• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

krolik

krolik

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1574 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • krolik krolik 25 août 2012 18:58

    @Jr.Bupp,

     

    Oh c’est encore les vacances, il faut bien s’amuser un peu.

    Je ne participe plus à des discussions avec le gars Cabanel car je pense que son argumentation est tellement mauvaise qu’il décrédibilise l’antinucléarisme, alors il faut le laisser fantasmer tout seul.

    L’antinucléarisme ne veut pas rentrer dans la technique et lorsqu’il y rentre c’est pour utiliser des trucs falsifiés en interprétation par la Criirad par exemple.

    L’antinucléarisme serait plus crédible s’il se déclarait simplement comme religion. Une religion ça veut sauver tout le monde, même ceux qui ne le veulent pas. Et ceci à contrario d’une secte qui ne veut sauver que ses adeptes qui paient et qui copulent.

    Il n’y a pas à lutter scientifiquement contre une religion, la science c’est ce qui admet une procédure de contournement alors que la religion est basée sur des dogmes qui n’ont pas à être discutés. De ce point de vue d’ailleurs la psychanalyse et le Communisme se rejoignent, il n’y a pas à discuter.

    @+



  • krolik krolik 25 août 2012 18:26

    Mais vous rentrez bien dans la technique lorsque vous appuyez sur l’interupteur pour mettre en route votre PC...

    L’éthique ne vous étouffe pas vraiment, aucun commentaire sur l’accident en raffinerie au Vénézuela, pas plus que l’accident du barrage sur le Iénissei qui a fait tout de même plus de morts qu’à Tchernobyl ; l’hydraulique lorsque ça lache ça ne donne pas le temps de ficher le camp comme à Fukushima, et ce ne sont pas les habitants de Fréjus qui pourront le contredire.

    Les malheureux technocrates / scientifiques / ingénieurs / techniciens font des calculs sur l’optimisation du nombre de morts et de blessés par MWh produit, vous ne trouvez pas que c’est de l’éthique que de vouloir produire une énergie moins dangereuse au meilleur coût de façon à ce qu’un max de personnes en bénéficie ?

    Toujours la question : Combien de morts par radiation à Fukushima ? Comparaison avec le nombre de morts du tsunami..

    Les terrains inhabitables sur des siècles et des millénaires !! Pensez vous que de votre vivant que vous pourrez voir que les terrains expropriés pour le barrage des trois gorges rendus aux paysans ? Le Barrage de Ste Croix sur Verdon pour en citer un récent en France.. ???

    Dans combien de temps la fameuse zone d’exclusion de Tchernobyl sera-t-elle rendue à l’exploitation ? Actuellement c’est le site touristique le plus fréquenté d’Ukraine, c’est vraiment une « zone d’exclusion » très dangereuse, les touristes meurent dans les deux semaines, mais le lobby nucléaire fait taire ce fait... c’est bien connu.

    Ah la douceur du remplacement du nucléaire :

    - en Allemagne visiter une exploitation de lignite du côté de Cologne, c’est un must, on en sort absolument abasourdi, allez y faire un tour en vélo, il y a des centres où ils expliquent fort bien la technique. Dans la conversion du nucléaire et suivre l’Allemagne il faut donc militer pour l’exploitation d’un site dans la Nièvre.. les travaux ne démarre pas, pourtant les écolos devraient manifester pour un démarrage rapide.

    Et puis sans taxation sur l’énergie nucléaire, le prix du kWh « vert » (éolien, PV) multiplié au moins par quatre...

    Et puis la création de la « plaque de cuivre » l’accroissement du réseau de transport, l’échange d’énergie de voisinage comme si le problème n’était que de vendre les surplus produits localement... Multiplié au moins par 5 les lignes THT, et commencer avec les voisins suivant les conseils de Jérémy Rifkin.. Multiplier par 20 l’interconnexion avec l’Espagne par exemple, alors que passer une seule ligne dans les Pyrénées orientales déclenche une véritable guerre...

    Mais les lignes HT transportant des électrons « verts » seront bien accueillies, c’est évident.

    Mais on peut toujours rêver.

    En attendant je ne pédale pas pour faire fonctionner mon PC, ma femme ne va pas au lavoir pour faire la lessive (et pourtant il y a de très beaux lavoirs dans mon coin)...Ma grand’mère est morte au lavoir en 1950, elle a été ramenée à la maison dans la brouette pour le linge.. 

    L’énergie ont en a besoin, et avec éthique s’il vous plait !

    @+



  • krolik krolik 25 août 2012 17:39

    Et si la question du nucléaire ne devait pas être celui de l’énergie ?

    Combien de morts dus aux radiations nucléaires depuis 1945 en France ?

    Ce qu’ils font dans les autres pays est le problème des autres pays.

    Avez-vous vu cette brève d’aujourd’hui ? http://www.leparisien.fr/international/explosion-d-une-raffinerie-au-venezuela-au-moins-19-morts-53-blesses-25-08-2012-2136843.php

    Est-ce que cela va induire de grandes manifestations en France contre l’industrie pétrolière ?

    Et pourtant des accidents pétroliers/gaziers en France il y en a eu de nombreux que ce soit à Feyzin ou à Fos... Le calme plat comme réaction..

    Que les Russes aient l’habitude de sortir les tripes de leurs centrales comme ici récemment en 2009 :http://www.boston.com/bigpicture/2009/09/the_sayanoshushenskaya_dam_acc.htm l c’est leur problème.

    Que les japonais n’aient pas tiré les leçons de TMI c’est aussi leur problème. Ils auraient pu au moins installer des recombineurs d’hydrogène (qui équipent depuis TMI toutes nos centrales) cela aurait évité d’avoir des explosions subséquentes à Fukushima, et ils auraient pu installer des filtres à sable (comme sur toutes nos centrales) cela leur aurait évité 99% des rejets..

    Quant à dire qu’il n’y a pas de solution pour les déchets, c’est encore un pipo pour militant antinuc. Vous pensez vraiement que par exemple la décharge ménagère de Marseille à Entressen qui a reçu 500 000 tonnes/an pendant des dizaines d’années sera assaini un jour ? Vous pensez vraiment que les « ménages » ne sont pas inventifs dans leurs rejets et qu’il n’y pas de substances hautement dangereuses dans cette décharge en surface ?

    Lors de l’élection présidentielle il y avait une candidate « verte » qui pronait l’arrêt du nucléaire. Mais lorsque l’on est « président » on conduit le futur et l’on gère le passé bien évidemment. Elle devait donc avoir une solution autre que celle retenue, bien plus performante, c’est sûr, mais elle a omis de d’étendre sur le sujet..

    Si l’on veut chasser la radiation incidieuse, il faut commencer par arrêter le nucléaire médical, se rappeler que concernant l’iode 131, une nuage de Tchernobyl en France c’est 36 heures de consommation.dispersion des hôpitaux français.

    @+



  • krolik krolik 25 août 2012 16:22

    Pour parler de la centrale de St Laurent vous auriez pu éviter de mettre une photo des aéros de Chinon.. et en fait ce qui est sugnificatif dans une centrale nucléaire c’est le batiment réacteur pas les aéros... Les aéros c’est spectaculaires mais c’est chronique de toutes les centrales thermiques qu’elles soient au gaz ou au charbon et au lignite.

    Pour parler des accidents sur la centrale de St Laurent, vous auriez pu précier de façon claire qu’après réparation les réacteurs ont été remis en route.. donc qu’une fusion de combustible n’engendrait pas systématiquement un relachement en-dehors du confinement pas plus que la destruction du réacteur.

    Vous auriez pu préciser que ces deux accidents concernaient les réacteurs graphite-gaz, qui sont arrêtés depuis quelques années en attente de démantèlement. Tous les combustibles ont été enlevés et recyclés à La Hague.

    De prendre support des deux accidents sur les graphite-gaz fermés pour dire que la centrale de St laurent qui n’exploite plus que deux REP, est à bout de souffle alors qu’elle pourra fonctionner très vraisemblablement encore pendant trente ans, est pour le moins d’une tendance militante antinuc..au-delà du vocabulaire du simple sympatisant.

    Concernant l’aspect économique, vous auriez pu souligner qu’au départ les sites de Chinon-Avoine et de St laurent étaient « jumeaux ». Sur chaque site deux graphite-gaz puis avec le lancement du programme REP deux réacteurs à eau pressurisée. Puis à Chinon il a été décidé d’en mettre deux de plus. ; Il y a eu une pétition à l’époque pour demander à EDF de construire deux REP de plus à St laurent de façon à respecter l’équilibre entre les deux sites.

    Mais comme vous avez du le remarquer le site de ST Laurent est en fait une île de terrain « dur » sur la Loire, à côté du sable meuble de la Sologne, une anomalie géologique. Mais cette lunule de terrain « dur » n’était pas assez grande pour recevoir deux REP de plus. Il n’y a donc pas eu quatre REP d’installé.

    Pour ce qui est de l’arrêt automatique en avril dernier, et bien l’on peut souligner que les sécurités automatique ont fonctionné, ce qui est tout de même très rassurant. J’habite par le plus grand des hasards à moins de 5km de cette centrale, au bord de la Loire. Le parcours « vélo » passe en bas de chez moi, je n’ai pas mis de clous de tapissier sur le chemin, cela aurait été « militant ». Je suis simplement pour un réajustement de la vérité en ce qui concerne le nucléaire.

    @+



  • krolik krolik 12 juin 2012 11:31

    Et Robert Galley était un grand enthomologiste, collectionneur de papillons, sa collection doit se monter à 20 000 pièces.

    Il en récupérait beaucoup à l’issu des réceptions dans les ambassades africaines où avec l’aide des gardiens, autour des éclairages nocturnes. Il a même trouvé un papillon qui n’était pas référencé dans les bibliothèque officielles et qui porte son nom « galleytus ».

    On peut citer également son action pour la construction de la Tour Montparnasse, alliant les télécom et la Défense, puisque les deux derniers étages auquels on ne peut accéder par ascenseur sont réservé aux faisceaux hertziens du ministère de la défense... Les com avec l’Afganistan passent par là.. Lorsque l’on monte sur la terrasse de la Tour Montparnasse il faut se taper les deux derniers étages à pied, car le métal des ascenseurs induirait des défauts dans les transmissions hertziennes, donc pas d’ascenseur pour finir l’ascension.

    Lorsque le tupolev 144 s’est crashé au meeting du Bourget, étant Ministre de la défense, et ragardant la télé, Instananément il a fait boucler le périmètre et envoyé des gars de la DGSE pour récupérer des échantilons métalliques, et 10 heures après il avait sur son bureau un échantillonnage complet de la métallurgie soviétique sensée être à al pointe de la technologie locale..

    Un homme très concret qui ne se payait pas de mots..

    @+

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité