• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Frimas

Frimas

J’ai pensé qu’une certaine forme de respect face à la résignation serait l'aboutissement de notre entendement.

Tableau de bord

  • Premier article le 04/06/2018
  • Modérateur depuis le 22/06/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 35 35 274
1 mois 3 1 27
5 jours 1 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Frimas Frimas 20 juillet 18:55

    @Bendidon
    De mon côté, il n’y a eu aucune suppression quelconque. Libre à vous d’écrire ce qui vous semble pertinent !



  • Frimas Frimas 10 février 09:48

    @The White Rabbit
    D’emblée, je vous remercie chaleureusement pour votre commentaire qui me fait directement accepter votre critique. Pour en revenir silencieusement vers le « Mais peu importe »... Simplement on a rien compris avec tout ce qui est en train de se passer et cela va résulter en une détestable certitude que tout coulera, les innocents en premiers et je parle pas de collapsologie mais simplement du froid de cette vie sur terre qui fracasse nos âmes contre le béton.

    Vous dites : « En cela vous êtes généreux même s’il m’a fallu faire un effort pour vous lire puis vous comprendre peut-être. Aujourd’hui, dans notre société où tout va très vite, on n’est plus habitué à prendre du temps pour comprendre.  » et là je vous rejoins, le cerveau se développe très lentement et se fout royalement de l’hyperconnectivité qui nous a périmés. 

    L’inspiration aux intérieurs de ce monde tel qu’il est devenu me vient rien qu’en observant une pointeuse ou autre dispositif technique censé nous « améliorer ». 

    La suite est en correction pour l’instant. Si ça vous intéresse.
    Bien à vous.



  • Frimas Frimas 6 mai 2019 10:43

    @amiaplacidus
    Pas de texte !



  • Frimas Frimas 6 mai 2019 10:43

    @arthes
    Je préfère argumenter ma non-présence par la lecture enrichissante de vos propos. Ce qui permet, me semble-t-il, de mieux appréhender votre critique. J’ai apposé mes réflexions au-dessus et je pense qu’il est suffisant ne pas apposer d’avantage de paroles sur le sujet en question. Concernant le « personnage » derrière mes paragraphes, et bien disons que l’anonymat n’est pas du tout embêtant...



  • Frimas Frimas 26 avril 2019 11:27

    @ddacoudre
    Merci pour votre beau commentaire. Cela change effectivement de la niaiserie complète parfois bien indigeste du genre « c qua c mau »

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Philosophie

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité