• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Matthhou

A la recherche d'une autre info que celle que veut bien nous donner le(s) 20h, je cherche à en savoir plus sur les tenants et aboutissants de la politique, de l'économie, de la géostratégie des différents "maitres du monde" qui ne semblent plus rien maitriser...

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 39 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Matthhou 12 août 2013 16:13

    Je trouve votre idée trop compliquée en termes de gestion.
    Donc à la fin du mois, les impôts iraient récupérer ce que vous n’avez pas dépensé dans le mois ? Bonjour l’usine à gaz...
    Et si je veux quelque chose de cher, je suis obligé de passer par un crédit ? Je ne peux pas économiser tous les mois ?
    De plus, comme d’autres l’ont dit, la création monétaire fait perdre de sa valeur à la monnaie et donc aux échanges.

    Comme vous, je pense que l’idéal serait de pouvoir se passer de monnaie tout court. Que chacun ait accès à ce dont il a besoin pour vivre et puisse échanger le fruit de ses compétences et de son travail pour assouvir ses désirs (non nécessaires sinon pour être plus heureux).

    A votre proposition, je répond par l’instauration d’un revenu de base financé par la TVA (quitte à ce qu’elle soit à 50% ou plus). Et en monnaie fondante (http://fr.ekopedia.org/Monnaie_fondante) pour être sûr qu’elle circule et ne soit pas stockée aux caïmans.

    Ainsi, l’argent provient de l’échange de bien et de services entre tous, et permet à chacun de subvenir à ses besoins primaires au quotidien sans être esclave d’un travail précaire ésclavagisant.



  • Matthhou 29 mai 2013 17:08

    Ces imprimantes s’inscrivent dans la logique débutée à la fin du siècle dernier (le XXème, hein) avec la généralisation d’internet et de partage des biens (numériques d’abord, mais matériels aujourd’hui)

    L’un d’entre vous parlait de fabriquer ses propres legos, mais en allant au delà et en partant du principe qu’on pourra imprimer des composants de diverses matières (plastiques, métaux...) c’est la fin de l’industrie pour une création d’objets à domicile.
    Mon grille pain tombe en panne ? Pas grave, j’en imprime un nouveau !

    Ca va être l’équivalent matériel du numérique pour la musique en mp3, les films en dixv et les e-books piratés. Si on a le plan (récupéré en P2P :-P) ou si on le dessine nous-même, fini les usines de petits enfants exploités au Bangladesh !

    L’évolution (ou la révolution si vous voulez) c’est que le mode de vie patriarcal et pyramidal que nous connaissons (même dans nos soi-disant démocraties dirigées par une poignée « élue »), ce mode de vie s’horizontalise dans un retour à l’humain, au groupe local et au partage.
    La propriété (intellectuelle ou autre) va disparaître en même temps que la notion de travail avec un patron et des salariés.

    Les machines vont remplacer les hommes dans les tâches ingrates, dangereuses ou peu valorisantes. Si on veut bien l’accepter, le chômage de masse sera vécu comme une bonne chose, voire même un objectif à atteindre.

    Mais pour ça, il faudra des changements dans notre société tels que la mise en place d’un revenu de base par exemple, pour que la notion de revenu et celle de travail ne soient plus unies par les liens sacrés de l’exploitation humaine...



  • Matthhou 21 mai 2013 15:53

    "Il faudra donc aller la chercher cette démocratie rédemptrice, et avec les dents !

    Comment ? Par les urnes, ce serait plus démocratique et moins casse gueule.« 

    Vous vous contredisez tous seul : la démocratie ne peut pas être appliquée étymolologiquement par le vote.

    Le vote signifie que moi citoyen qui a le pouvoir, je te le cède à toi homme politique, et donc je n’ai plus le pouvoir. Donc le vote est Aristocratique, pas Démocratique.

    Il faut prendre le pouvoir en masse et »élire" une assemblée constituante par le tirage au sort. Là, vous aurez une vraie démocratie au sens littéral du terme.

    http://www.le-message.org/



  • Matthhou 16 avril 2013 09:52

    Côté public-lecteur, le livre numérique à l’avantage, comme le mp3, de se pirater facilement. On peut maintenant avoir tous les livres qu’on veut gratuitement le jour de leur sortie.
    Le côté négatif, c’est la mort des petit libraires et la disparition des enseignes des gros qui ne feront plus que de la vente à distance comme Amazon.
    Je ne suis pas pour une licence globale car ceux qui ne veulent volontairement pas télécharger n’ont pas à payer en plus, mais une plateforme unique avec système d’abonnement pourrait être intéressante. Pour ça, il faudrait que les majors au sens large (du cinéma, de la musique et de l’édition) se mettent d’accord pour réunir leurs catalogues... c’est pas gagné.



  • Matthhou 3 avril 2013 13:21

    C’est parce que vous liez argent et travail.
    Personnellement, je ne considère pas que l’un va forcément avec l’autre.
    Avec ce revenu de base pour tous, ce serait plus simple pour les personnes qui s’adonnent à des activités bénévoles ou non marchandes. Ce n’est pas parce qu’on ne « travaille » pas (pour un salaire) qu’on est fainéant !

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès