• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

marane

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 12 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • marane 28 août 23:22

    @Pat 92 Bien entendu le fait que les études ne soient pas françaises n’a aucune incidence sur leur validité. Des milliers d’études dites vous, mais si peu robustes sur le plan technique, raison pour laquelle le NICE anglais ne jugeaient pas voici peu ces milliers d’etudes crédibles, ne recommandant le comportementalisme intensif seulement dans le cas de comportement problème à risque (auto hétéro agressivité, fugues...). Le comportementalisme comme seule solution valide est donc là bas bien peu pris au serieux. Alors pourquoi en France ? En rémission des péchés psychanalytiques, des 40 ans dans ce desert ? 40 annees de comportementalisme monopolistique me semble cher payer. L’intimidation de ce style, s’appuyant sur une exploitation partiale de l’idéal scientifique a provoqué le relatif echec du 3° plan autisme. Pourquoi remettre le même couvert qui aurait le même effet ? Le comportementaliste a certainement une place, mais pas tout l’espace ni tout le temps, du berceau au cercueil. Et surtout il n’a pas, comme disait jadis Giscard, le monopole du coeur. Il y tant de manques, pretendre que seul le comportementalisme peut les palier tous est folie



  • marane 28 août 17:17

    @Delacroix Je crois comme vous à la demarche EBM. Les études contrôlées randomisees montrent s’il y a un effet repérable, ou pas. On peut, comme vous le souhaitez, préférer les interventions deja validées. Mais nous ne sommrs qu’au debut de ce type d’étude, Je n’en connais aucune d’origine française. De toute facon a methodologie EBM part de la pragmatique et de l’empirisme, Ce n’est que si l’on a des raisons de penser que « ça marche » que des essais sont tentés, essais souvent réduits et imparfaits. Puis de vrais ECR, qui coutent fort cher. Le fait qu’une intervention a montré une efficacité n’implique pas que d’autres sont inefficaces. Avec le comportementalismr, c’est pareil. C’est une option. Contrairement à ce que vous dites des ECR corrects ont démontré l’efficacité d’interventions ni comportementaliste ni developpementalistes, tels ceux soutenus par Jonathan Green, dont le premier article vante les merites quand il deboulonne la psychanalyse. Donc le sujet EBM doit être ouvert, pragmatique. Son utilisation dans un but d’intimidation, visant à faire d’une seule composante le seul courant autorisé n’a rien de scientifique, mais est simplement une croyance, une idéologie. C’est ça que je crois qu’il faut combattre, la confusion, d’une part, et la fermeture. Tout n’est pas encore decouvert, rien ne se résume à ceque nous connaissons déjà.



  • marane 28 août 09:39

    @olivier

    Du qualitatif existe de bien des façons, et pas seulement dans une seule direction. Discriminer le qualitatif sur les présupposés , le vocabulaire et les poses comportementalistes, rejeter tout le reste, au motif absurde que le comportementalisme ayant montré quelque resultat dans quelques essais plus ou moins EBM serait preuve qu’il reussit parfaitement dans tous les cas de figure, oh la la.... Et pour des adultes en plus, rien que des renforcements, des extinctions, des grilles, de l’ABC, le reste au panier, surveillés par l’inquisition style Fasquelle-Rouillart, avec ministres mis à la question sur leur zèle comportementaliste, dans tout le spectre, et faire de ça le 4° plan, voyez le tableau. Puisque ça n’a pas marché pour le 3°, raison de plus pour continuer ?



  • marane 27 août 09:54

    Analyser tout ce qui n’est pas du comportementalisme exclusif et acharné comme des errements a déjà enfermé le 3° plan autisme dans sa tour d’ivoire, exigeant l’impossible, l’alignement de toutes les energies sur une seule option, quand il faut les fédérer le plus largement possible.

    Vouloir faire de même avec la 4° ne présage rien de bon. Le comportementalisme se defend tres bien tout seul, il n’est nul besoin d’en faire un credo de la seule vraie foi, avec excommunication à la clé pour les mécréants, en l’attente du bûcher pour les hérétiques persistants. Pour les autistes adultes il n’existe pratiquent rien, ou si peu, alors toutes les initiatives qui comblent ce vide doivent être bienvenues, pour peu qu’elles s’inscrivent dans un cadre cohérent et respectent les recommandations de bonnes pratique en vigueur. Décourager les vocations en organisant l’inquisition de la Vrai Foi Comportementaliste n’est sans doute pas LA chose à faire en premier. Ce sera du reste sur ce point qu’on pourra savoir a l’avance si ce 4° plan fonctionnera ou, comme le précédent, sera un coup d’épée dans l’eau.



  • marane 22 décembre 2016 21:59

    ABA n’est pas un traitement miraculeux, raison de plus pour le rendre obligatoire, et pour interdire tous les autres, qui n’ont montré aucun resultats probants, et n’autont ainsi pas l’occasion d’en démonter davantage. Il coute cher, tant mieux. Fermons les ,hopitaux psychiatriques de jour, ouvrons des ABAttoirs, partout, éduquons, éduquons, éduquons. La fin de l’âge des dinosaures merite bien ça, vivent les temps nouveaux.







Palmarès