• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Robert Branche

Robert Branche

Convaincu que la France ne pouvait pas se permettre de manquer l'échéance de 2017, j'ai publié fin janvier 2016, "2017 : Le réveil citoyen", un essai politique, qui est tout à la fois un appel à une prise de conscience, une amorce de diagnostic et une proposition de chemin pour agir. 
Suite à cela, j’ai participé aux côtés d’Alexandre Jardin, au lancement de la Maison des Citoyens, et du nouveau mouvement politique Les Citoyens.
Auparavant à partir de 2013, je m'étais engagé au sein de Nous Citoyens, dont j’ai été Vice-Président de septembre 2014 à janvier 2016, en charge de la construction du programme.
Professionnellement, je suis conseil depuis 1988, spécialisé dans l'accompagnement des équipes de direction dans la définition et la mise en œuvre de stratégies innovantes en univers incertain.
Dans trois livres, je me suis penché sur le management des entreprises et comment créer de la valeur dans la durée dans un monde incertain et chaotique : "Neuromanagement" (2008), "les Mers de l'incertitude" (2010), "Les Radeaux de feu" (2013).
J’ai commencé ma carrière comme haut fonctionnaire, notamment comme Commissaire à l’industrialisation des régions de Haute et Basse Normandie, puis au marketing de L’Oréal avant de m’orienter vers le conseil.
Je suis ancien élève de l’École Polytechnique (1974) et de l’École Nationale des Ponts et Chaussées (1979).

Tableau de bord

  • Premier article le 26/09/2008
  • Modérateur depuis le 10/10/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 206 1821 6154
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 57 51 6
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Robert Branche Robert Branche 13 avril 2017 12:40

    @Jordi Grau

    Précisément une relance keynésienne dans un pays aussi endetté que la France et avec un fort déséquilibre du commerce extérieur est un contresens profond : cela va conduire à un effondrement des comptes publics, un accroissement du chômage et à une dégradation encore plus forte de la balance des paiements...


  • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 16:18

    @Sparker
    Il n’y a aucun commanditaire, ni élément de langage. Cet article est une démarche strictement personnelle ! Et vous ? 



  • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 15:45

    @Henrique Diaz
    Compte-tenu de la fragilité de l’économie française (niveau de prélèvement, importance de la dépense publique, effondrement de l’industrie, niveau de chômage), je suis convaincu que l’application du programme de Mélenchon conduira à un réel décrochage comme cela s’est produit en 81 (facile à vérifier ce qui s’est passé alors - je l’ai vécu en direct et de l’intérieur), mais dont les conséquences seront pires.

    Et avec le monde de l’internet et l’interconnexion des économies, promouvoir le renforcement de la planification et d’une solution franco-française n’a pas grand sens (erreur que fait aussi le FN, Asselineau, ...)
    Enfin, le programme de Macron n’a vraiment rien à voir avec ce qui a été fait en Amérique latine et il ne propose pas une continuité par rapport au quinquennat actuel


  • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 15:04

    @Henrique Diaz
    Je ne crois pas du tout à la sincérité de ce discours comme par tous ceux qui l’ont tenu avec lui et dont il s’est inspiré (comme Castro ou Chavez)




  • Robert Branche Robert Branche 12 avril 2017 14:27

    @JL
    Certes simplement les conditions qu’il met et la méthode vont conduire la négociation dans un mur ... et donc à la sortie de l’Europe.

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. « Dégénération Mélenchon »




Palmarès