• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

pasou

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 16 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • pasou 26 avril 2009 15:59

    Non, le « métissage » n’est pas un enrichissement, les plus grands peuples de l’histoire n’étaient et ne sont pas des peuples « métissés ». Certe il y a des exceptions indivuduelles mais qu’avons nous à gagner au « métissage » puisqu’il est prouvé, que les races n’ont pas le même qi moyen et que les enfants nés d’un « métissage » ont un qi moyen situé entre le qi moyen de son parent appartenant à la race la plus intelligente et celui qui l’est le moins. Et cela ce n’est pas idées de bizounours, mais c’est ce qui a été quantifié, vérifié et qui est constant en lieux et en temps, même si bien sur il sera toujours possible de donner des exceptions individuelles.
    Aux USA, pays « métissé » par excellence, les races conservent leur qi moyen et cela fait des « stratifications raciale » avec des taux de réussite majeurs pour les races à fort qi (asiatiques et blancs) et des échecs répétitifs, un forte criminalité et une plus forte consommation des aides sociales pour les races à moins fort qi (latinos mais surtoput noirs).
    Maintenant si vous parlez échanges et aides, ce n’est pas la même chose et j’adhère sans qu’il soit nécessaire de se « métisser ».
    L’invasion migratoire que nous connaissons en europe est uniquement liée aux besoins des gros industriels et les « politiques » financés ou soutenus (via les médias appartenant aux-dits industriels) par ces premiers l’ont fait.
    Il s’avère maintenant que c’est un echec quasi complet qui met en péril la paix des pays, à la fois pour des raisons raciales, culturelles et religieuses. La dernière connerie à la mode pour tenter de remédier à ces erreurs que l’on perpétue sans arrêt, est de demander aux peuples d’origine de se « métisser », bref de se quasi suicider racialement, et d’assumer qu’en se mélangeant avec certaines races leurs petits seront moins intelligents qu’eux, mais que les petits des migrants, notamment noirs, seront plus intelligents que leurs parents, en espérant peut-être sauver la situation.
    Car quel est l’avenir de populations qui ont un qi moyen de 70 (noirs sub-sahariens) ou 85 (noirs élevés en milieux favorables, encore que ce qi reflete 20% de « métissage blanc chez les noirs), alors que le qi moyens des populations d’origine est de 100 ??? Cela veut dire que sauf exception ces populations sont destinées à faire de la main d’oeuvre de bas de gamme, quant elle ne tarit pas les systèmes sociaux (chomage, RMI, CMU, AME, Allocs etc...) qu’il faudra continuer d’alimenter pour éviter l’explosion sociale. Mais jusqu’à quant ceux qui travaillent accepteront ce racket social ?
    Que nous aidions les africains à se développer chz eux, c’est le moindre qu’on puisse faire, déjà par simple soucis humanitaire, mais aussi par intérèts, mais les voir se développer sur mon territoire de vie ... qui est la France, je dis mille fois non, et j’éduque mes enfants à ne pas se laisser berner par le chant mensongé des sirènes du »métissage« . Je vous conseille d’en faire autant, ne serait-ce que par »principe de précaution« , car c’est votre descendance qui est en jeux.
    Je vous rappellerais également que toutes les civilisations qui se sont »métissées" et qui ont détruit leurs dieux à un moment donné de leur existence, étaient en fin de vie.
    Pasou



  • pasou 24 avril 2009 17:10

    Comment vouez vous qu’il y ait égalité, puisqu’il n’y a pas d’égaité entre les individus, les cultures ni même les races !!!!!
    Le discours égalitariste est une escroquerie d’abord parce qu’il ne correspond pas à la réalité des choses. C’est également un bon moyen de ramasser de la clientelle électorale puisque jamais les individus ne seront égaux, vous êtes sur de pouvoir conserver longtemps cet arguement de vente de programme fictifs qui ne seront ni ne pourront être appliqués, à moins de tuer la plus grande partie de l’humanité. Il y a eu ceux qui ont coupé les têtes parce qu’ils les trouvaient trop fortes et pas assez égales vers leur « bas » (cf révolutiuon française et bolchévique) et nous avons connu également ceux qui coupaient les têtes parce que pas assez égales vers leur « haut » (national socialisme).
    Bref, si je n’ai pas la solution à proposer, je pense malgré tout qu’il faut bânir le discours égalitaiste comme argument de marketing politique, parce qu’il ne mêne nulle part, sauf à créer des jalousies sociales.
    Pasou



  • pasou 24 avril 2009 13:30

    Bon, je viens de relire votre article monsieur pallas. Il y a une chose importante dans le monde autre que musulman : on ne s’occupe pas si un chercheur (qui trouve) est juif, chrétien ou musulman. Qu’il y ait eu des grands scientifiques musulmans par le temps passé c’est une chose, comme ce perse grand mathématicien dont je ne me rapelle plus le nom qui s’est convertit à l’islam juste pour pouvoir aller étudier à l’université de Bagdad, c’est un fait, il a fait comme Henri IV pour qui « Paris valait bien une messe ». Vous feriez meiux de vous poser la question de savoir pourquoi « une religion qui a tout inventé » selon vos dire, et à qui « l’on doit tout », a transformé les peuples qu’elle a asservis en peuple parmis les plus arriérés de la terre, alors que nombre d’entre eux étaient effectivement en avance sur leur temps par le passé. Demandez vous pourquoi vous êtes obligés de vous inventer un passé glorieux et de lumière, à des époques suffisement anciennes pour que les gens d’aujourd’hui ne puissent plus s’en souvenir. Je vous conseille de lire le livre de David Lane : richesse et pauvreté des nations, et vous comprendrez peut-être pourquoi l’islamisme a tué tout sur son passage et n’a pas permis le développement des peuples qu’il a asservis. Reprenez cet intellectuel égyptien et musulman qui explique pourquoi les pays musulmans sont arriérés : c’est simplement parce que les musulmans n’écrivent pas, parce qu’il se contetent du coran et autres textes sacrés pour eux. Car si les chrétiens on détruit, les musulman aussi, et notamment tous les textes autres que musulmans. Les musulmans se ventent d’avoir apporter les phylosophes grèques à l’occident ... mais les musulmans qui ont voulu introduire cette phylosophie en terre d’islam ont subit autodaphées et persécussion. Revoyez également votre histoire ... mais en dehors des mosquées, moi il y a longtemps que je suis sorti de l’église.
    Pasou



  • pasou 24 avril 2009 13:03

    Vous confondez textes fondateurs et exploitation de ces textes par les hommes.
    Que les chrétiens aient massacré au nom de leur textes fondateurs et ce, en complète opposition avec les dits textes, nous sommes d’accord (ceci dit Arthur est un roi de légende, une invention de roman, alors pour ce qui est de l’histoire ... ne faites pas la morale aux autres).
    Quant un musulman tue, il le fait au nom de ses textes fondateurs et en respectant ses textes fondateurs, et en prenant comme modèle son « prophète », c’est toute la différence.
    Quant aux légendes de l’andalousie, là aussi, revoyez l’histoire réelle et non pas enjolivée. Les chrétiens étaient traités en dhimmies et massacrés lorsqu’ils ne payaient pas l’impôt que leur statut imposait.
    Quant aux croisades, si la « terre sainte » n’avait pas été conquise par les musulmans, et si je ne sais plus quel Emir ou roi musulman de l’époque n’avaient pas interdit la terre sainte aux chrétiens qui avaient obligation de faire pélerinage comme les muslumans à la mecque, les croisades n’auraient probablement jamais eu lieu, car ce n’était pas le pétrolequi interressait à l’époque.
    Quant à l’islamophobie, donnez moi de bonne raisons de devenir islamophile, et je changerait d’avis. Actuellement, j’ai beau chercher, je n’en vois aucunes.
    Pasou



  • pasou 24 avril 2009 12:23

    En fait, d’un point de vue strictement laïc et pour résumer la vie de Jésus de Nazareth et de Mohammed, nous pourrions dire à partir d’un constat simple fait par Spinoza qui veut que « celui qui règne sur les âmes a le plus grand pouvoir », que :
    1- Jésus utilise son pouvoir sur les âmes (ou cervelles) pour rendre les hommes moins barbares et plus coopératifs sans rechercher le pouvoir politique et matériel,
    2- Mohammed ou met, chef de guerre, utilise son pouvoir sur les âmes (ou cervelles) pour prendre le pouvoir par les armes et imposer un système dictatorial basé sur des « valeur supérieures » (au sens d’Arthur Koestler, c’est à dire qui font perdre toute indépendance de raison et de sentiment au commun des mortels). En son temps il est comparable à un Hitlérion ou tout autre despote d’Amérique du Sud qui utilise des « mensonges supérieurs » pour s’attacher des hommes de main et prendre le pouvoir. Il est à noter tout de même que le coran est apocryphe puisque Mohammet était illétré. Ce qu’un musulman prend pour un « miracle » ne peut être perçu que comme une belle manipulation en raisonnant objectivement.
    Pasou







Palmarès