• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Kapimo

Kapimo

Apres des décennies passées à émettre des opinions établies pensais-je avec mon esprit critique acéré, j'ai fini par constater que j'étais très souvent dans une posture et dans des a-priori moraux.
Je suis désormais un enfant d'internet, et je ne crois plus en la bienveillance de ceux qui nous dirigent.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/11/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 1274 95
1 mois 0 32 0
5 jours 0 13 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • Kapimo Kapimo 26 septembre 05:15

    @binary

    A partir d’un certain niveau de richesse, on s’en fout de « s’en mettre plein les poches ».
    Ce qu’on veut, c’est exercer le pouvoir. Et qui dit exercer le pouvoir, dit projet.

    Lisez, étudiez, et vous verrez qui si vous vous n’avez pas de projet, les Rockefeller, Gates, Rothschild ou Soros de ce monde on en un pour vous.



  • Kapimo Kapimo 24 septembre 22:10

    @Parrhesia

    L’interdiction de l’interdiction de l’hydroxychloroquine.



  • Kapimo Kapimo 24 septembre 17:37

    @Eric F
    Il existe de nombreux modèles économiques, dont certains dans lequel la consommation n’est absolument pas l’alpha et l’oméga (les pays exportateurs).

    Je suis content de vous voir admettre que les riches (ceux qui possèdent des actifs) bénéficient bien plus que les autres des largesses des banques centrales. Largesses qui grèvent l’avenir de l’ensemble de la population, donc il s’agit bien d’un transfert de richesse des plus démunis vers les plus riches.



  • Kapimo Kapimo 24 septembre 17:22

    @oncle archibald

    "Comme je reste un optimiste invétéré, avec une pointe de réalisme cependant, j’espère que notre beau Pays redeviendra un modèle dans le monde de demain restant à inventer.« 

    Le moins qu’on puisse dire, c’est que le charme est désormais rompu, et que ceux qui de par les mers se focalisaient en d’autres temps sur la beauté de l’histoire française, ne voient désormais plus que le cauchemar français et la puanteur de sa réalité. Tous les cadavres sortent les uns après les autres du placard (les saloperies du colonialisme, la perversité de la république franc-maçonne et de ses »élites" (cf gilets jaunes, crise du Covid), le role de la France Macroniste contemporaine dans le mondialisme ultra-libéral autoritaire, etc..).
    Nous sommes désormais un repoussoir, notre chef d’état est perçu dans le monde entier comme un petit kon prétentieux et pervers, et il va falloir faire montre de courage pour sortir de ces bas-fonds.



  • Kapimo Kapimo 24 septembre 16:09

    @Patrick Samba

    Tant qu’il y a de la vie, etc...
    Sinon, il vaut mieux etre réaliste pour éviter d’etre affaibli par des déceptions.
    D’autre part, c’est en ayant une bonne idée de la situation qu’on peut espérer agir de manière pertinente.
    En fait, il faut accepter dès aujourd’hui de prendre ses pertes (meme celles à venir) pour préparer la suite correctement.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Tout va bien, à vot’bon coeur

Publicité



Palmarès

Publicité