• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Eric Donfu

Eric Donfu

Sociologue, président de D.R.S Dialogues et Relations Sociales, un atelier d’études sur les transformations de la société contemporaine, chargé d’enseignement en sociologie de l’opinion à l’université de Paris VII.
Ancien élu de la Ville du Havre (Seine Maritime) Président du festival XYZ... du mot et du son nouveau. Auteur notamment de La Leçon de Condorcet, une conception oubliée de l’instruction pour tous nécessaire à une République - Avec Joffre Dumazedier - L’Harmattan, Paris, 1994, de Oh mamie boom La métamorphose des femmes de plus de 50 ans, Jacob-Duvernet, Paris, 2007 et de Ces jolies filles de mai, 68, la révolution des femmes, Jacob Duvernet, Paris, 2008 et I love ma grand-mère aux éditions Prisma, Paris, 2011.

Tableau de bord

  • Premier article le 22/01/2008
  • Modérateur depuis le 05/06/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 64 88 1093
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 37 27 10
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Eric Donfu Eric Donfu 4 novembre 2009 10:44

    SAMEDI 1er NOVEMBRE 2009 : MORT DE CLAUDE LEVI-STRAUSS


    La nouvelle de sa mort n’est connue qu’aujourd’hui, alors qu’il s’apprétait à fêter ses 101 ans. Les hommages se succèdent. Une page se tourne, elle était en réalité déjà tournée depuis longtemps. Presque aveugle, Claude Levi-Strauss survivait. il a atteint, de son vivant, un hommage exceptionnel, rendu à l’occasion de son centenaire.
    J’avoue que je préfère m’en tenir à ce papier, écrit à cette occasion, plutôt que de me livrer à une nécrologie...
    Merci, Claude Levi-Strauss

    Eric Donfu


  • Eric Donfu Eric Donfu 28 août 2009 17:32

    Je viens de recevoir un courrier du cabinet du maire de Paris, daté du 21 aout 2009 en réponse à mon intervention. Comme je m’y étais engagé, je vous le communique : 


    (...) Bertrand Delanoe, sensible à l’émotion suscité par cet abattage, m’a chargé de vous apporter les élements de réponse nécessaires.

    Sachez d’abord que le Ville de Paris est l’une des capitales les plus boisées d’Europe et que l’importance du patrimoine existant (484 000 arbres) impose des travaux d’entretien considérables pour assurer sa préservation. En matière d’abres d’alignement situés sur les voies publiques, la Ville de Paris a ainsi planté en sept ans (2001 - 2008) l’équivalent de ce qui a été planté auparavant en 40 ans, soit plus de 6 400 arbres. D’abord exclusivement plantés sur les grandes artères, ces arbres trouvent désormais leur place dans les petites rues.

    L’abattage d’un arbre a toujours des causes précises : il peut être mort, malade et dangereux pour le public ou encore potentiellement contagieux pour d’autres arbres. S’il arrive exceptionnellement que des arbres soient coupés dans le cadre de projets d’aménagement urbain destinés à améliorer le cadre de vie des Parisiens, ils sont systématiquement remplacés et replantés en plus grand nombre dans des emplacements spécifiques.

    Concernant le saule pleureur dont le feuillage magestueux tombait le long du quai de l’Ile de la Cité pesque jusqu’à la Seine, il s’agit d’un abattage d’urgence fait pour des raisons de sécurité. Le 29 juin dernier, le service de l’Arbre et des Bois (SAB) a été informé que l’arbre s’était cassé et qu’il était tombé en partie dans la Seine. La partie restante très fragilisée présentait une pourriture importante au niveau de la cassure. Cet arbre étant irrécupérable, et comme il menaçait de tomber dans la rue à tout moment, la décision a été malheureusement prise de finir de le démonter afin de préserver la sécurité des usagers. Néanmoins, un autre saule pleureur devrait prochainement être planté pour le remplacer.

    En espérant que ces élements d’explication sauront satisfaire votre légitime interrogation et regrettant comme vous la perte de ce magnifique saule, je vous prie de croire (...)


  • Eric Donfu Eric Donfu 15 juillet 2009 20:48

    IMPORTANT : COMMUNIQUE DE LA MAIRIE DE PARIS

     

    COMMUNIQUE DE PRESSE DE MME Dominique BERTINOTTI MAIRE (PS) DU 4E ARRONDISSEMENT DE PARIS, CONSEILLERE DE PARIS

     

    Paris, le 15 juil. 09 ; La sécurité des personnes avant tout

     

     Face à la polémique concernant l’abattage d’urgence du saule pleureur du square de l’Ile de France (4ème arr.), je tiens à exprimer ma solidarité dans la décision prise par les fonctionnaires de la Ville de Paris appartenant à la Division Est du Service de l’arbre et des bois, soucieux de concilier développement des arbres et sécurisation de l’espace public.

     

    Le 29 juin dernier, une branche s’est fracturée et est tombée dans la Seine fragilisant encore plus cet arbre centenaire, déjà atteint par la tempête de 1999. La pourriture du tronc de l’arbre est telle qu’aucune mesure de sauvegarde du saule pleureur (cerclage, etc) n’a pu être envisagée. Irrécupérable, il menaçait de tomber dans la rue à tout moment.

     

    Ce lieu très fréquenté exige que la sécurité des passants soit l’impérative priorité même si nous sommes tous d’accord pour regretter qu’aujourd’hui un élément paysager fort va manquer à la beauté du site.

     

    C’est pourquoi, un nouveau saule pleureur sera planté en cet endroit afin de redonner à ce lieu patrimonial toute sa majesté.



  • Eric Donfu Eric Donfu 14 juillet 2009 11:49

    Il ne s’agit pasde juger.
    Dans tous les cas, l’hommage rendu à cet « arbre-personnalité » me semble juste et révélateur. Même s’il était en fin de vie, cet arbre avait sa place dans le coeur des parisiens. Le problème est qu’il semblait en pleine forme...
    Pour les raisons ,et les responsabilités, j’ai donc envoyé un mail au maire de Paris avant de publier cet article. Je vous communiquerai bien sûr sa réponse éventuelle. Et comment ne pas partager votre avis sur le déficit de communication de ses services.
    Cordialement.



  • Eric Donfu Eric Donfu 14 juillet 2009 11:16

    Aujourd’hui, personne ne le sachant, (et non savant.. )
    Pardon.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité