• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean-Max

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 32 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Jean-Max 17 juillet 2011 21:45

    Bonsoir Imhotep,

    Votre article est vraiment très mauvais.
    C’est fouillis, sans ligne directrice, remplis de citations à rallonge et de traductions avec pour mélanger tout cela votre impayable façon d’écrire.
    Un article de fainéant qui a du être torché en une trentaine de minutes histoire de faire illusion et occuper le terrain.

    La remarque vous a déjà été faite à plusieurs reprises, vous vous faites la spécialité d’insister sur un « mensonge » (DSK aurait tout nié) dont vous n’avez pas la moindre preuve.
    A nouveau, après vous êtes fait corriger sur d’autres versions erronées, vous remettez le couvert en citant un avocat US nommé Alan Dershowitz et, suite à ses propos, vous écrivez :
    « Cet avocat célèbre confirme donc qu’il (DSK) a menti, que ses premières déclarations sont incohérentes avec la suite, (…) ».
    Ce qui est complètement nul, mais qui à vous ne pose aucun problème, c’est que Dershowitz a beau être un avocat célèbre, ses propos ne reposent sur rien. Quand les avocats de DSK (ou DSK lui) ont-ils affirmé que DSK avait tout nié, qu’il avait un alibi ?
    Et Dershowitz, en quoi est-il habilité à confirmer quoi que soit ? En quoi qu’il soit célèbre ou « avocat des stars » fait-elle de son opinion une vérité ?

    Pourtant, pour vous, pas de problème : Dershowitz confirme que DSK a menti.
    Une nouvelle fois de plus, vous atteignez le top niveau de l’argumentation qui ne repose sur rien d’autre que des déclarations sans valeur car non fondées.

    Surtout que dans cette affaire, il pourrait tout aussi bien être repris ces propos du même Dershowitz :
    « The story is almost never what it appears to be on first impression. Everyone should have anticipated the possibility that evidence would emerge suggesting that a) the alleged victim might be in it for the money, and b) she might have her share of skeletons in the closet. »
    (L’histoire n’est presque jamais ce qu’elle semble être à la première impression. Chacun devrait avoir anticipé la possibilité que la preuve doit surgir ce qui suggère que a) la victime présumée pourrait être là pour l’argent, et b) elle pourrait avoir sa part de squelettes dans le placard.)
    Ce n’est évidemment pas cette déclaration tout aussi gratuite de Dershowitz que vous utilisez.
    Surtout Il a énoncé cette évidence que vous ignorez (et que lui oublie de temps en temps) :
    « The most important is, don’t assume anything until all the evidence is in. »
    (Le plus important est : ne tenez rien pour acquis jusqu’à ce que toutes les preuves soient là).


    Autre moment clownesque de votre article, le passage sur la conversation téléphonique entre N. Diallo et son « fiancé.
    Vous écrivez :
    « (…) elle n’a pu l’appeler car les prisonniers ne peuvent recevoir des appels. C’est donc l’inverse. Qu’est-ce que ça change ? Je ne sais pas trop sauf que cela démontre combien les informations sont fragiles. Si c’est lui qui a appelé est-ce parce qu’elle a appelé avant pour qu’il la rappelle ? En tout cas il pouvait se douter que sa ligne était surveillée. »
    Un splendide moment de parler pour ne rien dire, de questions sans réponse, de supputations sans intérêt avec en point d’orgue un « cela démontre combien les informations sont fragiles » qui ne va pas remettre pas en cause votre réputation d’enfonceur de portes ouvertes.

    Comme vous l’écrivez, dans cette affaire « c’est la justice qui est demandée rien d’autre ».
    Heureusement que ce n’est pas vous, dont le travail de paresseux dans cette affaire ne consiste qu’à relayer les rumeurs et les déclarations, même les plus fantaisistes, qui vous arrangent, êtes appelé à la rendre.



  • Jean-Max 14 juillet 2011 09:38

    Bonjour Lokerino,

    Vous avez remarqué qu’Imhotep à peine levé et la tête dans le cul, vous gratifie de ses petits points.
    Quelle vie passionnante !...

    Pour les sondages, il n’y a pas de problème pour Imhomo.
    Il sait faire des calculs. Il va ajouter des pourcentages aux uns et autres pour les rajouter à Bayrou.
    Il est même capable de le faire élire dès le1er tour.

    Bonne journée !



  • Jean-Max 14 juillet 2011 09:34

    Imhotep,

    J’avais déjà parlé vous concernant de confusion mentale, mais c’est encore pire que je l’imaginais.

    Je vous pose 2 questions :
    1- Où dans votre article dites-vous dites « qu’un sondage plaçait Le Pen devant Bayrou juste avant le premier tour » ?
    2- Où ai-je contesté ce dont vous ne parlez pas ??
    Je vous aide : nulle part !

    C’est-à-dire que vous faites un commentaire où vous vous gonflez d’un « j’avais tout simplement raison » pour des choses que vous n’avez jamais écrite.
    Vous êtes tout simplement ridicule et plus que perturbé comme vieux garçon.

    Tout compte fait, il est préférable de vous contenter de vos petits points........



  • Jean-Max 14 juillet 2011 09:27

    Bonjour Imhotep,

    Je savais déjà, alors que vous avez « plein de choses à faire », que vous étiez prêt à sacrifier une partie de votre temps précieux pour vous précipiter à écrire des articles indispensables composés de longs extraits d’articles de presse et de la répétition de choses déjà dites des dizaines de fois.
    Mais répondre à 16h08 à mon commentaire de 16h03, c’est vraiment très réactif.
    Je ne sais quelle activité passionnante vous avez du interrompre pour vous jeter sur mon commentaire, mais c’est remarquable.



  • Jean-Max 14 juillet 2011 09:19

    Bonjour Fergus,

    C’est évident que chacun à sa propre analyse. Un événement existe en grande partie par la façon dont il est perçu.
    Mais la tendance sondagière à la hausse pour Sarkozy ne dépend pas de l’analyse. La simple constatation des sondages depuis 2 mois le montre.

    Pour la famille, c’est vrai que ça permet de « prendre le pouls » de l’évolution des opinions.
    Dans ma(très) grande famille, j’ai pu noter ce que vous avez remarqué, et il y avait de bonnes raisons à cela. C’est incontestable.
    Mais j’ai noté aussi à quel point l’impopularité de Sarkozy, même la plus virulente, était complètement découplé de l’envie de le voir « dégager ».
    Actuellement, je sens même un frémissement qui le laisse penser que pour 2012, rien n’est joué.
    Mais c’est vrai que chacun voit midi à sa porte.

    Bonne journée !

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès