• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

mathias cohen

mathias cohen

Mathias cohen
40 ans et +...

Tableau de bord

  • Premier article le 08/05/2008
  • Modérateur depuis le 24/09/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 17 57 685
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 35 12 23
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • mathias cohen mathias cohen 5 mars 12:12

    @Lucadeparis
    Déclaration de Soral dans cette vidéo récente : https://www.youtube.com/watch?v=XSY87JR7P6Q à 1’50.
    Mais sans doute me suis-je laisser abusé par un ennième bobard de Soral...



  • mathias cohen mathias cohen 5 mars 12:03

    ERRATUM

    Je n’avais pas connaissance du fait qu’Etienne Chouard a écrit, dès le 28 novembre 2014 : « j’ai rapidement compris que Soral n’est pas du tout un démocrate, évidemment  : il est autoritaire et il défend une idéologie autoritaire, au strict opposé de ce que je défends moi. Je ne veux pas plus de sa « dictature éclairée » que de n’importe quelle dictature, évidemment. […] tout récemment, j’ai découvert dans une publication de Soral des propos terribles et dangereux […] Je ne peux évidemment pas valider une parole pareille, froidement raciste, sexiste, autoritaire […] il y a un risque d’escalade des racismes… ».

    Au vu de ces déclarations, une bonne partie de ce sur quoi mon article est construit tombe, et une bonne part de sa démonstration avec. Je regrette d’avoir moi-même alimenté un enième lien Chouard Soral par mon article et ses mots clefs... Je remarque que personne dans les commentaires n’avait connaissance de ces déclarations d’Etienne Chouard (ou du moins personne ne les a présentées comme contre-argument).

    Il reste tout de même la question de la réification de la Constitution chez Etienne Chouard, au détriment des autres aspects fondamentaux des révolutions, au premier rang desquels la lutte sur le terrain des intérêts économiques.



  • mathias cohen mathias cohen 5 mars 11:40

    @Pierre Régnier
    Oui, vous avez bien raison de vous inquiéter à propos de l’Islam, quand on voit que 115 ans après la loi sur la séparation de l’Église et de l’État, on découvre encore un prêtre pédophile par jour (façon de parler, hein...), et que tous les ans, le président de la République va faire un grand discours politique devant le CRIF, on ne voit pas pourquoi l’Islam se gênerait...



  • mathias cohen mathias cohen 5 mars 10:38

    @Deepnofin
    Tout ce que vous dites est fort intéressant à un niveau individuel (vous faites notamment référence à des concepts de psychologie sociale, comme la dissonance cognitive), mais selon une analyse plus sociologique/économique, la mauvaise foi n’est pas à prendre comme un défaut individuel pouvant être amélioré par de la volonté, c’est une conséquence des intérêts de classe. C’est juste une vision marxiste classique (et qui dit vision marxiste ne veut pas dire forcément idéologiquement de gauche, puisque je vous rappelle que Marx est une des principales références pour les économistes de tous bords) : les rapports de production produisent la superstructure, comme les idéologies, et non l’inverse. Ça remet sacrément en question le libre arbitre, mais connaitre les déterminismes économiques et sociaux reste le meilleur moyen de lutter contre, au niveau collectif et individuel.



  • mathias cohen mathias cohen 5 mars 10:25

    @Agor&Acri
    Question simple : c’est si difficile de dire : « oui, Soral est un antisémite, et (concernant Chouard) je n’aurais pas dû le qualifier de résistant » ? Demandez à Asselineau, lui qui a le sens de l’histoire de France, s’il qualifierait Soral de résistant. Vous imaginez l’insulte faite à l’histoire de France et à tous les résistants qui ont perdu leur vie pour combattre le type que Soral s’est empressé de rééditer dès qu’il en a eu le droit ? Ce n’est pas de la censure, c’est reconnaitre quand on a dit une connerie, et non pas la noyer dans toutes les autres qu’on aurait pu dire, comme un point de détail.
    Par contre, je suis tout à fait d’accord pour que Chouard continue à discuter avec Soral, mais avec quelques préalables qui permettent de remettre les choses à leur place.

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Chouard se coupe des partis de gauche
  2. École : à qui profite le désordre ?




Palmarès