• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

pasou

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 16 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • pasou 27 avril 2009 23:26

    Il est évident que nous n’avons pas les mêmes façons de voir et de concevoir. J’essaye d’être ojectif et réaliste, vous êtes utopiste et ne vous souviez pas de la réalité que vous bânissez de votre raison. Vous préférez le plaisir de l’onanisme de votre cogito à tout raisonnement objectif basé sur les observations intemporelles de ce qui se passe sur terre.
    Pasou



  • pasou 27 avril 2009 14:36

    Oui effectivement le langage (et la main) est important et même fondamental dans le développement humain car il permet, avec l’écriture, de transmettre la culture et d’en confronter les différents contenus. Seulement c’est aussi le moyen de transmission des idéaux mortifères, comme le nazisme ou le communisme, et aujourd’hui de la fausse bonne idée du « métissage ». Mais quelle peut-être la valeur d’un langage, qu’il soit d’individu à individu ou de régurgitation comme la leughorrée télévisuelle, qui sert à développer des idéaux qui ne tiennent pas compte des réalités physiques, tangibles et si ... humaines.
    Le baratin, le beau discours est le premier outiul de la manipulation, la mise en scene, l’esthétique, les phénomènes de groupe aussi jouent un rôle nocif en supplantant l’argumentation au profit d’artéfact falacieux.
    Nous sommes en plein dedans dans ce type de discours branch...é. Ce type d’écriture sert à créer un simulacre d’idées réfléchies, il n’est que l’expression d’une machine à déraisonner et en pleine divagation. Crtl-Alt-Del me semble nécessaire à se stade.
    Pasou



  • pasou 27 avril 2009 11:55

    Ce ne sont pas les arguments de l’autorité que l’expérience de Milgram met en lumière, c’est la notion de « valeur supérieure » .. dont fait partie l’autorité. Mais les valeurs supérieures sont, bien sur l’autorité légitime (gendarme) ou acceptée (gourou), mais surtout la religion, la patrie, Dieu, ou dans l’expérience de Milgram ... la science. Ceci dit ces éléments peuvent être judicieusement ou mal employés.
    Il s’agit donc généralement d’absractions. Aujourd’hui nous avons les droits de l’homme, dont on s’est servis pour faire la guerre au kisovo en inventant des massacres qui n’avaient pas eu lieu par exemple). Les obligations qu’on nous impose vis à vis de la « diversité » ou des « chances pour la France » que la majorité du peuple ne veut pas (immigration) etc. font parties de ces même abstractions qui servent à manipuler les foules. Ce que l’expérience de Milgram montre, c’est que la plus grande majorité des individus perdent leur libre arbitre face à ces « valeurs supérieures ». Par exemple les mêmes qui mettaient le zyclon B dans les chambres à gaz, tuant ainsi femmes, enfants, vieillards se révélaient par ailleur bon pères de famille. Il est évident que si la « valeur supérieure » ne suffit pas, un bon procès, une grosse amende, l’opprobe publique ou le peloton d’exécution peuvent y supléer et finir de contraindre un certain nombre de récalcitrants. A quoi croyez vous que servent les média officiels aujourd’hui, sinon qu’à créer un « consensus collectif », la démocratie permettant qu’un groupe suffisement « convaincu » puisse permettre d’imposer l’ensemble du consensus artificiellement créé à l’ensemble des individus ... vous avez dit manipulation !!! smiley
    Pasou



  • pasou 27 avril 2009 10:28

    Monsieur Reboul ce que vous écrivez n’est qu’un monceau de clichés dépourvus de réalisme. Nous avons adopté ou subit le communisme et ses illusions socialistes (et cela continue dans les esprits en France), puis le national socialisme. Les mêmes qui ont été staliniens, sont devenus maoistes, polpotistes, castristes, che guevaristes et maintenant ils sont pour le melting pot. C’est toujours le même état d’esprit qui favorise l’utopie, souvent mortifère, à la réalité des choses.
    Les ethnies ce sont les masaï, les peuls, ce sont les Hutus etc... . Les races ce sont les blancs, les jaunes, les noirs. L’espèce est humaine et c’est la seule du genre (il y a eu Néanderthal, cro magnon et des espèces humaines ont pu cohabiter par le passé etc).
    Je vous recommande une lecture approfondie et réfléchie de cet article :
    http://www.polemia.com/article.php?id=1811
    Et surtout de cette traduction d’un article scientifique parut en 2008 dans « medical hypothes », revue éditée par Elsevier, l’un des 1er éditeurs mondiaux d’articles scientifiques et médicaux. Ce qui veut dire que cet article est passé par un comité de lecture qui en a vérifié les sources et les raisonnements :
    http://www.polemia.com/pdf/differencesdesraces.pdf
    Lisez les conséquences directes de vos croyances et essayez d’en déduire les conséquences à long terme sur notre avenir et celui de notre descendance.
    Si vous voulez disparaître et voir vos descendant disparaitre dans le grand melting pot, c’est votre affaire, pour moi c’est non et définitivement non, c’est pour nous occidentaux, devenu une question de survie.
    Les droits fondamentaux se couchent et se coucheront toujours devant la nature des choses de la vie qui n’a pas changé depuis son apparition.
    Pasou



  • pasou 26 avril 2009 16:35

    Soyons clairs : une culture, une société qui survit le doit à ses habitants, leur nombre mais également à leur culture. La religion introduit un aspect « valeur supérieure » qui imprime des valeurs civiles qui donnent une homogénéité sociale. D’ou l’importance des choix des dogmes des religions car ils ont une incidence laïque forte.
    Hors, aujourd’hui, que faisons nous :
    1- nous remboursons l’avortement par la SS, bref nous avons exterminé depuis la loi Veil plus de 7 millions de cervelles à naître directement dans le ventre de leur mère, la plupart du temps pour des raisons de confort, plus que la shoa, rien qu’en France, mais il n’est pas correct de le dire, mais combien d’entre nous serions vivants aujourd’hui si l’avortemenent avait été généralisé depuis quelques siècles.
    2- nous commençons à mettre l’homosexualité sur le même plan que l’hétérosexualité (marriage ???), alors que la première est la norme de survie de l’espèce humaine et de ses races et que la seconde non, même si je trouve inaceptable de maltraiter des gens pour leur orientation sexuelle.
    Rien que ces deux comportements vont dans le sens de notre destruction car
    ils ne permettent pas le renouvellement des générations.
    Nous acceptons notre destruction raciale par l’invasion migratoire et bientôt par « métissage » obligatoire, ce qui veut dire qu’avec une grande partie de la population importée, ce mélange racial aboutirait à une baisse du qi moyen des habitants de ce pays et d’Europe.
    Nous compromettons notre descendance par cette idéologie.
    Nous laissons s’implanter chez nous une religion inamicale s’implanter et nous renions notre histoire et notre culture.
    Nous laissons détruire les éléments culturels et religieux qui ont permis notre survie et de créer cette civilisation technologique et des droits de l’homme, notre invention (traduction laïque des 10 commandements, bref du judéo christianisme)..
    Nous compromettons notre paix sociale et celle de nos descendant par notre passivité.
    Tout peuple se doit d’avoir un territoire de vie grâce auquel il peut développer ses moeurs ses coutumes ses lois etc...
    Par l’invasion que nous laissons faire de peuples de races, de cultures, et de religions différentes nous mettons en périls notre territoire de vie.
    NE SERAIT-CE PAS TOUTES LES CARACTERISTIQUES DE PEUPLES DECADENTS QUI VONT VERS LA DESTRUCTION.
    Pasou







Palmarès