• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

franc

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2076 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • franc 15 août 2011 16:42

    quant à la trinité :


    selon la dialectique de la théorie formelle ,on peut mettre n’importe quoi comme axiome et à partir de ces axiomes développer la théorie par inférence s’il existe un axiome d’inférence ,bien sûr c’est celle qui est la plus rationnelle et la plus productive en connaissances par les propositions ou théorèmes qui sont inférés ou déduits,qui est la meilleure théorie ,la théorie peut être nulle si les axiomes sont complètement insensés et donc improductifs en soi


    donc d’après la théorie formelle ,je pose comme axiomes ,l’axiome de l’Etre,l’axiome de l’Activité , l’axiome de la Raison et l’axiome de l’Absolu --------------------------------------------------------ces axiomes ne sont pas insensés et ne tombent pas du ciel ,on peut en apercevoir dans le monde physique ou intellectuel

    les axiomes de l’être ,de l’activité et de la raison semblent évidents -----------------------------mais l’axiome de l’absolu peut -être appréhendé de la manière suivante 
    d’abord par le côté sensible du beau et de l’ordre supérieur de la perfection ,et intellectuel par l’intuition de l’infini (mathématique ),------------------------------------ on peut avoir l’idée de l’absolu par la puissance de création ex-nihilo ,ainsi un être est divin parce qu’il possède une puissance d’intensité absolu qui lui permet de créer à partir de rien ,et on peut appréhender et induire cette puissance absolue de création ex-nihilo de la manière suivante :-----------------------------suposons une force capable de diviser la matière ou un atome ,cela existe expériementale , on suppose qu’il existe une force d’intensité qui maintenant peut diviser l’atome presque indéfiniment(théorie atomique ),maintenant on fait une supposition suplémentaire ,cette force peut diviser à l’infini un atome ,on dira alors que cette force possède une puissance infini ,la notion d’infini existe en mathématique ,donc la force infinie existe mathématiquement bien que peut-être pas physiquement ,mais en dialectique théorique comme la mathématique cela n’est pas insensé ,maintenant on va faire un pas ou plutôt un saut supplémentaire ,supposons théoriquement et dialectiquement que cette force infinie puisse diviser l’atome jusqu’au néant ,alors on dira que cette force possède une puissance infinie absolue ,et par inversion cette même force absolue peut créer à partir du néant un atome ,d’où la création ex-nihilo par une puissance absolu ------------------------------------par conséquent l’idée de l’absolu n’est pas insensé théoriquement ou dialectiquement autrement métaphysiquement ou philosophiquement ------------------------------------------et donc on peut mette l’idée de l’absolu en axiome dans une théorie selon la dialectique de la théorie formelle



  • franc 15 août 2011 15:46

    gaijin,vous avez effectivement de l’humour mais je réitère le fait que vous êtes un peu bizarre puisque à chaque fois vous me demandez et m’obligez à faire des réponses et des critiques envers moi-mêmes et mes propos à votre place , en fait vous êtes un peu paresseux et un peu filou --------------------------------------------------------------------------------------je plaisante,vos questions sont de bonnes questions


    vous avez raison de dire que les marxistes ont aussi des oeillères et des dogmes cachés ou implicites ,mais il faut faire une différence entre dogmes et axiomes d’une part et entre acte religieux et acte profane d’autre part -----------------------------------------les politiques à la différence des religieux même s’ils peuvent avoir des comportements sectaires et dogmatiques comme des religieux ils restent quand même dans un domaine profane et un paradigme de l’esprit où la critique et la remise en cause des opinions sont possible a priori ou n’est pas absolument impossible en soi au contraire des dogmes absolus et sacrés du paradigme religieux où en principe et rien ne peut être remis en cause et où aucune discussion n’est possible en soi


    différence entre dogme et axiome ----------------------------------------------------on emploie axiome à la place de dogme dans les théories de la dialectiques rationnelle ,théories scientifiques ,métaphysiques ou théologiques ,et alors que le dogme n’est basé sur aucune participation de la raison mais uniquement sur la croyance ou la foi abstraite ,l’axiome doit pouvoir être fondé par une certaine rationalité expérimentale ou transcendantale comme la mathématique ,et d’autre part un axiome peut être remis en cause au contraire d’un dogme


    j’avais dit que je suis marxiste mais pas uniquement marxiste ,avant tout rationaliste ,et je peux très bien critiquer les marxistes et le marxisme --------------en particulier dans les points suivants,en gros succintement

    de rejeter toute forme de transcendance a priori et en conséquence d’avoir une vue partielle de la nature religieuse et de mépriser la philosophie en la confondant avec l’intellectualisme sophiste ,et en politique à se restreindre vers un économisme exacerbé en négligeant la nature psychologique ,critique que je pourrais détailler et déveloper mais je n’ai le temps et ce n’est pas le sujet ici




  • franc 14 août 2011 21:31

    Winston Smith ,je parle de la philosophie marxiste en théorie et en général ;quant à la pratique marxiste en particulier c’est autre chose et c’est un autre problème ,et un autre débat en particulier avec la réalité historique -------------------------------------c’est la différence entre théorie et pratique ou pensée et action ,la pratique peut ne pas correspondre à la théorie et l’action ne pas correspondre à la pensée

     

    par ailleurs si la religion est un corps de doctrine ,on peut très bien considérer que c’est la Raison qui a créé ce corps de doctrine --------------------donc la Raison est supérieure à toutes les doctrines religieuses ou à toutes les religions institutionnelles ,et donc transcende toutes les institutions ou tous les sytèmes religieux ---------------------------------------d’ailleurs le christianisme l’affirme même en posant le principe théologique de la Trinité :

    la Raison ou le Logos (grec ) appelé aussi le Verbe ou l’Esprit de Vérité par St-Jean est en union hypostatique avec le Christ ,l’Amour incarné ,et le dieu transcendant absolu -----------------------------------------la Raison ou le Logos crée et gouverne tout l’univers et en particulier l’Homme et toutes ses créations en s’identifiant au corps du principe christique incarné ou immanentisé en parfaite obéissance à la volonté du dieu transcendant

    ce prinipe trinitaire peut même résulter de la théorie de la connaissance en assimilant la raison transcendantale avec le Logos lequel est le principe immanentiseur d’une volonté de l’esprit transcendant absolu ------------------------------------------------l’appareil de la raison transcendantale transforme ou traduit la raison absolue divine en raison relative susceptible de s’accorder ou d’être perçu par la raison humaine (en gros)


    mais on peut aussi démontrer ce principe trinitaire par la dialectique rationnelle suivant la théorie de la mathématique formelle ,mais ce sera dans un autre commentaire pour demain peut-être (je l’avais déjà fait auparavant et même plusieurs fois dans d’autres articles dans le passé)



  • franc 14 août 2011 19:45

    ne pas faire de différence entre l’acte religieux et l’acte profane c’est de l’idolâtrie et c’est même l’essence de l’idolâtrie -------------------------------------------la vraie idolâtrie consiste à confondre le relatif et l’absolu et de prendre le relatif pour de l’absolu et inversement ,et non pas de prier devant une statue (Simone Weil)


    les religions monothéistes abrahamiques ont par propagande dénigré les religions polythéistes par haine et par esprit malveillant en les accusant de prier devant des idoles ,des statues de pierres considérés comme des dieux ,comme si les gens sont si bêtes qu’ils considèrent un morceau de pierre comme un dieu ou contenant un esprit divin ,bref prendre les gens pour des cons ----------------------------------------------mais prier devant une statue humaine ou animale n’est rien d’autre qu’une position de prière pour fixer son attention ,ce n’est pas plus bête et même et moins bête que de prier en levant ses yeux au ciel ou de mettre son front à terre ,le ciel ou la terre représente moins bien symboliquement la nature de l’esprit qu’un homme ou un animal car ceux ci ont un esprit ou une âme plus proche d’un esprit intelligent comme peut l’être l’esprit divin que la matière inerte composant le ciel ou la terre ---------------------------------------------et d’ailleurs par ce biais on pourrait aussi reprocher à la bible de représenter l’esprit de Dieu par un feu ,une flamme aussi ardente soit-elle est bien plus éloigné d’une nature sprituelle qu’un corps vivant animal


     la philosophe hellèniste et mystique chrétienne Simone Weil considère même la religion païenne est supérieure aux trois religions monothéistes abrahamique ,et d’ailleurs dans l’Evangile ,Jésus ne cesse de faire l’éloge aux païens et même les fréquente avec joie tandis qu’il jette des anathèmes contre les scribes,les docteurs de la loi , les pharisiens juifs


    et même le principe du polythéisme avec le principe du multiple peut apparaitre plus proche du principe divin ------------------------------------en effet le multiple contient l’un et sans le multiple la vie ou l’existence ne peut être ----------------ce qui est uniformément un ou identique n’existe pas ---------------------------------si l’on considère que dieu existe ,son existence ne peut être que multiple ,et d’ailleurs cette multiplicité découle de sa puissance absolue ,être multiple vaux miuex qu’être seulement un ,mais être à la fois multiple et un c’est encore mieux ,c’est ce qu’exprime le principe plotinien de l’union hypostatique du multiple en un ,dieu à la fois multiple et un ,Trinité ----------------------------on pourrait considérer ce principe théologique seulement par la foi ,mais j’ose dire que cela est démontrable par la raison comme je le ferai ultérieurement


    par ailleurs on peut considérer le dieu unique des religions monothéistes comme un polythéisme réduit à une unité



  • franc 14 août 2011 18:56

    sur la notion de la religion je suis d’accord avec vous ,il faut faire une différence entre religion spirituelle et religion institutionnelle et de ce point de vue le marxisme peut-être considérée comme une religion spirituelle athée à condition de faire en même temps une différence entre l’athéisme nihiliste et l’athéisme rationaliste ------------le nihilisme ne peut-être considérée comme une religion ,le rationalisme oui

    le marxisme est un athéisme rationaliste ou un rationalisme athée et du fait de son attachement à la raison et même que celle-ci est élevée au niveau d’un axiome premier pour ne pas dire dogme premier(nuance fondamentale entre axiome et dogme),même si la raison est purement immanente mais la raison immanente peut-être considére comme équivalente à la raison transcendantale ou en tout cas ses vérités sont universelles et absolue de par l’absoluuité de la méthode et vérité expérimentale ,on peut donc dire que le marxisme ou le rationalisme athée est une religion au sens étymologique de ce mot (de religere i.e relié à ) et donc par définition en ce que le marxisme est reliée à la transcendance de la raison immanente ,raison universelle et absolue




    quant à votre quiz de l’interdit religieux en dehors des religions classiques ou dans le domaine du profane ,je pense que voulez dire de l’interdiction par exemple de manger de la chair humaine ou de l’interdiction de manger des animaux domestiques comme le chien 

    pour moi ces interdictions ne sont pas d’ordre religieux mais d’ordre sociaux ou de politique profane ----------------------------------------il ya une différence fondamentale entre un interdit ou un acte religieux et un interdit ou acte profane ,le premier est absolu et universel ou universalisable et même a l’obligation de s’universaliser par son absoluité et sa référence à la divinité et rester intangible et intemporel ,le second est relatif et particulier et peut ne pas être universalisable et même peut changer et être modifié voire même supprimé avec le temps ,------------d’autre part l’acte ou le dogme religieux est fondé sur la croyance alors que l’acte profane se réfère à la raison et pour être juste doit être conforme à la raison

    ainsi par exemple l’avortement qui était considéré comme un crime passible de la peine de mort ,aujourd’huis dans la plupart des pays occidentaux est autorisé et même remboursé par la sécurité sociale


    je peux m’interdire de manger tel ou tel aliment pour telle ou telle raison par dégoût personnel ou autre ,mais en le considérant comme un acte profane je ne m’autorise pas pas à l’interdire pour autrui c’est à dire à universaliser un acte particulier profane comme le fait un acte d’ordre religiuex qui si l’on est sincère et cohérent avec sa foi ou sa croyance à un ordre divin oblige à l’universaliser et donc à obliger les autres

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité