• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Massada

Massada

If you heard my shot, you weren't the target. 
 
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4678 0
1 mois 0 111 0
5 jours 0 10 0

Derniers commentaires



  • Massada Massada 20 septembre 09:44

    En établissant ses avant-postes sur les deux rives du Fleuve Euphrate et des deux côtés de la frontière irako-syrienne, l’Iran a pris une mesure qui augmente fortement le risque d’une guerre menée par l’armée syrienne, le Hezbollah et l’Iran, épaulée de l’armée russe d’un coté et Israel soutenu par les USA de l’autre.







  • Massada Massada 19 septembre 09:50

    @Olivier Perriet
     
    pour ceux qui sont né l’année dernière : Attentat du Drakkar : Cinquante-huit parachutistes français des 1er et 9e RCP sont tués dans un attentat terroriste au poste Drakkar. Le Hezbollah a le premier revendiqué l’attentat.
    Ils opéraient pour l’ONU dans une mission de maintient de la paix, la Force multinationale de sécurité à Beyrouth (FMSB).



  • Massada Massada 19 septembre 08:57

    En marge de ce qui se passe en Syrie, on assiste à une normalisation des rapports entre le monde arabe et Israel. Le roi Hamad de Bahreïn a condamné le boycott arabe d’Israël a Los Angeles la semaine dernière. Les citoyens bahreinis sont désormais libres de visiter Israël comme ils le souhaitent.
     

    "Ce qui se passe maintenant avec les états du bloc arabe n’a jamais eu lieu dans notre histoire, même si nous avons signé des accords," a dit Netanyahou.

    « Ce qui nous avons maintenant est plus grand que tout autre chose pendant toute autre période de l’histoire d’Israël. »

     

    Il est clair maintenant que le plus grand danger pour Israel reste l’Iran et son supplétif libanais le Hezbollah. Les arabes du Golfe Persique sont aussi au fait que ce qui menace Israël ( l’Iran ) les menace aussi. Ils savent aussi que le seul pays capable de tenir tête à l’Iran c’est l’état juif.

     

    Il est prioritaire pour nous d’empêcher la formation du corridor chiite qui s’étendrait de la Syrie à l’Iran. Ni les Russes, ni les USA ne sont favorable à une telle éventualité qui créerait une instabilité sans précédent dans la région. On assiste a un remake moyen-oriental d’un Yalta à quatre mains, celles de Vladimir Poutine et de Donald Trump, emballés ni l’un ni l’autre par une expansion iranienne en direction de la Méditerranée.

     

    Il est fort à parier que suite à ces négociations les américains prendront le contrôle de la de la vallée de Khabour pour faire barrage au projet de Téhéran.

     

    Dans le meme temps la collaboration militaire entre les USA et Israel s’intensifie.  L’armée américaine a ouvert officiellement lundi sa première base opérant sous un drapeau américain sur le sol israélien, quelques jours après une cérémonie qui a eu lieu jeudi en présence de hauts responsables américains et israéliens.



  • Massada Massada 16 septembre 17:10
    La libertéd’expression est le droit pour toute personne de penser comme elle le souhaite et de pouvoir exprimer ses opinions par tous les moyens qu’elle juge opportun, dans les domaines de la politique, de la philosophie, de la religion, de morale..
     
    Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontière. 
     
    La modération n’a pas de place dans la défense du droit à la libre expression. Il faut combattre en faveur du droit à la libre expression toujours et partout.
     
    Mais la liberté ne consiste pas seulement à pouvoir faire tout ce qu’on veut avec ce qu’on a, elle nécessite aussi d’assumer la responsabilité de ses actions.
     
    par exemple : le parrain mafieux qui commande à quelque tueurs de le débarrasser d’un rival ne peut invoquer la liberté d’expression pour couvrir ses actes. Sa parole prend place au sein d’un projet criminel et c’est ce projet qui justifie son emprisonnement.
     
    L’expression libre trouve ainsi sa propre limite dans l’éventuel dessein criminel qui la justifierait. Mais ce n’est pas l’opinion qui est sanctionnée, c’est bien le locuteur. 
     
    En réalité, la question des limites à la liberté d’expression provient d’une incompréhension assez classique de la notion de liberté elle-même.
     
    Être « contre la censure sauf pour les opinions abjectes », c’est être pour la censure !



  • Massada Massada 16 septembre 09:44

    @Arcane
     

    Oui je défends ma propriété contre les voleurs.
    C’est mon droit naturel.
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès