• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Eléonore de Vulpillières

Eléonore de Vulpillières

Etudiante en lettres, je suis intéressée par le monde francophone et la langue française, la "construction" européenne, l'actualité en Israël, en Palestine, et en Chine.

Tableau de bord

  • Premier article le 05/07/2013
  • Modérateur depuis le 31/12/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 1 328
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • Eléonore de Vulpillières Eléonore de Vulpillières 6 juillet 2013 02:27

    La Chine n’a pas tendance a systématiquement imposer aux autres Etats ses normes, ses droits de l’Homme, sa « démocratie », son mode de pensée, sa culture. Elle n’a pas de vocation à montrer aux autres la voie à suivre, le Bien, le Beau, le Juste, ni ne prétend détenir la vérité. La Chine ne poursuit pas une guerre « contre le terrorisme », elle ne désigne pas un "Axe du Mal". Le président chinois ne prononce pas de phrases telles que "ou bien vous êtes avec nous, ou bien vous êtes contre nous" (contrairement à G. W. Bush), témoignant d’une vision du monde manichéenne.

    La Chine s’implante depuis une trentaine d’années par le marché, par l’implantation d’Instituts Confucius pour diffuser sa langue mais elle ne donne de leçons de morale à personne. Elle ne désigne pas les régimes à abattre. Evidemment il n’y a aucune naïveté de ma part quant à la façon que la Chine a de vouloir inonder le marché mondial de ses produits (exemple des panneaux solaires, et démonstration de la faiblesse du système autoblocant qu’est l’UE), mais je lui sais gré de ne pas s’ériger en chantre de la démocratie, en détenteur absolu de la voie à adopter. Et mon pays ne vit pas sous influence chinoise, mais bien dans la sphère d’influence étasunienne, par conséquent, veuillez bien m’excuser de pointer du doigt une domination encombrante et effective plutôt que d’une autre qui n’existe pas.

    Vous devriez étudier plus précisément l’histoire de Chine. C’est un Empire qui vivait reclus sur ses frontières (avec des luttes internes, les Royaumes combattants, de multiples guerres entre ethnies, Han et Mandchous par exemple), qui a longtemps subi l’ingérence européenne (guerres de l’Opium, occupation britannique à Hong-Kong, portugaise à Macao...), sans chercher à conquérir le monde et à s’étendre comme l’ont fait les Européens. La mentalité chinoise diffère radicalement de celle des Européens, et de celle des Etasuniens, ne vous en déplaise.

    Ensuite, New York a plusieurs symboles, la statue de la Liberté, française et maçonnique, en est effectivement un fort. Mais il n’est pas le seul.

    Enfin, attendre un article sur l’URSS est cocasse. Je ne combats pas des causes perdues. Il ne vous aura pas échappé que l’URSS est morte depuis 22 ans, précisément parce qu’elle n’a pas fait le poids face à la superpuissance étasunienne. De deux géants, l’un a triomphé sur l’autre, parce que sa stratégie était supérieure, plus habile, bien plus maline que l’autre.







Palmarès