• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

pasou

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 16 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • pasou 24 avril 2009 11:52

    1- il n’y a pas l’islam et l’isamisme (avis de Delcambre et d’Ergodan le président Turc, et avis personnel sur ce que je sais de l’islamisme). Il y a l’islamisme tout court comme il y a le christianisme, le protestantisme, l’indouisme, le judaisme etc... Il y a ensuite des musulmans qui appliquent plus ou moins l’islamisme, qu’il soit chiite ou sunnite.
    2- En reprenant l’évolution de la bible, telle qu’elle a été ré-écrite je ne sais plus que siècle, celle-ci reconte la création d’un Dieu unique, un Dieu qui punit sur terre (destruction de Sodome et Ghomore, arche de Noé), qui punit dans l’au dela (enfer) et qui récompense égaement dans l’au dela (paradis) Elle raconte les combat du peuple juif pour sa liberté (fuite de l’esclavage en Egypte etc..), mais également une évolution des moeurs vers plus de justice (jugement de Salomon). La vie civile se mélange avec la vie religieuse.
    3- Les évangiles racontent la vie de Jésus de Nazareth, qui preche pendant 3 années l’amour et le pardon, qui fait des miracles sur la matière en nourritssant les hommes (miracle de la multiplication des pains), en les soignant et en les réssussitant.
    Pour cet homme, il y a séparation entre le pouvoir temporel et le pouvoir religieux (rendez à César ce qui est à César) et l’au-dela (mon royaume n’est pas de ce monde).
    4- 600 ans plus tard Mohammet apparait comme étant l’inverse : il tue de ses mains, fait assassiner des opposants et des opposantes (je ne sais plus quelle poétesse juive qui le critiquait), et massacre carrément (la tribue juive lors de la prise de Médhine), est esclavagiste (les femmes et enfants des juifs massacrés sont vendu ou distribués comme esclaves). Il invente un monde basé sur une apartheid religieuses et est non seulement antisémite, mais prèche le masscre des juifs (à la fin des temps, même les pierres diront : « oh musulman, il y a un juif caché derrière moi, vient et tue le »).
    Nombre de chatiments qu’il établit sont en fait des chaitments juifs anciens, comme la lapidation ou la mise à mort de l’apostat (c’est pour cela que JC a été crucifié). L’islam apparait comme une réforme du judaisme par bien des points (circoncision, porc etc...).
    Bref, Mohammet apparait comme une cassure dans l’évolution des religions monotéistes, comme un retour en arrière vers les temps plus barbares.
    Bref si Dieu existe, se serait-il trompé ? car Mohammet , de par sa vie, de par ses moeurs, apparait plutot comme fils du diable plutot que fils de Dieu.
    Pasou



  • pasou 23 avril 2009 10:18

    Mais même la cohabitation devient impossible. Lorsque vous prenez le train et que sur 30 personne il n’y a que 3 blancs, 15 noirs, 10 maghrébins et 2 asiatiques, vous vous demandez ce qu’est devenu votre pays.
    Si la couleur de peau n’était qu’une différence colorimétrique il n’y aurait sans doute pas de problème, nous serions comme les cavaliers king charles qui peuvent naître avec 3 robes différentes, mais ce sont toujours des cavaliers king charles. Mais entre les races humaines, il n’y a pas que la couleur de peau qui changent. En plus de certains caractères physiques (prognatisme de la face par exemple) il y a également les niveaux moyens d’intelligence qu’il faut prendre en compte, les taux hormonaux, l’agressivité, etc.. ces facteurs étant essentiellement d’origine génétique, puis les facteurs culturels au sens large commes les us et coutumes, les différentes cultures, les religions (qui créent des différences de comportement) et tout cela engendre des incompatibilités individuelles mais également collectives et sociales dont il faut tenir compte si l’on veut éviter l’explosion ou la guerre civile un jour (revoir l’article scientifique traduit et publié par Polémia sur les races. Cet article qui est une synthèse des connaissances actuelles sur ce sujet).
    L’idéalisme actuel de certaines catégories de personnes est proprement criminel dans ses conséquences futures. Je ne doute pas que si l’explosion se produit un jour, comme les communistes qui ont cru en cette idéologie mortifère et qui ont tout fait pour l’imposer, ces mêmes idéalistes s’auto absoudront en trouvant une raison qui n’aura rien à voir avec leur manque d’intelligence pragmatique (les faits, encore les faits et toujours les faits).
    Pasou



  • pasou 22 avril 2009 20:03

    Oh là monsieur Ecométa !! Vous vous tirez une balle dans le pied en « gerbant » ainsi votre culture.
    Qu’est-ce que le rationalisme sinon que l’enfant indirect du Dieu unique inventé par les Juifs puis réinventé, ré-instrumentalisé par le Christianisme. En effet, la création d’un Dieu unique permet de concevoir qu’il existe UNE VERITE qui, dans un premier temps permet de créer une cosmogonie présentant à la fois l’avantage extraordinaire de combler les interrogations que posent le cerveau humain face à son Monde et de créer des comportements civils basés sur des « valeurs supérieures » imposées par Dieu (les 10 commandements par exemple), comportements favorisant  une unité civile des comportements. L’invention extraordinaire du christianisme initial (je ne parle pas de ce qu’on fait les hommes du Christianisme par la suite) a été d’inventer un Homme fils de Dieu et à son image. De sujet écrasé par la puissance divine, l’Homme est passé au statut de « créateur potentiel » puisque fils de Dieu créateur. Ceci, même avec l’empreinte de l’Eglise, qui n’a pas été que néfaste, explique pourquoi les sciences qui se sont développées à travers le monde sont le fait essentiel de l’occident judéo-chrétien, à partir du moment où les hommes se sont affranchis de la puissance de l’Eglise, ce qui est de l’histoire ancienne puisque déjà en son temps, Philippe le Bel s’y est opposé. Même cet affranchissement était inclus dans le christianisme, puisque le christianisme faisait la distinction entre le monde de l’au-delà et le monde terrestre (« rendez à César ce qui est à César » et « mon royaume n’est pas de ce monde »). Bref nous pouvons considérer notre civilisation comme étant globalement l’expression laïque du judéo-christianisme.

    La science ne pouvait naître que d’une race intelligente, et les races les plus intelligentes sont les asiatiques de l’Est et la race blanche caucasienne. La preuve en est que les chinois ont été très en avance sur l’Occident, puisqu’ils construisaient d’immenses navires à l’époque de Christophe Colomb, avaient déjà inventé la pendule (à eau) ou la poudre à canon. Mais leur hiérarchie sociale, malgré les splendeurs culturelles, étant basée sur une hiérarchie sclérosée et orgueilleuse, un empereur a décidé vers je ne sais plus quel siècle (XIVème ??) que la culture chinoise représentait l’apogée de ce qu’il était possible de réaliser, et a décider de stopper son évolution. Il a fait enfermer voir exécuter un certain nombre de savants, d’architectes maritimes etc.. et l’évolution technologique de la Chine s’est arrêtée là.

    Alors, le cartésianisme occidental : et bien c’est lui qui a permis d’inventer la médecine moderne, la chirurgie, le moteur à explosion, l’automobile, l’aviation, le train, l’aéronautique, les satellites, la radio, la télévision, la téléphonie, l’informatique,  l’électricité, l’énergie nucléaire, la relativité etc etc….
    Je passerais sur Michel Ange, Léonard de Vinci, Mozart, Beethoven, Haydn ou les maîtres de la peinture hollandaise, Matisse, Monet, ou Watteau etc…

    Grace à son savoir, son inventivité et son savoir faire, et malgré ses excès, l’occident blanc et chrétien (catholique mais plus encore protestant) a permis qu’un ouvrier qui devait travailler une semaine à la fin du XIXème siècle pour se payer un poulet, peut le faire aujourd’hui en travaillant plus ou moins une heure. Cet occident blanc et chrétien est devenu le modèle de développement économique et industriel, voir social pour une grand une partie du reste du monde qui ne rêve que d’une chose : acquérir le confort de vie que confère la technologie. C’est grâce au milieu qu’elle a su créer pour ses ressortissants  que la longueur de la vie croit de plus en plus. Si tu n’en n’es pas sur, il n’y a qu’à observer dans quel sens vont les flux migratoires.

    Pasou



  • pasou 22 avril 2009 11:29

    Surtout que l’histoire prouve que le mélange le plus explosif c’est un même territoire de vie partagé par des peuples de races différentes, de cultures différentes et de religions différentes (Tchétchénie, Grèce, Maghreb, Turquie, Espagne, ex-Yougoslavie, etc...).
    Les peuples, de par leur éloignement racial, culturel et religieux ne sont pas toujours compatibles. Les rapports dans des rencontres temporaires au sommet des élites pour des intérèts généralement commerciaux de haut vol, ne doivent pas faire oublier ces incompatibilités.
    Que peuvent devenir dans un pays dont le qi moyen des autochtones est de 100 (blancs caucasiens) ou 106 (asiatiques) , des populations dont le qi moyen est 85 (noirs) voir 70 (noirs sub sahariens), même si bien sur, il y a des exceptions. Que peuvent faire sur un même territoire de vie des gens qui portent mini jupes, des string et qui ont les seins à l’air sur la plage et qui considèrent qu’homme et femmes ont les même droits, avec des gens qui considèrent les femmes commes des êtres infantiles et qui considèrent ceux qui n’adhèrent pas à leur religion comme des êtres impurs dont les droits sont minorés par rapport à eux ?
    La réponse est purement démographique : à partir d’un certain pourcentage d’individus trop différents (+-10% de la population), les gens reproduisent un mode de vie qui est leur mode de vie du pays d’origine, les minorités deviennent influentes, et les autochtones rejètent ces minorités. Ce n’est peut-être pas dans la morale des temps actuels, en tout cas pas celle que veulent imposer certaines élites, mais ce sont les faitset les faits ne s’embarrasent pas de la morale ou des croyances et ne pas tenir compte des faits et leur préférer les illusions c’est prendre le risque de l’explosion.
    Que se passera-t-il lorsque ces populations vont encore croitre et devenir majoritaire ? ... les blancs raseront les murs et descendront du trottoire quant ils rencontreront un musulman sur leur passage ?
    Pasou



  • pasou 22 avril 2009 10:52

    En lisant cet article traduit mais publié en 2008
    http://www.polemia.com/article.php?id=1811
    les conclusions sont simples : l’angélisme et le grand melting pot mêne au suicide des blancs, et pire, au risque d’une baisse du qi moyen de la France, et donc à une remise en cause de la survie des populations blanches.
    Pasou







Palmarès