Allemagne et pas un mot du rôle de l’armée. Mais cela ne suffisait pas à rendre la Suisse pro nazie, il fallait montrer un fait bien plus sensible. C’est ainsi que fût inventé le mensonge des trains de déportés Juifs à travers la Suisse. L’origine de ce mensonge provient d’un film produit par la TV suisse allemande et la BBC : Nazi gold. Donc d’un organe dépendant de l’État, de l’officialité. Comment ce mensonge a-t-il été diffusé ?...L’auteur du film décrit un train en gare de Zurich, gare en cul de sac...avec des Juifs à qui ont donnait de la soupe...manifestement cet auteur de film n’a jamais su qu’il y eut environ 28000 Juifs accueillis en Suisse pendant la guerre et que forcément il y eut de tels convois en arrêt dans certaines gares. Ainsi j’ai entendu Ziegler, alors professeur de sociologie à l’université de Genève et interrogé à ce sujet à la radio suisse romande, répondre que cela était tout à fait possible. Donc voilà également un représentant de l’officialité, puisque nommé dans une université d’État, déclarer, sans strictement aucune recherche, que oui, des trains de déportés juifs avaient probablement traversé la Suisse.

    A partir de là, donc d’un mensonge quasi officiel, les Suisses y ont cru, sans même essayer de comprendre l’incongruité qu’il était pour les nazis de faire passer de tels convois par la Suisse alors qu’autant la France que l’Italie avaient soit du côté de la France une frontière avec l’Allemagne soit pour l’Italie avec l’Autriche avec le Brenner.

    Bien évidemment tous les rapports commandés, tant du côté français et italiens que du côté suisses ont montré l’absence de tels convois.

    Pensez-vous que cela ait suffi ? Pas du tout. Sur le site du journal Le Matin, il y a quelques années, un intervenant, sûr de lui, mentionnait un convois de déportés Juifs...en gare de Montreux ! Donc vous imaginez, un convoi de déportés en gare de Montreux, déjà se pose la question pourquoi alors les dits déportés ne s’échappent pas ? Et depuis Montreux on va où ? Ah oui il y a le petit train MOB, Montreux-Oberland Bernois.

     A partir d’un fait bien réel on constate que le bon peuple gobe tout et n’importe quoi, pourvu que cela provienne d’un organe de l’État. Et je peux vous assurer qu’aujourd’hui encore beaucoup de Suisses croient que des trains de déportés juifs avaient traversé la Suisse. Donc le complotisme est hyper utile dans le sens de ne pas gober tout crû les vérités officielles.

    Le mieux finalement est dans la juste mesure, s’il existe du côté des complotistes des tendances aussi à croire n’importe quoi sans preuves ( je ne parle pas de la terre plate...) et s’il existe du côté des conformistes aussi à croire n’importe quoi du côté officiel, peut-être serait-il bien d’un côté comme de l’autre de se pencher....sur les preuves.

     

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité