• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

franc

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2076 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • franc 19 août 2011 17:54

     et vos propos se résument à balancer des insultes , des affirmations gratuites et des déclamations péremptoires du genre les pédophiles sont des nazis

    je regrette de ne pas être d’accord avec vous d’après la définition pédophile veut dire étymologiquement aimer les enfants ,et aimer ne peut être un mal ,n’est jamais un mal ,c’est toujours un bien et c’est même la substance du bien --------------------------------------par contre beaucoup de nazis sont des pédophiles ou plus exactement pédosexuels pour être rigoureux dans les termes ,là je suis d’accord avec si vous dites des nazis sont des pédosexuels et non pas l’inverse 

    mais peut-être que vous confondez pédophile avec pédosexuel comme le font habituellement les gens et les médias d’après l’usage incorrect qui en est fait ------------------------------------le pédosexuel c’est celui ,pédophile ou pas ,qui pratique des relations sexuelles avec des enfants c’est à dire avec des personnes n’ayant pas atteint l’age de puberté ,l’âge de procréation ,à savoir d’après l’UNICEF environ 12 ans ,avec la définition rigoureuse et stricte de relation sexuelle qui veut dire avoir des contacts physiques avec les organes sexuels ,à ne pas confondre avec relation amoureuse 


    L’amour qui est équivalent au beau ,l’amour implique le beau et le beau implique l’amour ,est la valeur suprême ici-bas , une valeur absolue -----------------------------------des philosophes disent même que le beau et donc l’amour est la quintessence du réel et sa finalité absolue en l’incarnation du divin



  • franc 19 août 2011 17:06

    je m’attendais à votre réaction qui confirme mes propos précédents

    je précise que mon attention et ma compassion va vers le pédophile en tant que tel et non pas au violeur ou au tueur ,le pédophile qui est aussi victime des fautes et des imperfections de la société tout comme les victimes des violeurs et des meurtriers qui sont eux aussi victimes des imperfections de la nature humaine
     

    vous jugez et condamnez d’après votre sensibilité et votre idiosyncrasie ,permettez moi de n’avoir pas la même opinion et la même pensée que vous --------------------------des personnes aussi intelligentes et éminentes telles que Althusser ,Sartres ,Derrida ,Simone de Beauvoir ,Elisabeth Badinter et Françoise Dolto ne sont pas aussi d’accord avec vous ,et pourquoi ils auraient tord et vous raison , et même une large majorité des intervenants d’Agoravox jugent négativement votre article ,cela ne vous interpelle pas-------------------------------------vous vous en fichez royalement et Madame se prend pour son Altesse ou une Déesse qui juge et qui condamne ---------------------------même le Christ n’a pas cette prétention qui dit qu’"il ne faut pas juger pour ne pas être jugé car de la mesure où vous mesurez les autres vous serez vous même mesuré de la même mesure (loi de talion)-------------------------------------------aussi par précaution je ne juge pas les autres mais j’applique simplement la loi du talion ,ni plus ni moins , et c’est cette loi de talion fondée sur la raison qui juge à ma place et parfaitement ,de manière tout à fait objective et impartiale
     

    mai direz vous ,vous avez la loi avec vous -------------------------------------------------mais la loi ne dit pas que les pédophiles en tant que tels sont des criminels ni des monstres et qu’il faille les emprisonner à vie -----------------------------et même si c’était le cas les lois injustes et scélérates doivent-elles être respectés et ne pas être remises en cause et combattues



  • franc 19 août 2011 16:16

    quand on veut s’attaquer aux tabous comme le dit l’auteur dans sa présentation ,et la pédophilie est le tabou des tabous ,c’est très bien mais encore faut -il le faire avec intelligence et finesse ,avec calme et sagese , car c’est un problème douloureux et délicat,et non pas se comporter comme un éléphant dans un magasin de porcelaine , comme une hystérique en furie avec le coeur plein de haines et la bouche pleine d’insultes,emportée et aveuglée par les passions tristes et sombres 
     
    contrairement à l’auteur je ne pense pas que le pédophile soit un monstre ni que la pédophilie soit un fléau qui menace actuellement la société humaine comme le présente les médias à longueur de journées pour détourner l’attention en jouant sur les émotions et masquer les vrais fléaux que sont le capitalisme ,le financiarisme ,l’intégrisme ,le cléricalisme ,la médiocratie et les mensonges médiatiques quotidiens ,------------------------normal les médias jouissent et font partie de ce système criminel 

     pour moi le pédophile est peut-être plus un malade et un malade social qu’uncriminel et en tant que tel doit bénéficier de l’attention et de la compassion 



  • franc 15 août 2011 18:26

    Démonstration :

     rappel de définition :un être est dit absolu s’il possède une parie stricte qui lui est égal en entier

    soit un être divin appelé dieu =D---------------------------------------dieu n’est pas un néant ou un vide absolu sinon il ne serait pas dieu ,donc posède une partie stricte de son être qui n’est pas vide

    D par hypothèse possède la propriété de l’absolu et donc possède par définition de l’absolu une partie stricte A (différent de D) qui est égal à D (A=D) ;-----------A étnat égal à D qui est absolu est aussi absolu ,A absolu possède donc une partie stricte B (différent de A) mais égal à A (B=A)------------------------------B étant égal à A qui est absolu possède une partie stricte C (différent de B) mais égal à B(C=B) ,comme C est absolu il possède aussi une partie stricte qui est éagal à lui-même etc.......on peut réitérer le raisonnement à l’infini

    on voit donc que D ,A ,B,C,etc sont tous différents et néanmoins égaux -------------------A=D,B=A,C=B etc et par transitivité de l’égalité on a :-------------A=B=C=D=dieu

    donc A=D=dieu ;B=D=dieu ;C=D=dieu avec A,B,C,D tous différents ------------------------d’où D= dieu est multiple ---------------,plus encore puisque que l’on peut réiterer le raisonnement à l’infini dieu est infiniment multiple ,cependant en même temps il est un puisque tous les dieux sont égaux ----------------------------------------------de là le principe de l’union hypostatique plotinien et de la trinité chrétienne


    Donc si l’on reste dans un paradigme transcendantal où la catégorie du nombre existe alors la divinité est multiple et infiniment multiple tout en restant un

    donc dans ce paradigme le polythéisme semble plus justifié que le monothéisme strict ,mais le principe de l’union hypostatique du multiple en l’un plotinien et chrétien est encore plus proche de la nature divine ---------------------------------(il est à noter que le principe de non-contradiction n’est pas valable ou applicable dans la nature divine)


    mais en vérité on peut considérer que l’esprit transcendant absolu est en dehors de la catégorie du nombre et de l’espace ,et on peut dire qu’il est un et multiple et àla fois un et multiple et ni un ni multiple ni à la fois un et multiple ni rien de tout cela ----------------------------------c’est seulement dans sa projection d’une de ses volontés dans une raison transcendantale immanentiseuse et immanentisable que l’on peut appliquer la catégorie du nombre à cette projection particulière 



  • franc 15 août 2011 17:28

    maintenant il ne suffit pas d’avoir une intuition métaphysique de l’absolu il faut encore le définir sous une forme mathématique pour que l’on puisse l’inscrire dans une théorie dialectique démonstrative mathématique et l’en déduire par une démonstration éventuellement

    dans l’axiome de la raison on peut trouver le sous-axiome de l’ordre et tous les principes mathématiques et donc de l’idée de supériorité comme en mathématique , on peut définir l’être parfait comme un être supérieur en tout et de puissance absolue
     
    il est à remarquer qu’un être parfait possède cette propriété remarquable que toute partie de son être est égal son être entier ,en effet si une partie de son être n’est pas parfait alors l’être parfait ne serait pas parfait puisqu’il possède une partie de son être qui n’est pas parfait

    à patir de cette intuition particulière ,on peut définir en général et mathématiquement la propriété de l’absolu (c’est ce qu’on fait généralement en mathématique par abstraction )

    définition:un être possède la propriété de l’absolu si toute partie de son être est égal à l’être tout entier

    cette définition est purement formelle mais a un sens non seulement philosophiquement mais encore mathématiquement ---------------------------------------------ainsi un ensemble au sens de la théorie mathématique des ensembles est dit absolu s’il possède une partie stricte qui est égal à l’ensemble tout entier ;par exemple l’ensemble vide est un ensemble absolu (toute partie d’unensemble vide est égal à l’ensemble vide tout entier -------------------------------------------on peut dire aussi que l’infini possède la propriété de l’absolu ,en effet infini +infini+ infini= infini (une partie stricte de l’infini est égal à l’infini tout entier)

    sur le plan philosophique ,le beau en soi possède la propriété de l’absolu ,en effet s’il existe une partie du beau en soi qui n’est pas beau en soi alors le beau en soi n’est pas beau en soi

    par définition on appelle dieu ou être divin un être parfait ---------------------------l’être divin possède la propriété de l’absolu comme on l’a vu par l’absoluité du caractère du parfait

    maintenant on peut démontrer que l’être divin ou un dieu d’après sa définition et donc possédant la propriété de l’absolu possède nécessairement aussi la propriété d’être multiple et ce qui est remarquable d’être à la fois un et multiple

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité