• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

dohc

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 92 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • dohc 21 juillet 2014 13:11


    Airbus Group est devenu une société néerlandaise pour bénéficier des avantages fiscaux accordés par ce pays pour aspirer les ressources de ses voisins et autres.

    Airbus Group compte 46+ filiales dans les paradis fiscaux.



  • dohc 21 juillet 2014 10:26

    Airbus vient de reprendre son nom, celui que lui avaient donné les initiateurs du projet, l’état français du temps ou une vision à long terme était possible ainsi qu’une volonté politique, et les contribuables français.
    L’Europe n’est pas le créateur du projet.
    Rendons à la France la paternité d’Airbus.
    Et de toutes façons, certains avions sont assemblés en Chine et dans 10 ans Airbus ne se battra plus contre Boeing, mais contre ses clones chinois moins chers, la Chine aura acquis en quelques années l’équivalent des dizaines d’années d’ingeniérie de nos cerveaux, il suffira de finir la délocalisation de la production, l’évasion financière, pour garder un joli siège « social » tout beau tout neuf pour satisfaire les actionnaires, et l’auteur de cet article.



  • dohc 7 juillet 2014 13:05

    Si on va jusqu’au bout du raisonnement :
    On prend des rafiots d’occase, on y met des marins affamés des ex-colonies, on réduit la maintenance au minimum, on enrobe le tout avec la fraude multiple ordinaire (condition de travail, taxes, anonymat...)...

    Le prix du billet diminue (pas tant que ça, d’ailleurs, faudrait pas rogner les marges), le gogo libéral (celui qui pense que sa place va lui être gardée au chaud) se réjouit, la concurrence a du bon...

    Et puis un jour le bateau coule, et cela fera 2 lignes en page intérieure d’un journal Thaïlandais...



  • dohc 3 juillet 2014 19:37

    Doivent bien se marrer à la BNP (au CA pour être précis...).

    Hilares ils sabrent le champagne, soulagés de ne devoir que la moitié de ce qu’ils auraient dû prendre pour ce niveau de fraude... une somme parfaitement gérable, au besoin en la compensant sur l’économie, les entreprises, les particuliers, une goutte d’eau dans les 100, 200 ? filiales du machin dans les paradis fiscaux. L’action monte, les dividendes seront assurés, personne ne va en prison, que du bonheur...

    Mais en plus ils reçoivent le soutien des neuneus, au FN, au FDG, sur Avox, tous drapés dans les couleurs de la France éternelle, indignés que les prédateurs américains soient ....euh... des prédateurs...

    Les financiers de la BNP, et des autres, contournent quotidiennement les législations, la fraude est devenue la gestion courante des affaires, la plus grande opacité sur la réalité des engagements et des échanges est organisée avec le soutien des pouvoirs politiques et des médias qui font semblant de ne rien voir.

    Et donc le indignés, ceux qui veulent changer les choses, les « adversaires de la finance » se rangent comme un seul homme derrière les banksters, juste parce qu’ils sont français et la justice américaine.

    Rien par contre contre les agissements de GS en Europe, qui peut planifier des fraudes à grande echelle (et jouer au casino en initiés...), pire, les dirigeants non seulement n’ont pas à craindre la justice européenne (on ne rit pas svp...) , mais on les nomme aux postes clé.

    Alors que la BNP soit la France, il n’y a que les benêts cités plus haut qui le croient, ces banques sont des anomalies économiques, des difformités génétiquement modifiées qui dégénèrent leur environnement.

    Plutôt que de chouiner sur les méchants américains, la question devrait être : « peut-on tolérer en démocratie une puissance économique privée qui pèse autant que le PIB du pays ? »

    A l’époque du CNR, les américains, justement, démantelaient leurs empires devenus trop puissants et dangereux pour les pays.



  • dohc 1er juillet 2014 13:43

    Maaiiis non...

    Le montant de l’amende est largement inférieur au volume de la fraude. Fraude assumée, avouée et réalisée en toute connaissance de cause...
    Simplement les banksters partent du principe qu’ils sont au dessus des lois, to big to be annoyed by anything, ben zut alors les amerloques sont des prédateurs...

    Alors donc la BNP va taxer ses clients pour conserver le niveau de bonanza de ses actionnaires et membres du CA. Mais aucun de ceux qui ont pris les décisions illégales ne sera inquiété, ni même nommé.

    La BNP n’est pas la France mais la BNP pèse l’équivalent du PIB de la France, la BNP est une menace gigantesque pour le peuple des gens qui vivent en France, la seule option cohérente avec la notion de « futur » serait d’atomiser façon puzzle cette difformité pour laisser les petits bouts face à leurs erreurs.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité