• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Phaeton

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 43 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Phaeton 4 juillet 2013 16:56

    Bonjour,


    Bon, l’auteur souhaite partir sur une base saine et exempte de catégorisation....Mais malheureusement, l’ombre de Soral plane dès le titre de l’article, la suite confirme cette allégeance qui pour moi est totale.

    La pseudo-dissidence ne peut et ne doit jamais être une fin en soi. Un vrai dissident ne se défini pas comme tel car il est centré sur son combat, ce sont les autres qui parlent ainsi de lui, amis ou ennemis....
    Et puis je n’accepte pas ce terme venant de gens qui soutiennent des régimes (Iran, Russie, etc...) où de vrais dissidents risquent leur vie ou leur liberté pour avoir le droit de s’exprimmer, (sans haine c’est important ^^)

    Pour ce qui est de l’idée du texte :

    Alliance des (pseudo)dissidences : 0+0+0+0+0+ etc, feront toujours zéro. Vous n’avez finalement pas d’autre projet que de détruire. Quand bien même l’alliance des décus parvenait à faire tomber le système, vous n’avez pas l’assurance de vivre mieux vos idéaux puisque vous n’avez pas su créer d’autre consensus que celui de la destruction.

    Si vous croyez que notre système est intrinsèquement invivable, je vous conseille de voyager, vous comprendrez que nous sommes loins du niveau zéro de l’humanité...


    Front de la foi : je ne vois pas ce qui vous empêche de croire, d’autant que vous ne proposez finalement rien comme alternative à ce que nous vivons.
    Les athées ne s’identifient pas à Femen je pense, et puis vous ne pouvez rien pour les empêcher de ne pas croire, tout comme la laïcité ne peut pas atteindre votre foi....

    ----

    Je comprends que vous detestiez ce système, car il vous rend vain et stérile malgré l’application que vous mettez à lutter contre...










  • Phaeton 31 mai 2013 18:52

    Bonjour,

    Je vous rejoins dans votre idée générale, à savoir qu’une révolution n’est pas une solution telle que vendue sur AV. Ces appels à la déposition du système par la force, sont le fruit d’une frustration que l’on peut facilement comprendre, et ce sont ces raisons qui rendent en parties dangereuses ces hypothétiques insurrections...

    Les séditieux sont frustrés du morcellement et de la marginalisation des partis politiques extrêmes, qui rendent vaines toutes les espérances de changement par la voie démocratique. (même si le FN était élu, une opposition massive ferait obstruction)

    Les néo-révolutionnaires se trahissent intrinsèquement : s’ils avaient des idées et des solutions viables elles feraient consensus et la violence ne serait plus une solution car ils auraient un poids électoral.
    Mais ces gens sont ultra-divisés et la seule chose sur laquelle ils sont en phase et sont pragmatiques : c’est sur l’envie de détruire le système, certes imparfait.

    Mais s’il y parviennent, que se passera-t-il ensuite ? Quelle(s) direction(s) sera prise ? Pourquoi un consensus non violent se ferait-il après le renversement et non avant ?
    On peut aussi se poser de sérieuses questions sur la sécurité dans le pays, sur les quartiers sensibles.

    Je vous rejoins aussi sur la nécessité d’une réforme, mais le PS semble avoir grillé une précieuse munition pour aller dans ce sens. Je suis Européen de cœur, mais telle quelle : aucune réforme sérieuse ne parait faisable...



  • Phaeton 15 mai 2013 12:45

    Pauvre Grammatico,

    Déjà pondre un article anti-bachar sur un site à dominante complotiste et anti-atlantiste, relève en soit de la gageure...

    Mais malheureusement votre analyse est dépassée, vous avez au moins un an de retard dont le symbole est votre : « rebelles syriens pro-démocratiques »

    Contrairement à vos contradicteurs du jour, je ne vous accuse pas de manipulation ou ne parnugisme, je crois plutôt sincérement que vous êtes naïve sur ce sujet précis.

    Les conflits évoluent, et les rebelles Syriens n’ont plus la « virginité » de la période ou ils étaient massacrés lors de manifestations pacifiques dans lesquelles il luttaient pour leur liberté. Ils sont désormais infestés par des groupuscules terroristes, et ces groupes sont en train de réussir dans leur entreprise de faire de cette guerre un conflit confessionel : chiites (dont alaouites) contre sunnites.


    Je rejoins donc l’avis final ici, en disant que mon pays n’a rien à faire la dedans....
    désolé



  • Phaeton 15 mai 2013 10:19

    Bonjour,

    Je ne dis pas qu’il ne faut pas du tout s’intéresser aus flux financiers, mais d’expérience je sais que cette thèse est utilisée par les défenseurs du régime nazi pour dire des juifs : ils l’ont bien cherché.

    Je ne vous accuse de rien, mais votre évocation de Mullins, n’est pas pour me rassurer, car d’historien de la banque(^^) il serait en fait plutôt un théoricien du complot dans lesquels les juifs sont très souvent au premier plan.

    Pamphlet en anglais d’Eustace Mullins à propos d’hitler :

    Eventually America must admit her debt to Adolf Hitler for it was Hitler who first calledupon all Aryan people to unite and challenge Jewish economic and political power. It wasHitler who first enunciated the doctrine of national self-determination and led the armiesof Christian Europe in a great crusade against the godless Jews of the Kremlin. Hitler,like Christ before him, was crucified on a Cross of Gold through the duplicity of his ownChristian people.

    America will never forget that the Jewish International bankers, together with Franklin D.
    Roosevelt, their tool, led us into World War II. Why ? Because Hitler drove the economicleeches of the Rothschild and Warburg families out of Germany. The Jewish “refugees”poured into America and enlisted us as cannon fodder and errand boys in Europe. Hitlerwarned America in 1945, that we would have to face the ultimate battle against theJewish
     Frankenstein Monster of Communism alone. America had helped created themonster, now it would destroy her.

    It is no longer a question of defending America’s independence. It is a question of 
    defending the remainder of Western Civilization from the colored hordes of Asia andAfrica led by Jewish Communism toward the ultimate goal of Jewish World Domination.The Jew plays for high stakes ; world domination or the extermination of their race.

    http://fr.scribd.com/doc/24860672/Adolf-Hitler-an-Appreciation-by-Eustace-Mullins

    Eventually America must admit her debt to Adolf Hitler for it was Hitler who first calledupon all Aryan people to unite and challenge Jewish economic and political power. It wasHitler who first enunciated the doctrine of national self-determination and led the armiesof Christian Europe in a great crusade against the godless Jews of the Kremlin. Hitler,like Christ before him, was crucified on a Cross of Gold through the duplicity of his ownChristian people



     



  • Phaeton 26 mars 2013 00:25

    Bonjour à tous,

    Là j’avoue être bluffé, l’article et les commentaires sont sidérants. Vous avez même réussi à titiller mon incrédulité. Êtes-vous sérieux, ne plus travailler ?

    J’avais déjà entendu parler d’un tel revenu. L’idée m’avait déjà assommé, mais celui qui en faisait la promotion évoquait finalement un montant plutôt raisonnable. Un montant qui ouvrait des perspectives sans promettre votre incroyable glandouille professionnelle.

    Pardon d’être autant terre-à-terre mais :

    1-Dans votre modèle de société, que croyez-vous faire de votre argent indûment gagné, sachant qu’il n’y aura rien à acheter avec ? Bah oui forcément, pourquoi se casser à récolter, fabriquer, transporter, vendre....travailler,quoi. D’aucuns parlent de redistribution de la richesse produite, .... mais je n’arrive pas me figurer que vous ne conceviez pas que votre idée extermine ces mêmes concepts de production et de richesse...

    2- Soit vous ne produisez plus, mais vous avez de l’argent sortant fraichement de la planche à billet. Que croyez vous qu’il va se passer avec les taux d’échanges entre votre monnaie de singe (paresseux ?) et les devises étrangères ? Combien de millions de vos nouveaux francs/euro vous faudra-t-il pour un seul fichu paquet de pâtes ? Quelles sont vos parades à l’impossibilité d’importer du gaz, du pétrole et ce que nous ne produisons pas ?

    Bien-sûr, si je pars du principe qu’il n’y a plus de travail c’est que j’exclue catégoriquement qu’un travailleur, quelles que soient sa condition et son patrimoine, accepte de trimer afin qu’un oisif, idéaliste, ou chtarbé au choix, puisse vivre comme lui donc mieux.

    Non mais...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité