• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

hugo BOTOPO

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 28/09/2013
  • Modérateur depuis le 22/12/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 119 242 2185
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3 2 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique












Derniers commentaires



  • hugo BOTOPO 20 juillet 00:48

    @sirocco
    on ne comprend pas bien où vous voulez en venir :

    Simplement à ceci : 

    + les vaccins ne tuent pas les virus, ils vivent, se multiplient et mutent ;

    + les vaccinés, après le temps « d’incubation des produits » peuvent toujours être contaminés, même s’ils ne subissent pas la forme la plus sévère de la covid-19 et ils deviennent alors contagieux, souvent sans le savoir ;

    + les vaccinés doivent continuer à se protéger, et à protéger les autres avec les masques, distanciation et gestes barrières : c’est ce qu’ils ne font pas, se croyant protégés par le vaccin ! Les discours officiels restent peu audibles sur ce point et c’est très grave ;

    + les non vaccinés ne sont pas responsables des contaminations, ils se protègent : 
    pendant les 3 vagues les Français (sauf quelques-uns en fin de la dernière vague) n’étaient pas vaccinés : ils se sont protégés, confinés... et ils n’ont pas été contaminés à hauteur de 86% (5.8 millions de cas positifs pour 67 millions de Français ! C’est un taux de protection très important !

    + Les contaminés (en phase de maladie) qu’ils soient vaccinés ou non vaccinés sont tous contagieux, ils sont dans le même sac, même si les vaccins seraient, selon les fabricants de vaccins, moins contagieux car une partie des virus dans leur corps est détruite par le système immunitaire. Les contaminés soignés à domicile, en EHPAD ou en hôpital, doivent rester isolés tant qu’ils sont contagieux !

    + Les mesures gouvernementales en cours d’adoption (pass sanitaire, vaccination obligatoire) ne tiennent pas comptes des remarques ci-dessus : les masques tombent, la distanciation disparaît... et les virus passent facilement d’une personne à une autre ! la pandémie va repartir !

    Bonne fin de vacances et bonne rentrée à tous !



  • hugo BOTOPO 26 mai 01:34

    élément nouveau

    La caisse d’assurance maladies de la nouvelle Aquitaine dispose dans ses dossiers des noms des vaccinés et des noms des malades et peut avoir accès aux maladies déclarées après enquête.

    Elle s’est intéressée aux réinfections de COVID-19 après des vaccinations complètes :

    Les résultats portent sur 4000 patients réinfectés après être déclarés vaccinés :

     87 % n’ont développé que des formes légères ou moyennes de la CoVid-19

     13 % ont développé des formes sévères de la CoVid-19 avec hospitalisation !

    La protection du vaccin contre les formes sévères de la CoVid-19 est claironnée ! 

    Mais sur les 6 millions de cas positifs déclarés il y a eu environ :

    + 82 000 morts en établissements hospitaliers plus 26500 en EHPAD et assimilés

    + 325 000 guérisons en établissements hospitaliers (sortis « guéris »)

    + donc au minimum 407 000 malades ont été hospitalisés avec des formes sévères ou graves, les légères n’étant que peu hospitalisées.

    + si pour les EHPAD on retient les mêmes ratios, pour les 26500 morts il y aurait eu environ 133 000 malades sévères ou graves.

    + au total il y aurait eu 540 000 cas sévères ou graves de la Covid-19 pour un total de 6 millions de contaminés, soit un taux de 9% à comparer au 13 % ci-dessus !


    Fausse conclusion :

    La vaccination ne protège pas aussi bien que prétendu, lors d’une réinfection, contre les formes sévères ou graves de la Covid-19 !

    Mais les 4000 cas de recontamination sont un nombre réduit par rapport à la totalité des vaccinés complets à deux doses de la région concernée et ne représentent pas la totalité des recontaminés après vaccination complète : donc on ne pourra tirer des conclusions qu’environ 6 mois (et 12 mois) après vaccination en ayant la totalité des vaccinés et la totalité des réinfectés avec leur gravité. Actuellement beaucoup de vaccinés après 2 mois de vaccination complète, n’ont pas été réinfectés : si par exemple il n’y avait que 10% des vaccinés qui contracte à nouveau la Covid-19, alors les taux seraient divisé par 10 soit 1,3% de cas sévères ou graves et 8,7 % de cas moyen ou légers !
     



  • hugo BOTOPO 23 janvier 14:26

    @Jonas
    « Les 3 grande religions monothéistes, Judaïsme, Christianisme, Islam ne sont pas des civilisations »
    Je le maintiens :
    Elles proliféraient sur un grand terreau civilisationnel, grec, romain, perse (pour une branche de l’Islam) et mésopotamien (avant JC).
    Le christianisme a pu s’implanter en Europe suite à l’édit de Milan de Constantin, empereur ROMAIN se convertissant au christianisme.

    Ce n’est que la volonté des rois et des roitelets d’agrandir leurs royaumes, de lutter contre des voisins et des « séparatismes travaillés en sous main par des sectes religieuses (cathares, protestantismes) qui a permis aux rois d’affirmer et d’accroître leur puissance : leur »soumission à la papauté« était politique de même que leur »propension à devenir protecteur« du Pape et de l’Église de Rome.

    Les rois de France n’ont été que considérés comme »fils aîné de l’Église« , surtout avec la sacralisation par le Saint-Chrême de la fonction royale, rendant le roi de France pseudo-chef de l’Église de France, depuis Charles VIII : les rois de France s’octroyaient ainsi une fonction de chef et de protecteur au sein du royaume.
    La notion de »France Fille aînée de l’Église« n’est apparue qu’avec Louis-Philippe, fils de Philippe-Égalité qui avait voté la mort de Louis XVI : Louis-Philippe n’était plus »un fils aîné« de la lignée des Bourbons. Cette appellation était politique pour affirmer le vieil attachement au Christianisme et justifier un combat contre la République.

    L’imprégnation romaine est constamment présente dans la France, dans la langue, dans l’édification des législations, dans les réalisations : ponts, édifices du moyen-âge, églises, abbayes.., de style roman (donc romain). Les cathédrales ont d’abord été de style roman et ont évolué en gothique avec l’apparition de la croix d’ogive et les arcs-boutants ; puis toute la Renaissance est un grand retour aux pensées, aux philosophies, aux arts des Grecs et des Romains, avec une petite évolution de l’architecture. La diffusion exponentielle est due à l’imprimerie naissante.
    Quant à l’ouverture de l’Église à la science, Copernic a eu de la chance de rester dans l’ombre contrairement à Galilée. La Sorbonne n’était à ses débuts qu’un établissement d’enseignement »selon la religion". La médecine était brimée, les dissections étaient interdites etc... Même la Bible était à l’Index pendant des siècles et c’est la généralisation de l’imprimerie qui a diffusé ce texte sacré des juifs et qui a été à la base des protestantismes !



  • hugo BOTOPO 17 décembre 2020 17:13

    @I.A.
    Pour l’EHPAD associatif qui s’est mis en auto confinement global et total alors qu’il n’y avait ni symptômes apparents ni de tests disponibles pour ces établissements, seuls les personnels volontaires (environ 50%) y ont participé. Si un ou plusieurs cas étaient apparus, l’établissement réintégrait le régime général de semi abandon !
    La préconisation d’un confinement strict pour des personnes à risques, sans attendre l’apparition d’une première contamination, est préconisée pour les personnes résidant en EHPAD. Et non pas pour celles résidant dans leur domicile : pas question de faire une rafle administrative ! 

    Pour le début de la contagion par l’expiration de l’air se frottant aux cellules épithéliales, les virus dupliqués sont expulsés aussi bien vers l’extérieur (aérien) que vers l’intérieur (capillaires) où le système immunitaire se portera, à son rythme et selon ses moyens, vers les agresseurs diffusant dans le corps. Avant l’attaque lymphocytaire le contaminé est contagieux et asymptomatique ! Les symptômes décelés sont liés à l’importance et à l’efficacité de la réponse immunitaire.

    Les virus qui ont diffusé à l’intérieur du corps dans de nombreux organes (baignés par le système sanguin), peuvent se multiplier dans les cellules internes du corps sans que les virus produits soient expirés et ils contaminent l’extérieur !! Donc l’importance des symptômes et de la réponse immunitaire n’induit pas nécessairement une contamination proportionnelle !



  • hugo BOTOPO 17 décembre 2020 16:46

    JOSKAM
    J’avais déjà pris connaissance des déclarations du médecin chef Tal Zaks sur le caractère « égoïste » du vaccin qui n’était pas un tueur du coronavirus mais déclencheur de réactions spécifiques des cellules vaccinées pour produire des anticorps qui eux en se fixant judicieusement sur les clés d’entrée du virus (dans des cellules capables de dupliquer en grand nombre le virus) bloquerait ainsi l’infection : les virus alors présents et marqués par les anticorps étant éliminés par le système immunitaire (lymphocytes T4 et T8 et NK).

    Si ces anticorps sont capables de s’attaquer à tous les coronavirus de l’infection qui seraient à leur portée, ils ne peuvent empêcher les virus en provenance de l’extérieur qui se fixent d’abord sur toutes les muqueuses du système respiratoire dont la sphère supérieure (bouche, cavités nasales, larynx) puis attaquent les cellules épithéliales de ces muqueuses pour s’y reproduire et les détruire (pertes du goût et de l’odorat). Le système immunitaire entrera en action (à son rythme) lorsque les virus diffuseront dans les capillaires alimentant les cellules. Mais pendant cette première phase des virus répliqués diffusent aussi vers l’extérieur d’où le maintien de la contagion.

    Le Dr Taks espérait que la contagion serait réduite en cas de vaccination, sans avoir constaté une absence de contagiosité suite à une nouvelle infection après un délai post vaccination de 3 mois. Seulement un voeu pieux ! 
    Des médecins dits spécialistes/infectiologues et médiatiques annoncent clairement la nécessité de se protéger (masques et distanciation) pour les vaccinés ! Afin de réduire la circulation du virus (c-à-d la contagion) ! Les vaccins ne sont donc pas « altruistes » !

    Les « cartes vertes » de libre circulation pour les vaccinés ne sont efficaces que pour le chiffre d’affaires et les bénéfices des fabricants de vaccins !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité