• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Julyo

Julyo

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 201 0
1 mois 0 30 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Julyo Julyo 12 février 18:25

    @sls0
    Israël qui soignait les blessés djihadiste est une option.
    Je propose aussi la Turquie par là où ils sont passés, sous la bienveillance du gouvernement pour accéder à la Syrie.
    Par contre, je ne leur recommande absolument pas d’aller demander l’hébergement chez les Iraniens.



  • Julyo Julyo 11 février 14:05

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
    « La Gueule Ouverte »

    « Le journal écologique qui annonce la fin du monde. »
    De Fournier fondateur.
    Ca doit dater de 71



  • Julyo Julyo 10 février 19:05

    @Matlemat
    Confronté à l’indigence consternante de l’article (l’auteur est coutumier du fait)
    merci pour cette réflexion adéquate qui s’imposait.



  • Julyo Julyo 7 février 13:55

    @oncle archibald
    Les GJ surveillerait le train de vie de l’Etat de part le bon sens
    qui ne semble pas trop vous envahir.
    Usurpation d’identité ? En fait vous n’êtes pas Archibald, mais vous vous appelez Nestor.



  • Julyo Julyo 7 février 11:42

    @charly10

    Ce que vous dites est tout à fait exact et dresse indiscutablement l’état de la situation (et je n’ergoterai pas sur « la financiarisation de l’emprunt » qui me convient tt à fait.

    La dette, l’Etat l’a laissé filer pour avoir la paix sociale – le pognon de dingue du Monarc, et n’a pas servi un « cercle vertueux ».

    Nous sommes en situation de dette, et il faut faire avec.

    Comme les taux d’intérêts maintenant sont bas, le coût n’est « que de » 40 milliards depuis quelques années. Si les US augmentent leur taux, l’Europe/ la BCE suivra pour s’aligner dans l’année ( d’autant que la bougresse largue en émettant de la monnaie à tout va, alors qu’elle n’en a pas le droit puisqu’elle est là pour, d’abord, lutter contre l’inflation ). Ce qui signifie qu’à partir du moment où les financiers privés vont décider unilatéralement ( pour une raison qui les arrange ; ils font ce qu’ils veulent) de remonter les taux, ( ce qui n’est pas inconcevable puisque les US l’on déjà fait ) les Etats vont devoir cracher au bassinet encore davantage pour payer ces intérêts grossis.

    S’ils ne le peuvent, la dette au principal viendra se gonfler d’autant…Jusqu’à quand ?

    La situation actuelle, en roue libre est catastrophique. Nous avons Damocles qui nous attend au tournant.

    Et, nous n’avons actuellement aucune possibilité de nous dégager rapidement de cette situation qui peut devenir vite extrêmement critique. Encore faudrait-il qu’il se trouve une volonté quelconque, quelque part ne serait-ce que d’y réfléchir à la solutionner.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès