• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

michelm

michelm

Cinquante huit balais. Je ne fais partie d’aucune chapelle, confrérie, association, ni d’aucun syndicat, parti, complot etc. que ce soit : l’expression « Libre penseur » est farpaitement adéquate, et après recherches faites sur le sujet, outre les impressions ressenties au long de mon périple existentiel.
Une vie à vivre : cela signifie de faire en sorte d'ennuyer le moins possible autrui par quelque prétention que ce soit à se croire meilleur, à prétendre en savoir plus.
Ce qui compte, c'est le cheminement existentiel et ce que l'on emmagasine durant celui-ci, pas son but.
Bonjour chez vous.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 05/12/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 18 28
1 mois 1 17 28
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • michelm michelm 11 décembre 10:34

    @Désintox :
    « Le but de mon article n’est pas de discuter de la réalité du
    réchauffement climatique, qui est une donnée avérée, mais d’analyser les
    comportements négationnistes. »

    À rapprocher (instant Godwin, mais impossible de passer à côté) de ce tonitruant :

    « Il ne faut pas se demander comment, techniquement, un tel meurtre de masse a été possible. Il a été possible techniquement puisqu’il a eu lieu. Tel est le point de départ obligé de toute enquête historique sur ce sujet. Cette vérité, il nous appartient de la rappeler simplement : il n’y a pas, il ne peut y avoir de débat sur
    l’existence des chambres à gaz. », un redoutable texte publié dans « Le Monde » du 21 février 1979 par Pierre Vidal-Naquet, sans doute l’un des plus grands historien français de tous les temps (ironie) ainsi qu’en compagnie d’une trentaine d’autres « historiens » du même tonneau, face au premier texte révisionniste de feu Robert Faurisson.

    Le propre d’un historien étant de douter, il (m)est évident que de poser un tel dogme avant toutes éventuelles recherches sur un sujet quel qu’il soit, c’est biaiser lesdites recherches, pardi !

    Ainsi, quand ce Desintox (bonjour la prétention !) affirme que le « réchauffement climatique [...] est une donnée avérée », il fait de l’obscurantisme dogmatique ou, a minima, un audacieux raccourci. L’appellation exacte devrait plutôt en être « changement climatique ».

    J’en veux pour preuve (mais il y en a d’autres !) ce bouquin, bien évidemment passé à la trappe par les médias dominants
    dans lesquels toutes discussion est INTERDITE, cela quel que soit le sujet abordé puisque dans les salons médiatiques on n’échange pas, on impose, j’en veux donc pour preuve le bouquin du professeur Gervais (https://www.babelio.com/livres/Gervais-Lurgence-climatique-est-un-leurre/1073299).

    Et, pour ceux qui n’aiment pas lire ou qui n’en ont pas le temps, voici une vidéo qui devrait les aider à comprendre l’intérêt qu’il y aurait à ce que l’on puisse DISCUTER de ces choses, plutôt que d’imposer LA Vérité qui arrange tel ou tel lobby.

    Bonjour chez vous.



  • michelm michelm 10 décembre 21:58

    @pemile
    On dirait l’archétype du troll : il pond sa crotte, parfois avec une insulte, mais sans argumentaire.
    Aucun intérêt.



  • michelm michelm 10 décembre 21:53

    @Aita Pea Pea
    Argumentaire ?



  • michelm michelm 10 décembre 21:04

    @eric
    « Sachez que je suis en Apple ma brave dame... »

    Ho ? ET vous roulez en plus en diesel, je suis sûr, mmhm ? (vieille pub VW bien poilante pour ses Golf). Ah ! Ah ! Ah ! Le ringardosss ! Ce gars croit encore, au XXIème siècle, que de posséder un Apple le classe parmi « ceux de la haute ? »

    Si je me souviens bien, le slogan de Steve Jobs c’était : « Nous savons ce qui est bon pour vous. » Question indépendance, liberté d’esprit, ça se posait là pour sûr, hein ?

    De la part d’un vieux con de maquettiste en PAO qui a toujours bossé sur pécé, ce qui ne lui jamais posé de problème chez les imprimeurs, ni de compatibilité avec les travaux de ses collègues qui, eux, bossaient sur Apple.

    En ce concerne les textes de Michel Onfray, vu que c’est un intello, il manie fort bien et les idées, et la façon de les exprimer. En revanche, sur le bonhomme et son « positionnement », rien n’est clair. Car s’il joue à la victime de la censure, il peut toujours s’en plaindre par le biais des médias, ce qui est pour le moins paradoxal n’est-ce pas ?

    Ses deux textes sont puissants et pertinents. Pour ma part, j’aimerais qu’ils soient aussi sincères que les sont ces français avec lesquels j’arpente les rues de Paris, quand bien même je le fais en bicyclette : plus grande autonomie et fuite rapide en cas de gazage (et n’en déplaise au malfaisant BHL).

    Le tract m’était inconnu et je le trouve sacrément bien balancé lui aussi : pour des soit disant bouseux, il y a lisiblement des personnes dotés d’instruction parmi les « Gilets jaunes », ce qui ne cesse pas d’agacer les « gens de la haute » qui sont dégoulinants de vulgarité et de mépris, mais qui prétendent cependant se situer bien au-dessus de ces « rats des champs »

    Vivement la suite, n’est-ce pas ?

    Écrit avant d’avoir les compte-rendus du prout du mini-président

    Bonsoir chez vous, là-dedans.



  • michelm michelm 7 décembre 16:11

    Pas pigé la publication : c’est un commentaire de tout ce qu’on peut lire de-ci, de-là, mais où est la nouveauté, où est l’éventuelle proposition de l’auteur ?

LES THEMES DE L'AUTEUR

L’été léger


365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. La vengeance des rats des champs sur les rats des villes




Palmarès