• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

latitude zéro

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 512 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • latitude zéro 2 décembre 2017 14:27

    Au vue des brillantes analyses constatées sur ce fil , il ne m’apparait inutile et en toute objectivité de « portez à votre connaissance » ce qui suit ci dessous.

    Oui le plan B est la continuation du plan A couplé à une éventuelle sortie de l’UE après référendum.

    Le plan A est l’application quasi immédiate des nouvelles politiques , par conséquent et prioritairement, la nouvelle constitution de la 6ième République implique l’abrogation de la déclaration 17 de la constitution actuelle relative à la primauté, qui précise que « les traités et le droit adopté par l’Union sur la base des traités priment le droit des États membres ».

    Mais même dans l’application d’un plan B , l’Europe ne peut pas nous foutre dehors. C’est donc le Peuple qui décidera par référendum des différentes options dont une de ces options est la sortie par l’article 50, cette fois avec des Français pleinement informés des enjeux !!

    Le but de la FI est de faire imploser l’Europe telle qu’elle est actuellement et entraîner d’autres pays avec nous. Cela prendra du temps ( calendrier des élections) , d’où le plan A et son application quasi immédiate .
    Le plan B est le rapport de force obligatoire. Mais il est prématuré de parler maintenant dans le détail du plan B puisque celui-ci découlera des négociations dont on ne connaît pas encore les aboutissants ni les appuis éventuels venant d’autres pays de l’UE . (mais toutes les initiatives sont bienvenues... )

    On voit bien comment se débattent les Anglais et leur Brexit direct, dont le but revanchard ( et haineux) de Bruxelles est de « leur faire payer le plus cher possible » ( citation véridique dont je ne me souviens plus de l’auteur) et de pourrir le débat. On n’entend pas beaucoup Asselineau là-dessus. Combien de temps dureront ces « négociations » , 2 ans ou 3 , pendant lesquels aucune véritable réforme ne sera possible tant que les Anglais ne sauront pas à quelle sauce ils seront mangés !

    Plan B Article 50
    https://www.youtube.com/watch?v=XXAB9KhATWo
    Plan A Plan B 1/2
    https://www.youtube.com/watch?v=6ICWWiHjVyk
    Plan A plan B 2/2
    https://www.youtube.com/watch?v=9rJ_VmtPsWM https://www.youtube.com/watch?v=9rJ_VmtPsWM

    Débat complet
    https://www.youtube.com/watch?v=W-qHIyuwxQU



  • latitude zéro 7 janvier 2017 02:03

    @Fifi Brind_acier

    Je dis que l’Avenir en Commun sortira de l’Otan et que la dette sera annulée partiellement et rééchelonnée et y en a un qui me met une étoile « pas intéressant » . bof pas intéressant !

    LOL j’’ai toujours adoré la foire d’empoigne d’Agoravox.



  • latitude zéro 7 janvier 2017 01:52

    @Fifi Brind_acier

    On impose rien, si une majorité de pays est d’accord avec notre projet d’une autre constitution , alors on change l’ Europe . Ceux qui ne seront pas intéressés pourront sortir s’ils le veulent. Leurs gouvernements s’en arrangeront avec leur population !

    Au cas où nous sommes seul où presque et que nous ayons un rapport de force insuffisant, c’est nous qui sortons.

    L’Europe on la change où on la quitte.



  • latitude zéro 6 janvier 2017 22:07

    @Fifi Brind_acier

    On va vers une marche forcée pour une autre Europe , totalement retournée dans notre sens, ou à la sortie de fait par arrêt des contributions de la France à l’Europe.
    Ca sera à eux à nous foutre dehors.
    On ne peut pas se servir de l’article 50 à partir du moment où l’on désobéit aux traités.
    L’article 50 est intégré aux traités !
    Bruxelles nous demanderait de respecter et se conformer de nouveau aux traités avant l’ utilisation de cet l’article, et la boucle est bouclée !



  • latitude zéro 6 janvier 2017 21:43

    @Alter

    Pour aligner autant de contre-vérités, c’est que vous n’avez absolument pas lu le programme de « L’avenir en commun ».
    On ne peut donc pas débattre pour le moment sur aucun point , comme la sortie de l’Otan ou le rééchelonnement et l’annulation partielle de la dette qui sont des points du programme.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès