• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

lephénix

lephénix

Passeur de "savoirs" (incertains, forcément incertains...) dans "la presse & l'édition", expert en rien, consultant du rien qui fait tourner le monde et du temps qui se repose entre les lignes...

Tableau de bord

  • Premier article le 07/10/2013
  • Modérateur depuis le 22/08/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 158 819 3463
1 mois 1 8 15
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 115 111 4
1 mois 1 1 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • lephénix lephénix 21 janvier 12:08

    @ZXSpect
    les images de la photo-argentique étaient fixes, donc « des choses », celles de la photo-numérique, rappelle rouillé, sont des « forces » des « entités dynamiques » qui ont tout bouleversé de nos vies dans tous les domaines : activités productives, économiques, financières, sociales, culturelles etc
    c’est bien un « autre monde » qui a surgi qui a moins besoin d’archives statiques que de « mémoire opératoire flexible et monétisable »



  • lephénix lephénix 21 janvier 12:02

    @ZXSpect
    il est vrai qu’en matière de trucage dans « le monde de l’argentique » voire avant, les exemples sont légion pas seulement en politique : lors de séances de spiritisme (dont le début coïncide quasiment avec l’invention de daguerre), les organisateurs présentaient des photos d’ectoplasmes supposés venir de l’au-delà pour laisser leur image le plus souvent celle de la médium... sans oublier les fées et elfes en photo de sir arthur conan doyle qui avaient leurs adaptes convaincus dans l’entre-deux-guerres...



  • lephénix lephénix 16 janvier 13:48

    effectivement « lakme » un perpétuel moment de grâce remis à l’honneur au cinéma en 1983 avec « les prédateurs » (hunger) une histoire de vampires avec bowie et deneuve...



  • lephénix lephénix 16 janvier 13:46

    effectivement, « lakme » est un perpétuel moment de grâce remis à l’honneur au cinéma avec « les prédateurs » (« hunger ») de tony scott en 1983... une histoire de vampires avec bowie et deneuve...



  • lephénix lephénix 13 janvier 11:11

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
    le sens du tragique nous a toujours accompagnés seuls les zombies le perdraient-ils de vue ? l’utopie de « la santé parfaite » aussi avec ses marqueurs par la technique, de« la cité du soleil » de campanella jusqu’au projet mondial Biosphere implanté à Oracle (Arizona), etc
    difficile de ne pas voir que notre « réalité » est infiltrée/vissée par les boulons d’une construction utopique... de la proclamation d’un premier lieu utopique, l’amérique, lors de la première « mondialisation » (1492) nous voilà en chinamerica...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité