• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

eratosthène

Normalien. Je suis plutôt intéressé par la politique et l'économie. J'écris aussi quelque nouvelles littéraires.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 26/10/2009
  • Modérateur depuis le 02/11/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 317 687
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 159 65 94
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • eratosthène 28 août 2012 19:45

    Alors pourquoi l’URSS n’a pas avancé vos arguments ?
    Vos arguments complotistes ont déjà été débunkés mille fois :
    http://rezonances.blog.lemonde.fr/2012/08/27/apres-la-mort-de-neil-armstrong-le-retour-des-complotistes-de-mauvaise-lune/



  • eratosthène 1er juin 2012 19:45

    Tu reprends mot pour mot les arguments de Faurisson et l’argument a déjà été débunké :
    "En 1968, Olga Wormser-Migot, commettait cependant un jugement aussi catégorique que faux et, non argumenté, dans son étude sur Le système concentrationnaire nazi (1933-1945), Presses Universitaires de France, 1968. Cette étude portait explicitement et spécifiquement sur le système concentrationnaire (p. 9) et excluait l’étude du génocide des Juifs (p. 10) et des centres d’extermination évoqués très rapidement. Dans cet ouvrage, par ailleurs fondamental, de plus de 650 pages, Olga Wormser-Migot expédie en 4 pages ce qu’elle nomme « Le problème des chambres à gaz », pour contester celles de Ravensbrück, Mauthausen, Oranienburg (p. 541-544). Cet « accident » historiographique a bien évidemment été récupéré par les négationnistes, notamment par Faurisson dans le passage cité. Mais il est totalement isolé. L’histoire des chambres à gaz de ces camps est aujourd’hui bien connue. Voir notamment Eugen Kogon, Herrmann Langbein, Adalbert Rückerl, Les chambres à gaz secret d’État, Seuil, Points Histoire, 1987. On signalera également que Serge Choumoff devait, dès 1969, souligner les graves lacunes méthodologiques de Olga Wormser-Migot dans son traitement des chambres à gaz des camps de concentration dans un article où, hélas, il jetait le bébé avec l’eau du bain en assassinant la thèse de Olga Wormser-Migot dans son ensemble, un jugement très injustement radical (Serge Choumoff, « Le camp de Mauthausen », Le Monde, 7 juin 1969, p. VI)."
    source : http://www.phdn.org/negation/faurisson/chambrescamps.html



  • eratosthène 1er juin 2012 14:31

    Tu t’efforces à démonter des choses que je n’ai jamais dit.

    Déjà pour l’IDH, je ne sais pas pourquoi tu t’acharnes alors que je t’ai donné les derniers chiffres de l’ONU, qui est l’organisme qui produit l’indice au cas où tu n’as pas compris.
    http://hdr.undp.org/fr/statistiques/idhi/
    En plus, tu remarqueras que c’est même ajusté par rapport au coefficient de gini pour éviter les critiques liées aux inégalités.

    "Pour l’IDH j’ai pris les chiffres de 2000 pour te montrer que non, l’évolution de la Suède par rapport aux champions de la zone euro ne correspondait pas à un rattrapage"
    1. Personne n’a dit que la Suède était en rattrapage.
    2. L’euro est arrivé en 1999, il n’y a aucun intérêt à prendre les chiffres de 2000.

    Je n’ai jamais dit que ton calcul était faux, j’ai dit que tu t’embêtais à calculer des chiffres déjà calculés et que tu n’avais pas compris que la croissance n’est pas un but mais un moyen.
    On veut de la croissance pour créer de l’emploi et des revenus. Enfin, j’ai dit que l’Autriche, les Pays-Bas et l’Allemagne étaient les pays qui s’en sortaient le mieux de la crise (2008 à aujourd’hui) pas ceux qui avaient la plus grande croissance sur 2000-2010.
    Sauf que sur l’emploi, regarde les derniers chiffres, ce sont bien l’Autriche, les Pays-Bas et l’Allemagne qui ont le taux de chômage le plus faible.
    De plus, quand je t’avance trois pays qui réussissent, tu ne me trouves que la Suède en contre-exemple. Et ce pays n’a même pas fait reposer sa réussite sur le taux de change dévalué.
    Le taux de change euro-couronne suédoise est le même qu’en 2007 avant la crise.
    Et quand on parle de la compétitivité suédoise, on met en avant la compétitivité-prix et non hors-prix :
    http://quoi.info/actualite-economie/2011/12/27/croissance-quelle-est-la-potion-magique-des-suedois-1114775/



  • eratosthène 1er juin 2012 09:44

    Il a un site de campagne votez94harel.org, tu verras qu’il est soutenu par un certain Jean-Arthuis et qu’il est conseiller municipal à Villejuif.



  • eratosthène 1er juin 2012 09:34

    Lis l’article et tu sauras.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès