• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Ciriaco

Ciriaco

L'époque, c'est l'histoire du feu de bois. Vital et donné à tous pendant 3 millions d'années avant que ce soit d'autres qui coupent le bois et que les ennuis commencent.
Je suis un homme de feu de bois et je n'aime pas qu'on me le coupe.

Tableau de bord

  • Premier article le 22/09/2012
  • Modérateur depuis le 26/01/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 13 410 295
1 mois 1 57 17
5 jours 0 21 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 165 138 27
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Ciriaco Ciriaco 17 janvier 11:22

    Il y a beaucoup plus d’humanité dans un bistrot de gueules tordues que dans ces endroits de consommation de masse où l’esthétique, le parfum et l’architecture s’imposent aussi vulgairement que le cravaté qui les a conçus, et qui d’ailleurs n’y mettra jamais un pied.


    Ce petit peuple, il n’a plus aucune confiance dans la donne politique : et c’est lui le plus au courant des faits sociaux, comme un rat de la souricière. Juste au-dessus, vous trouverez une classe qui préfère Wauquiez et ses idées novatrices, genre du pétrole moins chère et des grilles de loto avec moins de cases, sauf pour les arabes. Cette classe moyenne là me casse profondément les couilles, à planer sans conscience du fait qu’elle soit aussi pommée que mouton. Les gueules brisées ont au moins le mérite d’avoir la fibre révolutionnaire face à ce qu’elles vivent.

    Quant à la position de Mr Mélenchon, vous avez raison, jetez-le, vous verrez ce qui reste (la reconnaissance de la souveraineté populaire par les ultra-libéraux - quelle naïveté !).


  • Ciriaco Ciriaco 16 janvier 21:04

    @Djam
    Comme leurs idoles sont morts, donnez-leur un totem technologique et ils s’extasieront !



  • Ciriaco Ciriaco 16 janvier 20:49

    @pemile
    Les réseaux neuronaux sont architecturés différemment selon le type d’analyse voulu bien sûr, rien de magique.


    Je n’étais pas sûr mais après recherche les réseaux de neurones non supervisés sont bien aussi équivalents à des méthodes statistiques (équivalence avec l’analyse linéaire discriminante, une démonstration qui date de... 1940).

    Ce qui me débecte dans cette histoire c’est la construction d’un mythe qui se base sur l’ignorance. On est bien au siècle de la bêtise pour inspirer un essentialisme à partir d’équivalences statistiques.




  • Ciriaco Ciriaco 16 janvier 16:31

    Je vais vous aider pour la réponse : on ne remet pas en question les structures fondamentales du pouvoir, les gros lards des éditos donnent à la plèbe ce qu’ils attendent : easy-eating et tiroir-caisse !



  • Ciriaco Ciriaco 16 janvier 16:18

    Une question : à quoi sert cette tribune du Monde ? Quel progrès permet de faire ce débat à part rétablir en loucedé l’ordre social précieusement mis en lumière par le travail théorique des intellectuelles intéressées par ce sujet ?


    A quand une tribune du monde sur les structures sociales patriarcales (noyaux archétypales du sacré, du territoire et du pouvoir) qu’hommes comme femmes subissent ?
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès