• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jacques Kotoujansky

Jacques Kotoujansky

Français, 54 ans, médecin spécialiste, diplômé de Sciences politiques, vit en Alsace, milite en faveur de la souveraineté nationale, de même que les deux autres signataires de la "Lettre ouverte aux parlementaires".

Tableau de bord

  • Premier article le 07/08/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 154 391
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Jacques Kotoujansky Jacques Kotoujansky 7 janvier 2008 21:47

    Ecoutez, cette sempiternelle question du dialecte alsacien, de l’allemand, de la France qui a brimé les Alsaciens, et patati et patata, ce n’est pas très intéressant. Ou vous vivez en Alsace et vous savez à quoi vous en tenir, ou vous êtes de « l’intérieur », et vous continuerez à ne rien comprendre. L’affaire européenne, ce n’est qu’un des éléments d’un complot mondial contre la liberté des peuples. Regardez - et méditez - la vidéo : http://www.alterinfo.net/Aaron-Russo-sur-le-911,-le-CFR-et-Rockefeller-video-_a14810.html et ensuite on en reparle...



  • Jacques Kotoujansky Jacques Kotoujansky 14 octobre 2007 23:23

    Pour discuter en détail d’une question pareille, il faudrait avoir accès aux archives diplomatiques. Ce n’est pas pour demain, ni pour vous, ni pour moi. Il faut donc s’en tenir aux résultats et aux analyses a posteriori. Il y avait sans doute d’autres moyens et d’autrez voies pour faire évoluer l’ex-Yougoslavie. L’Allemagne aurait pu sans doute demander à la France de l’accompagner dans la voie des reconnaissances. Elle ne l’a pas fait, pour les raisons que nous avons dites et que vous avez rappelées. Le Vatican, parce qu’il s’agissait de catholiques, a accompagné la démarche allemande. Toujours la nostalgie du Saint-Empire (romain germanique)... Enfin, s’agissant de la Serbie, les exactions de l’atroce guerre civile yougoslave ont eu lieu dans tous les camps, les Serbes en ayant certes commis en plus grand nombre. Toutefois, voyez aujourd’hui ce qui se passe au Kosovo, avec les mafieux de l’ex-UCK, et élargissez votre réflexion à ce que veulent les USA quand il s’agit d’affaiblir la Russie et ses alliés périphériques du monde slave et orthodoxe. Que personne ne soit naïf !



  • Jacques Kotoujansky Jacques Kotoujansky 14 octobre 2007 23:10

    Non, chère Madame, ne vous résignez pas ! (Tout d’abord la manifestation anti-traité et pour un referendum à Paris est bien vendredi 19 et non le 18.)

    Ensuite, il n’est pas du tout certain que l’Europe fédérale à 27 ou 30 soit l’avenir. Il est même probable que bientôt, nous sourirons de cette ambition absurde et démesurée, de cet Empire délirant qui se sera délité. Gardez le cap et élevez vos enfants dans l’amour de la France, ce qui n’empêche pas d’aimer le monde entier, d’ailleurs.



  • Jacques Kotoujansky Jacques Kotoujansky 13 octobre 2007 19:02

    Hélas, chère Marianne (cela me fait souvenir que je viens de m’abonner à cet hebdomadaire au bon nom républicain, l’un des derniers média indépendants !), en vous remerciant de votre intérêt pour notre Lettre, voici ma réponse en toute franchise :

    Je désapprouve totalement l’attitude du MPF (en réalité celle de son secrétaire G. Peltier à qui Ph. de V. a laissé toutes les initiatives) et j’en ai démissionné (mais ils ne se décident pas à enlever ma photo du site, ce pourquoi je vais les rappeler à l’ordre lundi) après en avoir été en congé depuis le printemps. Pourquoi ce revirement du MPF ? Il y a évidemment la Vendée, dont les élus villiéristes (députés, sénateurs et conseillers généraux) ne concoivent pas d’être réélus sans la bienveillance de l’UMP et celle-ci se monnaye, évidemment, comme tout en politique. Il y a ensuite Ph. de V. lui-même, à qui je garde toute mon estime et mon amitié, mais qui traverse à tous égards une situation difficile et qui est obligé de « ramener de la toile » comme on dit je crois en navigation à voile, en attendant des jours meilleurs. Donc, des élus, des cadres du MPF veulent des mandats et l’UMP en détient la clé, d’où ce piteux ralliement, pauvre « soutien critique ». Ceci étant, vous n’êtes rien en politique si vous n’avez pas de mandat, et de toutes façons, la grande majorité des électeurs, surtout à droite, y compris bien sûr au MPF, ne comprennent pas grand-chose au film, et cautionneront plus ou moins ce soutien « à droite ». Mais moi, et les quelques militants qui comprennent le film, notamment avec l’ami Paul-Marie Coûteaux, nous savons bien que sur la question européenne, c’est l’essentiel qui est en cause, c’est l’idée qu’on se fait de la France et de son avenir. Je ne conçois pas pour ma part de me rallier à qui a fait voter « oui » au referendum constitutionnel de 2005. Je ne méprise personne, mais je ne cède rien. Après, on peut toujours faire des alliances du « fort au fort » mais pas du « faible au fort » car on y perd immanquablement ses raisons d’agir. Voyez-vous, la solution est à mes yeux dans un grand parti républicain, national, populaire, social (quelque chose comme l’UDC suisse) où la majorité des souverainistes se retrouveront, pour la France. A cet égard, il faut suivre avec attention ce qui se passe au Front National où J.-M. Le Pen semble avoir compris qu’il faut pousser en avant une nouvelle génération, non marquée par le « point de détail » et autres outrances. Il y a aussi l’avancée prudente mais résolue de Nicolas Dupont-Aignan, en qui les gaullistes se reconnaissent sans peine. La souveraineté et l’indépendance nationales ont un grand avenir ! Et j’espère que Villiers aussi a un grand avenir (alors pour le momen,t, fermons les yeux et les oreilles pour ne pas voir les petits arrangements) !

    Voilà ce que je pense, et en attendant, il faut alerter les bonnes volontés comme la vôtre sur les aspects dissimulés de l’européisme et de ses dangers mortels pour la République. Ce qui était l’objet de notre Lettre sur l’Allemagne.

    Encore merci et courage, on les aura !



  • Jacques Kotoujansky Jacques Kotoujansky 4 octobre 2007 21:27

    Avis aux internautes : que ceux qui ont lu ce texte et approuvent le fait de s’interroger sur la direction que l’on fait prendre à notre pays, votent « POUR » notre texte, faute de quoi les fédéralistes, les germanophiles béats et tous ceux qui veillent au grain pour que seule s’entende la bonne parole, en votant « contre » le feront disparaître !!

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Europe Europe






Palmarès



Agoravox.tv