• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

moussars

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 319 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • moussars 10 mars 2017 11:35

    @sirocco

    Et le Wifi ? Faut le désactiver aussi ! Mais j’utilise Viber par exemple...



  • moussars 10 mars 2017 11:29

    @Jeekes

    Ce n’est répondre à la question de fond...



  • moussars 10 mars 2017 09:49

    D’accord pour sortir de l’U.E., de l’OTAN, du TAFTA... Bref de toute ce qui ni nous a été imposé. Mais, sur le plan économique et social, Asselineau (ancien proche de Pasqua notamment) est très marqué à droite, même si vous, comme lui, vous gardez bien d’en parler. Si vous n’aimez pas plus être exploité par un patron et des financiers français que par leurs homologues amerloques ou allemands, alors c’est plutôt du côté de Mélenchon qu’il faut regarder.



  • moussars 9 mars 2017 12:22

    @ A Piere Chalory

    Le « Je me sens insulté ! » n’est bien sûr pas adressé à vous, mais à tous ces politiques qui nous prennent de plus en plus pour ce qu’on est pas...



  • moussars 9 mars 2017 12:14

    C’est un article où on apprend rien de nouveau. Vous ne mentionnez pas, par exemple, que le frère de Mourad le médecin est aussi dans l’équipe de Macron, est le bras droit de Drahi et a abandonné la direction d’un groupe pour toucher des clopinettes dans l’équipe de Macron ! Par philanthropie peut-être ?
    Je me sens insulté !
    Étrangement bizarre que personne ne cite le site « Les-crises », le seul qui a exploré à fond le dossier Macron après lecture d’un petit article dans le Canard il y a pas mal de mois :

    http://www.les-crises.fr/macron-a-bien-claque-un-smic-par-jour-pendant-3-ans-20-questions-a-lui-poser-sur-des-bizarreries-sur-son-patrimoine/
    Il faudrait parler de Drahi lui-même qui le soutient, le finance et qui a profité de son aide dans les arbitrages économiques.
    Quant aux scandales Alstom (https://planetes360.fr/scandale-detat-macron-a-vendu-alstom-aux-americains/), des autoroutes...

    L’histoire de l’hôtel aux USA, c’est un contre-feu (qui se dégonflera) pour ne pas parler de bien plus grave, comme on parle de dette pour ne pas parler des,hausses honteuses des dividendes et des paradis fiscaux, comme Clinton a dénoncé la prétendue intervention russe dans les élections pour ne pas traiter des scandale de ses proches conseillers et autres partenaires...
    Et puis tout de même, un peu de bon sens :
    Macron aurait abandonné une sinécure chez Rothschild pour gagner 10 fois moins près de Hollande ! C’est une insulte. Ou alors, il faut répondre : oui, parce que l’État profond avait décidé que ce serait lui le prochain président !!!

    Avec un très court résumé collé ci-dessous d’une situation pas nette du tout :

    1. M. Macron, vous avez gagné (surtout chez Rothschild) ≈ 2,7 millions d’euros bruts entre 2011 et 2013, soit ≈ 1,4 million d’euros nets après impôts. Vous déclarez un patrimoine quasi nul en 2014. Cela signifierait une dilapidation d’environ 1 SMIC PAR JOUR durant 3 ans. Votre porte-parole a indiqué que vous aviez « pas mal dépensé ». Pourriez-vous vous expliquer, et justifier la réalité et la composition de ces dépenses ? (Question 2)
    2. M. Macron, en 2007, à 30 ans, vous décidez d’acheter un appartement. Vous gagnez alors environ 40 000 € par an, et n’avez guère d’apport personnel. Vous choisissez un appartement de 83 m² à Paris à 890 000 €, soit un investissement de plus de 1 000 000 € avec travaux et frais de notaire. En théorie, cela signifie donc aux taux d’intérêts de 2007 plus de 40 000 € de simple charge d’intérêts par an. Pourquoi un tel choix aussi disproportionné avec vos revenus ? (Question 4)
    3. M. Macron, pour financer votre achat, vous empruntez en 2007 selon vos déclarations au JDD 550 000 € à votre ami multimillionnaire, le regretté Henry Hermand, et 400 000 € au Crédit Mutuel. Le tout avec 40 000 € de revenus annuels. Comment les avez-vous convaincus – surtout la Banque – que vous auriez un jour assez d’argent pour les rembourser ? Saviez-vous donc que vous deviendriez associé-gérant chez Rothschild 5 ans plus tard ? (Question 5)
    4. M. Macron, sans le prêt de 550 000 € sans intérêts à débourser (seulement en 2022) de votre ami multimillionnaire, le regretté Henry Hermand, vous n’auriez jamais pu acheter votre appartement en 2007. Êtes-vous intervenu à l’Élysée ou à Bercy sur des affaires le concernant lui ou son secteur d’activité (immobilier, start-up, presse…) ? (Question 6) 
    5. M. Macron, vous déclarez avoir acheté en 2007 votre appartement 960 000 € avec travaux. Vous avez estimé vous-même votre appartement 935 000 € en 2014. Comme le souligne le Canard enchaîné, les prix ont augmenté de 33 % dans votre quartier durant ces 7 ans. Vous avez indiqué au Canard enchaîné avoir “acheté cher“. “Acheter cher”, ici, ce serait donc avoir payé au moins 250 000 € de trop pour un appartement qui n’était en plus pas du tout dans vos moyens de l’époque. Pourriez-vous donc nous expliquer pourquoi vous êtes un des très rares Parisiens en moins-value dans cette période ? (Question 9)
    6. M. Macron, vous passez chez Rothschild d’une rémunération en rythme annuel de 137 000 € en 2009 à 2 600 000 € en 2012. Une telle progression salariale est-elle fréquente ? Puisque vous avez apparemment dilapidé presque tout cet argent en 3 ans, pourquoi avoir quitté Rothschild en 2012 ? Êtes-vous censé y revenir si vous perdez en avril ? (Question 11)
    7. On lit sur le site du magazine Capital (06/11/2014) que vous auriez appelé en 2013 la rapporteure PS du projet de loi de séparation des banques « plusieurs fois pour lui demander de retirer deux amendements non favorables à [vos] amis banquiers. Elle avait fait la sourde oreille. » Pouvez-vous nous confirmer ces faits et vous en expliquer ? Pouvez-vous nous confirmer qu’ils n’ont aucun lien avec la question précédente ? (Questions 12 et 25)
    8. Selon vos déclarations au JDD, vous gagnez 1 500 000 € après impôts chez Rothschild essentiellement en 2011-12. Il semble bien que mi-2012, vous empruntiez 200 000 € de plus au Crédit mutuel. Est-ce vrai ? Pourquoi augmenter votre endettement bancaire dans ces conditions, surtout d’un tel montant ? (Question 13)
    9. M. Macron, malgré vos plantureux revenus, vous empruntez au Crédit Mutuel le 23/11/2011 “350 000 € pour des travaux dans la résidence secondaire” – qui appartient à votre épouse. À quoi correspondent ces gigantesques travaux ? N’est-ce pas un peu excessif, surtout quand on a apparemment déjà du mal à se désendetter ? (Question 16)
    10. M. Macron, un LDD de 40 000 €, c’est une possibilité réservée aux anciens ministres ? Pour les autres personnes, c’est normalement limité à 12 000 €, non ? (hors intérêts capitalisés) Est-ce une erreur de saisie dans votre déclaration ? (Question 18)
    11. D’après le site du tribunal de commerce, votre association de financement aurait un code d’activité NAF 6622Z, qui est celui des Agents et courtiers d’assurance. Est-ce une simple erreur de plus ? (Question 23)
    12. M. Macron, vous avez certifié avoir acheté : 1/ 40 000 € 2/ une Volkswagen EOS en 2005 (à 28 ans) 3/ d’occasion 4/ que vous avez estimée à 6 000 € en 2014. Or 1/ la VW EOS n’est commercialisée qu’à partir de 2006 2/ mi-2006, le modèle le plus cher neuf vaut 36 000 € 3/ la plupart des modèles de 2006 valent 10 à 12 k€ en 2014 4/ 40 000 € semblent être supérieurs à votre rémunération annuelle 2005. D’où vient le souci ? Estimez-vous important qu’un ministre remplisse avec soin les 20 lignes de sa déclaration pour que les citoyens puissent exercer un contrôle démocratique ?

    Question bonus : M. Macron, que pensez-vous de cette déclaration de Charles de Gaulle ? « Mon seul adversaire, celui de la France, n’a jamais cessé d’être l’Argent.  » [Charles de Gaulle, 11 décembre 1969, discussion avec André Malraux, cité dans Les chênes qu’on abat, Gallimard)

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité